7 signes qui montrent que vous avez choisi la mauvaise idée de blog


Ouvrir un blog et s’épanouir dans cette activité n’est pas donné à tout le monde. Certaines personnes abandonnent, d’autres essaient plusieurs pistes avant de trouver l’idée de blog qui leur correspond pleinement.

Il y a quelques années, je suis passée par là : un blog mode & beauté tenu durant plusieurs mois avant de réaliser que ce n’était pas fait pour moi. D’une certaine manière, No Tuxedo est aussi passé par là puisqu’à l’origine, c’était un blog lifestyle qui mêlait une multitude de sujets sans trouver son public… avant qu’il ne prenne une direction bien différente.

Quels signes doivent-vous alerter sur le fait que vous avez peut-être choisi la mauvaise idée de blog ? Voici quelques suggestions…

1. Votre blog n’est pas une source de plaisir

Que vous ayez un blog amateur, un blog professionnel ou un blog d’entreprise, le plaisir est censé faire partie intégrante de l’exercice. Il vous pousse à écrire même lorsque vous avez d’autres activités à faire.

Le blogging est une activité contraignante : ça demande du temps, de l’énergie pour trouver des idées et développer ses compétences digitales. Sans l’énergie que peut vous insuffler une passion, il sera difficile de tenir la distance.

Si vous avez toujours une bonne excuse pour ne pas écrire, que vous repoussez sans cesse au lendemain, que d’autres activités sont toujours plus prioritaires, c’est peut-être le signe que votre idée de blog ne vous motive pas assez pour passer outre les impératifs du quotidien.

2. Votre sujet de blog ne vous inspire pas assez… ou plus assez

Quand a trouvé le « bon sujet » pour son blog, les idées viennent naturellement. Bien sûr, on peut connaître des phases où l’inspiration est moins présente car après tout, nous sommes humains… mais il suffit généralement de prendre un peu de recul ou de faire quelques exercices simples pour stimuler son inspiration et relancer la machine !

Si, à l’inverse, vous constatez que vous n’arrivez pas à trouver facilement une dizaine d’idées de posts… et que ça se reproduit souvent, ça peut être le signe que votre idée de blog n’est pas bonne. C’est peut-être…

  • Une idée trop ciblée, au point que vous faites vite le tour du « périmètre » que vous vous êtes fixé. Élargir la thématique peut alors vous aider à continuer.
  • Une idée qui ne vous convient pas : vous maîtrisez mal le sujet, vous avez voulu vous lancer sur un créneau porteur mais qui ne correspond pas forcément à votre personnalité… Dans ce cas, il est souvent préférable de changer de sujet.
  • Une idée de blog dont vous avez épuisé les possibilités : quand on blogue depuis de nombreuses années, il peut arriver un stade où on a l’impression de tourner en rond, d’en revenir toujours aux mêmes thèmes, sous le même angle. Je pense que ça m’arrivera un jour aussi. Dans ce cas, il faut soit envisager de passer à autre chose, soit se donner de nouveaux challenges en élargissant sa thématique.
Trouver une idée de blog qui nous correspond : pas toujours évident !
Trouver une idée de blog qui nous correspond : pas toujours évident !

3. Votre idée de blog est trop originale

C’est bien simple, vous ne connaissez absolument personne qui traite du même sujet. Ou alors, juste un blog obscur qui n’a pas été mis à jour depuis 4 ans. Soit c’est le signe que votre idée brille d’une originalité incroyable (si vous en êtes convaincu, foncez !), soit ça peut indiquer au contraire que c’est un sujet peu porteur.

S’il n’y pas de sites qui en parlent, pas de livres sur le sujet, pas de pages ou de groupes Facebook sur ce thème… êtes-vous sûr que vous allez avoir un public ? Que d’autres sites parleront de vous ?

On cherche tous à être unique. Beaucoup de gens affirment vouloir lire des sujets uniques. Et pourtant, on voit très vite que les sujets populaires prennent largement le pas sur les autres auprès des lecteurs. C’est même un peu décevant, quand on tient un blog littéraire par exemple, de voir que ce sont toujours les mêmes auteurs qui suscitent du trafic.

