SEO et e-commerce : comment gérer les stocks en termes de référencement naturel ?


La vie d’un site e-commerce est rythmée par la gestion des stocks : produit disponible, en rupture de stock, en cours de réapprovisionnement, en précommande… Bien gérer ces différentes situations en référencement naturel est primordial, afin que votre site ne perde pas d’opportunités.

Dans cet article, je vous propose quelques bonnes pratiques pour concilier SEO et e-commerce et adopter une bonne gestion du cycle de vie de vos produits !

SEO et e-commerce : le cas des produits en stock

C’est la situation la plus simple : lorsque vos produits sont en stock, la page produit doit être indexable par les moteurs de recherche. Elle doit renvoyer un code de statut 200 (signe d’une page fonctionnelle) et comporter une balise canonique correspondant à l’URL du produit sans paramètre facultatif.

Si votre site est multilingue, pensez aussi à renvoyer vers la fiche produit équivalente dans les langues étrangères via des balises hreflang : celles-ci doivent inclure à la fois l’URL de la page produit en français et les alternatives en langues étrangères. Vous pouvez aussi proposer une langue par défaut (attribut x-default).

Si votre page produit utilise des données structurées, pensez à renseigner le fait que le produit soit en stock : le paramètre « availability » défini sur « InStock » permet de communiquer sur la disponibilité du produit directement dans le code du site, afin que Google puisse exploiter cette information.

Gérer les produits en stock en SEO
Gérer les produits en stock en SEO

Pensez à travailler toute la sémantique de la page en personnalisant :

  • La balise title et la meta description, avec le nom du produit et ses caractéristiques saillantes ;
  • La balise h1, qui correspond en général à l’intitulé du produit ;
  • La description du produit.

Pour contribuer aussi à donner du sens à la fiche produit, il est important qu’elle trouve sa place dans le maillage interne du site :

  • Créez des liens depuis la page Catégorie à laquelle le produit se rattache ;
  • Si le produit mérite d’être mis en avant, vous pouvez l’intégrer ailleurs, depuis un carrousel des « produits à la Une du moment » jusqu’à un lien depuis la page d’accueil : à titre d’exemple, le site CDiscount met régulièrement en avant sur la home des produits pertinents pour la saison (climatiseurs en été, etc).
  • Faites en sorte que le produit soit intégré à votre navigation à facettes, afin que l’on puisse le trouver en effectuant une recherche via des filtres.

Pensez également à faire apparaître le produit dans le sitemap.xml.

Gérer une rupture de stock définitive en SEO

Autre cas de figure : le cas d’un produit en rupture de stock définitive. En d’autres termes, ce produit ne reviendra pas en stock, ni à court terme, ni à long terme.

Dans ce cas, le « diagramme de décision » est le même que lorsque l’on envisage la suppression d’un contenu sur son site.

Le premier cas de figure est celui où il existe un équivalent de ce produit sur votre site.

Si c’est le cas, ce produit constitue alors une alternative pertinente à celui qui est en rupture de stock. Vous pouvez donc rediriger l’internaute (via une redirection permanente dite « redirection 301 ») du produit en rupture vers l’alternative proposée. Cela permettra de transmettre en partie l’autorité SEO dont bénéficiait l’ancien produit à son alternative.

Pour concilier SEO et e-commerce, il est important d’afficher à l’internaute un message d’explication… car s’il cherche un produit précis et se retrouve orienté sans préavis vers un autre, l’expérience utilisateur peut être décevante.

Deuxième cas de figure : il n’existe aucun produit similaire à celui qui est en rupture de stock.

Dans ce cas, vous allez devoir analyser la page produit de manière un peu plus précise :

  • A-t-elle un bon référencement sur certains mots-clés ?
  • Reçoit-elle des backlinks depuis des sites tiers, en particulier des sites de qualité, non spammy ?
  • Reçoit-elle du trafic SEO ou du trafic issu d’autres leviers d’acquisition ?

Si vous répondez oui à au-moins l’une de ces questions, il est alors pertinent de rediriger la page (redirection 301), par exemple vers la catégorie parente (ex : si la rupture de stock concerne un modèle de canapé, réorientez l’internaute vers la page listant tous les modèles de canapés). Là aussi, il est pertinent d’afficher un message pour informer l’utilisateur que le produit n’est malheureusement plus disponible mais qu’il peut consulter d’autres offres.

A l’inverse, si votre page produit n’a aucun trafic, aucun backlink, aucune position SEO significative, vous pouvez la supprimer en renvoyant un code 410 (qui indique aux moteurs de recherche que la page a disparu et ne reviendra pas).

Dans tous les cas, que vous supprimiez une page produit ou la fassiez disparaître en renvoyant l’internaute ailleurs, pensez à gommer la présence de la page sur l’ensemble du site : elle ne doit plus apparaître dans le sitemap, ne doit plus être mentionnée dans des balises canonical ou hreflang, ne doit plus figurer dans une catégorie, un lien interne ou être trouvable par un jeu de filtres.

Gérer des produits en rupture de stock en SEO
Gérer des produits en rupture de stock en SEO

Rupture de stock provisoire et SEO : en attendant le réassort

Situation courante quand on parle de SEO et e-commerce : la rupture de stock temporaire. Un produit est indisponible, en attendant un prochain réapprovisionnement.

