Les contenus froids : le secret de ceux qui ont toujours plus de trafic


En matière de rédaction web, il y a une chose que l’on vous dit rarement et qui, pourtant, fait toute la différence entre un site qui se développe et un site qui stagne dans le temps : c’est le fait de rédiger des contenus froids. Des contenus pérennes. Autrement dit, des articles qui vont rester pertinents dans le temps.

Quelles sont les particularités de ces contenus que les anglo-saxons appellent « contenus evergreen » (littéralement, « toujours verts », comme ces arbres qui ne perdent jamais leurs feuilles) ? Pourquoi les contenus froids sont-ils si importants et comment les créer ? On en parle dans cet article !

Des blogs qui évoluent différemment

Certains blogueurs écrivent bien et régulièrement. Ils ont du style. Et pourtant, leur trafic reste désespérément plat. D’autres semblent faire la même chose. Publier du contenu web de qualité, régulièrement, avec une vraie personnalité. Et leurs statistiques explosent.

Faut-il s’arracher les cheveux en criant que « la vie est injuste » ? Non… mais l’explication derrière tout ça est souvent la même : ils ne publient pas le même type de contenu.

Certains blogs fonctionnent un peu comme des ardoises magiques : un article est pertinent à un instant T, il va fidéliser quelques lecteurs… mais ensuite, il n’est plus du tout pertinent si bien qu’à chaque nouveau post, c’est presque comme si vous effaciez tout pour recommencer. La progression se fait en dents de scie.

A l’inverse, sur les blogs qui publient des contenus durables, ces contenus vont rester pertinents dans le temps : ils vont donc non seulement fidéliser des lecteurs quand vous les publiez mais aussi vous garantir un flux de visiteurs qui continueront à découvrir votre blog bien plus tard, par le biais du référencement par exemple. L’impact des articles se cumule alors au fil du temps.

Très schématiquement, ça donnerait ça :

Évolution d'un blog dans le temps

A mes yeux, c’est ce qui explique souvent pourquoi deux blogs de qualité sur un même sujet peuvent connaître des progressions très différentes.

Qu’est-ce qu’un contenu froid (ou contenu « evergreen »)

Réfléchissons un instant : qu’est-ce qui va faire qu’un article dure dans le temps ?

Vous allez peut-être me répondre…

  • Sa qualité : un article bien écrit, bien documenté et intéressant a des chances de durer.
  • Le simple fait de l’avoir écrit : après tout, si vous mettez en ligne des articles sur votre blog sans les supprimer, ils seront encore là dans 2 ans.

Ce n’est pas faux… mais surtout :

Le contenu pérenne est celui qui répond à une question que les internautes se poseront encore dans longtemps.

Cette définition, derrière sa simplicité, dit à mes yeux tout ce qu’il est important de savoir pour créer un contenu web qui dure dans le temps. Il aura l’avantage de continuer à vous apporter du trafic via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, et ce pendant plusieurs années parfois…

Comment créer un contenu pérenne ?

Je vais repartir de la définition que je vous ai proposée.

Répondez à une question

Un contenu web ne sera durable que s’il apporte des informations en réponse à une question.

Si un blogueur écrit un post pour raconter sa dernière sortie photo, l’article va intéresser ses habitués, qui aiment plonger dans son quotidien. Si ce même blogueur raconte sa dernière sortie photo et en profite pour expliquer comment il fait pour photographier des gens dans la rue, l’article va acquérir une valeur de conseil. Il répondra à la question : « Comment photographier des gens dans la rue ». Il intéressera non seulement les lecteurs fidèles mais aussi tous ceux qui, par la suite, chercheront des informations sur ce sujet.

Je pense donc que créer du contenu durable n’est pas une histoire de thématique mais une histoire de point de vue. C’est la différence entre raconter une histoire pour le plaisir de raconter une histoire… et le faire pour inspirer les gens ou leur apprendre quelque chose.

Quelles conséquences sur votre façon de rédiger ?

