Comment mettre à jour un article de blog ? Cours de lifting gratuit !


Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour mettre à jour un article de blog qui a un peu vieilli ! Cette opération lifting peut vous faire gagner énormément de trafic et “sauver” un article qui était tombé dans les oubliettes.

Peut-on ressortir un vieil article qui sent un peu le moisi et en faire un bel article tout beau tout neuf sans passer pour un flemmard qui n’a pas envie d’écrire des nouveautés ? Comment procéder pour mettre à jour un article ? Faut-il le mettre à jour discrètement ou le republier pour lui donner une nouvelle jeunesse ? Je vais partager avec vous mes astuces !

Pourquoi mettre à jour de vieux articles ?

Si vous publiez régulièrement, vous vous retrouvez très vite avec plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d’articles… et les articles, c’est un peu comme les vêtements, ça se démode ! Et face à ce démodage… démodement… démodation… démodature… il y a ceux qui ne font rien et ceux qui refont leur dressing pour rester tendance !

Les vieux articles sont souvent ceux qui génèrent le plus de trafic sur un blog, notamment grâce au référencement qui permet à des internautes de les découvrir longtemps après leur publication.

C’est précisément pour cette raison que les vieux blogs ont souvent un avantage sur les jeunes en termes de trafic : leurs vieux articles continuent à leur apporter des visiteurs. Je vous ai d’ailleurs déjà parlé sur No Tuxedo de tous les bénéfices d’un contenu pérenne, qui reste pertinent dans le temps.

Pourquoi un article vieillit-il ?

Au fil du temps, la plupart de vos articles de blog prennent des rides…

  • Parfois, c’est le sujet de l’article qui vieillit : par exemple, j’ai parlé de certains plugins WordPress qui ont depuis disparu. Certains sujets se démodent.
  • Parfois, l’article ne reflète plus votre opinion ou votre niveau d’expertise.
  • Parfois, l’article est tout simplement relégué au second plan par des posts plus récents, plus complets ou mieux référencés que le vôtre.
  • Parfois, l’article vous paraît incomplet a posteriori car vous avez vécu des expériences ou appris des choses qui vous permettraient de l’enrichir.

Dans certains cas, ce vieillissement est irrémédiable. Par exemple, si vous parlez d’un service qui a disparu, il y a peu de chances qu’il réapparaisse par magie. A l’inverse, il y a des cas où votre article peut tout à fait être remis à jour, surtout quand vous y avez consacré du temps et qu’il comporte encore plein d’informations susceptibles d’être utiles à vos lecteurs.

Quel impact lors d’une mise à jour ?

Je fais régulièrement l’exercice sur No Tuxedo (en bas de chaque article, vous pouvez d’ailleurs voir la date de mise en ligne et la date de la dernière mise à jour)… et voilà le genre de courbe de trafic que l’on peut obtenir en consacrant une heure ou deux à la mise à jour d’un contenu : je suis passée de 320-500 vues par mois pour un article à 3000 vues par mois !

Impact de la mise à jour d'un article
Impact de la mise à jour d’un article

Toutes les mises à jour n’ont pas le même succès, bien sûr, mais elles permettent de manière générale…

  • De garder un blog relativement pertinent dans le temps – Si un article est totalement périmé, il y a peu de chances qu’il intéresse des visiteurs.
  • De mettre en valeur des articles oubliés : souvent, sur mon blog, on me pose des questions sur des sujets que j’ai déjà abordés il y a longtemps, pas forcément tout à fait sous le même angle. De même, certains articles ont sombré dans l’oubli parce qu’ils ont été publiés quand le blog n’en était qu’à ses débuts et que leur référencement n’est pas idéal.
  • De trouver l’inspiration : parfois, en relisant ses vieux articles, on réalise que notre opinion sur un sujet a évolué… ou qu’on a vécu de nouvelles expériences qui nous permettent d’enrichir le sujet.
  • De saisir une opportunité : certains sujets reviennent soudain sur le devant de la scène parce que l’actualité s’y prête. Si vous en avez parlé il y a longtemps et que votre article dort dans les oubliettes de votre blog, ça peut être le bon moment pour le réveiller ressortir !
Mettre à jour ses vieux articles
Mettre à jour ses vieux articles : un exercice qui paye !

