Short Pixel, un plugin pour optimiser les images sur WordPress


Google, comme les visiteurs de votre blog, est de plus en plus sensible à la vitesse de chargement des pages web. Elle est importante quand on navigue sur un ordinateur mais elle devient tout simplement essentielle quand on est sur mobile. L’un des éléments qui alourdit le plus une page web, ce sont les images.

Je vous ai déjà donné sur le blog des conseils pour référencer et optimiser les images mais il existe aussi des plugins WordPress qui peuvent vous aider à alléger le poids des photos ou illustrations que vous postez sur votre blog.

Parmi eux, le plugin Short Pixel. Il a attiré mon attention car il est très simple à utiliser et fonctionne sur tout type d’hébergement. En effet, l’optimisation des images exige certaines « fonctionnalités » qui ne sont pas disponibles chez tous les hébergeurs.

Si vous avez essayé sans succès des plugins comme EWWW Image Optimizer ou WP Smush, Short Pixel peut offrir une bonne alternative !

Main de femme tenant un appareil photo

Installer et configurer le plugin Short Pixel

Inscrivez-vous gratuitement en entrant votre adresse e-mail sur le site de Short Pixel. Si vous passez par ce lien au lieu d’installer le plugin directement, vous pourrez en principe optimiser gratuitement 200 images par mois au lieu de 100…

Vous allez recevoir par e-mail un code d’une vingtaine de caractères (lettres et chiffres). C’est la clé API (« API key »), qui permettra à votre site de « communiquer » avec Short Pixel pour optimiser les images.

Ensuite, dans le menu Extensions > Ajouter de WordPress, recherchez « Short Pixel Image Optimizer » et installez le plugin.

Installer Short Pixel Image Optimizer
Installer Short Pixel Image Optimizer

Après l’avoir activé, vous pouvez accéder aux réglages en allant dans Réglages > ShortPixel.

Copiez-collez la clé API que vous avez reçue par mail dans les réglages du plugin et cliquez sur « Validate ».

Short Pixel - API key

Short Pixel offre peu de réglages, ce qui en fait une extension simple à utiliser pour les débutants.

L’onglet Général des réglages

Au-delà de la clé API, c’est là que vous pouvez définir le type de compression que vous souhaitez pour vos images :

  • Compression Lossless – L’image est compressée sans aucune perte de qualité mais souvent, elle reste un peu plus lourde que souhaité.
  • Compression Glossy – L’image est compressée avec une légère perte de qualité, la plupart du temps invisible à l’œil nu. C’est un très bon choix pour tous ceux qui mettent en avant pas mal de photos sur leur blog.
  • Compression Lossy – C’est une compression très puissante mais comme elle peut affecter un peu plus la qualité des images, elle nécessite de tester en amont pour voir si ça n’affecte pas trop le rendu visuel.

Vous pouvez ensuite décider si la compression doit s’appliquer aux vignettes (« Also include thumbnails ») : si vous cochez la case, ShortPixel optimisera à la fois vos images grand format et les vignettes. Si vous utilisez le plugin en version gratuite, il est limité à 100 images par mois et le quota peut vite monter si vous incluez grand format ET vignettes : vous pouvez alors décocher la case pour optimiser seulement les grandes images.

Au début, je vous conseille de cocher la case « Image backup » lorsque vous utilisez le plugin pour optimiser des images déjà existantes. Ça permettra de créer une sauvegarde des images d’origine (avant optimisation). Comme ça, si vous n’êtes pas satisfait des performances de Short Pixel, que vos images perdent trop en qualité, vous pourrez facilement récupérer les images de départ.

Bien entendu, si vous constatez que l’optimisation se passe bien, vous pouvez désactiver l’option pour éviter de stocker inutilement deux jeux d’images (les images d’origine et les images compressées).

Réglages généraux du plugin ShortPixel
Réglages généraux du plugin ShortPixel

Sauf cas particulier, je vous conseille de cocher la case « Remove EXIF » de cet onglet de réglages. Les données EXIF sont des informations ajoutées à la photo, qui donnent des précisions sur la date et l’heure de la prise de vue, les réglages utilisés, les droits d’auteur, etc.

