Comment créer un media kit pour son blog et que mettre dedans ? (+ modèle gratuit)


Créer un média kit (que l’on appelle aussi un « press kit ») peut devenir stratégique quand votre blog se développe : ce support permet à vos interlocuteurs de comprendre rapidement qui vous êtes, ce que propose votre blog et quelle notoriété vous avez.

On y pense souvent le jour où l’on est sollicité pour des partenariats avec des marques… mais vous pouvez aussi avoir envie de démarcher spontanément un lieu ou un professionnel avec qui vous souhaitez engager une collaboration. Faire un media kit vous sera alors utile pour vous mettre en valeur.

Mais que mettre dedans ? Quelles informations donner ? Je vous propose 10 pistes dans cet article, ainsi que des solutions pour trouver des modèles de media kits pour blogueur !

Le press kit : un outil pour mettre en valeur son blog
Le press kit : un outil pour mettre en valeur son blog

Quel format choisir pour son media kit ?

Le format d’un media kit de blogueur reste assez libre : PDF, image (infographie), page web… A mon sens, il est préférable d’opter pour un format imprimable et pas trop lourd, pour pouvoir l’envoyer par mail facilement. Ça permet de donner à vos interlocuteurs toute la liberté de le transférer et de l’imprimer, facilitant ainsi les échanges.

Proposer une version web de son press kit est fréquent sur les sites d’entreprises, qui possèdent un « espace presse ». La pratique est peu répandue chez les blogueurs, elle peut être pertinente pour vous si vous avez une notoriété importante et que vous recevez souvent les mêmes questions… mais de manière générale, on privilégie souvent un échange plus « personnalisé ».

De même, on peut avoir deux approches assez différentes du media kit :

  • Le concevoir comme un « vrai » dossier de presse – Un format sur plusieurs pages, bien détaillé, répondant déjà à une foule de questions sur vous, votre univers, vos offres éventuelles… A mon sens, ce type d’approche concerne surtout les blogueurs qui proposent des offres professionnelles, très structurées…
  • Créer un media kit sous forme de document synthétique – Ce support permet de vous présenter en allant à l’essentiel, un bon moyen de se démarquer et de communiquer les informations essentielles sur votre blog.

10 choses à inclure dans son press kit

Chacun compose bien entendu son media kit de blog selon ses besoins. Mais si vous manquez d’inspiration, voici quelques idées à glisser dans votre press kit !

1. Une présentation de vous et de votre univers

Il s’agit d’expliquer en quelques phrases qui vous êtes, de quels sujets traite votre blog et éventuellement avec quel ton.

C’est l’occasion de faire ressortir les spécificités de votre blog… et comme ce n’est pas un exercice facile d’être objectif sur soi-même, il ne faut pas hésiter à demander l’aide de vos proches qui connaissent votre blog.

Vous pouvez aussi spécifier la date de création du blog et donner une idée générale du nombre d’articles publiés (il est inutile d’être trop précis, à moins que vous ne soyez prêt à mettre à jour votre kit média sans arrêt !).

C’est un indicateur utile pour montrer que vous êtes actif et impliqué. La longévité d’un blog peut rassurer sur votre capacité à respecter un engagement… et elle permet aussi de mieux évaluer le type de contenu que vous publiez et votre manière de traiter les sujets.

Média kit de blog : votre style, votre univers
Média kit de blog : votre style, votre univers

2. Des statistiques sur votre blog

Ne nous voilons pas la face, un media kit de blogueur sert avant tout à se mettre en avant quand la situation l’exige : pour décrocher une collaboration avec une marque que l’on apprécie, pour montrer sa légitimité quand une entreprise recherche des blogueurs partenaires…

Les statistiques permettent de mettre une réalité sur votre influence et, en théorie, viennent compléter ou confirmer d’autres indicateurs plus « qualitatifs ».

