Correcteur orthographique : 10 outils pour dire adieu aux fautes


Aujourd’hui, on répète à l’envi qu’il faut absolument écrire sans faute d’orthographe. Un conseil excellent mais qui, hélas, laisse sur le carreau bien des gens qui sont plutôt fâchés avec l’orthographe et la grammaire ! Il y a quelques années, j’avais testé sur le blog plusieurs correcteurs orthographiques pour vous aider à éradiquer les fautes de vos articles.

Certains ont disparu, d’autres ont évolué. J’ai donc décidé de refaire le test avec 10 outils de correction d’orthographe : gratuits, payants, en ligne, sous forme d’extension de navigateur ou de logiciel à télécharger, ces correcteurs s’adressent à la fois à ceux qui sont fâchés avec la langue française mais aussi à tous les étourdis qui laissent passer des fautes de frappe.

Je les teste pour vous… en espérant vous donner quelques pistes pour améliorer l’orthographe de vos posts de blog.

Le texte à corriger, un concentré de fautes d’orthographe !

Pour réaliser cet article, j’ai rédigé un court texte comportant des fautes d’orthographe (ainsi que des fautes de grammaire, de typographie, de style). Voici la bête :

Je travail sur un article qui ce présente comme un espèce d'exposée sûr le thème de l'orthographe. Sa finit souvent par être le mem problème : on ne comprends plus rien! Y a'til des correcteurs capable de rectifié des fautes - quelles soit évidantes où pas ? 
Même moi qui fait toujours attention ne suis pas à l'abri d'un instant d'innattention ! Le but principale est alors de corrigés ses erreurs. On est toujours prenneur de conseils. Sur un blog, on accueil toute sorte de gens et certain auront vite fais de vous faire remarqué une faute voire même de vous disputer, comme sa , sans préavis !
J'ai créer ce texte très mal écris et j'ai fais le teste de le soummettre à un correcteur pour voire ce que sa donne. J'en est essayer plusieurs pour corrigé les fautes que j'est faits (volontairement comme même, je vous rassurent !). Oui, sa pique les yeux mais on n'a rien sent rien !

Je l’ai soumis à chaque correcteur orthographique pour comparer les performances !

#1 – Le correcteur orthographique de Word

Commençons par la base, le banal système de vérification de l’orthographe du logiciel Word. Beaucoup de blogueurs commencent par écrire leurs articles sur Word avant de les copier sur leur blog… alors que vaut ce correcteur ?

Eh bien, n’y allons pas par quatre chemins : pas grand-chose ! Il repère les grosses fautes comme « soummettre » au lieu de « soumettre », « le mem » au lieu de « le même »… mais ça s’arrête là. Dès lors qu’un mot existe, Word considère qu’il est bien orthographié. Par exemple, si j’écris « sa pique les yeux », comme le mot « sa » existe dans la langue française, Word ne m’indique pas de faute.

Vérification de l'orthographe sur Word
Vérification de l’orthographe sur Word

On oublie donc bien vite ce correcteur !

#2 – Le correcteur orthographique du navigateur

Aujourd’hui, les navigateurs web comme Google Chrome et Firefox intègrent un correcteur d’orthographe. Verdict : on fait le même constat que sur Word, c’est pratique pour corriger une erreur « évidente », un mot mal orthographié… mais ces solutions ne sont pas du tout capables de corriger des fautes de grammaire plus complexes ou des fautes qui nécessitent une interprétation.

Par exemple, l’expression « on n’a rien sans rien », que j’ai écrite « on n’a rien sent rien » pour le test, n’est pas considérée comme erronée. Certes, ce n’est pas la plus poétique des expressions mais elle existe tout de même depuis le 15ème siècle !

Firefox se révèle légèrement plus performant que Google Chrome en matière de correction. Voici Chrome en action…

Le correcteur d'orthographe de Google Chrome
Le correcteur d’orthographe de Google Chrome

Et Firefox…

Le correcteur d'orthographe de Firefox
Le correcteur d’orthographe de Firefox

#3 – Vérifier l’orthographe avec JetPack de WordPress

Si vous avez un blog WordPress, vous utilisez peut-être l’extension JetPack, qui propose plein de fonctionnalités. JetPack intègre une vérification d’orthographe. En effet, il existait autrefois un plugin WordPress très performant pour la correction, After The Deadline. Voyant le succès du plugin, les créateurs de WordPress ont décidé de le racheter pour l’intégrer à JetPack.

