Votre commentaire est en attente de modération… Comment gérer l’agressivité sur le web ?


Vous avez peut-être déjà lu ce message après avoir voulu poster un commentaire sur un blog : “Votre commentaire est en attente de modération“. Que signifie ce terme ? A quoi sert la modération des commentaires sur un blog ?

Vous l’ignorez peut-être mais la modération fait partie des responsabilités d’un blogueur. Une responsabilité légale mais aussi une mission incontournable pour maintenir une bonne ambiance au sein de sa communauté.

Si la plupart des messages reçus sont bienveillants, il peut arriver que l’on soit confronté à des exceptions… et mieux vaut avoir quelques bonnes pratiques sous le coude pour bien les vivre et les gérer !

Accord et désaccord

A quoi sert la modération des commentaires ?

La modération est le fait d’examiner les messages publics reçus sur un site ou un blog puis de déterminer s’ils sont “acceptables” ou non.

La modération peut s’effectuer à deux niveaux :

  • La modération a priori consiste à valider manuellement les commentaires avant qu’ils n’apparaissent publiquement sur le blog. Quand un visiteur poste un commentaire, celui-ci n’apparaît donc qu’après avoir été lu et approuvé. C’est dans ce contexte que le message “Votre commentaire est en attente de modération” s’affiche souvent.
  • La modération a posteriori consiste à afficher directement les commentaires sans validation préalable, et à intervenir a posteriori pour supprimer ceux qui posent problème. On fait d’ailleurs parfois appel aux lecteurs du blog eux-mêmes en les invitant à signaler les commentaires problématiques.

Chaque type de modération possède ses avantages et ses inconvénients.

Modération a priori ou a posteriori ? Avantages et inconvénients

Du côté de la modération a priori :

  • On peut garder un contrôle strict sur ce qui est posté : on peut facilement éliminer les commentaires qui posent problème (insultes, diffamation, etc) ou les commentaires de type publicité.
  • La contrepartie, c’est un manque de réactivité car à moins de pouvoir être présent sur votre blog 24h/24, les commentaires ne seront pas validés en temps réel.
  • De même, on pourra vous reprocher un manque d’ouverture : vos visiteurs se demanderont parfois si vous n’avez pas censuré certains commentaires juste parce qu’ils vous ont déplu.
  • Modérer a priori n’encourage pas la conversation : comme les internautes doivent attendre la validation des commentaires, ils ne peuvent pas se répondre les uns aux autres en temps réel donc vous perdez un peu en authenticité.

Et pour la modération a posteriori :

  • Elle favorise cette dimension interactive et la sincérité des échanges.
  • En contrepartie, il faut accepter une certaine perte de contrôle. Par conséquent, il est primordial de toujours garder un œil sur les commentaires publiés.

Une question de fond : que tolérez-vous sur votre blog ?

Quel que soit le mode de modération des commentaires que l’on choisit (a priori ou a posteriori), on a tous une limite implicite ou explicite quant à ce que l’on accepte ou pas sur son blog.

Certains optent pour la politique du “Je suis chez moi, je fais ce que je veux” : elle consiste à imposer à ses lecteurs des décisions de modération. C’est ce que font, par exemple, les blogueurs qui ne valident aucun commentaire négatif. Le blogueur John Scalzi notamment a une charte de modération assez connue sur le web, dans laquelle il déclare :

Tout ce qui figure sur le site relève de mon opinion personnelle […]. J’ai des opinions affirmées. Il peut arriver que vous ne soyez pas d’accord avec elles ou avec la manière dont je choisis de les exprimer. Ce n’est pas mon problème. Je ne prétends pas être impartial, juste ou sympathique. J’écris ce que je veux ici et le fait que vous en soyez outrés n’est pas pour moi une raison d’arrêter d’écrire comme je l’entends. Je gère ce site comme je veux. Vous n’avez pas votre mot à dire et si vous essayez de laisser entendre que c’est le cas, il est possible que je me montre désagréable envers vous.

Ça a le mérite d’être radical ! Sans aller jusque là – ou jusqu’à l’exprimer aussi franchement – beaucoup de blogueurs se fixent des limites dans ce qu’ils sont prêts à laisser passer sur leur blog.

Sur quels critères modérer les commentaires ?

Je suis sûre que vous avez tous votre propre avis sur ce qui est tolérable ou pas. On peut décider par exemple de modérer un commentaire…

  • Parce qu’il est strictement publicitaire – “Super article” + un lien vers un blog…
  • Parce qu’il est insultant ou volontairement provocateur – “Tu es moche”, “Tu ne sais pas écrire”, etc.
  • Parce qu’il est hors sujet.
  • Parce que le lecteur a confondu les commentaires et les e-mails – J’ai eu le cas ici : j’avais publié un article expliquant comment supprimer ses coordonnées sur un site… et une dame a posté dans un commentaire ses nom/adresse/numéro de téléphone en me demandant de les supprimer, croyant que j’étais la gérante du site en question !
  • Parce qu’il est illégal – Diffamation, piratage, etc.

Sur le plan légal, vous devenez responsable de ce qui est écrit sur votre blog dès lors que vous en avez eu connaissance. Il est donc important de garder un œil sur les commentaires !

Comment répondre à l’agressivité ?

Vous avez peut-être déjà été la cible de commentaires de blog agressifs. Vous avez senti que la moutarde vous montait au nez, vous vous êtes peut-être senti(e) très blessé(e) et vous devez maintenant choisir de réagir… ou pas.

