Saisonnalité et trafic web : quand les saisons ont un impact sur votre blog


Certains sites web connaissent des baisses de trafic importantes à certaines périodes de l’année : pendant les vacances d’été, pendant la période de Noël… A l’inverse, d’autres sites ne sont pas du tout affectés voire voient leur trafic exploser en fonction de la saisonnalité.

Comment expliquer de telles différences ? Comment savoir si votre site est concerné par cette saisonnalité ? Voici quelques conseils.

Comment repérer la saisonnalité d’un sujet ?

De nombreuses thématiques sont sujettes à des variations saisonnières. Autrement dit, l’intérêt des internautes va évoluer en fonction de la période de l’année.

Forcément, si un sujet intéresse moins, il va susciter moins de recherches sur Google, moins de partages et d’échanges sur les réseaux sociaux… et votre trafic s’en ressentira.

Quand on parle de saisonnalité, on pense immédiatement à des périodes très marquées : Noël, la St Valentin, Halloween, le Black Friday, etc. Mais en réalité, il y a une foule de sujets sur lesquels on peut observer de petites variations en fonction des saisons.

Par exemple, les cheveux ont beau pousser toute l’année, la « coupe de cheveux » est un sujet qui captive à la fin de l’été, ce moment où tout le monde a envie de passer chez le coiffeur pour se refaire une beauté avant la rentrée ;)

Tendances web - "Coupe de cheveux"
Tendances web – « Coupe de cheveux »

La « petite robe noire » a beau être un incontournable du dressing féminin tout au long de l’année, elle suscite un intérêt démesuré à l’approche des réveillons de décembre

Tendances web - "Petite robe noire"
Tendances web – « Petite robe noire »

Google Trends pour repérer les tendances web sur une sujet

Pour repérer la saisonnalité d’un sujet, vous pouvez utiliser un outil gratuit : Google Trends. Il vous permet de choisir un pays, une période, de cibler des catégories thématiques précises… et d’obtenir sur un graphe une visualisation du volume de recherche sur Google du terme choisi.

Ça permet de repérer des tendances générales. Par exemple, la notion de relooking (qui était très populaire il y a quelques années grâce aux nombreuses émissions de télé sur le sujet) est en baisse…

Tendances web - "Relooking"
Tendances web – « Relooking »

Ça permet aussi de repérer les pics et les creux de trafic en fonction de la période de l’année.

Si votre blog a une thématique très précise, il est facile d’établir un lien entre la saisonnalité et vos variations de trafic.

Si, à l’inverse, vous abordez une grande diversité de sujets, il faut souvent se lancer dans une analyse plus fine : par exemple, commencer par repérer avec Google Analytics les articles qui vous apportent le plus de trafic et évaluez la saisonnalité de chaque sujet. Ça vous indiquera de manière approximative si votre blog risque d’être très sujet à des variations de trafic au gré des saisons ou pas.

Google Keyword Planner et les volumes de recherche par mois

Google Keyword Planner est un autre outil auquel vous pouvez accéder en ayant un compte Adwords. Il faut avoir une campagne de publicité active pour visualiser des informations précises sur un mot-clé (sinon, vous n’aurez que des estimations).

Pour un mot-clé donné, Keyword Planner vous indiquera le volume de recherche mensuel moyen sur Google pour le pays choisi. C’est parfois l’occasion de constater des variations très intéressantes en fonction de la saison.

Si je prends l’exemple du mot « couette 4 saisons » (la couette 4 saisons est censée pouvoir être utilisée toute l’année !), on se rend compte que les volumes de recherche n’ont en réalité rien à voir d’un mois à l’autre !

