Peut-on être blogueur quand on manque de temps ?


Beaucoup de blogueurs rencontrent un même problème. Ce n’est pas la technique, ce n’est pas l’écriture. C’est le temps. Comment être blogueur quand on manque de temps libre ?

C’est une activité qui demande un investissement personnel conséquent, du moins quand on souhaite gagner du trafic et développer sa visibilité au fil du temps. Je vous propose donc quelques astuces pour améliorer sa gestion du temps et son efficacicité.

Être blogueur est-il pour vous une priorité ?

Tout le monde n’accorde pas la même place à son blog : pour certains, c’est une activité de premier plan tandis que pour d’autres, c’est juste un loisir parmi d’autres (cinéma, sport, shopping et j’en passe !). Souvent, quand on a du mal à trouver le temps de bloguer, c’est d’abord parce qu’on place son blog au 36e rang de la liste de ses priorités.

C’est un choix, chacun fait ce qu’il veut… mais en étant réaliste, c’est difficile de trouver du temps pour une activité que l’on considère comme très secondaire.

On aura, spontanément, tendance à faire passer en premier les activités que l’on juge plus importantes… et on manquera de temps pour alimenter son blog.

Quelle place occupe le blogging dans votre planning ?

Il y a parfois un décalage entre vos envies, vos impressions et la réalité… alors posez-vous ces 3 questions :

  • Quel blog aimeriez-vous avoir ?
  • Quel blog avez-vous l’impression d’avoir ?
  • Quel blog avez-vous réellement ?

Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé à mes débuts :

  • Je rêvais d’avoir un blog « de référence » sur l’Angleterre, pays où j’allais souvent… et de recevoir beaucoup de trafic sur cette thématique, d’aider d’autres voyageurs.
  • J’avais l’impression d’avoir préparé beaucoup d’articles, d’avoir pris beaucoup de photos du pays.
  • La réalité ? J’avais publié moins de 10 articles sur l’Angleterre, pas vraiment de quoi être une référence sur le sujet !

Aujourd’hui, mon blog voyage reçoit beaucoup de trafic sur cette thématique, les envies et la réalité se sont rejointes !

A l’échelle de votre blog, vous pouvez avoir le même problème. Vous considérez que votre blog est primordial pour mille raisons (il vous apporte des clients, il figure sur votre CV, il vous permet de développer votre réseau, etc)… mais vous y consacrez très peu de temps.

Si vous êtes dans ce cas, une bonne prise de conscience s’impose pour dégager de la place dans votre planning ! Si votre blog est important, alors il mérite que vous délaissiez certaines activités secondaires pour bloguer.

Avez-vous envie d’un blog sans contrainte ?

« Choisir, c’est renoncer ». C’est le proverbe préféré de mon père… et il s’applique très bien à la gestion du temps. Par définition, être blogueur implique de renoncer à certaines activités secondaires ou d’y consacrer moins de temps. C’est une forme de contrainte… donc à vous de décider si vous êtes prêt à l’accepter !

Par exemple, sur No Tuxedo, si je veux répondre à tous les commentaires et mails des lecteurs, je suis obligée d’y consacrer du temps le matin avant ma journée de travail ou sur ma pause déjeuner. Certains percevraient ça comme une contrainte importante… mais pour ma part, je l’accepte car le blog fait partie de mes priorités.

Je ne sais pas si vous partagez mon avis mais je pense que toute activité chronophage implique ce type de « sacrifice ». J’ai une amie très sportive qui va chaque matin à la salle de sport avant le travail, elle sacrifie du temps de sommeil parce que c’est une priorité pour elle. D’autres personnes ne supporteraient pas une telle contrainte.

Etre blogueur : comment trouver le temps ?
Etre blogueur : comment trouver le temps ?

Gérer son blog efficacement

Être blogueur. Combien d’activités différentes se cachent en réalité derrière ce seul intitulé ? Rédaction, photographie, community management, consulting, webdesign, référencement… On peut vite se laisser déborder par cette avalanche de choses à faire, même avec de l’expérience.

Ça m’est déjà arrivé : passer un week-end entier à optimiser mon design et me dire au final « c’est joli, mais qu’est-ce que ça apporte ? Est-ce qu’il n’y avait pas des problèmes plus urgents à résoudre ? »

Qu’est-ce qui compte le plus sur votre blog ?

