Comment faire connaître son blog (sans astuces marketing étranges) ?


Comment faire connaître son blog ? Cette question, tous les blogueurs se la posent un jour… et peut-être plus encore dans ces moments où le trafic ne décolle pas, où l’on aimerait être lu juste un peu plus, pour entretenir la motivation nécessaire à cet exercice si exigeant qu’est le blogging !

Dans cet article, je vais vous donner de nombreuses pistes pour diffuser son blog autour de soi et « faire de la pub » : beaucoup de ces méthodes sont gratuites, certaines exigent d’investir un peu d’argent. De cette manière, chacun y trouvera son compte, que vous teniez un blog amateur pour le plaisir ou que vous souhaitiez faire connaître un blog professionnel.

Gardez en tête que faire connaître son blog implique deux dimensions : attirer des internautes sur son site… et, dans un second temps, les fidéliser afin qu’ils reviennent et qu’ils contribuent aussi à ce qu’on parle de vous.

Faire faire des bonds à son trafic : un rêve commun à de nombreux blogueurs
Faire faire des bonds à son trafic : un rêve commun à de nombreux blogueurs

En ce mois d’août 2018, j’ai entièrement réécrit cet article pour vous proposer encore plus de conseils et de ressources utiles !

Diffuser son blog et apprendre à relativiser !

Avant toute chose, gardez le moral. Je sais à quel point avoir peu de visiteurs peut être démotivant car j’ai moi-même connu la « traversée du désert » des débuts en commençant mon blog (j’ai raconté cet épisode dans cet article sur le lancement du blog).

On se pose beaucoup de questions, on se remet beaucoup en question (« peut-être que je ne suis pas intéressant, que je ne mérite pas ma place dans la blogosphère ? »).

Jeune blog et faible trafic

Il faut du temps pour faire connaître son blog. Il est normal d’avoir très peu de trafic les premiers mois. Ça n’empêchera pas vos premiers lecteurs de vous apprécier car souvenez-vous toujours qu’ils ne savent rien de vos inquiétudes et de vos questionnements intérieurs.

Ils ne choisissent pas leurs lectures en fonction de vos statistiques (qu’ils ne voient pas) mais viennent parce que vous leur proposez des contenus intéressants, qui leur parlent.

Gardez en tête l’importance de cette patience et pendant cette phase difficile à traverser, ne vous isolez pas ! Rejoignez des groupes dédiés au blogging, sur Facebook par exemple, histoire de recueillir des avis, de faire connaissance avec d’autres blogueurs pour essayer de nouer de premiers liens. Ce sera une source de motivation et un enrichissement.

Blog plus ancien et trafic qui ne décolle pas

Beaucoup de blogueurs gardent, dans un coin de leur tête, l’envie que leur trafic « décolle »… comme ils le lisent parfois dans des témoignages de gourous du marketing ;) Constater que l’on stagne, malgré plusieurs mois voire plusieurs années de blogging, peut avoir quelque chose de frustrant.

C’est pour cette raison que j’ai envie de partager avec vous de nombreuses méthodes pour faire connaître son blog… car peut-être que vous n’avez pas tout essayé… ou qu’il y a des sujets sur lesquels vous manquez d’expertise ou d’expérience.

Mais avant toute chose, vérifiez qu’il n’y a pas de problème majeur sur votre blog qui pourrait freiner votre développement (n’hésitez pas à vous tourner vers des groupes Facebook ou des forums, à l’instar de Webrankinfo et son forum Avis sur vos sites, pour avoir des avis plus « objectifs » que ceux de vos habitués !).

  • Vos visiteurs rencontrent-ils des difficultés techniques ?
  • Y a-t-il un problème de graphisme (police difficile à lire, pas assez de contraste, etc) ?
  • Y a-t-il un problème de contenu ou de ciblage (trop de fautes d’orthographe, pas assez de texte, sujet trop ciblé pour développer le trafic comme vous l’envisagez, contenu qui « part dans tous les sens » au point d’être déroutant, etc) ?
  • Le temps de chargement est-il trop long ?

Si vous n’identifiez aucun problème… passons à des idées pour développer son blog et gagner en visibilité !

Lecture sur tablette

1. Faire connaître son blog en soignant son contenu

Vous le voyez sûrement autour de vous, il y a aujourd’hui beaucoup de blogs et beaucoup d’excellents blogs. Ça ne signifie pas que vous n’avez aucune chance de succès : chacun a sa personnalité, son style d’écriture, son design, son univers… et il y a forcément des lecteurs à qui vous allez plaire.

En revanche, avec la multiplication des blogs, le lecteur est devenu plus exigeant

Encore trop souvent, je croise des sites qui manquent de contenu : trop peu d’articles, une fréquence de publication très faible, des articles qui se périment très vite et perdent donc vite de leur intérêt…

Alors mettez déjà en application quelques principes :

  • Apprenez à bien structurer vos articles : introduction, petits paragraphes de contenu et sous-titres (en aidant les moteurs de recherche à comprendre que ces sous-titres sont importants grâce au balisage), une bonne conclusion.
  • Soignez l’orthographe et si ce n’est pas votre point fort, aidez-vous d’un correcteur d’orthographe qui offrira une meilleure lisibilité de vos articles.
  • Rédigez un title et une meta description pour vos articles : je vous explique tout sur ces éléments importants en référencement, qui s’affichent dans les moteurs de recherche. Ils peuvent faire la différence entre un internaute qui clique sur votre site et un internaute qui part chez le voisin !

