Comment votre type de personnalité influence votre business : faites le test

Les 64 questions que devrait se poser un poisson



Cette semaine, j’accueille sur le blog un invité, Kévin Bodin. Après beaucoup de travail, d’échecs, de remises en question, il dégage aujourd’hui plusieurs milliers d’euros de revenus passifs par mois, notamment grâce à l’affiliation (il recommande des produits et, à chaque fois qu’un internaute les achète, Kévin touche une petite commission sur la vente).

Il va vous parler dans cet article d’un élément primordial dans le succès d’un business en ligne : votre type de personnalité. Pas besoin de vous faire un dessin : nous n’avons pas tous les mêmes traits de personnalité !

Certains ont plus ou moins extravertis ou introvertis, rationnels, émotifs, intuitifs… et tout ceci va jouer un rôle majeur dans votre épanouissement et dans le succès de votre projet. Je laisse à présent la parole à Kévin !

Quelle est la différence entre un entrepreneur à qui tout réussit et les autres ? Qu’est-ce qui fait que ce blogueur explose sur la toile alors que les autres stagnent ?

On a tous été confrontés à ce genre de situation et pas que dans le monde de l’entrepreneuriat. Que ce soit sur les bancs de l’école, dans une activité sportive et même au travail, il y a toujours cette personne à qui tout semble réussir.

Et c’est encore plus vrai dans le business en ligne. On a tous eu à faire à cet entrepreneur sorti de nulle part et à l’ascension fulgurante. Entrepreneur qui parvient en quelques jours à obtenir les résultats qui nous prendraient plusieurs mois.

Qu’est-ce qui peut peut expliquer cette différence de performance ?

Le travail ? L’entourage ? Les stratégies ? La chance ? Peut-être… Mais alors, comment expliquer qu’on réussisse “moins bien” alors qu’on emploie les mêmes méthodes ?

Comment expliquer que notre business nous pompe parfois plus d’énergie qu’il ne nous en fait gagner ? Comment expliquer que parfois nous avons l’impression de nager à contre-courant lorsque d’autres semblent se sentir comme des poissons dans l’eau ?

Se sentir comme un poisson dans l'eau : un lien avec votre type de personnalité
Se sentir comme un poisson dans l’eau : un lien avec votre type de personnalité

Et si le problème était tout simplement NOUS ?

Nous et notre PERSONNALITÉ.

Notre personnalité et sa RELATION avec notre travail.

Est-ce que notre travail favorise l’épanouissement de notre personnalité ou, au contraire, aurait plus tendance à la contraindre ?

Je l’admets, au premier abord, cela peut sembler “New Age”, voire à la pointe du ridicule. Peut-être…

Mais si ce n’était pas le cas…

Si aujourd’hui tu étais un poisson d’eau douce en train de s’asphyxier inconsciemment en milieu salin…

Si aujourd’hui tu avais la possibilité :

  • 1 – De savoir quel type de poisson tu es (eau douce, eau saumâtre, eau salée ?) = Ta personnalité.
  • 2 – De savoir si ton environnement t’est adapté (et comment le changer en cas contraire) = Ton type et la thématique de ton business.

⇒ Ah oui, ça marche également pour toi si tu ne t’es pas encore lancé.

Au moment où tu lis ces lignes, tu connais approximativement ton type d’environnement.

La question maintenant est de connaître ton type de personnalité. On verra en fin d’article comment adapter (ou réorganiser) ton business actuel pour le synchroniser avec ta personnalité. Le moyen le plus simple de le savoir est encore de faire un test.

Les 64 questions à te poser

Pour cela nous allons nous appuyer sur le test des 16 personnalités, inspiré des travaux d’Isabel Briggs-Myers et de sa fille et basé sur les découvertes de Carl Jung.

Carl Jung et les Briggs-Myers
Carl Jung et les Briggs-Myers

Pour la petite histoire, Carl Jung est un psychiatre suisse qui, par expérience et analyse empirique, a mis en évidence 8 traits de caractères (types de personnalité) qui revenaient sans cesse chez ses patients.

Par la suite, Isabel Briggs-Myers développera une approche théorique qui donnera naissance au test des 16 personnalités (MBTI)

Pour l’anecdote, on retrouve également ces « 16 avatars » (et 64 idéogrammes) dans le Yi King, un livre divinatoire chinois. Simple coïncidence ? Peut-être pas…

Test de 64 questions (comme les idéogrammes…) que tu peux réaliser en ligne en cliquant ici.

Je te laisse le réaliser avant de passer à la suite ;-)

Alors, quel type de personnalité as-tu ? ISFJ, ESFJ, ESTJ ou peut-être INFP ?

