Comment réussir à prévoir des articles d’avance sur son blog ?


Certains blogueurs préfèrent rédiger leurs articles au dernier moment mais pour beaucoup, prendre de l’avance permet de gagner en sérénité. La méthode exige un peu d’organisation mais elle présente de nombreux avantages dont je vais vous parler dans cet article.

Avoir des articles d'avance : gage de tranquillité ou mission impossible ?
Avoir des articles d’avance : gage de tranquillité ou mission impossible ?

Pourquoi écrire des articles d’avance sur son blog ?

Voici quelques bonnes raisons d’anticiper vos futurs articles et d’en rédiger quelques-uns à l’avance.

1) Vous évitez le stress de devoir trouver une bonne idée à la dernière minute – C’est ce moment où vous réalisez qu’il s’est déjà écoulé quelques jours depuis votre dernier article et qu’il faudrait, dans un monde idéal, que vous en écriviez un nouveau… Pas forcément évident, surtout si vous êtes fatigué, que vous êtes sorti tard du travail, que vous avez une soirée entre amis au programme !

C’est dans ce genre de moment que vous pouvez avoir l’impression de “devoir écrire quelque chose”, une sensation parfois paralysante ! C’est aussi dans ce genre de moment qu’on peut publier un article “de remplissage” dont on n’est pas satisfait et qu’on finira par supprimer.

2) Vous disposez de plus de temps pour améliorer votre article et prendre du recul dessus – Si vous rédigez un post et le publiez dans la foulée, vous n’avez pas le temps de porter dessus un regard neuf. Si les conséquences se limitent à une faute d’orthographe que vous avez laissé passer, ce n’est pas bien grave ! Mais parfois, on peut aussi faire preuve de maladresse sans le vouloir, partager des informations et regretter ensuite de les avoir données publiquement…

Par exemple, si vous écrivez un article sous le coup de la colère ou d’un mécontentement quelconque, vous pouvez regretter quelques jours plus tard votre réaction sanguine !

3) Vous pouvez publier régulièrement – C’est un bon moyen de maintenir le lien avec vos lecteurs mais aussi de développer votre blog grâce à l’ajout constant de nouveaux contenus. Avoir des articles d’avance permet de garder le rythme même si vous traversez une période chargée, que votre inspiration est en panne, que la grippe a eu raison de vous ou que vous rencontrez un imprévu !

Méthode idéale ou fausse bonne idée ?

Certains blogueurs m’ont déjà demandé comment je faisais pour n’avoir aucune panne d’inspiration et aucune baisse de régime. En réalité, il m’arrive comme tout le monde d’être confrontée à ces ennemis du blogueur. Comme tout le monde, il y a des soirées que je ne veux pas passer devant mon ordinateur, des week-ends où je pars en vadrouille, des moments où j’ai envie de déconnecter… c’est grâce à la rédaction d’articles supplémentaires que toutes ces périodes passent inaperçues pour les lecteurs.

Évidemment, la méthode ne met pas tout le monde d’accord :

  • Publier un article, ça veut dire aussi qu’il faut pouvoir le promouvoir et répondre aux commentaires ensuite, un défi difficile si on traverse une période de démotivation.
  • Déconnecter, ça peut aussi avoir du bon.
  • Publier avec la régularité d’un coucou suisse peut laisser entendre aux lecteurs qu’on est une sorte de “machine”… et une minorité peut en abuser.

Il y a aussi des blogueurs qui ont beaucoup de temps à consacrer à leur blog et pour qui ce n’est pas une contrainte ou un obstacle de bloguer tous les jours : les blogueurs pro, les personnes qui sont au chômage ou en congé maternité, etc.

Comment prendre de l’avance ?

Voici quelques idées qui peuvent vous aider à sauter le pas !

