Que mettre dans le pied de page d’un site web : 38 idées pour le footer


Le pied de page d’un site web est souvent une zone sur laquelle notre attention se porte peu lorsque l’on crée son site : situé tout en bas, il implique de scroller (parfois longtemps) donc on imagine qu’il présente une utilité limitée.

Pourtant, on peut y glisser bon nombre d’éléments bien utiles ! Que mettre dans le footer ? Dans cet article, je vous propose 38 idées !

Les mentions légales dans le pied de page d’un site web

Pour commencer, le footer est souvent la zone où l’on recherche par défaut toutes les mentions légales qui peuvent s’appliquer à un site. Et elles sont parfois nombreuses !

1. Les mentions légales classiques

Les mentions légales sont obligatoires sur un site et le footer est l’endroit où elles sont « attendues » si toutefois quelqu’un choisit de visiter cette page.

Elles incluent souvent, a minima, l’identité du responsable de publication et de l’entreprise qui administre le site, ainsi que l’identité et les coordonnées de son hébergeur.

Elles peuvent également spécifier les conditions de reproduction du contenu ou les droits de propriété intellectuelle conférés aux utilisateurs.

2. Les conditions générales de vente

Dans le cas d’un site e-commerce, le lien vers les « CGV » fait aussi partie des éléments à inclure dans le pied de page d’un site web.

Ces conditions générales de vente peuvent inclure des informations sur la manière dont le prix des produits est indiqué (TTC, HT), la politique en matière de taxes d’importation si la commande est passée à l’international.

On peut y trouver des informations sur le processus de commande, les modalités de paiement, les conditions de livraison (prix, zones géographiques desservies, transporteurs, garanties), les possibilités d’annulation d’une commande ou de rétractation après l’achat, les conditions de retour des produits, les garanties légales proposées par le commerçant ou le fabricant des produits. Si vous proposez des produits neufs avec reprise des anciens produits, les CGV peuvent spécifier les conditions de reprise.

Vous pouvez également y spécifier les options qui s’offrent au consommateur en cas de litige (comment joindre le service client, y a-t-il un médiateur pour résoudre les problèmes).

Les CGV de Monoprix
Les CGV de Monoprix

3. Les conditions générales d’utilisation

Elles sont parfois regroupées avec les mentions légales sous un même intitulé, que l’on s’attend là aussi à retrouver sous forme de lien dans le footer.

Il s’agit notamment de spécifier les conditions d’accès au site, de proposer un avertissement quant à la fiabilité des données (qui peuvent se périmer, comporter des erreurs ou omissions). Vous pouvez aussi rappeler à l’internaute que vous n’êtes pas responsable du contenu des sites tiers vers lesquels vous faites des liens ou spécifier les règles qui s’appliquent lorsque les internautes peuvent contribuer au site (en postant des commentaires, en soumettant des articles, etc).

4. La politique de confidentialité

Le pied de page d’un site web peut aussi inclure un lien vers la politique de confidentialité. Une page qui spécifie quelles données sont collectées au sujet des internautes, à quelle fin elles sont collectées, par qui, pour combien de temps.

Vous pouvez également préciser si les données sont partagées avec des tiers, expliquer comment elles sont sécurisées, où elles sont stockées (dans l’Union européenne ou en-dehors), comment l’internaute peut y accéder, demander leur suppression ou leur modification.

Politique de confidentialité - Protection des données chez Zooplus
Politique de confidentialité – Protection des données chez Zooplus

5. La gestion des cookies

Certains sites proposent une page distincte concernant la gestion des cookies. Elle peut expliquer ce que sont les cookies, à quoi ils servent sur le site, comment les accepter ou les refuser…

Là encore, le lien peut être inclus dans le footer du site.

6. Les avertissements légaux obligatoires

Certains univers métier impliquent des mentions légales spécifiques et il est parfois plus simple pour les marques de les inclure directement en pied de page, de manière à ce qu’elles apparaissent sur l’ensemble du site. Cela évite de prendre le risque de les oublier.

A titre d’exemple, le site Auchan informe en pied de page qu’il existe une interdiction de vente d’alcool aux mineurs en application du code de la santé publique.

Mentions légales sur le site d'Auchan
Mentions légales sur le site d’Auchan

Le comparateur « Les Furets » fait apparaître sur ses pages relatives au crédit à la consommation la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ».

