15 astuces pour rendre vos lecteurs accros à vos articles


Cet article vous est proposé par Théo, du blog Blogging Enchanteur.

C’est fatigant, n’est-ce pas ?

De devoir vous battre constamment pour garder l’attention de vos lecteurs. Vous devez créer du contenu qui les engage, qui leur plaît et qui leur apporte de la valeur. Si vous bloguez depuis un petit bout de temps, vous le savez désormais : tout ça n’a rien de facile.

Alors permettez-moi de vous poser ces 3 questions :

  • Est-ce qu’au lieu d’écrire des articles appréciés par vos lecteurs, vous ne préféreriez pas qu’ils soient adorés ?
  • Est-ce qu’au lieu d’avoir de simples lecteurs, vous ne préféreriez pas avoir des fans ?
  • Est-ce qu’au lieu d’avoir quelques personnes qui lisent votre nouvel article, vous ne préféreriez pas avoir une horde de lecteurs qui se jette dessus – parce qu’ils sont impatients à l’idée de vous lire à nouveau ?

Si vous avez répondu « Oui » à l’une des ces questions (ou même aux trois), vous êtes au bon endroit.

Car dans cet article, on va parler d’éléments qui vont transformer votre écriture – et donc votre façon de rédiger des articles.

Vous n’allez plus publier du contenu banal que vos lecteurs pourront retrouver chez vos concurrents. Non, à la fin de cet article, vous saurez comment manier une écriture puissante et plaisante qui engage vos lecteurs.

Votre contenu sera si irrésistible que vos lecteurs seront impatients que votre prochain article sorte.

Ça vous dit ? Alors voici pour vous et maintenant 15 astuces pour rendre vos lecteurs accros à vos articles :

1. Ecrivez avec passion

Quand vous parlez avec quelqu’un en face à face, vous utilisez l’intonation et le langage corporel pour exprimer ce que vous ressentez.

Vous pouvez crier pour attirer l’attention ou chuchoter pour dire un secret. Vous pouvez utiliser des gestes pour appuyer votre discours.

Mais lorsque vous écrivez… c’est plus délicat. Vous n’avez que des mots pour faire passer un message et faire ressentir des émotions. C’est pour cela que vous devez écrire avec passion – et le meilleur moyen d’y arriver est d’amplifier vos mots :

  • Au lieu de joli, dites magnifique
  • Au lieu d’étonnant, dites spectaculaire
  • Au lieu de bruyant, dites tonitruant

Ecrire avec ce genre de mots fera ressentir quelque chose à vos lecteurs, et ils accrocheront jusqu’au bout à vos articles.

Comment rendre les lecteurs accros ? Conseils !
Comment rendre les lecteurs accros ? Conseils !

2. Soyez énergique

Vous savez que votre énergie est contagieuse n’est-ce pas ?

Une voix monotone et calme détend les gens en leur donnant envie de dormir.

Des phrases longues et ondulantes apaisent vos lecteurs en leur donnant une impression de confort, de douceur. Mais les phrases courtes sont dynamiques. Elles sont brusques. Elles réveillent le lecteur.

Vous voulez savoir comment ça marche ? Relisez simplement cette section sur l’énergie à haute voix, et prêtez attention à la façon dont le rythme change lorsque vous lisez les deux phrases courtes « Elles sont brusques » et « Elles réveillent le lecteur ».

Vous comprendrez mieux comment moduler l’énergie à travers un texte.

Mon conseil pour rendre votre écriture plus séduisante : alternez phrases longues et fluides et phrases courtes mais toniques.

3. Ecrivez votre article comme une conversation

Vous connaissez ce sentiment lorsque vous avez une discussion passionnée avec votre meilleur(e) ami(e) ?

Il/Elle vous pose des questions, vous écoute, rit avec vous… C’est un sentiment qui fait du bien car vous vous sentez compris.

Eh bien, vous pouvez recréer cette même sensation dans vos articles.

Comment faire ça ? C’est simple : utilisez le mot « vous » et posez des questions.

Par exemple, est-ce que vous avez remarqué que c’est déjà la troisième question que je vous pose ? C’est de cette façon que j’essaie de me rapprocher de vous.

En posant des questions, vous n’êtes plus un simple blogueur qui transmet son savoir à travers diverses astuces et techniques… Vous devenez bien plus. Vous devenez ce professeur qu’on adorait autrefois, car il interagissait avec nous et qu’il nous aidait à mieux comprendre le cours.

Si vous appliquez cette technique, vous verrez le nombre de commentaires sur vos articles croître. Vos lecteurs seront à l’aise et voudront s’exprimer : laisser un commentaire deviendra alors une chose naturelle pour eux.

