Supprimer des articles, une décision qui peut faire du bien à votre blog


Depuis que j’ai créé ce blog, j’ai pris plusieurs décisions radicales : supprimer des rubriques entières, supprimer des articles qui ne me semblaient plus cohérents avec l’orientation du blog et même diviser mon blog en trois parties pour isoler chaque sujet sur un blog distinct au lieu de conserver un blog sur plusieurs thématiques.

Ce sont des changements énormes qui peuvent faire peur : et si je perdais tout mon trafic ? Et si mon référencement s’écroulait ?

Certains d’entre vous m’ont demandé comment gérer ce genre de situation sur le plan technique et d’autres m’ont posé des questions sur l’impact que ça a sur les statistiques. J’ai donc décidé de vous en parler plus en détail.

Mains sur un clavier d'ordinateur
Quand supprimer des articles de blog ?

Pourquoi supprimer des articles ou une rubrique ?

Il peut y avoir de nombreuses raisons de supprimer purement et simplement des parties de votre blog. Ce n’est pas une idée facile à admettre au premier abord car on a l’impression d’avoir écrit pour rien quand on place un article ou plusieurs dans sa corbeille. En réalité, cette décision peut aussi apporter beaucoup de choses positives à votre blog !

Mais pourquoi supprimer une rubrique ?

Parce que votre formule actuelle ne fonctionne pas

Parfois, on ne peut que constater que la mayonnaise ne prend pas avec les lecteurs ! Pas de commentaires, des gens qui fuient le blog aussi vite qu’ils y sont arrivés, aucun abonné gagné sur les réseaux sociaux, un trafic qui ne bouge pas d’un iota… Supprimer des articles ou une rubrique peut aider à clarifier le message du blog.

Exemple – J’ai abandonné ma rubrique Beauté parce qu’elle était très éloignée des autres sujets que j’abordais sur mon blog au départ. Ça peut créer de la confusion chez le lecteur, qui se demande pourquoi vous parlez de code HTML puis de manucure… sans transition !

Parce que vous réalisez que vous n’êtes pas à l’aise sur un sujet

On commence parfois à bloguer sur de nombreuses thématiques et on réalise au fil du temps que l’on se sent plus à l’aise sur certains sujets que sur d’autres. On peut alors décider de supprimer les sujets qui ne nous correspondent pas.

Exemple – Ce blog comportait initialement des articles Mode, que j’ai supprimés parce que je n’aimais pas l’idée de m’exposer en photo partout.

Parce que ces articles ne correspondent plus à votre cible

Quand on se lance dans le blogging, il est rare de pouvoir prédire à l’avance le profil qu’aura votre lecteur type. Avec le temps, vous pouvez non seulement obtenir des statistiques sur les visiteurs de votre blog mais aussi repérer, à travers les gens qui commentent, ceux qui partagent vos articles ou ceux qui vous mentionnent, quel est le profil moyen de vos lecteurs.

Et vous allez parfois réaliser que certains articles sont en décalage avec ce profil.

Exemple – Quand j’ai ouvert No Tuxedo, j’avais écrit un article destiné aux entreprises qui n’ont pas les moyens d’embaucher un community manager pour animer leurs réseaux sociaux. Aujourd’hui, je m’adresse surtout à des blogueurs qui gèrent eux-mêmes la promotion de leurs articles sur les réseaux sociaux. Cet article n’est donc plus du tout pertinent par rapport à ce lectorat.

Parce que vous voyez mieux où vous allez avec votre blog

Au fil des mois, la vision que l’on a de son blog se renforce souvent petit à petit. On se rend compte que l’on veut aller dans telle ou telle direction, que l’on a beaucoup de choses à dire sur tel ou tel sujet, etc. Supprimer des articles peut vous aider à renforcer votre vision de votre blog.

Exemple – Au départ, je comptais poster sur le blog de petites astuces occasionnelles pour protéger sa vie privée sur Internet et parler des derniers gadgets de geek. C’est en bloguant que je me suis rendue compte que j’aimais bien conseiller des blogueurs et que No Tuxedo a pris cette orientation.

Parce que vous n’avez pas le temps de tout gérer

Plus vous avez de rubriques, plus il faut publier régulièrement afin de les alimenter sans en délaisser une au profit d’une autre. Si vous manquez de temps, il est parfois utile de se recentrer sur un plus petit nombre de sujets afin de donner de la cohérence à votre blog.

Exemple – J’ai arrêté ma rubrique Développement Personnel car je ne l’alimentais pas assez souvent. Bien sûr, les articles avaient du succès mais ça restait une rubrique délaissée par rapport aux autres.

Pourquoi ne pas laisser ces articles en ligne ?