  • Adoptez un ton clair et accessible – Partez du principe que si quelqu’un se pose une question, c’est qu’il n’a pas la réponse ! Si un internaute demande à Google comment photographier des gens dans la rue, il y a des chances qu’il ne l’ait jamais fait. Il est peut-être très doué en photo mais sur ce sujet, il n’y connaît rien. D’où l’importance d’employer un langage clair et didactique.
  • Fournissez des informations riches et détaillées – Votre article doit devenir une référence sur le sujet.
  • Mettez en valeur vos articles sur le même sujet – Au fil des années, votre blog s’enrichit et très souvent, vous avez plusieurs posts qui tournent autour d’un même sujet. N’hésitez pas à les suggérer aux internautes : par exemple, proposez des « articles similaires » à la fin d’un post pour les inciter à poursuivre leur lecture ; insérez-les dans le contenu lui-même pour éclaircir un aspect…

Blogueuse et clavier

Choisissez une question que les internautes se posent

A mes débuts, j’avais publié un post sur mon chat. Il n’avait aucune valeur ajoutée puisque je me contentais de présenter mon chat, une parenthèse hors sujet pour que les lecteurs en sachent un peu plus sur moi. Mais il faut se rendre à l’évidence : personne ne se lève le matin avec l’envie de tout savoir sur mon chat (#mondecruel).

Si, à l’inverse, j’avais présenté mon chat en donnant de nombreuses informations sur la race et ses particularités, j’aurais sans doute attiré bien plus de trafic car chaque mois, plus de 1900 personnes cherchent sur Google ce qu’est un « Nebelung ».

Le contenu durable doit être optimisé pour le référencement car il est très lié aux moteurs de recherche. Si vous voulez qu’un article reste lu dans le temps, encore faut-il que les gens le trouvent… et ça passe souvent par Google !

Les contenus froids…

  • Portent sur un sujet ciblé – Sur un sujet très général (« chat », « voyage », « photo », etc), vous aurez souvent du mal à vous positionner correctement sur les moteurs de recherche. Les premières places sont en général occupées par des sites anciens et renommés qu’il sera difficile de déloger. En optant pour un sujet plus précis, vous aurez non seulement des chances d’être mieux classé mais aussi de pouvoir apporter une réponse pertinente à une question bien précise.
  • Ce sujet intéresse des gens – Tous les sujets ne sont pas égaux. Si vous allez sur un outil comme Google Keyword Planner, vous pourrez obtenir une estimation du volume de recherche pour un sujet donné mais aussi de sa saisonnalité… car certains termes n’ont pas du tout le même succès selon le mois de l’année !

Cette question restera pertinente dans le temps

Certains sujets ont une date de péremption dans le temps. C’est le cas, par exemple…

  • Des articles sur une actualité. Ex : WordPress fête ses 10 ans.
  • Des articles sur un événement. Ex : Les Golden Blog Awards 2016.
  • Des articles sur une mode. Ex : Le jaune, couleur tendance du printemps 2016.
  • Des articles consacrés à une tendance, car l’avenir confirme (ou infirme) cette tendance. Ex : LinkedIn est-il en train de devancer Twitter ?
  • Des chiffres, car ils évoluent. Ex : L’utilisation de Facebook en France en 2016.

J’ai écrit cet article en 2016… et il suffit de le relire plus tard pour réaliser que ces sujets sont déjà démodés !

Un contenu pérenne, à l’inverse, porte sur un sujet auquel les gens s’intéresseront encore dans un an, deux ans voire plus. Ça peut être par exemple :

  • Des tutoriels ou articles expliquant comment faire telle ou telle chose. Ex : Comment installer WordPress ?
  • Des informations sur un sujet relativement intemporel. Ex : Que faire face à un plagiat de votre blog ?
  • Des articles racontant l’histoire d’un sujet. Ex : Comment Google est devenu le leader des moteurs de recherche.
  • Des portraits. Ex : Matt Mullenweg, l’homme qui a créé WordPress.
  • Une définition. Ex : Qu’est-ce que l’inbound marketing ?
  • Une présentation d’un produit ou d’un service. Ex : ThemeForest, la boutique de thèmes WordPress incontournable.

Le contenu pérenne n’est pas la panacée

Si intéressant soit-il, le contenu pérenne n’est pas un remède universel à un manque de trafic ! Tous vos articles ne sont pas voués à avoir un succès éternel et à mes yeux, il est tout aussi important de proposer des posts moins durables : souvent, ce sont ces articles qui vous permettront d’exprimer des opinions, de partager des temps forts de votre parcours, de relayer des actualités qui construisent aussi, à leur manière, la mémoire de votre blog.