Quelles sont les tâches qui comptent le plus à vos yeux pour développer votre blog ? Elles déterminent l’ordre dans lequel vous allez faire les choses.

Sur No Tuxedo, j’ai par exemple 3 grandes priorités :

  • Le contenu – Écrire des articles de qualité et publier régulièrement.
  • La relation avec les lecteurs – Je tiens beaucoup à répondre aux commentaires et aux mails.
  • Les réseaux sociaux – Je me suis fixé comme objectif d’être plus régulière et active sur les réseaux sociaux, ça implique donc d’intégrer cet objectif comme priorité.

Ça signifie que si j’ai du temps devant moi, je dois d’abord m’en servir pour écrire des articles puis pour répondre aux commentaires puis pour m’investir sur les réseaux sociaux… et seulement s’il reste du temps, je me consacrerai au reste (le design, la mise à jour d’anciens posts, etc). Ça demande un peu d’auto-discipline !

De même, il est parfois bénéfique de publier un peu moins mais mieux. A mes débuts, je publiais en moyenne un article par jour, toutes rubriques confondues… et ça ne me laissait plus le temps de promouvoir correctement les articles, de réfléchir à l’avenir du blog, etc. J’ai réduit un peu la fréquence et non seulement le trafic du blog a progressé mais ça m’a aussi permis de prendre du recul sur mes lacunes, sur les points à améliorer…

Écrire un bon article prend du temps (et si vous y passez plusieurs heures, vous n’êtes pas tout seul !)

Avez-vous une bonne organisation ?

Pour trouver le temps de bloguer, une bonne organisation ne fait pas de mal… et ça n’empêche pas d’être spontané. Quelques idées :

  • Réfléchir à une liste de sujets : comme ça, lorsque vous aurez du temps pour écrire, vous pourrez directement piocher dans la liste selon vos envies du moment sans avoir à passer par toute la phase de réflexion qui peut prendre du temps. A chaque fin de trimestre, je réfléchis à une grosse liste d’idées qui m’accompagne tout au long du trimestre suivant.
  • S’imposer un rythme d’écriture : les blogueurs amateurs ont tendance à s’insurger contre cette méthode, alors qu’elle a beaucoup d’effets positifs : on apprend à écrire de manière plus rapide et fluide, le cerveau se « muscle » à cette gymnastique régulière et il devient plus facile de trouver des idées… Beaucoup de grands auteurs de romans passés ou présents ont adopté ce type de méthode : Stephen King, Ernest Hemingway, Haruki Murakami… Ensuite, vous pouvez conserver les articles écrits « en plus » afin d’avoir un peu d’avance.
  • Grouper les tâches similaires : par exemple, planifier en une seule fois les principaux posts de la semaine sur les réseaux sociaux, ceux que vous pouvez anticiper ; faire une seule grosse session de réponse aux commentaires par jour plutôt que d’y répondre au fil de la journée ; rechercher des illustrations pour plusieurs posts en même temps…

Ces astuces permettent d’aller droit au but quand vous avez du temps libre.

Trouver le temps de bloguer c’est avant tout donner de l’importance à son blog et faire en sorte que ça se traduise par des plages horaires suffisantes dans son planning. Ça implique parfois de renoncer à d’autres activités ou de modifier sa façon de bloguer pour optimiser sa gestion du temps. A l’arrivée, on gagne souvent en qualité et en sérénité car on a plus de temps pour prendre du recul et voir son blog sur le long terme au lieu de rester le nez dans le guidon !

Ça vous arrive de manquer de temps pour bloguer ?
Thèmes : S'organiser 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 commentaires sur “Peut-on être blogueur quand on manque de temps ?

  • Bee Bop

    Bonjour,

    Moi je commence et c’est vrai que cela m’a l’air trés chronophage. Mais je verrai par la suite. En cherchant des renseignements sur le blogging , je suis tombé sur ton site et je pense que ça va m’apporter pas mal de réponses.
    À Bientôt

    Répondre à Bee
    • Marlène

      Je confirme que c’est bien chronophage comme il faut ;) Mais ça apporte aussi beaucoup sur le plan personnel voire professionnel donc le tout est de trouver un juste équilibre : ne pas avoir l’impression de dépenser beaucoup d’énergie dans le vide !