4. Comprenez vos lecteurs

Contrairement à ce que les gourous du marketing vous répètent, n’essayez pas à tout prix de vous positionner en tant qu’expert. D’une part, parce que ce n’est plus forcément crédible (à cause de tous les « experts » auto-proclamés qu’il y a aujourd’hui sur la toile), d’autre part car ce n’est pas ce que vos lecteurs recherchent.

Ce dont vos lecteurs ont besoin, c’est d’une personne qui les comprend, qui les encourage.

Alors offrez-leur votre épaule comme soutien et rassurez-les en formulant des phrases simples comme « On est tous passés par là » ou encore « Ne vous inquiétez pas pour cela, ce n’est pas si grave ».

Vos lecteurs se sentiront compris, et ils vous aimeront davantage.

5. Soyez vulnérable

L’Homme aime ce qui est imparfait, c’est dans sa nature.

C’est pour cette raison que Batman est le super-héros préféré des gens, bien loin devant Superman.

Batman: Arkham Origins

Là où Batman est humain et doit donc dépasser ses limites pour devenir plus fort, Superman est un demi-dieu avec des pouvoir démentiels.

Là où Batman est un personnage torturé qui combat le crime suite à l’assassinat de ses parents, Superman est tout lisse et tout gentil.

Vos lecteurs ne veulent pas d’un blogueur parfait qui cache ses imperfections.

Lorsque vous vous livrez, vous créez un engagement phénoménal avec vos lecteurs. Je pourrais prendre comme exemple cet article intitulé Comment réussir ce qui semble impossible à tous, écrit par André Dubois du blog Trafic Mania.

Dans cet article, André nous raconte la découverte de l’autisme de son fils, son licenciement en entreprise et la façon dont ces brutaux événements l’ont poussé à entreprendre et à monter un blog à succès.

Résultat ? 126 partages, et plus de 60 commentaires.

Alors n’hésitez pas, soyez vulnérables. Partagez vos angoisses, vos faiblesses et vos peurs, et vous vous connecterez directement avec vos lecteurs en montrant que vous êtes humain.

6. Faites rire vos lecteurs

Vous pouvez penser que le but d’un blog est de donner du contenu utile, d’apporter des informations, de filer des astuces… et vous aurez raison.

Mais ce n’est qu’une partie du métier de blogueur. Car si vous voulez que les gens s’arrêtent sur votre contenu, se disent « WOW » et recommandent ensuite votre blog, il faut que vous les divertissiez.

Il faut que votre contenu soit plaisant à lire, qu’il sorte de l’ordinaire. Et vous voulez connaitre l’un des moyens les plus efficaces pour faire ça ?

L’humour.

Bien que tout le monde ne soit pas un boute-en-train né, il est facile de rendre votre texte plus plaisant en utilisant les métaphores.

Réaction d'une lectrice
La réaction d’une lectrice sur mon article invité chez André de Trafic Mania par rapport à une métaphore que j’avais utilisée

Je ne dis pas que c’est hilarant (ce n’est d’ailleurs pas le but), mais ce genre de métaphore pourrait apporter une touche de sympathie à un article comme par exemple :

  • Essayer d’avoir du trafic sur son blog sans stratégie est comme vouloir dégommer une Piñata les yeux bandés
  • Ecrire un article sans avoir fait un plan au préalable, c’est comme monter une table Ikea sans la notice : c’est possible, mais c’est plus long

Alors allez-y, essayez d’utiliser des métaphores et d’ajouter quelques tournures amusantes dans vos articles la prochaine fois. Certains n’apprécieront pas, c’est vrai, mais d’autres vont adorer.

Et c’est justement la clé pour construire un blog populaire et avoir une audience engagée : vous devez être prêt à ne pas plaire à tout le monde.

C’est d’ailleurs le sujet de la prochaine astuce que je vous file.

7. Arrêtez d’essayer de plaire à tout le monde

Lorsque vous essayez de plaire à tout le monde, vos textes deviennent drastiquement moins engagés.

Votre voix est étouffée. La portée de vos messages est réduite. Vous marchez sur la pointe des pieds pour essayer de ne déranger personne.

Les textes mous ne froissent peut-être pas grand monde, mais ils ne créent pas de lien fort non plus. Si vous voulez attirer des lecteurs fidèles qui deviendront accros à votre contenu, vous devez communiquer des messages forts, en lesquels vous croyez.

Par exemple dans mes articles je me place souvent contre les gourous du marketing où je dis qu’il faut du travail pour lancer un blog populaire, et qu’il est long et difficile de générer des revenus. Avec ce genre de discours, je sais qu’une partie des personnes s’intéressant au blogging ne vont pas adhérer à mes articles… mais c’est justement ce que je veux.