Faut-il mettre à jour tous les articles ?

Non, évidemment.

  • D’abord, tous les blogs ne sont pas concernés – Vous pouvez avoir envie de garder votre blog “en l’état”, en conservant la trace de son évolution au fil des années, notamment si c’est un blog amateur.
  • Ensuite, certains articles ne peuvent pas vraiment être mis à jour : par exemple, si vous présentez un vieux modèle d’appareil photo, ça n’a pas de sens de réécrire l’article pour parler d’un modèle plus récent car certains internautes peuvent tout à fait avoir besoin d’informations sur le vieux modèle.
  • Enfin, ça vous demanderait une énergie colossale. Beaucoup de blogueurs manquent déjà de temps pour écrire de nouveaux articles alors cumuler écriture et réécriture à l’échelle d’un blog entier paraît difficile !

Vous devez donc cibler certains articles précis. Mais comment choisir les posts à mettre à jour ?

Cibler les articles très populaires mais périmés

  • Regardez dans votre outil de statistiques quels sont les articles anciens qui vous amènent le plus de visiteurs chaque mois et demandez-vous si leur contenu est encore pertinent, si vous écririez la même chose aujourd’hui.
  • Entrez l’adresse de votre blog sur Buzzsumo : vous obtiendrez la liste de vos articles les plus partagés. Vous pouvez aussi utiliser SharedCount en y entrant l’adresse de vos vieux articles, l’outil vous dira combien de fois ils ont été partagés sur les réseaux sociaux.

Cibler les articles qui mériteraient plus d’attention

Pour y parvenir, il faut avant tout très bien connaître le contenu de votre blog. Ça peut sembler évident mais plus on publie, plus on oublie ce qu’on a déjà écrit ! Or, c’est cette bonne connaissance de votre propre contenu qui vous permettra de faire le lien avec…

  • L’actualité : un sujet dont vous avez parlé il y a longtemps se retrouve à la Une des médias ? Peut-être que c’est le moment de vous pencher à nouveau sur la question.
  • Les questions de vos lecteurs : un jour, j’ai constaté que plusieurs lecteurs me demandaient comment afficher les étiquettes sur WordPress. Pourtant, j’avais déjà abordé le sujet dans un paragraphe d’un vieil article. J’ai décidé, a posteriori, de transformer ce paragraphe en un article à part entière pour lui donner plus de visibilité.
  • Le référencement : si vous utilisez Google Search Console, vous avez accès à toute la liste des mots clés que les gens ont tapés sur Google et qui ont soit mené à votre blog (“clics”), soit affiché votre blog dans les résultats de recherche (“impressions”). Votre mission ? Repérer les mots clés qui génèrent beaucoup d’impressions (= qui intéressent beaucoup d’internautes) mais peu de clics vers votre blog. Les articles qui leur correspondent méritent peut-être d’être enrichis ou améliorés pour susciter plus de clics.

Comment mettre à jour le contenu

On peut procéder de manière très chronologique, en partant de l’introduction et en mettant à jour l’article jusqu’à la conclusion.

Retravailler l’article lui-même

Il s’agit de relire l’article et d’effectuer quelques vérifications simples :

  • Vérifiez que les liens figurant dans le post fonctionnent toujours.
  • Regardez s’il y a d’autres sources d’information plus récentes ou pertinentes à indiquer à la place.
  • Mettez à jour les chiffres éventuels.
  • Ajoutez des liens vers des articles récents que vous avez écrits. Par exemple, si vous mettez à jour un vieil article sur du matériel photo et que depuis, vous avez écrit un article de conseils photo, vous pouvez tout à fait ajouter un lien vers l’article en question, qui apporte une valeur ajoutée aux lecteurs.
  • Retravaillez les mots clés ou les axes de l’article : au fil du temps, de nouveaux axes peuvent émerger sur un thème donné, de nouveaux questionnements de la part des internautes. Ça peut être intéressant de les explorer.

Par ailleurs, ne négligez pas l’aspect visuel. Certaines images nécessitent d’être mises à jour : soit parce qu’elles sont périmées (par exemple, une capture d’écran d’un site qui a changé de design) ; soit parce qu’elles sont démodées. Par exemple, quand je regarde aujourd’hui l’un de mes vieux sites web, je constate que je n’y mettais que de petites images (qui, à l’époque, étaient longues à charger) alors qu’aujourd’hui, on mise plutôt sur de grandes images.

