Serposcope, logiciel de suivi de positionnement SEO gratuit


Aujourd’hui, je vais vous présenter Serposcope, un logiciel de suivi de positionnement des mots-clés en SEO… qui a l’avantage d’être gratuit ! Bien sûr, il n’a pas la richesse de certains logiciels payants mais si vous n’avez pas de budget et souhaitez vous initier au suivi de position sur Google, c’est une très bonne piste à étudier !

Dans cet article, je vais vous montrer quel type d’information vous pouvez récupérer avec Serposcope et comment l’installer pour suivre le référencement naturel de votre site (ou d’un site concurrent) sur certains mots-clés.

Comment installer ce logiciel de suivi de positionnement SEO ?

Vous pouvez télécharger Serposcope en ligne gratuitement, le logiciel est disponible pour différents systèmes d’exploitation (Windows, Ubuntu, macOS, Linux, etc).

Téléchargement de Serposcope
Téléchargement de Serposcope

L’installation de Serposcope

Je vais vous montrer la procédure d’installation la plus courante, sous Windows. Le fichier que vous téléchargez est directement au format « .exe » : autrement dit, c’est une application que vous pouvez directement lancer par un double-clic dessus.

Sur certains ordinateurs, en fonction de la configuration du pare-feu, vous pouvez avoir ce type de message :

Message du pare-feu Windows
Message du pare-feu Windows

Dans ce cas, cliquez sur « Informations complémentaires » puis sur « Exécuter quand même » pour lancer le logiciel.

Parfois, une nouvelle fenêtre vous informe que vous devez disposer de Java pour utiliser Serposcope, et vous propose de le télécharger tout de suite. Vous ne pourrez pas utiliser le logiciel de suivi de positionnement SEO sans cette étape.

Une fois l’installation de Java effectuée (ce qui prend en général 1 ou 2 minutes), relancez le fichier .exe de Serposcope. Si vous obtenez encore un message d’erreur expliquant que vous devez télécharger la version 64 bits de Serposcope pour que ça fonctionne, retournez sur le site de Serposcope et cliquez sur le bouton « Java 64 version » au lieu de « 32 bits & 64 bits version (recommandé) » pour récupérer la bonne version du logiciel.

Vous pouvez à présent lancer l’installation, en commençant par accepter la licence.

Accepter la licence du logiciel
Accepter la licence du logiciel

Une fois l’installation terminée, une icône Serposcope apparaît sur votre bureau. Double-cliquez dessus, cela va ouvrir votre navigateur web pour vous permettre de créer un compte Administrateur (tout ceci se passe en local, sur votre propre machine, et non en ligne sur un site web).

Création d'un compte administrateur sur Serposcope
Création d’un compte administrateur sur Serposcope

Dès la création du compte effectuée, vous pouvez vous connecter à l’outil.

Configuration des options de Serposcope

Le logiciel de suivi de positionnement SEO vous donne accès à de nombreuses options, accessibles depuis le menu « Admin » en haut de page :

Options d'administration de l'outil
Options d’administration de l’outil

Au-delà des données techniques de configuration et des logs d’utilisation du logiciel, vous avez la possibilité d’ajouter d’autres utilisateurs dans le menu « Utilisateurs ». Si vous avez installé Serposcope sur votre ordinateur, ce n’est pas forcément très utile mais si vous l’installez sur un serveur par exemple, vous pouvez envisager d’attribuer différents accès aux gens avec qui vous travaillez (et de leur donner un simple accès en consultation aux données ou un accès « admin »).

Ajouter des utilisateurs
Ajouter des utilisateurs

Dans le menu des options générales, vous pouvez :

  • Configurer un « cron job », c’est-à-dire une tâche récurrente : si vous utilisez le logiciel sur un serveur, c’est l’heure à laquelle vous souhaitez que Serposcope aille collecter la position SEO de vos mots-clés au quotidien. Vous pouvez aussi lancer le check des positions de manière manuelle, via le bouton « Check Positions » en haut de page, si vous avez un besoin plus ponctuel (ex : vérifier ça une fois par semaine).
  • Choisir la durée de conservation des données : par défaut, c’est gardé sur un an (et stocké sur votre disque dur avec une installation Windows). Si ça prend trop de place, vous pouvez réduire cette durée.
  • Personnaliser un peu l’affichage : avant de toucher à ces réglages, je vous conseille de découvrir le fonctionnement de Serposcope, ça vous permettra ensuite de modifier l’affichage si certaines choses ne vous conviennent pas.
Options générales Serposcope
Options générales Serposcope