C’est une leçon intéressante : n’ayez pas peur de parler de sujets déjà traités par d’autres sites, au contraire ! Ça veut dire qu’il y a un lectorat… et que vous pourrez compter sur ce lectorat pour vous développer et vous épanouir. L’originalité, vous la trouverez dans votre personnalité, votre façon d’aborder le sujet… car évidemment, il ne s’agit pas de plagier le voisin !

4. Vous n’avez pas de lien émotionnel avec votre sujet

Si un blogueur se contente de produire (ou faire produire) du contenu « à la chaîne », de manière impersonnelle, il aura peut-être des lecteurs si le contenu suit les règles de base du SEO… mais il aura beaucoup de mal à créer de l’engagement, à fidéliser, à passionner son lectorat.

Une mauvaise idée de blog, c’est un sujet sur lequel vous n’avez pas d’histoire à raconter, pas d’anecdote personnelle à partager, pas de souvenirs liés à votre sujet. Un blog qui n’a pas cette dimension émotionnelle aura du mal à durer. Je suis convaincue que le lecteur a besoin de sentir une passion, une énergie, un intérêt… même sur des sujets ardus et pas forcément très « sexy » au premier abord.

5. Votre idée de blog… ce sont mille idées à la fois !

Vous parlez de mille sujets qui visent des cibles totalement différentes. Vous cherchez à plaire à tout le monde et au final, vous ne plaisez à personne. C’est le risque quand on blogue sur plusieurs sujets. Les lecteurs ne s’y retrouvent pas car ils passent d’un post qui leur correspond à un post totalement en décalage avec leurs attentes.

Ça ne veut pas dire qu’il faut bloguer sur un seul sujet… mais plutôt qu’il faut trouver une cohérence dans ce que vous abordez, sans quoi vous risquez de dépenser beaucoup d’énergie dans le vide !

6. Votre motivation principale est de vivre de votre blog

Vouloir gagner de l’argent avec son blog n’est pas un gros mot. Le reconnaître permet même de l’envisager honnêtement, en proposant quelque chose qui ait de la valeur pour vos visiteurs, qui soit cohérent avec votre univers.

En revanche, si c’est votre motivation première, votre idée de blog va être guidée par une contrainte forte : devoir être rentable, vite, et assez. Dans de telles conditions, difficile d’affronter les longs mois calmes qui marquent souvent les débuts d’un blog, difficile d’accepter le fait que tous les sujets ne génèrent pas les mêmes revenus. Ou que le lecteur n’est plus aussi naïf qu’il pouvait l’être par le passé et ne se laissera pas avoir par n’importe quel discours marketing.

7. Vos articles ne suscitent aucune réaction

Quand on tient un blog, il est normal de recevoir des réactions des lecteurs. Ce ne sont pas forcément des réactions « visibles » (commentaires), ça peut aussi prendre des formes plus discrètes : recevoir des mails, voir que vos articles sont partagés, avoir des likes quand vous les relayez sur un réseau social…

Il y a des sujets où les audiences sont peu actives… mais si votre blog ne provoque vraiment aucune réaction, c’est peut-être que vous n’avez pas tout à fait trouvé la voie où vous excellerez.

Que faire quand on a choisi la mauvaise idée de blog ?

Déjà, prenez du recul et essayez de comprendre ce qui ne marche pas : est-ce que vous vous sentez à l’aise avec votre sujet ou est-ce que vous découvrez qu’il ne vous convient pas ? Est-ce que vous bloguez depuis longtemps et que vous avez besoin de vous renouveler ? Est-ce que vous prenez conscience que votre idée de blog ne touche pas assez de gens ? A causes différentes, les solutions sont elles aussi différentes.

On peut décider tout simplement de repartir à zéro, en particulier quand on a peu de trafic : soit en gardant le même nom de blog si celui-ci se prête à un changement de thématique, soit en changeant de nom.