Bien souvent, il n’est pas utile de conserver ces données pour une utilisation des images en format standard sur le web… à moins d’être photographe par exemple et de vouloir permettre aux lecteurs de consulter les réglages effectués.

Enfin, vous disposez d’une option « Resize large images » : elle vous permet de redimensionner automatiquement toutes les images qui dépassent un certain format. Par exemple, si vous avez l’habitude de mettre en ligne vos images sans les redimensionner, vous avez peut-être des fichiers qui font 4000×5330 pixels. Short Pixel peut les redimensionner automatiquement dans un format plus petit.

Le redimensionnement conserve les proportions de l’image d’origine.

Les réglages avancés du plugin ShortPixel

Ces réglages ne concernent que les utilisateurs experts.

L’option Additional media folders vous permet d’optimiser des images qui ne se trouvent pas dans la bibliothèque de médias de WordPress mais ailleurs sur votre serveur (par exemple, les images du dossier de votre thème). Il suffit de renseigner le dossier en question ici.

L’option Convert PNG images to JPEG permet de tenter automatiquement une conversion de toutes les images uploadées au format PNG vers le format JPEG, si elles n’ont pas de zone transparente. Vous pouvez également forcer la conversion systématique des PNG (même ceux avec de la transparence) en cochant la case « Force conversion of images with transparency ».

L’option CMYK to RGB conversion concerne la couleur des photos : quand on imprime une photo sur papier, ses couleurs sont définies en général en « cyan-magenta-jaune-noir » (CMJN en français, CMYK en anglais car le « noir » est traduit par « key »), on parle de quadrichromie. Sur le web, on n’utilise pas le CMJN mais le « rouge-vert-bleu » (RVB en français, RGB en anglais) car ça correspond à la façon dont un écran affiche les couleurs, par la synthèse de ces trois coloris.

Cette option permet de convertir le mode de colorimétrie des images.

Options avancées du plugin Short Pixel
Options avancées du plugin Short Pixel

On entre ensuite dans des options qui visent directement la performance des images.

  • Le recours au format WebP – Le WebP est un format optimisé très puissant, que vous pouvez activer d’un simple clic en cochant la case « Create also WebP versions ». Le WebP n’est pas encore pris en charge par tous les navigateurs, il vient donc s’ajouter au format d’image plus traditionnel que vous mettez en ligne (et il faut réoptimiser toutes les images avec ShortPixel pour générer leur version WebP). Il nécessite aussi l’ajout d’un élément de code spécifique, ce que Short Pixel peut gérer pour vous si vous cochez la case « Generate WebP markup ».
  • Les images Retina – Si vous générez des images Retina (via un plugin par exemple), cochez la case pour que ShortPixel les optimise aussi.
  • Les vignettes non répertoriées – Certains plugins créent des miniatures d’images qui ne sont pas répertoriées par WordPress. Cocher cette option permet à Short Pixel de les optimiser malgré tout.
  • Les PDF – En cochant la case, le plugin essaiera d’optimiser aussi les PDF si vous en postez.
Options avancées du plugin Short Pixel
Options avancées du plugin Short Pixel

Enfin, le plugin propose d’autres options d’administration :

  • Exclude patterns – Vous pouvez empêcher certaines images d’être optimisées grâce à un système de patterns, qu’il faut rédiger sous cette forme : « type:valeur ». Le type peut être un nom (name), un chemin de fichier (path) ou un poids de fichier (size). Par exemple, si j’écris « name:notuxedo », j’exclus de l’optimisation toutes les images qui comportent « notuxedo » dans leur nom. Le créateur du plugin donne une foule d’explications utiles sur cette page si vous voulez utiliser l’option.
  • HTTP AUTH credentials – Si votre site exige un nom d’utilisateur et un mot de passe pour se connecter (blog privé réservé à votre entourage ou à votre entreprise par exemple), vous pouvez renseigner les informations de connexion ici.
  • Process in front-end – Si les internautes peuvent poster des photos sur votre blog, cette option permet d’optimiser aussi les images qu’ils soumettent.
  • Optimize media on upload – Cocher cette case permet d’optimiser systématiquement les nouvelles images que vous mettez en ligne. Si l’option n’est pas activée, il faudra lancer manuellement l’optimisation des images.
  • Exclude thumbnail sizes – Vous pouvez exclure certaines tailles de miniatures d’images de l’optimisation. Par exemple, pour ma part j’exclus l’optimisation des toutes petites vignettes car je n’ai pas envie de toucher à mon « quota » ShortPixel pour de si petites images.

