Pas de trafic ? Voici une stratégie simple pour attirer des visiteurs


Aujourd’hui, je laisse la parole à Théo de Blogging Enchanteur pour un article sur une problématique qui concerne beaucoup de blogueurs et préoccupe beaucoup d’entrepreneurs : le manque de trafic. Quelles questions se poser pour se tirer de ce mauvais pas ?

Vous vous asseyez à votre bureau. Vous démarrez votre ordinateur.

Vous faites un tour sur votre compte Google Analytics ainsi que sur le compte de votre auto-répondeur. Un soupir profond s’échappe de votre corps et de votre âme.

Pourquoi le nombre d’inscrits à votre mailing-list est-il si bas ? Pourquoi il n’y a pas plus de visiteurs sur votre blog ? Et quand est-ce que votre blog va enfin décoller, et posséder assez de clients pour générer des ventes conséquentes ?

On le sait tous : le blogging, c’est du travail. Ceux qui vous disent le contraire vous mentent. Mais qu’est-ce que vous devez faire pour que vos efforts payent finalement ?

Est-ce que vous devez croiser les doigts ? Espérer que votre trafic fasse l’effet boule de neige et grossisse de jour en jour ? Prier pour que les clients se ruent sur leur boîte mail et vous envoient des messages pour demander quel type de service vous proposez ?

Non. Vous avez besoin d’une stratégie blogging, pas de vagues espérances.

Lorsque votre blog ne marche pas aussi bien que vous le voudriez, n’intensifiez pas seulement vos efforts. Ne vous transformez pas en cet esclave qui travaille jour et nuit sur son blog. A la place, prenez un pas de recul et regardez ce que vous avez accompli depuis.

Est-ce que vous avez mis en place les éléments essentiels pour attirer des lecteurs et des clients ?

Si vous voulez créer une stratégie blogging simple qui vous aidera à gagner plus de lecteurs, de fans et de clients, répondez aux cinq questions ci-dessous. Ça vous paraît bon ?

Alors commençons avec la première question :

1. Qui est votre fan ?

Vous visez peut être 100, 1000, ou même 10 000 lecteurs sur votre blog.

Mais si vous pensez à ce genre de gros chiffres, vous ne verrez plus qu’une foule de gens sans visage. Et lorsque vous écrivez pour une foule de gens sans visage, votre écriture devient fade, terne et ennuyante.

Vous pensez que Stephen King visualise ses millions de lecteurs lorsqu’il écrit ses best-sellers ?

Bien sûr que non. Dans son livre Ecriture (où il écrit sur l’écriture), King révèle qu’il écrit pour une et une seule personne – sa femme. Quand il écrit, il ne pense pas aux millions de fans qui attendent avec impatience la sortie de son nouveau livre.

A la place, il se demande : « Est-ce que Tabitha aimerait ce passage ? »

Lorsque vous écrivez pour UN lecteur, votre blog devient instantanément plus engageant, personnel, et persuasif. Vous obtenez plus de commentaires et de partages, ce qui vous aide en plus à développer de nouvelles idées pour vos prochains articles de blog.

Connaissez-vous votre fan numéro un ?

Est-ce que vous pouvez l’imaginer en train de répondre au téléphone, en train de faire une blague, et en train de réagir à votre dernier article publié ?

Votre lecteur idéal, votre fan numéro un, peut être une personne imaginaire, comme il peut être votre client préféré, ou encore un mix de tout ça.

Pour vraiment visualiser votre fan number one, allez au-delà des éléments démographiques. Comprenez ses rêves et ce contre quoi il lutte. Soyez emphatique avec lui, et inspirez-le.

Si vous voulez un peu d’aide pour créer votre profil de fan numéro un, j’ai mis un document gratuit à votre disposition. Pour le télécharger, cliquez juste ici (il n’y a pas de formulaire d’inscription, je ne vous demande pas votre adresse email).

Pour qui écrivez-vous ?
Pour qui écrivez-vous ?

2. Pourquoi votre fan irait lire votre blog ?

Votre blog vous aide à atteindre un certain nombre d’objectifs – que ce soit attirer plus de trafic sur votre site, développer votre carrière, attirer des clients pour vivre de votre blog…

Mais avez-vous pensé à ce qu’il fait pour votre fan ? Pourquoi irait-il lire votre blog ?