      Répondre à Marlène
  • Julie lit au lit

    Bonne idée de regrouper les tâches! J’ai tendance à répondre rapidement à mes lecteurs. Je vais essayer de me donner 2-3 périodes fixes dans la journée pour répondre.

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Je ne sais pas si la méthode convient à tout le monde mais pour ma part je la trouve très efficace ! Bonne journée :)

      Répondre à Marlène
    • Julie lit au lit

      J’ai parlé de ta méthode à une copine ce midi! Preuve que c’est quelque chose que je veux vraiment essayer! Merci!

      Répondre à Julie
  • Sofia LM

    Bonjour et merci pour cet article, encore une fois très inspirant.
    Le temps, c’est bien mon souci. Je cours tout le temps après mais je pense que c’est mon organisation qui est à revoir… enfin, plutôt à construire ! ;) je me fixe des dates de publication mais j’ai du mal à anticiper les moments (et leur durée) nécessaires à la rédaction, la recherche/prise de photos… du coup, je suis souvent en retard sur mon calendrier de publication. En soi, ce n’est pas très grave car à part moi (et maintenant toi ! ;) ), personne ne le sait mais ça me frustre. Le contenu de mon blog est très lié à mes passions : lecture, écriture, loisirs créatifs, donc là aussi, les articles dépendent de mon avancée dans ces domaines : si j’ai fini mon bouquin, je peux en faire un article, sinon, je dois trouver une autre idée ! ;)

    Bref, des fois, je m’agace moi-même mais au final, j’y prends plaisir avant tout et tant pis pour la régularité. J’ai quelques retours sympa de lecteurs, je partage mon univers sans chercher à faire plus d’audience (en tout cas, pour le moment) mais j’ai envie de m’améliorer, notamment en termes d’habitude d’écriture, car j’aime vraiment ça… donc, je vais utiliser tes conseils dans ce sens ! merci ! :)

    Répondre à Sofia
    • Marlène

      Ça n’a rien de mal de bloguer pour le plaisir et sans contrainte :) On évolue dans une blogosphère de plus en plus « professionnalisée », y compris sur les blogs amateurs et ça fait parfois perdre de vue que ça peut aussi être une activité plaisir où on ne s’impose rien !

      Répondre à Marlène
  • Sarah

    Coucou,

    Cet article résonne bien en moi, surtout en ce mois de janvier où je n’ai littéralement pas eu le temps de bloguer…du tout! Mais comme tu dis, avant une question réelle de temps, c’est une question de priorité.
    Pour moi, l’une des clés qui fonctionne pour moi, c’est le rythme. Quand je suis dans une bonne dynamique, j’arrive à tenir mes objectifs et à y consacrer assez de temps mais dès lors que je décroche un peu, je me sens submergée et du coup, ma motivation baisse et c’est plus difficile.

    Tes conseils sont très bons pour tenir la cadence. Ce que je vais faire, c’est de planifier pleins de sujets au trimestre comme tu le fais. Je suis sûre que cela va m’apporter bien plus en efficacité.

    Merci encore pour ce super article :)

    A bientôt,
    sarah

    Répondre à Sarah
    • Marlène

      J’ai lu récemment un conseil d’écriture (hors blogging) qui disait que pour arriver à écrire un livre par exemple, on pouvait se fixer un nombre de mots par jour, à ajuster selon sa charge de travail. L’idée est de trouver un volume qui reste gérable à l’échelle d’une journée et de créer en même temps une régularité pour que notre cerveau se mette en « mode rédaction ». Si on rate une journée, on ne cherche pas à la rattraper car le but n’est pas de se mettre la pression, juste de créer une habitude.

      J’ai testé cette semaine pour le blog et ça a été très efficace, à voir sur le long terme :)

      Répondre à Marlène
  • Bellule

    Oui, il m’arrive régulièrement de manquer de temps pour blogger. Il fait partie intégrante de mes loisirs créatifs qui eux mêmes passent au second plan dans mon quotidien … l’histoire du serpent qui se mord la queue ☺

    Merci pour ton article très clair et les conseils avisés.

    Répondre à Bellule
    • Marlène

      Je viens d’aller faire un tour sur ton blog, tes créas sont vraiment jolies ! C’est déjà bien d’avoir choisi tes activités créatives comme support de ton blog, tu pourrais bloguer sur un sujet totalement différent et là, tu aurais encore plus d’activités à gérer ;)

      Répondre à Marlène
  • Cathychi28

    Merci pour tous ces conseil pour gerer son temps. Votre site est une mine d’information. C’est super.