Un brainstorming mensuel

Vous pouvez commencer par une bonne séance de brainstorming où vous allez coucher sur le papier toutes les idées d’articles qui vous viennent. En principe, si vous avez choisi un sujet de blog qui vous correspond, vous devriez pouvoir imaginer sans trop de difficulté 10-15 sujets à traiter.

Prenez l’habitude de saisir toutes les occasions qui s’offrent à vous de nourrir votre inspiration : en lisant d’autres blogs, en notant les questions de vos lecteurs, en suivant l’actualité de votre thématique, en échangeant avec d’autres personnes, etc. Toutes ces sources vont alimenter votre imagination et il sera plus facile de remplir votre liste d’idées.

Ce brainstorming ne doit pas durer très longtemps et avec un peu de pratique, 20 à 30 minutes peuvent suffire pour trouver le thème de vos futurs articles.

Apprenez à vous connaître

C’est souvent ce qui fait la différence entre un jeune blogueur qui vient de commencer et un blogueur plus aguerri : au fil des mois, on apprend à se connaître, à savoir ce qui nous inspire et à quel moment on est le plus productif…

Vous pouvez aussi pratiquer un exercice simple : à chaque fois que vous écrivez un article, mesurez le temps que vous y passez. Faites ça pendant un mois par exemple. À la fin du mois, vous saurez évaluer combien de temps vous demande un post en moyenne. Vous saurez aussi repérer ce qui fait baisser ou monter cette moyenne : y a-t-il des articles que vous trouvez plus faciles ? Des journées où vous écrivez plus vite parce que vous n’êtes pas interrompu ?

Réfléchir à son organisation et à sa productivité est indispensable quand on veut rédiger des articles d’avance car ça vous permet de tirer profit des périodes où vous êtes le plus efficace.

Au début : écrivez tous vos articles de la semaine en une fois

Il faut bien commencer quelque part :) Je vous conseille de profiter d’une période où vous vous sentez plein d’énergie, de motivation et d’inspiration. Sur No Tuxedo, j’ai commencé à prendre de l’avance avant même de lancer le blog car c’est une période où je débordais d’enthousiasme à l’idée de mettre mon projet sur les rails.

Mais si votre blog est déjà en ligne, il faut attendre ce moment où vous avez envie d’écrire et où vous avez du temps devant vous pour le faire. Ça peut être pendant vos vacances ou pendant un week-end…

Vous allez essayer d’écrire tous vos articles de la semaine à venir en une seule fois. Ce n’est pas forcément évident, en particulier si vous mettez beaucoup de temps à écrire un article. Imaginons par exemple quelqu’un qui met 4h à rédiger un post, ça va être difficile de rester concentré pendant 12h pour préparer 3 articles. Si vous êtes dans ce cas…

  • Vous pouvez remplacer un sujet par une autre thématique moins exigeante. Par exemple, si vous tenez un blog mode, au lieu de présenter trois tenues (qui impliquent donc 3 changements vestimentaires lors de la séance photo, 3 sélections de photos à trier/retoucher et 3 articles à écrire), vous pouvez photographier seulement deux tenues et consacrer votre troisième article à des conseils mode ou à un sujet plus court (présenter votre e-shop préféré, etc.).
  • Vous pouvez aussi réduire votre fréquence de publication. C’est le choix que j’ai fait sur No Tuxedo depuis quelques mois : quand je me lance dans la rédaction d’un guide très long ou d’un article avec une infographie qui exige de longues heures de travail, je ne publie qu’une fois dans la semaine.

Si vous arrivez à relever ce défi, vous allez vous retrouver avec une semaine entière devant vous sans rédaction à faire. Or, d’habitude, vous écrivez ! Ça ne devrait donc pas être impossible de trouver une ou deux soirées pour écrire… c’est là que vous pouvez commencer à construire votre avance, en rédigeant un ou deux articles de plus au cours de la semaine.

Continuer sur sa lancée

Avec le temps, vous allez commencer à avoir suffisamment d’articles d’avance pour que votre planning devienne très souple. Vous pourrez par exemple écrire le soir et délaisser complètement la rédaction le week-end ou vice versa, etc.