Gardez aussi en tête qu’il faut mieux vaut un long article de qualité deux fois par mois que 5 articles bâclés en une semaine !

Et au-delà de ces éléments très concrets, ne négligez pas l’émotion :

  • Soyez utile à vos lecteurs : partagez des conseils, des informations, des bons plans, des astuces, faites preuve de générosité car ça se ressent et on pourra (beaucoup) vous apprécier pour ça !
  • Mettez un peu (ou beaucoup) de vous-même dans votre contenu : même sur des sujets très arides, on peut glisser une pincée d’expérience, des témoignages, de la passion… et ces émotions favorisent non seulement l’attachement à votre blog mais en plus, elles rendent votre contenu unique, car personne ne peut raconter l’histoire exactement comme vous !

2. Adopter le langage de l’internaute

Aujourd’hui, une large partie de la visibilité sur Internet passe par les moteurs de recherche.

Le référencement naturel (ou « SEO ») est la discipline qui consiste à améliorer un site afin qu’il plaise à l’internaute… et qu’il soit bien compris par les moteurs de recherche. Ça passe par des aspects techniques, par le fait de développer tous les liens qui sont faits vers votre site… mais aussi par le contenu du site, clé de voûte de votre développement.

Si votre trafic stagne, informez-vous sur le sujet. Je vous conseille notamment de picorer le livre d’Isabelle Canivet sur la rédaction web… et celui d’Olivier Andrieu sur le référencement naturel au sens large. Ça vous permettra de comprendre en quoi consiste le référencement, au moins dans les grandes lignes.

S’il y a un point clé à retenir, c’est qu’il est important de s’exprimer dans le langage de l’internaute : apprenez à identifier les mots clés qui sont recherchés par les gens… car c’est toujours mieux d’avoir des contenus qui répondent à une demande que des contenus que personne ne cherche ;)

Pourquoi bloguer ? Un vecteur de bonne humeur

3. Produisez des contenus froids (« contenus evergreen »)

C’est intimement lié au référencement : le type d’article que vous publiez a un impact direct sur la visibilité de votre blog.

Prenez par exemple un article d’actualité, un article sur une tendance, un événement précis : à votre avis, dans 6 mois, ce sujet intéressera-t-il encore les internautes ? La réponse est simple : très peu !

Sur un blog, ce qui vous fait gagner du trafic sur le long terme, ce ne sont pas ces « contenus chauds », qui se démodent très vite… mais des « contenus froids », que l’on appelle aussi des « contenus evergreen », qui portent sur des sujets plus intemporels.

C’est pour cette raison que les sites d’actualité proposent souvent un mélange entre des articles d’actualité et des articles « de fond », comme des guides, des décryptages, des biographies, etc.

Par exemple, le journal « Le Monde » a publié ici un article expliquant le fonctionnement d’une éclipse solaire et d’une éclipse lunaire. Le contexte était un événement d’actualité… mais le fond de l’article, lui, continuera à répondre à des questions que les internautes se poseront encore dans 2 ans, 3 ans et plus.

La leçon à retenir pour faire connaître son blog, c’est que chaque type d’article a son utilité : les articles chauds font souvent réagir, suscitent des commentaires, des partages ; les contenus froids suscitent parfois moins de réactions au premier abord mais peuvent drainer énormément de trafic par la suite.

Si vous voulez en savoir plus, j’ai consacré tout un article aux contenus froids.

4. Diffuser son blog via les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être autant de portes d’entrée vers votre blog… à condition de ne pas s’y disperser.

Choisir le réseau social qui vous convient

Mieux vaut se limiter à quelques réseaux et s’y investir que créer un compte sur tous les réseaux du monde (enfin, presque !) et ne pas les alimenter.

Prenez le temps de choisir ceux qui correspondent le mieux à votre façon de communiquer et à votre public : Twitter pour sa réactivité, LinkedIn pour son public plutôt professionnel, impliqué et exigeant, Facebook pour sa dimension transgénérationnelle et populaire, Pinterest ou Instagram pour mettre l’accent sur l’image, Snapchat pour des instantanés très spontanés, YouTube pour la vidéo, etc.

Choisir ses réseaux sociaux

Se former sur les réseaux sociaux

Prenez le temps de vous documenter sur les stratégies propres à chaque réseau. A leurs débuts, on pouvait vite en maîtriser les codes car il y avait peu de réseaux sociaux différents où faire connaître son blog et peu de contenus…

Aujourd’hui, les choses se sont complexifiées : sur la plupart des réseaux, vous devenez tributaire d’un algorithme. En simplifiant, c’est un programme informatique qui va décider de votre visibilité en essayant de comprendre votre contenu… et de deviner si ce contenu correspond aux attentes de votre communauté.

Le système est parfois injuste… mais il est là et si on veut faire de la pub pour son blog via les réseaux sociaux, on n’a d’autre choix que de s’intéresser à son fonctionnement.

Pour ce faire, lisez un maximum de blogs qui donnent des conseils pour gagner en visibilité sur chaque réseau, ça permet ensuite de tester des choses puis de déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous… car souvent, parmi tous les conseils donnés, il faut faire le tri et acquérir un esprit critique !

