Google Analytics : à quoi ça sert ? Pourquoi l’utiliser ?


J’entends parfois certains blogueurs dire que Google Analytics permet de voir “le nombre de visiteurs” et “le nombre de pages vues” sur son blog. C’est vrai mais si l’outil est si puissant et si apprécié dans le monde, c’est parce qu’il permet bien d’autres choses.

Dans cet article, j’ai eu envie de vous donner un aperçu non exhaustif des informations que l’on peut obtenir grâce à Google Analytics.

Google Analytics, à quoi ça sert ?
Google Analytics, à quoi ça sert ?

Comprendre le rythme de son blog

La vie d’un site est faite de hauts et de bas. Il y a des périodes où tout le monde se met à citer vos articles, à les relayer sur les réseaux sociaux et des périodes plus calmes. Mais que comprendre de ces fluctuations ?

Expliquer vos hausses et vos baisses de trafic

  • Dans la rubrique Acquisition > Tout le trafic > Sites référents, vous voyez quels sites vous envoient des visiteurs et vous pouvez comparer avec les journées précédentes. Vous découvrez facilement si vous avez été cité par un autre blog ou site, si l’un de vos commentaires sur un blog vous amène des visiteurs ou, à l’inverse, si vous avez une brutale chute du trafic provenant de Google par exemple.
  • Dans Comportement > Contenu du site > Toutes les pages, vous pouvez voir quelles pages de votre blog ont été les plus lues. Par exemple, je constate souvent un pic de trafic quand une émission de télévision évoque un sujet sur lequel je suis bien référencée.

Vous pouvez aussi ajouter des annotations sur vos courbes Google Analytics : vous y indiquez l’explication de votre pic ou de votre baisse de trafic, ça permet de la garder en mémoire à long terme. Comme ça, si vous vous dites un an plus tard “Mais comment ça se fait que mon blog a si bien marché à cette période l’année dernière ?” vous saurez expliquer pourquoi ! Je l’ai par exemple fait ci-dessous :

Ajouter des annotations sur Google Analytics

Comme vous pouvez le voir, Google Analytics ne vous donnera pas une analyse toute faite, vous devrez faire vous-même un effort d’interprétation pour comprendre pourquoi vous obtenez tel chiffre.

A lire aussiComment expliquer une baisse de trafic sur votre site ?

Étudier l’évolution de votre blog

Google Analytics permet en quelques clics de comparer deux périodes sur les critères de votre choix. Quand on se pose des questions sur l’évolution de son blog, c’est une fonction très pratique : vous pouvez évidemment vous en servir pour voir si vous perdez/gagnez des lecteurs par rapport à la même période l’année précédente. Mais vous pouvez aussi l’utiliser d’une manière plus “qualitative”, pour évaluer l’impact d’un changement sur votre blog.

Par exemple, quand j’ai refait le menu du blog pour le rendre plus clair et explicite, j’ai comparé une période “avec vieux menu” (en orange) et une période “avec nouveau menu” (en bleu) pour voir si ça avait changé certaines choses. Verdict : depuis que le menu est plus détaillé, les visiteurs restent en moyenne plus longtemps sur le blog !

Evolution du temps passé sur le blog

Voir quels sont les articles les plus vus

Vous êtes déjà nombreux à le faire… et il faut rappeler deux choses à ce sujet :

  • Regardez ces informations à l’échelle de plusieurs mois : parfois, certains articles ne fonctionnent pas du tout au moment où on les publie mais deviennent ultra populaires quelques mois plus tard (par exemple, parce qu’ils sont bien positionnés sur les moteurs de recherche).
  • Ne regardez pas ce chiffre comme un indicateur de “succès” à lui seul : c’est un indicateur parmi d’autres et il faut les croiser pour vraiment évaluer le succès d’un article. Certains articles sont peu lus mais très commentés, d’autres sont très lus mais peu commentés ; certains articles sont très populaires sur les réseaux sociaux et très mal référencés sur Google ; d’autres ne sont jamais partagés mais sont de vrais “hits” sur Google. Bref, le succès ne se limite pas à un chiffre mais à un ensemble d’éléments.

A quoi ça sert de regarder ces informations ? Ça peut vous aider à comprendre comment vos articles sont reçus par vos lecteurs : vous verrez par exemple qu’il y a des articles propres à susciter le débat, des articles qui répondent à une question que tout le monde se pose (et qui, souvent, vont bien fonctionner via Google).

Ça peut vous aider à dépister des problèmes de contenu, par exemple si vous constatez qu’un article n’est ni lu, ni commenté… mais encore une fois, Google Analytics ne vous donnera pas une solution clé en main, il faudra interpréter ce que vous voyez en replaçant les chiffres dans un contexte global.