Pourquoi décider de supprimer des articles que l’on a passé du temps à écrire au lieu de les laisser sur son blog pour en faire une sorte de mémoire de son histoire ? C’est peut-être une question à laquelle les professionnels du web apportent une réponse différente des amateurs.

Si un article est en décalage avec votre ton actuel, votre thématique ou votre cible d’aujourd’hui, il risque très souvent de tirer vos statistiques vers le bas. Par exemple, il peut générer du trafic mais les visiteurs qui viennent le consulter ne trouveront pas d’articles similaires sur votre blog puisque vous parlez désormais d’autres sujets. Ces internautes vont très souvent repartir immédiatement. Ça fait grimper un indicateur statistique que l’on appelle le taux de rebond et au final, ça affecte négativement l’ensemble du blog.

Même chose en termes de référencement. Un moteur de recherche comme Google a de plus en plus de contenus à explorer sur le web. Idéalement, il faut donc éviter qu’il perde son temps sur des pages qui ne sont pas stratégiques pour vous. C’est la grande tendance dans les entreprises depuis quelques temps : l’analyse de logs. Il s’agit notamment d’analyser le comportement des moteurs de recherche sur le site afin de repérer les pages sur lesquelles ils passent du temps alors qu’elles ne sont pas importantes et, à l’inverse, les pages qu’ils délaissent alors qu’elles ont une importance stratégique pour le site.

Sur votre blog, le principe est un peu le même : si vous conservez des articles alors qu’ils ne sont pas importants pour votre public d’aujourd’hui, Google va perdre du temps sur ces articles au détriment parfois de pages plus importantes.

Bien sûr, ce sont des considérations professionnelles qu’un amateur peut choisir d’ignorer. On peut aussi appuyer son choix sur le trafic que reçoit un article. Si vous constatez par exemple que sur le dernier trimestre écoulé, un article a reçu moins de 30 visites et qu’en plus, il ne correspond plus à vos attentes actuelles, mérite-t-il encore de figurer sur votre blog ? La réponse reste infiniment personnelle !

Comment supprimer des articles sur le plan technique ?

C’est très simple en réalité :

  • Vous notez l’adresse de l’article que vous allez supprimer.
  • Vous réfléchissez à la page la plus pertinente pour rediriger les visiteurs : ça peut être le sommaire de la rubrique, une page expliquant pourquoi certains articles ont disparu… S’il n’y a aucune page « intéressante », à titre personnel je fais en sorte que les visiteurs tombent sur ma page 404 qui propose un moteur de recherche et liste les articles les plus récents du blog. Lisez le paragraphe ci-après pour en savoir plus sur ce choix !
  • Si vous comptez rediriger vos visiteurs, vous créez la redirection (n’hésitez pas à consulter mes articles sur le sujet pour savoir comment créer une redirection) : via un plugin (WordPress), via l’administration de votre blog (Blogger), en ajoutant quelques lignes dans un fichier .htaccess placé à la racine du blog…
  • Si vous utilisez un plugin de cache, vous videz le cache.
  • Vous entrez l’adresse de l’article que vous allez supprimer et vous vérifiez que vous êtes redirigé vers la bonne destination.
  • Vous pouvez supprimer l’article !

Rediriger la page supprimée ou afficher une erreur 404 ?

Suite à une discussion dans les commentaires de l’article, quelques précisions sur une décision stratégique importante : faut-il créer une redirection quand on supprime une page ou afficher une erreur 404 ?

Comme je le disais plus haut, il faut toujours commencer par réfléchir à une page vers laquelle vous pouvez rediriger les visiteurs. En effet, si votre ancien article reçoit des backlinks ou du trafic, qu’il obtient de bonnes positions sur Google pour certains mots clés, il serait dommage de perdre ce « capital » acquis et de le voir disparaître dans le néant.

Une redirection 301 permet de transférer l’autorité que possédait la page supprimée à une autre page pertinente de votre site.

Néanmoins, il y a des cas où l’on peut tout à fait choisir sciemment d’envoyer le visiteur sur une page 404 (surtout quand vous la personnalisez pour y inclure des liens intéressants).

« Pour faire court, de mon point de vue il faut choisir ce qui fonctionne le mieux pour l’utilisateur, et en général, les moteurs de recherche le comprendront aussi. Parfois, c’est une redirection et parfois, une page 404 user-friendly (qui peut elle aussi être personnalisée) » (John Mueller, Google)

Pour ma part, je fais ce choix dans un cas de figure précis :

  • L’article supprimé reçoit peu de trafic.
  • Il reçoit peu de backlinks.
  • Il n’existe sur le site aucune page pertinente, de thématique similaire, qui pourrait intéresser les visiteurs de mon article supprimé.

