WP Fastest Cache, le plugin facile à paramétrer pour un site WordPress plus rapide !


Je vous ai déjà présenté sur le blog WP Super Cache, un plugin qui permet de rendre son site WordPress plus rapide… et aujourd’hui, je vais vous parler d’un équivalent plus simple à paramétrer : WP Fastest Cache !

C’est le plugin que j’utilise à ce jour sur mes blogs, séduite par ses options faciles d’accès et par son ergonomie. Je vous propose donc un tutoriel sur WP Fastest Cache. Si vous avez un site trop lent, que vous voulez améliorer vos performances, ça pourrait vous être utile !

Pour en savoir plus sur l’intérêt du cache, je vous invite à consulter cet article qui explique ce qu’est le cache.

Installer WP Fastest Cache

L’installation se déroule depuis le menu Extensions > Ajouter de WordPress. Cherchez le nom du plugin, et cliquez sur « Installer » sans oublier d’activer le plugin ensuite.

Installation de WP Fastest Cache
Installation de WP Fastest Cache

WP Fastest Cache propose une version gratuite, déjà assez efficace, ainsi qu’une version Premium qui offre davantage d’options pour un tarif de 50 dollars environ.

Paramétrer WP Fastest Cache

L’installation du plugin crée un nouvel élément de menu, WP Fastest Cache, dans votre administration WordPress. C’est là que vous allez effectuer les réglages.

L’onglet Configuration du plugin de cache

Ici, vous pouvez déjà régler la langue grâce au menu déroulant en bas de l’onglet. WP Fastest Cache n’est pas intégralement traduit à l’heure où j’écris ce tutoriel mais si vous ne parlez pas anglais, ça vous sera néanmoins utile ;)

Ensuite, vous disposez de nombreuses options… et le paramétrage est très simple : cochez tout sauf « Utilisateurs enregistrés ».

Système de cache – Cette case permet tout simplement d’activer le plugin.

Preload – Cette option permet de créer immédiatement une version en cache de votre site, pour qu’il se charge plus rapidement dès le passage du premier visiteur suivant l’activation du plugin.

Quand vous cochez l’option, vous pouvez choisir ce que vous incluez dans cette version préchargée : la page d’accueil, les posts, les catégories, les pages, les étiquettes, les fichiers joints, les formats d’articles personnalisés… Vous pouvez tout cocher et laisser le nombre de pages par minute par défaut, il est conçu pour ne pas surcharger votre serveur. Il n’est pas utile non plus de cocher la case « Restart after completed ».

Préchargement du cache avec WP Fastest Cache
Préchargement du cache avec WP Fastest Cache

Utilisateurs enregistrés – C’est la seule case que je vous conseille de ne pas cocher. Elle bloque le fonctionnement du cache pour les membres du site (dont vous, l’administrateur !). Je trouve pour ma part qu’il est préférable de voir la même version que ses visiteurs afin de détecter plus facilement d’éventuels problèmes.

Mobile – Cette option évite de montrer le cache créé sur ordinateur aux visiteurs qui sont sur un mobile.

Nouveau message – Cette option est utile car elle vide le cache et le « met à jour » quand vous publiez un nouvel article ou une nouvelle page.

Update post – Dans le même esprit, cette option permet de vider le cache quand vous mettez à jour un contenu, l’idée étant là encore de faire en sorte que la version en cache soit la plus à jour possible pour vos visiteurs.

Options de compression des fichiers – Nous avons ensuite accès à différentes options qui permettent de minifier les fichiers HTML, CSS et JavaScript pour réduire leur poids. La version Premium du plugin les propose dans une version plus poussée.

La minification permet de passer d’un code aéré, avec des espaces, à un code tout compressé qui prend moins de place et pèse donc moins lourd à charger !

Du code CSS minifié
Du code CSS minifié

Le plugin va aussi combiner les fichiers CSS et JavaScript entre eux pour éviter d’en charger trop : au lieu de charger 7 fichiers différents par exemple, le site n’en chargera qu’un seul combinant tout le contenu des 7 fichiers. Là encore, très utile pour un site plus rapide !

En version gratuite, les fichiers combinés sont chargés dans le header de la page, c’est-à-dire assez rapidement après l’ouverture d’un contenu. La version Premium est plus performante car elle charge les fichiers dans le footer de la page : c’est une bonne pratique car ça permet de charger en priorité le contenu essentiel de la page (le texte par exemple) et seulement dans un second temps les fichiers plus secondaires (design, etc).

Gzip – Encore une option utile, qui permet de compresser les pages de manière invisible pour le visiteur pour améliorer la vitesse de chargement.