    Répondre à Cathychi28
  • Mais où va le web

    C’est vrai que bloguer est chronophage, mais le temps passe vite quand il est passionné. Ton billet est intéressant et gagnerait à proposer des petites solutions pour s’organiser : type carnet papier + appli pour prendre des notes (peut-être as-tu d’autres billets en ce sens). Personnellement, l’inspiration vient très souvent au détour d’un phrase, d’un bouquin, et il faut que je note tout, tout le temps. Toutes ces notes finissent par faire des points qui se relient finalement assez logiquement au bout d’un certain temps… et ça se concrétise parfois à 2 heures du matin, quand l’envie d’écrire vous y a poussé.

    Concernant la fréquence, le mieux est de se fixer quelque chose de tenable et de s’y tenir sans perdre en qualité. Dès qu’un blogueur privilégie la quantité, ça se ressent et les lecteurs sont déçus. Un blogueur vraiment intéressant peut se contenter ne publier que de temps en temps, il n’en sera pas moins lu et apprécié, même s’il ne rentre pas dans les cases du parfait petit soldat du SEO qui impose de la récurrence, comme si c’était un gage de qualité.

    Je vois souvent des conseils du type « comment faire un bon billet en 1 heure », je n’y crois tout simplement pas, le temps de rédaction est une donnée erronée, un bon article peut se faire en une heure, mais il faudra 2 mois pour digérer la matière nécessaire à l’écriture d’un autre billet. Chaque blogueur a sa « biologie » et il faut avant tout bien se connaître plutôt que de foncer tête baissée dans les éternels articles à liste.

    Répondre à Mais
    • Marlène

      Merci pour ce partage d’expérience ! Je partage totalement ton point de vue sur la variabilité du temps consacré à la rédaction d’un article. Au-delà du sujet qui exige plus ou moins de recherches, nous sommes humains avec tout ce que ça implique : des périodes où la fatigue nous rend plus lents, où l’on bute plus facilement sur les mots, où l’on se relit davantage…

      J’ai écrit quelques billets sur les thématiques que tu évoques, même si je suis loin d’en avoir fait le tour :) J’ai par exemple expliqué comment je faisais pour publier autant sur le blog sans sacrifier ma vie privée ou donné des conseils pour créer un calendrier éditorial et mieux anticiper ses futurs posts.

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Pas facile d’avoir du temps pour son blog, mais le temps il faut le prendre! :)

    Répondre à prettylittletruth
  • Stéphanie

    Entièrement d’accord ! Privilégier la qualité est une stratégie. Celle de Céline Boura par exemple sur leluxedetresoi.com qui lui ramène tous ses clients. Chacun de ses mots est étudié pendant des heures.
    Autre stratégie, celle de neocamino qui fait des articles très courts pour être référencé sur un maximum de mots clés.

    Répondre à Stéphanie
    • Marlène

      Je trouve que les deux comportent leurs risques : être trop superficiel avec un contenu court, faire du remplissage en voulant proposer un contenu long. Pour moi, la clé est de se démarquer, que ce soit à travers de nombreux articles très pointus et courts ou des contenus plus longs et qualitatifs (jusqu’aux formats ultra haut de gamme : ebook, guides, études, etc). L’ère du contenu « rédigé strictement pour le référencement » est révolue et je pense que ça ne permet pas de construire son expertise sur le long terme.

      Répondre à Marlène
  • surunpetitnuage

    Coucou ma belle, encore un article sur lequel je ne peux pas rester de glace :).
    J’avoue que depuis que je suis administratrice au Trendy-Show j’ai du mal à tout gérer, entre les filles, mes articles pour le webzine, mes articles pour mon blog, et du coup j’ai totalement délaissé ma recherche d’emploi un peu trop longtemps.
    Etre blogueuse est vraiment un boulot très dur, même s’il est passionnant. Il faut vraiment une bonne organisation sinon on risque de se noyer à tout moment.

    Bisous ma belle.

    Répondre à surunpetitnuage
    • Marlène

      Je trouve que le mot clé de ton commentaire est « boulot ». Il y a des gens qui prennent ça comme un pur loisir et gèrent leur temps en conséquence : ils bloguent s’ils ont le temps, parmi d’autres loisirs. A l’inverse, quand on veut prendre ça comme un vrai boulot, ça exige un investissement qui n’est plus du tout le même et peut vite devenir chronophage !