Couette 4 saisons - Saisonnalité
Couette 4 saisons – Saisonnalité

Google Analytics pour évaluer l’impact de la saisonnalité

Une fois que votre blog a une année d’existence, vous pouvez commencer à effectuer des comparaisons d’une année sur l’autre grâce à Google Analytics. En haut à droite de l’outil, sélectionnez la période de votre choix et comparez avec l’année précédente, comme ceci :

Comparer des plages de dates sur Analytics
Comparer des plages de dates sur Analytics

Vous pouvez ensuite naviguer dans les différentes rubriques. Par exemple, la rubrique Audience > Vue d’ensemble pour savoir si votre trafic global a baissé, stagné ou augmenté par rapport à la même période l’année dernière. Ou encore la rubrique Comportement > Contenu du site > Toutes les pages pour savoir comment le trafic sur une page précise a évolué depuis l’année précédente.

Comment apprivoiser la saisonnalité sur son blog ?

La saisonnalité peut être à la fois une source d’inspiration, une occasion pour un professionnel d’augmenter son chiffre d’affaires mais aussi une opportunité de faire un break à certaines périodes.

Intuition et réalité

Déjà, il est toujours utile de confronter vos idées reçues à la réalité. Comme je vous l’ai montré précédemment, on croit parfois que certains sujets sont pertinents tout au long de l’année (la petite robe noire, la coupe de cheveux, la couette 4 saisons)… alors qu’en réalité, ils ont une saisonnalité assez marquée.

De même, on croit parfois que l’intérêt pour un sujet est très ponctuel dans le temps alors qu’en réalité, il s’étale sur plusieurs mois.

Prenons par exemple un sujet de saison comme « Noël ». Noël, c’est au mois de décembre. Mais quand on s’intéresse de plus près aux tendances, on s’aperçoit que les premiers frémissements d’intérêt pour le sujet commencent en réalité bien plus tôt sur le web. Entre mi-octobre et mi-novembre, l’intérêt est déjà multiplié par 4 !

Les tendances web sur Noël
Les tendances web sur Noël

A l’inverse, le « Black Friday » et ses promotions radicales est beaucoup plus limité dans le temps en France :

Le Black Friday en France, une tendance très limitée dans le temps
Le Black Friday en France, une tendance très limitée dans le temps

Ça signifie qu’il y a des sujets que l’on peut anticiper sur le calendrier réel.

Profiter de la saisonnalité

Si vous souhaitez profiter d’une hausse de trafic à une période de l’année, il faut idéalement essayer de la repérer en amont pour produire des contenus sur le sujet en question.

Par exemple, constatant le succès de la petite robe noire au moment des fêtes de fin d’année, un site axé mode pourrait tout à fait imaginer proposer des looks « petite robe noire » à partir de septembre… Ainsi, les articles auront le temps de se référencer avant la période des réveillons et pourront être remis en valeur avec intelligence en décembre (partage sur les réseaux sociaux, compilation de looks avec idées shopping, etc).

Il peut également être intéressant de remettre à jour vos vieux articles pertinents par rapport à la saison en cours. De même, on peut tout à fait se constituer à l’avance une liste de sujets et de mots-clés à explorer en prévision d’une saison précise.

A l’inverse, si vous constatez un effondrement de l’intérêt pour votre sujet à une période de l’année, ça peut être un bon moment pour vous offrir un vrai break ou pour vous consacrer à d’autres tâches.

Par exemple, il y a des secteurs où le mois d’août marque un énorme ralentissement de l’activité et où on ne peut pas forcément produire des contenus en amont pour contrer cette baisse. Dans ce cas, on peut décider d’en profiter pour retravailler le design, préparer son calendrier éditorial des mois à venir, prendre de l’avance en matière de rédaction, repenser sa stratégie sur les réseaux sociaux…

La saisonnalité est un phénomène naturel… alors autant en tirer profit quand on peut le faire !