Cache de navigateur – Cette option permet de tirer profit du navigateur de vos visiteurs réguliers, en stockant certains fichiers dedans. Par exemple, votre logo sera « mis en mémoire » dans le navigateur du visiteur, de telle sorte qu’il n’aura pas à le charger une seconde fois.

Disable emojis – Cette option permet de supprimer les fichiers ajoutés automatiquement par WordPress dans le header du site, là encore pour alléger le poids des pages.

Il existe aussi quelques options réservées aux utilisateurs premium :

  • Widget Cache – Ça permet de réduire le nombre de requêtes SQL… c’est-à-dire les sollicitations de la base de données de votre site.
  • Mobile Theme – Cette option concerne uniquement ceux qui utilisent un thème spécial pour la version mobile de leur site, elle permet de gérer sa mise en cache.
  • Render Blocking JS – Cette option permet de supprimer les fichiers JavaScript qui empêchent un affichage rapide du contenu.
  • Google Fonts – L’option permet de charger les polices d’écriture Google de manière asynchrone, c’est-à-dire après le chargement des éléments « essentiels » de la page.
Options de WP Fastest Cache
Options de WP Fastest Cache

L’onglet Effacer le cache

C’est là que vous pouvez effacer le cache complet ou simplement les fichiers CSS et JavaScript mis en mémoire. Ces fonctionnalités sont utiles quand vous apportez des changements à votre blog (par exemple en modifiant un élément du design) et que vous ne les voyez pas apparaître même en rechargeant la page : le cache est souvent resté actif et vous montre donc encore la version gardée en mémoire au lieu de vous montrer la version modifiée des pages. Vider le cache permet alors de visualiser la page telle qu’elle est réellement.

En version Premium, cet onglet propose aussi des statistiques sur le cache.

Notez que l’on peut aussi effacer le cache via un bouton « Clear Cache » présent dans la barre d’options en haut de l’administration.

L’onglet Image Optimization

Cet onglet est réservé aux utilisateurs de la version Premium de WP Fastest Cache. Il propose un outil d’optimisation des images. Si vous utilisez la version gratuite du plugin, vous pouvez avantageusement compléter WP Fastest Cache par un plugin dédié aux images, comme ShortPixel.

Améliorer les performances de son site
Améliorer les performances de son site

L’onglet Premium

Il vous permet d’acheter la version payante du plugin si vous le souhaitez.

L’onglet Exclude

Parfois, certaines pages fonctionnent mal avec un système de cache, notamment les pages comportant des formulaires. Dans cet onglet de WP Fastest Cache, vous pouvez désactiver le cache sur certains fichiers ou contenus spécifiques si vous constatez des dysfonctionnements sur votre site. Flux RSS, page Contact, etc.

Exclure des pages du cache
Exclure des pages du cache

L’onglet CDN

C’est une possibilité vraiment pratique pour aller encore plus loin dans l’amélioration des performances. L’utilisation d’un CDN crée des « copies » de votre site sur différents serveurs, à différents endroits du globe. Quand un visiteur accède au site, on lui affiche la copie la plus proche de l’endroit où il se trouve, afin qu’il puisse consulter rapidement le site.

Vous pouvez ajouter ici des CDN de votre choix, comme Cloudflare… mais WP Fastest Cache propose aussi le CDN de WordPress, « CDN by Photon », qui est très simple à configurer. Cliquez simplement sur le bouton de Photon puis laissez les réglages par défaut et cliquez sur « Next » jusqu’à voir le bouton « Finish » s’afficher… pour confirmer l’activation du CDN.

Ce CDN va charger vos photos via les serveurs de WordPress pour les afficher plus rapidement aux visiteurs. Je lui trouve une vraie valeur ajoutée quand on gère un blog avec beaucoup d’images.

L'onglet CDN de WP Fastest Cache
L’onglet CDN de WP Fastest Cache

L’onglet DB

Réservé aux utilisateurs de la version Premium, il permet de réaliser des optimisations sur la base de données du site elle-même : vider les articles ou les commentaires qui se trouvent dans la corbeille, supprimer les transients (options transitoires stockées dans la base de données) ou encore les révisions d’articles (sauvegardes réalisées quand vous rédigez et modifiez un article).

Comme pour l’optimisation des images, il existe d’autres plugins pour réaliser ce genre de nettoyage de base de données, par exemple l’excellent WP Optimize.

Efficacité de WP Fastest Cache

L’efficacité d’un même plugin de cache est souvent variable d’un blog à un autre. Parfois, un plugin va fonctionner extrêmement bien chez quelqu’un et être moins performant chez quelqu’un d’autre. Il peut même arriver que l’ajout d’un plugin de cache dégrade les performances. Pas de secret, donc : il faut tester jusqu’à trouver chaussure à votre pied !

