Comment optimiser le référencement des images en SEO ?


Optimiser le référencement des images fait partie des bons réflexes SEO à adopter. En effet, vos photos ou visuels font partie intégrante de l’identité de votre site… et depuis la création de la recherche universelle, Google les affiche dans les résultats de recherche au même titre que des articles ou des vidéos.

Dans cet article, je vais vous donner quelques bonnes raisons d’optimiser ses images pour le référencement et bien sûr, vous expliquer comment le faire !

3 bonnes raisons d’optimiser le référencement des images

Améliorer les performances de son site

Aujourd’hui, les images n’apportent presque plus de trafic en tant que telles. En effet, Google Images a mis en place le 7 février 2017 une nouvelle interface. Avant, quand on cliquait sur une photo dans les résultats de recherche, le site hébergeant la photo était chargé à l’arrière-plan : plus une image était bien référencée, plus elle pouvait vous apporter du trafic par ce biais.

Désormais, Google Images ne charge que la photo sans charger votre site… sauf si l’internaute clique explicitement sur le bouton “Consulter”.

Consulter une image sur Google Images
Consulter une image sur Google Images

Il en a résulté une chute radicale du trafic référent issu de Google Images, bien visible sur la courbe Google Analytics ci-dessous. Néanmoins, tout ne se résume pas au trafic.

Trafic référent issu de Google Images
Trafic référent issu de Google Images

Les images sont aussi une vitrine de votre univers, ce sont souvent elles qui impactent le plus le temps de chargement d’une page web (une image trop lourde et mal optimisée peut donc affecter les performances d’un site dans son ensemble). Sans oublier que l’endroit où se trouve une image peut affecter le comportement des moteurs de recherche, poussant ceux-ci à se retrouver bloqués sur une page sans possibilité de revenir en arrière.

Trafic ou pas, il est donc important d’optimiser ses images pour le référencement.

Améliorer l’accessibilité

Quand j’ai débuté sur le web, un webmaster m’avait conseillé de bien optimiser les images “parce que ça permet aux malvoyants de savoir ce qu’elles représentent”. A l’époque, j’avais suivi le conseil tout en étant un peu dubitative : les malvoyants surfaient-ils vraiment sur Internet ? Et puis un jour, j’ai reçu un message d’un lecteur. Quelques lignes me remerciant de proposer un site “facile à consulter” pour lui qui était malvoyant. A lui seul, il valait bien les quelques efforts entrepris !

Les malvoyants utilisent soit des navigateurs adaptés, soit des logiciels qui leur lisent ce qui est affiché sur la page. Évidemment, le logiciel ne peut pas lire une image et deviner ce qu’elle représente… mais si on optimise l’image en l’accompagnant d’une description, elle devient alors “visible” aux yeux du logiciel.

Par exemple, même si vous ne le voyez pas au premier abord sur la photo ci-dessous, un lecteur d’écran lira à mon lecteur malvoyant la description suivante : “Photo de l’Île de Skye en Ecosse au lever du soleil”.

Photo de l'Île de Skye en Ecosse au lever du soleil

Peu de gens pensent à optimiser le référencement des images

Peu de gens, y compris ceux qui maîtrisent le web un peu mieux que la moyenne, pensent à améliorer le référencement des images de leur blog. Soit parce qu’ils ne savent pas comment faire, soit parce qu’ils ne prennent pas le temps de s’en occuper. Si ça devient pour vous un automatisme, vous aurez un avantage sur eux !

Optimiser le référencement des images en 4 étapes

Choisir un nom clair

Pour bien optimiser les images sur le plan SEO, on commence déjà par les nommer de manière explicite.

Oubliez les captures d’écran intitulées “PrtScr03.jpg”, les photos qui s’appellent “DSC540934.jpg”. Donnez à vos photos et images des noms clairs, descriptifs, indiquant ce qu’elles représentent. Par exemple, votre photo de Big Ben prise durant un week-end à Londres pourra s’appeler “week-end-londres-big-ben.jpg”.

Pensez à mettre des tirets pour séparer les mots les uns les autres. Si Google lit “weekendlondresbigben”, il comprendra le terme comme étant un seul et unique mot. Or, le mot “weekendlondresbigben” ne veut rien dire.

Le tiret lui permet de comprendre qu’il s’agit de mots différents. Google recommande d’ailleurs de privilégier le tiret à l’underscore (tiret bas).

Réduire le poids des fichiers

Par défaut, vos photos sont lourdes. Si vous les mettez en ligne “en l’état” sur votre blog, elles vont sans doute s’afficher dans un format plus petit mais le visiteur, lui, continuera à charger un fichier lourd. Le temps de chargement des pages sera donc plus long et ce sera d’autant plus flagrant sur mobile. Aujourd’hui, Google prête attention à ce critère de rapidité et la vitesse de chargement est un élément primordial de la performance d’un site.

Pensez donc à enregistrer vos photos dans un format adapté au web (.jpg et .png par exemple), en évitant de dépasser 150 à 200 Ko par photo dans la mesure du possible.

Au moment de l’enregistrement, si votre logiciel photo le permet, vous pouvez enregistrer l’image sans les “données EXIF”, qui alourdissent les fichiers photo. Les données EXIF peuvent fournir beaucoup d’informations sur une photo : l’appareil et l’objectif avec lesquels elle a été prise, l’heure et la date, les réglages de l’appareil photo, etc.

Dans l’absolu, elles sont donc utiles et un blogueur photographe peut avoir envie de les conserver. Mais il faut savoir qu’elles représentent un poids non négligeable. Par conséquent, si elles ne sont pas essentielles à vos lecteurs, n’hésitez pas à les supprimer.