Il suffit de cliquer sur le bouton « Ecriture corrigée » quand vous rédigez un article en utilisant l’éditeur visuel :

L'écriture corrigée sur JetPack de WordPress
L’écriture corrigée sur JetPack de WordPress

L’outil détecte les fautes les plus évidentes : pour l’orthographe, il me propose la correction mais pour la grammaire, il se contente de me signaler la faute avec une explication… mais pas de suggestion !

C’est donc un peu limité pour les gens qui ont besoin d’être guidés dans la correction de leurs fautes d’orthographe, car c’est fastidieux de cliquer à chaque fois sur « Expliquer » puis de cogiter pour comprendre ce qu’on a fait de travers.

#4 – Le correcteur d’orthographe Grammalecte pour Firefox

Grammalecte est une extension pour Firefox que l’on peut télécharger gratuitement. C’est un correcteur d’orthographe adapté à la langue française.

Et là, on change de niveau ! Grammalecte s’intéresse à la fois aux fautes d’orthographe mais aussi aux erreurs plus complexes… et vous affiche tout ça dans une interface colorée où il suffit de cliquer sur le texte surligné pour obtenir une explication de la faute présumée !

L'extension Grammalecte pour Firefox
L’extension Grammalecte pour Firefox

L’aspect très agréable, c’est que Grammalecte propose à la fois une explication de l’erreur et des suggestions, vous pouvez ainsi vous corriger mais aussi comprendre votre faute. Il identifie les choses évidentes mais aussi des maladresses comme le pléonasme « voire même », des erreurs de typographie (mettre un espace avant une virgule), des expressions fautives (« comme même » au lieu de « quand même »).

Grammalecte après correction
Grammalecte après correction

Grammalecte laisse tout de même passer des erreurs. Par exemple, il a du mal à comprendre ce que j’ai voulu dire en écrivant « J’en est essayé plusieurs » et me suggère de remplacer « j’en est » par « j’en suis »… au lieu d’écrire « j’en ai essayé ». Il ne détecte pas l’erreur sur « on n’a rien sans rien », le « comme sa », le S manquant à « certain auront ».

A l’arrivée, il reste tout de même beaucoup trop de fautes même si j’admets que mon texte « test » est un concentré d’erreurs qu’il est rare de rencontrer dans la vraie vie :)

#5 – BonPatron, un correcteur d’orthographe en ligne

BonPatron est un site web qui permet de corriger ses fautes en ligne. Il suffit d’entrer son texte et de sélectionner éventuellement des options (cochez la case « Je est féminin » si vous êtes une femme et que vous souhaitez accorder les verbes en conséquence par exemple).

A première vue, il y a du travail sur mon texte test ;)

BonPatron, le correcteur orthographique en ligne
BonPatron, le correcteur orthographique en ligne

En survolant les mots, on obtient des conseils de réécriture pour chacun :

Les conseils en orthographe de BonPatron
Les conseils en orthographe de BonPatron

BonPatron distingue les erreurs dont il est sûr et les choses à vérifier, qui lui paraissent suspectes. C’est plutôt performant mais il n’y a pas de suggestions très précises comme Grammalecte peut en donner donc si votre texte comporte beaucoup de fautes, c’est à vous de faire une gymnastique mentale pour comprendre pourquoi vous avez fait une erreur.

Il ne détecte pas des fautes comme « j’ai fait le teste », « comme sa »…

#6 – LanguageTool, celui qui vous fait réfléchir

LanguageTool est aussi un correcteur grammatical et orthographique en ligne. Il existe également sous forme d’extension pour Google Chrome.

Le correcteur orthographique LanguageTool
Le correcteur orthographique LanguageTool

Le principe est le même que sur les autres sites : surlignage des fautes et recommandations. Parfois, LanguageTool propose une suggestion de correction mais souvent, c’est à vous de chercher et on vous met seulement sur la voie.

Bien sûr, ça permet de progresser en comprenant ses erreurs mais je me mets à la place d’une personne ayant des problèmes d’orthographe : ce doit être usant de réfléchir, pour chaque erreur identifiée, si c’est à cause d’une faute sur l’épithète du syntagme nominal ou de l’accord du COD. Aaaargh !

Pour ma part, j’adore l’orthographe et la langue française, j’ai même participé à la demi-finale des Dicos d’Or à une époque (un concours de dictée national)… et pourtant, j’ai une sainte horreur de la grammaire ! Je n’ai jamais retenu une seule règle par cœur alors je ne peux pas m’empêcher de trouver ces recommandations très ennuyeuses à suivre.