Onglets supplémentaires

ShortPixel Image Optimizer propose enfin deux onglets supplémentaires. L’un concerne les utilisateurs du service Cloudflare, qui peuvent entrer quelques paramètres pour faciliter l’intégration de Cloudflare et de Short Pixel.

L’autre est un onglet de statistiques, qui fait le point sur l’utilisation de votre quota d’images, sur l’espace disque et la bande passante économisés grâce au plugin, etc.

Lorsque vous avez terminé vos réglages, n’oubliez pas de les sauvegarder en cliquant sur « Save Changes ».

Optimiser les images existantes

Une fois que le plugin est configuré, il optimisera les images que vous mettez en ligne. Mais vous pouvez aussi optimiser les images déjà présentes sur votre blog. L’extension fonctionne sur les fichiers JPG, PNG, GIF ainsi que sur les PDF.

Vous pouvez optimiser une image individuellement en allant dans le menu Médias > Bibliothèque et en cliquant sur le bouton présent dans la colonne à droite de l’écran. Vous pouvez aussi optimiser les images par lots en allant dans Médias > Bulk ShortPixel.

Optimisation des images par lot sur Short Pixel
Optimisation des images par lot sur Short Pixel

Les limites de l’extension Short Pixel Image Optimizer

ShortPixel est vraiment une extension bien conçue mais la version gratuite est limitée à 100 images par mois. Pour optimiser plus d’images, vous avez deux possibilités :

  • Acheter des crédits – Vous pourrez ensuite les utiliser n’importe quand en fonction de vos besoins.
  • Souscrire un abonnement – Il vous donnera droit à un quota d’optimisations chaque mois plus élevé que dans la version gratuite mais si vous n’utilisez pas les crédits, ils expireront à la fin du mois.

Dans tous les cas, vos crédits peuvent être utilisés sur un ou plusieurs sites, ce que je trouve très pratique. Vous pouvez consulter à tout instant les crédits qui vous restent dans le menu Réglages > ShortPixel, onglet « Statistics ».

J’ai utilisé ShortPixel pendant un bon moment sur le blog car les autres extensions ne fonctionnaient pas, je l’utilise toujours sur mon blog voyage car cette extension a su évoluer pour proposer des fonctionnalités innovantes comme le format WebP que j’ai récemment décidé de tester. Sur No Tuxedo, j’ai tendance à me contenter du logiciel JPEGMini Pro (logiciel desktop) avant la mise en ligne des images.

Quels plugins d’optimisation des images avez-vous testés ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

46 commentaires sur “Short Pixel, un plugin pour optimiser les images sur WordPress

  • Federique

    Bonjour Marlène,
    Je blog depuis peu et mes photos commencent à prendre beaucoup de place… J’ai fouillé sur No Tuxedo et voilà la solution qui me paraît idéale. Merci encore pour partager toutes ces pépites

    Répondre à Federique
    • Marlène

      J’espère que ça fonctionnera bien pour toi !

      Répondre à Marlène
    • Frederique

      Bonjour Marlene,
      Impeccable, j’ai suivi le tutoriel, je me suis inscrite directelent sur leur site et j’ai doublé mon crédit. J’ai tout optimisé en une fois pour les photos déjà présentes et ça marche bien. Merci beaucoup !