Votre lecteur n’est pas intéressé par vos objectifs personnels et financiers. Il ne veut pas entendre parler de vos pitchs de vente, de vos offres promotionnelles, ou même de l’histoire de votre entreprise.

Il veut simplement savoir ce qu’il y a pour lui dans votre blog. Comment vos articles peuvent résoudre ses problèmes ? Comment pouvez-vous le rendre plus heureux, ou lui donner plus de succès dans sa vie ?

Voici un rapide exercice pour y arriver :
1) Ne pensez pas à vos propres objectifs.
2) Arrêtez de vous soucier de votre business et de vos ventes.
3) Terminez cette phrase : Mon fan numéro un lit mon blog car je l’aide à …

Par exemple :

  • Si vous êtes un développeur, vous pouvez aider les entrepreneurs en leur créant un site optimisé pour attirer du trafic et convertir un maximum.
  • Si vous êtes un coach en développement personnel, vous pouvez aider les gens timides en leur apprenant comment aborder les autres, et en les aidant à trouver quelqu’un dans leur vie.
  • Si vous êtes un coach en marketing, vous pouvez aider les freelances à trouver leur premier gros client, et à signer ce contrat.

Moi par exemple, je coache les blogueurs, et je les aide à attirer plus de trafic sur leur site, obtenir plus d’inscrits, et générer plus de ventes.

Le but de votre blog est défini par comment vous pouvez aider vos lecteurs. Une fois que vous avez trouvé cela, restez concentré à les engager et à les inspirer.

C’est comme cela que votre blog devient un blog de référence dans votre niche, et que tout le monde vient vous lire et vous demande vos services.

3. Est-ce que chaque article de blog aide votre fan ?

Ecrivez-vous pour vous-même ou pour votre fan numéro un ?

Pour engager vos lecteurs et faire de votre blog un véritable petit business rentable, vous devez écrire pour vos fans. Vous devez écrire à propos des sujets dont ils sont passionnés.

N’attendez-pas d’avoir à publier votre prochain article pour trouver des idées de sujets. A la place, passez 30 minutes à la fin de cet article à brainstormer au moins 30 idées.

Voici comment vous pouvez générer 30 idées en moins de 30 minutes

Premièrement, éloignez-vous de votre ordinateur, et pensez à votre fan favori. Puis, commencez votre session de brainstorming en répondant à ces questions, et en gardant toujours en tête le principe de base “Votre blog doit aider véritablement votre fan” :

  • Quels sont ses rêves ?
  • Quels sont ses désirs ?
  • Quelles sont ses peurs ?
  • Quelles sont ses frustrations ?
  • Quelles sont les décisions difficiles qu’il a à faire ?
  • Quelles sont les erreurs qu’il commet ?
  • Quels sont les sujets qu’ii suit, en ligne comme hors-ligne ?
  • Quelles sont les décisions auxquelles il doit faire face lorsqu’il achète quelque chose ? (très utile)
  • Quels sont les experts à qui il fait confiance dans votre thématique ?
  • Quelles sont ses questions par rapport à votre niche ?

Arrêtez de publier du contenu juste pour publier du contenu.

A la place, créez votre business à partir de votre blog, qui aide véritablement vos lecteurs.

Vous verrez qu’à ce moment là, tout changera, et vous trouverez de nombreuses demandes concernant vos produits et services dans votre boîte mail.

Blogging

4. Est-ce que vos fans peuvent vous trouver ?

Si vous lisez No Tuxedo, vous connaissez déjà pas mal de choses sur le blogging. Vous savez que vous devez créer du contenu de qualité et le promouvoir.

Mais justement, le piège est là, et c’est dans ce piège que tant d’entre nous tombent.

Promouvoir votre contenu peut paraître compliqué, flou, voire parfois inutile … alors que c’est primordial !