Ici par exemple, on me parle d’auxiliaire et de participe passé au lieu de me dire tout simplement qu’il faut écrire « J’ai créé » au lieu de « J’ai créer ».

Vérification de l'orthographe sur LanguageTool
Vérification de l’orthographe sur LanguageTool

#7 – Reverso, le correcteur d’orthographe automatique

Le site Reverso est très connu pour la traduction automatique mais il propose aussi un outil de correction orthographique en ligne pour la langue française.

Sa particularité, c’est qu’il propose une autocorrection immédiate. Autrement dit, dès qu’on valide son texte, Reverso corrige automatiquement certaines erreurs.

Correction automatique sur Reverso
Correction automatique sur Reverso

Il parvient à repérer des erreurs que d’autres correcteurs avaient délaissées, par exemple « sûr le thème de l’orthographe » (qu’il fallait écrire « sur le thème » sans accent).

Cependant, il interprète parfois mon texte à sa sauce de manière pas toujours très heureuse ! Par exemple, ma phrase « Le but principale est alors de corrigés ses erreurs » devient « Le but principal est alors des corrigés ses erreurs », ce qui n’est pas plus français !

Verdict : il n’est pas mauvais… mais un peu trop audacieux ;) Et il ne résout pas tous les problèmes.

#8 – Scribens

Scribens est aussi un correcteur orthographique en ligne, qui s’intéresse à la fois à l’orthographe et à la grammaire.

Scribens, un correcteur en ligne
Scribens, un correcteur en ligne

Scribens souligne vos erreurs et propose des suggestions, ce qui permet une correction rapide.

Les corrections orthographiques de Scribens
Les corrections orthographiques de Scribens

Cependant, encore une fois, Scribens se casse les dents sur des erreurs un peu plus complexes comme  » rectifier des fautes – quelles soit évidentes où pas », qui devrait s’écrire « rectifier des fautes – qu’elles soient évidentes ou pas ».

#9 – Antidote, le correcteur orthographique multitâche

Antidote est considéré comme une référence de la correction aujourd’hui, il obtient d’excellentes notes de la part des utilisateurs. Il a l’avantage de ne pas se limiter à l’orthographe et à la grammaire mais de vous conseiller aussi en matière de typographie, de style, vous signaler les pléonasmes et vous expliquer vos fautes. Il y a même une fonction dont le nom m’a fait sourire, « l’anti-oups » : elle permet de corriger automatiquement les e-mails avant envoi et vous signale quand vous avez oublié la pièce jointe.

Les options sont innombrables puisqu’il prend en compte les différences régionales (français de France, de Belgique, etc) et même les niveaux de langue !

C’est un logiciel donc il s’installe à l’échelle de votre ordinateur tout entier, ce qui signifie qu’il peut vous servir bien au-delà de votre blog, pour corriger vos e-mails, vos fichiers Word ou Excel, vos fautes sur un navigateur Internet, etc. Antidote est un logiciel payant (voir les prix d’Antidote sur Amazon)… mais pour ceux qui ont vraiment des difficultés en orthographe, ça peut être un investissement utile pour les études, le travail, etc.

A l’installation, il vous demande votre niveau, si le français est votre langue maternelle ou pas, autant d’informations qu’il utilise ensuite pour vous donner les meilleurs conseils possibles.

Les options d'Antidote à l'installation
Les options d’Antidote à l’installation

J’ai testé Antidote sur mon superbe texte plein de fautes. Il distingue les fautes de langue, de typographie et de style et propose à chaque fois des corrections adaptées.

Antidote - Correction orthographique
Antidote – Correction orthographique

Il vous signale les usages critiqués (« voire même »), les anglicismes (comme le mot « blog » !)… A chaque fois, on peut ignorer la correction ou la prendre en compte.

Sur mon texte test, malheureusement, Antidote patauge… et patauge parfois plus qu’un correcteur gratuit comme Grammalecte ! Il ne parvient pas à aller plus loin que cette version du texte, encore bourrée de fautes :

Après le premier passage du correcteur Antidote
Après le premier passage du correcteur Antidote

J’ai essayé de lancer une deuxième vague de corrections mais rien à faire… Ce logiciel, qui s’était avéré le plus performant lors de mon précédent test, m’a ici déçue.

#10 – Cordial, un correcteur d’orthographe et de grammaire

Cordial est un concurrent direct d’Antidote. C’est là aussi un logiciel payant qui peut totalement s’intégrer à vos applications habituelles (Word, OpenOffice, Outlook, Firefox, Chrome, Mail sur Mac, etc).