Vous pouvez aussi vous tourner vers les MOOC, des cours en ligne. Regardez des sites comme Open Classrooms en français et Linda (réseaux sociaux ou social media marketing) en anglais.

Des objectifs différents

Certains réseaux peuvent être de gros vecteurs de trafic, comme Pinterest (Cécile, invitée sur No Tuxedo, a partagé beaucoup de bons conseils dans cet article pour gagner du trafic grâce à Pinterest).

D’autres réseaux sociaux sont davantage des lieux où vous allez pouvoir échanger avec vos lecteurs, créer un sentiment d’appartenance à une communauté ou permettre aux internautes de vous découvrir sous un autre angle.

Les deux approches sont très complémentaires pour faire connaître son blog et aider les internautes à le mémoriser.

Pensez aussi à proposer des boutons de partage sur votre blog, afin de faciliter la tâche des internautes susceptibles de partager vos contenus.

Pensez aussi à bien mettre en avant vos réseaux sociaux sur votre blog, grâce à des icônes ou en affichant un bandeau en bas du blog via un plugin comme Boxzilla pour les mettre davantage en avant. Je le fais sur mon blog voyage.

Bandeau de promotion des réseaux sociaux
Bandeau de promotion des réseaux sociaux

5. Participer à (ou organiser) un carnaval d’articles

Certains blogueurs organisent ce que l’on appelle des « rondes d’articles » ou « carnavals d’articles » En d’autres termes, ils proposent un sujet… et invitent plusieurs blogueurs à partager leur regard sur le sujet en question.

Il existe des rondes d’articles ponctuelles ou régulières. Par exemple, « En France aussi » pour le voyage, « L’Envers du Décor » sur le thème du blogging. On en trouve sur le jardinage, le sport et une foule de thèmes.

Vous pouvez aussi lancer la vôtre et inciter d’autres blogueurs à participer.

6. Poster des commentaires

Poster des commentaires constructifs sur des blogs dans une thématique similaire à la vôtre peut contribuer à faire connaître un blog à de nouveaux lecteurs potentiels.

En effet, si votre intervention est pertinente et intéressante, ça donne naturellement envie d’aller découvrir la personne qui se cache derrière.

J’ai consacré un article à la manière d’écrire un bon commentaire… car pas question de faire de la pub pour son blog sans apporter quelque chose en retour.

7. Publier des articles invités

Le principe est simple : certains blogs ont déjà un lectorat établi… qui s’intéresse parfois aux mêmes sujets que ceux dont parle votre propre blog. Vous allez leur proposer d’écrire un article chez eux.

Publier des articles sur d’autres blogs que le vôtre, drôle d’idée, non ? Pourtant, au lieu de tourner en rond en attendant des visiteurs, ça peut être un bon moyen de faire connaître son blog, d’en diffuser le nom et de mettre en valeur votre connaissance d’un sujet.

Pour publier un article invité efficace, il faut bien cibler le site à qui vous le proposez, donner le meilleur de vous-même dans le contenu et inclure un lien bien choisi afin d’inciter les lecteurs à explorer votre blog.

L’exercice n’est pas facile mais je vous propose plein de conseils sur No Tuxedo pour rédiger des articles invités.

Blogging

8. Faites la promotion de vos nouveaux articles

Il existe aujourd’hui des groupes Facebook où vous pouvez partager vos articles de blog. Le groupe « Les Défis du Café », par exemple, propose des « challenges » aux blogueurs motivés pour se découvrir les uns les autres et poster des commentaires les uns chez les autres.

C’est un bon moyen de faire connaître un blog, qu’il soit jeune ou qu’il ait simplement besoin d’un coup de pouce en termes de visibilité.

Certains groupes Facebook thématiques acceptent aussi que l’on partage des articles pertinents, à condition de ne pas sombrer dans l’auto-promotion éhontée ;)

Il y a des blogueurs qui adoptent une démarche plus agressive commercialement, en contactant d’autres blogs par mail et en suggérant la lecture de leur dernier article. A mon sens, il faut le faire si on se sent vraiment à l’aise avec l’approche. Pour ma part, je sais qu’elle ne correspond pas à ma personnalité !

9. Parler de son blog « dans la vraie vie »

C’est une dimension que l’on oublie très, très, très souvent : le blog n’est pas QUE virtuel… et il peut trouver un prolongement incroyable dans votre vie réelle.

Dès que vous avez créé une identité visuelle, vous pouvez faire imprimer des cartes de visite et les distribuer dès que l’occasion se présente d’évoquer votre blog.

Si vous avez eu une conversation intéressante avec votre interlocuteur, il y a des chances pour qu’il ait la curiosité d’aller voir ce que vous proposez sur votre blog.

10. Jouer sur la dimension locale

C’est un aspect que je n’avais pas du tout envisagé lors de la création de mes blogs… alors que c’est un levier d’évolution souvent plein de promesses pour faire connaître son blog !

Sur de nombreux sujets de blog, on peut trouver des synergies locales.

Par exemple, si vous avez un blog voyage, vous pouvez consacrer des articles à votre ville ou votre région et vous rapprocher des mairies ou de l’office du tourisme local pour vous faire connaître.