Car les lecteurs que je veux attirer sur mon blog sont des gens intelligents, lucides, prêts à se bouger pour transformer leur blog en un véritable business. Pas des gens naïfs qui cherchent à gagner 10000€ par mois sur Internet en ne travaillant que 4 heures par semaine.

8. Sachez vous canaliser

Voici le secret d’un article de blog efficace : tous les mots, toutes les phrases, tous les paragraphes doivent soutenir une seule et même idée.

Par exemple, même si cet article propose 15 astuces différentes, toutes convergent vers un seul et même objectif : vous apprendre à avoir des lecteurs fidèles, engagés, et accros à votre contenu.

Ne faites pas comme ces blogueurs qui parlent d’une chose puis partent dans 20 directions à la fois. Restez focus, et rendez votre texte simple à comprendre pour vos lecteurs.

9. Soyez imprévisible

Avec la concurrence gigantesque qu’il y a en ligne, vous n’avez pas le choix : vous devez vous démarquer.

Et quoi de mieux pour ça que d’avoir un côté imprévisible ?

  • Adoptez un ton différent
  • Ecrivez à propos d’un nouveau sujet
  • Dites la vérité franche et brutale sur votre thématique
  • Dénoncez les fausses croyances
  • Dites ce que tout le monde pense tout bas, mais que personne n’ose dire tout haut

Osez, et vous serez aussi remarquable qu’une Ferrari rouge au milieu d’une centaine de Clio.

Se distinguer des autres ?

10. Racontez des histoires intéressantes

Les histoires rendent vos articles plaisants à lire. Mais surtout, elles dévoilent une partie de votre personnalité à vos lecteurs.

Si vous ne discutez que de votre thématique sur votre blog, vous n’êtes rien de plus qu’un expert barbant. Mais dès que vous commencez à partager quelques scènes de votre vie, vous devenez une personne bien plus intéressante.

Lorsque vous écrivez à propos d’un sujet donné et que vous voyez que vous pouvez raconter une petite histoire, n’hésitez pas à le faire : vos lecteurs adoreront, et c’est ce genre de détails qui les poussera à revenir sur votre blog, pour lire vos articles et en apprendre plus sur vous.

C’est pour cela que je partage quelques détails personnels dans cet article par exemple.

11. Créez une oeuvre d’art

Beaucoup trop de blogueurs ne prennent pas au sérieux l’écriture.

Si vous bloguez juste pour la gloire ou par passion, aucun problème. Mais si vous comptez avoir un blog qui génère des ventes récurrentes et qui vous fasse vivre, il n’y a pas 36 solutions : vous devez produire du superbe contenu.

Vous devez faire des efforts lorsque vous écrivez un article, pour apporter une réelle valeur. Si vous le faites, les gens vous remarqueront. Et ils ne vous oublieront jamais.

Bloguer, une histoire d'échange

12. Ecrivez pour une seule personne

Imaginez écrire un article qui sera lu par 10 000 personnes. Quand vous pensez à ces 10 000 visages inconnus, vos mots peuvent vite devenir fades et impersonnels.

C’est pour cela que je vous conseille d’écrire pour une seule personne à la place.

Ecrivez pour votre lecteur idéal – ce lecteur est celui qui dévore vos articles, qui les commente et partage, qui ouvre tous vos emails…

Ecrivez pour ce lecteur, et pour personne d’autre. Imaginez que vous êtes en train de papoter autour d’un café, et que vous avez une discussion sur le sujet de votre article : vos lecteurs auront alors l’impression de participer à cette conversation, et vos articles n’en deviendront que plus agréables.

13. Faites comme en drague : allez-y crescendo

Est-ce que vous iriez demander le numéro d’un(e) parfait(e) inconnu(e) sans avoir eu une conversation avec elle/lui avant ?

Bien sûr que non.

Vous discutez, vous montrez que vous vous plaisez, vous flirtez. Puis vous passez au rendez-vous.

En blogging, c’est pareil : vous montrez que vous êtes intéressé par vos lecteurs, vous dévoilez un peu de votre vie, vous les aidez à surmonter leurs obstacles par du contenu gratuit. Puis vous leur proposez d’acheter vos produits ou vos services pour passer au niveau supérieur.

Ne brûlez pas les étapes, c’est le meilleur moyen de vous brûler les ailes. (allez, un peu de poésie ne fait pas de mal ^^)

14. Ne prenez pas vos lecteurs pour des imbéciles

Vos lecteurs sont indépendants.

Ils ont leur propre façon de penser, leur propre façon de tirer des conclusions.

Par exemple, je pourrais vous dire que je suis un rebelle, un vrai. Mais vous auriez vite fait de penser « Oui, oui, c’est ce qu’il dit, c’est ce qu’il croit être. Moi, je ne le crois pas. » C’est pour cette raison qu’il est mieux que je vous donne des faits, et que je vous laisse tirer des conclusions par vous-même.