En ce qui me concerne, j’ai tendance à écrire des articles sur le blogging pendant la semaine parce que le sujet est très lié à mon travail… donc ça me permet de déconnecter de cette thématique le week-end. Je réserve au contraire le week-end à mes articles voyage ou culture parce que le sujet relève du loisir.

Sur certaines thématiques, il n’est pas toujours évident de prendre de l’avance notamment si vous voulez traiter des sujets “en temps réel” (commenter l’actualité, parler de vos lectures). En revanche, il est possible dans la plupart des cas d’identifier des thèmes qui ne se périment pas dans le temps (vous pouvez lire mon article sur l’intérêt d’un contenu pérenne pour en savoir plus).

Vous pouvez axer la rédaction sur ce type de sujet intemporel. À défaut de prendre quelques semaines d’avance, vous pourrez au moins faire un break de temps en temps en ayant déjà quelques articles à portée de main.

J’espère que ces conseils vous aideront à vous organiser si vous voulez prendre de l’avance sur votre blog.

Est-ce que vous préférez publier en temps réel ou prévoir ? Parlez-moi de vos habitudes !
Thèmes : S'organiser 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 commentaires sur “Comment réussir à prévoir des articles d’avance sur son blog ?

  • Laulia blabla

    Coucou, jusqu’ici je publiais en temps réel, mais aprés peu de temps je me rend compte que ça ne me conviens pas du tout. Entre ma vie de maman de 4 enfants, qui on encore beaucoup besoin de moi, mon travaille de conseillère à domicile qui me prend beaucoup de temps le weekend, mais aussi la semaine, la pub l’encodage etc… plus les imprévus. Il est temps que m’organise autrement et ton article va fortement m’aider je t’en remercie.

    Répondre à Laulia
    • Marlène

      Avec 4 enfants, ça ne doit pas être simple de trouver le temps ! Je ne pense pas que je pourrais avoir plusieurs blogs en ayant des enfants… à moins d’avoir un travail moins prenant ! Tu as du mérite :)

      Répondre à Marlène
    • Laulia blabla

      Merci :) heureusement je n’ai qu’un blog pour le moment j’envisageais l’ouverture d’un second pour un deuxième sujet qui me passionne mais je pense en faite faire un menu et organiser par catégorie ce qui m’évitera de devoir publier deux fois plus lol :)

      Répondre à Laulia
  • Marie

    Bonjour! J’ai découvert ton blogue tout récemment et il est vraiment très bien fait et pertinent !

    Pour ma part, je suis très fan d’écrire à l’avance et dans certains cas, de même programmer des billets. C’est vrai que ça amène beaucoup en sérénité et que ça donne un sentiment de «contrôle» sur ce qu’on a envie de mettre en ligne. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, ça n’enlève rien du tout à la spontanéité puisque ça n’empêche pas d’écrire un billet sous le coup d’un événement de l’actualité qui nous inspire!

    Marie

    Répondre à Marie
    • Marlène

      Merci de ton message Marie et bienvenue ici ! Je trouve moi aussi que le fait de programmer un article ne fait pas du tout disparaître la spontanéité, au contraire. Un planning se modifie si un sujet imprévu se présente et exige d’être abordé avant les autres !

      Répondre à Marlène
  • Olivier de epargnersanssepriver.com

    Bonjour,
    Un article inspirant! Je suis un nouveau blogueur et je me reconnais dans tes propos. Il n’est pas toujours facile de trouver l’inspiration et ensuite le temps de rédiger l’article.J’essaye en général de travailler un article en deux fois.1 er temps je trouve le thème et je rédige le début et je met également les idées principales. 2 ème temps je fini de rédiger et je fais la mise en page.Il me reste une journée pour essayer de faire de la pub.
    Comme pour beaucoup de chose dans la vie un peu de discipline et d’organisation facilite les bons résultats!
    Merci et à bientot!