Si vous avez un blog beauté, vous pourriez très bien démarcher des professionnels réputés de votre ville (coiffeurs, instituts, maquilleurs indépendants…) pour leur proposer par exemple une interview : ils partageraient des conseils utiles à vos lecteurs… et c’est beaucoup plus facile de solliciter une interview que de quémander une prestation gratuite à un stade où votre blog n’a pas encore beaucoup de visibilité ;)

D’abord, c’est très enrichissant car vous faites des rencontres et des découvertes qui vous apprennent des choses. Ensuite, c’est très bénéfique pour votre blog car vous l’inscrivez dans un réseau « réel » de personnes qui peuvent vous inspirer, vous donner de nouvelles idées d’articles, vous ouvrir des portes à un moment de votre développement…

11. Proposer une newsletter

Lorsque des visiteurs viennent sur votre blog, il s’agit de tout faire pour les fidéliser… car ces fidèles deviendront peut-être vos meilleurs ambassadeurs !

Au-delà de votre blog lui-même (son contenu, son ergonomie, sa personnalité), vous pouvez proposer l’inscription à une newsletter, en utilisant un outil comme MailChimp, MailPoet pour WordPress ou une autre solution (SendGrid, SendInBlue, il en existe beaucoup !).

La newsletter peut remplir une foule d’objectifs selon l’usage que vous en faites : envoyer vos nouveaux articles aux abonnés pour leur rappeler l’existence de votre blog ; offrir des bonus aux abonnés pour renforcer le sentiment d’appartenir à une communauté ; partager des ressources en plus, qui ne sont pas sur votre propre blog (bons plans, contenus intéressants lus sur d’autres sites, etc).

Une newsletter, comme un blog, s’apprivoise avec le temps. Il peut être intéressant de faire des tests pour voir à quel moment vous avez le meilleur taux d’ouverture, de tester différents formats de contenu, de segmenter votre base d’abonnés pour envoyer des messages plus ciblés.

Vous pouvez aussi mettre en valeur le formulaire d’inscription en l’intégrant à une pop-up, avec un plugin comme PopUp Builder ou le très puissant Ninja Popups.

Prendre contact avec ses lecteurs

12. Publier des infographies

L’infographie fait partie des formats de contenu qui se diffusent extrêmement bien ! Une infographie intéressante, comportant des conseils, des chiffres, peut vous apporter de la visibilité et de nombreux liens vers votre site.

On peut en créer une très facilement à l’aide d’outils comme Canva.com. Pensez à y inclure l’URL de votre site afin que votre identité se diffuse en même temps que vos idées.

Pensez également à proposer un article pour accompagner votre infographie. En effet, ce format très visuel est aussi très synthétique : on ne peut pas tout dire dans une infographie… et apporter des compléments d’information à travers un article peut permettre d’aller plus loin dans les partages : certaines personnes partageront juste l’infographie elle-même mais d’autres partageront votre article (avec l’infographie !), une source de trafic en plus pour votre blog.

13. Faire de la publicité sur les réseaux sociaux

Payer pour faire connaître son blog peut être une excellente solution… à condition d’avoir un objectif en tête. En effet, à quoi bon dépenser de l’argent juste pour gagner un peu de visibilité dont on ne fait rien ensuite ?

Si votre blog vous permet de décrocher des partenariats avec des marques, de vendre vos produits ou services, de développer votre image de marque pour trouver un travail, bref, si vous avez un « retour sur investissement » quelconque à la clé, il peut être très pertinent de faire de la pub pour son blog.

A ce titre, les réseaux sociaux (en particulier Facebook) offrent beaucoup d’opportunités : une campagne de publicité Facebook pour obtenir plus de « likes » sur une page permet ensuite d’avoir une audience de choix à qui partager vos contenus.

Ça reste aussi un moyen peu onéreux de faire connaître son blog car de petits budgets (15$ par exemple) permettent de toucher plusieurs dizaines voire plus d’une centaine de nouveaux fans.

On peut contrôler le ciblage d’une campagne Facebook Ads de manière très fine : cibler des gens en fonction de leurs centres d’intérêt, de leur âge, cibler des utilisateurs de Facebook qui ont déjà visité votre site…

Open Classrooms propose un cours en ligne pour découvrir le fonctionnement de Facebook Ads.

14. Faire connaître son blog grâce au Paid Search

Voici une autre façon de faire de la pub pour son blog : lancer une campagne sur Google AdWords ou Bing Ads. Ce type de campagne « paid search » peut répondre à des objectifs différents : développer la notoriété de sa marque, générer du trafic sur une page précise de son site, etc.

Votre publicité s’affichera soit sur le moteur de recherche lui-même, soit sur des sites du réseau de partenaires (par exemple, pour Google, des publicités vont s’afficher sur les sites qui utilisent le programme Google AdSense).

Le coût varie en fonction d’une foule de paramètres : thématique, concurrence, ciblage de la campagne… Ce n’est clairement pas une solution à la portée d’un blogueur amateur mais si vous proposez une prestation payante sur votre blog, ça peut être un moyen efficace d’attirer un trafic très ciblé sur votre page de vente.

Là encore, le site Open Classrooms propose un cours en ligne pour découvrir les fondamentaux de la création d’une campagne Google AdWords.

15. Aborder des sujets populaires

On croit souvent, quand on lance un projet, qu’il faut absolument faire du « jamais vu », se distinguer des autres à tout prix, quitte à traiter des sujets profondément originaux. En réalité, ne négligez jamais l’intérêt des sujets populaires.