On peut aussi informer ses lecteurs d’un changement d’orientation. Tout le monde ne suivra pas le mouvement, c’est évident… mais si votre façon de bloguer fait partie de vous, il y a des gens qui vous suivront quoi qu’il arrive. Plusieurs blogueurs ont vécu et annoncé ce genre de changement : je pense par exemple à Eleonore Bridge et son « C’est fini le blog mode », moment clé où elle a choisi de suivre une autre voie, plus en phase avec celle qu’elle était devenue ; ou à Anne Dubndidu, qui s’est découvert une passion pour le sport et a totalement réorienté son blog (et sa vie) vers ce sujet (elle a d’ailleurs témoigné sur le blog).

On peut aussi passer à autre chose. Fermer son blog, parce qu’on a l’impression d’avoir fait le tour de l’exercice. Faire un long break pour redéfinir ses priorités.

Quoi qu’il en soit, il peut arriver à tout le monde de partir sur la mauvaise piste, d’évoluer dans une direction telle qu’on ne se sent plus « bien avec son sujet de blog » ou de réaliser qu’on n’est pas/plus fait pour cette activité.

Avez-vous déjà abandonné un blog ou un projet de blog ? Changé de sujet en cours de route ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

24 commentaires sur “7 signes qui montrent que vous avez choisi la mauvaise idée de blog

  • Sophia

    Bonjour,
    Ma question porte sur les idées de blog. pensez-vous que je puisse aborder à la fois la lecture, le développement personnel , la mode et le style sur le même blog  ? il s’agit là globalement des thèmes que j’aborde actuellement sur mon blog et je dois vous dire que je prend tout autant de plaisir à rechercher, rédiger et publier dans chacune des catégories . Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre à Sophia
    • Marlène

      Hello, je trouve qu’il n’y a pas de « règle » en la matière, surtout si c’est un blog personnel (pour un professionnel, les enjeux peuvent évidemment être un peu différents !). Ça peut fonctionner si le lecteur y trouve un fil conducteur (par exemple, il adhère à la personnalité de la blogueuse donc apprécie de savoir ce qu’elle lit/porte ou de connaître sa vision d’un sujet). Tout comme ça peut ne pas fonctionner du tout si le public qui vient sur le blog ne comprend pas le lien entre les sujets (par exemple, quand la dimension « personnelle » ne ressort pas clairement et que le site saute d’un sujet à l’autre sans que l’on comprenne le lien).

      Si on y prend du plaisir et que l’on a des lecteurs, je ne vois pas de raison de s’inquiéter !

      Répondre à Marlène
  • Helga KAOUDI

    Je voudrais créer un blog mais je suis un amateur en la matière.
    Je peux dire que je part de rien.

    Répondre à Helga
    • Marlène

      Beaucoup de blogueurs « partent de rien » :) Je pense que la curiosité et la passion pour son sujet sont deux très bons moteurs pour apprendre !

      Répondre à Marlène
  • Nathalie

    Bonjour Marlene
    Je me lance dans le blogging, Je pars de zéro! Je suis tombée sur ton site que je trouve formidable pour un débutant comme moi, je suis donc ouverte à recevoir des conseils☺️

    Répondre à Nathalie
    • Marlène

      Hello Nathalie, merci pour ton message ! S’il y a des sujets que tu aimerais que je traite sur le blog, n’hésite pas à faire des suggestions.

      Répondre à Marlène
  • (L'autre) Véro

    J’ai effectivement changé mon blogue d’orientation, après 10 ans, parce que le sujet ne correspondait plus à qui j’étais. Je me forçais à écrire, à tenter d’entrer dans un moule qui ne me plaisait pas. Aujourd’hui, je me sers tout de même de cette expérience pour rappeler aux autres que vouloir « fitter » (comme on dit au Québec) dans un moule, c’est piler sur son authenticité aussi. Et c’est pas du tout ce qu’on veut faire après tout ;)

    Répondre à (L'autre)
    • Marlène

      C’est certain et je crois que c’est en étant fidèle à soi-même que l’on a aussi des rapports sains avec son lectorat !

