6 clichés sur les blogueurs qui ont la vie dure


Les clichés sur les blogueurs ne manquent pas… et pourtant ! Nous sommes des millions à tenir ou avoir tenu un blog en France. De tels chiffres laissent penser que le blogging est une activité connue de tous.

Or, les idées reçues sur le blogging et les blogueurs sont légion ! On les imagine croulant sous les cadeaux, imbus de leur personne, grâce à seulement quelques heures d’investissement personnel par mois. La réalité est peut-être un tout petit peu différente, non ?

Passons en revue ces clichés sur les blogueurs !

La succulente, grande star des photos lifestyle
Le blogueur, objet de tous les fantasmes

1. Le blogueur gagne de l’argent (en masse) avec cette activité

L’idée que le blogging est une activité pour ados disparaît peu à peu de l’opinion publique. Aujourd’hui, il y a des blogs d’entreprise et des blogs sur les sites web des grands médias donc tout le monde sait plus ou moins qu’on peut bloguer avec sérieux, loin des « lâchez vos coms » de l’époque Skyblog. Néanmoins, on tombe parfois dans le cliché inverse : tous les blogueurs seraient des millionnaires en devenir.

Il faut avouer que les médias popularisent beaucoup ce cliché en mettant en avant des profils exceptionnels, des réussites hors norme, des chiffres donnés sans beaucoup d’explications. Des blogueurs avec des revenus annuels à six chiffres, ça existe (Betty Autier déclarait récemment gagner entre 300 000 et 500 000 euros par an)… mais combien d’années de travail leur a-t-il fallu pour en arriver là ? Quelle fréquence de publication ? Quel type d’articles ? Quelle ambition derrière ?

On entretient l’idée d’une réussite facile. Un cliché doublement faux : d’une part, le succès nécessite de la patience, celui d’un blog ne se construit ni en un jour ni en un an, sauf rares exceptions ; d’autre part, tous les blogueurs n’aspirent pas à cette réussite économique. Pour certains, il n’y a d’autre plaisir que celui d’écrire et de partager.

Voilà d’ailleurs pourquoi c’est une mauvaise idée de devenir blogueur pour gagner de l’argent.

Concrètement, oui, il y a des blogueurs qui gagnent de l’argent : certains en ont fait leur métier, d’autres en tirent un revenu complémentaire (c’est mon cas, mon blog finance mes vacances et mes loisirs)… mais ce n’est pas du tout une généralité.

Bloguer

2. Aujourd’hui, il est impossible d’émerger avec un nouveau blog

J’avais déjà abordé cette question dans l’article Comment vaincre la peur d’entreprendre car elle m’avait beaucoup freinée avant de me lancer. C’est vrai, il y a tellement de blogs, à quoi bon en faire un de plus ? A-t-on une chance de sortir du lot ?

Ça fait partie des clichés sur les blogueurs qui sont totalement injustifiés. La réalité, c’est qu’il y a effectivement plus de blogs qu’avant et que la blogosphère s’est professionnalisée. Les blogueurs attachent plus d’importance à la qualité de leurs contenus, à leur univers visuel et même à des sujets plus stratégiques (marketing, référencement, etc).

Il faut donc probablement davantage de travail qu’avant pour sortir du lot. Je reçois régulièrement des messages de blogueurs qui s’étonnent de ne pas avoir de trafic ou de ne pas arriver à monétiser leur blog… et qui ont écrit seulement une dizaine d’articles !

Mais pour peu que l’on s’investisse en bonne intelligence, on peut tout à fait se faire une place dans la blogosphère. Et rassurez-vous, ça fait des années que certains prédisent la mort des blogs, on l’attend toujours !

3. N’importe qui peut faire un blog

Autre cliché répandu sur les blogueurs : le blogging serait une activité « facile », à la portée de tous. C’est vrai, il existe beaucoup d’outils aujourd’hui pour nous faciliter la tâche, pour créer un blog en quelques clics.

J’ai connu le web des années 90 et pour avoir une chance de s’exprimer sur Internet à l’époque, il n’y avait pas le choix, il fallait mettre le nez dans le code tout de suite. Alors oui, aujourd’hui, c’est plus facile sur le plan technique… mais le blogging est aussi devenu plus qualitatif.

