Pourquoi je perds des abonnés sur Instagram ? Petit guide de diagnostic !

Pourquoi je perds des abonnés sur Instagram ? Guide de diagnostic !



Aujourd’hui, nous allons parler d’une question que tout utilisateur de ce réseau social s’est un jour posée : pourquoi je perds des abonnés sur Instagram ? D’où vient cette perte de followers, a-t-on commis une erreur quelque part dans la gestion de son compte ?
 
Dans cet article, je vous propose quelques raisons courantes d’une perte d’abonnés Instagram. De quoi vous aider, peut-être, à redresser la barre si vous y êtes confronté !
 

Perdre des abonnés Instagram est normal

 
Sur Instagram, plus que sur d’autres réseaux, la perte d’abonnés est un phénomène normal et certaines raisons d’une perte de followers n’ont rien à voir avec votre propre manière de gérer votre compte.
 

La conséquence d’un manque de visibilité

 
Si Instagram a dû mettre en place un algorithme pour décider de manière automatique de la visibilité à accorder à telle ou telle publication, c’est parce que le réseau accueillait de plus en plus de membres, donc de plus en plus de contenus.
 
Il devenait naturellement très difficile pour une personne de consulter l’ensemble des photos des comptes qu’elle suivait. Instagram a donc décidé de « calculer » automatiquement la probabilité que vous soyez intéressé par telle ou telle photo… et de classer les photos en conséquence, pour mettre en avant les comptes avec lesquels vous interagissez le plus souvent.
 
Evidemment, cela pousse aussi les membres professionnels du réseau à recourir davantage à la publicité, ce qui est avantageux pour Instagram.
 
Le résultat, c’est qu’il y a des comptes que vous appréciez peut-être mais avec lesquels vous interagissez peu (par manque de temps, parce que vous n’avez pas le réflexe de liker, sauvegarder ou commenter ce qu’ils postent) et dont la visibilité va peu à peu baisser dans votre feed Instagram.
 
Dites-vous que le même phénomène se produit avec votre propre compte. Il y a des gens qui, régulièrement, vont ainsi « faire le tri » dans leurs abonnements pour retirer les comptes avec lesquels ils interagissent le moins. Ou des comptes qu’ils ne voient presque jamais dans leur feed. Vous pouvez ainsi perdre des abonnés Instagram.

Perte d'abonnés Instagram et manque de visibilité
Perte d’abonnés Instagram et manque de visibilité

 

La technique du follow/unfollow

 
Bien qu’elle soit décriée, la technique de promotion d’un compte basée sur le follow/unfollow est encore largement utilisée. La personne s’abonne à votre compte, espérant ainsi que vous vous abonniez en retour (follow). Si elle constate que vous ne vous abonnez pas, elle se désabonne (unfollow).
 
Certains pratiquent cette méthode à grande échelle, en utilisant des logiciels conçus notamment pour automatiser le follow/unfollow comme Instavast.
 
Inévitablement, sur votre propre compte, ça se traduit par une perte de followers Instagram.
 

Les nettoyages Instagram

 
Régulièrement, Instagram « fait le ménage » dans les comptes du réseau, supprimant les comptes identifiés comme faux, à l’origine de spam ou de pratiques abusives.
 
Cette élimination périodique des « faux followers » (ou suspectés de l’être) a parfois un impact important sur le nombre d’abonnés d’un compte, en particulier si vous êtes ciblé régulièrement par le spam.
 

Les fermetures de compte

 
Au fil du temps, certaines personnes prennent la décision de quitter Instagram et de fermer leur compte. La proportion est généralement mineure, mais peut aussi être une cause de perte d’abonnés Instagram sans lien avec votre propre manière de gérer votre compte.
 
Face à toutes ces raisons externes, vos moyens d’action sont limités, hormis deux choses :

  • Inciter vos abonnés à l’action – Vous pouvez régulièrement rappeler à quel point il est important de manifester son intérêt pour un compte par des actions (enregistrer une photo que l’on apprécie, poster un commentaire, etc). Cela permet aux abonnés, individuellement, de continuer à voir vos contenus… et cela vous permet de continuer à bénéficier d’une bonne visibilité.
  • Intégrer la notion d’engagement à vos contenus – Poser des questions, proposer aux abonnés de voter, utiliser les fonctionnalités interactives que propose Instagram (sondage, questions, etc) permet de stimuler naturellement l’activité sur votre compte, donc de rester visible auprès de ceux qui vous suivent. Ca peut contribuer à limiter la perte d’abonnés liée à une baisse de visibilité.

 


Pourquoi perd-on des abonnés sur Instagram ? Causes internes

 
La perte d’abonnés Instagram n’est pas seulement liée à des facteurs externes, elle peut aussi être causée par des erreurs ou des manques dans la gestion de votre compte. Voyons à présent quel type d’erreur peut conduire à une perte de followers.
 