Cela arrive souvent quand la demande est forte, quand les produits sont fabriqués par « vagues » en fonction du volume de commandes ou quand il s’agit d’un produit saisonnier qui n’est pas proposé hors saison.

Dans ce cas, je vous recommande vivement de laisser la page produit en ligne mais en y apportant quelques ajustements.

Déjà, si vous utilisez les données structurées, commencez par y indiquer que le produit est en rupture de stock (« OutOfStock »).

Sur la fiche elle-même, l’idéal est à la fois de communiquer l’information au visiteur mais aussi de ne pas le perdre une fois qu’il est tombé sur votre page produit. Vous pouvez donc afficher le fait que le produit soit en rupture de stock mais aussi…

  • Proposer des produits similaires, si vous en avez : cela peut déclencher un acte d’achat ;
  • Proposer un système d’alerte pour informer l’internaute en cas de retour en stock.

Je vous conseille également de retirer la page produit des catégories/systèmes de filtres où elle apparaît, afin qu’elle ne se retrouve pas au même niveau que des produits en stock. Si ce n’est pas possible pour des raisons techniques, faites en sorte qu’une mention très visible signale le statut du produit (ex : « Rupture de stock temporaire »).

Bien gérer une évolution de produit en référencement

Autre problématique SEO et e-commerce que vous pouvez avoir à gérer : le cas d’un produit qui évolue. Par exemple, une nouvelle version vient remplacer un modèle obsolète.

Dans ce cas, il peut y avoir plusieurs choix possibles en termes d’indexation.

Laisser l’ancienne fiche produit et la nouvelle en ligne

Les deux URL seront alors indexables, en code 200. Vous pourrez optimiser chacune d’entre elles sur le nom et les caractéristiques du modèle de produit concerné, faire apparaître les deux URL dans votre maillage interne.

C’est idéal si l’ancien produit est toujours plébiscité. Par exemple, dans le cas d’un modèle de téléphone, les gens continuent souvent à acheter des modèles plus anciens parce qu’ils sont moins chers que le modèle dernier cri. Il est alors pertinent de laisser les deux en ligne.

Si vous souhaitez pousser le modèle le plus récent au détriment des autres, vous pouvez ensuite le faire sur le plan commercial. Par exemple, sur la fiche du produit le plus ancien, affichez un message « Il existe un modèle plus récent ». C’est que fait Amazon par exemple.

Edition plus récente d'un produit
Edition plus récente d’un produit

Réutiliser l’URL mais remplacer le contenu

Autre solution intéressante si l’URL du produit était assez neutre et peut convenir au nouveau produit : la conserver, mais réoptimiser la sémantique de la page.

Imaginons par exemple que vous vendiez un canapé d’angle en tissu anthracite, avec l’URL monsite.com/canape-angle-tissu-anthracite. Votre fabricant sort un nouveau modèle avec un tissu amélioré antitaches et un coffre de rangement… mais en soi, ça reste un canapé d’angle en tissu anthracite. Vous pouvez alors réutiliser la même URL, en ajustant simplement le contenu : photos, descriptif produit, title, meta description, données structurées…

C’est une piste intéressante car au fil du temps, une URL acquiert de la notoriété, elle génère du trafic SEO, se positionne sur certains mots-clés, peut être partagée par d’autres sites. Cet historique a une valeur… et si vous pouvez la transmettre sans modification d’URL au nouveau produit, c’est idéal !

Pensez simplement à ajuster les caractéristiques produit si nécessaire afin que la page ressorte bien quand l’internaute utilise les filtres du site pour trouver son bonheur.

Effectuer une redirection 301

Si vous faites disparaître l’ancien produit et ne pouvez pas/ne voulez pas réutiliser l’URL, vous pouvez tout simplement rediriger l’ancien produit vers le nouveau. Vous préserverez ainsi une large partie du capital SEO et e-commerce de la page.

Pour que l’expérience client soit optimale, vous pouvez préciser sur la page du nouveau produit qu’il s’agit d’une version améliorée de l’ancien, en mettant en avant ses atouts. C’est non seulement un argument de vente mais aussi un moyen d’expliquer à l’internaute qui a été redirigé pourquoi il se retrouve sur une nouvelle page.

Comme je le mentionnais plus haut, quand on fait disparaître une page (même si elle est redirigée), il faut bien penser à la supprimer du maillage du site, en retirant l’URL du sitemap, des catégories, en modifiant les liens internes au profit de la nouvelle page, etc.

Le cas des produits disponibles en précommande

Si un produit est disponible mais qu’il s’agit seulement d’une précommande ou d’une prévente, vous pouvez le gérer en SEO exactement comme un produit classique, en spécifiant simplement la mention « précommande » ou « prévente ».

Dans le cas d’une précommande, l’internaute achète le produit afin d’être sûr de l’avoir lors de sa sortie commerciale. Dans le cas d’une prévente, il l’achète en amont afin de le recevoir en avant-première.

Personnalisez la page produit (descriptif, balisage, etc), placez-la dans le maillage interne (page Catégorie, accès via les filtres, mises en avant éventuelles) et dans le sitemap.xml. Spécifiez bien qu’il s’agit d’une prévente, vous pouvez le faire à la fois sur la page et dans les données structurées, avec le statut « PreOrder » ou « PreSale ».

J’espère que ces explications vous aideront à gérer ces situations courantes en SEO et e-commerce !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.