Ils ont le pouvoir de fédérer les internautes, de susciter des échanges car ce sont souvent des thématiques sur lesquelles tout le monde a un avis ou une expérience à partager.

Certains blogueurs choisissent de traiter des sujets populaires ET controversés. Déclencher un débat peu après l’ouverture de son blog peut être un bon moyen de se faire connaître… mais est parfois un choix à double-tranchant, lorsque ça suscite des réactions très violentes.

Enfant qui pleure

16. Se faire connaître en aidant les autres

On se souvient souvent des gens qui nous ont aidé, qui nous ont fait avancé, qui ont débloqué quelque chose dans notre vie pour que l’on progresse à un moment où on en avait besoin.

En tant que blogueur, vous pouvez être cette personne pour les internautes : leur apporter votre savoir, votre vision, votre énergie… pour les faire avancer. Aider les autres crée un lien émotionnel… et l’émotion favorise la mémorisation !

Sans compter, évidemment, que c’est très gratifiant et motivant pour vous. Mon seul conseil est de penser tout de même à poser des limites afin de ne pas vous laisser envahir par les sollicitations.

17. Participer à des événements (ou les organiser !)

Un événement « dans la vraie vie » est une excellente occasion de rencontrer des gens qui partagent votre intérêt pour une thématique. Participer à un atelier, à une rencontre autour d’un sujet, à une conférence professionnelle, peut vous offrir une opportunité de tisser des liens, d’envisager des projets communs avec d’autres personnes, d’avoir des échanges constructifs autour de votre blog.

Et si vous ne trouvez pas d’événement en accord avec vos attentes, vous pouvez tout à fait choisir de l’organiser vous-même !

18. Citez des blogs de référence

Ca fait toujours plaisir d’être mentionné quelque part, d’avoir une forme de reconnaissance quand on publie des articles… et quand on veut faire connaître son blog, on peut (un peu) jouer là-dessus !

Quand vous publiez un article, vous pouvez tout à fait y mentionner un blog pertinent sur le sujet en lui faisant un lien… puis, lorsque vous partagez l’article sur les réseaux sociaux, taguer ou mentionner le blogueur en question. Si son emploi du temps le permet, il ira peut-être découvrir votre article voire le partagera avec sa communauté si le contenu lui plaît.

Rédaction d'un article de blog

19. Interviewez quelqu’un qui vous inspire

S’il y a un blogueur qui vous inspire, dans une thématique pertinente pour votre propre lectorat, vous pouvez tout à fait lui proposer une interview. C’est l’occasion d’apporter à vos lecteurs un témoignage ou des conseils… et ce blogueur partagera sûrement l’interview sur ses propres supports (réseaux sociaux, blog…), ce qui peut vous donner un coup de pouce en termes de visibilité.

J’ai partagé sur No Tuxedo plein de conseils pour réaliser une bonne interview.

20. Testez, analysez, critiquez

Quand on veut faire connaître son blog, on essaie souvent différentes méthodes… mais parfois, on oublie tout simplement que sur le web, le test est indispensable !

Chaque site a ses particularités et même s’il existe des fondamentaux communs à tous, il y a aussi une large part de variabilité. Ce qui marche chez les uns ne fonctionne parfois pas du tout chez les autres. Certaines méthodes soi-disant miracles ne correspondent tellement pas à votre personnalité qu’elles vous rendent mal à l’aise alors que d’autres seront bien plus efficaces pour vous !

Alors essayez des choses… quitte à faire des flops, parfois ! On peut toujours supprimer un article si, avec le recul, on constate qu’il ne s’intègre pas à la ligne éditoriale du blog.

De temps en temps, prenez un peu de recul sur votre blog pour analyser ce qui a fonctionné ou pas. C’est l’occasion, aussi, de constater ce qui semble plaire à vos lecteurs. Ça agit souvent comme un vrai révélateur de vos forces.

Quand j’ai ouvert mon blog, je ne pensais pas parler autant de web… et c’est en faisant le point que j’ai réalisé que je m’épanouissais dans ce type d’article… et que ça suscitait aussi l’intérêt des lecteurs.

Conclusion : l’importance de construire une communauté

Comment faire connaître son blog ? En cherchant à former une communauté ! Avoir plus de trafic, c’est bien. Avoir des lecteurs fidèles, c’est mieux. Mieux vaut avoir 100 habitués par jour que 1000 visiteurs de passage qui ne reviendront jamais.

En effet, ce sont vos fidèles qui la plupart du temps partageront le plus vos articles, posteront le plus de commentaires et vous offriront le meilleur des bouche-à-oreille !

Sans compter que votre communauté constituera au quotidien une source de motivation et de nouvelles idées !

Avez-vous du mal à faire la pub de votre blog ? Quel serait votre meilleur conseil pour faire connaître son blog ?
Thèmes : Devenir blogueur 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

133 commentaires sur “Comment faire connaître son blog (sans astuces marketing étranges) ?

  • Thierry

    Salut Marlène,

    Article très long mais très complet. Je valide tout. A cause d’un problème avec le plugin Yoast mon trafic a baisser de moitier j’ai donc « flippé »comme tout blogueur. Ce qui m’a obligé à me remettre en question, faire corriger mes meilleurs articlers, faire plus de trafic payant Bing et autres, ajouter mes méta tags que je laissé « gérer par les moteurs de recherche ». Enfin, tout çà pour dire qu’il faut être vigilant et qu’un blog c’est du boulot et qu’il y a toujours des possibilités de faire mieux pour avoir plus de trafic. Cela m’a même motivé à être plus sérieux avec ma chaîne Youtube.
    Encore merci pour ce très bon article.