Ça concerne donc une minorité de pages.

Retour d’expérience

Sur No Tuxedo, j’ai supprimé plus d’une cinquantaine d’articles depuis la création du blog en juillet 2014. Ça incluait des articles très bien référencés recevant beaucoup de visites.

Comment ai-je sélectionné les « candidats à la suppression » ?

  • J’ai d’abord gardé en tête l’objectif premier de cette « maintenance éditoriale » : renforcer la ligne éditoriale du blog et faire en sorte qu’elle soit plus claire pour les visiteurs. Un article sur une manucure est peut-être populaire mais il n’a plus rien à faire sur un blog qui traite de blogging :)
  • Ensuite, j’ai aussi regardé le trafic que recevait chaque article. Il faut reconnaître que certains articles sombrent totalement dans l’oubli avec le temps. Dans ce cas, j’essaie d’abord de les retravailler : réécriture, mise à jour, enrichissement…
    Parfois, ça a un impact radical : j’ai des articles qui sont passés de 1000 vues par trimestre à 1500 vues par mois grâce à ce type de mise à jour. Parfois, la mise à jour n’a aucun impact et il m’arrive alors de faire disparaître l’article si j’ai l’impression qu’il ne rend plus service aux lecteurs.

Je n’ai jamais regretté ce type de décision car même si on perd un peu de trafic sur le moment, l’impact à moyen terme est très positif (visiteurs plus fidèles, trafic qui augmente, etc).

J’ai également déplacé des rubriques entières en créant de nouveaux blogs : plus de 100 articles ont ainsi été déplacés sur un blog voyage dédié… et plus de 300 articles sur un blog culture dédié. Et si vous avez déjà entendu l’expression « 1+1=3 »... c’est exactement comme ça qu’on pourrait résumer l’impact de ce type de décision !

Quand j’ai retiré 100 articles de No Tuxedo pour les publier sur un blog voyage à part, No Tuxedo a évidemment perdu du trafic. 100 articles en moins, ça se ressent forcément. Mais chose intéressante : en quelques mois, le blog a regagné ce trafic « perdu »… tandis que le blog voyage, de son côté, a pris son envol. Aujourd’hui, le trafic global des deux blogs cumulés est 55% plus élevé qu’à la période où tous les articles étaient au même endroit.

C’est, à mes yeux, la preuve que ce type de décision peut vraiment aider à clarifier le « message » de son blog pour les lecteurs !

Vous avez déjà supprimé des articles ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

44 commentaires sur “Supprimer des articles, une décision qui peut faire du bien à votre blog

  • Anne

    Bonjour Marlène,
    D’abord merci pour tous tes conseils, depuis que j’ai découvert ton blog je ne peux plus m’en passer! Je débute avec mon blog qui a quelques mois. J’ai 2 articles qui parlent du même sujet et que je voudrais fusionner pour faire un article complet sur le sujet. Ce sont les 2 articles qui m’apportent le plus de visiteurs en recherche organique donc je voudrais pas faire de bêtise. Comment je dois faire selon toi, je dois faire une redirection 301 ou 404 avec un message sur la page disant que le contenu de cet ancien article se trouve dans un autre article? Merci d’avance. Anne

    Répondre à Anne
    • Marlène

      Hello Anne, je te conseille de regarder quel article reçoit le plus de trafic en provenance de Google et des sites référents (sites qui font un lien vers cet article) avec Google Analytics par exemple. Appelons-le « article A ». Conserve l’adresse de cet article A pour y créer ton article complet et n’interrompt jamais l’accès à cette adresse (tu peux très bien préparer ton article complet dans un autre brouillon puis le copier-coller à la place de l’article A pour éviter d’avoir à dépublier l’article A pendant que tu le « complètes »).

      Une fois que c’est prêt, crée une redirection 301 de l’article B (que tu vas supprimer, celui qui reçoit le moins de trafic) vers l’article A (article complet que tu conserves). Teste la redirection en entrant l’adresse de l’article B, pour vérifier que tu es bien redirigée vers l’article A. Puis supprime l’article B.

      Répondre à Marlène
  • (L'autre) Véro

    Question concrète: mon blogue a 14 ans (oui oui). J’ai changé sa ligne éditoriale complètement il y a 4 ans et elle (la ligne) s’est encore raffinée depuis les 18 derniers mois. Je peux évidemment, presque sans remords, effacer les articles d’il y a 14 ans qui ne reçoivent pas de trafic du tout – ou presque.
    Mais certains de mes articles d’il y a 4 ans, qui ne sont plus pertinents vraiment aujourd’hui, reçoivent quand même beaucoup de trafic (ironiquement plus que ceux de ma nouvelle ligne éditioriale… pourquoi je change alors, ah, çca, c’est une autre histoire). Sauf que je saurais pas où les rediriger… tsé hypoplasie de l’émail dentaire infantile (un article que j’avais eu besoin d’écrire quand mon fils a été diagnostiqué puisque je n’avais pas trouvé d’article pour me rassurer alors), je classe ça où dans un blogue sur les blogues? Bref, je tire une croix sur lui pareil (404)? Tu ferais quoi?