    Répondre à Olivier
    • Marlène

      Avoir le début d’un post aide souvent à donner l’impulsion nécessaire pour enchaîner avec la rédaction par la suite, même en cas de fatigue ou d’interruption, c’est le gros avantage de la méthode !

      Répondre à Marlène
  • Stéphane (Sport Chez Soi)

    Merci Marlène pour toutes ces idées intéressantes et structurantes.

    J’ai essayé de nombreuses méthodes pour mon travail de rédaction d’articles, mais je n’ai jamais vraiment réussi à prendre de l’avance. Il faut dire que chaque article me prend plus de 10 heures.

    Alors, voilà comment je m’y prends :
    1/ Je garde toujours de côté les recherches que je fais pour de futurs articles, afin d’avoir une réserve d’idées que j’utilise en fonction de mon humeur du lundi, de mes dernières expériences sportives, d’un sujet d’actualité ou des messages de mes lecteurs. J’ai tout classé par catégorie, comme les catégories de mon blog.
    2/ Je commence 2 ou 3 articles brouillons dans mon WordPress, dans lesquels je jette les idées qu’il me semble important de développer. Comme ça, si je suis à court de nouvelles idées, je peux toujours compléter l’un de ceux-là.

    Encore un grand merci pour tes articles que j’aime beaucoup.

    Répondre à Stéphane
    • Marlène

      Merci de ce partage d’expérience, j’aime bien l’idée de faire des “brouillons détaillés” car parfois, à partir d’un simple titre, on ne se souvient plus de toutes les idées que l’on voulait aborder. Je le fais de plus en plus, pas forcément sous forme de brouillon mais en mettant en plus de mon idée de sujet quelques éléments de contenu. Et je confirme que c’est bien utile !

      Répondre à Marlène
  • Alexandrine

    J’ai essayé d’écrire à l’avance mais ça ne me correspond définitivement pas. Quand je suis inspirée sur un sujet, j’écris très vite. En général j’attends le lendemain pour vérifier que tout soit cohérent puis, toute fière de mon article, je n’ai qu’une idée en tête c’est de le publier pour voir s’il va plaire à mes lecteurs. Je suis aussi plus encline à répondre au rush de commentaires juste après la rédaction car le sujet est frais dans ma tête. Si je laisse passer une semaine ou plus, je ne me sens plus trop dans le sujet mais concentrée sur autre chose et donc peu disponible avec une tendance à oublier de faire la promotion derrière.
    Je ne culpabilise pas trop de ne pas publier aussi souvent que je le voudrais même avec mon idée d’en vivre un jour. Je pense que ce qui est important c’est d’avoir des articles de grande qualité même s’il y en a peu. J’ai des périodes dans l’année où je suis plus productive et où j’enchaîne les gros articles et puis d’autres où l’inspiration est en berne et je publie moins.
    Si je n’ai pas un peu de pression pour publier, j’aurais tendance à me reposer sur mes lauriers et à ne plus réfléchir aux prochains articles, jusqu’à me retrouver à nouveau dans l’urgence.

    Répondre à Alexandrine
    • Alexandrine

      J’aimerais rajouter aussi que parfois j’ai plusieurs idées d’articles qui me viennent en même temps. En plus du brainstorming que je fais régulièrement, je jette les idées principales de l’article que je veux écrire sous forme de Mindmap, l’écriture vient alors d’elle même

      Répondre à Alexandrine
    • Marlène

      Ça montre que l’important, c’est de bien se connaître. Si c’est comme ça que tu te sens la plus efficace, pourquoi chercher à faire autrement après tout ? :)

      Répondre à Marlène
  • bibliblogueuse

    J’essaie de planifier au moins deux billets à l’avance mais je n’arrive guère à faire plus.Ton idée de planifier plein d’articles d’affilée me semble très bonne, j’y pense souvent mais il faudra pour cela que j’attende cet été, car je crains de n’avoir pas le temps avant ! Je crois surtout qu’il faut que je me mette à dicter mes billets comme tu l’avais proposé dans un de tes posts car cela me ferait gagner du temps dans les endroits où je ne peux pas écrire, notamment quand je marche pour aller prendre le métro ou faire mes courses. Il faut que je vérifie qu’on puisse le faire depuis un smartphone… En tout cas merci pour cet article qui permet d’avancer !