Comme par exemple :

  • Toute ma famille ainsi que mes professeurs voulaient que je passe des concours pour entrer dans de prestigieuses écoles de commerce à la suite de mon DUT. A la place, j’ai préféré poursuivre mon rêve d’entrepreneuriat et réunir une audience sur mon nouveau blog.
  • Ou : Lorsque je me suis inscrit à la salle de sport, j’étais maigre, et beaucoup de gens m’ont dit que je n’arriverais jamais à m’étoffer. Aujourd’hui, j’ai pris 15kg de muscles.
  • Ou encore : Je me suis baigné dans la piscine d’un ami pour le dernier Nouvel An (et je compte bien le refaire pour le prochain)

Vous voyez ? Plutôt que de vous imposer une façon de penser par rapport à moi, je vous donne des informations sur ce que j’ai pu faire, et je vous laisse en juger par vous-même.

15. Utilisez la règle de trois

  • « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit »
  • Liberté, Egalité, Fraternité
  • Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu

Si le nombre trois est aussi utilisé dans les plus grands messages, c’est pour une raison : il marche extrêmement bien.

Regrouper des informations sous trois éléments est la façon le plus efficace qui soit pour faire retenir vos messages.

Alors n’hésitez pas : ayez 3 puces, 3 promesses, 3 étapes, 3 adjectifs à la suite… Utilisez le nombre trois autant de fois que vous le voulez dans vos articles, car il est magique.

La vérité pour rendre vos lecteurs accros à votre contenu

Le blogging n’est pas à propos de vous, de vos idées ou de vos astuces.

Le blogging est un partage, une conversation avec vos lecteurs.

Vous les écoutez plus que vous ne parlez.

Vous les comprenez.

Vous apprenez à connaître leur faiblesses, leurs tiraillements, leurs frustrations.

Tout ça pour quoi ? Pour les aider à surmonter leurs doutes et leurs peurs. Pour les encourager à réaliser leurs rêves.

Maintenant, c’est à vous de jouer.

Captivez-les. Séduisez-les. Enchantez-les.

En trois mots, rendez-les accros.

Théo Rossi est l’auteur de Blogging Enchanteur, le site qui vous apprend à transformer vos lecteurs en véritables fans. Vous pouvez cliquer ici pour télécharger son guide gratuit « 10 Secrets pour des articles lus, partagés et commentés ».


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 commentaires sur “15 astuces pour rendre vos lecteurs accros à vos articles

  • Oscar

    Merci beaucoup pour cet article.
    Surtout moi qui suis encore amateur. En passant, Marlène je te remercie pour tes articles qui sont clairs et très inspirant.

    Répondre à Oscar
    • Marlène

      Merci à toi (en l’occurence, ce n’est pas moi qui ai écrit cet article précis !).

      Répondre à Marlène
    • Oscar

      Certes mais c’est grâce à ton site que je l’ai eu. Lol!!!!
      Merci Théo, ton site est aussi brillant.

      Répondre à Oscar
  • inès

    excellent article !!! merci ! je m’abonne

    Répondre à inès
  • Karine

    Merci pour tous ces conseils très inspirants !

    Répondre à Karine
  • Ludo

    Je pense que le principal, quand on a un blog amateur finalement, ou plus simplement quand on est dans mon état d’esprit, est d’avoir ses petits habitué. Voilà, c’est tout. Et finalement la seule chose à faire pour les avoir est d’écrire, écrire et écrire… Être régulier quoi ^^
    Et finalement, on recoit de plus en plus d’habitué et on est de plus en plus content ^^

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      Je pense qu’il faut aller un peu au-delà de l’écriture, les interactions priment aussi. Les lecteurs reviennent parce qu’ils sentent que tu leur réponds, qu’il y a un vrai échange…

      Répondre à Marlène
    • Ludo

      Oui, c’est que je voulais dire…. Ecrire et être là après ^^
      J’appelle ça les affaires courantes, le fait de répondre, etc :p

      Répondre à Ludo
  • davy

    Trés bon article , très intéressant à s émettre en « pense bête » et à relire de temps en temps pour « secouer » notre écriture .

    Répondre à davy
  • Annelise

    Encore de supers conseils de ta part ! Merci pour cet article très pratique à appliquer sans plus attendre ;)

    Répondre à Annelise
    • Marlène

      Hello Annelise, je ne suis pas l’auteur de l’article, il est proposé par Théo que j’ai reçu comme invité sur le blog.

      Répondre à Marlène
  • Charlotte

    Super artcile ! Même si j’applique déjà ces conseils inconsciemment, j’avoue que le point 12 est essentiel et va m’aider encore plus dans la rédaction de mes articles. Merci beaucoup !