Une fois ce travail effectué, vous aurez parfois un peu de réécriture à faire pour recréer un « ordre logique » au sein de l’article, en particulier si vous en avez supprimé des paragraphes.

Autour de l’article

Au-delà de l’article lui-même, vérifiez que les éléments périphériques restent d’actualité : par exemple, si vous aviez rédigé une description sur mesure pour les moteurs de recherche (meta description), reflète-t-elle encore le contenu de l’article ?

Pour ma part, je profite aussi d’une mise à jour pour supprimer les commentaires totalement hors sujet (ça arrive !).

De même, si vous faites une mise à jour significative du post, vous pouvez tout à fait le promouvoir à nouveau sur les réseaux sociaux. Voilà qui nous amène à une autre question : faut-il faire sa mise à jour de manière “clandestine”, en laissant l’article à sa date de publication initiale… ou est-il préférable de republier l’article à une date récente pour le remettre en valeur ?

Republier un article de blog ou pas ? Conseils !

Pour ma part, j’ai un critère de choix assez simple : l’ampleur du travail de réécriture effectué. Si j’ai simplement ajouté quelques informations, fait des captures d’écran plus récentes, j’estime que ce n’est pas utile de republier l’article à une date récente.

En revanche, il peut arriver que je réécrive intégralement le contenu parce qu’il était trop démodé. Dans ce cas, ça prend pratiquement autant de temps que d’écrire un nouvel article. Il me paraît alors tout à fait justifié de republier le post. Je vous conseille néanmoins quelques bonnes pratiques !

Gardez la même URL

L’URL de votre article doit rester la même pour conserver le référencement existant. En effet, votre vieil article est indexé sur Google, il reçoit peut-être encore du trafic et des liens de la part d’autres sites. Ça représente un vrai capital, un patrimoine que vous devez préserver !

Vous changez le contenu… mais pas l’adresse de la page. Et si vraiment vous devez le faire, créez une redirection 301 immédiatement pour faire savoir à Google que la page a changé d’adresse.

Ne mettez pas le vieil article hors ligne

Quand on met à jour un article, il faut travailler sur la nouvelle version sans dépublier l’ancienne pendant ce temps. Vous pouvez par exemple préparer votre nouvelle version sur Word ou Google Docs.

Lorsqu’elle est prête, copiez simplement le contenu à la place de l’ancien article. De même, si vous changez la date de publication au profit d’une date récente, faites-le au dernier moment et mettez une date déjà passée (par exemple, 10 minutes avant l’heure qu’il est réellement) afin que l’article ne se retrouve à aucun moment indisponible.

Soyez honnêtes avec vos lecteurs

Vous pouvez ajouter une petite mention sur l’article précisant à quelle date il a été remis à jour. C’est un gage de transparence envers vos lecteurs, qui leur permet d’évaluer l’ancienneté de l’article mais aussi de comprendre pourquoi un article publié récemment peut comporter des commentaires datant de quelques mois ou années.

Quand doit-on supprimer un article entier ?

Parfois, il faut bien s’y résoudre : le contenu d’un article est totalement dépassé et n’a plus aucune pertinence. Certains blogueurs, en particulier dans le blogging amateur, choisissent de conserver ces articles dans une perspective “historique”, parce qu’ils font partie de la mémoire de leur blog. D’autres préfèrent au contraire les faire disparaître.

J’ai déjà supprimé certains articles sur ce blog :

  • Parce que le blog a évolué et qu’à un moment donné, certains articles n’avaient plus leur place par rapport au sujet principal.
  • Parce que leur qualité ne me convenait pas : j’ai supprimé un article sur le « personal branding » car je trouvais qu’il n’apportait aucune valeur ajoutée.

Quand vous supprimez un article, vous pouvez créer des redirections depuis l’adresse de l’article supprimé vers une autre page de votre blog : par exemple, rediriger le visiteur vers la rubrique entière. Ça évite de perdre purement et simplement le trafic qui arrive sur l’article supprimé. Vous pouvez lire mes conseils sur la suppression de contenus et ses effets positifs (ou négatifs) sur un blog !