Un manque de publications

 
Je vous présente mon principal défaut sur Instagram ;) Le manque de publications peut être une vraie source de perte d’abonnés Instagram. Pour vous donner une idée, la plateforme d’influence Octoly n’accepte que les comptes qui s’engagent sur la « publication d’un minimum de cinq photos par semaine ». Beaucoup d’utilisateurs s’accordent à dire que c’est le « minimum syndical » pour qu’un compte connaisse un bon développement.

Ce qui veut dire poster un minimum de 260 photos par an… En voyant ce nombre, on mesure bien le travail que cela implique !

En réalité, tous les comptes qui se développent ne sont pas aussi actifs que ça en matière de photos… mais le compensent souvent par une grande implication en story ! Un excellent moyen de maintenir un lien régulier avec sa communauté et de limiter la perte d’abonnés.

Perte de followers et fréquence de publication
Perte de followers et fréquence de publication

 

Un rythme de publication inadapté

 
Si poster trop rarement est un problème, poster trop souvent ou trop de photos d’un coup l’est aussi :) Afficher une hyperactivité entrecoupée de longues périodes de silence génère souvent une vague de désabonnements.
 
Peut-être parce que vos abonnés ont subitement le sentiment d’un « trop-plein » quand vous refaites votre apparition. Peut-être parce que vos silences les empêchent de tisser un lien avec vous et de réellement s’intéresser à vos contenus.
 

Un contenu qui manque de qualité

Il est toujours difficile de s’auto-juger en la matière mais parfois, il y a un réel problème de qualité sur un compte Instagram. Des photos trop floues, mal cadrées, pas assez lumineuses, trop retouchées… et cela peut faire perdre des abonnés !

Vous pouvez demander des avis sur votre compte autour de vous, des suggestions pour l’améliorer et, si vous constatez que vous avez un déficit de qualité, entraînez-vous ! Pour ma part, je me suis beaucoup entraînée par répétition et par imitation : je répétais la même photo, au même endroit, pour essayer de l’améliorer… et je repérais sur Internet des clichés de photographes chevronnés que j’essayais de reproduire (même angle, même niveau de zoom, etc).

Un manque d’investissement dans l’aspect « social » d’Instagram

Parfois, les photos sont qualitatives, les légendes aussi, elles utilisent les bons hashtags… mais ce qu’il vous manque est simplement de tirer profit de la dimension « sociale » d’Instagram.

Si vous n’allez jamais commenter ou liker les photos des autres, il y a peu de chances qu’ils aient envie de commenter les vôtres. C’est un peu comme les liens amicaux dans la vraie vie : si vous êtes toujours celui ou celle qui prend des nouvelles de ses amis mais que, de leur côté, ils n’en prennent jamais, vous allez vite avoir le sentiment que la relation est déséquilibrée. Même principe sur Instagram.

Je vous dirais même qu’un simple like est souvent insuffisant, il se « noie » parmi ceux des visiteurs de passage… alors que si vous prenez le temps de commenter régulièrement les photos ou de réagir aux stories des comptes que vous suivez, il y a plus de chances que votre nom leur devienne familier et qu’ils commentent vos contenus en retour.

Cette dimension sociale permet de tisser un lien avec vos abonnés, qui limite la perte de followers Instagram intempestive !

Un manque de cohérence sur votre compte

 
Avoir un univers visuel à soi, une forme de « ligne éditoriale » dans ce que l’on poste est aussi une bonne arme dans la lutte contre la perte de followers Instagram. En effet, un compte qui passe d’un sujet à l’autre, d’un style de photo à l’autre sans aucun fil conducteur peut rapidement dérouter ses abonnés, qui en viennent à se demander pour quelle raison ils ont suivi ce compte.
 
La cohérence ne consiste pas forcément à poster toujours sur le même sujet, au contraire ! Il peut s’agir d’une cohérence dans le style des photos, les tonalités qu’elles adoptent, d’une harmonie qui se crée d’une photo à l’autre.
 
Ainsi, la personne qui découvre votre compte a tout de suite une vision assez précise de ce que vous postez et, une fois abonnée, reçoit des photos en accord avec ses attentes. Ca limite le risque de désabonnement !
 
Je vous ai donné sur le blog plein de conseils pour avoir un feed cohérent sur Instagram. Vous pouvez notamment prévisualiser le rendu de votre compte avec une appli comme Preview afin de vérifier que les nouvelles photos postées s’intègrent harmonieusement au reste de vos contenus.

