Avez-vous un trafic qualifié (et pourquoi le trafic ne veut rien dire) ?


Quand j’évoque mon blog autour de moi, on me demande toujours combien j’ai de visiteurs. Le trafic est considéré comme synonyme de succès ou d’échec. Ce n’est pas un hasard si de nombreuses formations sur Internet vous promettent que vous gagnerez des milliers de visiteurs en quelques mois ! Pourtant, la véritable clé ne réside pas dans le chiffre mais dans une autre question : avez-vous un trafic qualifié ?

Quand on se focalise sur le trafic, on oublie qu’un blog n’a pas été créé dans le but d’avoir des statistiques impressionnantes mais qu’il sert un véritable objectif (partager une passion, mettre en avant ses compétences, aider son entreprise à gagner en visibilité, etc). Le nombre de visiteurs que vous recevez chaque mois ne dit pas si vous remplissez votre objectif ou pas.

Dans cet article je vais vous donner quelques clés pour analyser votre blog… et savoir si vous recevez un trafic qualifié, c’est-à-dire des visiteurs passionnés par ce que vous proposez !

Avoir du trafic ne veut rien dire

Je vais vous montrer deux sites. Ils reçoivent le même trafic mais le comportement des visiteurs n’est pas du tout le même.

Le premier site enregistre beaucoup plus de pages vues (presque 20000 pages de plus !). Il reçoit aussi beaucoup plus d’habitués (45% d’habitués contre seulement 21% pour le deuxième site)… et son taux de rebond est bien plus bas (autour de 51% contre 86% pour le deuxième site).

Statistiques du site 1
Statistiques du site 1
Statistiques du site 2
Statistiques du site 2

Que signifient ces chiffres ? Ils montrent que derrière un même trafic, on peut avoir d’un côté des visiteurs extrêmement fidèles qui restent sur le site et l’explorent (site 1)… et de l’autre, un trafic beaucoup plus volatil où l’internaute reste peu de temps et revient moins (site 2).

Avez-vous un trafic qualifié ?

En matière de génération de trafic, on vise en général un objectif simple : avoir un trafic qualifié, c’est-à-dire attirer des internautes qui vont interagir avec le site et, idéalement, que l’on va pouvoir fidéliser après leur première visite.

Quels signaux peuvent vous alerter sur un trafic pas assez qualifié ?

Un faible nombre de pages vues

Il y a toujours des visiteurs qui ne consultent qu’une seule page parce qu’ils cherchent une information précise que votre article va leur fournir. Cependant, en règle générale, les visiteurs sont tout à fait ouverts à la consultation de contenus complémentaires susceptibles de les intéresser. Lorsque le nombre de pages vues reste faible, ça peut être le signe que votre contenu manque de cohérence.

Vous pouvez connaître le nombre de pages vues en allant sur Google Analytics dans la rubrique Audience > Vue d’ensemble.

Un taux de rebond ou un taux de sortie élevé

Le taux de rebond correspond au pourcentage de visiteurs qui quittent votre site après avoir consulté une seule page. Il faut être très prudent dans son interprétation et je vous conseille de lire mon article détaillé sur le taux de rebond pour en savoir plus. Cependant, il peut aussi vous renseigner sur la capacité de votre blog à retenir les visiteurs.

En utilisant Google Analytics et en allant dans la rubrique Comportement > Contenu du site > Toutes les pages, vous pouvez aussi consulter le taux de sortie de chaque article. Si vous constatez qu’un article entraîne le départ des visiteurs, vous pouvez vous poser des questions sur sa place au sein de votre blog : est-il cohérent avec les autres contenus que vous proposez ?

J’ai écrit sur le blog un article humoristique sur Siri (l’assistant vocal de l’iPhone). C’était un contenu plus détendu que mes articles habituels, posté au moment des fêtes de Noël. Il se trouve que cet article a beaucoup de succès sur Google mais un taux de rebond catastrophique ! Ce n’est pas surprenant car il n’est semblable à aucun autre article du blog. Il attire donc des visiteurs qui ne correspondent pas du tout à ma cible habituelle.

Regardez aussi de près le taux de rebond provenant des sites référents, c’est-à-dire des sites qui parlent de votre blog. Vous pouvez le connaître en allant dans la rubrique Acquisition > Tout le trafic > Canaux de Google Analytics puis en regardant la ligne Referral.

Ces sites vous mettent en avant personnellement. Ils devraient donc vous envoyer des visiteurs plus intéressés que la moyenne par vos contenus, par comparaison avec les visiteurs des moteurs de recherche. Si ce n’est pas le cas, ça peut être le signe que votre message n’est pas assez clair pour le visiteur.

