Comment créer un blog littéraire et partager sa passion pour la lecture ?


Il y a deux ans (déjà), j’avais commencé à vous parler de différents types de blogs… et j’ai décidé de profiter de l’été pour poursuivre cette série, en vous parlant des blogs de littérature ! Quelles informations sont utiles à connaître avant de créer un blog littéraire ?

Pourquoi créer un blog littéraire ?

La première motivation ? La passion de la lecture, sans aucun doute ! Un blog littéraire offre une formidable opportunité de partager ses dernières découvertes avec une communauté réceptive et de recommander les livres que l’on a aimés.

Le blog de littérature peut vous permettre de mettre en lumière des sujets qui vous tiennent à cœur : la mémoire de la Shoah dans mon cas, la cause LGBT+ pour la blogueuse Mademoiselle Cordélia, etc.

Avoir un blog littéraire peut aussi permettre d’élargir ses horizons car il conduit à être régulièrement démarché par de nouveaux auteurs ou éditeurs en quête de visibilité. L’occasion d’explorer des univers littéraires et des thématiques vers lesquels vous ne seriez pas allé spontanément.

Ça peut aussi devenir un moyen de rencontrer ses auteurs préférés, de nouer des liens avec des personnes qui partagent une vision commune avec la vôtre.

Enfin, pour certains, le blog littéraire devient aussi un moyen de partager ses propres écrits, un tremplin pour acquérir plus de confiance en sa propre fibre littéraire.

Comment créer un blog littéraire pour partager ses lectures
Comment créer un blog littéraire pour partager ses lectures ?

Choisir un nom et une plateforme de blog

Vous trouverez sur mon blog plein de conseils plus spécifiques sur le choix d’un nom ou celui d’une plateforme.

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de partir du principe que votre projet initial évoluera toujours.

C’est valable aussi bien pour le choix du nom que pour celui d’une plateforme (WordPress, Blogger ou autre). Votre blog littéraire peut un jour devenir un blog culturel au sens large et s’ouvrir à d’autres thématiques ; vous pouvez avoir envie d’aller plus loin dans la personnalisation graphique de votre univers, développer une dimension commerciale.

Vous pouvez tout à fait opter pour une solution très simple d’utilisation (comme un blog WordPress.com) et la faire évoluer ensuite vers une solution plus complexe offrant plus de liberté (WordPress.org).

Choix du design : l’importance des données structurées

Quand on décide de créer un blog littéraire, ça implique la plupart du temps de partager son avis sur ses lectures… voire de recueillir l’avis de ses visiteurs, en les incitant à mettre une note à un livre.

Ces notes peuvent être mises en valeur par Google sous forme d’étoiles dans les résultats de recherche, grâce à ce que l’on appelle les « données structurées ». Ce sont des éléments présents dans le code de la page, qui font ressortir certaines informations.

Ces étoiles attirent l’attention quand on se trouve sur Google… et peuvent amener l’internaute à cliquer sur votre lien plutôt que sur celui d’un autre site.

Critique de livre et données structurées
Critique de livre et données structurées

Ce n’est pas évident de mettre en place ces données structurées quand on ne maîtrise pas le code… donc pensez à regarder, lors du choix de votre design, s’il propose des données structurées (notamment ce que l’on appelle la « Review »).

Le thème WordPress Valenti, par exemple, intègre différents types d’avis et notamment un affichage à étoiles :

Les critiques détaillées sur le thème Valenti
Les critiques détaillées sur le thème Valenti

Si vous n’y avez pas pensé au moment du choix du thème, vous pouvez toujours tenter d’intégrer ces données structurées a posteriori via un plugin WordPress comme WP SEO Structured Data Schema.

Votre vision de la lecture ?

Il est toujours intéressant de réfléchir à la manière dont vous allez présenter vos chroniques : allez-vous proposer des citations, un avis court ou détaillé, un résumé, allez-vous mettre une note aux livres dont vous parlez ?

Ces éléments, que l’on retrouve souvent sur les blogs littéraires, ne vont pas forcément de soi : on peut choisir de ne pas noter les œuvres que l’on découvre par exemple, en estimant que c’est une synthèse trop « radicale » de l’avis subjectif que l’on a sur un livre… tout comme on peut considérer que la note est un bon reflet d’un ressenti personnel, qui peut aider votre visiteur à savoir très vite s’il est en phase avec vous.