Il faut d’abord apprendre à distinguer deux types d’agressivité : celle des trolls et celle des autres.

Le troll est quelqu’un qui, pour passer le temps, s’amuse à poster des commentaires dans le seul but de provoquer des réactions extrêmes de la part du blogueur ou des autres visiteurs. L’espèce est particulièrement présente sur certaines thématiques… à l’instar des blogs mode, où l’on voit fleurir des commentaires comme “Avec la tête que tu as, tu devrais avoir honte de t’exposer comme ça”.

Une seule règle à respecter : le célèbre “Don’t feed the troll” (“Ne nourrissez pas le troll”). En gros : inutile de leur répondre ou alors, faites-le avec beaucoup d’humour pour retourner la situation à votre avantage en montrant qu’il faut mieux en rire.

Ensuite, il y a les commentaires agressifs venant de personnes qui ont été touchées, blessées, irritées par l’un de vos articles et qui le font savoir d’une manière un peu sèche. Là, pas question de les ignorer ou de les rabrouer. Idem lorsque l’on vous signale un peu froidement une erreur ou un oubli.

Enfant en colère qui boude

Comment réagir face à une agressivité “justifiée” ?

Si vous modérez votre site a priori, surtout, ne censurez pas ce commentaire. Derrière son agressivité se cache une vraie remarque et si la personne l’a exprimée, c’est que le sujet l’a touchée et qu’elle attend une réaction de votre part. Prenez le temps de la réflexion.

En général, quand on reçoit un commentaire agressif, on passe par une phase “Non mais pour qui il/elle se prend celui/celle-là ?” Ne répondez pas à chaud, vous risquez à votre tour d’être agressif et d’envenimer l’échange au lieu de le rendre constructif.

Identifiez la cause de l’agressivité et réagissez en conséquence

  • Si l’on vous signale une erreur ou un oubli et que la personne a raison, excusez-vous, remerciez-la de son intervention et modifiez votre article en conséquence. Si elle insiste (plusieurs commentaires “c’est dingue de faire une erreur pareille”), ne répondez plus. Vous avez tenu compte de la remarque, c’est suffisant.
  • Si l’on vous signale une erreur mais que vous pensez avoir raison, expliquez calmement pourquoi vous avez écrit ceci ou cela. Et surtout, demandez à votre lecteur pourquoi il pense que vous vous êtes trompé. Ça peut être l’occasion pour l’un et l’autre d’apprendre des choses !
  • Si l’internaute est en désaccord avec vous sur un sujet qui le passionne/le révolte, il est important de lui montrer que vous avez entendu son point de vue. Proposez-lui d’en dire plus et expliquez posément pourquoi vous avez un avis différent. S’il réagit encore de manière agressive, là encore, il faut savoir ne plus répondre. Un débat est intéressant mais si l’un des interlocuteurs est trop énervé pour entendre le moindre argument différent du sien, ce n’est plus un débat !

Recevoir des critiques et être heureux quand même

Je crois qu’il ne faut pas nier qu’un commentaire négatif fait du mal ou, du moins, est désagréable à recevoir. On a beau se répéter qu’il ne faut pas y accorder trop d’importance, ça reste un mauvais épisode et certaines critiques nous marquent plus que d’autres.

Alors j’en retiendrais quelques conseils :

  • Si vous n’êtes pas prêt à recevoir des critiques, ne sollicitez pas l’avis de vos lecteurs – Dans l’idéal, c’est bien de temps en temps de demander à ses lecteurs ce qu’ils pensent de notre blog… mais il faut être prêt à entendre du bon comme du moins bon. Ce n’est pas toujours facile et si on traverse une période de fragilité, on peut se sentir très blessé par ces critiques. Dans ce cas, mieux vaut continuer son petit bonhomme de chemin en suivant son intuition.
  • Une critique est un indicateur, pas une consigne à suivre – Vos centaines ou vos milliers de lecteurs se font tous un avis sur votre site. Rares sont ceux qui l’expriment alors forcément, le moindre avis exprimé a du poids… et encore plus si c’est une critique. Néanmoins, gardez à l’esprit que ça reste UN avis, pas une vérité absolue sur une erreur que vous devez vous empresser de corriger. A vous de décider si vous en tenez compte ou pas.
  • Si une critique vous blesse terriblement, vous avez le droit de l’ignorer – Parfois, répondre est une bonne thérapie… mais parfois, on n’a juste pas envie de tolérer ça sur son blog.

Enfin, gardez à l’esprit que même si vous y consacrez beaucoup de temps, ce n’est qu’un blog. Ne vous rendez pas malade à cause de quelques lecteurs. Sortez, voyez vos amis, changez-vous les idées, ça vous aidera à relativiser cette agressivité.

Avez-vous déjà été confronté à ce type de situation ? Quels sont vos conseils ?
Thèmes : Commentaires 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 commentaires sur “Votre commentaire est en attente de modération… Comment gérer l’agressivité sur le web ?

  • l0uanne

    Je re-poste un commentaire :) J’ai écrit un article qui a fait la Une hellocoton. Non seulement j’ai eu pas mal de commentaires me traitant “d’ignorante” ou de “fermé d’esprit”. Mais une lectrice (blogueuse ?) à pas apprécier cette mise en avant et en plus de l’avoir fait savoir si mon blog, elle l’a aussi posté sur sa page facebook… qui bien sûr est populaire. J’ai eu droit à un lynchage publique, et je le vis assez mal. Les commentaires sont une chose, mais ça, ça en ait une autre…

    Répondre à l0uanne
    • Marlène

      C’est ton article “En fait-on trop ?” Tu as supprimé les commentaires en question ? Je suis allée faire un tour sur ton blog et je ne vois pas les commentaires dont tu parles :-/ Je n’ai pas non plus trouvé ta page Facebook.