    Répondre à (L'autre)
    • Marlène

      Hello, c’est un choix très personnel. Pour ma part, j’ai déjà supprimé des articles à fort trafic car ils ne rentraient plus dans ma ligne éditoriale (ex : article sur « comment faire une pédicure maison »), sans mettre en place de redirection… Evidemment, sur le moment, on perd du trafic mais à long terme, je pense que ça renforce la cohérence du blog sur sa thématique donc j’ai toujours regagné le trafic perdu.

      Si vraiment la perte de trafic te fait peur, tu pourrais rediriger les gens vers une page 404 explicative disant que le blog a changé d’orientation et que certains articles ont été supprimés dans ce cadre.

      Répondre à Marlène
  • Steph

    Bonjour,
    Depuis janvier, mon blogue a changé de direction, de lifestyle à +écolo, et j’ai reclassé tous mes anciens articles lifestyles dans une catégorie Archives pour plus de cohérence. J’aimerais maintenant les supprimer. Et, en vérifiant dans Yoast SEO je vois que nous pouvons enlever des articles de notre sitemap. Serait-ce une bonne solution pour que Google n’indexe plus certains de nos articles avant de les supprimer ? Ou est-il tout de même préférable de faire un 404 ou 301 ? Je me questionne. Merci ;-)

    Répondre à Steph
    • Marlène

      Hello, le sitemap est juste une indication donnée à Google sur les pages que l’on juge importantes mais pas du tout une consigne pour lui. Je pense qu’il faut :
      1- Regarder si les articles reçoivent encore du trafic et si le trafic vient de sites tiers (qui ont fait des liens). Si c’est le cas, ça peut valoir le coup de rediriger le visiteur vers une page qui lui explique par exemple la nouvelle orientation du blog, avec une sélection de liens « intéressants » reflétant cette orientation pour essayer de le garder sur le site.
      2- Si les articles ne reçoivent plus de trafic et qu’il n’existe de toute façon aucune page similaire, supprimer et laisser en 404… à condition que la 404 soit optimisée (qu’elle ait au moins un menu, une possibilité de « continuer la visite »)… Encore mieux, renvoyer une erreur 410 qui signifie « la page n’existe plus et ne reviendra pas ».

      En principe, si les articles sont supprimés du site, Yoast les supprimera aussi du sitemap (il faudra juste vérifier que c’est bien le cas).

      Répondre à Marlène
  • Demkat

    Article très pertinent, votre blog est décidément une mine de renseignements très utiles et clairement expliqués. Bonne continuation.

    Répondre à Demkat
  • Cindy C

    Bonjour Marlène ! Cet article tombe à pic ! Lorsque j’ai créé mon blog, les idées d’articles fusaient dans ma tête et j’écrivais beaucoup. Au bout de quelques mois, je me suis rendue compte que ça partait dans tout les sens, j’ai donc clarifié la chose en catégorisant mon blog de « blog voyage, musique et lifestyle ». Autant pour moi je trouve que ces trois thèmes ne sont pas si éloignés, autant je vois que les thèmes sur le voyage marchent plutôt bien mais ceux sur la musique pas du tout. Je me demande si les thèmes « voyage » et « musique » ne devrait pas se retrouver sur deux blogs différents. Mais ça veut dire créer un nouveau blog, nouveaux RS, deux fois plus de travail, plus de posts sur les réseaux, sans être sûr que le deuxième blog va décoller. J’aime beaucoup mes articles musiques et je ne veux pas faire une croix dessus. Peux-tu m’éclairer ?

    Répondre à Cindy
    • Marlène

      Bonjour Cindy, ce sont vraiment des décisions stratégiques sur lesquelles tu es la seule à pouvoir « faire le bon choix ». Je peux simplement t’apporter un témoignage car pour ma part, j’ai fait le choix d’avoir des blogs séparés.
      > D’un point de vue trafic, ça a littéralement explosé. Après une phase de baisse (car forcément, retirer la moitié des articles d’un blog entraîne dans un premier temps une perte de trafic), les statistiques sont vite remontées bien plus haut qu’au départ.
      > Ça demande plus de travail, notamment pour une raison simple : quand on a un seul blog avec 3 thèmes, on peut publier un article par semaine par thème et ça donne l’impression d’un blog bien actif qui publie trois fois par semaine. S’il y a 3 blogs séparés par exemple, ça devient 1 article/semaine et par blog… donc une activité moindre, ce qui peut changer la dynamique notamment au niveau des interactions (mon blog voyage a beaucoup plus de trafic qu’à l’époque où les articles étaient postés sur No Tuxedo mais beaucoup moins d’interactions).
      > On peut réduire le travail (pour ma part, j’ai par exemple le même thème WordPress sur mes 3 blogs, à quelques variations près, j’ai aussi exporté/importé les réglages des plugins d’un blog à l’autre pour gagner du temps).