Application Preview sur Instagram
Application Preview sur Instagram

 

Vous postez sur un terrain trop encombré

Certains sujets comptent plusieurs dizaines de millions de publications. Les statistiques étant ainsi faites, il devient alors beaucoup plus difficile de développer son compte… et beaucoup plus facile de perdre des abonnés car la « concurrence » étant plus rude, ils peuvent aisément trouver quelqu’un qui fera de plus jolies photos ou qui postera davantage, avec plus de variété ! J’en sais quelque chose avec mon compte Instagram de photos de paysages hum !

Aujourd’hui, pour trouver sa place plus facilement, il est préférable d’opter pour un sujet moins encombré ou pour une approche originale d’un sujet connu. Je le dis souvent au sujet des blogs mais c’est aussi valable pour Instagram : « tout le monde peut parler du même sujet que vous, personne n’en parlera comme vous ».

Votre personnalité est probablement ce que vous avez de plus unique, alors la faire ressortir à travers vos légendes ou vos stories est l’un des meilleurs moyens de sortir du lot.

Vous ne soignez pas assez vos légendes

Les légendes, justement, parlons-en !
 
Il y a deux ans, j’ai suivi une masterclass Instagram et l’un des conseils donnés était de vraiment travailler la légende de ses photos, afin de sortir du côté « catalogue d’images » qu’Instagram peut vite devenir.
 
En effet, on trouve aujourd’hui partout de belles photos, et il y a une foule de comptes qui se consacrent justement à reposter ces « belles photos ». Le simple fait de publier une image de qualité n’est donc pas suffisant pour assurer le développement de son compte, et faire en sorte que la perte d’abonnés Instagram soit moins importante que le gain de nouveaux followers.
 
Dans la légende, vous pouvez par exemple…

  • Vous auto-mentionner : cela permet aux gens qui découvriront vos photos via les hashtags de visiter facilement votre profil. Vous pouvez par exemple écrire « Suivez @moncompte pour plus de… » en valorisant les 2-3 atouts de votre compte succinctement. Ou vous contenter d’une simple emoji photo + @moncompte.
  • Raconter l’histoire derrière l’image : où étiez-vous ? Avec qui ? Qu’est-ce que vous montrez ? Pourquoi ça a attiré votre attention ? Comment avez-vous pris la photo ? Quel était votre état d’esprit ? Quel est votre état d’esprit actuel ? L’idée est de donner du « caractère » à la photo : au lieu d’en faire une simple image que l’on aurait pu voir dans n’importe quel catalogue, racontez quelque chose qui en fera une image unique.
  • Inclure un appel à l’action : vous pouvez tout à fait interpeller votre communauté en leur posant une question, en leur demandant de taguer quelqu’un, d’aller voir le lien dans votre bio, de réagir par un emoji… à chacun sa méthode en fonction de ce qui fonctionne le mieux auprès des abonnés.

 

Vous devez optimiser vos hashtags

 
Vous l’aurez sans doute compris en lisant cet article, perdre des abonnés Instagram est assez inévitable. Le challenge consiste donc surtout à faire en sorte de gagner suffisamment de followers pour que cette perte naturelle soit compensée et dépassée afin de générer de la croissance pour votre compte.
 
Parmi les moyens d’action qui sont à votre disposition figurent les hashtags. Ils sont un facteur important de découverte de votre compte.
 
Pour ma part :

  • J’utilise l’application Leetags pour trouver des idées de hashtags.
  • Je vais voir, sur le sujet principal de ma photo, quels hashtags ont été utilisés par les « meilleures photos » mises en avant par Instagram.

 
En combinant ces deux astuces, on arrive à trouver un bon équilibre entre hashtags très populaires (mais où les photos sont vite « noyées » dans le flot de clichés postés au quotidien) et hashtags plus confidentiels (offrant moins d’exposition immédiate mais une meilleure longévité).

Instagram
 

Vous faites l’objet d’un « shadow ban »

Le shadow ban ou shadow banning est une restriction de la visibilité Instagram, qui empêche votre profil d’être trouvé par les gens qui ne vous suivent pas déjà (par exemple, vous devenez invisible lors d’une recherche par hashtag, même si vous avez utilisé le hashtag en question).

La mesure vient souvent comme sanction d’un comportement jugé suspect par Instagram : achat de followers, « suractivité anormale » (liker ou commenter trop de photos dans un laps de temps donné, suivre trop de nouveaux comptes dans un court intervalle), recours à des applications d’automatisation de l’activité Instagram.

Parfois, c’est tout simplement l’utilisation de certains hashtags interdits qui peut déclencher un shadow ban. L’application Preview avait donné un petit échantillon d’une liste de hashtags bannis en 2018 tout en précisant qu’ils en avaient identifié plus de 114000 dans ce cas. Le plus simple est donc de taper chaque hashtag envisagé dans la barre de recherche : si rien ne ressort, le hashtag est sans doute banni, temporairement ou définitivement.