Mieux connaître ses visiteurs

C’est souvent ce qui vous intéresse le plus mais exploitez-vous ces informations ?

Qui sont donc nos lecteurs ?

Grâce à Google Analytics, vous pouvez par exemple savoir de quel pays viennent vos lecteurs, sur quel support ils se connectent (ordinateur de bureau, tablette, mobile), si c’est leur première visite ou pas, quelle est leur langue, etc.

A quoi ça sert ?

  • Ça peut permettre, par exemple, de voir si vous gagnez des lecteurs sur mobile après avoir installé un nouveau design qui s’adapte à la taille de chaque écran (“responsive”).
  • Décider si ça vaut le coup de proposer une traduction de vos articles dans une autre langue.
  • Si vous vivez au Canada mais que la plupart de vos lecteurs sont en France, vous pouvez choisir de publier vos articles à l’heure française plutôt qu’à l’heure locale. J’ai déjà évoqué sur le blog comment connaître l’heure de pointe de son site avec Google Analytics.

Et puis, si j’arrête d’être sérieuse deux secondes, c’est amusant de satisfaire sa curiosité en regardant d’où viennent nos visiteurs : j’envoie d’ailleurs toutes mes pensées à ceux qui me lisent depuis le Groenland, j’ai froid pour vous.

Origine géographique des visiteurs

Vous pouvez aussi obtenir de grandes tendances sur l’âge de vos lecteurs, leurs centres d’intérêt, la proportion de femmes et d’hommes. Comme ça, vous arrêterez de dire “Coucou les filles” si vous avez concrètement 40% d’hommes poilus (ou pas poilus d’ailleurs, Google Analytics ne fournit pas cette information !) qui vous lisent. Par exemple, j’attire en priorité sur le blog des technophiles (coucou les geeks) et des amateurs de films.

Centres d'intérêt sur Google Analytics

Savoir si on fidélise ses visiteurs

Vos visiteurs restent-ils sur votre blog ou pas ? Grâce à Google Analytics, vous pouvez connaître le nombre de nouveaux visiteurs et de visiteurs fidèles qui viennent sur votre blog, vous pouvez savoir s’ils repartent tout de suite après avoir vu une page ou s’ils restent plus longtemps.

Vous pouvez aussi savoir quel cheminement ils effectuent sur votre site : par quelle page ils entrent, par quelle page ils sortent. Ça peut vous permettre de repérer les pages qui déclenchent systématiquement une “sortie” (= un départ de votre site) et de mettre en place des actions pour essayer de retenir les visiteurs un peu plus longtemps.

Savoir ce que les visiteurs recherchent sur votre site

Si votre site comporte un moteur de recherche, vous pouvez demander à Google Analytics de suivre les mots clés recherchés par vos visiteurs. Vous les retrouvez dans la rubrique Comportement > Recherche sur site. Une petite fonctionnalité bien pratique, qui peut vous aider à voir sur quoi vos lecteurs ont besoin d’informations… et vous aider à trouver des sujets d’articles quand vous êtes en panne d’inspiration !

A lire aussiComment suivre la recherche sur site ?

Suivre le référencement

En utilisant Google Analytics en même temps qu’un autre outil Google appelé Google Search Console, vous pouvez voir un échantillon des mots clés entrés par les internautes sur Google et où votre blog est ressorti dans les résultats (rubrique Acquisition > Search Console > Requêtes).

C’est la fameuse rubrique où vous pouvez rigoler en voyant toutes les requêtes Google bizarres. Trois choses à retenir de cette rubrique :

  • Les mots clés qui s’affichent n’ont pas tous mené à votre blog. Ce sont simplement des mots clés pour lesquels votre blog s’est affiché quelque part dans les résultats… mais parfois très, très loin dans les résultats ! Pour savoir vraiment quels mots clés ont mené à votre blog, il faut regarder la colonne “clics” qui, elle, vous indique combien de gens ont réellement cliqué sur votre lien pour visiter votre blog après avoir tapé ce mot clé.
  • Cette rubrique ne sert pas seulement à rigoler :) Elle vous permet surtout de voir ce que les gens recherchent, comment ils le demandent et de déterminer si votre blog répond à cette demande. Ça peut vous permettre de mieux répondre aux questions que vos visiteurs se posent.
  • Vous pouvez avoir une analyse plus détaillée de ces mots clés en allant directement sur l’interface de Google Search Console. Elle vous donne par exemple l’évolution de votre positionnement sur chaque mot clé.

Notoriété et revenus

Comment ça, tous les blogueurs ne rêvent pas de devenir riches et célèbres ? Non parce que figurez-vous que Google Analytics vous permet de suivre vos performances sur ces aspects là aussi !