      Ensuite, il faut analyser ce qui te fait dire que les articles musique « ne marchent pas ». Trafic, commentaires, partages sociaux… Le succès s’évalue de plein de manières, un article peut être très lu sans être commenté ou vice versa. Si tu n’en publies qu’un seul par mois, t’imagines-tu ouvrir un blog entier dédié à ce sujet… qui n’aurait qu’un seul article par mois si tu ne changes pas de fonctionnement ?

      Une autre option pourrait être de davantage lier la musique à un voyage, par exemple en présentant des artistes en fonction des voyages que tu fais pour trouver un point d’ancrage commun aux deux sujets… Mais tout ça, c’est quelque chose que je ne peux pas décider à ta place car c’est ton blog et ton lectorat, que tu connais mieux que personne :)

      Répondre à Marlène
  • Lauraki

    J’ai fait du ménage à l’automne dernier du blogue. Je n’ai pas encore supprimé, mais je les ai mis en brouillon. Il me reste à peaufiner les redirections.

    Répondre à Lauraki
    • Marlène

      Hello, les redirections sont plutôt à mettre en place immédiatement quand l’article devient inaccessible car si le moteur de recherche désindexe l’article, c’est là qu’on risque de perdre le potentiel de la page en référencement. Une redirection mise en place très tardivement est toujours utile dans le cas où il y a des liens vers l’article supprimé qui sont encore actifs sur le web… mais côté SEO la réactivité est importante en tout cas :)

      Répondre à Marlène
  • Yohann

    Bonjour,
    En SEO, lire « S’il n’y a aucune page « intéressante », à titre personnel je fais en sorte que les visiteurs tombent sur ma page 404 qui propose un moteur de recherche et liste les articles les plus récents du blog. », j’ai eu un début de crise d’épilepsie ;-)
    Google n’aime pas les 404 (même personnalisée), si un page n’a pas de redirection logique en UX, dans ce cas, on la branche sur la home mais JAMAIS ne laisser de 404.

    Répondre à Yohann
    • Marlène

      Bonjour Yohann, je ne partage pas cet avis. Je considère pour ma part que s’il n’y a aucune page intéressante à proposer, mieux vaut envoyer à Google le signal que la page n’existe plus, à condition de créer une page 404 qui n’emprisonne pas le visiteur & les moteurs : proposer des liens intéressants, etc.

      Je ne suis pas la seule à défendre cette approche, cf cet article de Moz : « If a page receives important links, gets a substantive volume of visitor traffic, or has an obvious URL that visitors or links are intended to reach, you should employ 301 redirects to the most relevant page possible. Outside of these instances, it may be necessary to purposefully have a URL return a 404« .

      John Mueller de Google va dans le même sens d’ailleurs : « The short version, imo, is to do what works best for the user, and search engines will generally figure it out from there too. Sometimes that’s a redirect, sometimes a friendly 404 page (and those can be customized too). »

      On parle ici d’un volume très limité de pages (les pages pour lesquelles il n’y a aucun contenu similaire à proposer, qui ne reçoivent que peu de backlinks, très peu voire pas de trafic)…

      Répondre à Marlène
    • Yohann

      Exact mais tu ne précises pas dans ton article ta conclusion de ton message
       » On parle ici d’un volume très limité de pages (les pages pour lesquelles il n’y a aucun contenu similaire à proposer, qui ne reçoivent que peu de backlinks, très peu voire pas de trafic)… »
      Tu généralises de laisser une 404 or, à choisir, si généralité il doit y avoir, il vaut mieux une 301.

      Répondre à Yohann
    • Marlène

      Non je ne généralise pas ;) Je précise d’une part que je prends une décision « à titre personnel ». D’autre part, je mentionne que je ne le fais que « s’il n’y a pas de page intéressante à proposer ». Et je précise bien qu’on cherche si possible à faire une redirection (« Vous réfléchissez à la page la plus pertinente pour rediriger les visiteurs »).