Il existe quelques plugins sur WordPress dédiés spécifiquement aux blogs littéraires, pour aider les blogueurs à présenter des chroniques. Je ne les utilise pas sur mon blog littéraire mais ils vous seront peut-être utiles : Recencio Book Reviews en gratuit, The Ultimate Book Blogger Plugin en payant.

Vous pouvez aussi envisager la création d’une page A propos pour partager votre vision du blogging littéraire. Ça peut être utile aux auteurs qui voudraient vous contacter.

L’occasion d’évoquer le type de livre que vous aimez lire, votre format préféré (ebook, livre papier) ou encore votre approche de la critique négative : choisissez-vous de chroniquer les livres que vous n’avez pas aimés ou de les passer sous silence ?

La lecture, une activité qui nous fera toujours réagir
La lecture, une activité qui nous fera toujours réagir

Créer un blog littéraire bien organisé

L’un des grands challenges du blog littéraire, c’est d’organiser le contenu pour encourager la curiosité du visiteur !

Un classement logique et personnel

On peut publier des articles très différents sur un blog de lecture : des critiques de livres, des interviews d’auteur, des wishlists, des réflexions suscitées par un livre, des sélections « thématiques » sur un sujet…

Au-delà de la diversité des formats, on peut aussi classer les livres dont on parle sous une foule d’angles différents : en fonction de l’avis qu’on a eu, de l’auteur, du genre, de la période, de la thématique…

Personne ne peut décider à votre place d’un choix de structure… mais c’est un point auquel il est intéressant de réfléchir pour bien structurer votre blog dès le départ.

Par exemple, sur un blog littéraire éclectique, on peut créer une catégorie « Critiques » puis proposer de trier les livres plus finement grâce à des étiquettes (sur WordPress) ou des libellés (sur Blogger).

Mais imaginons un blog littéraire spécialisé, sur la Seconde Guerre Mondiale (mon sujet de lecture de prédilection !), on pourrait tout à fait avoir une catégorie « Biographies », une catégorie « Témoignages », une catégorie « Photos d’époque », à l’intérieur desquelles on proposerait par exemple un tri par « personnage historique », par lieu ou par thématique…

Une sidebar discrète

Si votre blog comporte une colonne sur le côté (sidebar), ne la surchargez pas mais utilisez-la à bon escient pour mettre en valeur quelques contenus complémentaires à vos articles : par exemple, vos profils sur les réseaux sociaux, un widget Goodread ou Babelio, votre lecture en cours…

Un sommaire de vos chroniques

Il peut être très pertinent pour vos visiteurs de proposer une liste de tous les livres que vous avez chroniqués, par ordre alphabétique (titre et/ou auteur). Ça permet d’avoir une photographie instantanée de l’univers de votre blog.

Moment lecture

Trouver son rythme

Comme tout blog, le blog littéraire n’échappe pas à la règle : il faut trouver son rythme pour ne pas s’épuiser à la tâche ! Si vous lisez énormément, il peut être pertinent de ne pas tout chroniquer… ou de ne pas tout publier au fur et à mesure mais de se constituer au contraire un stock d’articles d’avance.

De même, si vous commencez à recevoir des livres gratuits (ce que les éditeurs appellent des « Services presse » dans le jargon), apprenez à faire le tri et à vous montrer réaliste avec vos interlocuteurs sur ce que vous pouvez raisonnablement chroniquer (ou pas).

Ça évite de se retrouver à crouler sous les demandes, de se sentir « obligé » de lire ce qui ne vous attire pas forcément… ou d’avoir le sentiment de « lire pour bloguer » au lieu de bloguer sur vos lectures.

De la créativité dans les formats de contenu !

Créer un blog littéraire ne se résume pas à publier des critiques de livres, bien au contraire !

