Google Search Console, c’est quoi ?


Parmi tous les outils que propose Google, Google Analytics est souvent celui qui remporte la faveur des blogueurs tant il permet d’aller loin dans l’analyse de ses statistiques. Mais il existe un autre outil, très complémentaire, à ne pas négliger : Google Search Console (anciennement appelé Google Webmaster Tools).

Google Search Console, c’est quoi et surtout, à quoi ça sert ?

Google Search Console : un service gratuit

Search Console est un service proposé gratuitement par Google afin d’aider les propriétaires de sites ou de blogs à suivre les performances de leur site sur Google.

Suivre le référencement

C’est en général ce qui intéresse le plus ceux qui découvrent l’outil !

  • Découvrez quels mots clés mènent à votre site : vous saurez à la fois quels mots clés ont déclenché l’affichage de votre site dans les résultats de recherche Google (les « impressions ») mais aussi ceux qui ont poussé les internautes à cliquer pour visiter votre blog (les « clics »).
  • Suivez l’évolution de votre position sur Google : si votre site a une position moyenne supérieure à 5 et inférieure à 20, ça laisse entendre qu’il apparaît la plupart du temps en bas de la première page ou sur la deuxième page de Google pour un mot-clé donné. Moyennant quelques optimisations, vous pourriez sûrement le faire remonter plus haut. Search Console peut vous aider à détecter ces opportunités
  • Observez le CTR vers votre site : Google Search Console vous fournit aussi le CTR, c’est-à-dire le taux de clics vers votre site lorsque celui-ci apparaît dans les résultats de recherche Google. Si un site s’affiche souvent dans les résultats (beaucoup d’impressions) mais suscite peu de clics, on peut supposer que la description et le titre qui s’affichent sur Google (= qu’on appelle la meta description et le title) ne donnent pas assez envie de cliquer. Les retravailler permet souvent d’améliorer le CTR.
  • Découvrez tous les sites qui font des liens vers le vôtre : c’est l’occasion parfois de repérer des backlinks de grande qualité qui ont été faits vers votre site sans que vous en preniez conscience.
  • Identifiez les articles les plus cités par d’autres : Google Search Console vous indique combien de sites ont fait des liens vers chacun de vos articles.
Google Search Console - Suivre les clics
Google Search Console – Suivre les clics

Identifier des faiblesses techniques sur un site

Google Search Console peut vous fournir des éléments objectifs sur certains aspects techniques de votre site.

  • Y a-t-il des problèmes d’ergonomie qui rendent la consultation de votre site difficile sur les mobiles ?
  • Y a-t-il des améliorations à faire au niveau des balises HTML comme la balise title, la meta description, qui jouent un rôle dans le référencement ?
  • Vous pouvez également suivre l’apparence de votre site sur les moteurs de recherche. Certains thèmes intègrent ce qu’on appelle les « données structurées » (structured data), qui aident Google à savoir à quoi correspond votre contenu. Voici un exemple, issu de mon blog culture, qui permet de mettre en valeur la note attribuée à un livre/film :
    Données structurées sur Google
    Données structurées sur Google

    Sur Google Search Console, on peut vérifier la validité de son code relatif aux données structurées, voir les éléments qui manquent pour que l’affichage soit optimal.

  • Vérifier l’implémentation du format AMP : le format AMP permet de proposer une version très épurée de son site pour les internautes qui y accèdent depuis Google sur mobile. L’objectif : un temps de chargement ultra-rapide. La Search Console vous permet de repérer d’éventuelles erreurs qui empêcheraient vos pages d’être valides AMP.

Suivre le comportement de Google

Les robots de Google se promènent sur votre site pour répertorier les pages que vous les autorisez à référencer (on dit qu’ils « crawlent » le site). Ces pages permettront peut-être à des visiteurs de vous trouver en faisant une recherche. Sur ce blog par exemple, j’ai demandé à Google ne pas référencer ma page « Mentions légales », qui n’est pas très intéressante pour un visiteur extérieur. Mais je l’invite bien sûr à référencer mes articles !