Pour être lu à une époque où il existe des millions de blogs, on est amenés à toucher à des aspects aussi bien techniques que rédactionnels, à la communication et au graphisme, à la photographie et au marketing parfois. Est-ce si facile qu’on le prétend ? Sans oublier que la rédaction web prend du temps. Le blogueur se doit souvent d’être un véritable couteau suisse, ce qui ne va pas de soi pour tout le monde !

Et puis… la faculté à trouver un style conversationnel, ni trop familier ni trop distant, est elle aussi plus ou moins naturelle d’une personne à l’autre !

4. Le blogging, c’est bien pour avoir des cadeaux

A défaut d’avoir de l’argent, pourquoi ne pas être inondé de cadeaux ? Les blogueurs eux-mêmes ont beau lutter contre ce cliché, il a la vie dure… Ma coiffeuse m’a avoué qu’elle recevait régulièrement des appels de jeunes filles demandant des prestations gratuites pour « avoir de la matière pour leur futur blog » (qui n’existe pas encore).

Les marques sont omniprésentes sur les blogs de certaines thématiques, que l’on soit connu ou pas, sponsorisé ou pas. Est-ce cette omniprésence qui donne l’impression que les cadeaux sont à portée de main pourvu que l’on possède un blog ?

Je ne sais pas… mais je trouve que ça témoigne d’une certaine naïveté vis-à-vis du rapport entre marques et blogs. Les marques ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche… et le cadeau n’est pas un don par pure bonté de cœur, si tournée vers les autres la marque soit-elle ! Le cadeau est un échange, tacite ou assumé, contre une visibilité.

Beaucoup de petits créateurs souffrent d’ailleurs de ce cliché car ils sont sollicités pour donner des produits gratuits, ce qui représente pour eux un vrai coût. Il faut qu’il y ait une contrepartie, en termes d’image, de trafic, de ventes. Alors se lancer dans le blogging en pensant pouvoir récolter des cadeaux à peine son blog en ligne, c’est une utopie.

Encore une fois, les cadeaux existent, tout comme les propositions d’articles sponsorisés rémunérés mais ils arrivent souvent parce que l’on s’investit et que l’on blogue dans une thématique qui se prête à ce type de proposition.

5. Le blogging est une perte de temps.

Certains ne voient pas l’intérêt d’écrire en ligne, surtout si ça prend du temps et que ça ne rapporte rien. Pourtant, le blogging est l’occasion de développer une multitude de compétences : community management et rédaction a minima mais souvent beaucoup plus… Des compétences qui peuvent nourrir notre vie professionnelle. Et que dire de la dimension humaine ?

Bloguer, loin d’être une activité égocentrique, consiste au contraire à aller vers les autres. S’ouvrir à leurs idées, leurs remarques, découvrir leurs univers, leurs expériences parfois très éloignées des nôtres. Pour peu que l’on accepte le blog comme une porte ouverte et non comme une grille fermée à double tour, le blogging ne sera jamais une perte de temps.

J’ai d’ailleurs listé 8 bonnes raisons d’ouvrir un blog à partager avec ceux qui ont quelques doutes sur l’intérêt de l’exercice !

6. Le blogging, c’est la mise en scène de soi à l’état pur

Montrer ses achats. Se montrer en photo sous tous les angles. Mettre en avant des biens matériels (vêtements, produits de beauté, technologie, etc), ses plus beaux voyages, sa décoration parfaite. Voilà qui ne donne pas forcément une bonne image du blogueur.

Certains sont sûrement égocentriques, comme d’autres le sont en dehors du monde virtuel… mais en réalité, chez les blogueurs, on retrouve souvent bien plus le profil opposé : des gens qui manquent de confiance en eux. Car un blog offre l’occasion de s’affranchir de ses défauts pour mettre en avant ce que l’on aime de soi-même… ou au contraire, d’évoquer ses défauts comme pour les exorciser. C’est, pour beaucoup, un moyen de développer la confiance en soi.

Sans oublier que le blogging couvre aujourd’hui des réalités bien plus diverses qu’un simple blog perso façon « journal intime ». Les entreprises tiennent des blogs. Les artisans tiennent des blogs pour promouvoir leur activité. On blogue sur des sujets légers comme sur des sujets profonds. Face à une telle diversité, peut-on encore résumer le blogging à un journal intime égocentrique ?