Vous pouvez ensuite utiliser un plugin comme ShortPixel pour une compression des images encore plus performante.

Il existe aussi des formats d’images conçus pour réduire drastiquement le temps de chargement sans sacrifier la qualité, comme le format WebP… mais celui-ci n’est pas encore pris en charge par tous les navigateurs. Il existe également des initiatives intéressantes, comme Guetzli de Google ou encore MozJPEG de Mozilla : ce sont des programmes à installer sur son ordinateur pour compresser les images.

La réduction du poids est une étape importante de l’optimisation des images en SEO donc que vous choisissiez de passer par un plugin, un logiciel ou une compression “manuelle”, ne négligez pas cette étape !

Décrire son image

Quand on met en ligne une photo sur son blog, on peut y associer plusieurs informations. Les deux plus importantes sont la légende et le texte alternatif.

La légende est visible, elle va servir à l’ensemble de vos lecteurs et leur permettre de comprendre ce que représente la photo. Elle est facultative mais attire souvent l’attention des lecteurs donc si vous avez un complément d’information à donner sur une photo, n’hésitez pas à l’utiliser !

Le texte alternatif (on parle aussi de la “balise alt”) est invisible à l’écran mais apparaîtra dans le code de la page. Il servira donc à la fois aux moteurs de recherche et aux malvoyants, les aidant à comprendre ce que représente l’image. Il s’affichera aussi à la place de l’image si celle-ci ne se charge pas pour diverses raisons (connexion trop lente, etc). Ce texte doit décrire votre image d’une manière succincte.

Par exemple, la photo ci-dessous a pour balise alt : “Les rayons du soleil éclairent une forêt sombre”.

Les rayons du soleil éclairent une forêt sombre
Au petit matin, le sol de la forêt est encore gelé et sous les arbres, l’ombre est peu à peu chassée par quelques rayons de soleil qui s’infiltrent entre les branches.

Pensez à écrire votre balise alt “proprement”. Elle est invisible par le visiteur ordinaire donc a souvent tendance à être négligée. On oublie les majuscules, les accents… Rédigez-la comme un texte à part entière.

Vous pouvez y glisser des termes pertinents pour le SEO. Par exemple, si une image montre une machine à café, elle pourrait avoir pour balise alt “Machine à café Vertuo de Nespresso”.

On me demande parfois la différence entre la balise alt des images et la balise title des images : retenez que la balise “alt” est la plus importante pour son double-rôle dans l’accessibilité et le SEO ; la balise “title” est facultative, elle s’affichera au survol de l’image.

Insérer une image sur son blog

La seule chose que je vous conseille à ce moment là, c’est de ne pas créer une image cliquable qui redirige vers elle-même :) C’est ce que font beaucoup de blogs WordPress par défaut : vous insérez une image et quand vous cliquez dessus, votre blog ouvre une nouvelle page qui ne contient que l’image. Si le moteur de recherche suit ce lien, il va se retrouver “coincé” sur la page de votre image sans pouvoir avancer ni revenir en arrière.

Sur WordPress, vous pouvez le régler au moment où vous insérez une image : dans la colonne de droite, dans la partie “Réglages de l’affichage du fichier attaché”, choisissez “Lier à… Aucun”.

Réglages de l'affichage du fichier joint sur WordPress
Réglages de l’affichage du fichier joint sur WordPress

Si vous ne voyez pas ce menu sur WordPress.com, vérifiez que vous utilisez bien l’interface d’administration complète. Entrez l’adresse de votre blog, suivie de /wp-admin/.

Enfin, si vous avez installé WordPress chez un hébergeur, vous pouvez également faire en sorte que ça devienne l’option par défaut sur votre blog, en insérant cette ligne dans le fichier functions.php de votre thème (n’hésitez pas à consulter mes conseils pour le modifier sans risque) :
update_option('image_default_link_type','none');

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à optimiser le référencement des images sur votre blog !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 commentaires sur “Comment optimiser le référencement des images en SEO ?

  • Alexandra

    Bonjour Marlène et merci beaucoup pour ton blog !
    Ça fait un moment que je me pose la question sur les mots qui contiennent la balise alt. J’ai lu que c’était bien d’y insérer le mot clé, mais qu’il ne faut pas utiliser d’accent. Si mon mot clé est “visite gourmande à Dijon”, dans ma balise alt est-ce que je peux utiliser “à” ou tout autre mot avec un accent ? Ou serait-il mieux d’écrire mon descriptif sans aucun accent ? Merci beaucoup pour ta réponse.

    Répondre à Alexandra
    • Marlène

      Je ne sais pas où tu as lu cette histoire d’accent mais… c’est juste faux :) Google est capable de comprendre un mot avec/sans accent, au singulier/au pluriel. Il faut écrire la balise alt normalement, comme indiqué dans l’article… et c’est d’autant plus vrai qu’aujourd’hui, le contenu d’une balise alt peut être mis en avant par Google en “position 0”.

      Par exemple, avec mon article sur le zoo de Vincennes, Google a récupéré mes balises alt pour en faire un “récap” sur le zoo en position 0 :

      Avis zoo de Vincennes

      Je l’ai déjà vu récupérer des balises alt pour en faire une meta description.