      Mais tu as raison, je devrais préciser ce que j’entends par là. Pour moi, le cas de figure où il n’y a pas de page intéressante, c’est celui où on est face à un article isolé, pas en phase avec les autres, sans aucune pertinence « propre » (peu de backlinks, de trafic, d’intérêt par rapport à l’orientation que prend le site)… donc pour lequel il est difficile trouver une quelconque page pertinente pour un renvoi. Je vais mettre à jour l’article pour le préciser.

      Répondre à Marlène
    • Yohann

      ;-)

      Répondre à Yohann
  • Caro Bleue Violette

    J’ai supprimé des articles de mon blog à de nombreuses reprises, et lorsque je suis passée de la version gratuite de WordPress à la version payante, je n’ai pas rapatrié quelques articles parce que je ne les estimais plus pertinents, pas tellement pour mon lectorat en fait mais pour moi-même. Et en lisant ton article, j’ai réalisé qu’il était temps que je supprime deux articles que j’avais écrits juste après les attentats de Paris en 2015 : à cette époque, j’avais eu besoin de les écrire afin d’exprimer ce que je ressentais – mais un an et demi plus tard, j’estime que leur présence sur mon blog ne se justifie plus et je viens donc de les en retirer :-)

    Répondre à Caro
    • Marlène

      Je peux comprendre, c’est toujours la question délicate de ces articles très liés à une actualité. Selon la nature du blog, ils peuvent ne plus trouver leur place quand le temps passe. J’ai tendance à supprimer mes articles de « Joyeux Noël » et autres du même genre au bout d’un moment !

      Répondre à Marlène
  • 100driiine

    Hello
    Super article qui tombe super bien car je me pose souvent cette question du ménage… sûrement du au fait que le Printemps arrive ;) lol
    Par contre, lorsque j’ai déjà supprimé des articles, même timidement, j’ai pas réfléchi au retour de bâton, et fait aucune redirection… C’est grave docteur ?

    Répondre à 100driiine
    • Marlène

      Grave, non. Mais disons que sans redirection, le trafic est vraiment perdu à tout jamais. Par exemple, si tu as des sites tiers qui avaient fait des liens vers ton article, les gens vont tomber sur une page 404 s’ils suivent le lien. Sur les moteurs de recherche, le lien va disparaître (puisque la page n’existe plus) et s’il avait une bonne notoriété, celle-ci est en quelque sorte « perdue » alors qu’avec une redirection, tu peux transférer cette autorité à une autre page.

      Répondre à Marlène
  • Bernieshoot

    Bonjour Marlène,
    Il est clair que faire le ménage a du bon et qu’il faut viser le long terme. Actuellement je le fais en réorganisant les catégories (suite à ton articles sur les silos ).
    Par contre une nouvelle fois la plateforme que j’utilise ne me permet pas de faire des redirections, donc je ne supprime pas certains articles même si il existe une page « article non trouvé », est-ce suffisant d’ailleurs.
    Au final je m’interroge sur un transfert vers wordpress (pas par moi-même) mais ne serait-il pas plus efficace d’en créer un nouveau … vaste sujet !

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      L’avantage c’est que ton blog a son propre nom de domaine… donc « Bernieshoot.fr » existe déjà et si tu changes un jour de plateforme, le nom restera le même. Il suffirait que tu nommes les articles à l’identique sur WordPress pour qu’ils gardent la même adresse… mais il est certain que le travail de transfert lui-même est conséquent !

      Répondre à Marlène
  • Laura HANTZ

    Coucou,

    Oh comme ton article me rassure ! J’ai supprimé une 50 aine d’article qui ne convenait clairement plus avec ma ligne éditoriale actuelle. Au début, mon blog était plus un blog de maman et maintenant, je suis clairement plus un blog beauté !

    On m’a dit, tu vas perdre tout ton référencement, tes visites vont baisser, tu vas tout perdre. J’ai tout de même tenter. Bon après, j’ai beaucoup soigné mes articles, mes photos, mes stats ne font jamais des bons !

    Bon après, j’ai une newsletter par exemple, mais impossible d’en faire quelque chose de bien via MailChimp, c’est juste un texte assommant, j’aimerai bien mettre la photo d’illustration de mon article et un extrait, mais je n’y arrives pas.

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Hello, ce qui est vrai c’est qu’on peut effectivement perdre beaucoup de trafic sur les articles supprimés dans le cas où il n’y a rien de similaire à proposer aux lecteurs. Par exemple, quand j’avais supprimé mon tuto pour faire une pédicure (hum !), difficile de trouver un sujet pertinent pour rediriger les visiteurs :) Du coup, il faut accepter de perdre des visiteurs… en sachant qu’au final, le blog devient plus cohérent ce qui est positif pour tout le monde.