      Répondre à Frederique
  • Sandrine

    Bonjour Marlène
    Comme beaucoup ma recherche pour optimiser mes images m’a menée sur ton blog et cet article. J’ai essayé plusieurs plugins mais le souci était à l’échelle d’un gros site le nombre limité par jour ou par mois et je ne souhaitais pas investir car à force d’investir dans tel et tel plugin, ça commence à sérieusement chiffrer. Je ne crois donc pas que je vais me laisser tenter par cette solution malgré tes recommandations. Jusqu’à maintenant je procède image par image avec les sites comme tinypng et jpegmini. Sauf que cela prend beaucoup de temps alors qu’il y a visiblement des solutions permettant un traitement de masse. Je recherche plutôt un logiciel idéalement gratuit qui m’évite d’ajouter un nouveau plugin alors que j’essaie désespérément d’en supprimer vu que j’en ai une quarantaine!

    Si tu as une idée je suis preneuse. J’ai adopté depuis deux jours fileoptimizer, mais je n’ai pas l’impression que l’optimisation soit aussi importante qu’avec les solutions précédemment citées.

    Merci.

    Répondre à Sandrine
    • Marlène

      Je suis étonnée que JPEGMini te prenne du temps ! Je possède JPEGMiniPro et on a juste à faire glisser les photos dessus par un simple glisser-déposer et il les compresse… donc c’est très rapide car tu peux faire glisser toutes les photos d’un même article de blog en une fois. Couplé à une bonne optimisation de l’image via Photoshop/Lightroom, c’est assez sympa. Parfois, j’utilise aussi le logiciel gratuit Photofiltre pour compresser les photos après passage sur Photoshop, il réduit pas mal le poids même si ce n’est pas sa fonction première.

      Répondre à Marlène
    • Sandrine

      Bonjour
      j’ai du mal m’exprimer. Cela prend du temps dans la mesure où le traitement en version gratuite ne semble se faire que photo par photo. Je recherchais une solution où je puisse constituer un dossier et obtenir l’optimisation rapide des photos.
      Dans ma recherche, je suis tombée sur compresspjpeg que je trouve intéressant car on peut même optimiser les dossiers pdf complets en quelques secondes.
      Je vais vérifier pour jpegmini ; j’utilise la version gratuite en ligne.

      Répondre à Sandrine
    • Marlène

      Tu devrais essayer la version d’essai du logiciel, je suis allée voir le site et apparemment il existe une version beaucoup moins chère que la version Pro, autour de 30€… ça peut valoir le coup si tu as beaucoup de photos à optimiser de manière régulière !

      Répondre à Marlène
  • Graine de vagabonds

    Marléne, ton article n’a pas récemment été mis a jour, je pense qu’il n’est plus nécessaire de faire toutes ces manipulations a ce jour avec wordpress… notamment l’activer avec le lien reçu par mail

    Répondre à Graine
    • Marlène

      Hello, je mets à jour les articles régulièrement mais je ne peux clairement pas suivre le rythme de toutes les mises à jour de plugins à l’échelle de près de 400 articles ;) Quand cet article sera remis à jour, j’apporterai des modifications si nécessaire.

      Répondre à Marlène
  • Caro Bleue Violette

    Je redimensionne toujours mes photos avec Photofiltre avant de les mettre en ligne mais j’avais tout de même un souci de photos trop volumineuses. Des mois que je procrastinais sur l’optimisation de mes images parce que je pensais que cela serait long, hyper technique et surtout que j’allais devoir reprendre mes photos une à une. Puis aujourd’hui, je me décide enfin et… l’installation de Short Pixel et son réglage m’ont pris même pas dix minutes et là j’ai activé le Bulk Process et il est en train d’optimiser gentiment mes images pendant que je le regarde en buvant une tasse de thé :- ) Alors encore une fois, merci Marlène, No Tuxedo et toi êtes les saints patrons des blogueuses quiches en informatique comme moi !

    Répondre à Caro
    • Marlène

      Hello, j’adore ce plugin, je le conseille maintenant à mes clients dans mon job parce que je le trouve très performant, je suis contente qu’il fonctionne pour toi.