      Répondre à Marlène
  • Angelilie

    Hello. Moi au lieu de faire un blog multi sujets et m’éparpiller un peu partout. J’ai préféré créer 3 blogs bien distincts sur des thèmes différents (un photo, un Marilyn Monroe, et un photo noir et blanc) Après il faut savoir jongler avec les différents blogs. Mais je pense avoir bien choisi mes thèmes de blog, car ce sont des sujets qui me plaisent et me parlent.

    Répondre à Angelilie
    • Marlène

      En fait, je trouve que la gestion multiblog est avant tout une question d’organisation… et potentiellement de simplification. Par exemple, je sais que si je ne veux pas perdre trop de temps sur des aspects techniques, il faut que j’aie plus ou moins la même structure sur mes 3 blogs. Du coup, j’ai plus ou moins le même thème WordPress sur les 3, avec des variations de couleurs. J’ai aussi plus ou moins les mêmes plugins.

      Répondre à Marlène
    • Angelilie

      Merci pour ta réponse.Moi j’ai mes 3 blogs sous des structures différentes, différents thèmes design pour les 3 blogs. Et en ce moment j’ai dû mal à tenir mes blogs et a répondre à tous mes commentaires en même temps. C’est une sacrée gymnastique lol. Je me sens débordée ;)

      Répondre à Angelilie
    • Marlène

      J’ai quelques techniques qui m’ont aidée à gérer plus facilement mes 3 blogs :
      – Le côté « même thème, mêmes plugins » : quand un plugin est à mettre à jour sur un blog, je sais qu’il faut que je passe sur les 2 autres pour le faire en même temps. J’avais testé pendant un temps les mises à jour automatiques de plugins mais ça plante parfois donc j’ai abandonné.
      – L’installation du plugin Comments Not Replied To : il m’affiche dans un onglet à part les commentaires sans réponse, ça m’évite d’en oublier.
      – Désactiver les notifications de nouveaux commentaires : ça évite la tentation de répondre « en temps réel » dès qu’on reçoit un mail. Là, je me bloque plutôt des « plages horaires » où je vais répondre à un maximum de messages au lieu de voir les notifications s’empiler.
      – Accepter l’idée de ne pas répondre à tous les mails. Je réponds aux commentaires mais s’il y a trop de sollicitations par mail, je réponds « comme je peux ». Mes blogs sont amateurs, j’ai un job salarié très prenant donc j’estime qu’il est nécessaire de poser des limites.
      – La reconnaissance vocale : la plus belle invention du monde pour ma productivité ^^

      Après, il y a toutes les méthodes d’organisation plus classiques : grouper les tâches similaires, diviser les grosses tâches en plus petites (ex : ça m’arrive de noter toutes les idées d’un post le matin… et le soir, j’ai juste à activer mon logiciel de reconnaissance vocale et à dicter mes idées).

      Répondre à Marlène
    • Angelilie

      Merci Marlène pour toutes ces précisions sur ton organisation de tes 3 blogs. Moi je suis hyper organisée ;) je note tout dans un carnet et j’essaie de planifier mes articles 4 jours à l’avance pour ne pas être prise au dépourvu et débordée. Cela me permet de garder un peu de temps pour répondre à mes commentaires et visiter d’autres blogs. Mais je ne peux pas ajouter de plugins car je suis sur WordPress.com et overblog. Il ne faut pas qu’il y ait le moindre grain de sable qui enraille la machine blogging car là c’est la panique à bord :) Merci encore pour tes précieux conseils.

      Répondre à Angelilie
  • Daphné @ Be Frenchie

    Oui, je pense qu’il est sain qu’un blog soit amené à évoluer, pour accompagner les changements dans notre vie – et dans nos envies.

    J’aurais aimé être moins sûre de moi en débutant mon blog – j’avais choisi un nom qui collait bien à mon aspiration de départ : un blog bilingue sur la Provence. Finalement, ces spécificités n’ont pas résisté à l’épreuve des mois et je suis partie dans une autre direction. Mais le nom, lui, ne change pas.

    C’est un paramètre qui me parait important à prendre en compte quand on décide de créer un blog.