      Si c’est bien cet article, tu prends une position forte sur un sujet qui touche très fort aux émotions (maternité, éducation, etc) donc ça ne me surprend pas du tout qu’il y ait des réactions virulentes. Mais comme je ne les vois pas, je ne peux pas vraiment donner mon avis !

      Répondre à Marlène
    • l0uanne

      Oui c’est cet article et j’ai supprimer tous les commentaires sur mon blog qui était mauvais. C’est pas sur ma page Facebook c’est sur celle d’une fille appelé Asaline Audrey Almonde ou quelque chose comme ça

      Répondre à l0uanne
    • Marlène

      Ok. J’avoue que je ne suis pas très pour la suppression pure et simple des commentaires qui vont dans un sens différent, souvent ça ne fait qu’envenimer la situation car la personne est tellement vexée qu’on ait supprimé sa réaction qu’elle risque de chercher à “te pourrir” encore plus sur tous les réseaux…

      J’avais bien compris que c’était sur une autre page Facebook mais comme je ne voyais aucun commentaire négatif sur ton article, je pensais qu’ils avaient été postés sur ta propre page Facebook et non sur ton blog. Je peux comprendre ta réaction “instinctive” qui est de refuser tout commentaire agressif mais un article d’opinion, opinion tranchée qui plus est, va par définition faire réagir… et certaines personnes ne prendront pas de pincettes pour te dire les choses.

      Comme je le dis dans mon article, il faut se rappeler que ce n’est qu’un blog : il y a des gens qui pensent que tu as tort, que ton point de vue n’est pas le bon, ok. Soit tu as envie de débattre avec eux, d’écouter leurs arguments, d’y opposer les tiens, etc, et dans ce cas tu laisses les gens exprimer leur réaction même si c’est maladroit et virulent. Soit tu es mal à l’aise avec le fait qu’on te critique sur cette opinion parce que ça te blesse, que tu n’es pas prête à entendre des reproches sur ces sujets… et dans ce cas, le mieux est de passer à autre chose. De s’aérer, de laisser de côté les articles avec des opinions fortes histoire de digérer l’affaire…

      Je ne dis pas qu’il faut toujours être consensuel sur un blog… mais quand on ne l’est pas, il faut s’attendre à ce que ça fasse réagir en face de manière aussi forte que ton opinion l’a été. Si ça te fait du mal, il faut te protéger et opter pour des contenus moins “touchy” car je doute qu’on puisse empêcher ce type de réaction de la part de certains internautes.

      Répondre à Marlène
  • l0uanne

    Je sais pas si on peut appelé ça un commentaire agressif, mais j’avais fait un article sur les jeunes mères, notamment ado, et j’ai eu un commentaire qui disait “encore une qui a des préjugés” ca m’avait pas mal vexée quand même

    Répondre à l0uanne
    • Marlène

      Ça ne m’étonne pas qu’il y ait des réactions un peu “affectives” sur ce genre de sujet, c’est le propre des thèmes d’opinion, ils suscitent des débats parfois enflammés.

      Répondre à Marlène
  • Lisette

    Bonjour,

    La lecture de l’article et de vos commentaires m’a bien fait rire : c’est tellement vrai !

    Pour ma part, j’ai mis un message au niveau de la validation du commentaire que je supprimais tout lien commercial et les SpamCo. J’en ai qui tentent qd même, la preuve que leur objectif n’est pas de lire, mais de coller leur argumentaire un peu sur tous les sites. Pour les Spams, j’ai Askimet et je valide les bons et les méchants vrais commentaires. Je considère que chacun est responsable de l’image qu’il laisse sur le Net (s’il en est l’auteur). Par ailleurs, certaines critiques sont constructives… mais c’est vrai qu’elles passent mieux quand c’est dit gentiment et/ou avec pédagogie.

    Sinon, étant professionnellement dans le service, le marketing et l’informatique, je m’étonne plus de rien. J’ai l’habitude d’être sollicitée même dans les repas de famille ou en fiesta dès que les gens entendent le mot “informatique”. Histoire de recadrer, je ne peux pas m’empêcher de dire “oui, pas de pb, c’est 50 euros.”, même si je m’exécute bénévolement. C’est juste histoire de rappeler que c’est mon boulot, pas ma vie : nuance.

    Il nous reste plus qu’à attendre qu’un humoriste prenne conscience de la source d’inspiration que peut être les commentaires et courrier d’un blog…

    Répondre à Lisette
    • Marlène

      Merci de ton message ! Ah, les sollicitations sur l’informatique, je connais bien, j’ai une lectrice qui m’envoyait jusqu’à 4-5 mails par jour, dès qu’une question lui passait par la tête concernant son blog, y compris les questions les plus évidentes (“où ça se télécharge WordPress ?”). J’ai dû lui rappeler qu’il existait un petit outil magique qui s’appelle Google… et qui peut parfois répondre à ses questions en 1 clic. J’aide volontiers quand je le peux mais certaines personnes ne font aucun effort pour chercher elles-mêmes avant de se tourner vers quelqu’un. C’est dommage parce que c’est en cherchant qu’on apprend le plus.