Parfois, les hashtags bannis paraissent très inoffensifs de l’extérieur (ex : on a vu des hashtags comme #books ou #streetphoto être bannis, je ne sais pas si ce sera encore le cas quand vous lirez l’article mais ça vous donne un exemple). On peut donc facilement se retrouver « shadow banned » tout en ayant l’impression de n’avoir rien fait de mal.

Instagram n’envoie pas de notification pour prévenir que votre compte fait l’objet de cette restriction de visibilité. Par conséquent, vous subissez juste une chute de l’engagement. Elle conduit souvent à perdre des abonnés Instagram parce que les gens ne vous voient plus et préfèrent donc se désabonner.

Pour éviter d’en être victime

  • Évitez tout ce qui génère une activité suspecte (applications qui automatisent les likes, les commentaires, les follows).
  • Évitez de liker par centaines des photos, même si vous le faites « de bonne foi » car vous vous ennuyez et que ça vous occupe de traîner sur Instagram, ça peut finir par déclencher un blocage.
  • Quand vous choisissez des hashtags, soyez attentif aux hashtags « bannis » qui peuvent se cacher derrière des mots en apparence inoffensifs.

Si vous avez l’impression d’être victime d’un shadow ban, vous pouvez essayer de retirer les hashtags de vos derniers posts, d’arrêter de poster et d’avoir une activité (likes, commentaires, etc) pendant quelques jours, de signaler le problème à Instagram et de retirer les permissions accordées aux éventuelles applis d’automatisation si vous en utilisez.

Perte d’abonnés Instagram et nostalgie de « l’Instagram d’avant »

On ne va pas se mentir, quand on évoque aujourd’hui la perte d’abonnés Instagram, on a souvent une forme de nostalgie de l’Instagram d’avant, où il était « facile » de développer son compte, où la concurrence était moins rude et les règles du jeu moins compliquées.

Un compte qui se lance aujourd’hui, qu’il soit professionnel ou amateur, ne peut pas espérer le même rythme de croissance qu’un compte ouvert aux débuts du réseau social. Cela crée forcément un déséquilibre dans les chiffres entre les early adopters d’Instagram et ceux qui s’y mettent plus tardivement.

Néanmoins, le nombre d’abonnés ne préjuge en rien du taux d’engagement, les petits comptes ont souvent le privilège de profiter d’un meilleur taux d’engagement. Iconosquare avait mené une étude analysant plus de 30000 comptes Business sur Instagram et avait détecté un taux d’engagement moyen de 4.7%, soulignant des disparités en fonction du secteur (les personnalités étaient celles qui bénéficiaient du meilleur taux d’engagement).

Retenez en tout cas que si la perte d’abonnés Instagram est inévitable, votre meilleur atout est d’essayer de la compenser par une bonne gestion de votre compte !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

4 commentaires sur “Pourquoi je perds des abonnés sur Instagram ? Guide de diagnostic !

  • Virginie

    Coucou,
    Un grand merci pour ton article très complet et tes conseils toujours si utiles!
    Virginie

    Répondre à Virginie
  • Bernie

    Bonjour Marlène,
    perdre un abonné en soi n’est vraiment pas grave. Il est naturel de se désabonner d’un compte qui ne nous inspire plus, ou qui ne publie plus par exemple.
    Par contre, si c’est l’algorithme qui pousse au désabonnement, c’est une forme de manipulation que je trouve personnellement dangereuse.
    A titre personnel, l’impact du nouvel algorithme c’est un nombre de like divisé par 3 ou 4: : la raison est simple, je n’utilise jamais de post sponsorisé.
    Concernant les hashtags, il est possible d’en inclure jusqu’à 30, mais existe-il un nombre recommandé ?

    Répondre à Bernie
    • Marlène

      Hello Bernie, effectivement ce n’est pas grave en soi de perdre des abonnés, ça fait partie de l’aventure quelle que soit la manière dont on publie : en étant cohérent dans son thème, on risque de perdre des gens par manque de variété ; en changeant trop de thème, par excès de diversité ; et ainsi de suite !

      A titre personnel, ce qui me perturbe est le fait qu’il n’y ait plus autant de logique qu’à une époque, où tu pouvais plus facilement établir un lien entre tes actions et tes statistiques (ex : « j’ai changé d’heure de publication » => le post n’a pas « marché » => j’en déduis que mes abonnés préfèrent que je publie plus tard).

      Concernant les hashtags, toutes les études sont dans la nature : certains disent qu’il faut remplir au maximum pour avoir beaucoup d’opportunités d’être trouvé, d’autres non. Je pense que le premier guide est la pertinence, si on arrive à 30 en faisant du « remplissage », c’est moins utile à mon sens que de mettre seulement 10 hashtags parfaitement en phase avec le post. Qu’en penses-tu ? As-tu constaté un « nombre idéal » ?

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.