Une personne qui découvre votre blog peut, en l’explorant, se faire une idée de votre façon d’écrire, de votre personnalité, du soin que vous portez à vos contenus, de vos points forts et de vos points faibles… Quand je travaille « côté agence » sur une recherche de blogueurs, ce sont des choses qui me semblent particulièrement importantes… mais ensuite, il faut confirmer les « bonnes impressions » par des chiffres.

Pourquoi ? Il y a à mon sens deux raisons :

  • En amont de la collaboration : justifier le choix de tel ou tel blogueur – Une personne non familière de la blogosphère ne sait pas forcément sur quels critères choisir un blogueur… mais a néanmoins certaines attentes quant à une collaboration. Parfois, il faut justifier auprès de sa hiérarchie d’avoir dépensé du budget sur une collaboration avec des blogueurs. Et pour ça, il est presque toujours nécessaire d’avoir des chiffres.
  • Au terme d’une collaboration : mesurer le « retour sur investissement » – Quand on a investi de l’argent sur un blogueur (en lui offrant des produits, une prestation, un voyage, une somme d’argent), on se pose ensuite des questions légitimes : quelle visibilité la marque a-t-elle retiré de la collaboration ? Y a-t-il eu un impact sur les ventes, le trafic sur le site de la marque ? Quelles ont été les réactions de la part de la communauté du blogueur ? Est-ce que la marque en retire un bénéfice en matière de référencement, par exemple grâce à un lien vers son site dans le contenu publié par le blogueur ?

A ce titre, votre media kit de blog peut contenir différentes statistiques :

  • Votre trafic mensuel (nombre d’utilisateurs par mois) et le nombre de pages vues mensuel.
  • Votre nombre d’abonnés (newsletter, réseaux sociaux).
  • Des indicateurs d’engagement (nombre de commentaires sur votre blog, portée de vos publications sur Facebook, etc).
  • Des indicateurs SEO (trust flow et citation flow fournis par la plateforme Majestic, domain authority fourni par la plateforme Link Explorer de Moz, pourcentage de votre trafic issu des moteurs de recherche, termes clés sur lesquels vous êtes bien référencé).

Vous pouvez aussi envisager de fournir quelques données démographiques sur votre lectorat : âge moyen, répartition hommes/femmes, etc.

Évidemment, à chacun d’ajuster pour mettre en avant ses points forts.

Blogueuse tenant un smartphone

3. Une présentation de vos services

Que pouvez-vous proposer dans le cadre d’une collaboration ? Votre press kit de blogueur offre l’occasion de mettre en avant vos prestations. Si vous n’avez pas d’offre de services structurée, vous pouvez expliquer quelles formes de collaboration vous proposez et présenter votre façon de travailler.

Il peut s’agir d’une simple liste, mettant en relief différentes possibilités (articles sponsorisés, tests produit, critique/avis) ou d’un descriptif plus détaillé, en particulier si vous offrez des services (community management pour une marque, rédaction web, relations influenceurs, etc).

Vous pouvez choisir de mettre en avant votre manière de travailler : vos critères de choix d’une collaboration, vos engagements, ce que vous attendez d’un partenariat…

Gardez toutefois en tête qu’il est parfois préférable de ne pas donner trop de détails, afin de laisser la porte ouverte à une discussion, à une négociation. Si vous renvoyez l’impression que tout est déjà décidé avant même d’avoir établi un dialogue, ça ne laisse pas beaucoup de place à votre interlocuteur pour vous proposer une idée.

4. Des témoignages et citations

Selon votre notoriété, il peut être tout à fait pertinent de mentionner les supports influents qui ont parlé de vous (médias, sites renommés…).

L’objectif est simple : faire dire par d’autres personnes que vous êtes quelqu’un de… (insérez ici l’adjectif de votre choix) : fiable, sérieux, dénicheur de tendances, créatif…

Sur un PDF, vous pouvez par exemple inclure les logos des médias qui ont parlé de vous et les rendre cliquables pour renvoyer vers l’article qui vous cite… ou privilégier quelques phrases positives, à la manière des affiches de films qui incluent des critiques parues dans la presse.