Si tu veux en savoir plus sur le sens des 4 lettres, je t’invite à te rendre sur la fiche Wikipédia du MBTI.

En tout cas pour ma part je suis l’un des rares INFJ avec seulement 1% de la population (comme Jon Snow).

Le test des 16 personnalités - Profil INFJ
Le test des 16 personnalités – Profil INFJ

Et en lisant mon « profil », j’ai vraiment eu l’impression de lire dans mes pensées. C’est exactement moi…

Je ne sais pas si cela t’a fait la même chose ? Tu me le diras en commentaire.

Bon, maintenant que tu sais quel type de poisson tu es, comment reconnaître si l’eau dans laquelle tu baignes actuellement est bien faite pour toi ? Et comment la modifier dans le cas contraire ?


Comment interpréter tes résultats ?

Pour cela je t’invite à te rendre à cette URL en remplaçant les “XXX” par ton type de personnalité à 4 lettres :

https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-xxx

Dans mon cas, ça donne ça:

https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-infj

Ce qui est intéressant avec mon type de personnalité, c’est la partie “Strengths & Weaknesses” puis “Career Paths” (Google Traduction est votre ami pour les non-anglophones). Aussi surprenant que cela puisse paraître, cela retrace exactement mon parcours (hors business en ligne).

Voilà un extrait de mon CV pour que tu puisses t’en rendre compte:

  • Licence “Entraînement Sportif”
  • Certificat de “Technicien de bien-être”
  • Certificat de “réflexologie faciale”
  • En passe de devenir “Instructeur Wim Hof”
  • En passe de devenir “magnétiseur”

Rien à avoir avec mon business actuel orienté affiliation marketing… enfin presque (on y reviendra après).

La question est de savoir si TOI, tu te retrouves dans les thématiques qui te sont proposées.

Et si oui, comment adapter ces nouvelles informations avec ta situation actuelle.

Kevin Bodin, entrepreneur à succès
Kevin Bodin, entrepreneur à succès

Virage à 180° ou droit dans le mur ?

Loin d’être une science exacte, ce que je te propose dans les lignes qui suivent sont des pistes de réflexion pour t’orienter dans tes choix.

Voici 3 solutions qui, selon moi, peuvent t’aider à réaligner ta personnalité et ton travail actuel.

1- Adapter ton business actuel

Tu es un poisson d’eau douce en milieu salin. Il va falloir reconfigurer la chimie de l’eau dans laquelle tu barbotes.

  • En gardant le même type de business mais en changeant la thématique. Tu es freelance et tes clients sont de grosses entreprises ? Propose tes services à des PME !
  • En gardant le même type de business mais en changeant l’angle d’approche. Tu es formateur et tu proposes des formations en ligne ? Propose des formations en présentiel !

2- Changer complètement de business

Tu n’es pas un poisson et tu es en train de te noyer. Il va falloir sortir du bocal au plus vite.

Tu es freelance et tu sens au fond de toi que ce qui te fait vibrer, c’est la poterie et l’échange avec les gens ? Monte un business où tu proposes des cours de poterie !

Alors oui, mes exemples sont clairement bidon mais je suis sûr que tu en as compris le sens. Surtout si tu te trouves dans l’une des ces situations…

Mais avant de tout plaquer, j’aimerais te parler de la solution n°3…

3- Ne (presque) rien changer

Tu es un amphibien et tu t’adaptes à ton environnement.

Parce que ton business n’est pas une fin en soi. Sa seule utilité est d’être un support financier pour réaliser ce que tu veux dans la vie. Dont ton épanouissement personnel, en réalisant les choses qui sont importantes pour toi.

Et c’est exactement ce qui se passe avec mon business en affiliation marketing !

Un business pratiquement automatique qui m’assure une liberté tant financière que géographique pour me permettre de réaliser les choses qui me tiennent vraiment à cœur. Comme me former au magnétisme ou encore de devenir instructeur Wim Hof lors d’une session à Sydney.

J’aborde d’ailleurs ce sujet en détail sur mon blog où j’apprends à mes lecteurs à générer des revenus passifs grâce à l’affiliation : clique ici pour en savoir plus.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’à l’image d’un salarié en reconversion, profite ! Profite de ton business actuel pour financer et mettre en place ce business qui te tient à cœur.

Voilà pour cet article, je serais curieux d’avoir ton retour sur la découverte de ta personnalité et comment cette dernière va impacter (ou pas) ton business actuel.