Pour ma part, j’adopte souvent une approche en deux temps :

  • J’essaie de remettre à jour chaque vieil article et de l’améliorer : le rendre plus intéressant, plus documenté, plus en phase avec les attentes des internautes.
  • Si la mise à jour fait exploser le trafic, tant mieux ! Si elle n’a aucun impact, je prends une décision : parfois, certains articles sont peu lus car le sujet concerne peu de gens… mais ils sont malgré tout utiles, dans ce cas je les laisse en ligne sur le blog ; parfois, les articles sont peu lus parce qu’ils ne sont pas géniaux (un peu d’auto-critique !) et dans ce cas, ça m’arrive de les supprimer.

Je tiens à jour un tableau listant tous mes articles avec, pour chacun, une “date de mise à jour idéale” qui permet de trouver un équilibre entre les nouveaux contenus à créer et les vieux contenus à remettre en valeur. Cet exercice de lifting demande clairement du temps mais il a beaucoup d’effets bénéfiques, pour les lecteurs comme pour le référencement !

Comment gérez-vous vos vieux articles ? Est-ce que vous les mettez à jour de temps à autre ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 commentaires sur “Comment mettre à jour un article de blog ? Cours de lifting gratuit !

  • Marjorie

    Merci, très utile pour les modifs, en ce qui concerne l’emplacement de l’article et vu qu’il est assez consulté, je vais le laisser ou il est en mentionnant la date mise à jour.

    Répondre à Marjorie
    • Marlène

      Je trouve que c’est très utile de faire des mises à jour de ses articles, on peut non seulement gagner énormément de trafic mais ça permet aussi aux visiteurs d’avoir accès à un contenu qui reste utile et intéressant dans le temps. Reste que ça demande beaucoup de travail de tout mettre à jour, difficile de le faire à l’échelle d’un blog entier quand on publie assez souvent !

      Répondre à Marlène
  • NYC Crazy Girl

    Waow quel message intéressant ! Je n’avais pas vraiment songé à tout ça, il va falloir que j’étudie sérieusement la question… Il est vrai qu’on passe tellement de temps à écrire que ça fait mal au coeur de supprimer ou de modifier des articles, même si on sait au fond de soi que ça serait mieux…
    Par contre moi j’ai une petite interrogation par rapport à ça. Tu indiques dans l’article qu’on peut republier un article afin qu’il colle plus à la période et donc qu’il revienne un peu en tête de blog. En faisant ça, j’ai peur que d’autres blogs me soupçonnent de copie ou autre… Le problème vient du fait que mon blog traite d’un thème assez courant et très à la mode en ce moment : New York. Nous sommes nombreux à écrire sur le sujet, et certains blogs font ça de manière quasi-industrielle. Le problème se pose car à l’approche des fêtes, nous sortons tous les même articles en même temps, comme par exemple “quoi faire à New York à noël ?”, “Où voir le père-noël à New York ?”, etc… Donc si je reprends l’article que j’ai écrit l’année dernière sur le sujet et que je le reposte pour cette année, on sera 36 à faire la même chose en même temps, et en matière de New York, la concurrence est rude ! Certains blogueurs se sont même abonnés (sous pseudonymes) aux pages des autres blogueurs pour pouvoir surveiller leur travail. Ils veulent constamment garder l’exclusivité des publications et sont prêts à tout pour ruiner le boulot des autres. Donc ma question est : comment faire pour ne pas avoir de problème avec les concurrents si je poste plus ou moins la même chose qu’eux ? (Je demande ça car j’ai eu une grosse histoire avec une nana qui m’avait accusé de plagiat envers elle et qui avait fait remonter la chose assez haut, alors qu’avec le temps je me suis rendue compte que c’était elle qui plagiait sur tous les autres blogs. Pas con ! C’est elle qui pompe et rapidement elle prend la main en accusant les autres…). Je me dis qu’avec une date antérieure, ça “prouve” que mon article n’est pas nouveau et que donc je n’ai pas copier…
    Je ne sais pas si je suis très claire ou si ma question est pertinente. J’ai besoin de l’avis d’une experte. Merci ^^