Un manque d’engagement

Un site qui reçoit un trafic qualifié entraîne généralement de l’engagement, c’est-à-dire des actions de la part de ses visiteurs. Elles peuvent prendre des formes variées : une inscription à la newsletter, un commentaire, une prise de contact par mail, un abonnement à vos réseaux sociaux, etc.

Un site qui ne suscite aucune réaction peut avoir un problème de ciblage.

L’internaute passe peu de temps sur votre site

Un adulte lit en moyenne 300 mots par minute. Si vous écrivez des articles de 900 mots, ça veut dire qu’il faut en moyenne 3 minutes à une personne pour les lire. Si vous constatez que le lecteur ne passe qu’une minute sur vos articles, c’est le signe que beaucoup ne vont pas au bout de leur lecture.

Vous pouvez voir le temps passé sur chaque article en allant dans la rubrique Comportement > Contenu du site > Toutes les pages de Google Analytics puis en consultant la colonne “Temps moyen passé sur la page”.

Il faut noter que Google Analytics calcule le temps passé sur une page entre le moment où l’utilisateur ouvre une première page et le moment où il ouvre une seconde page. Par conséquent, si une personne part sans avoir consulté de seconde page, le temps affiché sera à 0 et fera baisser la moyenne du site.

Trafic qualifié : un enjeu pour les webmasters
Trafic qualifié : un enjeu pour les webmasters

Comment avoir du trafic qualifié ?

Si vous êtes concerné par les problèmes que je viens d’évoquer, je vous propose une checklist des points à vérifier pour essayer d’avoir un trafic qualifié :

  • L’apparence de votre site facilite-t-elle la lecture ? Vérifiez que votre contenu est bien lisible et s’affiche correctement sur différentes tailles d’écran.
  • Vos titres sont-ils en accord avec le contenu des articles ? Si le visiteur s’attend à lire un certain contenu et découvre autre chose en ouvrant le post, il est probable que sa déception le poussera à quitter votre site sans chercher à le découvrir davantage. Optez pour des titres clairs et indiquez dès l’introduction ce dont va parler votre article.
  • Proposez-vous au visiteur des solutions pour poursuivre sa visite ? L’internaute pressé a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour lire un second article sur votre blog. Vous pouvez l’aider en lui proposant des articles pertinents sur un sujet similaire.
  • Ce contenu complémentaire existe-t-il ? Si votre blog est récent, vous n’avez peut-être écrit qu’un seul article sur un sujet précis. Dans ce cas, il est normal que l’internaute ne sache pas où aller après l’avoir lu. Au fil du temps, vous pouvez enrichir votre blog en faisant en sorte d’avoir plusieurs articles autour d’un même sujet.
  • Votre ligne éditoriale est-elle cohérente ? On doit pouvoir comprendre le concept de votre blog dès la première visite. Si l’internaute ne parvient pas à faire le lien entre les différents sujets dont vous parlez, il est fort probable qu’il aura du mal à se sentir concerné par votre contenu.
  • Y a-t-il des sujets qui font fuir vos visiteurs ? Un article qui fait un flop vous donne souvent des informations précieuses sur votre lectorat : qui sont vos lecteurs ? Quelles sont leurs attentes ? Quel est leur niveau d’expertise sur le sujet dont vous parlez ? Un article peut très bien être d’excellente qualité mais ne pas correspondre à votre cible.

Quand j’ai créé mon blog, j’ai commencé par me focaliser sur le trafic car évidemment, c’est le signe que l’on séduit enfin ses premiers visiteurs ! Au fil du temps, on s’aperçoit que ce n’est pas une fin en soi. Ça implique souvent de se reposer des questions de fond : pourquoi je blogue ? Autour de quelles valeurs ou de quel objectif ai-je envie de rassembler une communauté ?

Et si la communauté n’était pas toujours au centre ?

Selon moi, tous les blogs n’ont pas forcément vocation à fédérer une communauté. Sur No Tuxedo par exemple, je publie chaque semaine plusieurs nouveaux articles sur le blogging. Il est évident qu’un même blogueur ne va pas pouvoir tester toutes les astuces et tous les plugins que j’évoque ! Il est donc assez naturel d’être confronté à des internautes qui picorent les articles qui peuvent les aider sans forcément lire compulsivement chaque nouveau contenu.

Idem sur un blog voyage : au-delà des gens qui aiment vous suivre régulièrement, il y a souvent beaucoup de visiteurs de passage qui veulent s’informer sur une destination précise… et ce n’est pas forcément grave en soi !

Ça prouve l’importance de garder une distance critique par rapport à ses statistiques !

A vous de me raconter dans les commentaires : vos visiteurs sont-ils fidèles ? Avez-vous l’impression que vous pourriez les fidéliser davantage ?
Thèmes : Google Analytics 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 commentaires sur “Avez-vous un trafic qualifié (et pourquoi le trafic ne veut rien dire) ?