Une bonne stratégie de content marketing allie d’ailleurs les deux: des posts sur des actualités, des prises de paroles dictées par l’émotion du moment ou l’envie de partager un ressenti « à chaud » (on appelle d’ailleurs tous ces contenus des « contenus chauds »)… et des sujets de fond, plus intemporels. Devenir une référence sur un sujet, à mes yeux, revient à la fois à prouver que l’on maîtrise ce sujet mais aussi qu’on en suit les évolutions et qu’il nous passionne.

Par ailleurs, les contenus froids ont souvent l’inconvénient d’être plus impersonnels car ils s’affranchissent des modes, des opinions, de tout ce qui est susceptible de changer au fil des mois, d’où l’intérêt de ne pas publier que ce type d’article.

Toute entreprise ou personne souhaitant développer une vraie stratégie de content marketing doit absolument rédiger ce type de contenu. Et tout blogueur frustré par son manque de trafic peut aussi se pencher sur la question car c’est un vrai levier de progression !

Y a-t-il des articles de votre blog qui continuent à vous amener du trafic longtemps après leur publication initiale ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

32 commentaires sur “Les contenus froids : le secret de ceux qui ont toujours plus de trafic

  • Lauresila

    Bonjour Marlène !

    Un article tres intéressant que je n’avais pas encore eu la chance de lire et qui désormais me fait me poser pas mal de questions !

    Je crois que tu pointes exactement le problème que j’ai en terme de contenu. Le blog a presque deux ans, j’écris toute seule les semaines (sauf depuis un petit mois) mais les visites ne décollent pas et même s’effondre depuis l’été…
    je ne suis pas accrochée à mes stat et je sais que ma famille et mes amis me lisent mais ça a quand même quelque chose de frustrant de voir que l’on reste insignifiant.

    Mon contenu ne doit pas poser les bonnes questions pérennes et pour cause, j’ai préféré miser sur l’entrée ressenti et les émotions que sur l’information. Cependant, je fais attention à bien proposer un ou plusieurs encarts « bon à savoir » pour justement donner les informations pratiques importantes pour l’organisation snub voyage à l’endroit visé par le carnet.

    Après, j’avoue que je galère en SEO, j’ai du mal à bien tout comprendre sur la façon purement pratique de mettre en place ses mots clés. Ça me coûte toujours de devoir changer mes titres pour y mettre le mot clé, j’ai d’ailleurs tendance à adapter mon mot clé en fonction du titre et pas l’inverse… ceux ci ne sont donc certainement pas tres pertinent !

    Aurais tu quelques ressources à me conseiller pour le SEO pour les nuls d’ailleurs (j’ai déjà lu un packet de trucs mais sait on jamais !) puis si tu avais un avis à me donner sur cette histoire de contenu qui répond à une question pérenne concernant un de mes articles j’avoue que ça serait géniale mais je suis consciente d’en demander trop ;)

    Merci en tout cas pour tout ce que tu fais !

    Répondre à Lauresila
    • Marlène

      Hello, le voyage est une thématique difficile sur le web, très concurrentielle, avec beaucoup de gros sites qui ont des gros budgets en référencement et qui passent donc souvent devant les « petits blogs ».

      J’ai l’impression en allant sur ton blog qu’il y a déjà un très gros souci de lenteur. Le poids de la page d’accueil est énorme (à cause des images en particulier) donc tu obtiens un score de vitesse de chargement à 36/100 seulement, ce qui est très faible. A l’heure où le web cherche à être de plus en plus rapide, c’est un vrai handicap et c’est probable que tu perdes pas mal de gens à cause de ça car le chargement de chaque page est vraiment long.

      Au niveau référencement, je ne peux pas te faire une « analyse express » car il faudrait un vrai audit pour comprendre s’il y a un problème. Tu peux en revanche jeter un œil aux articles que j’ai écrits sur le thème des baisses de trafic, ça peut te donner des pistes pour diagnostiquer la cause.

      Et pour les mots clés, je conseille souvent le même livre, celui d’Isabelle Canivet sur la rédaction web. C’est un très gros livre mais il a une approche assez accessible. Tu as par exemple un chapitre « Définir ses mots clés » avec des questions très concrètes (est-ce que ça change quelque chose d’avoir un accent, un déterminant, singulier/pluriel), où trouver les fameux mots clés, à quel endroit les mettre, etc.