      Répondre à Marlène
    • Laura HANTZ

      Oui, je trouve que c’est un mal pour un bien au final, de repartir sur des bases plus claires.

      Par contre, j’ai beau améliorer mes articles, mon référencement et tout, mais rien y fait, mon taux de rebond est élevé et je ne suis pas assez caler pour améliorer ça.

      Répondre à Laura
    • Marlène

      Je ne sais pas ce que tu entends par « élevé ». Les taux de rebond varient beaucoup d’un univers à l’autre et il faut être prudent sur leur interprétation, j’en ai parlé dans mon article sur le sujet.

      Répondre à Marlène
  • Jessica

    Ton article tombe à pic ! J’étais en train de me poser la question de savoir si je supprimais (ou pas) certains articles que j’ai fait.
    Il s’agissait d’une suite d’articles mais finalement, j’ai arrêté très vite : cela ne plaisait pas (et surtout ne me plaisait pas). J’étais tentée de les garder parce qu’après tout, ils sont là, ils ne gênent pas. Mais si j’en crois ton article, ça peut jouer sur le taux de rebond (bon, après, j’ai un blog plutôt « intime » en terme de communauté).
    Je crois que je vais les mettre hors-ligne, le temps de m’y faire et je m’en débarrasserai. C’est comme quand on fait du tri, on garde les objets par sentimentalisme et une fois jetés, on se rend compte que finalement, ils ne nous manquent pas ! ;)

    Répondre à Jessica
    • Marlène

      C’est exactement ça ! Le gros avantage par rapport à un objet physique, c’est qu’un article peut être sauvegardé sans prendre (trop) de place. Un fichier Word suffit… et ça permet d’éviter les regrets !

      Répondre à Marlène
  • anahaddict

    J’ai pris une décision plus radicale : j’ai supprimé complètement mon blog pour le recommencer à zéro. Débuté en août 2011, je le supprime en août 2015. Alors oui ça flingue une bonne partie du référencement acquis (j’avais quand même fait une redirection, j’étais passée de .com à .fr en plus, et de blogger à wordpress). Mais je ne regrette absolument pas mon choix : mon blog ne me correspondait plus du tout et j’avais vraiment besoin de repartir sur une bonne base :) Et puis j’ai quand même gardé le même nom etc, j’étais toujours identifiable auprès de ma communauté. Après j’ai déjà supprimé certains articles sur le nouveau blog : autre chose à laquelle il faut penser, les liens internes qui renvoient à nos propres articles, un plugin de liens cassés est parfait pour ne pas se faire avoir si on a cité l’article supprimé dans un papier ^^

    Répondre à anahaddict
    • Marlène

      Oui, très bon conseil ! J’utilise Broken Link Checker chez moi. C’est bien que tu aies eu ce sentiment de renouveau en recommençant ton blog et tant mieux si tu as pu quand même capitaliser sur la communauté déjà formée autour de tes anciennes thématiques.

      Répondre à Marlène
  • Marie

    Bonjour! C’est super intéressant que tu abordes ce sujet ! Je suis justement dans ce questionnement de voir comment repositionner mon blogue. J’ai longtemps blogué en étant très peu lue (Mes chroniques existent depuis 2009). J’abordais donc des sujets parfois très personnels. Aujourd’hui, alors que mon lectorat s’est élargi et que les billets plus humoristiques sur la vie de couple et de famille sont clairement les plus populaires, les billets plus personnels ou portant sur mes projets d’écriture semblent un peu en décalage. J’ai pris la décision de mettre plusieurs billets en mode privé, de sorte qu’ils ne sont plus accessibles mais toujours existants. L’idée d’un deuxième blogue pour séparer les sujets m’est aussi passée par la tête mais je me dis qu’il faut investir tellement de temps sur un blogue, j’hésite!
    Merci pour la réflexion !

    Marie

    Répondre à Marie
    • Marlène

      Bonjour Marie, merci pour ton commentaire ! Je te confirme que la tenue de plusieurs blogs demande une organisation irréprochable pour que ça reste un plaisir. Pour ma part j’ai choisi d’utiliser le même thème WordPress pour mes 3 blogs, ça évite déjà d’avoir plusieurs « environnements techniques » à gérer.

      C’est intéressant en tout cas d’être témoin de l’évolution de son blog, comme ce que tu décris pour tes projets d’écriture et billets personnels. Parfois, le lecteur « choisit » un sujet qu’on n’imaginait pas forcément être le plus populaire de tous.