Avertissement légal sur le site Les Furets
Avertissement légal sur le site Les Furets

7. La déclaration d’accessibilité

Depuis 2012, tous les sites publics ont l’obligation d’œuvrer en faveur de l’accessibilité aux personnes handicapées… et depuis 2019, tous ont l’obligation de publier une déclaration d’accessibilité qui indique s’ils sont totalement, partiellement ou pas du tout conformes aux bonnes pratiques.

Beaucoup de sites, même ceux qui ne sont pas concernés par cette obligation, choisissent d’inclure un lien vers leur politique en matière d’accessibilité.

8. Le statut des droits d’auteur

La mention « Tous droits réservés », le fait qu’il soit interdit de reproduire les contenus d’un site ou que celui-ci soit une marque déposée peuvent faire partie des éléments que l’on inclut dans le pied de page d’un site web.

Ici par exemple, l’hébergeur o2switch en fait mention :

Marque déposée sur o2switch
Marque déposée sur o2switch
Des moyens de communication

Le pied de page d’un site web est un emplacement de choix pour rappeler vos coordonnées mais aussi offrir aux internautes différents moyens de rester en contact avec vous.

9. Un lien vers la page Contact

Proposer un moyen de contact est une obligation légale pour tous les propriétaires de sites, ne serait-ce que si l’on doit vous joindre pour des raisons juridiques (droit de réponse à l’un de vos contenus, etc).

Parfois, la rubrique Contact trouve sa place en haut de page, dans le menu principal, notamment quand vous voulez vraiment être contacté ! Par exemple, si vous êtes un artisan, un consultant ou autre, vous avez tout intérêt à faciliter le travail des internautes pour qu’ils vous écrivent. Dans ce cas, on peut ajouter un lien dans le pied de page d’un site web pour multiplier les opportunités de contact.

A l’inverse, sur d’autres typologies de sites, on souhaite limiter le volume de contacts (exemple : sur Amazon, ils incitent plutôt l’internaute à gérer ses problèmes de manière autonome via les fonctionnalités disponibles dans son compte). Dans ce cas, on évitera le lien de contact dans le menu principal et on le placera plutôt en pied de page (certains vont jusqu’à le renommer de manière moins « explicite » pour décourager le contact).

10. Vos coordonnées et l’itinéraire

Si vous avez une adresse physique, vous pouvez la faire apparaître en pied de page et proposer éventuellement un bouton « Itinéraire » pour aider l’internaute à venir chez vous.

C’est ce que fait la salle de spectacles de l’Olympia à Paris par exemple :

Coordonnées sur le site de l'Olympia
Coordonnées sur le site de l’Olympia

11. Un lien vers vos réseaux sociaux

Aujourd’hui, le pied de page d’un site web est devenu un emplacement assez incontournable pour proposer des icônes de réseaux sociaux avec un lien vers vos différents comptes.

12. Un champ d’inscription à la newsletter

Certains sites profitent du footer pour remettre le champ d’inscription à leur newsletter (qui apparaît souvent déjà plus haut sur la page). Cela peut être un moyen d’essayer de capter les internautes qui sont descendus tout en bas du site sans effectuer aucune action… afin de les fidéliser un minimum avant qu’ils ne risquent de quitter le site.

C’est le cas par exemple sur le comparateur Meilleur Taux :

Le champ Newsletter sur le site de MeilleurTaux
Le champ Newsletter sur le site de MeilleurTaux
Des informations sur votre site

Le footer peut aussi être un moyen de rappeler brièvement qui vous êtes.

13. Une courte présentation du site

Expliquer en quelques mots la finalité du site. Aujourd’hui, un internaute « éduqué » au web ira naturellement en bas de page quand il cherche à en savoir plus sur l’identité d’un site et sa fiabilité. En effet, c’est là que l’on trouve les mentions légales, la rubrique Contact, les pages d’aide, etc.

Il est donc naturel de se servir aussi de cet espace pour expliquer en quelques mots à quoi sert le site.

Présentation du site dans le pied de page
Présentation du site dans le pied de page – MyOrigines

14. Un lien vers la page « Qui sommes-nous »

Comme on peut le voir dans l’exemple ci-dessus, le footer comporte souvent aussi un lien vers la page « Qui sommes-nous ? » (ou « A propos ») présentant le site de manière plus détaillée.

15. Des explications sur votre démarche RSE

Vous prenez des engagements en matière d’environnement, de développement durable, d’éthique ? Le pied de page d’un site web peut être l’occasion de les valoriser.