    Répondre à Thierry
    • Marlène

      Merci Thierry. Oui, on a toujours des choses à améliorer et pour ma part, je trouve que c’est ce qui fait tout le charme du blogging (bon, c’est aussi très chronophage, il faut bien l’admettre ^^). Ça permet de se challenger en permanence, d’évoluer dans ses réflexions, d’acquérir beaucoup de compétences au-delà de l’informatique (je pense à des choses comme la capacité à s’organiser, l’autonomie, etc).

      Répondre à Marlène
    • Thierry

      Oui et comme c’est très chronophage on apprend aussi à s’organiser pour mieux maîtriser son temps et gardant la qualité des articles bien sûr. Toujours penser aux lecteurs en premier.

      Répondre à Thierry
  • Mickaël

    Ça fait déjà de longs mois que je lis tes articles et je tiens à te dire que j’adore ton style d’ecriture et tes conseils pertinents.
    Je n’avais jaimais encore pris le temps de venir te le dire, alors je répare aujourd’hui cette erreur. Étant moi-même blogueur, c’est pas cool de ne pas commenter… d’autant que je suis fan de tes articles et de ton approche.
    Mon blog fonctionne, mais ce n’est pas non plus une référence, j’ai encore du boulot. Je vais me servir de tes conseils pour essayer de faire mieux.
    Merci et à très bientôt !!! ;)

    Répondre à Mickaël
    • Marlène

      Merci beaucoup Mickaël pour ton message très sympa ! Je suis convaincue que ça prend du temps de devenir une référence, même en travaillant beaucoup. Et puis, à titre personnel, on peut toujours progresser dans sa discipline donc c’est une perpétuelle marche en avant !

      Répondre à Marlène
    • Mickaël

      Ça c’est sûr. ;)
      Et puis faut aussi savoir attirer les lecteurs, j’essaye de progresser sur ce point.
      Quoi qu’il en soit bravo pour ton blog, en termes d’ecriture et d’explications c’est le meilleur que je connaisse très sincèrement. J’ai rarement dans l’idée de ne pas lire un article en entier et je suis très souvent tenté de cliquer pour lire un nouvel article. ;)

      Répondre à Mickaël
  • tania

    moi je suis dans la phase blog plus si jeune que ça mais avec très peu de trafic
    j avoue que ça m attriste , je pensais avoir trouve rla cause du pb mais non
    dc…
    à voir si j’arrive à continuer sur ma lancée et écrire des articles de fonds qui sait
    après c vrai que les lecteurs sont plus exigeants
    pr moi pas question de payer
    pas d envie d être pro dc pas d objectifs à ce niveau là, pas de recherche de partenariat dc …
    je continue doucement mon petit chemin

    Répondre à tania
    • Marlène

      Hello Tania, j’ai remarqué le changement au niveau de ton style d’article ;) On a davantage d’articles « optimisés », avec des conseils. Je pense aussi que dans ton cas, il y a un côté très « spontané », tu écris comme tu parles… et ça se ressent dans l’engagement que tu peux avoir sur tes articles et tes réseaux sociaux. Par exemple, si je prends mon propre blog voyage, j’ai énormément de trafic mais très peu d’interactions, à part quelques articles précis. Mon côté « factuel » paie en termes de trafic mais suscite moins de réactions car c’est plus « impersonnel » que ton approche.

      Le trafic n’est pas la seule manière de mesurer la réussite, au fond ;)

      Répondre à Marlène
  • Daphné @ be frenchie

    Voilà exactement ce que j’aime sur ton blog Marlène ; pas de fausses promesses, un article très construit qui témoigne de ton expérience, donne de vraies clés pour comprendre dans quelle direction avancer et un coup de pouce quand on se sent démotivé.

    Je commence à me sentir un peu plus sereine quand à l’avenir de mon blog mais c’est un « travail » de longue haleine. Mon blog a bientôt 3 ans et je me sens plus mature pour comprendre réellement ce que je souhaite faire de cet outil, comment je veux faire évoluer la relation créée avec les lecteurs fidèles. J’ai toujours cette ambivalence entre articles chauds et froids mais je pense arriver à mieux doser entre les deux, même si j’ai toujours peur de perdre les lecteurs réguliers en route quand j’oriente un article sur un sujet de fond.

    Enfin, j’ai pris du recul par rapport aux réseaux sociaux, qui prennent un temps fou et préfère me focaliser sur ma newsletter. Old school sans doute, mais je réalise avec le temps que c’est une excellente manière de garder un lien régulier avec ceux qui passent par le blog. Et petit à petit, ma newsletter finit par devenir importante ( et ça me permet de m’affranchir des soucis de visibilité, contraintes de format liées à un réseau social ).

    Répondre à Daphné
    • Marlène

      Hello Daphné, merci pour ton message ! C’est amusant que tu dises avoir « pris du recul par rapport aux réseaux sociaux » car j’ai au contraire l’impression que tu y es très active.