      Pour ma part, tout commentaire comportant un lien (et plus) est automatiquement modéré, comme tu t’en es peut-être aperçue en postant ton commentaire sur WordFence. Ça me permet de limiter les cas où les gens postent un lien publicitaire. Je supprime aussi les liens “spams déguisés en vrais commentaires” : par exemple, j’ai eu une vague de commentaires sous forme de compliments (“cet article est incroyable, on y apprend tellement de choses”) où la personne mettait dans sa signature un lien publicitaire (exemple : lien vers un site d’immobilier sur l’un de mes articles voyage, etc). Tu sens que c’est de la flatterie gratuite (et pas constructive) pour obtenir du lien…

      Répondre à Marlène
  • les filles en rose

    Merci !
    Je débute juste , mon blog a 1 mois et j’ai reçu mon premier méchant commentaire par …. ma belle-mère !!!!!
    Voilà je crois que maintenant je vais l’appeler le Troll !

    Répondre à les
    • Marlène

      Oh la vilaine ;) On comprend mieux pourquoi certains préfèrent cacher leur blog à leur famille !

      Répondre à Marlène
  • Juliette

    Bonjour, je viens de tomber sur ses conseils blogs pas mal du tout ! Une petite question, en espérant que vous pourrez me répondre. Je tiens un blog et j’aimerais savoir si il est possible d’identifier mes lecteurs grâce à leurs adresses ip. Je soupçonne une de mes lectrices de changer régulièrement de mail pour pouvoir continuer à m’écrire un peu tout et n’importe quoi.

    Répondre à Juliette
    • Marlène

      C’est parfois possible mais sur quelle plateforme es-tu ? Toutes les plateformes de blogging ne donnent pas cette possibilité. D’autre part, ça permettra d’identifier la personne si elle a une adresse IP statique mais pas si elle change d’IP à chaque connexion. C’est d’ailleurs assez agaçant quand on subit ce type d’attaque.

      Répondre à Marlène
  • Safiya

    Coucou !

    Je suis pas encore concernée mais je m’étais posée la question car comme tu le précises, il y a certains sujets sensibles et l’un d’eux constitue ma thématique de blog donc je m’y prépare !

    Merci pour ces précieux conseils et félicitations pour ton blog !

    A bientôt

    Safiya

    Répondre à Safiya
    • Marlène

      Je viens d’aller faire un tour sur ton blog, je vois à quoi tu fais référence… C’est triste de devoir se préparer à recevoir des critiques sur ce genre de sujet. Bonne soirée !

      Répondre à Marlène
  • kaylacos

    Bonjour,
    Je modère mes commentaires ça me permet de tous les lires et bien sûr d’avoir un œil sur la publication. Mais ces derniers jours j’ai reçu deux commentaires anonymes qui sont tombé en spam. Il se trouve que le 1er était en anglais et le 2ème en grec. Je me suis rendu compte qu’il s’agissait de site existant mais c’est de la pub qu’on me balance en commentaire. Pour le 1er je l’ai supprimé car j’ai trouvé ça bizarre au cas où. Là j’ai reçu le 2ème en grec pareil, mais ce qui m’a interpellé c’est en anonyme et pourtant l’adresse mail correspond à une bloggeuse française auquel j’ai déjà eu l’occasion de lire certains de ces articles. Cette fois je ne l’ai pas supprimé mais pas publier. Est ce un piratage de mon côté ou de l’autre ? je me pose des questions. Merci de ton aide.

    Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Ces commentaires sont aussi des spams, certains sont très réalistes. J’en reçois aussi de temps en temps, il y a même parfois des robots qui copient des commentaires existants sur la page pour les reposter sous forme de spam avec un lien vers un site douteux. Concernant l’adresse e-mail, à vrai dire, ce n’est pas une preuve d’identification. N’importe qui peut poster un commentaire en indiquant l’adresse e-mail de n’importe qui. Ça arrive d’ailleurs souvent à des blogueuses connues. Un anonyme se fait passer pour elles et poste un commentaire en utilisant leur nom & adresse e-mail…

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      Merci pour ta réponse. Je continue d’en recevoir de toutes les langues et en provenance pour certains de la même adresse mail de la même bloggeuse. Y ‘a t-il un moyen de remédier à ça ? ça commence à m’inquiété. Merci

      Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Tu en reçois un gros volume ? Pour te donner une idée sur No Tux j’ai environ 50 spams par jour, filtrés par l’antispam donc si tu n’as que quelques commentaires comme ça par jour, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Par ailleurs Blogspot appartient à Google, le jour où Google se laissera pirater si facilement n’est pas encore arrivé :)

      Pour être plus concrète, Blogger ne permet pas directement de bloquer quelqu’un. Il y a des moyens de bloquer une adresse IP (= série de chiffres qui identifie un ordinateur précis) mais d’une part, c’est complexe (il faut créer un fichier avec un code qui va bloquer l’adresse, héberger ce fichier sur un serveur quelque part, rédiger un code qui “appelle” ce fichier depuis ton blog), d’autre part l’adresse IP des spammeurs change en général à chaque connexion donc même si tu les bloques une fois, ils trouvent très vite un moyen de revenir.

      Tu peux aussi, si ce n’est pas déjà fait, activer un “captcha” (code à entrer par tes visiteurs pour lutter contre le spam) dans le menu Paramètres > Publications et commentaires, en cochant “Oui” à “Afficher la vérification des mots”. Et en ultime recours, interdire les commentaires “anonymes” sur ton blog.