      Répondre à Marlène
  • Helene

    Bonsoir Marlène,
    Mes recherches pour optimiser mes images m’ont conduite jusqu’à toi. Je savais depuis un bout de temps que je devais le faire !
    Ce qui m’a séduite : ta clarté dans les explications de ce plugin et surtout sa simplicité.
    Je viens de le télécharger. J’ai acheté du crédit pour optimiser tous mes médias, il y en a un paquet. C’est en cours… J’espère que je n’aurais pas de mauvaise surprise, et d’ailleurs pourquoi en aurais-je ?
    Une seule chose : avoir cet outil dès l’ouverture d’un site. Parce que là, je me retrouve avec un fichier de média méga XXL à traiter ! (surtout avec une banque d’image livrée avec un logiciel de création de « landing pages ») Je me voyais pas en train de traiter toutes mes images séparément, celles que j’ai utilisées bien sur.
    Traiter par lot ? Je n’y ai pas pensé au premier abord. Je viens d’aller voir, le logiciel reprend simplement là où il s’est arrêté.
    De toute façon, Merci et encore Merci :)

    Répondre à Helene
    • Marlène

      Oui idéalement il faut optimiser dès le début mais beaucoup de gens ne se préoccupent pas de la technique quand ils ouvrent un site. Le visuel prend le dessus et si « ça marche » on considère que le travail est fait :)

      C’est ce qui arrive dans beaucoup d’entreprises d’ailleurs. C’est plus tard, une fois que le projet est bien sur les rails, qu’on a tendance à se pencher sur l’amélioration de l’existant :)

      Répondre à Marlène
  • Céline

    Bonjour Marlène et un grand merci pour cet article. J’ai un blog avec beaucoup de photos et cela en ralenti énormément le chargement… Je vais donc aller télécharger short pixel.
    En revanche, je me demandais si je devais toujours utiliser « picresize » qui me sert déjà en amont pour réduire la taille de mes images ? ou si je combine les 2 ?

    Répondre à Céline
    • Marlène

      A mes yeux, Shortpixel est plus un complément, à utiliser sur des photos que l’on a préalablement mises au bon format. Shortpixel peut redimensionner automatiquement en gardant les proportions initiales, en fonction d’une largeur ou d’une longueur maximale mais je pense que c’est toujours préférable de faire cette étape à la main pour un bon contrôle du rendu final.

      Répondre à Marlène
    • Céline

      Mais quelle rapidité ! Je vais voir ça sérieusement car j’ai vraiment un souci de chargement sur mon blog… c’est trop looong ;) J’en profite pour te remercier de façon générale pour tous tes conseils toujours très clairs et super utiles !

      Répondre à Céline
  • Stéphane

    Bonjour,

    Merci pour cet article, très instructif. J’utilise déjà WP Smush sur la totalité de mes sites, sauf que je n’ai pas l’impression qu’il gère le png correctement. Du coup, j’ai testé ShortPixel sur mon site en développement (protégé derrière un htaccess et htpasswd) : je n’ai pas encore pu optimiser une image, j’ai une erreur serveur : je crois qu’il n’est pas fan des plugins de sécurité. je vais faire quelques tests, mais ça m’ennuierait de l’abandonner si vite, ShortPixel a l’air sympa à utliser (et il gère les png et les pdf !)

    Répondre à Stéphane
    • Marlène

      Bonjour Stéphane, c’est fort possible qu’il y ait un lien avec le fait que le contenu du site soit inaccessible au public. Je ne suis pas développeur mais il me semble que l’optimisation implique une communication entre le site et l’API ShortPixel. Si cette API « répond » mais qu’elle n’a pas accès au site, la réponse doit rester « bloquée ». Je sais que certaines API permettent de fournir les informations de connexion.