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà croisé ce type de cliché sur les blogueurs ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

6 commentaires sur “6 clichés sur les blogueurs qui ont la vie dure

  • Christine

    Coucou !
    J’ai découvert ton blog hier, et depuis, je ne m’en passe plus ! Il est simplement génial et regorge de pleins d’informations qui nous sont tellement utiles ! Et je voulais d’abord te remercier pour ça :3
    Ensuite, le fait que des jeunes filles démarchent des marques pour recevoir des « cadeaux » etc, je trouve ça… comment dire… peut-être « impoli » et trop « direct ». Il y a quelques temps, j’aidais une amie qui possédait une boutique vendant des bijoux et du matériel de loisirs créatifs, et elle avait établi un « mini partenariat » avec une youtubeuse de ce domaine assez connu, et toute une ribambelle d’autres jeunes filles on commencé à apparaître, et à envoyer des messages demandant des cadeaux ou ce genre de choses… Et certaines n’avaient toujours pas créer leur chaîne YT .__. ou alors « Je ne suis pas encore connue, mais vous me faites de la pub, et puis je vous fait de la pub », enfin tu vois le genre…
    Cette mentalité m’attriste assez :/
    Des Bisous ♥

    Répondre à Christine
    • Marlène

      Bienvenue ici Christine ! Je vois tout à fait ce que tu veux dire, c’est exactement l’attitude que me décrivait ma coiffeuse :) C’est un peu naïf de croire qu’on « fait de la pub » à quelqu’un quand on a 100 visiteurs par mois, surtout dans la blogosphère actuelle où il y a tant de blogs de qualité… J’imagine que chez certaines, c’est involontaire, c’est le rêve de la future blogueuse qui croit que ça démarre rapidement et facilement.

      Répondre à Marlène
  • Emilie

    C’est clair que j’y passe du temps sur mon blog. Quant les marques me font des commentaires sympathiques cela me fait toujours plaisir. Je ne suis pas dupe, on est plus de 40000 bloggers plus ou moins réguliers et se faire une place dans la cour des grands n’est pas chose facile. Perso, je blogue à ma petite échelle et cela me convient très bien ^^. Ton article est super !

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      Merci ! Le fait qu’il y ait de nombreux blogs et des échanges « marketing » avec les marques ne veut pas dire que leurs compliments ne sont pas sincères, je pense qu’on peut quand même les apprécier à leur juste valeur :)

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    Quand j’ai ouvert mon blog, plusieurs personnes (dont mes ami(e)s proches) m’ont reproché de mettre en scène mes photos de vacances pour me vanter et n’ont pas voulu m’offrir un simple « j’aime » de soutien sur Facebook. Pour ceux à qui j’ai expliqué la démarche (raz-le-bol des guides touristiques, envie de partir sur les sentiers battus, découvrir la culture et les gens du pays, ramener des coups de coeur) j’ai reçu un accueil très chaleureux. Pour ce lancer dans l’aventure d’un blog, je pense qu’il faut réfléchir un peu et ne pas prendre la chose à la légère. Un article c’est (pour moi) presque une semaine de travail. Revoir les notes de mes voyages, les recherches et les lectures pour préparer le voyage et avoir de la matière en rentrant, travail d’images et j’en passe… Les gens qui lisent ne se rendent pas compte de tout le travail qu’il y a derrière un article. Malheureusement, ceux qui ne blogue pas, ne comprendront pas forcément la démarche et c’est pour ça qu’il faut expliquer et informer les gens que non bloguer ce n’est pas gagner des billets d’avion et des séjours dans des hôtels de luxe mais c’est aussi se prendre la pluie, se tromper de chemin et tomber nez à nez avec un castor ou un endroit magique.

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Merci pour ce très beau commentaire ! Effectivement, je pense que beaucoup de non-blogueurs ne mesurent pas le temps passé… Ce que tu décris à propos de ton blog, c’est tout simplement qu’il est le reflet de ta « vraie vie », de ton approche du voyage et pas d’une mise en scène où tu chercherais à montrer ce que tu n’es pas. C’est une belle preuve d’honnêteté envers toi-même et les lecteurs. <3

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.