Au plaisir de te lire.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

15 commentaires sur “Les 64 questions que devrait se poser un poisson

  • Joyce

    J’ai aussi fait le test, je trouve ENFP-A et je me reconnais pas mal dans ce profil. J’en suis à la page « parent », et j’ai assez lu pour ce soir !
    Marlène, merci pour tous ces super articles. Je crois que je vais tous les lire sur ce blog. C’est très inspirant. :)

    Répondre à Joyce
    • Marlène

      Hello Joyce, je suis allée découvrir ce profil que je ne connaissais pas, très différent du mien mais j’y reconnais certains amis :)

      Répondre à Marlène
  • JEREMIE

    J’ai fait le test de personnalité: INFJ-T

    Répondre à JEREMIE
    • Marlène

      Encore un ! ;) Et tu as l’impression que ça te correspond bien ?

      Répondre à Marlène
  • Blablasaurhum

    J’ai fait le test et je suis INTJ, soit le deuxième profil le plus rare après vous. Mais comme je suis une femme et qu’il s’agit du combo genre/profil le plus rare, je vous grille la place du profil le plus rare hé hé !
    Blague à part, je suis assez bluffée par ce que j’ai pu lire, notamment en ce qui concerne le rapport aux autres. Ça permet de relativiser, je trouve, de se dire qu’on n’est pas si bizarre que ça puisqu’un profil existe pour nous définir. Très intéressant !

    Répondre à Blablasaurhum
    • Marlène

      Nous sommes visiblement entre gens rares dans ces commentaires :) Même si chacun a son propre caractère et son propre vécu, c’est intéressant de noter qu’il y a parfois un « socle commun ». Je trouve que ça permet d’expliquer certains choix, les relations et les « décalages » de point de vue que l’on peut avoir avec certaines personnes.

      Professionnellement, ça permet aussi de mettre le doigt sur ce qui nous anime… ou, parfois, de prendre conscience qu’un aspect manque dans notre vie professionnelle.

      Répondre à Marlène
    • Emma de Blablasaurhum

      Oui, bien d’accord. D’ailleurs, le fameux « I » doit expliquer notre appétence pour l’écrit et le blogging… ;o)

      Répondre à Emma
  • Julie lit au lit

    Je suis « INFP-T Médiateur » et je me reconnais dans ce que j’ai lu à ce sujet. Et mon activité en ligne est cohérente avec ce que je lis. Merci!

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Cette cohérence est vraiment intéressante à étudier car on se rend parfois compte que certaines situations nous mettent mal à l’aise justement parce qu’elles sont en discordance avec les « besoins » de notre type de personnalité.

      Répondre à Marlène
    • KEVIN

      Salut Julie,
      Au top si cet article a pu te confirmer ton choix :-)

      Répondre à KEVIN
  • Gaël Barteli

    Hello, super article ! Merci de montrer l’utilité de ce test qui est souvent critiqué. Pour la partie « Strengths & Weaknesse », j’ai réalisé une traduction en français sur ma chaîne YouTube (ça commence à dater mais c’est toujours d’actualité normalement).

    Répondre à Gaël
    • Marlène

      Je trouve ce test plutôt juste, nous l’avions fait entre collègues et avions le sentiment que ça résumait bien notre mode de fonctionnement ou nos attentes par rapport à un job par exemple. C’est un outil intéressant de connaissance de soi. Comme tous les outils, on n’est pas forcément d’accord avec tout mais ça peut aider à définir ses priorités, ce dans quoi on se sent bien, ce qui est vraiment important pour nous.

      Mon mentor m’avait demandé de me poser cette question : quelles sont tes 5 priorités dans la vie ? Pour lui, tout projet ne permettant pas de satisfaire ces 5 priorités était voué à l’échec car il laisserait toujours un parfum d’insatisfaction (j’en avais parlé plus en détail dans cet article.

      J’ai le même profil que Kevin pour ma part (INFJ), tu as quel profil de ton côté ?

      Répondre à Marlène
    • Gaël Barteli

      C’est exactement ça ! Un outil qui permet de renforcer sa connaissance de soi et d’être encore plus aligné avec ses valeurs ! C’est trop cool d’avoir un mentor qui te donne de quoi réfléchir à ta propre vie ! Je me poserai ces questions aussi du coup, merci !

      Et pour information, j’ai le même profil que vous deux ;)

      Répondre à Gaël
    • Marlène

      Dis donc, ça fait une forte concentration de ce profil pourtant rare :)

      Répondre à Marlène
    • KEVIN

      Effectivement, c’est ce que j’étais en train de me dire. Tu concentres tous les INFJ sur ton blog ;-)

      Répondre à KEVIN


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.