Suivre la promotion de son blog

La rubrique Acquisition > Réseaux sociaux vous permet de visualiser sur quels réseaux sociaux votre contenu est le plus relayé, quels articles reçoivent le plus de visites via les réseaux sociaux.

Si vous avez une newsletter, vous pouvez par exemple étudier le taux d’inscription dans Google Analytics. Oui, votre outil de newsletter vous donne déjà ces informations… mais en les intégrant à Analytics, vous pourrez les mettre en perspective par rapport aux autres données de votre blog : par exemple, si vous avez un pic d’inscriptions, est-ce parce que ce jour là vous avez eu beaucoup plus de visiteurs que d’habitude ? Ou est-ce parce que vous avez publié un article où vous faites la promotion de votre newsletter ?

Si vous lancez des campagnes de publicité sur Google Adwords, vous pouvez là aussi visualiser le comportement du visiteur qui vient sur votre site après avoir cliqué sur une publicité (durée de la visite, pages consultées, etc).

Suivre sa monétisation

Quand on monétise, on peut avoir envie de savoir quelles pages sont les plus rentables : il est possible de lier son compte Google Adsense à son compte Google Analytics pour voir (dans Comportement > Adsense) quelles pages déclenchent le plus de clics… ou quelles pages payent le mieux.

De même, si vous vendez des choses via votre site, vous pouvez par exemple savoir à quel moment du processus de commande les gens abandonnent l’achat : ça peut permettre de comprendre des problèmes selon la page sur laquelle ils s’arrêtent (frais de port trop chers, ergonomie à revoir ?). Google Analytics dispose même d’une rubrique dédiée au e-commerce (menu Conversion > Commerce électronique) qui vous permet de suivre les transactions (montant des achats, lieu, etc).

Améliorer son site sur le plan technique

Google Analytics fournit aussi des indicateurs très utiles pour améliorer son site et décider à quel moment faire ses mises à jour. Quelques exemples :

Décider à quel moment faire de la maintenance

On a parfois besoin de faire de la maintenance sur son blog : mettre à jour des plugins, tester une modification de son design, réorganiser le menu.

Vous vous en doutez : il est préférable d’effectuer cette maintenance à un moment où vous avez peu de visiteurs en ligne.

Grâce à la rubrique “Temps réel” de Google Analytics, vous pouvez savoir combien de personnes se trouvent sur votre blog en direct, un bon moyen de choisir le moment idéal pour faire ses mises à jour !

Nombre de visiteurs en temps réel

Évaluer la vitesse de chargement de vos pages

Dans la rubrique Comportement > Vitesse du site, Google vous donne la vitesse moyenne de chargement de vos pages mais aussi des informations pour l’améliorer : par exemple, pour chaque page, vous pouvez savoir si elle est plus rapide ou moins rapide que la moyenne du site et obtenir des suggestions pour l’améliorer.

Conclusion

Au-delà de toutes les utilisations mentionnées dans cet article, vous pouvez aussi déterminer des objectifs à atteindre et en assurer le suivi (par exemple, “augmenter le nombre de pages vues sur mon blog”) ou encore mettre en place des tests : par exemple, vous pouvez créer différentes versions de votre page d’accueil et tester celle qui retient le plus vos visiteurs.

Google Analytics est un outil qui vous permet donc de mesurer vos performances pour évaluer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et d’analyser ces performances pour déterminer comment améliorer votre site ou résoudre les problèmes. Une fois que vous avez identifié les problèmes et réfléchi aux potentielles solutions, Google Analytics vous permet de tester si ces solutions fonctionnent et si vos performances s’améliorent.

Vous l’utilisez ? Qu’est-ce que vous regardez le plus dessus ?
Thèmes : Google Analytics 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 commentaires sur “Google Analytics : à quoi ça sert ? Pourquoi l’utiliser ?

  • Julia URQUIJO

    Bonjour Marlène,
    Tout dábords merci pour toutes les informations que vous partagez.

    En utilisant un hébergeur pour notre site internet déjè pre-concu, est-il possible dóbtenir un bon référencement google ou est-il préférable de construire son site de zéro ?

    Restant à votre écoute.
    Cordialement

    Répondre à Julia
    • Marlène

      Hello Julie, aucune obligation à construire son site de A à Z pour obtenir un bon référencement… En revanche, il faut avoir la possibilité de contrôler le site de manière assez approfondie pour vraiment optimiser le référencement (par exemple, si on opte pour une plateforme qui ne permet pas d’accéder au code du site, de créer des redirections, etc, ça peut être un vrai problème en matière de référencement).