Vous disposez aussi de la possibilité de configurer des Captcha, ce qui va intéresser ceux qui veulent suivre une liste de mots-clés assez importante ou effectuer un suivi de positionnement SEO régulier. Pourquoi ? En faisant des recherches Google, vous avez peut-être déjà rencontré ce message d’erreur, disant : « Nos systèmes ont détecté un trafic exceptionnel sur votre réseau informatique ».

Trafic exceptionnel sur Google
Trafic exceptionnel sur Google

En effet, quand Google détecte qu’une machine (ou un humain !) effectue un trop grand nombre de requêtes, il active un blocage temporaire de l’accès à Google. Seule manière de le résoudre : répondre à un Captcha.

Serposcope risque de rencontrer le même problème en allant effectuer le suivi de positions en référencement naturel… et en cas de blocage, il ne sera pas en mesure de vous fournir les données. Vous avez donc la possibilité de configurer des services de captcha qui pourront automatiquement débloquer la situation (à choisir parmi Anticaptcha, 2catpchas, ImageTyperz ou DeathByCaptcha). Sur la plupart de ces services, vous achetez un quota de « résolution de Catpcha ».

Ca reste économique pour ceux qui ont un petit budget : par exemple, si vous suivez 200 mots-clés prioritaires pour vous, avec 2 passages de Serposcope par semaine pour voir leur position, ça fait environ 20800 vérifications de positionnement par an (400 par semaine, 52 semaines !). Souvent, les services de résolution de Captcha coûtent entre 50 centimes et 1.5$ par lot de 1000… donc à l’année, cela fait un coût estimé de 10 à 30 euros environ, et moitié moins si vous ne faites qu’un passage par semaine.

Et encore, c’est s’il y a besoin d’utiliser un service de résolution de Captcha !

Options de Captcha sur Serposcope
Options de Captcha sur Serposcope

La rubrique « Proxy » dans les options s’inscrit dans la même logique : pour contourner les blocages mis en place par Google, vous avez la possibilité de définir un ou plusieurs proxies : au lieu d’utiliser l’adresse IP propre à votre ordinateur pour vous « identifier » auprès de Google, Serposcope utilisera celle du proxy (ou des proxies) configuré(s).

En configurant plusieurs proxies, Serposcope peut aussi vérifier plusieurs positions à la fois au lieu de les vérifier une par une sur chaque mot-clé. C’est une option facultative.

Le menu « Google » des options est intéressant pour contrôler un peu mieux ce que Serposcope va chercher. Par défaut, il va récupérer les résultats du top 100 de Google… mais vous pouvez restreindre ou augmenter cette limite à votre convenance.

Vous pouvez aussi choisir à quel rythme le logiciel de suivi de positionnement SEO va vérifier la position d’un mot-clé. Par défaut, il marque une pause de 5 secondes entre 2 mots-clés (pour limiter le risque de blocage). On peut régler une valeur plus importante.

Si vous utilisez plusieurs proxies, vous pouvez définir un nombre de requêtes simultanées à lancer via la ligne « Maximum threads ».

Configuration de recherche Google sur Serposcope
Configuration de recherche Google sur Serposcope

Vous pouvez ensuite définir les paramètres de recherche par défaut (chaque projet pourra définir des paramètres propres si besoin est) : par exemple, si vous étudiez votre site sur Google France (réglage « Pays »), en vérifiant le positionnement sur « Mobile » parce que la majeure partie de vos visiteurs est sur mobile, vous pouvez le définir ici.

Options de recherche Google
Options de recherche Google

Voilà, à ce stade vous avez configuré l’essentiel pour pouvoir entrer dans le vif du sujet : utiliser Serposcope pour un suivi de position SEO optimal !

Comment fonctionne Serposcope ?

Avant d’utiliser Serposcope, vous devez passer par une étape de recherche de mots-clés.