  • Bernieshoot

    Un article qui m’a permis de réviser comment utiliser google analytic, notamment pour le temps moyen de lecture qui apporte un peu de cohérence dans mon éclectisme, à savoir les articles les plus “vu” sont aussi ceux où les lecteurs ont passé le plus de temps.

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Il faudrait que je me penche sur la question du temps de lecture car certains sites affichent le “temps de lecture estimé” d’un article, ça pourrait faire un sujet intéressant sur le blog :) Je ne sais pas si les gens se servent réellement de l’information mais je la trouve intéressante.

      Répondre à Marlène
  • Delphine

    Merci pour cet article qui va enfin me permettre de dechiffrer GA. Je n’avais pas tout compris dans les analyses qui sont faites. Je vais aller voir cela de plus pres car je me pose des tas de questions sur mes visiteurs.

    Répondre à Delphine
    • Marlène

      C’est un outil très, très, trèèèès puissant au point que Google a créé la Analytics Academy pour apprendre à mieux cerner toutes ses possibilités.

      Répondre à Marlène
  • Bellule

    Merci pour cet article très complet – comme toujours en fait ☺
    Je regarde bien sur, comme toutes et tous, les statistiques de passages sur mon blog mais sans vraiment m’y intéresser plus que ça.
    Les personnes qui viennent visiter ou commenter sont pour la plupart des habituées abonnées à la news. Parfois c’est suite à une recherche effectuée sur Google.
    Voilà pour le retour ☺

    Répondre à Bellule
    • Marlène

      C’est bon signe si ta newsletter déclenche un nombre significatif de visites, ça veut dire que ta communauté est engagée !

      Google est un bon moyen de toucher de nouvelles personnes qui ne te connaissent pas encore… donc si tu arrives à faire en sorte qu’elles s’abonnent à ta newsletter, tu auras tout gagné !

      Répondre à Marlène
  • Nesrine

    Bonjour Marlène =)

    Je suis une lectrice régulière de ton blog … Je lis attentivement TOUT ce que tu écris (mais commente peu… =/) !

    Cet article m’a fait bien rire parce que je me suis souvenue de mes débuts et j’étais tellement dans le flou … J’avais d’ailleurs rencontré un problème concernant mon traffic un moment : des sites “bizarres” pointaient vers mon blog, ce qui faussait carrément tous les chiffres.
    Je me souviens de m’être cassée la tête pour créer des filtres GA, qui à la fin me permettaient d’avoir le “vrai” traffic du blog.

    Merci en tout cas pour cet article ^^

    PS : pourras-tu parler dans un prochain article de la manière dont tu procèdes pour migrer tes articles “voyage” vers ton nouveau site sans que ça fasse du contenu double s’il te plait ?

    Je te souhaite une bonne journée.
    Bisous !

    Répondre à Nesrine
    • Marlène

      Hello, j’ai justement consacré un grand article à ces fameux sites bizarres ;) C’est un problème bien connu et qui peut vraiment parasiter les chiffres pour un jeune/petit site.

      Concernant la migration, tu n’es pas la première à me réclamer un témoignage “technique” sur la façon dont je procède pour créer un blog à partir d’un autre blog. J’avoue que ça fait un mois que je travaille sur cette migration pendant des heures chaque jour :) Du coup, je ne sais pas encore comment l’aborder de manière synthétique !

      Répondre à Marlène
  • Cécile

    Merci pour cet article qui permet de mettre en perspective !
    Je lis souvent que tel taux est mauvais etc. Comme tu le dis en conclusion, tout dépend de sa thématique. J’ai un (autre) blog qui parle de DIY et mon taux de rebond est assez important parce que les gens cherchent un tuto, le trouvent via Google et repartent avec ce qu’ils étaient venus chercher. Je fais la même chose quand je cherche une recette de cuisine et tombe par hasard sur un blog.
    Malgré tout, certains se promènent sur le site et s’abonnent même à ma newsletter, mais ce n’est pas la majorité. J’ai une communauté “qualifiée” mais ce n’est qu’une partie de mon trafic. Les autres sont des gens à qui je rends service une fois et c’est déjà chouette :)

    Répondre à Cécile
    • Marlène

      Oui, le DIY et la cuisine sont de très bons exemples de thématiques où le taux de rebond peut être élevé sans que ce soit mauvais signe. C’est pour ça qu’il est inutile, à mon sens, de se précipiter à tirer des conclusions générales sur un taux de rebond.

      Répondre à Marlène
  • Lauresila

    Merci pour cet article encore une fois tres interessant ! C’est vrai que GA est un outils tellement complexe que parfois je baisse un peu les bras face à la quantité d’informations que je ne sais pas toujours déchiffrer !