    Répondre à Daphné
    • Marlène

      Il faudrait que j’écrive un article sur les changements de nom car tu n’es pas la première à me parler de ça ces temps-ci, je crois que c’est plus fréquent qu’on le pense. Je trouve qu’on lance souvent un blog en étant persuadé que l’orientation est immuable alors que ça évolue beaucoup… avec notre propre évolution et à travers le contact avec nos lecteurs.

      Je me suis aussi posé la question la semaine dernière, pour mon blog culture auquel j’ai donné le premier nom qui me passait par la tête (Allée des Curiosités) sans chercher très loin.

      Répondre à Marlène
  • Eliah

    Hello,
    Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis. Le risque c’est de vite épuiser toute son inspi et d’abandonner son blog…

    Répondre à Eliah
    • Marlène

      Je pense qu’on finit effectivement par abandonner quand on ne se reconnaît pas dans son sujet. Le blogging exige trop d’investissement en énergie pour se permettre de bloguer sur un sujet que l’on n’aime pas.

      Répondre à Marlène
  • Amandine / Drawings and things

    Quel bon article !
    Bon ça me rassure, même si j’ai une faible audience, je ne me reconnais dans aucun point :)

    Répondre à Amandine
    • Marlène

      Merci Amandine :) C’est bien d’avoir le sentiment d’avoir trouvé sa voie… et ça n’empêche pas de se poser des questions, j’y pense souvent après bientôt 4 ans de blogging.

      Répondre à Marlène
    • Amandine / Drawings and things

      Parfois ça m’arrive bien sur ! Mais ça c’est parce que je prennais pas soin de mon blog ! En ce moment j’essaye de le développer et ça marche !
      En fait pour moi je le vois plutôt comme un loisir et une carte de visite :)

      Répondre à Amandine
  • Aurore

    L’idée que je me faisais de mon blog a clairement évolué au fil des mois. Je ne pensais pas notamment écrire autant sur le voyage aujourd’hui 50% de mon contenu fait partie de la thématique voyage et ce sont les articles qui m’emmènent le plus de lecteur. La partie culture est aussi assez développé pourtant au début j’avais vraiment fait cette partie pour moi sachant pertinemment que les blogs culture et notamment de cinéma ne fonctionnaient pas très bien. Et pourtant après mes articles voyages ce sont les plus lus. Et puis il reste la partie Lifestyle, le fourre-tout dont je n’arrive pas à me débarrasser car je suis bien trop curieuse pour ça…!

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      Il ne faut pas toujours écouter les idées reçues. Mon blog culture atteint 250000 visiteurs mensuels certains mois ;) Là où je te rejoins, c’est qu’un blog peut t’emmener dans une direction que tu n’avais pas forcément prévue au début.

      C’est un constat intéressant pour les débutants, ça pousse à se lancer même si on a l’impression de ne pas savoir dans quelle direction on part… car au final, même quand on part avec une direction préétablie, elle peut dévier en cours de route :)

      Répondre à Marlène
  • Bernieshoot

    Bonjour Marlène,
    Quand on tient un blog et que la relation n’est pas alimentaire, alors le plaisir doit être au rendez-vous de toutes les écritures, sinon quelque part le ressort est cassé.
    Élargir son périmètre est une bonne option, elle me paraît plus simple que de tenir plusieurs blogs, mais c’est peut-être une erreur.
    Savoir innover peut apporter du lectorat, mais comme toujours il ne sert à rien d’avoir raison trop tôt ou tout seul. J’adhère totalement à l’idée de parler de sujets « populaires » et de ne pas vouloir sortir du lot à tout prix.

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      La dimension plaisir me paraît tout aussi essentielle quand un blog est « alimentaire ». J’ai en tête une blogueuse qui en a fait son activité professionnelle, et qui ne s’épanouit pas du tout dedans car elle vit tout comme une contrainte (ce sur quoi elle « doit » écrire, sa relation avec les lecteurs dont elle estime dépendre au point de ne pas pouvoir dire non).

      En réalité, je trouve que c’est comme n’importe quel job : s’il n’y a pas de plaisir à faire ce que l’on fait, on met moins de coeur à l’ouvrage, on a moins de motivation, moins envie de s’investir…

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.