Il existe aussi en version gratuite, en ligne… et c’est ce correcteur en ligne que j’ai utilisé pour le test.

Comme Reverso, Cordial En Ligne propose une correction automatique et vous sort un texte révisé. Voici le résultat dans mon cas :

Cordial en ligne : mon texte après correction
Cordial en ligne : mon texte après correction

Cordial laisse en rouge les erreurs présumées (par exemple, il me suggère d’écrire « sur le thème de l’orthographe » au lieu de « sûr le thème »). Il rectifie pas mal de bêtises mais prend parfois des décisions qui modifient le sens des phrases. Cependant, chose intéressante, on peut lancer un deuxième round de corrections… et là, surprise, d’autres erreurs ressortent !

Cordial En Ligne : un deuxième passage fructueux
Cordial En Ligne : un deuxième passage fructueux

Le fait d’avoir corrigé certaines énormités permet à l’outil de mieux « comprendre » les fautes qui subsistent au passage suivant.

Bilan de ce test de correcteurs orthographiques

Nous arrivons au terme de ce test absolument pas scientifique… avec un verdict : les correcteurs professionnels ont encore de beaux jours devant eux ;) C’est une profession souvent mal reconnue et peu payée, alors qu’on réalise en testant des logiciels que rien ne remplace une correction « humaine ».

Mais comme nous n’avons pas tous un humain à disposition pour corriger nos articles, il faut se contenter d’autres solutions… et au terme de ce test, je retiens surtout Grammalecte, l’extension gratuite conçue pour le navigateur Firefox, qui est à la fois ergonomique et facile à utiliser. Cordial En Ligne tire également très bien son épingle du jeu pour du gratuit et Reverso est digne d’intérêt.

On constate que tous les correcteurs ne se focalisent pas sur les mêmes erreurs, il peut donc être intéressant d’en combiner deux pour essayer d’avoir une correction plus efficace.

Beaucoup d’outils gratuits ont la faiblesse de proposer une explication très grammaticale (exemple « vous devez utiliser le participe passé ») mais si vous ne savez pas quel est le participe passé en question, la tâche de correction se révèle difficile et fastidieuse !

J’espère que cet article vous donnera des idées si vous avez du mal avec l’orthographe ! Et bien sûr, une relecture attentive de ses articles avant publication n’est jamais superflue.

Alors, fâchés avec l’orthographe ou pas ? Vous avez d’autres astuces ?
Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 commentaires sur “Correcteur orthographique : 10 outils pour dire adieu aux fautes

  • CUIN

    Bonjour. Bravo pour cette analyse comparative fort bien faite ! Mon (gros) problème est le suivant : atteint de la maladie de Parkinson, j’ai de grandes difficultés non pas avec l’orthographe et la grammaire, mais avec la frappe correcte des mots (oubli d’une lettre, inversion de l’ordre des lettres, frappe non efficace ou erronée, etc.). [Ex. : ublidune lettre,inversion d el’order des elttres, grappe non efficaec, est.]
    Je suis donc à la recherche d’un logiciel me permettant de réduire automatiquement (càd. en cours de frappe, un peu comme celui qui fonctionne ici-même) ces fautes, et me faire ainsi gagner autant soit peu de temps.
    Je vous remercie pour votre attention et votre bienveillance.
    CHC
    PS – Je sui universitaire, et donc amené à écrier beaucoup !!

    Répondre à CUIN
    • Marlène

      Bonjour, dans ce cas il faudrait peut-être plutôt avoir recours à un logiciel de reconnaissance vocale, qui permet de travailler à la voix et de faire aussi les corrections à la voix.

      J’ai aussi entendu parler du logiciel Le Robert Correcteur, dans leur manuel de prise en main ils évoquent un bouton « Correction en temps réel » donc peut-être que ça conviendrait.

      Répondre à Marlène
    • CUIN

      Merci pour ces renseignements.
      Je pense toutefois, expérience faite, que le logiciel qui fonctionne ici (pour corriger ce post) me conviendrait assez bien. Quel est-il SVP ?

      Répondre à CUIN
    • Marlène

      Je n’utilise pas de logiciel de correction pour ma part, je n’ai pas de souci particulier avec l’orthographe. En revanche j’ai souvent recours à la dictée vocale avec Dragon NaturallySpeaking.