    Répondre à NYC
    • Marlène

      En fait, je ne vois pas en quoi le fait de faire un article sur un “marronnier” soit un plagiat. Dans tous les domaines, il y a ce type de sujet récurrent (on appelle ça des “marronniers” dans la presse). C’est comme ça que TOUS les magazines féminins se retrouvent à faire des dossiers sur les régimes avant l’été, que TOUS les journaux télévisés montrent les adolescents hystériques devant les résultats du bac, que TOUS les magazines de l’univers luxe présentent les bûches de Noël des grands pâtissiers quand la saison approche…

      Si tu n’a plagié personne, je ne vois pas en quoi il faut se préoccuper de ce que les autres publient. Une simple lecture de l’article doit permettre de se rendre compte que ce n’est pas une copie d’autre chose, logiquement… Et si tu as peur d’être accusée, dépose tes textes auprès d’un organisme de protection type Copyright France & co. Ça permet de prouver leur antériorité en cas de démarche en justice à ton encontre.

      Répondre à Marlène
  • Julie lit au lit

    Merci de m’avoir fait connaître Buzzsumo et SharedCount.

    Répondre à Julie
    • Marlène

      De rien ! C’est amusant mais on a souvent des surprises avec ces outils, on ne soupçonne parfois pas du tout quels articles sont populaires sur les réseaux sociaux !

      Répondre à Marlène
  • Mélanie

    Suite à la lecture de cet article, j’ai décidé de regarder quel était l’article qui attirait le plus de visiteurs. Comme toi, il s’agit de l’un de mes anciens articles (même très ancien). En y jetant un œil, je réalise que j’ai bien évolué depuis: les photos sont de mauvaises qualités et la mise en forme mérite quelques changements. J’ai donc décidé de commencer par remplacer les photos par des photos plus belles et de meilleure qualité mais j’ai l’impression que depuis que j’ai fait cela le nombre de visiteurs sur cet article diminue de jour en jour… Est-ce que le fait de remplacer les photos pourrait avoir dégradé mon référencement sur google?

    Répondre à Mélanie
    • Marlène

      C’est possible en particulier si une partie du trafic provenait des photos. Mais la baisse peut être temporaire, le temps que le moteur de recherche prenne en compte les changements et réévalue leur impact.

      Répondre à Marlène
  • La fille de l'encre

    D’accord avec les commentaires précédent, ce billet est vraiment plein de bonnes idées. Et pratique comme j’aime !
    Autant j’ai déjà pensé et – fait aussi un peu – de redonner un coup de neuf à des billets mais je n’avais pensé à retravailler republier. Et je ne pensais pas que c’était possible avec WP d’ailleurs.

    ça me donne des idées ;)

    Quant à supprimer des billets, fait aussi. On se sent plus légers quand on vire les nanards :)

    Répondre à La
    • Marlène

      Avec WordPress (et Blogger aussi d’ailleurs), on peut à tout moment modifier un article, changer sa date, le dépublier, le passer en mode “privé”… C’est souple ! :)

      Répondre à Marlène
  • Audrey Moo

    C’est hyper pertinent cet article, je ne m’étais jamais posé la question avant de lire ton premier article sur le sujet (mon blog est relativement récent) du coup je vais y réfléchir pour la suite.

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Merci Audrey ! Je pense que sur certains sujets on est plus sensibilisés à ce “vieillissement” du contenu, le web en fait partie car tout change très vite et on reçoit parfois des questions sur de “vieux articles” datant d’il y a quelques mois seulement… et qui se sont pourtant déjà démodés !

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    C’est mon programme pour les vacances de Noel :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      Vacances studieuses alors :) J’avoue que j’ai essayé aussi de mettre à jour quelques-uns de mes articles ces derniers temps, pas facile de tout faire car il commence à y en avoir beaucoup mais bon, petit à petit on s’en sort !

      Répondre à Marlène
  • Caro Bleue Violette

    Republier un vieux billet ne me dit rien. En revanche, le repartager sur les réseaux sociaux pour le faire découvrir aux gens qui nous suivent depuis peu est une bonne idée ! Je viens d’ailleurs de découvrir et d’installer le plugin Revive Old Post grâce à toi, merci :-)

    Répondre à Caro
    • Marlène

      La seule chose à laquelle il faut penser avec ce plugin, c’est de bien choisir les articles qu’on ne veut pas qu’il retweete… et faire attention en cette période difficile de l’actualité. Quand on a des publications automatisées ou programmées, on peut vite les oublier et se retrouver à poster des messages complètement décalés sans le vouloir :-/ Mais sinon, c’est un plugin génial.