      Répondre à Marlène
    • kaylacos

      Bonjour,
      ok je me suis vite inquiétée. Je souriais toute seule en lisant ta réponse, entre une dizaine de spam en quelques jours et une cinquantaine par jour ça m’a remise en place lol. Je lis pas mal d’articles sur les blogs, et je n’étais pas encore tombé sur des articles de messages en spam ou tout autre piratage. J’ai activé depuis un “captcha”. Et depuis plus rien. Je te remercie bien pour ta réponse et tes informations.

      Répondre à kaylacos
    • Marlène

      Le captcha est un excellent filtre et celui de Google marche vraiment bien, au point que je l’utilise sur mon blog (pourtant sur WordPress !) pour le formulaire de contact. Contente que ça résolve ton problème !

      Répondre à Marlène
  • Perfection Imparfaite

    Coucou :)
    Merci pour cette article fort intéressant ^^ C’est vrai que vis a vis des personnes mal intentionné, on a envie de les envoyer balader direct ;) mais il faut savoir rester calme :)

    Très bonne article!!!

    Répondre à Perfection
    • Marlène

      C’est le plus difficile ! S’empêcher de réagir à chaud et prendre le temps de laisser sortir la vapeur avant de répondre :)

      Répondre à Marlène
  • Rosa Marketing

    Ça peut devenir compliquer de gérer les commentaire, même si je suis pour à la base de garder aussi les commentaire négatifs si ils sont “constructifs”. Il est vrai que les gens ont tendance à ne pas prendre des pincettes lorsqu’ils laissent des commentaires, sur les blogs ou réseaux sociaux en général, et au lieu de dire quelque chose d’utile ça devient tous simplement vulgaire.

    Merci pour votre post qui résume bien les situations, c’est toujours bien de garder en tête tous ces conseils

    Répondre à Rosa
    • Marlène

      Oui et puis en tant que blogueur, je pense que chacun a son “seuil de tolérance” et de sensibilité et ça peut varier selon les moments (fatigue, vie perso, etc). On prend plus ou moins bien un commentaire selon notre état d’esprit du moment.

      Répondre à Marlène
  • Toute Ouïe

    Comment ça tu as refusé de traduire un livre de 600 pages gratos?! C’te honte! :)
    J’ai eu un commentaire en anglais à propos d’un artiste sur lequel j’avais écris et comme 1/ c’était en anglais, je trouvais pas très pertinent et 2/ elle disait tout le mal dudit artiste et de mon blog par la même occasion parce que j’avais osé écrire sur sa musique. Quand elle a vu que j’avais pas publié son commentaire, elle s’est alors attaqué au blog disant que c’était inadmissible, etc. alors du coup j’ai pris le temps de lui envoyer un mail pour qu’elle m’explique toute sa haine. Et en fait, l’artiste était un gros vilain qui s’était servi sur son compte ou je ne sais quoi et qui ne lui avait jamais remboursé. Donc elle écumait tous les sites le mentionnant pour se venger en lui faisant une bonne réputation en ligne. Bref, amour gloire et beauté!

    Répondre à Toute
    • Marlène

      Arf, c’est moche d’en arriver à se venger comme ça… mais de manière générale, j’ai l’impression que les gens “insatisfaits” (d’un produit, d’un service, etc) vont souvent faire des recherches Internet pour trouver un endroit où exprimer leur frustration.

      Répondre à Marlène
  • Séverine - Le Meilleur est Avenir

    Jusqu’à maintenant, je m’estime heureuse de n’avoir dû modérer que quelques spams et un commentaire totalement loufoque/à côté de la plaque/semi-publicitaire/outrageant (oui rien que ça !).
    Après forcément plus un blog est lu, commenté, plus le risque de dérive existe et ça demande du tact pour pouvoir gérer ça.
    Merci pour cet article :-)

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      Ah mais ça doit être pour ça que tu n’as pas de commentaires négatifs ! En fait, tu as un commentaire tous les 6 mois qui fait tout en même temps ^^ Comme ça, après, tu es tranquille ;)

      Répondre à Marlène
    • Severine - Le Meilleur est Avenir

      Il suffisait d’en parler pour que je reçoive un curieux message truffé de fautes qui me demande conseil… ! La malédiction a fini par s’abattre sur moi ;-)

      Répondre à Severine
    • Marlène

      Oops ! Dans un sens, c’est bon signe, ça veut dire que tu atteins les sphères suprêmes de l’influence ^^

      Répondre à Marlène
    • Séverine

      Mouahahah ! J’ai le pouvoiiiiir… allez vite un seau d’eau froide !

      Répondre à Séverine
  • Lucie

    Tres interessant ton article! Pour les commentaires j’accepte tout sauf les commentaires purement commerciaux, ceux qui insultants/racistes (j’en ai au, ca passe en spam direct) et ceux qui envoient un commentaire en pensant que c’est un email tout simplement pour ne pas rendre publique leurs donnees perso.

    Pour les demandes: j’ai du lever le pied parce que ca commencait a m’angoisser, or le blog doit rester un loisir et pas une source de stress. Je recois beaucoup de questions sur la vie a Londres (j’ai deja repondu a la plupart d’entre elles sur le blog mais bon), des demandes de traduction de CV, des demandes pour s’entrainer aux entretiens d’embauche…et les gens ont parfois du mal a comprendre que ce n’est pas possible et qu’il a des professionnels qui sont la pour ca. Un jour une lectrice m’a demande d’adapter son CV, ce que j’ai fait mais en lui precisant que la traduction laissait a desirer. Elle m’a demande de le traduire pour le lendemain matin parce que c’etait urgent pour sa recherche de job et n’a pas compris que bon, on a une vie a cote du blog aussi. C’est frustrant parce qu’on a vraiment envie d’aider les gens mais certaines personnes n’ont aucune limite et ne peuvent s’empecher de demander plus. Du coup, en tant que blogueur on doit aussi avoir nos limites et s’y tenir sinon ce n’est plus vivable :)

    Répondre à Lucie
    • Marlène

      Merci pour ton commentaire Lucie ! C’est fou que tu aies eu des commentaires racistes, c’était lié à un article en particulier ou c’était un troll postant ça juste par provocation ?