Google Search Console vous permet :

  • De savoir si Google peut correctement accéder à votre contenu : il vous indique par exemple les pages introuvables (un article supprimé ou déplacé ?), les pages qu’il n’arrive pas à consulter parce que vous lui bloquez l’accès (est-ce volontaire ?).
  • D’ajouter un sitemap : un sitemap est une liste de tous les liens de votre site réunis dans un même fichier avec une extension .xml. Il est conçu spécifiquement pour les moteurs de recherche, à la différence d’un « plan de site » destiné aux visiteurs. On peut générer un sitemap via des sites gratuits comme XML Sitemaps ou grâce à un plugin sur WordPress (j’utilise « Google XML Sitemaps »). On soumet ensuite ce sitemap à Google pour l’aider à répertorier les pages du site. On peut notamment vérifier qu’il n’existe pas de décalage entre le nombre d’URLs que l’on soumet à Google et le nombre d’URLs qu’il indexe réellement.
  • De demander la suppression de certains contenus – Si Google indexe un contenu qui vous pose problème, vous pouvez demander la suppression du résultat incriminé, à condition d’avoir un motif fondé.
L'activité de Googlebot
L’activité de Googlebot

Suivre la santé de votre site

Il arrive parfois qu’un site subisse de petits accidents de parcours : un piratage, un logiciel malveillant installé à votre insu… Google Search Console peut vous envoyer des alertes afin de réagir vite.

De même, si vous avez joué avec le feu côté référencement et que Google décide de vous infliger une pénalité, vous pourrez en être informé via la Google Search Console.

Elle se révèle aussi très précieuse quand on apporte de gros changements à son site : changement de design, d’organisation, etc. Vous pouvez suivre de manière fine et fiable l’impact de ces changements sur Google.

A qui s’adresse Google Search Console ?

Google Search Console peut répondre aux attentes de plusieurs profils d’utilisateurs : le blogueur qui veut simplement avoir une idée des thématiques de son site qui intéressent les internautes, le professionnel du référencement qui veut identifier des opportunités d’optimisation et prendre des décisions en conséquence, le développeur (ou le passionné de code) qui veut vérifier qu’il n’a pas fait d’erreur en intégrant des données structurées à un site…

Le service est sans doute plus difficile d’accès pour le novice que Google Analytics car il mobilise un certain nombre de notions techniques (balises title et meta, fichier robots.txt, notion de sitemap, de données structurées, etc). Mais comme c’est gratuit, ça ne coûte rien de s’y inscrire si vous en avez la curiosité !

Si vous voulez en savoir plus sur tous les menus de Search Console, j’ai concocté un guide d’utilisation assez détaillé sur l’outil, qui devrait vous aider à mieux mesurer toutes les possibilités offertes par Google Search Console !

Utilisez-vous Google Search Console ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires sur “Google Search Console, c’est quoi ?

  • Virginie

    Bonjour, je me demandai quel était l’intérêt de cet outil quand on a Google analytics ? Merci :)

    Répondre à Virginie
    • Marlène

      Bonjour Virginie, Search Console permet d’abord de suivre de manière beaucoup plus précise les mots clés que les internautes utilisent pour trouver ton site et ceux sur lesquels ton site s’affiche dans les résultats de recherche. C’est aussi un très bon moyen de surveiller l’indexation d’un site par Google, en particulier quand on a enrichi le code de son site avec des données structurées ou quand on utilise le format AMP pour le mobile. Les sites multilingues peuvent aussi aider Google par ce biais à mieux comprendre chaque « version locale » du site, on peut soumettre un sitemap pour aider Google à explorer le site…

      En résumé, je dirais que les gros avantages de l’outil sont de pouvoir en savoir plus sur le comportement de Google sur le site… et sur les mots clés via lesquels les internautes nous trouvent. Google Analytics en affiche certains mais beaucoup sont masqués sous un intitulé générique « not provided ».

      Répondre à Marlène
  • Grisélidis

    Hello :) J’utilise l’outil, qui d’ailleurs a changé de nom (note pour moi-même : mettre à jour le nom de l’outil dans mes articles ^^). Les fonctions qui m’intéressent le plus et dont je fais usage le plus souvent, sont la consultation des requêtes, les positions sur Google et le suivi des liens vers le Blog. J’apprécie aussi le système d’alerte email en cas de blog hors-ligne. Je serai assez friande d’autres fonctionnalités si toutefois la team Google en préparait d’autres :)

    Répondre à Grisélidis
    • Marlène

      Hello ! Ils envisageaient d’étendre la durée de conservation des données à un an ce qui permettrait de suivre plus facilement l’évolution du positionnement à moyen terme (au lieu de devoir penser à exporter les données sur les requêtes & positions avant qu’elles ne disparaissent), de mettre en place des alertes en cas de chute du positionnement… Wait & see :)

      Répondre à Marlène
  • Yoann

    Je ne connaissais pas cette outil, merci pour l’article.