      Répondre à Marlène
    • CUIN

      Pardon, je me suis mal exprimé.
      Je voulais parler de ce correcteur d’orthographe et, plus généralement, de frappe qui fonctionne pendant que j’écris CE texte de réponse dans CE cadre et qui me signale (dans une petite fenêtre blanche entourée de bleu) le mot qu’il convient en principe que j’utilise à la place de celui que j’ai écrit…
      Je pensais que ça pourrait m’être bien utile de savoir de quoi il s’agit, quel est son nom.
      Merci.

      Répondre à CUIN
    • Marlène

      Je n’ai pas mis en place de correcteur sur le blog donc je pense que c’est le correcteur intégré à votre navigateur web.

      Répondre à Marlène
  • Gicoth

    Merci beaucoup pour ton article.

    Répondre à Gicoth
  • Thierry HENRY

    Salut Marlène,
    Super complet ton article. J’ai toujours utilisé Reverso mais là je suis content d’avoir trouver ce que je chercher car j’avais entendu parler d’antidote mais je n’avais pas installé le plug in. Je vais donc tenté grammalecte. Je reviens vers toi pour te donner mon avis.
    A plus

    Répondre à Thierry
  • Bernieshoot

    Bonjour Marlène,
    J’utilise scribens qui me semble le plus performant dans les logiciels gratuit, et de manière plus classique « le litré » qui reste un dictionnaire papier, mais c’est une merveille, qui oblige à réfléchir, c’est bien aussi.

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Ce que j’aime dans les dictionnaires, c’est la réalisation, parfois, que certains mots ne sont pas utilisés à bon escient. Par exemple, le fameux « magasin bien achalandé » qu’on lit parfois pour expliquer (à tort) qu’un magasin est riche en marchandises…

      Répondre à Marlène
    • Bernieshoot

      Oui, tout à fait il s’agit d’une utilisation par métonymie, c’est à dire qu’on remplace un concept par un autre en introduisant un lien « logique » sous-entendu comme le contenu par le contenant

      Répondre à Bernieshoot
  • 30millionsdenvies

    Merci beaucoup pour ton article ! Je cherchais justement de quoi corriger mes fautes … Donc merci pour toutes les références ☺ J’espère que ça ne te dérange pas, mais j’aimerai beaucoup partager ton article sur ma page Facebook, ça aiderait sûrement de nombreux auteurs et lecteurs qui me suivent ☺

    Répondre à 30millionsdenvies
    • Marlène

      N’hésite pas à le partager, j’espère que ce sera utile à d’autres personnes :) Et merci pour le partage !

      Répondre à Marlène
  • Line

    Ah, très intéressant ! Je ne savais pas qu’on pouvait utiliser tout ça ! Ca va me sauver la vie !

    Répondre à Line
    • Marlène

      Tant mieux si ça peut te rendre service, j’ai bien fait de refaire l’article de A à Z ;)

      Répondre à Marlène
  • Miss Nounours

    Merci pour cet article. Dans le cadre de mon travail, j’utilise souvent les correcteurs d’orthographe. J’utilise le plus souvent « le bon patron » mais je pense que je vais me laisser tenter par Reverso qui semble être encore mieux.

    Répondre à Miss
    • Marlène

      Parfois, c’est intéressant d’en comparer ou d’en combiner plusieurs car ça reste assez imparfait :)

      Répondre à Marlène
  • Anne-So

    Hello Marlène :-)

    Intéressant ce test, je ne connaissais pas la plupart de ces outils, merci pour la découverte.

    Pour ma part, je suis plutôt bonne copine avec l’orthographe et la grammaire (sans « connaître les règles par cœur », c’est plutôt une application intuitive je dirais ; c’était compliqué à l’école de ne pas pouvoir expliquer pourquoi telle écriture plutôt qu’une autre !), même si je laisse évidemment passer des coquilles – et des fautes de typo – à l’occasion. Errare humanum est !

    C’est vrai que c’est usant de lire des textes qui comportent des fautes quand on n’en fait pas (trop) soi-même – en ce qui me concerne, quand le taux de fautes dépasse mon taux de tolérance, je change de page ^^. Pour autant, j’avoue ne pas comprendre la déferlante de haine qu’essuient ceux qui n’y arrivent pas. Les fautes d’orthographe n’ont jamais tué, à ma connaissance – en tout cas, pas par la seule force de leur existence ; pour ce qui est d’une interprétation erronée du texte je ne m’avance pas :P

    Belle journée à toi, et une grosse pensée chaude et douce pour tous ceux que l’orthographe (et sa jumelle maléfique la grammaire) décourage !