Avez-vous constaté des variations de trafic selon les saisons ? Comment gérez-vous la saisonnalité ?
Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Saisonnalité et trafic web : quand les saisons ont un impact sur votre blog

  • Véronique

    Article très intéressant car la saisonnalité est un thème que je connais bien. Le sujet de mon site étant Lisbonne, il y a une grande différence du nombre de visites entre le printemps/été et automne/hiver. En moyenne, le trafic double pendant la haute saison. Durant la première année d’existence du blog, vers février, j’avais même pensé que mon site avait un problème technique, car le nombre de visites avait drastiquement chuté. Mais dès qu’arrivent les beaux jours, les statistiques remontent. Et comme tu le soulignes, il est important d’anticiper les événements saisonniers comme Noël. Dans mon cas, dès le mois de septembre, les internautes recherchent des infos sur « passer noël à Lisbonne ». Donc, j’ai dû m’adapter et publier plus tôt l’article que j’avais prévu sur ce sujet. Donc, oui, la saisonnalité est à prendre en compte dans le choix des thèmes à aborder.

    Répondre à Véronique
    • Marlène

      Merci pour ton témoignage ! Je constate aussi via mon blog voyage que pas mal de gens « entrent en hibernation » sur les mois d’hiver, je le vois surtout dans les revenus d’affiliation plus que dans le trafic.

      C’est sûrement moins le cas sur les blogs voyage qui ont un équilibre entre des destinations prisées en hiver (Thaïlande, montagne, etc) et des destinations de « city break »… mais c’est un choix éditorial différent :)

      Répondre à Marlène
  • Daphné @ Be Frenchie

    Par extension avec ton sujet, j’ai aussi le sentiment que les robots de Google analysent plus rapidement un sujet qui est d’actualité :

    chaque fin de mois, je prépare un petit fond d’écran pour le mois suivant. Je le mets généralement en ligne vers le 25. Ce fond d’écran est répertorié dans les résultats de recherche dans les 24-48 h suivantes alors que des sujets plus généralistes mettront des semaines, voire des mois à remonter dans les résultats de recherche. Par exemple, un article que j’ai publié sur une île en Thaïlande en mai commence juste à apporter du traffic.

    Quand à Noël, oui, les recherches arrivent bien en amont : mon article de l’an dernier pour faire un calendrier de l’Avent est ma première source de recherche depuis 2 semaines.

    Ce qui me laisse aussi penser que les articles qu’on publie maintenant peuvent aussi ne nous apporter réellement du traffic qu’une année après : le temps que mon article sur un DIY de calendrier de l’Avent soit bien indexé, Noël était déjà passé l’an dernier mais j’en récolte les fruits maintenant.

    C’est pourquoi je me dis que c’est important de pouvoir analyser le fonctionnement d’un blog sur une année complète avant de se questionner sur son traffic.

    Répondre à Daphné
    • Marlène

      Je pense qu’il faut distinguer positionnement et indexation. Google indexe généralement le contenu très vite, en revanche le positionnement dépend d’une multitude de facteurs… dont le degré de concurrence du sujet. Et typiquement, sur un sujet comme la Thaïlande, je pense qu’il y a beaucoup plus de concurrence que sur un DIY Calendrier de l’Avent. Sur un sujet peu concurrentiel, on peut remonter bien plus vite avec un bon article :) Mais je compte souvent 2-3 mois pour ma part pour voir des résultats SEO sur un article.

      Répondre à Marlène
    • Daphné @ Be Frenchie

      Oups, je parlais bien sûr de positionnement en utilisant le terme indexation – pas toujours facile d’être claire quand on ne maîtrise pas les termes techniques.

      J’ai mis du temps à comprendre que le résultat de SEO peut prendre des mois. Ce qui veut donc dire que sur une thématique saisonnière, il faudra sans doute attendre l’année suivante avant d’en voir les effets.

      C’est pourtant une donnée importante pour ne pas se décourager trop vite au lancement d’un blog – voilà encore une chose que j’aurais aimée savoir en débutant ( j’étais punk, je ne mettais même pas de H1-H2 dans mes articles ). ;-)

      Répondre à Daphné
    • Marlène

      En fait, une thématique saisonnière, dans le monde pro on cherche à l’anticiper, en publiant les articles en amont pour prévoir ce délai. C’est d’ailleurs pour ça que les « journées presse » destinées aux blogueurs sur des thèmes comme Noël sont souvent organisées dès septembre :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.