Comme j’ai déjà pu le dire par le passé, un plugin de cache peut contribuer à améliorer la vitesse de chargement d’un site… mais n’est pas une solution miracle à un site mal codé. Parfois, il faut tout reprendre avec un vrai regard de développeur web pour améliorer le code « à la source ».

J’espère en tout cas vous avoir éclairé sur l’intérêt de ce plugin… que vous aurez peut-être l’occasion de tester !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

11 commentaires sur “WP Fastest Cache, le plugin facile à paramétrer pour un site WordPress plus rapide !

  • Olivier

    Hello,
    Merci Marlène pour ce blog et la newsletter hebdomadaire proposant des solutions aux problèmes que je ne me suis, souvent, pas encore posés alors que je devrais…
    J’utilise « WP Fastest Cache » depuis un moment déjà. Il fonctionne très bien. Par contre, je ne suis pas sûr qu’utiliser « CDN by Photon » soit une bonne idée : il n’y a pas moyen d’effacer le cache sur ce CDN, ce qui signifie que la mise à jour d’une image sur une page, pour l’agrandir ou la recadrer par exemple, ne sera jamais visible par les visiteurs du site, jamais ! Pour l’usage que je fais de WordPress, le concept d’éternité pose problème : je ne construit pas de cathédrales pour les 1000 prochaines années, mais des pages internet pour les 1000 prochaines heures. Exit « CDN by Photon » pour ma part.

    Répondre à Olivier
    • Marlène

      Hello, on peut simplement activer/désactiver Photon, ça équivaut au vidage du cache donc si on ne modifie pas son article tous les 2 jours, ça ne pose aucun problème et ça demande très peu de temps. Pour ma part, c’est ce que je fais quand je remets à jour un contenu.

      Répondre à Marlène
  • MA

    Hello ! Effectivement il est très simple à configurer et accélère considérablement un site en quelques secondes. De mon côté rien qu’en l’activant je suis passé de 2 secondes de chargement en moyenne pour une page à 800ms.
    Par contre j’ai l’impression qu’il ne marche pas très bien avec mon plugin de cookie, le bandeau ne s’affiche pas toujours correctement et je n’ai pas réussi à trouver comment l’exclure dans la partie « excludes »

    Répondre à MA
    • Marlène

      Tu devrais poser la question sur le forum de support ou y faire une recherche car ça a peut-être déjà été évoqué ! Et faire de même sur le forum de support du plugin de cookies :)

      Répondre à Marlène
  • Angelilie

    Est ce que tu as déjà fait un tutoriel sur l’utilisation d’un CDN ou est ce que tu envisages de faire un article sur les CDN ? car cela m’intéresserait beaucoup. J’utilise actuellement le CDN de jetpack car j’ai pas mal de visiteurs étrangers sur mon blog.

    Répondre à Angelilie
    • Marlène

      Hello, je n’ai pas écrit ce genre de tutoriel à ce jour car je n’utilise pas moi-même de CDN, hormis pour les images (CDN Photon qui est justement celui qui est maintenant intégré à JetPack !)… Il faudrait que je m’associe à quelqu’un qui en utilise un pour rédiger un tuto sous forme d’article invité :)

      Répondre à Marlène
    • Angelilie

      Finalement j »ai désactivé le CDN jetpack car j’ai remarqué que j’ai perdu des places sur Google sur des mots clés importants pour mon blog et cela ne référence plus mes photos. C’est un choix à faire entre la vitesse du blog ou un bon référencement sur Google.

      Répondre à Angelilie
  • Angelilie

    Merci Marlène pour ce tutoriel complet. J’utilise aussi un plugin de cache : WP Rocket et j’en suis très satisfaite. J’ai déjà essayé le plugin wp fastest cache mais il n’actualisait pas mes derniers articles. C’était embêtant. Donc je me suis tournée vers Wp Rocket.

    Répondre à Angelilie
    • Angelilie

      Peut-être que je ne l’avais pas bien paramétré. je vais le tester sur mon autre blog à l’aide de ton tuto.

      Répondre à Angelilie
    • Marlène

      WP Rocket est un excellent plugin donc aucune raison d’en changer à mon sens s’il fonctionne bien !

      Répondre à Marlène
    • Suny ☼

      J’utilise déjà Wp Super Cache et j’ai configuré en suivant le tutoriel que tu avais fait, pour l’instant pas de souci.

      J’ai installé en plus le plugin Autoptimize compatible avec Wp Super Cache, qui est souvent recommandé et utilisé par les internautes.

      Répondre à Suny
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.