      Là encore, difficile de donner des « conseils express » car même si certains blogueurs ont tendance à simplifier le référencement (« installez un plugin comme Yoast SEO et ça suffit »), c’est un domaine suffisamment complexe pour qu’on en ait fait un métier… donc ça ne s’apprend pas en 2 jours :)

      Pour les mots clés, si je prends ton article « Pérou : Bilan et Budget », tu peux jeter un oeil sur un outil comme Yooda Insight. Si tu tapes par exemple « budget pérou », tu remarques que c’est peu recherché en France et que tu as des mots clés ultra concurrentiels sur lesquels il sera très dur de se positionner (« prix d’un voyage au pérou »). Donc ça ne servirait à rien de titrer « Quel est le prix d’un voyage au Pérou ? Découvrez notre témoignage ! » A l’inverse, tu remarques que le mot clé « cout de la vie au perou » est plus recherché et peu concurrentiel :) Tiens, ça pourrait faire un bon sous-titre, un paragraphe « Quel est le coût de la vie au Pérou ? ».

      Je te conseille d’aller jeter un oeil au blog de Tiago sur le Portugal, c’est un excellent exemple de rédaction web et son blog a un trafic énorme issu du référencement (il est d’ailleurs devenu blogueur pro).

      Répondre à Marlène
    • Lauresilam

      Merci beaucoup pour tout ces conseils ! Je n’en m’attendais pas à tant :)

      Je vais voir ce truc pour la lenteur effectivement. Il faut que j’en trouve la cause. J’avais remarqué que le slider de l’accueil mettait du temps à charger mais je pensais que pour le reste ça allait.

      Je vais aller sur le site de Tiago effectivement, ça sera une source d’inspiration en plus. J’essaye de retravailler mes mots clés après coup mais c’est vrai que de toute façon je ne vais pas devenir une pro, loin de la !

      Pour le bouquin, je ne pourrais malheureusement pas me le procurer pour le moment, sauf s’il existe en version numérique remarque…

      Enfin pour tes article sur la baisse de trafic, je les avais lu il me semble mais du coup je me dit que la lenteur + ma baisse de productivité depuis un bon mois sur RS et le blog + manque de referencement en sont clairement la cause. Mon traffic peovenant principalement de Facebook, etant donné que j’ai été moins présente depuis quelques semaines, j’imagine que c’est lié.

      Merci beaucoup en tout cas !

      Répondre à Lauresilam
  • Ludo

    Héhé, c’est là que je me rend compte que je te suis depuis un moment ^^
    J’avais lu que tu disais, il me semble, que pour qu’un blog fasse moins vide au départ on avait cas écrire des articles qui pourrait rester tout le temps (quoi que, je me trompe peu-être?). Enfin toujours est-il que j’avais suivi ton conseil et avait donc écrit des articles sur mes auteurs préférés (comment je les avait rencontré, par quel livre,…).
    Enfin tout ça pour dire que j’avais écris un article sur JK Rowling, c’est tout con, tout le monde la connait, etc et pourtant c’est un article qui me rapporte des dizaines de vues par moi !
    Quand on y pense, je trouve ça dingue ^.^

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      Oui, j’avais effectivement donné ce conseil sur le blog, tu as une bonne mémoire :) Je suis toujours stupéfaite de voir le succès que remportent ces sujets qu’on croit pourtant connus de tous (dans la même lignée, on a Stephen King qui « marche » toujours aussi bien !).

      Répondre à Marlène
    • Ludo

      C’est peut-être plus le côté « Comment tu l’a connu et ce qui t’a fait découvrir cet auteur » qui intéresse… Mais c’est vrai que je suis toujours étonné :p

      Répondre à Ludo
  • Be badass

    Top comme article. Merci beaucoup j’ai appris pleins de choses! Au delà du referencement etc, ton article est bien concret avec pleins d’exemples merciiii beaucoup !

    Répondre à Be
    • Marlène

      De rien, j’avais justement envie de proposer des exemples plus concrets pour sortir du traditionnel « Il faut faire de la qualité » :)

      Répondre à Marlène
  • bernieshoot

    Bonjour,
    Effectivement j’ai ce cas de figure pour un article tutoriel expliquant comment récupérer un lien de partage sur les réseaux sociaux.

    Répondre à bernieshoot
    • Marlène

      Quand le sujet est relativement intemporel comme ça, ça ne m’étonne pas que les internautes continuent à le rechercher !