      Répondre à Marlène
    • Alexandra

      Hello Marlène,
      Merci infiniment pour ta réponse qui va m’être très utile ! Ça fait de mois que je me triture le cerveau pour des mots clés sans accent à cause de cette balise…

      Répondre à Alexandra
    • Marlène

      Il y a quelques années, on était plus attentifs à ces aspects mais aujourd’hui, les moteurs de recherche sont suffisamment “évolués” pour comprendre un terme avec/sans accent donc mieux vaut écrire correctement, c’est plus sympa pour le visiteur quand même :)

      Répondre à Marlène
  • mike

    Slt très bien expliquer je voudrais savoir si vous avez crée des articles sur les fiches produits

    Répondre à mike
    • Marlène

      Bonjour, je n’ai pas encore évoqué le sujet. Ca viendra sûrement !

      Répondre à Marlène
  • Margaux

    Bonjour, et avant toute chose, merci pour cet article! Néanmoins, il y a quelque chose qui me chiffonne. Yoast SEO conseille de mettre le mot-clé de l’article dans le texte alternatif d’au moins une photo… Est-ce nécessaire? Et si oui, comment faire ça de façon naturelle?
    Merci d’avance,
    Margaux

    Répondre à Margaux
    • Marlène

      Hello Margaux, disons que généralement, lorsque tu rédiges un article sur un sujet, il est illustré avec une image qui traite du même sujet… donc c’est souvent assez naturel d’utiliser le mot-clé pour décrire la photo dans le texte alternatif. Si ce n’est pas le cas, je pense pour ma part qu’il ne faut pas se forcer à utiliser le mot-clé.

      Répondre à Marlène
    • Margaux Claes

      Merci! (Je viens seulement de voir ta réponse… :/)
      J’ai par ailleurs une autre question. Est-ce que Google crawl les noms des fichiers? Par exemple, j’ai récemment écrit un article sur les Carpates en Ukraine. Les photos de cet articles ont toutes des noms différents en mots-clés et en fonction de ce qu’elles représentent. Sauf que chacune d’entre elles comportent aussi les mots-clés carpates-ukraine (aussi par souci d’organisation sur mon pc). Est-ce que je risque d’accidentellement faire du keyword stuffing?

      Répondre à Margaux
    • Marlène

      En soi, je pense que ça présente peu de risques. Oui, Google lit les noms des images, c’est d’ailleurs pour ça qu’on recommande de les nommer “proprement”… mais à mon sens, les images ont moins de poids que le contenu texte lui-même ; si elles sont postées, en plus, dans un article assez complet, je pense que la probabilité que ce soit pénalisé est quasi-inexistante.

      Ça m’arrive parfois de faire comme toi sur mon blog voyage et je n’ai jamais eu de souci à ce jour.

      Répondre à Marlène
    • Margaux Claes

      C’est noté! Merci beaucoup :)

      Répondre à Margaux
  • Bruno

    Bonjour :) Merci pour cet article, je découvre de plus en plus d’articles intéressants sur votre blog.
    J’ai une petite question : le nom du fichier (nom.jpg) et le titre de l’image sont deux choses différentes n’est ce pas ?
    Dans le paragraphe “Choisir un nom clair”, vous conseillez de mettre des tirets au nom du fichier, ok, mais qu’en est il du “titre” de l’image que l’on peut modifier dans la bibliothèque de médias de WordPress : recommandez vous de mettre la même chose que le nom de fichier ?

    Répondre à Bruno
    • Marlène

      Bonjour Bruno, oui, le nom et le titre sont deux choses différentes. Le nom du fichier est à indiquer avec des tirets, minuscules, mots clés tandis que le titre doit être rédigé en langage “naturel”.

      Répondre à Marlène
    • Bruno

      Merci, bonne journée :)

      Répondre à Bruno
  • Mathieu PPADM

    Polala, c’est vraiment l’enfer d’être débutant ! Si seulement j’avais découvert NT plus tôt, ça m’aurait évité d’avoir 6 mois de photos avec des noms à la con…

    En tout cas, merci pour tous les conseils que tu partages, je trouve la grande majorité de tes articles extrêmement utile pour le gros naïf que je suis !

    Répondre à Mathieu
    • Marlène

      Merci beaucoup ! 6 mois, ce n’est pas si grave ;) D’autant que Google a apporté récemment des changements importants à la recherche par image… puisque désormais, le moteur de recherche affiche d’abord les images sur sa propre interface, il faut cliquer sur “Consulter la page” pour aller sur le site qui a posté le visuel. Ça veut dire que ce n’est plus une source de trafic aussi importante qu’avant.

      Répondre à Marlène
  • Alaindici

    Eh bien, voilà qui répond à une question que je me suis posée tout à l’heure à propos des critiques de l’analyseur SEO : l’intérêt des balises ALT pour les images ! Merci dons pour les infos et les conseils de cet article.
    Une image de 150 ou 200 ko pour un photographe, c’est bien peu. Quelle serait pour toi la limite à ne vraiment pas dépasser ?

    Répondre à Alaindici
    • Marlène

      La limite idéale évoquée est souvent de 100ko car aujourd’hui, on ne peut pas ignorer les utilisateurs sur mobile. Je dirais donc qu’il faut essayer de s’en approcher au maximum en gardant une qualité d’image correcte. Ensuite, tout dépend de la façon dont la page est conçue : y a-t-il plusieurs images, y a-t-il d’autres éléments “lourds” à charger, etc.