Une affiche du film Whiplash avec des critiques
Une affiche du film Whiplash avec des critiques

5. Votre présence en ligne

Un media kit de blog doit impérativement rappeler les différents volets de votre présence en ligne : l’URL de votre blog, votre nom d’utilisateur sur les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent…

N’hésitez pas à ajouter le logo de chaque réseau social pour un rendu plus esthétique, un site comme Flaticon ou IconFinder vous permettra de trouver facilement des icônes harmonieuses pour les différents réseaux.

6. Des réponses aux questions fréquemment posées

Si vous êtes régulièrement sollicité pour des collaborations avec les marques, on vous pose sans doute très souvent les mêmes questions. Quels sont vos tarifs ? Dans quel délai publiez-vous le test d’un produit qui vous a été envoyé ? Quelle est votre politique de publication quand vous avez un avis négatif ?

Vous pouvez choisir de répondre à certaines questions dans votre press kit, en particulier si vous avez opté pour un « format long » et non un simple document synthétique.

7. Vos collaborations passées

Un media kit de blog peut citer vos principales collaborations passées.

Vous pouvez mentionner simplement les marques avec qui vous avez travaillé, en incluant leur logo : cette approche relève de la preuve sociale (vous envoyez le message : « on m’a déjà fait confiance… donc vous pouvez me faire confiance aussi »).

Dans le cadre d’un dossier de presse plus détaillé, vous pouvez également expliquer le périmètre de vos collaborations passées, agrémenté de quelques informations sur les retombées générées. Cette démarche permet de souligner votre valeur ajoutée ainsi que votre influence et son impact.

Par exemple, une blogueuse pourrait écrire :

Création de 2 modèles de sacs à main en collaboration avec la marque XXX : brief créatif, dessin des modèles, suivi de la réalisation et proposition du plan marketing. Fabrication à 500 exemplaires. Retombées : modèle sold-out en 6 jours, 12 000 vues du post sur le blog le premier mois, 196 commentaires Facebook.

8. Vos projets phares

Au-delà des collaborations que vous avez pu mener par le passé, vous avez peut-être envie de mettre en avant des projets ou des réalisations qui vous tiennent particulièrement à cœur : un article qui représente à vos yeux ce que vous faites de mieux, un reportage photo qui fait votre fierté, une vidéo très bien réalisée, une cause que vous soutenez, un message que vous essayez de faire passer à travers votre blog…

9. Vos coordonnées complètes

On l’oublie parfois car on envoie son media kit de blogueur par e-mail, à une personne qui possède donc déjà un moyen de vous joindre… mais pensez à indiquer vos coordonnées sur le document lui-même.

En effet, il peut passer de main en main, être transmis à d’autres personnes et il serait dommage que vos coordonnées se perdent au passage.

N’hésitez pas à inclure votre numéro de téléphone, une solution parfois plus simple pour échanger sur un projet !

10. Des photos de qualité

Vous pouvez également envisager de proposer quelques photos pour agrémenter votre media kit de blogueur. Ça peut être un joli portrait de vous (chose qu’il est toujours utile de posséder, pour son blog comme dans sa vie professionnelle !), votre logo, votre blog « mis en scène » (un ordinateur ou une tablette affichant par exemple la page d’accueil de votre blog, dans un décor pertinent par rapport à votre thématique).

Trouver un bon modèle de kit média pour blogueur

Si vous êtes à l’aise avec le graphisme, vous pouvez facilement créer votre propre média kit de blog à l’aide d’un logiciel comme Photoshop ou tout simplement en prenant appui sur PowerPoint si vous n’avez pas de logiciel spécialisé à disposition.

On trouve aussi des modèles de media kit sur le site Canva, par exemple celui-ci ou celui-là. Il suffit de créer un compte gratuit sur le site pour pouvoir les personnaliser gratuitement en ligne et les exporter facilement.