      Je me reconnais beaucoup dans ton témoignage sur les lecteurs parce que j’ai aussi tendance à vouloir aider pour rendre service… sauf qu’effectivement, certains vont beaucoup trop loin. Je pense qu’il y a une image du blogueur comme “une version plus cheap d’un professionnel” parfois. C’est valable pour les marques qui demandent de la publicité “gratuite” plutôt que de débourser des milliers d’euros dans une campagne de pub. C’est aussi valable pour le lecteur qui ne veut/peut pas payer les services d’un pro et se dit que le blogueur pourra faire ça gratuitement. Je trouve ça dingue qu’en plus, on t’impose une deadline pour une aide qui n’est pas un dû mais un acte de “bonne volonté”.

      J’ai eu le cas récemment, une personne qui voulait que je l’aide à retirer des contenus la concernant sur le web. Son problème aurait exigé des heures de travail et je lui ai dit gentiment que je ne pouvais pas consacrer autant de temps à une seule personne sans sacrifier le blog lui-même et les autres lecteurs. Je lui ai conseillé de s’orienter vers un pro et elle m’a répondu “Ah oui mais vous je vous aurais fait un don, ça m’aurait coûté moins cher”.

      Répondre à Marlène
    • Lucie

      J’ai eu deux commentaires du genre: un sur un entretien d’expat (un RDV mensuel où j’interview un expat’) et un autre sur un article que j’ai écrit sur la Roumanie. C’était du troll je pense, une insulte gratuite sans aucune explication derrière. Une critique constructive c’est cool mais démonter quelqu’un (dans le cas de l’expat) gratuitement et sans raison, c’est juste débile donc là, c’est poubelle. En plus il me semble (je peux me tromper) qu’on a une certaines responsabilité vis-à-vis des commentaires qui apparaissent sur le blog?

      Pour le retrait du contenu, c’est clair que c’est abusé surtout qu’effectivement il y a des pros qui feront ça très bien – ou si tu le fais, bah du coup il faut parler tarification parce que ça prend quand même pas mal de temps ce genre d’activité. Et le pire, c’est quand tu ne reçois même pas un email pour dire merci… Ah les gens!! :) Heureusement à côté de ça, on a aussi des lecteurs super sympa!

      Répondre à Lucie
    • Marlène

      Oui, en tant que blogueur on est responsable des commentaires sur le plan légal. Et à vrai dire, que la critique soit argumentée ou pas, si le fond est raciste, exit !

      Concernant la lectrice dont je parlais, j’aurais théoriquement pu l’aider parce que ce genre de mission fait partie de mes compétences et de mon job… mais comme tu dis, dès lors que ça exige beaucoup de temps, ça devient du travail et plus un “petit service” rendu de bon cœur. Dans ce cas, rien ne justifie que l’on vende son travail au rabais en échange d’un don ou de la “gratitude éternelle” du lecteur. Tu pourrais accepter de faire du “coaching” CV/entretiens d’embauche mais ça deviendrait une vraie activité.

      Bon, alleluia, mes lecteurs sont aussi super sympa :)

      Répondre à Marlène
    • Lucie

      J’y ai pensé figure-toi, mais dès qu’on dit que ça va coûter un peu, là il n’y a plus personne ;) A la limite, ça ne me dérangerait pas de bosser gratuitement si mon proprio me laissait aussi payer mon loyer “en gratitude éternelle” :)

      Répondre à Lucie
  • melolimparfaite

    J’ai tendance à tout valider même les comms un peu agressifs mais je commence de plus en plus à effacer les “super article” machin.com, y en a beaucoup

    Répondre à melolimparfaite
    • Marlène

      Ça m’a fait rire récemment, j’ai vu qu’une blogueuse qui commentait partout avec “Super article ! ****, blog mode et beauté” avait ENFIN retiré le lien de son blog du corps de ses commentaires. Bon, elle continue à dire “Super article” mais tout espoir n’est pas perdu de la voir un jour poster plus de 2 mots ^^

      Répondre à Marlène
  • Caro Bonheur

    Coucou

    une fois encore quel article intéressant!
    je n’ai pas eu l’occasion d’avoir des demandes farfelues, exagérées ou des commentaires négatifs.
    Je ne sais pas trop comment je réagirais, je verrais si un jour j’y suis confrontée.
    En tout cas tu nous pousses à la réflexion avec tes articles et j’aime ça ^^

    bisous

    Répondre à Caro
    • Marlène

      Merci Caro ! Tant mieux si tu n’as rien de négatif… on a beau dire que “ce n’est qu’un blog”, ça peut jouer sur le moral des troupes ^^

      Répondre à Marlène
  • AmandineDismoimedia

    Je n’ai pas encore été confronté à ce type de commentaires. Je me demande d’ailleurs comment un jeune blogueur peut réagir si ses premiers com’ sont violents ou trollesques. Si je devais appliquer une charte elle répondrait uniquement à la législation : diffamation, racisme…
    En revanche je trouve la citation de ce blogueur absolument pathétique. Si on refuse toute discussion on ne s’étale par sur le net. Il me fait penser à un homme qui rêve de pouvoir régner en maître sur un petit territoire, même virtuel. Le seul intérêt de publier sur le net c’est le partage. Avec ce post il refuse le fondement même de la démarche du blogging. Autant retourner au journal intime à planquer dans sa pile de slips…