      Dans l’idéal, quand on ne s’en sort plus il faut déléguer… mais encore une fois, c’est une question d’approche. Je sais que certains grands blogueurs délèguent des tâches « à faible valeur ajoutée » comme l’optimisation du design, la maintenance, le tri des e-mails, etc. Mais ça suppose un investissement financier.

      Répondre à Marlène
  • Laëtitia (OnlagGirl)

    Toujours un article claire et précis sur No Tuxedo! Merci
    Je n’ai pas un débit d’articles important car j’apporte beaucoup de temps à la rédaction et à la recherches d’illustration pour mon blog. Je ne peux pas dire que je manque de temps cependant parfois, je suis a la bourre( ça arrive souvent même) car j’ai consacré plus de temps à mon autre activité favorite secondaire, jouer aux jeux vidéos. C’est totalement ma faute et c’est à moi de mieux gérer mon temps.
    Ton idée de grouper les tâches, je n’y avais pas penser. Faut que je m’y mettes comme cela, je gagnerai certainement en efficacité.
    Merci encore pour tes bons conseils Lou!

    Répondre à Laëtitia
    • Marlène

      Je ne le faisais pas du tout à mes débuts et j’ai découvert que ça faisait gagner un temps fou ! J’espère que ce sera aussi le cas pour toi.

      Les jeux vidéo, ça devient vite un gouffre :) J’étais une grande accro à une époque et j’ai totalement arrêté parce qu’on y passe vite des soirées entières. Mais rien que d’en parler ça me donne envie ^^ #tentation

      Répondre à Marlène
  • Odile Sacoche

    Très juste tout ça.
    J’avoue je dis souvent que je n’ai pas le temps et en même temps je suis sur plein de trucs en même temps : le blog, les réseaux, la photo, la newsletter, être freelance, mon temps plein, le sport, mes amis,… Bien sûr que le blog est (enfin je crois) ma priorité mais j’ai du mal de sacrifier d’autre chose.
    J’ai considérablement diminué mon temps « télévision » et procrastination, mais j’aime aussi encore tellement faire ça.
    Pas facile en effet de faire ses priorités. Savoir ce qui est le plus important pour y consacrer son temps.
    Bonne réflexion, que je vais devoir faire aussi.

    Répondre à Odile
    • Marlène

      J’ai rencontré la semaine dernière un « grand ponte » du marketing qui donne des conférences un peu partout dans le monde. De l’extérieur il donne l’impression de faire mille choses et de tout réussir (il a sa société de consulting, un réseau énorme, une passion assez chronophage).

      Eh bien quand il m’a parlé de son rythme je me suis dit « ah ok » : réveil à 5h tous les jours, arrivée au bureau à 6h30, premiers rendez-vous à 8h… et ainsi de suite. C’est de la folie et en même temps, ça illustre aussi que les gens très passionnés sont prêts à des sacrifices énormes qu’ils ne vivent pas comme des sacrifices.

      Chose qui est clairement plus facile à faire quand tu travailles pour toi que quand tu es salariée ^^

      Répondre à Marlène
  • Summer Girl

    Oh oui les journées ne font que 24h et avec 2 babyboys j’aimerais avoir beaucoup plus de temps pour moi et pour le blog mais c’est vraiment compliqué depuis la reprise du travail. J’essaie de garder 2 ou 3 publications par semaine et m’y mets dès que les enfants dorment… ;)

    Répondre à Summer
    • Marlène

      C’est déjà beaucoup d’arriver à publier 2-3 fois par semaine en ayant deux enfants !

      Répondre à Marlène
  • CHOUQUETTES & MASCARA

    Un très chouette article ! Vraiment utile et très juste.

    Pour ma part, quand je sais que je vais avoir du mal à publier, je prévois mes articles en avance. Je les rédige et les planifie pour qu’ils sortent sans que je n’ai rien à faire.

    Répondre à CHOUQUETTES
    • Marlène

      Merci ! Je suis aussi une adepte de la planification, mes articles ont tendance à me demander pas mal de travail donc je ne pourrais pas les écrire le jour même ou la veille pour le lendemain :) Bonne soirée !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.