      Répondre à Marlène
  • Aurélie - Just a Girl

    Super, ton article! J’ai toujours eu beaucoup de mal avec GA, je ne sais jamais par quel bout l’attraper et me contente généralement de petits plugins de statistiques assez simples… T’es conseils vont bien m’aider!

    Répondre à Aurélie
    • Marlène

      Je trouve qu’un plugin de stats simple est suffisant quand on a juste la curiosité de savoir combien on reçoit de visites mais c’est vrai qu’un outil plus puissant sert bien quand on veut aller un peu plus loin.

      Répondre à Marlène
  • Séverine - Le Meilleur est Avenir

    J’ai oublié, je m’interroge sur l’influence d’une plateforme comme Hellocoton sur les statistiques, et notamment le fait de laisser ou non la barre HC en haut. Ça influence quelque chose ou non ? J’aimerais bien connaître les pour et les contre ^^

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      C’est une bonne idée d’article :) Pour te répondre sur l’aspect stats, ça ne change rien. Hellocoton inclut le contenu du site concerné dans une iFrame. C’est le même principe que quand on affiche une vidéo YouTube sur un blog, le contenu reste hébergé chez YouTube (et les vues sont prises en compte par YouTube). Là, le contenu reste la propriété du blog et si le blog a mis en place un outil de statistiques, les visites sont bien comptabilisées, qu’elles soient directes ou qu’elles se fassent via Hellocoton.

      J’ajoute que Cécilia du blog Autour du Cia a publié un article très sympa sur Hellocoton et les stats : Hellocoton, statistiques, Love (and Other Disasters).

      Répondre à Marlène
    • Séverine - Le Meilleur est Avenir

      Merci !

      Répondre à Séverine
  • Séverine - Le Meilleur est Avenir

    Merci pour cet article, ça fait toujours du bien de se rafraichir la mémoire même quand on l’utilise quasi-quotidiennement.
    Bonne idée l’article sur les filtres, je les utilise aussi pour bloquer les visites/sites référents “spammeurs”, car ça peut vite pourrir des stats !

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      C’est vrai ! Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas en parler sur le blog. Je ne voulais pas le faire au départ par peur que ce soit trop technique mais beaucoup de lecteurs m’en ont parlé ces dernières semaines, entre les sites de spam type Semalt et les référents fantômes comme Darodar…

      Répondre à Marlène
  • Emilie

    Merci pour toutes ces informations. Je l’utilise sans connaitre vraiment ses fonctionnalités.

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      Il y en a tellement ! :) Je lis parfois des blogs de professionnels qui vont tellement loin dans l’utilisation d’Analytics que ça fait peur ^^

      Répondre à Marlène
  • Toute Ouie

    Mon compte analytics est vraiment très étrange et ne prend en compte que 86 pages de mon site (sachant que j’ai + de 550 articles, c’est bizarre). Je pense qu’il doit y avoir une raison que je finirai par trouver mais bon, pour le moment, je comprends rien! :D

    Répondre à Toute
  • Myriam

    Je trouve ça super difficile de comprendre google analytic. Il y a trop d’informations dans un espace assez restreint. Du coup, je ne m’y intéresse pas vraiment. Mais après t’avoir lu, c’est plutôt un outil très intéressant :)

    Myriam

    Répondre à Myriam
    • Marlène

      Sur WordPress.com tu ne peux pas l’utiliser… WordPress a son propre outil de stats donc ils ne permettent pas aux blogs gratuits d’installer GA :-/

      C’est un outil vraiment intéressant mais comme tu le dis très bien, il est TRÈS complet, sans doute trop pour un blogueur qui veut juste avoir une idée de son trafic. Je vois plutôt Google Analytics comme un outil qu’on utilise dans un but précis d’amélioration de son blog ou de détection d’éventuels problèmes.

      Répondre à Marlène
  • Bernieshoot

    Bonjour,
    un article qui résume les capacités assez fabuleuses de GA, actuellement je regarde surtout les périodes d’affluence et l’impact sur les réseaux sociaux twitter notamment

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Pour toi qui as énormément de followers sur Twitter, ça doit être intéressant à étudier ! Il y a des blogueurs pour qui ça représente la source de trafic majoritaire :)

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Super article, je crois que ça va aider beaucoup de monde. Par contre, je ne sais plus si tu avais mentionner quelque part de filtrer ses propres ID (ordinateur, tablettes, téléphone) car pour moi c’est très important pour connaître le nombre réel de visiteur. Il ne faut pas se le cacher, beaucoup de gens s’inscrivent au départ pour connaître ça et s’ils ne filtrent pas leurs propres vues, ils ont des chiffres complétement erronés.

    Bises et j’attends la suite :D

    Répondre à Cécilia
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.