      Ça peut être intéressant de tester une page type sur GT Metrix pour mesurer le temps de chargement et évaluer la part des images dans ce temps de chargement. Et puis, il ne faut pas hésiter à se tourner vers les formats innovants type WebP ou les solutions permettant d’accélérer le chargement d’un site (mise en cache, Progressive Web Apps qui permettent d’accéder à une grande partie du contenu hors connexion sur mobile)…

      Répondre à Marlène
    • Alaindici

      Merci pour le soin que tu mets à répondre aux commentaires, c’est extrêmement précieux.
      J’ai beaucoup de travail devant moi pour essayer d’améliorer le référencement du blog et le rendre plus attractif. J’avoue que, jusque-là, je tenais le blog de façon très épisodique (et plutôt égoïste) pour en faire une mémoire des voyages. Mais c’est un peu frustrant de n’avoir que très peu de lecteurs et il me faut à tout prix faire un effort, ce qui signifie d’investir du temps pour une meilleure maitrise, à la fois de WP et des techniques de référencement.
      Encore merci, tes articles risquent de devenir mon livre de chevet pour quelque temps … et pour mon plus grand plaisir tant on y trouve de réponses et de pistes d’amélioration !

      Répondre à Alaindici
    • Marlène

      Le référencement est effectivement un très vaste sujet mais il peut produire de vrais résultats en termes de trafic donc se pencher dessus n’est jamais une perte de temps !

      Répondre à Marlène
  • Cath

    Hello,
    J’ai découvert ton blog récemment. Un grand merci pour tous tes bons conseils :)
    J’ai commencé un petit blog (sur Blogger) au mois de mars 2016. Jusqu’au mois d’août, tous mes articles et images étaient indexés assez rapidement. Mais depuis plus de 4 mois, Google ignore mes images : une seule de mes photos publiées depuis août apparaît dans google search ! Je fais pourtant tout ce qu’il faut pour assurer leur référencement (noms avec tirets, alt, title et souvent une légende).
    J’ai déjà corrigé plusieurs erreurs découvertes grâce à l’outil de test des données structurées, notamment l’erreur image_url que j’ai remplacé par image. Autre bizarrerie, en utilisant l’outil d’exploration de la console, j’ai découvert que toutes mes url étaient redirigées vers elles-mêmes ! Il est indiqué http/1.1 301 moved permanently… Qu’est-ce que c’est que ça ? Serait-ce pour cela que mes images sont ignorées ?
    Je ne suis pas la seule à avoir ce problème : j’ai examiné d’autres blogs blogger et pour certains, les photos des 3-4 derniers mois n’apparaissent pas non plus dansl google…
    Aurais-tu une suggestion ? Merci et à bientôt !

    Répondre à Cath
    • Cath

      À propos des url redirigées vers elles-mêmes, je parlais des url d’articles, pas des url de photos :).

      Répondre à Cath
    • Marlène

      Bonjour Cath, tu publies très rarement sur ton blog donc déjà, le moteur de recherche ne doit pas passer souvent dessus et le délai d’indexation des contenus doit être plus long que sur un blog qui publie souvent. Le délai d’indexation des images me semble toujours plus long que celui des articles en règle générale. Les URL d’articles ne semblent pas rediriger sur elles-mêmes, quand tu entres une URL d’article dans un analyseur d’en-tête, celui-ci renvoie bien un code 200 (s’il y avait une redirection ça renverrait une erreur 301).

      Google a fait beaucoup de changements d’algorithme ces derniers mois, dont certains concernent les images, ça a peut-être affecté ton blog.

      Sans accès à Search Console et sans analyse, je ne peux pas vraiment t’aider davantage. Tu peux toujours essayer de poser la question sur le forum de Google mais ce sera en anglais car il n’y a plus de support pour Blogger en France.

      Répondre à Marlène
    • Cath

      Merci beaucoup d’avoir jeté un coup d’œil à mon blog. C’est vrai que je ne suis pas très productive mais je vais m’y mettre :). À bientôt !

      Répondre à Cath
  • Drahcir

    Super conseil ! Merci beaucoup ! Un bon moyen d’éviter les pièges à bot. Cependant, je reste interrogatif quant au référencement d’un Slideshow dans un article, toutes tes images ayant le même mot clé (Il faut bien appeler un chat, un chat), l’occurrence du dit mot-clé devient beaucoup trop grande ! Aurais-tu des conseils à ce sujet ?

    Répondre à Drahcir
    • Marlène

      Hello, pourquoi toutes les images d’un slideshow auraient-elles le même mot-clé ? Si je prends par exemple les sites qui te présentent un slideshow de célébrités sur le thème “Que sont-ils devenus ?”, chaque image peut être optimisée sur un nom de célébrité différent…

      Répondre à Marlène
  • ryo

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre blog, j’ai fait sa connaissance hier et depuis je ne le lâche plus d’une semelle.
    C’est une mine d’informations lorsqu’on démarre un site WordPress et que l’on s’intéresse au pourquoi des choses.

    Voici ma question:
    Le mot clé principal Yoast SEO de ma page d’accueil est: gagner de l’argent sans risque
    J’ai donc rempli tous les champs “texte alternatif” de mes images avec ce mot clé (ex: gagner de l’argent sans risque grâce à l’affiliation, gagner de l’argent sans risque grâce aux banques, gagner de l’argent sans risque avec l’email marketing, etc …).
    Mais du coup est ce que ça ne fait pas un peu trop pour Google ?

    Merci

    Répondre à ryo
    • Marlène

      Bonjour Ryo, je trouve que quand on se pose la question, c’est qu’on dépasse déjà le cadre de ce qui est “naturel” ;)

      Je ne pense pas que Google pénalise un site à cause d’une seule page… mais sur des thématiques aussi “sensibles” que l’argent facile, je ferais attention à la suroptimisation.

      Répondre à Marlène
  • Xuan

    Quand on parle optimisation d’image cela me fait penser à l’optimisation des images avec la balise srcset. Je ne l’ai pas encore utilisée mais qu’en penses-tu de son utilisation pour optimiser le temps de chargement sur mobile ? est ce que cela vaudrait l’investissement en terme de temps ou pas ?