    Répondre à bibliblogueuse
    • Marlène

      J’ai déjà essayé avec mon smartphone avant d’acheter un logiciel (via l’application Google Docs + le bouton “Micro” du clavier du téléphone), c’est bien pratique ! Je vois en revanche une énorme différence dans le temps de correction depuis que j’ai un logiciel vraiment conçu pour la reconnaissance vocale. Il y a moins d’erreurs donc on gagne beaucoup de temps. Cet après-midi par exemple j’ai réussi à préparer 3 articles en deux heures et demie alors qu’avant, j’aurais à peine eu le temps d’en écrire un sur la même durée.

      Je n’ai jamais essayé d’écrire en marchant dans la rue ceci dit :)

      Répondre à Marlène
  • La Minute d'Emy

    Je suis accro à la planification de mes articles :)

    Répondre à La
    • Marlène

      J’aurais aussi du mal à m’en passer, en particulier parce qu’on a plein de choses à garder en tête au quotidien en plus de son blog !

      Répondre à Marlène
  • Mélanie

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils! C’est toujours un plaisir de lire ton blog, qui regorge d’astuces toutes aussi utiles les unes que les autres! Je préfère largement prévoir, mais comme dans tous les domaines dans ma vie (cours, etc.), je fais toujours tout au dernier moment haha J’aimerais vraiment mettre en place ce genre de système! En tout cas, c’est ce que je vais essayer de faire pour mon prochain blog (et pour l’actuel aussi bien-sûr!)

    Merci beaucoup !

    Répondre à Mélanie
    • Marlène

      Merci de ton message ! Avoir 2 blogs demande effectivement un peu d’organisation. Je pense que ça s’apprend, si on a la volonté de le faire :)

      Répondre à Marlène
  • Maaademoiselle A.

    L’anticipation, celle qui a fait passer les dernières vacances scolaires inaperçues alors que j’ai passé le minimum de temps possible sur mon blog ! J’avais prévu toute une semaine d’article, et c’était parfait. Bon en revanche, je n’ai pas eu le temps d’anticiper la semaine après les vacances, mais je reprends mon rythme petit à petit ^^. Pour ma part, j’ai toujours une liste longue comme le bras d’articles à écrire, je n’ai plus qu’à piocher les articles dont j’ai envie de parler en premier. Et du coup, je suis sereine, car je sais où j’en suis dans mes rédactions, ce que j’ai à faire, et je peux “m’autoriser” des moments où je ne fais rien concernant le blog si j’ai bien avancé. Je garde malgré tout une organisation souple, et je n’hésite pas à chambouler l’ordre de mes publications si besoin. Bref, j’aime beaucoup prévoir à l’avance ! Je me reconnais donc très bien dans tout ce que tu as écrit ! :)

    Répondre à Maaademoiselle
    • Marlène

      Tu as raison de parler du “chamboulement” car à mes yeux c’est aussi l’intérêt d’un planning : se donner la liberté de modifier les choses au dernier moment parce qu’on écoute une inspiration subite.

      Répondre à Marlène
  • Lili

    Je préfère vraiment planifier et ai un planning pour que tout soit bien écrit et clair ! Cela me rassure et me permet en effet d’écrire dans les moments où je me sens plus dispo. Sachant que j’écris beaucoup sur mes expériences, mes ressentis sont plus frais si j’écris rapidement, au moins quelques éléments de brouillon. J’ai plus de mal en ce moment à planifier et à tenir le rythme mais il faut savoir rester humain :-)

    Répondre à Lili
    • Marlène

      Oui, c’est tellement important de ne pas se laisser “envahir” et de ne pas se mettre la pression inutilement. Je l’ai fait il y a quelques années et ça m’a beaucoup appris. Au final c’est néfaste pour soi-même mais aussi pour le blog car on n’a plus assez de recul sur les choses.