Si vous ne faites pas la promotion de votre contenu, tous ces lecteurs potentiels qui adoreraient lire vos articles ne les verront jamais. Ils ne viendront jamais sur votre blog, et ils ne deviendront jamais vos clients. Alors pour l’amour de Dieu, suivez ces quelques recommandations pour faire la promotion de votre contenu :

  • Pratiquez le guest blogging : pratiquer le guest blogging (c’est à dire l’art de publier des articles invités) est le moyen le plus rapide de 1) booster votre autorité 2) gagner des liens de qualité en direction de votre site (Google en raffole) 3) booster votre trafic et convertir les visiteurs qui viennent en inscrits, pour faire grossir votre mailing-list. Je vous conseille très fortement de vous mettre au guest blogging. C’est d’ailleurs comme ça que je me suis lancé, que j’ai fait connaître mon blog, et que j’ai attiré 400 inscrits en moins de 4 mois, tout en générant des ventes peu après mon lancement. Si vous voulez en savoir plus sur la méthode que j’ai utilisée pour atteindre ces objectifs en me servant notamment des articles invités, vous pouvez aller jeter un œil à cet article complet.
  • Soyez actif sur certains réseaux sociaux : la mode chez les gourous du marketing est de vous dire de créer un compte sur chaque réseau social qui existe, et de publier dessus. C’est tout simplement bête. A la place, préférez les plateformes où votre audience se trouve, où vous savez que vos lecteurs sont présents, et soyez actif dessus … mais uniquement sur celles-ci ! Sinon, vous allez vous disperser et perdre du temps qui aurait pu être utilisé pour quelque chose de bien plus efficace.
  • Essayez la promotion directe : la plupart des blogueurs ont peur de faire ça, car ils pensent que c’est un peu trop poussif … de quoi je veux parler ? De la promotion directe. C’est à dire d’envoyer des emails directement aux influenceurs et gros blogueurs de votre thématique, pour qu’ils relayent vos articles. Mais laissez-moi vous dire une chose : si votre contenu est bon et crédible, les gros blogueurs que vous contacterez se feront une joie de partager votre article sur leurs réseaux sociaux, voire même de faire un petit lien. Et le mieux ? Tout cela donnera un énorme coup de fouet à votre trafic.

5. Est-ce que vous bâtissez des relations sur le long terme avec vos lecteurs ?

C’est facile d’oublier que les gens achètent chez d’autres gens. C’est un concept qui est cliché, mais qui reste néanmoins vrai.

Avant que vos lecteurs n’achètent vos produits ou ne vous embauchent pour vos services, vous devez créer des relations avec eux :

  • Invitez-les à rejoindre votre mailing-list en leur proposant un bonus de qualité, et pas juste un vulgaire fichier PDF de 5 pages pour récolter leur email.
  • Autorisez vos lecteurs à vous connaitre un peu plus, en infusant votre écriture avec personnalité, et en racontant quelques anecdotes personnelles parfois dans vos articles.
  • Travaillez votre page A propos.
  • Aidez énormément vos lecteurs à travers les conseils que vous donnez dans vos articles, et rédigez-les avec une grosse dose d’empathie : vous serez ainsi capable de voir le monde à travers les yeux de vos lecteurs, des les comprendre, et donc de les inspirer.

Pour transformer vos lecteurs en fans avides et en clients fidèles, soyez un bon ami. Ne les traitez pas juste comme des nombres présents dans votre interface Google Analytics, ou sur le menu de votre auto-répondeur.

Voici la marche à suivre

Prêt(e) à générer de sérieux résultats avec votre blog ?

Suivez ces étapes. Lors des cinq prochains jours, bloquez 30 minutes dans votre emploi du temps pour faire une revue de votre blog :

  • Le premier jour, créez le profil de votre fan numéro un. Vous pouvez utiliser le document que je vous ai mis en libre téléchargement plus haut pour ça.
  • Le deuxième jour, écrivez le but de votre blog, et découvrez pourquoi vos fans viennent sur votre blog.
  • Le troisième jour, pensez à votre fan numéro un et écrivez au moins 30 sujets dont il aimerait entendre parler.
  • Le quatrième jour, revoyez votre stratégie de promotion pour votre blog. Comment pouvez-vous atteindre plus de gens avec le temps dont vous disposez ? Quelles sont les activités que vous pouvez éliminez (pour gagner du temps et vous concentrer sur l’essentiel avec votre blog) ? Qu’allez-vous tester comme stratégie ?
  • Finalement, le cinquième jour, travaillez votre stratégie d’email marketing. Posez-vous cette question : comment pouvez-vous lier une relation poche avec vos fans lorsqu’ils s’inscrivent à votre liste ?

La simple vérité à propos de votre blog et de votre business

Bien sûr, vous aimeriez plus de clics, de partages et de commentaires. Mais la vérité, c’est que tous ces facteurs ne comptent pas.