    Répondre à Xuan
    • Marlène

      J’utilise des attributs srcset sur les images de mes articles mais je serais incapable de comparer les performances avec/sans. J’ai en revanche trouvé un site qui a fait un test sur le sujet, j’ai lu en diagonale mais ça répondra peut-être à ta question !

      Répondre à Marlène
    • Xuan

      Merci pour ta réponse détaillée comme toujours, j’ai bien lu l’article et ai optimisé hier mes images pour un futur article. Je me dis que c’est indispensable pour les instant articles par exemple de Facebook. Sur Facebook, certaines images que j’avais optimisées ressortent très mal quand je regarde sur IPad par exemple ! Merci encore pour le partage et bonne journée :)

      Répondre à Xuan
    • Marlène

      J’avoue que je ne me suis pas mise aux Instant Articles car d’après ce que j’avais lu, Facebook devenait l’hébergeur des contenus… mais quoi qu’il en soit, l’optimisation des images ne fait jamais de mal. Elle est positive pour le référencement, pour les visiteurs… donc aucune raison de s’en priver :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    hello Lou, avec ton article je viens seulement d’apprendre qu il ne fallait pas de majuscule ou accent aux balise alt! Je croyais qu c ‘était pour le titre de l’image que cela s’appliquait. Est ce que je peux encore faire le changement c’est à dire supprimer les accents de balise alt sans que cela nuise au référencement. Je veux dire je ne vais pas être obligé de faire une redirection.

    Du boulot en perspective mais … pas le choix. Je m’étonnais que j’avais très peu de visites via les images.

    Répondre à tania
    • Marlène

      Hello, je dis l’inverse dans l’article ;) Il faut bien rédiger la balise alt comme un texte à part entière, avec majuscules, accents, etc. Donc tout va bien pour toi !

      Répondre à Marlène
  • Sarah Marshmalloword

    Merci pour cet article! Cela me permet d’y voir plus clair.
    Cela fait 2/3 semaines que je me penche sur comprendre les comportements de mes visiteurs sur le blog et le tien m’a permis de saisir un peu mieux les choses ! J’ai aussi compris que j’optimisais pas assez mes images. Sur ce coup là, je suis un peu mauvaise élève surtout que je souhaite vraiment “professionnaliser” mon blog.
    Cela fait 10j que j’ai découvert le texte alt sur les images donc je l’utilise mais maintenant je vais devoir me pencher sur renommer mes photos et ne plus garder les img_1221 et cie!
    J’ai l’impression de me confronter à un travail monstrueux! haha!
    Je me demandais si c’était possible de renommer les images qui étaient déjà sur le blog???

    Merci d’avance et à bientôt,
    Sarah

    Répondre à Sarah
    • Marlène

      Hello Sarah, tu vas devoir les rėuploader si tu veux changer leur nom. Chaque image que tu mets en ligne correspond à une adresse sur le web donc si tu changes le nom, tu changes cette adresse et WordPress doit en être “informé” sans quoi il ne sait pas où aller récupérer l’image :)

      Répondre à Marlène
    • Sarah Marshmalloword

      Merci pour ta réponse. Je crois que je ne me sens pas trop de repasser mes 600 articles (OMG)…Je vais changer ma manière de faire à partir de maintenant et je verrais après! :)

      Répondre à Sarah
  • foxneo

    Bonjour,
    Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude d’optimiser mes images avant de les mettre sur mon site, j’utilise en plus le plugin ewww image optimizer.
    Par contre j’aime pourvoir cliquer sur une image et avoir l’effet lightbox, pour la voir en plus grande, donc je mets Lier à sur Fichier Média.

    Répondre à foxneo
    • Marlène

      Très bon plugin, EWWW Image Optimizer ! Je ne peux pas l’utiliser sur l’hébergement actuel du blog mais il est top. La lightbox ne pose pas forcément problème pour le SEO, l’idéal c’est de tester en utilisant la fonction “Explorer comme Google” de Google Search Console, pour voir comment le moteur de recherche interprète la page.

      Répondre à Marlène
    • foxneo

      Bonjour,

      Je connais les Outils de Webmaster de Google, mais, je disais juste par rapport à votre article, qui indique
      de choisir “Lier à… Aucun ” moi je mes “Lier à Fichier… Fichier Média” parce que j’aime l’effet Lightbox, et je pense à ne pas référencer sur mon sitemap créé par le plugin WordPress SEO by Yoast, les pages Attachment.
      bonne journée

      Répondre à foxneo
    • Marlène

      Oui, je rebondissais juste là-dessus ! En fait, Google Webmaster Tools a été remplacé par Search Console au printemps 2015, c’est dans la continuité mais ils ont renommé l’outil tout en ajoutant de nouvelles fonctionnalités.

      Répondre à Marlène
    • foxneo

      Je ne sais pas, moi sur Google je tape toujours “Outils de webmaster Google” je n’emploie pas les termes en anglais, vu que je maitrise pas cette langue et je vois indiqué à chaque fois “Google Webmaster Tools”
      puis ne description je lis “Utilisez Search Console pour contrôler les données relatives aux résultats de recherche Google pour vos sites Web” donc je n’ai pas prêté attention que fin Mai 2015, le nom avait changé, merci de l’information.