      Répondre à Marlène
  • Avis d'Assiette

    Bonjour Marlène,

    Merci pour cet article.
    Pour ma part j’utilise WP Smush et j’en suis plutôt satisfaite. Mais je fais face à un autre problème, pour lequel je n’arrive pas à trouver de solution :'(

    Je ne suis pas une grande pro de la photo, je les retouche avec l’outil qu’il y a dans l’aperçu photo de mon MAC ou alors avec la baguette magique de mon Iphone :/
    Je gère le redimensionnement avec WP, et je me rends compte qu’il y a une perte de qualité entre les photos de mes articles et celles que j’ai sur mon ordi ou téléphone… Les couleurs sont plus ternes sur mon blog, et moins nettes.
    J’ai beau chercher, je ne vois pas d’où cela peut venir. As-tu une idée?
    D’avance merci, bon dimanche :D

    Répondre à Avis
    • Marlène

      Bonjour, je pense que ton problème vient tout simplement de WP Smush… car j’ai hélas fait le même constat, la compression via ce plugin entraîne une énorme perte de qualité. C’est ce qui fait que je suis d’ailleurs revenue à ShortPixel au final. Si tu as gardé une copie des images d’origine, tu peux les restaurer (le plugin propose cette option) mais sinon, je te conseille de tester sans WP Smush pour tes futurs uploads… Si tu constates que la qualité sans WP Smush est meilleure, ça confirmera que le plugin est à l’origine du problème.

      Répondre à Marlène
    • Roxane

      Coucou Marlène,

      merci pour cette réponse. Je reviens vers toi assez tardivement, mais je n’ai malheureusement pas trouvé de solution…
      J’ai désactivé WP Smush essayé différentes choses, mais rien à faire, les photos de mes articles sont carrément plus terne voir trouble que sur mon ordi.
      As-tu une autre idée ?
      Avant j’importais mes photos au format maxi, et réduisais la taille une fois la photo sous WordPress. J’ai lu qu’il fallait mieux réduire la taille avant l’import. Qu’en penses tu ?
      Quoi qu’il en soit, j’ai essayé ces 2 techniques, et ça ne change rien…

      Je désespère… Je passe pas mal de temps à retoucher mes photos, pour au final avoir l’impression qu’elles ne le sont pas une fois sur le blog…

      Merci beaucoup et bon dimanche :)

      Répondre à Roxane
    • Marlène

      Ah, alors c’est peut-être lié à la compression des JPG par défaut de WordPress :) Il compresse automatiquement les images à moins d’ajouter une ligne dans le fichier functions.php :
      add_filter('jpeg_quality', function($arg){return 100;});

      Ce code indique qu’il faut garder une qualité optimale (= 100) lors de la compression au lieu d’utiliser la compression par défaut (qui est je crois à 82). A tester !

      Répondre à Marlène
    • Roxane

      Merci Marlène.
      Je viens de tester et le rendu couleur reste le même.
      J’ai lu qu’il fallait convertir la photo en .rvbs afin que l’image soit standardisé pour tous les supports.
      Qu’en penses-tu ?

      Répondre à Roxane
    • Marlène

      .rvbs ? Je n’ai jamais entendu parler de ce format, on utilise le JPG, le GIF ou le PNG sur le web. Ou alors tu parles de la colorimétrie en RVB (vs. le CMJN) ? Sur le web on utilise effectivement le RVB mais là, ce n’est pas du tout lié à WordPress mais au traitement initial de la photo sur l’ordinateur.

      Répondre à Marlène
    • Roxane

      Re coucou Marlène,

      Avec mon chéri nous avons trouvé le fin mot de cette folle histoire à rebondissement.
      Je partage, car ça pourra peut-être servir à d’autres personnes…

      Je suis sous Mac et lui sous Windows, j’utilise Chrome et lui Mozilla. De son côté tout s’affichait correctement, mais du mien non !
      Du coup, j’ai testé sous Safari, et les couleurs rendent beaucoup mieux, OUF !
      C’est donc Chrome sous Mac qui fait des siennes, car sur Windows aucun soucis.
      Maintenant je vais utiliser Safari pour la gestion du blog.

      Par la même occasion j’ai fait face à un autre problème, mais cette fois-ci sous Safari.
      Certaines photos d’articles ne s’affichaient pas, et affichaient un code erreur, alors que sur les autres navigateurs aucun soucis, Grrrrrr !