Le format de la critique littéraire lui-même peut déjà donner libre cours à votre créativité : adopter un ton particulier, trouver une manière originale de présenter un livre, opter pour un format vidéo ou un mélange texte/vidéo…

Et au-delà des chroniques de livres, vous pouvez envisager une multitude de formats :

  • Réflexions sur des thématiques d’actualité, où vous faites référence à des livres sur le sujet.
  • Articles mêlant différents supports culturels : par exemple, mettre en parallèle un livre et son adaptation au cinéma ou à la télévision ; évoquer un spectacle réalisé à partir d’un livre…
  • Interviews d’auteurs, de professionnels du livre, de lecteurs. N’hésitez pas à lire mes conseils pour préparer une interview !
  • Challenges littéraires : les lecteurs du monde entier proposent de nombreux défis lecture. Par exemple, lire un livre dont le titre commence par chaque lettre de l’alphabet, lire des « pavés », lire 5 livres d’un pays précis. Vous pouvez même lancer votre propre challenge !
  • Lectures communes : il s’agit de proposer un livre que plusieurs lecteurs s’engagent à lire dans un temps imparti, pour pouvoir ensuite échanger leurs impressions.
  • Listes : qu’il s’agisse d’une liste de vos envies, d’une liste de vos livres préférés sur un sujet, des livres qui ont marqué votre enfance, les listes sont un bon moyen de valoriser des auteurs ou des ouvrages que vous appréciez.

Par ailleurs, même si le blog littéraire est traditionnellement associé à l’amour des belles lettres, il n’empêche pas d’apprécier aussi le pouvoir de l’image. La dimension photo peut trouver toute sa place dans vos chroniques, à l’instar de Juliette qui se photographie toujours avec le livre qu’elle évoque.

Tirer profit des réseaux sociaux… si on le souhaite

Comme pour tout blog, les réseaux sociaux peuvent apporter de nombreuses opportunités d’échanges et de partenariats pour les blogueurs littéraires.

Ce sont parfois de faibles vecteurs de trafic mais de grands vecteurs de conversations, ce qui leur donne leur propre valeur ajoutée.

Ainsi, la communauté « Bookstagram » sur Instagram réunit de nombreux passionnés de lecture qui mettent en scène leur livre du moment dans leur propre univers, à l’instar du compte Un livre, Un café qui allie café et littérature.

La littérature peut en réalité trouver sa place sur n’importe quel réseau social. On se souvient du (très drôle) « Les Boloss des Belles Lettres » sur Tumblr par exemple !

Vous pouvez aussi vous contenter de rejoindre un réseau social littéraire, comme Babelio.

Pensez à mettre en avant vos réseaux sociaux sur votre blog (en ajoutant des icônes sociales par exemple) mais aussi à faciliter le partage de vos contenus, à l’aide de boutons de partage.

Il n’est pas indispensable d’être présent sur les réseaux sociaux, certains blogs (comme « Sur mes brizées ») valorisent avant tout le support « blog » et ça ne les empêche pas d’avoir des commentaires !

Pas d'âge pour se retrouver autour d'un livre
Pas d’âge pour se retrouver autour d’un livre

Trouver des astuces d’organisation

Tenir un blog implique de trouver ses marques en matière d’organisation ! Pour un blogueur littéraire, il s’agit par exemple de noter au fil de sa lecture quelques citations représentatives du livre, de prendre éventuellement des notes…

Pour ma part, je lis beaucoup en numérique avec les applications eReader Prestigio et Moon+ Reader, elles permettent de prendre des notes et de surligner certains passages. Sur papier, j’ai recours à de bons vieux Post-it en petit format.

C’est toujours très sympa de retrouver ses « commentaires de lecture » quand on se replonge dans le même livre quelques années plus tard. C’est aussi une aide précieuse pour rédiger une chronique.

Faire grandir son blog littéraire

Un blog littéraire peut évoluer de bien des manières. Il peut se spécialiser sur un sujet donné, élargir sa ligne éditoriale en abordant d’autres sujets (culturels ou non).

Vous pouvez recevoir des invités pour varier les lectures et les regards, vous imposer des « contraintes-plaisir » (exemple : organiser un « mois du polar suédois », un « marathon des livres sur Noël », etc).

Quoi qu’il arrive, c’est une aventure très riche et valorisante et quand on aime lire, l’activité s’intègre très naturellement à notre quotidien !

Y a-t-il d’autres aspects qui vous semblent importants ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.