      Répondre à Marlène
  • Laura

    Merci pour tes conseils, je dois avouer qu’ici avec la période des examens à l’unif, je ne suis pas très régulière dans mes post et je vois sur les stats que ca fait dent de scie comme tu dis mais je pense comprendre pourquoi. Je vais me recentrer sur les sujets qui sont plus intemporels et qui répondent à une question. Enfin en rapport avec la thématique de mon blog biensur.
    Bisous.
    Laura.

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Je pense qu’il ne faut pas non plus tirer de conclusions hâtives si ton rythme de publication du moment n’est pas le même que d’habitude ;)

      Répondre à Marlène
  • So

    Hello,

    Sans le vouloir, il y a eu transmission de pensée!

    Vu que je me posais pas mal de questions par rapport à mon blog sur l’insolite, j’avais décidé de parler dans mon 2e blog des pensées négatives qui assaillent ceux qui écrivent, que ce soit un premier roman ou dans le cadre d’un blog et la question du contenu en fait partie.

    Le côté rageant que tu décris par rapport aux bons contenus et aux blogs qui ne décollent pas est exactement ce que je ressens en ce moment par rapport au blog insolite. Mon lectorat augmente mais les sites connus auront déjà traité des sujets que je développe.

    Mon 2e blog, qui traite de la vie professionnelle et du développement personnel, est assez récent mais le lectorat sera moins volatile et plus présent.

    Je suis démasquée: c’est moi la lectrice qui a utilisé les tutos Helpblogger pour les articles similaires. (Je plaide coupable, j’ai lu une partie des commentaires). D’ailleurs, si quelqu’un a des questions ou a besoin d’aide, je suis disponible.

    Répondre à So
    • Délia

      J’AI REUSSSSSSSIIII en vrai c’était super simple et tout !! :) Merci de la proposition pour l’aide mais en fait ça ira :D
      :-*

      Répondre à Délia
    • So

      Tant mieux alors Délia :) T’as utilisé LinkWithin?

      Répondre à So
    • Délia

      J’ai utilisé le tuto plus haut me semble que c’est pas linkwithin du coup? :p

      Répondre à Délia
    • So

      Dans ce cas, c’est Helpblogger (celui que j’avais utilisé).

      LinkWithin ne marche pas sur mon remplace Blogger. Mystère et boule de gomme. C’est pour ça que j’ai utilisé Helpblogger.

      Répondre à So
    • So

      Template et non remplace. Vive la correction automatique :)

      Répondre à So
    • Marlène

      Ça peut arriver de se positionner devant des sites « connus », le tout est de savoir sur quelle requête. Il sera difficile de les doubler sur leur cœur de métier mais ce n’est pas impossible sur d’autres mots clés. Par exemple, je ne pense pas un jour doubler Eurotunnel sur le mot clé « Tunnel sous la Manche », en revanche je les double régulièrement sur un mot clé plus précis :)

      Répondre à Marlène
    • So

      Hello,

      Je te remercie. J’essaierai d’y penser la prochaine fois, c’est vrai que je n’avais pas vu les choses sous cet angle.

      Répondre à So
  • Summer Girl

    Super ton article, j’ai justement mis à jour récemment un des articles déco les plus lus du blog et bien référencé sur google du coup, j’ai modifié les liens existants, mon texte pour qu’il soit plus général et qu’il puisse perdurer dans le temps, je sais que je devrais faire ce même travail sur d’autres articles mais ça prend parfois presque autant de temps que d’en faire un nouveau ;)

    Répondre à Summer
    • Marlène

      Lorsque la réécriture est « radicale », certains blogueurs n’hésitent à republier l’article à une date récente histoire de le remettre en valeur.

      Répondre à Marlène
  • Mistigriffe

    Coucou, merci pour ton article. Il y a un truc que je ne pige pas du tout avec « Google Keyword Planner ». Je me connecte avec mon compte gmail, mais ensuite la procédure me conncete avec google adwords, qui me demande mes coordonnées bancaires, pour faire de la pub payante…

    J’ai déjà essayé plusierus fois mais à chaque fois je retombe sur la même page adwords … une explication ?