    Il y a également le plugin « SEO by Yoast » qui affiche les stats du blog sur le tableau de bords, les mots clés ainsi que les sites de redirection, qu’est ce que tu en pense ?

    Répondre à Yoann
    • Marlène

      Je l’utilise, c’est une bonne aide au référencement à condition de bien le paramétrer et de l’utiliser (rédiger les meta descriptions, etc) :) On peut le connecter à la Search Console d’ailleurs.

      Répondre à Marlène
  • Ludo

    Depuis que tu nous a parlé de Google Analitics, j’ai souvent regretté que ça ne marche pas sur WordPress :(
    Merci d’être passé sur mon blog!

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      Ça ne marche pas sur WordPress.com ;) Sur WordPress, ça marche très bien ! Ils auraient vraiment dû donner deux noms différents à leurs plateformes ha ha ^^

      Répondre à Marlène
    • Ludo

      Oui bon… ça ne marche pas sur le mien quoi :p
      C’est vrai que c’est pas pratique ^^

      Répondre à Ludo
    • Marlène

      Je trouve que les statistiques de WordPress sont déjà très bien. Je sais qu’aujourd’hui, tous les blogueurs même amateurs ont envie d’adopter les mêmes réflexes que les blogueurs pro… mais est-ce vraiment utile ? ;) Je n’ai pas la réponse !

      Répondre à Marlène
  • thebloom

    Bonjour

    Je suis sous Blogger et je me suis mis depuis peu à Google Search Console (ex Google Webmaster Tools ). Après avoir enregistré mon blog dans Google Search Console et ajouté la balise HTML, je cale sur le sitempap à envoyer car je trouve plusieurs solutions et je ne sais pas quelle est la bonne pour Blogger.
    Certains proposent d’envoyer ce genre de texte : atom.xml?redirect=false&start-index=1&max-results=100, d’autres cela : sitempa.xml, et Google (https://support.google.com/webmasters/answer/183668?hl=fr) encore autre chose !.

    Pouvez-vous m’aider SVP à trouver la bonne solution pour envoyer le sitemap de mon blog Blogger sur la Google Search Console ?. Merci.

    Répondre à thebloom
    • Marlène

      Bonjour, il n’y a pas de « bonne solution » en fait, ce sont plusieurs alternatives :) A chacun de choisir laquelle est la plus simple pour lui.

      En revanche, il me semble que sur Blogger, l’URL du flux Atom est du type : http://nomdetonblog.blogspot.com/feeds/posts/default

      Répondre à Marlène
    • thebloom

      Merci

      Répondre à thebloom
  • Aline - Box artisanale

    Je ne connaissais pas du tout, je vais y jeter un oeil, merci pour cet article. =)

    Répondre à Aline
  • Julie

    Quand j’ai vu le titre de ton blog post je me suis dis « oh puré un nouvel outil que je ne connais pas encore?? » et pourtant je suis SEO specialist :) On appelle ça Webmaster Tool chez nous :) Super description en tout cas merci!

    Répondre à Julie
    • Marlène

      En fait ça ne s’appelle plus Webmaster Tools depuis le mois de mai, Google a abandonné le nom de GWT au moment où ils ont commencé à retravailler l’interface (la partie « Analyse de la recherche » qui remplace les « Requêtes de recherche » qu’on avait avant). Je pense qu’ils vont pas mal développer le service, ils ont apporté beaucoup de modifs ces derniers temps :)

      Je ne sais pas si tu as suivi l’intervention de Michael Fink chez Google, il a demandé aux gens de voter pour la nouveauté qu’ils aimeraient voir sur Search Console (parmi les propositions, un an de mots clés, une application mobile, des alertes en cas de chute de positionnement, etc). Ça va dans le sens d’une nouvelle évolution.

      Répondre à Marlène
    • Julie

      Ah ben tu vois je savais pas, même mes collègues l’appellent toujours comme ca et je vois ce nom tourner sur pleins de blog pro aux US! lol
      J’avais pas vu pour le survey mais oui on voit au fur et à mesure les évolution, il me tarde de voir la suite!!!

      Répondre à Julie
    • Marlène

      Je dis encore souvent « Webmaster Tools » à l’oral mais sur le blog, j’essaie de suivre le rythme des évolutions :) Je pense que Google a voulu élargir la cible de GWT en l’appelant « Search Console ».

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.