    Répondre à Charlotte
    • Marlène

      Quand j’ai ouvert mon blog j’avais tendance à dire « nous ». Par exemple : « En tant que blogueurs, nous sommes confrontés à blablabla »… et Théo a raison dans son article, le fait de dire « Vous » aide à visualiser son lecteur comme personne unique. J’en parlais d’ailleurs en 2014 dans un article en disant « Si le lecteur ressent ce lien privilégié, il vous appréciera d’autant plus. »

      Répondre à Marlène
  • Bernieshoot

    Bonjour,
    tout ce qui brille n’est pas or ou un tas de briques n’a jamais fait un mur.
    Il est essentiel qu’un article respire le vrai et parler d’une « hôtesse de caisse » au lieu de « caissière » donne-t-il du rêve à la personne qui exerce ce métier.
    En dernier point, le troisième, et pour terminer sur une touche positive je dirais qu’avoir une ligne éditoriale où la qualité est une ligne directrice est une bonne direction, faute d’être un secret.

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Hello, je me pose parfois cette question du vrai et de la perception des lecteurs. J’ai vu passer une étude de Stanford disant que 80% des étudiants interrogés n’étaient pas capables de faire la différence entre un article ordinaire et un article sponsorisé, ça soulève certaines questions concernant la sincérité et le « vrai ». Car quoi qu’on en dise, je pense qu’un contenu sponsorisé n’a jamais tout à fait la même saveur qu’un contenu naturel, ce n’est pas un hasard si la loi oblige à signaler l’un comme étant de nature commerciale :)

      Pour ma part, je n’ai pas eu toutes ces réflexions marketing et rédactionnelles. J’ai le sentiment que l’écriture (et la ligne éditoriale !) s’affinent aussi au fil de l’expérience. On apprend à connaître ses lecteurs et il y a une adaptation « naturelle » qui se fait.

      Répondre à Marlène
  • Neurones en Eventail

    coucou, et bien ravie de lire cet article qui effectivement change de ce qu’on est habitué à lire d’ordinaire.
    Tout cela me semble pertinent en effet, il faudra donc que l’on essaie. Merci

    Répondre à Neurones
  • Mélanie

    Merci pour cet article qui change des conseils que l’on peut recevoir parfois ! Je suis actuellement un peu bloquée sur mon blog, justement parce que je ne sais plus trop comment m’adresser à mes lecteurs. Cet article me redonne bizarrement confiance, et me donne envie de me relancer! Merci beaucoup pour ces précieux conseils !

    Répondre à Mélanie
    • Théo

      Content d’avoir eu sorte d’effet positif Mélanie … A toi de jouer maintenant !

      Répondre à Théo
    • Marlène

      Je ne peux pas m’empêcher de partager l’une de mes citations préférées, celle d’une prof que j’ai eue pendant mes études et qui disait : « Si tu ne sais pas par où commencer, commence n’importe où ». Ça me débloque très souvent quand je traverse ce genre de phase où « je ne sais plus trop » ;) Alors je transmets la phrase, des fois qu’elle aurait un effet bénéfique sur d’autres personnes ;)

      Répondre à Marlène
  • Apilou

    Bonjour Theo,

    Merci pour ces conseils. Je n’ai pas d’objectif Business mais comme beaucoup de blogueurs, j’apprécie d’être lu.

    Je vais mettre ces recommandations en œuvre progressivement car je pense que changer radicalement le style d’écriture d’un blog peut désorienter certains lecteurs fidèles.

    En relisant mes premiers articles datant de seulement huit mois, je m’aperçois que, naturellement, le style évolue au fil du temps… Heureusement dans un sens qui me satisfait.

    Répondre à Apilou
    • Théo

      Bonjour Apilou (je n’ai pas votre prénom alors je reprends votre pseudo),

      C’est super si vous appliquez les astuces que je donne dans cet article. Trop de gens lisent sans rien faire et se plaignent de ne pas avoir de résultats … Alors bravo si VOUS, vous le faites.

      Et vous avez raison : gardez votre style. C’est d’ailleurs pour cela que les lecteurs qui vous lisent aiment votre blog. En appliquant ces astuces, vous allez juste l’améliorer, pour devenir encore plus lu.