      Répondre à foxneo
  • Fuchinran

    Bonsoir et merci pour les conseils clairs, concis et avisés, je pensais aussi que les balises alt pouvaient être rédigées sans les accents et autres signes qui peuvent ne pas être compris par les moteurs… Je m’efforcerais d’y penser la prochaine fois que je rédige mes balises alt…

    Répondre à Fuchinran
    • Marlène

      Ça fait déjà de nombreuses années que les grands moteurs sont capables de comprendre les accents :) Et quoi qu’il arrive, on rédige d’abord pour un être humain même si l’on garde en tête le moteur de recherche (à travers des mots clés par exemple), c’est aujourd’hui une règle de base du référencement. Disons que l’on n’est plus à une époque où on fait deux poids, deux mesures, avec un contenu pour le moteur et un contenu pour l’utilisateur.

      Répondre à Marlène
  • kaylacos

    Bonjour, je reviens vers toi concernant le poids des images. Ko, Kb ça ne me parle pas trop. Je sais déjà que Mo c’est plus lourd. J’ai téléchargé des photos chez Fotolia et le poids est exprimé en Ko et en téléchargeant la photo sur WordPress ça se transforme en Kb en sachant que le nombre est différent. y a t-il une différence ou WordPress réduit automatiquement le poids des images ?
    Merci

    Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Il me semble que WordPress parle en “kilobytes” (et grosso modo, sur le matériel informatique actuel, un kilobyte = un kilooctet), à ne pas confondre avec le “kilobit” qui lui, est une unité différente avec 1 kilooctet = 8 kilobits :)

      Personnellement quand j’uploade une image le poids est à peu de choses près le même que sur mon disque dur. Certains thèmes intègrent des fonctions de redimensionnement, d’autres pas, ça pourrait expliquer la différence de poids que tu constates.

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      Merci bien. Je vais télécharger Gimp pour réduire les photos trop lourde.

      Répondre à kaylacos
    • Marlène

      C’est bien, Gimp, très puissant et complet, je trouve que c’est la meilleure alternative à Photoshop en gratuit. Si ça te paraît trop complexe, il y a aussi Photofiltre. Je l’utilise souvent pour réduire la taille des photos ou pour les redimensionner de manière automatique (il y a des outils pour faire ça en série en quelques clics).

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      Bonjour, Merci pour photofiltre, il est bien plus simple.

      Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Oui et il fait très bien le job pour les tâches simples. Dans le menu Outils > Automatisation tu peux redimensionner tes images en série, ajouter une bordure, etc. Ça fait gagner beaucoup de temps.

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      bonjour, une autre petite question. Les photos lourdent déjà sur le blog, peut-on les laisser ou vaut mieux modifier leur poids ? Merci

      Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Dans l’idéal il faut modifier :)

      Répondre à Marlène
  • kaylacos

    Bonsoir,
    Maintenant je vais pouvoir lire tous tes articles concernant WordPress, maintenant que j’ouvre mon second blog, pro cette fois ci. Et franchement niveau facilité je préfère Blogger, mais effectivement tout d’incite à être bien référencer avec WordPress, c’est génial ! je verrais avec le temps. Une chose est sûr, ton blog m’est très précieux pour trouver toutes les infos WordPress que je trouve compliqué.
    Mes questions maintenant : dans la balise Alt faut privilégier plutôt des phrases ? toujours les mots séparé de tirets ? je parle pour un blog pro et e commerce. Deuxième question : tu parles de “Lier à … Aucun” dans la partie des photos cliquables. Je n’ai pas trouvé cette option mais je vois “slide link” avec une case à remplir est ce la même chose ? Merci

    Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Bonsoir, la balise alt doit être compréhensible donc ça peut être une phrase mais pas forcément, ça dépend du sujet. Ça pourrait être “Homme qui joue du saxophone” comme “Enfant à lunettes” ;) Pas de tiret.

      Non, slide link doit correspondre à autre chose (peut-être le lien vers lequel pointe une slide dans un slideshow si le design en comporte un). La partie dont je parle se trouve juste sous l’endroit où tu écris la balise alt quand tu uploades une image via le bouton “Ajouter un média”, c’est dans la même colonne plus bas.

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      Bonsoir, merci pour tes réponses. Par la suite j’ai constaté que c’était dans “insérer un media”, la présentation est différente dans “insérer une image à la une”.
      Merci bien.

      Répondre à kaylacos
  • Affilié

    Vraiment très bon article Marlène, mais pour avoir tenu un temps un site de “wallpapers” je donne juste mon retour sur l’optimisation seo des images d’un site. Effectivement, il est assez simple de bien se positionner sur des mots clés dans ce domaine si l’on a un peu de temps à consacrer au nommage, à la description et à l’ancrage de ses fichiers jpg, png…etc. Là où les choses se compliquent, c’est au niveau de la monétisation. Une fois vos images bien placés sur les moteurs de recherches, elles seront très (trop) sollicités par les hotlinkers, à commencer par google images; qui utilisent vos liens sans citer votre site internet et en les décontextualisant. Une pratique courante qui va utiliser une grande partie de vos ressources web sans pour autant vous rapporter de revenus supplémentaires. En effet, linker ou chercher une image via google vous amène rarement vers le site original qui a posté cette image et personnellement j’en ai bien plus souffert que tiré partie.

    Répondre à Affilié
    • Marlène

      Bonjour ! Et en empêchant le hotlink via le fichier htaccess ? J’avais à une époque une grosse galerie photo avec des photos HD. Toute image hotlinkée était remplacée à l’affichage par une petite image PNG légère indiquant “Pour consulter cette image, merci de visiter (adresse de ma galerie photo)”. Je n’ai jamais eu de problèmes de bande passante malgré un trafic conséquent.