      Répondre à Marlène
  • Claire - 30 ans ou presque

    C’est une problématique que j’ai sur mon blog : parfois je retrouve de vieux articles et je me dis qu’ils n’ont peut-être pas bénéficié de l’attention qu’ils auraient mérité, mon lectorat étant moindre à l’époque de leur 1ère publication.
    Mettre à jour les infos des vieux articles, là je dis oui et je l’ai déjà fait (pour modifier une info obsolète, apporter un complément d’info…) par contre le fait de carrément republier un article, ça me paraît difficilement envisageable. Déjà par déontologie, je n’aime pas cette idée (quelqu’un le dit en commentaire : c’est un peu prendre les lecteurs pour des idiots). Repartager un vieil article, le remettre en avant, oui, mais le faire passer pour neuf… Mon autre inquiétude par rapport à ce type de pratique concerne le référencement. Je ne suis pas sûre que reprendre le même contenu en en changeant la date soit judicieux… qu’en penses-tu ?
    Enfin, pour moi le mieux reste de publier un nouvel article original sur un sujet que l’on a évoqué : cela permet de proposer un contenu neuf, renouvelé et de renvoyer éventuellement vers l’ancien pour le remettre en valeur.

    Répondre à Claire
    • Marlène

      Quand on parle de republier, en réalité, on ne parle pas de “faire passer l’article pour neuf”… sauf si on ne fait pas preuve de transparence envers ses lecteurs. On parle plutôt de repenser complètement un vieil article pour “corriger” ce qui n’est plus à jour, lui redonner toute sa pertinence puis le re-proposer en indiquant bien que c’est un article mis à jour. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait que ça ne doit pas devenir une stratégie pour duper le lecteur.

      Concernant le référencement, je suis en train de faire un test sur le sujet, je partagerai les résultats sur le blog en janvier :)

      L’article original sur un sujet déjà évoqué, je l’ai déjà fait sur le thème de l’inspiration car au fil des mois, on découvre de nouvelles astuces pour renouveler son stock d’idées :) Mais par exemple, ça ne te permet pas de capitaliser sur le référencement existant dont bénéficie l’ancien post (= nouvel article = nouvelle URL = doit faire ses preuves !).

      Répondre à Marlène
  • Odile Sacoche

    Quand tu dis republier, tu veux dire republier ?
    Je prends un vieil article (de 2011), j’en refait un nouveau et je le publie a l’heure d’aujourd’hui (en 2015)?
    Ou bien je retourne dans l’ancien article et je le mets à jour ?

    Je me disais justement l’autre jour : c’est dingue j’ai écris des vrais bons articles avant, que tout le monde a oublié et qui en leurs temps ont été super intéressant (des articles développement personnel justement). Et je galère toujours à trouver de nouveaux sujets. Du coup j’avais jamais pensé de faire du neuf avec du vieux (enfin si j’ai bien compris le sens de ton article). Après 4 ans de blogging, tu penses, j’ai un sacré vide dressing à faire ;)

    Répondre à Odile
    • Marlène

      J’ai volontairement laissé un flou sur la question que tu poses car en réalité, les deux approches sont possibles : mettre à jour et republier à une date récente ou mettre à jour sans toucher à la date de publication :) Je suis en train de faire un petit test sur le sujet dont je devrais pouvoir publier les résultats début 2016.

      Je pense que le paramètre “temps qui passe” est important : ressortir un article qui date d’il y a seulement quelques mois ou republier un article à une date récente alors qu’on l’a à peine modifié apporte peu de valeur ajoutée par rapport au fait de repenser complètement un article existant pour le reproposer… On peut aussi faire une “petite mise à jour” sans changer la date de publication et repromouvoir l’article sur les réseaux sociaux… Si tu as de la matière, qu’elle est intéressante et tombée dans l’oubli, je trouve que ça vaut vraiment le coup de se pencher dessus.