    PS : un tout à fait hors sujet, mais l’autre jour en étudiant le HTML d’une de tes pages, j’ai beaucoup ri en tombant sur la classe « ilsflottenttous » que tu utilises sur tes breadcrumbs ;-)

    Répondre à Anne-So
    • Marlène

      Ha ha, je crois que j’ai créé cette classe après avoir relu « Ça » de Stephen King. J’ai aussi la classe « ohyeah » pour centrer mes contenus ^^

      Comme toi, j’ai un fonctionnement extrêmement intuitif concernant l’orthographe et la grammaire. Mon principal problème aujourd’hui tient à mon bilinguisme croissant. J’ai atteint un niveau d’anglais qui, sans être celui d’un locuteur natif, me pousse parfois à penser en anglais et à ne plus prendre conscience d’une différence entre les deux langues (par exemple, si je lis un livre et qu’on m’en reparle quelques mois plus tard, je suis incapable de dire si je l’ai lu en anglais ou en français). Ça induit parfois des erreurs de syntaxe ou des anglicismes.

      Répondre à Marlène
  • Pascal

    Je ne suis pas fâché avec l’orthographe, mais je fais des fautes à l’occasion : inattention, fatigue ou méconnaissance de l’orthographe exacte.

    Je vais essayer les outils présentés, que je ne connaissais pas, parce que ma recherche perso ne m’avait pas permis de les trouver.

    Encore merci Marlène pour ton partage !

    Répondre à Pascal
    • Marlène

      Les fautes d’inattention arrivent à tout le monde, j’en retrouve moi-même régulièrement dans certains articles que j’ai pourtant relus :) Tant que ça garde des proportions raisonnables, c’est le principal !

      Répondre à Marlène
  • Laura Hantz

    Hello !

    Oh que oui, c’est important de limiter les fautes d’orthographe sur son blog ! On en fait tous un minimum. Moi la première, pourtant, j’ai fait des études littéraires et de droit derrière, mais je fais souvent des fautes d’inattention ! J’utilise le plugin présent dans Jetpack ainsi que les correcteurs Scribens et BonPatron ! Ils sont complémentaires, car un seul ne suffit pas à relever toutes les fautes !

    Belle soirée,

    Laura,

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Je fais peu de fautes mais depuis que j’utilise la reconnaissance vocale pour écrire mes articles, je dois y être particulièrement attentive parce que mon logiciel a parfois des conceptions créatives de la grammaire ^^

      Répondre à Marlène
  • Glou et Miam

    Merci pour cet article et les conseils sur les différents outils. Je suis aussi fâché avec l’orthographe et la grammaire et je teste actuellement les différentes solutions.
    J’en arrive à la conclusion qu’il n’y a pas d’outil universel, mais que la méthode la plus performante et le mélange de plusieurs outils quand on a un doute sur les recommandations.

    Répondre à Glou
    • Marlène

      Effectivement… et la difficulté finalement, c’est que ça exige toujours de conserver un regard critique sur les recommandations que fournit un outil.

      Répondre à Marlène
  • Julie lit au lit

    Je connais peu Antidote, mais on m’en parle souvent comme l’ultime outil. Je suis surprise qu’il reste autant de fautes!

    Pour ma part, je copie-colle dans Word au cas où et il y a rarement quelque chose à corriger. Je porte attention aux mots que j’ai tendance à répéter.

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Comme toi, j’ai rarement besoin de me corriger même si je sais que la fatigue peut me faire commettre des erreurs d’inattention !

      Répondre à Marlène
  • Olive Silverfrost

    Je fait principalement des fautes de grammaire et de conjugaison , et ce depuis toute petite et malgré mes efforts . Je ne les voit pas du tout , je peux me relire deux , trois , cinq fois , espacer de plusieurs jours je les voit rarement . J’aurait bien besoin d’Antidote , mais je ne me voit pas investir 99€ dedans . Je vais tester tes autres solutions .
    A un moment je copiais collais tous mes article dans Word , son correcteur est mieux de celui de WordPresse

    Répondre à Olive
    • Marlène

      J’ai l’impression que pas mal de correcteurs t’obligent à faire ce copier-coller, c’est aussi un argument de vente des solutions comme Antidote qui justement s’intègrent à tes applications habituelles et à ton navigateur.