      On peut aussi watermarker les images présentes sur Google Images pour obliger les personnes à visiter un site. Le site fansshare.com réussit à cacher ses prévisualisations par exemple. En combinant cette méthode avec une protection contre le hotlink, on résout à mon sens une partie du problème même si c’est un peu du “bidouillage”…

      Répondre à Marlène
  • Creawebpro

    Un petit bonjour ensoleillé depuis la Thaïlande d’où je suis régulièrement les actualités de cet excellent blog. On apprend pas mal de choses utiles et puis la bonne mentalité qui y règne donne envie de partager le peu que l’on connait ou de faire quelques retours d’expérience.
    Une petite astuce de compression d’images que je proposais à mes lecteurs à l’époque de mon forum sur l’expatriation en Thaïlande : bon nombre d’entre vous possèdent un compte facebook. Il suffit alors de créer un album et d’y transférer les photos que l’on désire compresser. Une fois cela fait il suffit de recopier les photos de facebook vers un dossier de son bureau en veillant bien sûr à renommer chacune de ces photos comme si bien expliqué dans l’article de Lou.
    Sinon il existe pas mal de logiciels gratuits tant sur mac que sur pc afin de réaliser les bases du recoupage et de compression des photos.

    Sur wordpress on peut également modifier un des réglages de base afin que votre site passe en “gzip”.

    Bonne journée à tous

    Répondre à Creawebpro
    • Marlène

      Compte tenu des événements qui se sont passés à Paris ce vendredi, je pense qu’on aurait tous besoin d’un peu d’évasion en Thaïlande ;) Merci de partager l’astuce Facebook, ça peut dépanner les débutants même si je trouve pour ma part qu’il y a une grosse baisse de qualité lors de la compression (qu’on n’a pas quand on passe par un logiciel photo).

      J’utilise pour ma part le logiciel de compression JPEGMini, il est payant mais fonctionne très bien et ça va plus vite que de passer par Photoshop :)

      Répondre à Marlène
    • Creawebpro

      @Lou

      En effet c’est loin d’être la panacée au niveau de la compression via facebook mais bon, en cas de dépannage.
      Pour ma part je bosse principalement avec photoshop pour les photos. Je ne vous fais par contre pas la liste des logiciels pour ce qui est de la vidéo, il y en a une flopée que j’utilise pour adapter mes futures réalisations sur le net (animation gif, 3D, bandeau ou entête de page, écran animés pour mobile, didacticiels vidéos,…). Je suis persuadé que l’avenir est dans ces divers types de format afin de rendre un site attrayant.

      Pour en revenir à la compression des photos il existe apparemment un logiciel libre qui fonctionne tant sur mac que sur pc. Aux premiers regards cela semble un peu usine à gaz mais il y a néanmoins des éléments très utiles qui pourraient servir chacun, du néophyte au professionnel. Je ferais bien quelques vidéos didactiques afin de permettre à tous d’accéder aux fonctions de base comme le recradrage et surtout la compression. J’ai même vu qu’il existait un moyen d’éliminer les “exifs” ce qui permet toujours d’économiser quelques ko.
      Une fois cela fait je me permettrai de le signaler sur ce forum afin que tous profite de ces didacticiels en cours de préparation.

      Répondre à Creawebpro
    • Creawebpro

      Oups, petit oubli de ma part, le logiciel de retouche photo en question se nomme “gimp”

      Répondre à Creawebpro
    • creawebpro

      Comme promis j’ai testé le logiciel gratuit et libre de Gimp. Il est compatible mac et PC, un excellent moyen de ne frustrer personne.
      Gimp est un logiciel de retouche d’images très complet et offrant une très large palette d’outils et de possibilités.
      Pour mon premier tuto j’ai fait une petite vidéo qui explique comment recadrer et compresser une photo afin d’en réduire considérablement le poids et ne pas léser de cette manière le temps de chargement.
      En effet je suis passé d’une image originale de 3,3 Mo ( 3.300 ko ) à une image finale de 43 ko… Pour voir cette vidéo :
      https://www.youtube.com/watch?v=D12pF_qRya0
      N’hésitez pas si vous avez des questions. Il y a déjà pas mal d’infos dans la description sous la vidéo.

      Répondre à creawebpro
    • Marlène

      Merci pour le partage, Gimp est effectivement l’alternative de référence à Photoshop en gratuit. Depuis qu’Adobe est passé au cloud, Photoshop est moins inaccessible mais pour tous ceux qui ne veulent pas investir dans un logiciel, Gimp est puissant.

      Répondre à Marlène
  • Sophasia

    Ce fut l’un de mes premiers réflexes mais c’est toujours bon de le rappeler. La néophyte que je suis n’a pas pu avoir ce réflexe toute seule.

    J’ignorais qu’il fallait mettre des guillemets entre chaque mot pour intituler ses images. Jusque-là, je ne l’avais jamais fait donc merci pour cette précision :) Crois-tu qu’il soit également nécessaire d’associer chaque image à l’adresse url de son article pour le référencement?

    Répondre à Sophasia
    • Marlène

      Des guillemets ? Des tirets plutôt, non ?

      Concernant l’URL, mieux vaut selon moi que les images ne pointent sur rien (sauf bien sûr si l’image mène à un site externe ou qu’elle permet de lancer une action : un téléchargement, etc), c’est ce que j’explique dans l’article. A vrai dire, je ne vois pas l’intérêt de renvoyer la personne qui clique dessus vers l’article qu’elle est justement en train de consulter :)

      Répondre à Marlène
    • Sophasia

      Oui, oui, lapsus. C’était effectivement les tirets :)

      Merci pour ta réponse. Je pensais à tort que pointer les images vers des url permettait de mieux référencer son blog ou son site.