      Cela venait du nom de la photo, soit trop long, soit avec des accents, et M Safari, bhe il aime pas ça ! J’ai utilisé mon Pluggin « Media File Rename », et en quelques clics, tout est rentré dans l’ordre.

      Je vais pouvoir me consacrer à des choses plus sympathiques maintenant.

      Merci pour ton aide précieuse :)

      Répondre à Roxane
    • Marlène

      Je vois ton commentaire après avoir répondu à ton premier message :) Il faut toujours éviter les accents, les underscores (tiret du 8), les caractères spéciaux dans les URL, que ce soient celles de ton blog ou celles de tes fichiers. Non seulement ça pose des problèmes dans les navigateurs mais c’est aussi très mal géré en termes de référencement :)

      Répondre à Marlène
  • Bellule

    En tant que néophyte concernant ces plugin tout ceci me semble assez flou. Est-ce que toutefois, je peux installer Short Pixel sous blogger ?

    Répondre à Bellule
    • Marlène

      Non, Blogger ne permet pas l’ajout de plugins, tout comme la version gratuite de WordPress (WordPress.com). Tu peux néanmoins travailler sur tes images avant de les mettre en ligne pour réduire leur poids.

      Répondre à Marlène
  • Bérénice

    Depuis une semaine j’utilise le plugin wp-rocket. Les résultats avec cet outil sont impressionnants ! Je suis passée d’une note de environs 40/100 à 70/100. Je ne connaissais pas Short Pixel, on dirait qu’il pourrait bien compléter wp-rocket, qu’en penses-tu ? Je crois que je vais me noter de tester au moins la version gratuite le mois prochain.

    Répondre à Bérénice
    • Marlène

      WP Rocket est un excellent plugin de cache, je pense que ShortPixel peut tout à fait le compléter. Je viens de jeter un œil à ton blog sur GT Metrix, les « problèmes » qu’il te reste sont faciles à résoudre. La compression GZIP peut en principe être activée avec WP Rocket… et pour la ligne « Leverage browser caching », il faut spécifier une date d’expiration des fichiers dans le cache en ajoutant quelques lignes dans le htaccess de ton blog. Tu as des exemples sur le site de GTMetrix.

      Répondre à Marlène
    • Bérénice

      Merci Marlène pour ta réponse et merci d’avoir pris le temps de jeter un oeil à mon blog ! En fait, c’est sur mon autre site (jeunes à l’étranger .com) que j’ai installé wp-rocket. Mais j’imagine que je vais retrouver ce que tu as mentionné sur les 2 blogs puisque le thème est le même. Je vais jeter un oeil à GTMetrix, je ne connaissais pas du tout ! Merci et bon week-end à toi :)

      Répondre à Bérénice
    • Marlène

      Ah, ça m’étonnait aussi que Gzip ne soit pas activé alors que WP Rocket le propose :) Pour ton blog perso, un plugin gratuit comme WP Fastest Cache devrait très bien faire la blague !

      Je le recommande à tout le monde en ce moment mais j’avoue qu’il m’a vraiment bluffée sur mon propre blog, j’obtiens 96/100 de note PageSpeed sur GTMetrix avec ma page d’accueil pourtant bourrée d’informations… Bon, le plugin n’est pas le seul en cause mais c’est la cerise sur le pompon (expression empruntée à Cristina Cordula ^^).

      Répondre à Marlène
    • Bérénice

      96/100 ?! Joli travail !! Un grand merci pour toutes ces infos, je me les mets de côté dans mon evernote :) Bises !

      Répondre à Bérénice
  • bibliblogueuse

    Ton article tombe à pic ! Je sais qu’il faut que je fasse un gros travail pour alléger les images de mes articles « voyages » et ce plugin semble très prometteur, surtout s’il peut traiter des photos déjà présentes !! J’avoue que le fait de changer toutes mes photos existantes ne m’incitait pas à m’y mettre, mais là, je pense que je vais tester ce plugin. Alors mille fois merci, grâce à toi, je vais sans doute gagner beaucoup de temps !