      Répondre à Marlène
    • Olive Silverfrost

      Oui c’est vrai , et ils ont raison

      Répondre à Olive
    • Pascal

      Olive, tu sais que tu peux aussi rédiger directement dans Word et envoyer sur ton blog ensuite ? J’ai utilisé cette fonctionnalité, un temps…

      Répondre à Pascal
  • Estelle

    J’ai testé pas mal d’outils gratuits :
    Bon patron et Cordial en ligne sont de loin les meilleurs pour les versions gratuites. Attention particulièrement aux homophones, qu’ils ne voient pas souvent.
    Niveau payant, certes le prix est un investissement. Mais ce n’est que en offrant un travail de qualité par la forme et par le fond que votre blog / site / écrits perso / écrits pro auront de la valeur aux yeux d’autrui. Une simple faute peut vous décrédibiliser.
    Et j’avouerai que quand je lis des coquilles sur le Web, je passe vite mon chemin. Donc je dis que oui, il est nécessaire de faire des efforts pour corriger ses écrits.
    Moi j’ai un logiciel payant. J’ai opté pour Cordial à 99 € avec une installation sur 3 postes (donc même au travail, il m’accompagne ^^). Je ne connaissais pas language tool… Mais peut être qu’un jour je le testerai :)

    Répondre à Estelle
  • Manue

    Lorsque j’ai commencé mon blog, je faisais relire tous mes articles à mon copain pour qu’il me corrige puis j’ai trouvé deux outils que j’utilise à chaque fois maintenant: « Bonpatron » dont tu parles mais sur leur site, pas l’extension et je n’ai jamais eu de problème de limitation. Et j’utilise aussi le site Reverso qui a une partie « correction ». J’imagine qu’il reste toujours quelques fautes mais je trouve qu’ils sont très pratiques.

    Répondre à Manue
    • Marlène

      Ah c’est dommage que l’extension Bonpatron marche si mal alors que le site est utile ! Merci beaucoup pour ces pistes supplémentaires en tout cas, j’espère qu’elles aideront ceux qui passent par cette page :)

      Répondre à Marlène
  • Emilie

    Merci pour cet article riche et archi documenté. Je fais quelques fautes d’orthographe et ses outils vont bien m’aider.

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      On arrive à trouver quelques outils gratuits qui dégrossissent bien le travail !

      Répondre à Marlène
  • elo

    Oh les fautes d’Orthographe j’en fais aussi (et comme beaucoup de monde j’imagine).
    C’est vrai que lorsque l’on est blogueur ça craint un peu, j’ai déjà eus des réflexions autour de moi à ce sujet et je le prenais mal, dans le sens où pour moi je parle relativement  » français  » à l’écrit et que des fautes, tout le monde peut en faire et ça arrive… Après je me suis quand même remise en question, et j’essaie de prendre le temps de me relire pour en éviter au maximum (du moins celles que je vois). Ce logiciel m’aurait bien intéressé mais alors le prix….outch ! Je vais essayer de faire sans encore quelque temps !

    Répondre à elo
    • Marlène

      C’est vrai que c’est cher si c’est juste pour un blog, ça peut devenir intéressant si tu t’en sers aussi dans un autre contexte :)

      Comme le disait Cécilia les lecteurs manquent parfois de tact et c’est vrai qu’on associe souvent mauvaise orthographe et manque de sérieux (= « il se moque de ses lecteurs ») alors que beaucoup de blogueurs font des efforts…

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    Ah les fautes d’orthographe, quelle galère! Je travaille moi-même dans le journalisme où l’orthographe est un grand problème… J’ai pu, grâce à beaucoup de pratique et à de nombreux conseils de gens plus expérimentés, améliorer mon orthographe mais il y a toujours quelques coquilles qui traînent par-ci par-là. J’utilise le plugin gratuit de Jetpack pour les « grosses fautes » mais je donne toujours le texte à relire à ma maman :D Quand elle ne m’ajoute pas des fautes (no comment), elle met les mots où elle n’est pas sûre de l’orthographe en rouge et ça me force à me poser des questions et à aller chercher les informations. Je dois dire que ça m’aide beaucoup car quand on écrit un texte et qu’on est dessus depuis quelques temps, on ne voit soi-même plus les fautes… C’est souvent en relisant l’article plus tard qu’on se rend compte et on s’empresse de corriger. Une autre chose que je fais (parce que j’ai le temps), c’est que je laisse toujours mon article posé un jour et j’y reviens le lendemain. C’est une solution vraiment top pour voir les fautes qu’on ne voyait pas le jour d’avant :)

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Merci pour ces conseils, je les recommande aussi ! Je n’ai pas de problèmes d’orthographe mais j’aime bien laisser poser mes articles aussi, on voit toujours mieux avec un peu de recul ce qui n’est pas très clair, qui pourrait être écourté ou mieux expliqué…

      Répondre à Marlène
  • Yoann

    Ah, cet article me parle. Moi aussi j’ai tendance à faire beaucoup de fautes lors de l’écriture de mes articles. La grandes majorités de celles-ci sont, d’ailleurs des fautes d’étourderies.