C’est ce que fait la marque Nature et Découvertes, en mettant en avant sa certification B Corp.

Certification RSE - Nature et Découvertes
Certification RSE – Nature et Découvertes
Des éléments de réassurance

Sur un site impliquant un achat, un don ou un échange de nature commerciale, il est souvent important de proposer des éléments pour rassurer l’internaute quant à la fiabilité du site. Le footer peut contribuer à cet objectif.

16. L’adhésion à une charte

Si votre site adhère à une charte particulière susceptible de rassurer l’internaute, il peut être utile de la mentionner dans le pied de page.

C’est le cas pour l’UNICEF, avec la charte « Don en confiance » :

Adhésion à une charte sur le site de l'Unicef
Adhésion à une charte sur le site de l’Unicef

17. Une homologation par le gouvernement

Certaines entreprises bénéficient d’une habilitation particulière ou d’un agrément qui les autorise à exercer leur activité. Ce sont des éléments qu’il est important de spécifier et le pied de page d’un site web peut servir à ça.

C’est le cas ici sur le site « Bureau Carte Grise » :

Habilitation dans le footer
Habilitation dans le footer

18. La détention d’un label de qualité

Dans certains secteurs, il peut exister des normes, certifications ou labels de qualité qui rassurent profondément les internautes sur votre sérieux.

A titre d’exemple, dans le milieu associatif, on apprécie tout particulièrement de savoir que l’argent que l’on donne à une association est bien utilisé au service de la cause défendue par l’asso en question. L’association Imagine For Margo, qui soutient la recherche contre le cancer des enfants, met ainsi en effet le fait qu’elle soit titulaire d’un label attestant d’une bonne gestion financière :

Label de qualité
Label de qualité

19. Des avis clients

Nous sommes souvent assez sensibles à la preuve sociale en tant que consommateurs. Autrement dit, nous écoutons les avis des autres pour nous faire notre propre avis sur un sujet.

Par exemple, si vous hésitez entre deux restaurants, vous aurez tendance à vous diriger vers celui où il y a le plus de monde… ou vers celui qui a reçu le plus d’avis positifs, par opposition à celui qui est moitié vide ou n’a aucune note sur Google.

Le principe s’appliquant aussi au choix d’un prestataire ! Pour cette raison, il est assez pertinent de profiter du pied de page d’un site web pour inclure la note moyenne des avis clients, comme le fait la plateforme Ornikar ici :

Avis des clients
Avis des clients

20. Des références de clients

Dans le même esprit, il peut être pertinent d’inclure des références de clients avec qui vous avez travaillé. Certains choisissent aussi de mentionner dans le footer des médias qui ont parlé de leur site, la logique est à la même : montrer que l’on est quelqu’un de confiance.

C’est ce que fait ici le site de cours en ligne Udemy, en valorisant les grandes marques qui ont fait appel à eux pour leurs besoins de formation.

Références client
Références client
Des éléments commerciaux

Le pied de page d’un site web peut être un relais supplémentaire de certaines informations commerciales susceptibles d’être utiles à l’internaute.

21. Des promotions et événements spéciaux

Certains utilisent le pied de page d’un site web pour valoriser des opérations temporaires, qu’il s’agisse de promotions ponctuelles ou d’un événement particulier (Fête des mères, Fête des pères, Saint-Valentin, etc).

Le site de But, par exemple, met en avant les bons de réduction en cours de validité ou encore les opérations spéciales type Black Friday.

Bons plans dans le footer
Bons plans dans le footer

22. Un lien vers le programme de fidélisation client

Le pied de page d’un site web peut également mettre en avant la carte de fidélité ou les avantages proposés aux clients.

C’est le cas par exemple chez Ikea.

Programme de fidélité
Programme de fidélité

23. Les modalités de paiement

Le pied de page peut permettre d’indiquer les moyens de paiement que vous acceptez, comme ici chez Pier Import :

Moyens de paiement
Moyens de paiement

24. Un call-to-action

En étant réaliste, le pied de page ne sera souvent vu que par les utilisateurs les plus engagés (ceux qui ont pris le temps de scroller touuuut en bas) ou par ceux qui recherchent une information précise et s’attendent à la trouver à cet endroit.

Néanmoins, il peut vous offrir l’opportunité d’inclure un « dernier call-to-action », au cas où l’internaute indécis arrivé à ce stade aurait envie d’agir.