Vous pouvez également vous inspirer sur des sites de blogueurs qui ont diffusé publiquement un modèle de kit média, notamment chez les anglophones (voir par exemple le media kit de Just Peachy).

Je vous propose également un modèle de kit média très simple pour blogueur, à modifier avec vos propres informations, liens et photos. Je l’ai créé avec le bon vieux PowerPoint, de manière à ce que la plupart d’entre vous puissent le modifier sans logiciel type Photoshop. Cliquez sur l’image pour le télécharger !

Modèle de média kit gratuit pour blogueur
Modèle de média kit gratuit pour blogueur

J’espère que toutes ces informations vous seront utiles pour créer votre propre press kit si vous avez besoin de ce support pour promouvoir votre blog !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

7 commentaires sur “Comment créer un media kit pour son blog et que mettre dedans ? (+ modèle gratuit)

  • New York Crazy Girl

    Hello !
    Merci beaucoup pour cet article très utile et très intéressant. Par contre je débute en affiliation et du coup j’ai plusieurs questions :
    – peut-on faire un media kit même si on n’est pas pro ?
    – doit-on intégrer ce média kit à son blog ? (sur une page dédiée par exemple ?)
    – comment dois-je démarcher les marques ? (je veux dire : dois-je démarcher + envoyer ce media kit en même temps, ou dois-je le fournir à la demande de la marque ?)
    Désolée pour mes questions un peu basiques, mais tout ceci m’intrigue…
    En tous cas merci pour ce blog, j’y trouve beaucoup d’aide pour améliorer le mien !
    Amicalement
    Aurélie (alias New York Crazy Girl)

    Répondre à New
    • Marlène

      Hello, merci pour ton message ! Je vais essayer de te donner un avis sur tes différentes questions.

      1) Oui, on peut faire un media kit même sans être professionnel… tout dépend de ce que l’on vise : pour être rémunéré, il faut un statut permettant d’émettre des factures mais une collaboration peut prendre d’autres formes, non rémunérées. Par exemple, sur mon blog voyage, j’aimerais faire connaître certains savoir-faire à travers des rencontres avec des artisans : je pourrais tout à fait faire un media kit pour présenter mon blog et expliquer ma démarche aux artisans en question, même sans argent en jeu.

      2) Le choix de poster ou pas son media kit sur son blog est très personnel. Pour ma part, c’est un document que je préférerais réserver à un échange « personnalisé » plutôt que de le mettre en libre-service.

      3) Si tu fais le choix de démarcher un partenaire, à mon sens autant mettre toutes les chances de ton côté de te démarquer et à ce titre, le media kit peut communiquer les informations essentielles de manière synthétique et efficace… donc autant l’envoyer sans qu’on te le demande :)

      Répondre à Marlène
    • New York Crazy Girl

      Chouette ! Merci pour ces réponses éclairées ^^

      Répondre à New
  • Estelle

    Bonjour Marlène,
    cela faisait quelques temps que je n’avais pas posté sur ton blog ! Merci une fois de plus pour cet excellent article, complet et cet outil bien présenté !
    J’avais déjà réalisé un kit média sur Canva mais les chose sont évolué doucement ! Pas mal l’idée des logos des marques.
    Aujourd’hui, je commence à avoir quelques partenariats et c’est vrai que c’est sympa, même si au début, comme toi, je n’aurais jamais pensé en faire …
    A bientôt

    Répondre à Estelle
    • Marlène

      Je n’en ai toujours pas fait à vrai dire… car ce n’est pas « mon genre » de démarcher des marques :) Je ne suis pas à l’aise avec l’idée… mais je n’exclus pas de le faire quand j’aurai du temps car il y a 2-3 interlocuteurs avec qui j’aimerais beaucoup développer des projets !

      Répondre à Marlène
  • Caroline

    J’en ai fait un… je ne m’en suis servi qu’une fois, pour une accréditation ^^

    Répondre à Caroline
    • Marlène

      Je pense que selon le type de blog, c’est plus ou moins utile…

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.