Ceux-ci peuvent être de deux natures principales :

  • Des termes stratégiques sur lesquels vous êtes déjà bien positionné sur Google, pour lesquels vous voulez pouvoir suivre votre évolution : ai-je conservé mes top positions ? Ai-je réussi à doubler un concurrent en page 1 ? Est-ce qu’il y a une chute qui devrait m’inquiéter et me pousser à retravailler le contenu ou à rechercher un éventuel problème technique sur une page ?
  • Des termes stratégiques sur lesquels vous aimeriez vous positionner sur Google : après avoir rédigé un contenu sur le sujet, vous pourrez ainsi suivre dans le temps s’il arrive à « émerger » progressivement dans le top 100.

Il n’y a pas de limite à cette liste, ayez simplement conscience que plus elle sera importante, plus vous aurez besoin de services de Captcha et de proxies pour contourner les blocages de Google.

Suivre sa position en SEO

Vous allez pouvoir utiliser Serposcope :

  • Soit pour votre propre site : étudier votre propre positionnement, votre propre évolution ;
  • Soit pour suivre un ou plusieurs sites concurrents.

Et sur un mode différent :

  • De manière ponctuelle, pour réaliser un audit de votre visibilité à un instant t : souvent, on visera dans ce cas un nombre de mots-clés important à étudier, pour dégager de vraies conclusions sur les thèmes « porteurs », les thèmes où vous avez un déficit de visibilité par rapport aux concurrents en référencement naturel. Ca permet de fixer une feuille de route des contenus à produire ou optimiser.
  • De manière récurrente, pour suivre l’évolution de vos positions dans le temps.

Comment suivre la position SEO de ses mots-clés sur l’outil ?

Allez dans le menu « Groupes » en haut de page et créez un nouveau groupe. Un groupe peut permettre de suivre un ou plusieurs sites, je vous conseille donc d’en créer un pour chacun de vos sites dans des univers différents. Par exemple, si j’ai un site de voyage, un site de conseils comme No Tuxedo, je vais les placer dans 2 groupes différents afin de bien distinguer leurs univers sémantiques respectifs.

Vous pouvez ensuite ajouter le ou les site(s) à suivre. Précisez son URL mais aussi ce que vous voulez suivre exactement : l’ensemble du domaine et des sous-domaines, seulement une partie (il y a la possibilité d’utiliser des expressions régulières pour définir de manière précise ce que l’on veut suivre, ça peut être pratique si vous avez plusieurs répertoires de langues et que vous voulez les suivre distinctement). Vous pouvez aussi importer une liste « en masse » avec le bouton « Bulk Import ».

Ajouter un site sur Serposcope
Ajouter un site sur Serposcope

Vous pouvez suivre à la fois votre site et quelques concurrents stratégiques.

Une fois les sites définis, cliquez sur le bouton « Ajouter recherche ».

Ajouter des mots-clés au suivi de positionnement
Ajouter des mots-clés au suivi de positionnement

Vous pouvez ajouter chaque mot-clé un par un… mais personne ne fait ça :)

Ajouter des mots-clés SEO

Le mieux est de cliquer sur le bouton « Bulk import », puis d’importer les mots-clés en groupe. Soit vous collez juste la liste de mots-clés et Serposcope va utiliser vos paramètres par défaut pour les étudier, soit vous collez une liste « enrichie » avec des paramètres, sous cette forme dans l’ordre :

mot-clé,code du pays (FR pour la France),datacenter,appareil (desktop ou mobile), paramètre local, paramètre personnalisé

Si vous n’utilisez pas certains paramètres, mettez les virgules qu’il faut sans rien entre les deux. Par exemple, si je veux suivre la requête « jardin albert kahn » sur Google France, sur desktop, sans renseigner le datacenter ou le paramètre local, j’entre ça comme ça :

jardin albert kahn,FR,,desktop,,France

Vous remarquerez que j’ai défini un paramètre personnalisé « France » : ce paramètre personnalisé peut vous permettre de grouper vos mots-clés par thématique. Par exemple, si votre site aborde le jardinage, vous pouvez créer un paramètre « Fleurs », un paramètre « Arbustes », etc.