      Quand je vois que j’oublie moi-même quels sujets j’ai traités il y a un an, je me dis que les lecteurs doivent être dans une situation bien pire ha ha ;)

      Répondre à Marlène
  • marie kléber

    Intéressant. Parfois j’ai envie de remettre certains articles au goût du jour sans trop savoir comment m’y prendre. Et surtout si cela peut intéresser. Je vais me pencher sur la question. Merci!

    Répondre à marie
    • Marlène

      Quand je visite d’autres blogs je sais que pour ma part ça ne me dérange pas du tout de voir des articles republiés dès lors que le blogueur ne cache pas la vérité et surtout, que l’article apporte de la valeur ajoutée :) On le sent, je trouve, par opposition avec le fait de republier juste pour combler un vide, une panne d’inspiration, un manque de temps comme l’évoquait Cécilia dans son commentaire.

      Mais te connaissant, je doute que tu tromperais tes lecteurs de la sorte ;) Bises Marie et bonne semaine !

      Répondre à Marlène
  • Laurelen

    Article intéressant :) Je ne suis pas forcément pour republier un article sur son blog. En revanche, utiliser ses réseaux sociaux est un bon truc je pense !

    Répondre à Laurelen
    • Marlène

      Oops, ton mail avait été filtré par mon anti-spam ! Je pense que tout dépend de l’ampleur de la mise à jour : je suis d’accord avec toi, un article qui a été rapidement retravaillé ne mérite pas forcément d’être republié à une date récente. En revanche, il peut tout à fait intéresser les réseaux sociaux, c’est d’ailleurs pour ça que j’aime beaucoup les plugins comme Revive Old Post sur WordPress, qui permettent de tweeter le “vieux contenu” :)

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Oui je suis d’accord pour le retravail des articles et la mise à jour. Mais non à la republication identique juste pour faire du contenu à ses lecteurs. je l’ai vu sur des blogs beauté, pas le temps d’écriture un nouvel article, allez hop (on nous prend pour des cons) en republiant sans rien changer un article d’il y a trois mois. Je n’ai pas trop aimé cette pratique. Là c’était de la republication pour combler un trou et un manque de temps, rien de nouveau n’était apporté.

    Sur le blog, j’essaie de mettre à jour mes articles quand on me pose des questions, que je dois faire des édits. Et si tout à changer, je refais carrément un article. Ensuite, je le fais la promotion sur les réseaux sociaux pour dire que quelque chose à changer.
    J’ai d’ailleurs une liste de mises à jour à faire assez grande.

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      On est bien d’accord sur l’attitude à adopter quand on republie un article. Je trouve qu’il faut un minimum de transparence :) Même si on modifie l’article, si c’est une republication il faut à mon sens le préciser dans un souci d’honnêteté.

      Il y a plein de bonnes raisons de retravailler un article en plus, comme tu le dis très bien : en fonction des questions mais ça peut aussi être lié aux requêtes de recherche Google : on se rend compte que pas mal de gens cherchent des infos sur un aspect que l’on n’a pas du tout traité par exemple… Merci de ton commentaire et bonne journée :)

      Répondre à Marlène
  • surunpetitnuage

    Non mais tu vas sortir de ma tête toi ! XD
    Ca fait déjà plusieurs articles que tu postes exactement ce que je pense depuis quelques jours ou semaines ;).
    Ca me fait rire à chaque fois :)

    Là ça fait déjà quelques semaines que j’hésite à remettre à jour mes anciens posts, les modifier, rajouter des éléments sur ceux que je republierais et supprimer ceux qui sentent le moisi comme tu dis ;).
    Parce qu’à mon arrivée sur WordPress.com j’avais tout simplement transférer mes anciens articles sur mon nouveau blog, mais sans modifier mes articles, alors que mon écriture avait déjà changé à l’époque et encore plus aujourd’hui :).

    Bisous et à très vite <3.

    Répondre à surunpetitnuage
    • Marlène

      Il y a plusieurs écoles sur ce sujet : ceux qui aiment conserver ces vieux articles en l’état comme témoignage de leur évolution en termes de style d’écriture et de maturité… et ceux qui préfèrent les modifier !

      Ça peut être un juste milieu : reprendre ceux qui sont les plus pertinents pour les lecteurs d’aujourd’hui tout en conservant inchangés ceux qui font partie de l’histoire de ton blog.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.