      Répondre à Marlène
  • Lucie

    J’ai aussi supprimé des articles ces derniers mois (environ 80 de mémoire) et je n’ai pas terminé de tout checker donc il y a des chances pour que j’en vire encore. Mon blog a 7 ans donc forcément il y a du bon, du moins bon, des articles « purée qu’est-ce que j’ai écrit là ! » donc en gros tout ce qui est mauvais je le vire. Ce qui peut être amélioré, sera amélioré. Et comme tu le dis, il y a aussi une histoire de cohérence. Au final, au niveau traffic tout va bien: il y a eu une légère diminution suivie d’une augmentation après quelques semaines. Et je n’ai pas terminé mon ménage :)

    Répondre à Lucie
    • Marlène

      J’avoue qu’on évolue beaucoup, je le vois quand je replonge dans mes premiers articles alors qu’il ne s’est écoulé que 3 ans. J’imagine qu’au bout de 7 ans, c’est d’autant plus flagrant ! Merci pour ton retour d’expérience :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    pas encore supprimer d articles
    je pense plutôt à une mise à jour
    il faudrait que je trouves du temps

    Répondre à tania
    • Marlène

      Ton blog est jeune et tu es partie avec une orientation assez précise, je trouve :) En revanche, les mises à jour sont vraiment utiles parce qu’on réalise en les faisant à quel point certaines infos évoluent.

      Répondre à Marlène
  • Mélanie

    Merci encore pour ce super article! Je me rends compte qu’en fait, au début, tu voulais blogger un peu sur tout au même endroit – c’est un peu mon cas/ problème aussi. ça fait plus d’un an que j’ai mon blog, mais comme il n’a pas vraiment de ligne édito, je stagne, je me lasse même parfois, et j’ai des périodes de creux où je n’écris plus.
    Ton article m’a (comme souvent), fait réfléchir et je pense qu’à terme, je vais me recentrer un peu.
    Un des « problèmes » que j’ai désormais, c’est qu’une amie publie des articles sur mon blog également, et si je modifie la ligne édito de mon blog, je ne veux pas qu’elle en pâtisse non plus, donc il faut que je m’adapte.
    J’ai pensé éventuellement à faire un « Share a square » à la manière du blog « Et pourquoi pas Coline », si jamais les catégories que je garde/ crée ne sont pas en relations avec ses articles.

    Répondre à Mélanie
    • Marlène

      Et ça ne la tenterait pas d’ouvrir un blog à elle ? Tu pourrais y publier en tant qu’invitée pour « changer d’air » de temps en temps par rapport à tes propres thèmes… et vice versa :)

      Je sais que dans mon cas, la formule « fourre-tout » n’a pas fonctionné parce que je n’ai pas l’âme d’une blogueuse lifestyle, capable de partager son quotidien avec le côté « bonne copine » qui crée un lien avec les lecteurs. J’ai plutôt tendance à vouloir donner des informations donc au-delà des « fidèles » de mes blogs, beaucoup de gens tombent dessus via Google en cherchant une info… donc ça n’attire pas tout à fait le même public. A l’inverse, il y a des filles qui bloguent sur un peu tout (le blogging, la mode, les sorties, les voyages, la beauté) et pour qui ça fonctionne très bien car leur capacité à « se mettre en scène » devient l’élément qui fédère les lecteurs.

      Répondre à Marlène
    • Mélanie

      Pour le moment je ne pense pas. En plus notre « collaboration » est très récente. Mais ça ne serait pas une mauvaise idée, à réfléchir.

      Oui je vois ce que tu veux dire. Et puis la communauté de lecteurs est assez différente sur un blog lifestyle. Mais ce n’est pas toujours évident au final de trouver ce qui marche pour nous, rédactrices, et ce qui marche pour les lecteurs aussi… C’est une remise en question constante pour moi haha. Mais je suis convaincue que je finirai par trouver ma « voie » :)

      Répondre à Mélanie
  • Pascal

    Ton article donne envie d’essayer… j’ai déjà supprimé certains articles, à l’inverse de toi j’ai fusionné deux blogs en un, au passage j’ai fait le ménage – même s’il reste encore des « cadavres » au fond du placard ;) Et en fait, après lecture, je pense que d’autres vont disparaître à leur tour.

    Répondre à Pascal
    • Marlène

      Ça ne m’étonne pas que la même question se pose lors d’une fusion, dès lors qu’on construit une ligne éditoriale unique à partir de deux univers, il y a forcément quelques articles qui ne rentrent plus dans le moule.

      Répondre à Marlène
  • Aurore

    Merci pour cet article, ça m’a conforté dans mon envie de supprimer certains de mes articles pour recentrer mon blog !

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      De toute façon, si tu as la moindre hésitation il suffit de conserver une copie de tes articles. Comme ça, tu pourras toujours revenir sur ta décision si tu constates par la suite que tu regrettes une suppression !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.