    Au passage bravo pour ton nouveau design ! Toujours aussi agréable à lire et parcourir, sans oublier le petit mot dans cet encart. Tu prêtes attention au moindre détail :)

    Répondre à AmandineDismoimedia
    • Marlène

      Merci :)

      Scalzi est un auteur plusieurs fois primé donc je pense qu’il a aussi, par son statut, pas mal de trolls et de gens qui viennent juste pour “faire le bazar”. A cela s’ajoute le fait que son blog a été l’un des premiers blogs (créé en 1998 quand même !). De l’extérieur, j’ai eu la même réaction que toi… et en réalité, quand tu te penches sur ses commentaires, tu constates qu’il accepte volontiers les avis divergents dès lors que c’est exprimé avec politesse et respect. En gros, il rappelle “mon blog = mes règles” d’une manière musclée mais une personne “normale” qui vient donner son avis a voix au chapitre même lorsque c’est une critique.

      Finalement, je trouve ça moins violent que les blogueurs qui refusent de publier tout commentaire négatif sans le dire ouvertement parce que dans ce cas, il n’y a pas de débat (= pas d’avis divergents) et en plus, les autres lecteurs ignorent l’existence même de critiques puisqu’elles ne sont jamais diffusées publiquement.

      Répondre à Marlène
  • Jee

    Salut ! Personnellement, à date, je n’est pas encore reçu de commentaires ou de message négatif, ni des demandes qui sont exagérer. Par contre, je sais déjà comment je vais les gérer si sa l’arrive. Mon blogue est principalement axé sur la photographie, je sais très bien que mon art ne peut plaire à tout le monde, car chaque individu à ses gouts personnels, je n’ai rien à ce que les gens laissent des commentaires négatifs, mais il faut que ça soit constructif, je veux dire quelqu’un m’envoie exemple un commentaire : « Tes photographies ne sont pas belle » c’est en rien constructif et cela ne m’aidera en rien dans mon développement personnel et dans le développement de mon blogue. Par contre si quelqu’un me dit : « Je n’aime pas telle photographie, car je trouve qu’elle est trop saturée et elle est trop surexposé », un commentaire comme sa je l’accepterai, car c’est une critique constructive qui peut me permettre d’avancer ou de même expliquer pourquoi la photographie est comme sa. J’ai décidé également qu’en créant mon blogue, je voulais donner des conseils et des astuces sur la photographie pour les gens qui veulent en apprendre davantage, mais là encore je veux que ça reste général, je sonde souvent mes lecteurs à savoir ce qu’il aimerait apprendre de façon générale, et après je compile pour voir ce qui intéresse le plus les gens. Je ne veux pas non plus me plier à toute leur exigence, j’ai créée un blogue pour partager ma passion de la photographie et pour ce qui me passionne en général, je ne les pas crée pour répondre aux demandes de tout le monde.
    Sinon j’ai beaucoup apprécié ton article, par contre je trouve personnellement que, John Scalzi, il y va quand même un peu fort, je ne suis pas en désaccord avec ce qu’il dit, je pense qu’il a tout à fait raison et que c’est son droit, mais personnellement je l’aurais peu être formulé d’une autre façon, peu-être un peu plus doux, car je trouve que sont message sonnait un peu agressif a mes yeux.

    Répondre à Jee
    • Marlène

      Pour John Scalzi, je n’ai cité qu’un bout de sa charte de modération mais si tu parles anglais, c’est un texte à lire une fois ^^ “Vous n’avez aucun droit à la liberté d’expression sur ce site. C’est mon site personnel et je ne suis pas le gouvernement des Etats-Unis”, écrit-il ^^

      Il est assez extrême mais au final, il a des commentaires qualitatifs, ce qui est difficile à obtenir sur un blog très fréquenté. Et ça ne l’empêche pas de répondre avec beaucoup de sympathie aux lecteurs. Donc j’ai l’impression que c’est un peu comme le vouvoiement dans certaines familles : c’est une marque de respect qui n’empêche pas la convivialité !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    je modère car j’ai eu des problèmes de spams quand je ne modérais pas.
    J’ai eu un cas de conscience il y a deux mois avec un commentaire sur un de mes articles humeurs, j’avais répondu à une fille très extrême dans son avis sur les blogs beauté. J’avais donc répondu. Et là une autre personne était venue avec un autre commentaire encore plus violent pour les blogs beauté. Je n’ai pas publié celui-ci ne voulant pas que ça parte en débat car ce n’était pas le lieu. Mais j’ai culpabilisé de ne pas publier ce commentaire, je ne l’ai pas supprimé, il est encore dans mon interface de blog. Mais si je le publie, il est tellement à côté de la plaque par rapport à l’article que je ne vois pas trop son intérêt.
    J’essaie de répondre au commentaires, mais j’ai souvent du mal car pour les articles beauté, je dois souvent juste dire merci. Et pour les articles humeurs, je prends mon temps maintenant pour penser à ce que je vais dire car j’ai pas envie que ça reparte en débat, car je me rends compte que ce que j’écris peut être interpréter de plusieurs façons. Du coup, j’ai souvent plusieurs jours de décalage en le commentaire et ma réponse.