      Répondre à Marlène
  • tania

    je confirme que le fait de mieux se connaître facilite la tâche
    je n ai plus d’articles d’avance depuis de nombreux mois mais je sais déterminer quels sont les articles qui me prennent moins de temps
    je sais que les articles de récits me prennent plusieurs soirées
    ok cela fait un moment que je n en ai pas écrit hi hi je fais un blocage sur le tri de mes photos du Brésil

    le brainstorming me vient aussi naturellement
    je verrais comment je vais gérer les prochains mois car pas mal de vadrouille à venir
    ces derniers mois j ai adopté l attitude suivante : lorsque je n ai rien de prêt ou rien que je ne puisse écrire rapidement et bien tout simplement je n écris pas
    cela a été le cas vendredi dernier
    je ne me voyais pas ma soirée à écrire
    le thème plutôt l idée était la mais pas envie
    pourtant pas grand chose à faire sélectionner des photos de mon smartphone et écrire mais pas envie
    envie de faire autre chose alors je n ai rien écrit
    à priori l article sera publié vendredi car entre temps je ai fais la sélection des photos
    reste à traiter légèrement et écrire l article
    en tout cas de bons conseils que tu dones la Marlène

    Répondre à tania
    • Marlène

      Comme toi, j’ai lâché du lest au fil du temps sur le rythme. Pas tout à fait pour les mêmes raisons… mais de temps en temps, je me lance dans des articles très “chronophages” et je considère aujourd’hui que c’est important de ne pas se laisser “dévorer” par la gestion de son site. Ça ne me pose aucun problème de laisser passer une semaine avant de publier à nouveau quand j’ai écrit un article très gros ou que j’ai une période chargée. D’ailleurs, ce rythme réduit me permet souvent de reprendre de l’avance quand j’en ai un peu perdu (suite à quelques vadrouilles par exemple ^^).

      Répondre à Marlène
  • Lisa

    Merci pour ces conseils très utiles ! Il est vrai que niveau organisation il faudrait vraiment que j’instaure cette méthode car c’est toujours la veille pour le lendemain en ce moment !

    Bisous, Lisa

    Répondre à Lisa
    • Marlène

      Tout dépend si ça te convient ou pas ! Il y a aussi des gens qui se sentent mieux en fonctionnant “en flux tendu”… Là où ça devient intéressant selon moi de s’organiser, c’est quand on a tendance à stresser de ne pas avoir de recul sur son planning, que l’on a un blog avec une ambition derrière (blog d’entreprise, blog “vitrine” de ses compétences, blog amateur avec l’ambition de dégager à terme des revenus, etc) ou que l’on veut anticiper des phases de démotivation/fatigue/planning chargé par exemple :)

      Répondre à Marlène
  • Line

    Je suis une blogueuse novice et je vais suivre tes conseils. J’ai toujours une liste de thème, mais j’avoue que c’est parfois dur de se lancer dans l’écriture. Certains jours, on rame… Petite période de mou en moment avec mon travail à côté qui me prend du temps mais c’est une question d’organisation ! J’ai les articles en tête, plus qu’à ;)

    Répondre à Line
    • Marlène

      Idem, j’ai un planning assez “intense” à côté du blog et c’est grâce à l’organisation que j’arrive à écrire… L’avantage, c’est qu’avoir une certaine “discipline” d’écriture permet au final de continuer à s’impliquer avec plaisir. En étant réaliste, je pense que ça ne fonctionne pas chez tout le monde et que certains, en particulier chez les blogueurs amateurs, préfèrent ne pas se prendre la tête avec l’organisation :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.