      J’ai jeté un oeil à votre blog : vous gagneriez sûrement à améliorer vos titres, pour que vos articles soient plus accrocheurs.
      Si ça ne dérange pas Marlène, je vous donne le lien d’un article que j’ai rédigé qui propose 21 formules de titres à recopier justement : https://socialmediapro.fr/21-titres-puissants-decupler-vos-partages-reseaux-sociaux/

      Bonne soirée

      Répondre à Théo
    • Marlène

      Pas de souci pour le lien ;)

      @Apilou : je trouve ça très agréable de faire ce « retour en arrière » de temps en temps, ça permet de prendre conscience qu’on progresse et que le blogging est une marche en avant. Ces dernières semaines, j’ai mis à jour mes vieux articles de 2014 et arf, quelle évolution ! J’ai par exemple remarqué qu’avant, je ne disais pas « vous » aux lecteurs, je parlais en termes bien plus vagues. C’est d’ailleurs typique quand on commence un blog, on ne sait pas à qui l’on parle (peut-être parce qu’au début, on ne parle à personne ^^).

      Répondre à Marlène
    • Apilou

      Merci Theo pour ta réponse et surtout d’avoir pris la peine de visiter mon blog. L’article sur les titres puissants est très intéressant. Je vais m’y mettre.

      Un petite question en rapport avec les changements de titres – oui je sais j’abuse. Quand on change un titre sur Blogger, que se passe-t-il en matière de référencement? Y-a-t-il une nouvelle URL? Question subsidiaire: si cela change l’URL et le référencement, comment peut-on compenser les effets négatifs.

      D’avance, merci beaucoup pour ton implication.

      Patrick

      Répondre à Apilou
    • Marlène

      Hello Patrick, concernant les titres le fait de les changer ne modifie pas l’URL. Blogger empêche par défaut la modification des permaliens créés lors de la première publication. Pour les changer il faut repasser l’article en brouillon puis choisir « Lien permanent personnalisé » dans la colonne de droite et changer le permalien avant de republier !

      Par défaut quand on le fait ça ne crée aucune redirection entre l’ancienne URL et la nouvelle. On peut cependant créer des redirections sur Blogger pour préserver le référencement.

      Quant au changement de titre, ses effets sur le référencement dépendent du changement effectué. Si on change un « mauvais titre » au profit d’un titre optimisé, ça peut avoir un effet positif. Je doute que ce seul changement entraîne un gain significatif de positions mais avoir un titre efficace est toujours un plus !

      Répondre à Marlène
    • Apilou

      Merci Marlène pour cette réponse complète.
      Bonne journée.
      Patrick

      Répondre à Apilou
  • Nastasya

    Je viens de découvrir ton blog par l’intermédiaire de cet article sur Hellocoton. Je suis super fan, merci pour ce très bon article. Je pense être sur la bonne voie mais il y a encore beaucoup de choses à apprendre pour parfaire son style. Je vais garder cet article en pense-bête… pas bête du tout ;) Des bisous !

    Répondre à Nastasya
    • Marlène

      Hello Nastasya, bienvenue ici ! Je pense effectivement que chacun peut piocher dans les conseils de Théo pour avoir un style plus percutant.

      Répondre à Marlène
  • Marie

    Merci pour ces conseils, j’ai beaucoup aimé l’article. Il y a des parties très intéressantes, je prends note :)

    Répondre à Marie
  • sandra

    merci pour cette article, étant jeune blogueuse, pas toujours facile de trouver sa place avec ses millions de bog qui existe alors merci pour toutes ses petites astuces.

    Répondre à sandra
  • Lola la toulousaine

    Cet article est juste top! Merci pour tous ces conseils que je vais m’empresser d’appliquer.
    Bonne continuation.
    Lola

    Répondre à Lola
    • Marlène

      Il y a forcément dans la liste de Théo quelques idées à garder en tête, même si on n’applique pas tout ;)

      Répondre à Marlène
  • Aurore

    Je viens de tomber sur ton blog et comment dire MERCI ! Enfin des conseils qui sortent du lot. Alors bien sûr, il faut faire attention, l’idée n’est quand même pas qu’on se mette à tous écrire de l’exacte même manière. Mais en tout cas je compte bien essayé dans appliquer quelques uns dans mes prochains articles !

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      Hello Aurore, ce sont les conseils de Théo (rendons à César…) et je les trouve aussi très bons ! Comme tu le soulignes, la difficulté est de puiser dans tous ces conseils une énergie à insuffler ensuite à son propre style, pour éviter de tomber dans le copier-coller.

      Répondre à Marlène
  • Louise / Tous les jours lundi

    Je débute sur le blog alors tes conseils sont les bienvenus, merci

    Répondre à Louise
  • prettylittletruth

    Super interessant cet article! J’adore la regle de 3! :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Théo

      Merci Mel ! Yes, la règle de 3 est super utile lorsqu’on apprend à la manier ;)

      Répondre à Théo
    • Marlène

      J’ai tendance à écrire « naturellement » sans réfléchir aux aspects stylistiques mais c’est vrai que le rythme ternaire a toujours fait partie du paysage.