    Merci

    Répondre à Mistigriffe
    • Marlène

      Il faut effectivement un compte AdWords (gratuit et sans obligation d’indiquer ses coordonnées bancaires) pour utiliser KeywordPlanner… car c’est un outil lié à Adwords, qui permet de planifier les mots clés à cibler pour des campagnes de publicité payante. L’usage qu’on en fait pour le contenu est en réalité un usage « détourné » car ce n’était pas la vocation première de l’outil. Mais on peut l’utiliser gratuitement une fois qu’on a créé un compte AdWords et pour ma part, je l’utilise depuis une adresse qui n’est pas associée à mes coordonnées bancaires.

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Tres interessant cet article encore. Je pense souvent au contenu perenne quand j’ecris mes articles, et je sais bien que mes articles sur une expo temporaire a Londres serait obsolete quelques mois apres sa parution. Mais ca ne m’empeche pas de les ecrire, car ils m’apportent pas mal de traffic sur une courte periode! :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      Oui… et puis, il faut aussi savoir se rappeler qu’on n’écrit pas pour Google à l’origine, mais pour des êtres humains. Se soucier du référencement est un levier d’évolution mais quand ça dicte les choix de thématiques, ça devient une autre forme de blogging. C’est, par exemple, ce que font les gens qui créent des « blogs de niche » sur un sujet très ciblé dans le but de gagner de l’argent. C’est aussi ce qu’on fait sur certains articles quand on gère un blog d’entreprise à titre professionnel…

      Répondre à Marlène
  • tania

    hello Lou merci pour cet article, je n’avais jamais pensé à ça du tout. Je pensais plutôt au style et personnalité pour différencier 2 blogs sur même thème

    Répondre à tania
    • Marlène

      Je pense que ça joue aussi, évidemment… mais pour Google, la « personnalité » ne veut pas dire grand-chose ;) A terme, c’est souvent sur cette part là du trafic qu’on progresse beaucoup : Google permet aux gens de découvrir ton blog et donc te donne de nouvelles chances de te faire connaître auprès d’un « public » qui ne te connaissait pas. La personnalité me paraît primordiale mais en étant réaliste, si tu as de la personnalité sur la 50e page de Google, il n’y a hélas pas grand-monde qui viendra en profiter ;)

      Il y a bien sûr d’autres moyens de progresser (via les réseaux sociaux, etc) mais Google reste une voie royale !

      Répondre à Marlène
  • Délia

    Ahh bah tu sais quoi, tu viens de me faire réfléchir à proposer des articles similaires en fin d’article! J’imagine qu’il doit existe des widgets pour ça, je vais aller jeter un coup d’oeil! Merci pour cette réflexion très pertinente!
    Il y a des articles qui m’apportent encore des vues actuellement et que j’ai écrit à une époque lointaine (trois ans ça compte? :p), mais comme ce sont surtout des recettes, j’en déduis qu’il s’agit de recettes ou d’ingrédients de gourmandise universelle? ;).
    C’est vrai que les réponses à des questions fonctionnent bien dans le temps.
    En tout cas merci pour ce point info sur la durabilité des articles, même si c’est évident, on n’y réfléchit pas toujours en ces termes, ça fait du bien de remettre clairement les points sur le « i » :)
    Belle soirée à toi !

    Répondre à Délia
    • Délia

      D’ailleurs, je te pose la question, j’ai vu qu’on pouvait le faire avec le widget linkwithin, je voulais savoir si tu penses que c’est un bon outil ou si il vaut mieux choisir autre chose (voir bidouiller soi même?).
      Evidemment si tu ne connais pas je ne t’ennuies pas plus longtemps mais comme tu as l’air d’être plutôt calée sur ton sujet … !

      Répondre à Délia
    • Marlène

      Ça ne m’étonne pas que les recettes restent intemporelles : on mange et on mangera sans cesse ;) Concernant LinkWithin, j’ai lu tout et son contraire à son sujet (qu’il redirigerait le trafic vers son propre site, nuisant au référencement, etc) mais n’ayant pas étudié ça de près moi-même, je ne sais pas ce qu’il en est. Il y a un tutoriel sur Helplogger qui explique comment afficher des articles similaires sinon, une lectrice du blog m’a dit l’avoir testé avec succès récemment !

      Répondre à Marlène
    • Délia

      Merci pour le tuto, j’ai réussi du premier coup!
      Je me fais toujours une montagne d’aller fouiner le code html mais en fait …
      Je suis super contente en tout cas du résultat, je vais tenter de modifier les polices toussa, mais en tout cas grand merci ! :-*
      Du coup je vais guetter voir si ça influence mes statistiques ;) !

      Répondre à Délia
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.