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Merci pour ton commentaire :) C’est délicat le genre de situation que tu décris parce que d’un côté, le débat peut être très intéressant en soi et de l’autre, si ça n’a rien à voir avec le sujet de l’article, est-ce le lieu pour en discuter ? Et puis, comme tu l’as vécu, j’ai l’impression qu’une opinion extrême peut en amener une autre, avec le risque que ça se transforme en un vrai défouloir à l’arrivée !

      Répondre à Marlène
    • Cécilia Autour de Cia

      C’est tout à fait ça, j’ai eu l’impression que les commentaires étaient devenus un déversoir de haine contre les blogueuses beauté. Du coup, j’ai eu envie d’en faire un article. Il est en préparation depuis plusieurs semaines.
      Là, les gens pourront dire ce qu’ils pensent, même je sais que certains ne les voient que comme des barbies écervelées, ce qui est fort dommage.

      Répondre à Cécilia
    • Marlène

      C’est pour ça que j’aime bien le débat “Blog vs. vraie vie”, j’ai failli écrire un article là-dessus (un jour peut-être !). J’avais vu passer un post que je ne retrouve pas où, en gros, la blogueuse expliquait que pour elle, il n’y avait pas de différence entre blog et vraie vie parce qu’elle se montrait “telle qu’elle était” avec honnêteté. J’ai plutôt l’impression qu’il y en a forcément une, ne serait-ce que parce que le blog ne reflète pas la totalité de ce qu’on est/aime/vit. Si tu parles de beauté sur ton blog, ça ne veut pas dire pour autant que tu es une monomaniaque qui vit dans sa salle de bains et sort exclusivement pour aller chez Sephora. On peut aimer la beauté ET d’autres sujets ET avoir une vie sociale.

      Réduire la blogueuse beauté à son blog, c’est un peu oublier que le blog n’est pas le miroir parfait de ce que nous sommes…

      Répondre à Marlène
  • O'Kryn

    J’ai plusieurs blogs. Sur mon principal (couture), j’ai déjà modéré des commentaires publicitaires parce que je ne suis pas là pour servir de page de pub aux autres. J’ai eu un troll, il y a quelques jours. Pour éviter de le nourrir et d’en attirer d’autres, le commentaire est passé directement à la corbeille. Je suis cool, je veux bien débattre et j’accepte que des avis diffèrent du mien mais il y a des limites.
    Pour l’autre blog (fans d’une marque de couture), je n’autorise pas les commentaires de recherches/ventes/échanges car il y a plein d’autres sites pour ça. J’ai vu d’énormes problèmes sur des sites amateurs où la responsabilité de la blogueuse avait été mise en cause suite à des arnaques de ses participants.
    Sinon j’ai fréquemment des demandes de renseignement sur des modèles dont parle le blog. N’étant pas diplomate et n’aimant pas les gens qui ne font que regarder les images, je réponds souvent de manière sarcastique: “Merci de ne pas avoir lu l’article. Les infos que vous cherchez sont donc [truc bidule] comme indiqué dans l’article. Pour vous le procurer, veuillez suivre nos conseils dans la FAQ [lien].”
    C’est brut de décoffrage mais ça se passe plutôt bien malgré tout.

    Répondre à O'Kryn
    • Marlène

      Merci pour ce partage d’expérience, c’est vrai que je n’avais pas du tout pensé aux histoires d’arnaques ! Tu as raison de te protéger et c’est dommage de ternir son image à cause de la malhonnêteté de tierces personnes dont on ne cautionne pas l’attitude…

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    Chez moi les commentaires sont tous validés un à un. Je ne sais pas pourquoi, j’aime bien avoir un contrôle sur ce que les gens postent non pas parce que je ne veux pas qu’ils publient quelque chose de méchant mais tout simplement comme ça je vois quand il y a un nouveau commentaire et je peux y répondre directement. Je trouve beau de la part d’un blogueur qui a des centaines de visite par jour de répondre aux commentaires parce que c’est la preuve que les lecteurs sont importants pour lui.

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Pour info, tu peux être prévenue des nouveaux commentaires sans forcément les valider à la main, c’est ce que je fais ici d’ailleurs :) Mais visiblement, tu es à l’aise avec le mode de modération que tu as choisi et c’est le principal !

      Répondre à Marlène
  • Demoisailes

    Merci pour cet article, je n’ai pas encore eu le déplaisir d’avoir un commentaire agressif (et pour cause, j’ai assez peu de commentaires ;) ) mais je pense que ton article me sera surement utile un jour, peu de personnes doivent y échapper je crois!

    Répondre à Demoisailes
    • Marlène

      Je crois que dès que tu commences à avoir pas mal de trafic, c’est inévitable. Une personne dont tu as zappé le commentaire sans faire exprès, quelqu’un que tu n’as pas pu aider faute de temps, des “trolls” qui passent par là et veulent te faire tourner en bourrique pour le plaisir…

      Selon les thèmes, ça prend des formes différentes : sur les thèmes controversés (religion, politique, éducation, etc), ça peut virer au vrai pugilat ! Idem sur les thèmes qui réunissent des passionnés (ex : si tu fais un article sur un artiste et que ses fans hardcore tombent dessus, certains peuvent ne pas apprécier une critique, même si elle est faite calmement !). Dans la mode et la beauté, il y a surtout des commentaires sur le physique, la qualité des photos, etc. Même dans le web, qui n’est pourtant pas un sujet sensible, on peut avoir des critiques du style “J’ai fait ce que tu conseilles et ça ne marche pas” :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.