      Pour ma part, ma newsletter me laisse assez frustrée car j’aimerais parfois lui donner une vraie valeur ajoutée : proposer par exemple un contenu « exclusif » aux abonnés (un article bonus que les non-abonnés n’auraient pas, des freebies, etc) et mieux la segmenter… mais ça demanderait énormément de temps, que je n’ai pas à l’heure actuelle. Par ailleurs, je vais atteindre les seuils où tous les outils deviennent payants et où ça pose une vraie question : faut-il, du coup, abandonner le format newsletter en « plantant là les abonnés »… ou faut-il se mettre à vendre quelque chose pour rentabiliser ce que coûte la newsletter ? Paradoxe assez bizarre !

      Répondre à Marlène
  • Mathilde - Les étincelles

    Coucou Marlène, merci beaucoup pour cet article tellement complet et simple d’accès. Mon blog a maintenant quelques mois, c’est un vrai havre pour moi, une petit épopée au fil des jours où je partage mon chemin vers plus d’épanouissement, tout en douceur. Et bien sûr, le plaisir ne peut être que décuplé en sachant qu’il est lu et que le contenu est partagé. J’aime les astuces basiques et simples de réalisation que tu proposes. Très honnêtement même si je ne tiens pas mon blog pour la reconnaissance, ça me tient à coeur d’être lue. Et franchement, ton article me motive encore d’avantage !

    Merci :)

    Répondre à Mathilde
    • Marlène

      Sans s’inscrire dans une course au trafic, je pense qu’être lu reste une source de motivation importante pour un blogueur :)

      Répondre à Marlène
  • Doublesix

    Merci pour tous ces précieux conseils. C’est en te lisant que je suis (en revanche) aller me faire héberger chez Nuxit. Entretemps, tu as eu des soucis avec eux je crois. Je croise les doigts, pas de soucis avec eux pour l’instant :)

    Répondre à Doublesix
    • Marlène

      Oui, j’ai dû engager une procédure d’injonction de payer, le tribunal m’a donné raison et Nuxit m’a remboursé en parallèle ce qu’ils me devaient… mais évidemment, je ne suis pas restée chez eux. Je suis retournée depuis le printemps chez un autre hébergeur dont j’avais déjà été cliente il y a quelques années.

      Répondre à Marlène
  • Ornella

    Merci encore pour ces très bons conseils !

    Répondre à Ornella
  • marilyne

    Hello Marlène,

    Super idée d’avoir remise à jour cet article grâce à ta prise de recul et ton expérience. J’ai lu pas mal d’articles sur le sujet mais je dois dire que tu traite des points « inédits » et très intéressants! . Bien entendu tout ses conseils ne peuvent pas être tansférables à tous les cas de figures mais il y en a pour tous je pense.
    Après un peu plus de 6 mois de blogging, je suis plutôt ravie de mes résultats même s’ils ne sont pas fulgurants (au regard d’autres grosses machines de la blogo qui connaissent des démarrages fulgurants) mais ma communauté progresse doucement mais sûrement. J’ose croire que ce sont de vrais followers sensibles à mon écriture et fidèles.
    J’ai aussi quelques fiertés comme des TAGS d’autres blogeurs, mes articles sélectionnés pas d’autres blogueurs (blogroll/ coup de projecteur), sélections par H.Coton et bientôt le HuffPost, 2 collab.
    Ton article me conforte donc dans mes choix et m’éclaire sur d’autres stratégies.

    Répondre à marilyne
    • Marlène

      Bravo pour tes débuts !

      Il y a toujours, dans tous les domaines, des histoires de « réussites fulgurantes »… mais pour le comprendre, il faut souvent avoir en main tous les paramètres de la situation, ce qui est rarement le cas. Par exemple, j’avais 50000 visiteurs par mois au bout d’un an de blogging MAIS je travaille dans le référencement (ça aide pour gagner en visibilité sur Google !), j’ai déjà géré des sites avant, la technique me demande assez peu d’efforts, je n’ai pas d’enfants (oui, parce qu’avec des enfants, ce ne serait clairement pas la même histoire pour dégager du temps ^^)…

      Personne n’a les mêmes contraintes, les mêmes connaissances de départ… Je pense que l’important est d’identifier ses forces et de s’appuyer dessus pour développer son projet ;)

      Répondre à Marlène
  • Irène

    Merci pour ces très bons conseils, je trouve souvent les articles blogging un peu légers (ou en tout cas, contenant surtout des conseils de bon sens), là il y a de la matière ! Je pense ensuite que cela dépend des objectifs qu’on se fixe : bloguer « façon pro » même lorsqu’on ne veut pas en vivre devient fréquent, mais beaucoup de personnes continuent à apprécier les petits blogs à l’ancienne, où l’on vient ponctuellement parler de sujets personnels sans chercher particulièrement à atteindre une grande audience… De mon côté j’ai l’impression de me situer un peu entre les deux, du coup j’essaie d’adopter les bons réflexes sans que ça devienne chronophage non plus. Résultat, j’ai peu de personnes qui me lisent mais j’ai régulièrement des articles qui suscitent des commentaires très longs et fouillés, donc je pense continuer sur cette voie « qualitative » sans me mettre trop de pression au niveau de la fréquence de publication. Bonne soirée !

    Répondre à Irène
    • Marlène

      Je te rejoins complètement sur la question des objectifs… et c’est pourtant une question que beaucoup de blogueurs oublient de se poser : le « pourquoi ». Pourquoi vouloir du trafic, pourquoi se prendre la tête avec le référencement même quand on déteste ça, pourquoi publier des bilans de ses performances alors qu’on a envie d’une approche « sans prise de tête » ?