C’est par exemple le cas sur le site de l’association Valentin Haüy, qui incite les internautes à effectuer un don.

Un dernier call-to-action dans le footer
Un dernier call-to-action dans le footer
Des informations ciblant des publics spécifiques

Sur un site, le menu principal en haut de page est souvent conçu pour convenir au plus grand nombre, et répondre aux besoins les plus « courants » en fonction de l’objectif du site. Or, certains publics spécifiques (presse, candidats cherchant un emploi, personnes handicapées) peuvent aussi avoir besoin d’informations propres à leur situation : on pourra alors les proposer en pied de page.

25. Un lien vers la rubrique Presse

Les journalistes ont souvent besoin d’informations spécifiques (actualités d’une entreprise, photos haute définition, calendrier des événements à venir, annonce des nominations, charte graphique, logos). On trouve traditionnellement le lien vers l’espace presse dans le pied de page d’un site web, comme ici avec la MAIF :

Espace presse sur le site de la MAIF
Espace presse sur le site de la MAIF

26. Un lien vers la rubrique Recrutement

Les offres d’emploi sont elles aussi souvent rassemblées dans une rubrique Recrutement dont il est pertinent de mettre le lien en pied de page.

27. Des options spécifiques pour les malvoyants ou malentendants

Si vous proposez des fonctionnalités spécifiques pour certains types de handicaps, elles peuvent souvent être mises dans le footer.

A titre d’exemple, Leroy-Merlin oriente les internautes vers un service spécifique pour sourds et malentendants.

Espace sourds chez Leroy-Merlin
Espace sourds chez Leroy-Merlin

28. Un lien vers des espaces réservés

Certaines entreprises font le choix d’inclure dans le pied de page du site un lien vers des espaces réservés, par exemple un extranet.

C’est le cas de l’Institut National du Cancer.

Lien vers l'Extranet
Lien vers l’Extranet

29. Un lien vers le site B2B (ou B2C)

Certaines entreprises proposent des services à la fois au grand public et aux professionnels, et choisissent souvent de les évoquer sur deux sites ou deux répertoires distincts.

Forcément, lorsque l’on se trouve sur la partie dédiée au grand public, la cible professionnelle est moins prioritaire… et vice versa. De ce fait, il peut être pertinent d’utiliser le footer pour proposer un lien discret afin de passer de l’un à l’autre des espaces du site.

C’est ce que fait Se Loger, avec un petit bloc dans le footer du site B2C, dédié à la cible B2B.

Services dédiés aux professionnels
Services dédiés aux professionnels
Des informations sur votre écosystème digital

J’ai déjà mentionné les liens vers les réseaux sociaux, mais le footer est aussi l’occasion de montrer votre place au sein d’un écosystème digital, en proposant par exemple…

30. Un lien vers votre application mobile

De plus en plus de marques incluent le lien de leur application mobile dans le footer, sur l’App Store, Google Play et/ou AppGallery. Ce n’est pas forcément la meilleure incitation au téléchargement mais cela permet au moins d’indiquer qu’il existe une app, de donner son nom pour éviter la confusion potentielle avec des apps concurrentes.

Voici par exemple la manière dont le site d’immobilier Bien ici fait référence à ses applications :

Applications dans le footer
Applications dans le footer

31. Un lien vers vos autres sites web

Si vous possédez plusieurs sites web, vous pouvez les mentionner dans le pied de page.

Guider l’internaute dans son parcours

Le pied de page d’un site web peut aussi servir à proposer à l’internaute des options de navigation, que ce soient des liens vers d’autres rubriques du site, de l’aide ou des informations susceptibles d’améliorer le référencement du site, en répondant au mieux aux attentes des visiteurs.

32. Un lien vers le plan du site

Le plan de site n’est pas indispensable à mes yeux, en particulier quand un site est bien structuré. Il permet de lister les rubriques clés pour aider l’internaute à s’y retrouver.

Le lien vers cette page fait partie des éléments qu’on place « traditionnellement » dans le footer : cela signifie qu’en termes d’expérience utilisateur, il faudra le mettre à cet endroit car c’est là que les gens iront le chercher, par habitude, parce que c’est ainsi sur la quasi-totalité des sites qui en possèdent un.