      Répondre à Sophasia
  • Magali C.

    Merci beaucoup pour cet article. En réalisant mon nouveau blog je me disais justement que je devais soigner le nom de mes fichiers photo …. et évidemment j’ai déjà oublié de le faire pour mon premier article!
    Je ne connaissais pas encore l’utilité du texte alternatif, merci!
    Par contre pour la taille des photos je ne sais pas si je vais arriver à 200 ko. Comme c’est un blog photo je voulais un affichage très grand format donc c’est un peu lourd…. Mais j’essayerai de penser à décocher la conservation des exifs.
    Merci encore pour cet article qui va m’être très utile!

    Répondre à Magali
    • Marlène

      Tant que le temps de chargement n’est pas aberrant, je ne pense pas que ça pose problème d’autant qu’un visiteur qui vient sur un blog photo se doute a priori qu’il va y avoir des photos ;) Il est peut-être un peu plus patient. Après, il faut toujours penser à ceux qui naviguent sur mobile, avec des connexions pas terribles et pour qui ce poids se ressent vraiment si le site n’est pas optimisé pour les mobiles.

      Répondre à Marlène
  • Délia

    Alors je dois avoir une chance de cocue (chéri?) mais mes photos m’apportent beaucoup de trafic et sont bien placées dans les référencement, pourtant je ne les renomme pas avec des tirets!
    Maintenant que je sais j’y penserai, si ça peut apporter encore quelques gourmands à se perde chez moi … :)
    Merci encore une fois pour cet article très clair et concis, pratique pour comprendre rapidement le principe .. et éventuellement aller creuser!
    Bisous!

    Répondre à Délia
    • Marlène

      Le référencement passe par plein de choses, on ne suit pas forcément toutes les recommandations et parfois, selon la concurrence, selon le sujet, n’en suivre que certaines suffit.

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    C’est aussi une habitude que j’ai pris de renommer mes photos mais je ne savais pas qu’il valait mieux privilégier le tiret que le underscore… Moi qui suis une fan, il va falloir que je change cette vilaine habitude. J’ai aussi remarqué que un grand nombres de clics provenaient des images alors ça vaut la peine de prendre quelques minutes, je ne peux que confirmer :)
    Merci pour les quelques lignes de code, je vais m’empresser de mettre ça sur mon site, c’est vrai que c’est un peu désagréable de devoir à chaque fois le modifier.

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Oui je trouve aussi, j’étais contente la première fois que j’ai entendu parler de ce bout de code :)

      Répondre à Marlène
  • Mathilde - Voyager en photos

    Merci pour ces conseils précieux !

    Je fais un peu attention à mon texte alternatif car j’avais déjà lu l’importance de ce champ, par compte j’ai totalement délaissé le nom des mes photos qui sont toujours en monde IMG9521.jpg, bref je changerais ça pour mes prochains articles du coup… car c’est vrai qu’une assez grosse proportion de mon trafic vient de la recherche Google Images !

    je vais essayer de regarder ton dernier conseil, mais dès qu’il y a des lignes de codes toute suite ça ce complique pour moi :) !!

    Répondre à Mathilde
    • Marlène

      Ça n’a rien d’obligatoire en même temps, c’est juste une astuce pour éviter d’avoir à y penser à chaque fois qu’on uploade une image :) C’est déjà bien de penser au texte alternatif.

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    En fait je renomme toutes mes images d’articles pour mieux m’organiser dans mes fichiers. Si ce sont des photos pour mon blog, je rajoute le nom de blog, même des mot clefs comme makeup halloween ou tutoriel beauté. Eteen bonne scientifique, j’utilise le tiret du bas, et en fin je mets un numéro.
    J’ai près de 25 % de mon traffic google, qui vient des images. C’est super important pour mon blog. En fait, je nommais les images pour mieux m’organiser mais ça m’a apporter beaucoup en référencement. Du coup je continue ma technique, j’ai même un article en brouillon sur ma gestion des images pour mon blog :)
    Bises

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      25% ! C’est énorme mais en même temps, tu proposes pas mal de photos à chaque fois donc ça ne m’étonne pas tant que ça. Tu fais un super boulot en tout cas, c’est un bon exemple de la liberté et du niveau de qualité qu’on peut avoir avec Blogger/Blogspot quand on prend le temps de le personnaliser et de le “travailler” comme il faut.

      Répondre à Marlène
  • Miss Blemish

    Merci pour cet article super clair ! Je ne connaissais pas la dernière astuce je vais tout de suite faire la modification sur mon blog :)
    À bientôt !

    Répondre à Miss
  • Sarah, Les Jolis Mondes

    Merci pour tous ces conseils ! Je fais très souvent attention au titre des images mais ça prend du temps de renommer tous les fichiers… Par contre c’est sûr que ça fonctionne pas mal pour le référencement, j’ai un nombre assez important de personnes qui arrivent sur mon blog via une recherche Google images. En ce qui concerne la taille des photos, j’ai encore du mal à l’optimiser, je tourne plus souvent autour de 250-400 ko… A travailler ! ;)

    Répondre à Sarah,
  • lemondedejustine

    C’est une habitude que j’ai pris , mais parfois j’oublie accent etc, je fais un peu à l’arrache , faut que je soigne ça. Je ne commente jamais ton blog mais je souhaite te remercier ! J’ai migré sur Wp et même au quotidien, quand je veux apprendre un truc, avoir une réponse, tu as toujours des explications très claires et c’est rare alors merci.

    Bonne soirée

    Répondre à lemondedejustine
    • Marlène

      Merci Justine ! C’est déjà bien d’avoir pris cette habitude.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.