      Il ne faut pas chercher loin, d’ailleurs, pour le retrouver dans la littérature : Victor Hugo reste à mes yeux THE spécialiste de la question. Il y a le célèbre vers « Je marcherai / Les yeux fixés / Sur mes pensées » ; « L’horreur des bois, l’horreur des mers, l’horreur des cieux » ; « J’avais eu raison, j’avais encore raison, j’avais toujours raison » ; « Il a glissé, il est tombé, c’est fini ». Ce sont les premiers exemples qui me viennent mais en fouillant on doit pouvoir en trouver des tonnes !

      Dans un autre genre, dans Cyrano de Bergerac il y a le fameux « C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! »

      Répondre à Marlène
  • Madagascarian

    tu donne de très bons conseils, il faut toujours écrire « avec le cœur » comme on dit ! merci pour ces astuces Lou :) des bisous Xx

    Répondre à Madagascarian
    • Théo

      Moi c’est Théo, mais content que l’article t’aies plu :-)

      Répondre à Théo
    • Marlène

      Ce n’est pas faute de l’écrire en haut ET en bas ^^ J’aurais peut-être dû mettre du rouge gras souligné ;) Je pense d’ailleurs que je vais modifier tout de suite la mise en forme pour mettre ton nom dans un encart coloré !

      Répondre à Marlène
  • Daphné @ Be Frenchie

    Et ne jamais oublier qu’on n’écit pas pour soi mais pour les autres !

    J’aime beaucoup la métaphore du MacGuffin inventée par Alfred Hitchcock; un sujet ou objet qui est placé dans une histoire pour la développer. Je vois chaque nouvel article comme un MacGuffin qui servira de point de départ à une interaction avec mes lecteurs et nous permettra de continuer à créer du lien – c’est ma motivation la plus efficace que je connaise pour me poser devant mon clavier.

    Mon prochain MacGuffin ? Une couronne de Noël ;-) .

    Répondre à Daphné
    • Théo

      Super métaphore Daphné ;)

      Répondre à Théo
    • Marlène

      Je suis d’accord avec l’idée d’écrire pour les autres et je me souviens avoir déclenché quelques levers de boucliers la première fois où je l’ai écrit :) Certains blogueurs m’avaient descendue en me disant « on fait un blog avant tout pour soi ». Je pense d’abord que les deux ne sont pas incompatibles : on peut écrire « pour soi », en se faisant plaisir… et en prenant en compte malgré tout la réalité du fait qu’on écrit en s’adressant à d’autres personnes.

      Si je prends No Tuxedo, je n’ai aucun intérêt à tenir ce blog pour moi. Les sujets que j’aborde, je les maîtrise et je m’en sers au quotidien dans mon travail. C’est un blog qui exige à lui seul une bonne dizaine d’heures d’investissement par semaine, sur mon temps libre, et qui va de pair avec des dizaines de sollicitations quotidiennes sur des sujets très voisins de mon boulot… donc en soi, c’est comme un « second job » sans salaire ^^ Si je m’arrête à ces constatations, le blog n’a pas de grande utilité pour moi à part me faire dépenser de l’énergie et du temps. Mauvais calcul en apparence ! Sauf qu’il y a le plaisir d’écrire pour les autres, justement. Et c’est la seule raison pour laquelle le blog existe.

      Je trouve en plus que si on n’a pas un minimum de compréhension envers les gens à qui on s’adresse (qui sont-ils ? Que cherchent-ils en venant sur le blog ?), pas facile de créer une communauté ! Après, il y a toujours des gens qui bloguent sans se soucier d’être lus ou pas, façon « journal intime en ligne »… mais ils restent rares. Beaucoup de blogueurs jettent au moins de temps en temps un oeil sur leurs stats ou ont envie de recevoir des commentaires.

      Répondre à Marlène
    • Daphné @ Be Frenchie

      Exactement Marlène; bloguer est une partie de ping-pong sans fin. Parfois on perd la balle, d’autres fois l’échange se prolonge mais on relance toujours le jeu en cherchant à surprendre son lecteur-partenaire.

      C’est une question qui m’intéresse d’ailleurs beaucoup : comment trouver le bon équilibre entre ce qui fait la spécificité de son blog, et qui est sa marque de fabrique – et son nécessaire renouvellement pour ne pas rester sur ses acquis ?

      Répondre à Daphné
    • Marlène

      J’ai vu des blogueurs avoir ce questionnement, notamment Eleonore Bridge qui prend une direction plus axée sur le développement personnel… Je pense que ça se dessine en partie naturellement avec le temps. Je l’ai vécu sur l’un de mes sites. Un jour, l’envie de passer à autre chose est devenue une évidence, tellement que je ne me voyais pas rédiger un article de plus.