      Je crois que c’est aussi lié à l’évolution globale de la blogosphère, où il y a tellement de blogs et tellement de professionnalisation que même ceux qui ne sont pas concernés se sentent un peu « obligés » de s’inscrire dans cette démarche qui est devenue une norme.

      Répondre à Marlène
  • petitsruisseauxgrandesrivieres

    Merci Marlène pour tes articles qui sont toujours des mines d’information !

    Répondre à petitsruisseauxgrandesrivieres
    • Marlène

      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de poster un commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Sur un petit nuage (Virginie)

    Coucou comme toujours un très très bon article qui reprend tout ce qui est nécessaire à savoir.

    Comme tu le dis, je te confirme que se faire citer dans un article est très agréable ;) C’est dommage que tu ne participes plus à L’Envers du décor, mais je remarque qu’il reste dans tes idées :)

    Passe une belle journée Marlène

    Répondre à Sur
    • Marlène

      C’est amusant que tu commentes cet article, je l’ai réécrit totalement il y a tout juste 3 jours et je compte le republier demain… car ma vision du blogging s’est enrichie en 3 ans et demi, il y a des aspects que je n’envisageais pas forcément à mes débuts et qui me paraissent très intéressants aujourd’hui pour développer son blog. La première version de l’article, publiée en février 2015, comptait environ 900 mots. Cette version, plus de 4000 ! Il y a plein de choses à tester, en réalité !

      Je n’ai pas participé à ton rendez-vous récemment car je me suis fixé le « gros projet » de mettre à jour au moins une fois TOUS les articles du blog… et ça prend beaucoup de temps, je prépare donc mes autres articles très très à l’avance histoire de dégager du temps. J’ai mis plein de choses en pause pendant ce temps mais au final, mettre à jour ses articles est un vrai plus pour continuer à proposer un contenu pertinent.

      Répondre à Marlène
  • JuJu

    Coucou,

    Alors je voulais déjà te dire un énorme merci pour cet article !!! je commençais à douter de mon blog et le fait avoir lu ton article m’as redonné de la motivation!!! Et j’ai enfin compris quelque petites erreurs que j’ai fait sur mon blog « siemprejuju »….
    Mais malheureusement je ne trouve pas encore le courage d’en parler autour de moi, j’ai un peu peur des critiques venant de ma famille…

    Continue tous ce que tu fait c’est vraiment incroyable !!!
    Courage pour la suite <3

    Répondre à JuJu
    • Marlène

      Ce n’est pas une obligation, d’en parler à ses proches :) Pour ma part, le blog est rresté top secret pendant quelques mois puis j’ai décidé d’en parler à quelques personnes. Ca devient parfois plus facile d’en parler quand on sait exactement où on va, qu’on a commencé à construire quelque chose dont on est fier et qu’on assume totalement.

      Répondre à Marlène
    • marilyne

      Hello Juju,

      Pour ma part, le blog est resté secret aussi quelques semaines, j’osais à peine en parler à mon mari de peur qu’il rit un peu de moi et de ce que je pouvais écrire sur le blog. Puis je me suis lancée sans rien dire à personne, j’ai lancé des invitations auprès de mes contacts Facebook (amis proches et plus éloignés) afin qu’ils s’abonnent à la page FB du blog et voila. C’était ma façon de l’annoncer à tout le monde et puis les amis qui me suivaient sur Instagram l’ont appris aussi quand je me suis mise à promouvoir le blog. Finalement, peu de moqueries. Mes proches sont fièrs de moi et m’encouragent (collègues, parents, mari).

      Répondre à marilyne
    • Marlène

      Je trouve, quoi qu’il arrive, qu’il faut l’annoncer quand on se sent prêt et qu’on assume pleinement ses écrits. On ne peut pas nier qu’il y a des situations où certains types de blogs peuvent être préjudiciables (dans certains milieux professionnels, quand on traite de certains sujets…)… ou même que parfois, les réactions de l’entourage peuvent décevoir. Ça arrive donc je trouve qu’il faut penser à soi et à ses proches, aux enjeux, avant de prendre une décision :)

      Répondre à Marlène
  • iNico

    Hey, je viens de découvrir cet article complètement par hasard, mais qu’est ce qu’il m’a redonné la pêche ! :D Non, sincèrement c’est un très bon article. Merci, merci, merci ;) Bonne continuation

    Répondre à iNico
  • Mi1lou

    Bonjour, votre site est vraiment le bible du BLOG.
    J’y trouve à chaque fois énormément d’astuces et conseils.

    Je débute un blog beauté, lifestyle et j’ai parfois énormément de doutes. Votre site me permet de reprendre confiance, de garder patience et motivation.

    Merci pour votre professionnalisme et pour votre implication à nous aider tous, débutant comme expert.

    Belle journée, Mylène

    Répondre à Mi1lou
    • Marlène

      Hello Mylène, bons débuts dans la blogosphère ! Surtout, ne reste pas isolée, rejoins des groupes de blogueurs sur Facebook par exemple, ça permet de poser des questions, d’obtenir des témoignages et de ne pas se démotiver pendant la phase des débuts où on a peu de trafic et peu d’échanges !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.