33. Des liens internes vers les rubriques ou pages clés

Le footer inclut souvent des liens vers les rubriques les plus stratégiques du site. Cela présente surtout un intérêt en matière de référencement naturel. En effet, sur un site, plus une page est « cachée » dans la structure, plus il faut de clics pour y accéder, moins elle va attirer l’attention des moteurs de recherche.

En leur permettant d’accéder en un seul clic à toutes les pages stratégiques depuis n’importe quel contenu (puisque le footer est présent sur l’ensemble du site), vous favorisez l’exploration du site, un atout bienvenu en SEO.

Vous pouvez inclure aussi bien des liens vers des rubriques que des liens vers des produits spécifiques que vous souhaitez pousser en SEO. Le site de Cdiscount est un exemple intéressant à observer en la matière, ils mettent en avant des produits selon la saisonnalité. Par exemple, en été, il fait chaud, on promeut des piscines, spas gonflables et climatiseurs…

Liens de navigation dans le pied de page
Liens de navigation dans le pied de page

34. Un lien pour revenir en haut de page

Une fonctionnalité basique mais toujours utile : sur les pages très longues, vous pouvez proposer un lien pour permettre aux visiteurs de revenir en un clic en haut de page.

35. L’accès à votre rubrique d’aide

Le footer peut inclure un lien vers une FAQ ou une rubrique d’aide plus approfondie. Là encore, il est habituel de chercher de l’aide en allant en bas de page.

36. La possibilité de joindre le service client

Pour certaines marques, le service client joue un rôle capital, notamment quand il est nécessaire de réagir vite aux questions ou réclamations. Dans ce genre de contexte, il est pertinent de proposer des informations de contact dans le pied de page. En faisant gagner du temps aux clients, vous limitez la frustration et l’insatisfaction.

Voici par exemple le footer de Monoprix, chaîne de magasins vendant notamment de l’alimentation. En cas de problème avec la livraison (retard, produit manquant), il est important de pouvoir rassurer rapidement le consommateur, ce que le footer (et les horaires du service client !) favorise.

Extrait du footer de Monoprix
Extrait du footer de Monoprix

37. L’accès aux versions étrangères du site

Si vous avez un site multilingue, il est tout à fait pertinent de proposer un menu de changement de langue en bas de page, en complément de celui que vous avez peut-être déjà en haut de page.

C’est utile au visiteur, notamment dans les cas où il ne peut pas passer commande s’il réside dans un autre pays : si vous habitez au Canada et tombez par erreur sur un site français qui ne permet pas de se faire livrer au Canada, vous apprécierez de savoir qu’il existe un site canadien si c’est le cas !

Par ailleurs, d’un point de vue SEO, il est important de pouvoir passer d’une langue à l’autre, cela fait partie des bonnes pratiques à respecter.

Amazon, par exemple, choisit tout simplement de lister ses versions locales :

Versions locales d'Amazon
Versions locales d’Amazon

38. Du texte optimisé pour le référencement

Beaucoup de sites choisissent de proposer un texte optimisé pour le référencement en bas de page. Il va permettre d’inclure des termes clés pertinents pour aider les moteurs de recherche (donc les visiteurs qui feront des recherches) à comprendre le sens des pages. On peut aussi y ajouter des liens vers certaines rubriques importantes.

Il faut noter que ces liens auront moins de poids en SEO que des liens placés dans le contenu principal de la page, en raison de leur localisation : Google est parfaitement capable de détecter que des liens en footer ou en sidebar, répétés sur toutes les pages, n’ont pas la même valeur qu’un lien placé dans un contexte très pertinent.

Par ailleurs, répéter le même texte sur toutes les pages n’aurait pas de sens. Il est préférable de rédiger un texte spécifique pour chaque rubrique importante.

Voici un exemple sur le site de la jardinerie en ligne Gammvert.

Texte SEO chez Gammvert
Texte SEO chez Gammvert

Nous arrivons à la fin de cet article, en espérant qu’il vous aura donné quelques idées pour remplir le pied de page d’un site web. Souvent, cette zone sera délimitée du reste du site par un autre code couleur (couleur sombre ou contrastant avec le reste de la page) afin d’attirer l’attention de l’internaute.

Le format reste cependant assez libre. D’un site à l’autre, il est plus ou moins long et peut avoir une orientation différente : tournée vers le visiteur, la mise en valeur de la marque, le SEO, un mélange de plusieurs de ces éléments… A vous de construire celui qui vous correspondra le mieux !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.