Saisie de mots-clés en bloc
Saisie de mots-clés en bloc

Une fois vos mots-clés entrés, vous les voyez apparaître dans un tableau, comme ceci :

Liste des mots-clés suivis
Liste des mots-clés suivis

Notez qu’au-dessus du tableau, vous disposez d’un bouton « Ajouter un événement » si vous souhaitez prendre des notes (par exemple pour garder une trace d’une mise à jour de Google, d’un événement particulier sur votre site). Il apparaîtra dans l’onglet « Calendrier ».

Maintenant que vous avez tout configuré, vous pouvez tout de suite lancer une première étude des positions Google, en cliquant sur le bouton « Check positions » en haut de page, puis sur « Vérifier tous les mots-clés ».

Lancer le suivi de position
Lancer le suivi de position

Serposcope vous ramène sur la page d’accueil et affiche un discret message « Tâche démarrée », avec une barre de progression. Pour cet exemple, j’ai choisi de suivre seulement 7 mots-clés qui correspondent à des articles que j’ai écrits très récemment sur mon blog voyage.

Vérification des positions en cours
Vérification des positions en cours

Une fois la tâche terminée, revenez dans le menu « Groupes ». Vous allez d’abord voir une synthèse des positions pour chaque site défini : nombre de mots-clés positionnés en top 3, nombre dans le reste du top 10 (donc positionnés entre 4 et 10), nombre dans le reste du top 100 et nombre de mots-clés non positionnés dans la colonne « out ». Ca donne déjà un premier panorama global face aux concurrents.

Synthèse des positions SEO
Synthèse des positions SEO

Vous voyez aussi pour chaque site un score : Serposcope attribue des « points » à chaque mot-clé en fonction de sa position. C’est très basique (1ère position = 100 points, 2e = 90 points, etc). L’outil fait ensuite la moyenne de tous ces points pour donner une note sur 100. Pour ma part, en tant que consultante SEO, ce n’est pas un score que je trouve très utile au quotidien. Pourquoi ?

Chaque mot-clé a son propre potentiel… et ce n’est pas la même chose d’être n°1 sur un mot-clé ultraconfidentiel recherché 10 fois par mois et sur un mot-clé recherché 300000 fois par mois ! Une première position n’a pas toujours la même « valeur » par exemple.

De même, aujourd’hui, les résultats de recherche sont complexes : parfois, vous êtes dans le top 3 mais Google affiche énormément de fonctionnalités (annonces payantes, carte locale, bloc « Autres questions posées », résultats indentés, etc) si bien que votre 2e ou 3e position se situe en réalité extrêmement bas sur la page.

Mais vous vous doutez bien qu’un outil gratuit ne peut pas aller dans ce degré de détail, ce sera à vous de calculer un « trafic estimé » si vous le souhaitez ;)

Pour chaque site, vous disposez de 3 boutons permettant d’accéder à des analyses :

  • Variations – Pour voir les changements de positions.
  • Graphique – Pour voir l’évolution des mots-clés sur une courbe.
  • Tableau – Pour voir une synthèse des positionnements par date, avec le « meilleur positionnement » obtenu sur la période.
Accès à l'analyse SEO
Accès à l’analyse SEO

Un bouton d’export est disponible en haut à droite pour récupérer les données au format .csv. Vous pouvez ensuite les analyser via un bon vieil Excel, les mettre dans un beau Google DataStudio dynamique ou autre.

Export des données SEO
Export des données SEO

J’espère que ce logiciel de suivi du positionnement SEO vous sera utile si vous avez peu de budget à consacrer au SEO mais que le sujet vous intéresse ! Ca peut d’ailleurs aussi être utile aux candidats qui postulent pour un job de consultant SEO : souvent, on vous demande de réaliser un mini-audit de site dans le cadre du processus d’embauche… et souvent, vous n’avez pas d’outil sous la main pour analyser la partie sémantique ! Serposcope peut justement vous aider.


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

1 commentaire sur “Serposcope, logiciel de suivi de positionnement SEO gratuit

  • Nipppi

    J’ai atterri sur votre blog en cherchant les conseils SEO.

    Vous avez une bonne connaissance du SEO.

    Bon blog.

    Répondre à Nipppi


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.