    Cela s’explique en partie par le fait que j’écrit souvent tard le soir, et même si je me relis, des fois je suis tellement crevé que je laisse un bon nombre de faute passer. Heureusement, des fois je les repères et je les corriges après-coup mais bon.

    Ca aurait été mieux qu’elles soit corrigés avant que l’article sorte :p . J’ai le logiciel de wordpress qui m’aide grandement. Pour le reste il faudra juste que je sois plus attentif.

    Passe une bonne soirée

    Yoann

    Répondre à Yoann
    • Marlène

      Tu pourrais faire ce que suggère Letizia dans son commentaire : laisser l’article de côté une fois terminé et faire l’étape de correction dans un second temps :)

      Répondre à Marlène
    • Yoann

      Ah, je viens de le voir !

      Merci pour le conseil ;)

      Répondre à Yoann
  • Pluma Sarita

    Merci pour cet article ! Hélas, il m’arrive très souvent de faire des fautes (bien souvent bête) mais elle ne me saute pas au yeux sur le moment. Ça n’est qu’après publication que je m’en rend compte et que je commence la correction…Les différents logiciels que tu propose ont l’air bien j’essayerais de les tester à l’avenir, un petit coup de pouce au quotidien ça ne fait pas de mal :)
    Bonne soirée

    Répondre à Pluma
    • Marlène

      Disons que ça peut sûrement attirer ton attention sur des fautes que tu n’as pas forcément remarquées au premier abord !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Ah c’est un article pour moi car l’orthographe est un problème d’enfance. Je le sais, j’en ai honte, j’essaie de faire attention mais je laisse souvent des fautes.
    Une fois par mois, je retourne dans mes vieux articles et là je corrige car les fautes me sautent aux yeux.
    Ce qui me dérange avec l’orthographe, c’est la violence que certaines personnes peuvent te balancer pour un ER ou un é mal placés. Il n’y a aucun tact face à ce problème, ce n’est pas évident pour tout le monde et pour les gens comme moi qui connaissent leur problème, il y a beaucoup de honte et de frustration. On se sent bête, voir inculte. L’orthographe, ça peut être une vraie souffrance.
    Bon, j’arrête de raconter ma vie. Merci pour ces découvertes, je vais tester ça.

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Merci de remettre les pendules à l’heure sur le sujet ! Je crois qu’on ne se rend pas compte de la difficulté que ça peut représenter pour certains quand on n’a pas soi-même de problèmes d’orthographe.

      Répondre à Marlène
    • Justine

      Mon dieux! C’est pareil pour moi comme je te comprend. Les gens t’envoye de ces messages du coup je vient d’en faire les frais, et j’ai décidé de complètement supprimer ma page … Je me suis demander pourquoi tant de haines. J’avais juste envie de partager mes lectures et pouvoirs en discuté avec les gens. Mais plutôt je me suis fait insulter sa fais toujours plaisir … Est ce que les personne en écrivant leur injures pense a la personne derrière son ordi … Pas besoin de nous rappeler nos lacunes. Bref je vais essayer ce site on verra bien mais éviter Facebook sérieusement, si vous voulez gardé vos comptes actifs les groupe sont horribles.

      Répondre à Justine
    • Marlène

      Quel dommage de supprimer ta page à cause de gens qui n’ont pas la décence d’être bienveillants :-(

      Répondre à Marlène
    • lemondedejustine

      Ahah ben je viens de vivre la même chose ce matin, j’ai partagé un article sur un groupe et j’ai vécu la même chose. Comme Cécilia, je ressens une certaine honte à faire des fautes d’orthographe, tout simplement parce que les gens ne sont pas tous bienveillants. Du coup, merci Marlène je vais aller voir ça d’un peu plus près pour retravailler mes articles sur ce point là :)

      Répondre à lemondedejustine
    • Marlène

      La bienveillance est une qualité qui se perd, ça la rend d’autant plus précieuse quand elle est là :)

      Répondre à Marlène
    • lemondedejustine

      Tout à fait !

      Répondre à lemondedejustine
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.