    Répondre à bibliblogueuse
    • Marlène

      J’espère, c’est vraiment un moyen efficace d’alléger ses pages sans trop d’efforts !

      Répondre à Marlène
  • Cécile

    J’avoue que je fais ça à la main en dehors du site avec Photoscape (avec l’option traitement par lot pour faire toutes les images en 1 clic). Je n’aime pas trop ajouter des plugins à WordPress quand je peux éviter. Cela dit ça a l’air super rapide et pratique quand même ce petit plugin.
    Ce qui me semble le plus long côté image, pour moi, c’est l’optimisation SEO (ré-écrire les alt et description). J’ai vu passer le plugin SEO Optimized images qui permet de faire ça rapidement mais je n’ai pas testé. En as-tu entendu parler (de lui ou un autre qui fasse la même chose) ?

    Répondre à Cécile
    • Marlène

      J’optimise aussi en dehors du site mais je trouve que ce type de plugin va plus loin. Ça permet d’ailleurs d’optimiser aussi les vignettes générées par WordPress (ce que l’on ne fait pas avec un logiciel hors ligne).

      Pour l’optimisation SEO, je le fais au fur et à mesure donc je n’ai jamais eu besoin de plugin… mais je sais que le plugin Update ALT Attribute permet de le faire ! Tu as un menu dédié « Bulk Editor Alt Media » pour mettre à jour des alt en série :)

      Répondre à Marlène
    • Cécile

      Merci ! :)

      Répondre à Cécile
  • prettylittletruth

    Je file telecharger ce plugin! Tout ce qu’il me fallait! Merci :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      De rien ! J’espère que les performances seront à la hauteur de tes attentes.

      Répondre à Marlène
  • Pascal

    Je ne connaissais pas shortpixel, je vais le tenter ! J’utilise quant à moi TinyPNG (dont je parle sur mon blog) dont je suis très satisfait – et imagify, qui avaient le meilleur taux de compression de tous les outils testés. Avant shortpixel !

    Parce que sur un test en live (10 images différentes) shortpixel se révèle un peu plus performant :) Merci Marlène !

    Répondre à Pascal
    • Marlène

      Il paraît qu’Imagify a été créé par la même équipe que WP Rocket, c’est déjà encourageant en soi sur la qualité du service. Je n’ai pas eu l’occasion de tester donc pour ma part je n’ai pas comparé. Merci de ton retour d’expérience !

      Répondre à Marlène
    • Pascal

      C’est effectivement la même équipe, et pour info ils ont aussi développé WP Quick Install ; côté qualité, c’est tout simplement parfait (pour moi tout au moins). Je n’ai par contre toujours pas abandonné W3 Total Cache pour WP Rocket, je pense plutôt tester Gonzales ;) en complément à W3TC.

      Répondre à Pascal
    • Marlène

      J’utilise WP Fastest Cache sur la nouvelle version de mon blog, très bon plugin pour l’instant.

      Un test est paru hier pour comparer WP Smush, Imagify, ShortPixel, EWWW et Kraken… et il confirme la bonne impression que j’ai eue : la compression des .JPG est excellente sur ShortPixel, le test est moins concluant sur le .PNG mais à titre perso ça représente une infime partie de mes images.

      Répondre à Marlène
  • gg

    Ah chouette ! je ne connaissais pas du tout alors je vais tester aussi :)
    Pour ma part jusque là je n’utilise pas de plugin pour l’optimisation photo mais à force de publier je ne l’exclus pas dans un futur proche. Du coup, je faisais depuis toujours des optimisations classiques (taille notamment) via des softs gratuits comme Photofiltre ou encore des sites comme TinyPng. Merchi pour la source que je vais tester :)

    Répondre à gg
    • Marlène

      Ah, Photofiltre, quelle petite merveille :) Je m’en sers toujours avant d’uploader, même avec un plugin de compression en place. J’ai aussi JPEGMini (payant mais efficace).

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.