    Pour ma part, le taux de rebond tourne autour des 75%, j’ai réussi à le faire diminuer en ajoutant des liens pour continuer la lecture, ça m’avait fait plaisir de m’en rendre compte. Après, je me rend compte aussi qu’un article attire beaucoup de visite mais qu’il ne correspond vraiment pas au genre d’article que je poste habituellement. Bien sûr, je perd des lecteurs en flèche là dessus ! Pour le reste, j’ai encore beaucoup de mal à savoir où se positionne mes articles sur les moteurs de recherches et je vois bien que les pics de lectures se font les jours de publication mais que les chiffres diminuent vraiment au cours de la semaine… C’est dommage mais je n’envisage pas de poster plus souvent !

    Répondre à Lauresila
    • Marlène

      Pour ce qui est des articles “hors sujet”, j’avoue que ça m’est arrivé de faire des choix radicaux et de supprimer purement et simplement un article qui n’avait plus sa place sur le blog, trafic ou pas :) Je ne l’ai jamais regretté. Depuis la création de No Tuxedo, j’ai supprimé plusieurs dizaines d’articles… mais à chaque fois, je l’ai fait parce que j’avais le sentiment qu’ils ne correspondaient plus du tout à mon “public” ou à mes envies pour le blog.

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Tres interessant cet article! Je vais regarder mes stats d’un peu plus pres :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      Je trouve que regarder les stats avec un objectif précis en tête rend l’exercice beaucoup plus intéressant que les regarder “juste pour voir si ça bouge”. On peut vraiment en tirer des informations intéressantes.

      Répondre à Marlène
  • Daphné @ Be Frenchie

    Comme toujours, ton article est très intéressant et permet de faire un pas de côté pour regarder les choses avec du recul.

    Au fil des mois, j’ai la chance d’avoir rencontré quelques lecteurs fidèles qui commentent et interagissent avec les nouveaux articles. C’est certainement ce qui me rend la plus heureuse dans ce projet, mais d’un autre côté je me demande parfois si les “private jokes” et allusions qui traversent les commentaires ne freinent pas d’autres lecteurs potentiels en donnant la sensation d’un club fermé.

    Mais ce qui me fait le plus plaisir, c’est quand je lis des lecteurs se répondre sans interaction de ma part. Là je me dis que mon pari de créer du lien est vraiment réussi.

    Répondre à Daphné
    • Marlène

      Je pense qu’un lecteur qui a vraiment envie de réagir à un post le fera indépendamment des commentaires postés avant lui… et d’ailleurs, beaucoup de lecteurs ne lisent pas ce que les autres ont écrit (ce que je trouve dommage, d’ailleurs, parce qu’on apprend souvent plein de choses à travers les expériences de chacun sur un sujet !).

      Répondre à Marlène
    • Daphné @ Be Frenchie

      Mais si, j’ai lu tous les commentaires sous cet article. C’est une manière de prolonger une réflexion ou de découvrir d’autres outils par exemple. Les commentaires sur ton blog sont d’ailleurs souvent très pertinents et constructifs. ;-)

      Répondre à Daphné
    • Marlène

      Je le constate aussi et j’en suis très reconnaissante :) Sur les articles techniques, je reçois souvent des questions intéressantes qui permettent d’enrichir le sujet… et sur les autres articles, le fait que chacun partage son expérience est passionnant.

      Répondre à Marlène
  • tania

    Hello Marlène

    merci pour cet article. Il remet les choses au clair. Pas évident de trop savoir quand tu débutes. Les chiffres , on peut tout leur faire dire
    pas évident de les interpréter
    la prochaine fois que j irai sur google analytics, je saurai mieux les déchiffrer
    me concernant j ai l impression que les lecteurs venant de facebook restent moins que ceux venant des blogs référents
    parfois certains venant de google accrochent sur un article et lisent plusieurs de la même catégorie
    je l ai vu notamment sur un article séries du blog
    j ai mis des articles complémentaires pour qu ils puissent trouver d autres choses à lire
    j ai certains réguliers
    des personnes qui me sont devenus familliers, j avoue que cela fait toujours plaisir d avoir leurs commentaires
    j adore tous les commentaires mais celles des copines c est cool
    j apprécie aussi de voir de nouveaux venus
    c est marrant car je ne sais pas comment ils ont attéri la mais ils sont venus
    je sais que c est long pour acquérir son lectorat dans le secteur dans lequel je suis alors j apprends la patience

    Répondre à tania
    • Marlène

      Le lectorat régulier, c’est terriblement important… parce que c’est lui qui est là quand on traverse une période où la motivation est moindre. C’est aussi lui qui peut donner un avis constructif sur ce qu’on fait. C’est parfois lui qui “lance la discussion” sur un post où les gens n’osent pas commenter…

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.