      Répondre à Marlène
  • Sweet Judas

    Je ne peux pas m’empêcher de trouver ce genre de billets comparables à des discours de marchands de tapis… Ca marche sûrement (enfin, je suppose)(je suis pas le public visé, puisque je ne cherche pas à transformer mon blog en « business »), mais au final, j’ai l’impression de retrouver le même ton, les mêmes arguments voire les mêmes traits d’humour (le redondant « c’est comme faire ci ou ça dans un monde-ci ou ça blabla ») dans tous les articles de ces blogs destinés à aider le lecteur à vivre de ses propres mots.

    Répondre à Sweet
    • Théo

      Je conçois que vous n’appréciez pas l’article il n’y a aucun problème (d’autant plus si vous n’êtes pas dans la cible que je vise) mais je ne pense pas donner les mêmes arguments que tout le monde par contre .. En témoignent le commentaire juste en haut du vôtre et les réactions sur Twitter par rapport à mon post. Je vous souhaite une bonne journée en tout cas

      Répondre à Théo
    • Marlène

      Ça marche énormément, à vrai dire, l’article de Théo a déjà été partagé plusieurs dizaines de fois sur les réseaux sociaux depuis sa publication, liké 58 fois sur Hellocoton ce qui est bien plus que la moyenne de mes articles relayés là-bas… Je peux comprendre le sentiment de « vu et revu » sur la forme, par exemple avec les articles de type « liste » qui sont ultra utilisés (et qui marchent toujours aussi bien malgré les critiques).

      Sur le fond, j’ai choisi d’accueillir Théo parce qu’il a une approche moins commerciale que ces blogs auxquels tu fais référence. Je déteste les discours marketing à outrance, le baratin commercial qui te vend la lune quand, dans la réalité, il faut du temps et beaucoup de travail pour développer un blog. Par ailleurs, nombre de ces astuces peuvent être appliquées par n’importe qui, ambition pro ou pas. Poser des questions à ses lecteurs, s’adresser à eux directement, comprendre leurs problèmes/doutes/questionnements, ce sont des choses qui à mon sens font tout le sel d’un « bon blog », qu’il soit amateur ou professionnel :)

      Répondre à Marlène
    • Sweet Judas

      Alors ça doit être parce que j’ai (presque toujours) la sensation de ne rien apprendre de nouveau ou de « novateur » dans ce type d’article. C’est presque comme si j’assimilais tout ça à du bon sens, en fait. Donc je ne comprends pas la nécessité de l’écrire noir sur blanc, et de le répéter à toutes les sauces (commerciales ou non).
      Et vu qu’il faut le préciser partout maintenant : tout ça n’engage que moi, obviously =)

      Répondre à Sweet
    • kiko

      oui je suis d’accord et au final pour vendre (de prime abord gratuit puis on récolte ton adresse mail etc…)des pdf (p… de f…): »10 choses que… »,  » 5 idéés géniales… » cela devient un ras le bol.d’ailleurs je n’ai plus envie de lire de blog ..

      Répondre à kiko
    • Marlène

      Il suffit de choisir ses lectures :) Pour ma part je suis beaucoup de blogs et en règle générale, je ne m’abonne pas aux newsletters, j’utilise simplement un lecteur de flux RSS (Feedly) pour recevoir les nouveaux articles. Je n’ai pas le sentiment de passer à côté de contenus révolutionnaires sous prétexte que je n’ai pas reçu tel ou tel PDF gratuit…

      D’autre part, tous les blogs ne sont pas conçus pour gagner de l’argent ou vendre une méthode miracle. Et même parmi ceux qui bloguent dans le cadre de leur métier pour attirer du trafic sur leur site pro, il y a encore des gens qui le font sans tomber dans une débauche de vocabulaire marketing (en référencement, je suis par exemple SEO Mix et Axe-Net). Je pense que la blogosphère est assez riche pour ne pas faire de généralités.

      Répondre à Marlène
    • Sweet Judas

      Aaaah l’astuce de Feedly, c’est LA BASE !

      Répondre à Sweet
  • jordane

    Je viens d’arriver sur ton site par hasard, je ne suis pas déçu, je pensais que j’allais encore lire un article vu et revu et en fait pas du tout !
    Je suis agréablement surpris, ça fait du bien de lire des articles comme le tiens surtout dans cette thématique, ça change, c’est frais et c’est ce qui manque au blogging !

    Répondre à jordane
    • Marlène

      Hello Jordane, l’article n’est pas écrit par moi mais par Théo, du blog Blogging Enchanteur. Son article est effectivement très sympa et plein de bons conseils.

      Répondre à Marlène
    • Théo

      Merci de ton commentaire Jordane, ça me fait plaisir d’autant plus que c’est ce que j’ai voulu faire dans cet article, ne pas donner de conseils bateau et déjà vus.

      Répondre à Théo
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.