Ce qui compte, c’est l’engagement des personnes qui lisent votre blog, qui vous font confiance, et qui veulent acheter chez vous.

Développez des relations avec ces lecteurs. Mettez-les toujours en premier.

C’est comme ça que vous transformez votre blog en un beau business, éthique, et qui vous ressemble.

L’opportunité qui se présente à vous aujourd’hui

Si vous comprenez que c’est l’engagement de vos fans qui compte plus que n’importe quoi pour votre blog, alors ce que je m’apprête à vous proposer va sûrement vous intéresser.

J’ai récemment conçu un guide gratuit d’une quarantaine de pages pour apprendre aux blogueurs comme vous à transformer leurs lecteurs en fans, justement.

Son nom : « 10 Secrets Pour Des Articles Lus, Partagés Et Commentés »

Non seulement ce guide vous apprendra à créer des articles qui passionneront vos lecteurs, mais il vous permettra en plus de publier du contenu qui boostera votre trafic. Bref, c’est tout bénéf’ comme on dit.

Si vous souhaitez télécharger ce guide, cliquez juste ici.

Plus de 700 personnes l’ont déjà téléchargé, et la grande majorité d’entre eux m’ont dit que ce petit guide les avait beaucoup aidé, comme cette personne ci-dessous :

Témoignage d'un lecteur du guide Blogging Enchanteur
Témoignage d’un lecteur du guide Blogging Enchanteur

Alors allez-y :) C’est entièrement gratuit en plus.

Vous pouvez découvrir aussi un autre article publié par Théo sur No Tuxedo : 15 astuces pour rendre vos lecteurs accros à vos articles.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires sur “Pas de trafic ? Voici une stratégie simple pour attirer des visiteurs

  • Agnès - Esprit Laïta

    Je suis contente de découvrir Théo. Voilà un article qui va peut être me remettre sur les rails. ça fait un moment que je me demande comment contacter les autres bloggueurs mais je n’ose pas. La plupart mettent des avertissements sur leur page de contact qui ne les rendent pas très sympathiques.

    Répondre à Agnès
    • Marlène

      Hello Agnès, il ne faut pas hésiter à démarcher, au pire tu n’auras pas de réponse. J’avoue que j’ai dû mettre un avertissement sur la page contact de mes blogs… par politesse, en fait. Je reçois aujourd’hui des dizaines de mails par jour et ça devient littéralement impossible de tous les ouvrir, alors répondre à tout le monde, on n’en parle même pas. L’avertissement me permet de dire aux gens “désolée si je ne vous réponds pas” :)

      Répondre à Marlène
  • martyna

    bonsoir, je découvre ton blog qui est superbe bah moi il va falloir que je télécharge tout lol je possède un blog ou j ai voulu partager ma passion a travers ce monde de la blogosphère mais hélas je n’ai jamais de commentaire rien du tout pourquoi je ne sais pas peut être qu il est moche sans aucun intérêt pourtant j’aime mon blog et je suis sa 1er fan et pour moi c’est le principal. Il est vrai il y en a tellement de super connus, qui se ressemble oh encore un blog de … Moi j’aime mon petit bébé virtuel.Sollicité d’autre blogueur une idée qui ne m’ est jamais venu à l esprit partager un lien j’aurai l impression de voler son propre article donc j’ose pas je suis peut être bête mais bon .Pareil pour générer des ventes sur ma petite boutique que je viens de créer une parmi tant d ‘autres la encore rien peut être je ne suis pas douée ,ça n’intéresse personne suis pas assez connu lol
    Mais l important pour moi et que moi ça me plait bien sur plus de visiteurs, des commentaires sur mes articles la je serai contente c’est sur donc essayer de “sortir” du lot y a plus qu a télécharger ton guide a potasser
    en tout cas merci a toi bisous bisous

    Répondre à martyna
    • Marlène

      Hello, j’ai voulu aller voir ton site mais je tombe sur des messages d’erreur… À mon sens quand on a un projet de nature professionnelle (comme une boutique par exemple), Canalblog n’est pas la meilleure plateforme pour se lancer… et il faut aussi savoir se faire accompagner. À certains égards le web est accessible à tout le monde mais plus les années passent plus il devient complexe. Ça devient difficile pour une même personne d’être expert en tout : développement Web, community management, rédaction web, référencement naturel, référencement payant… chacun de ces domaines est devenu un métier à part entière !

      Si ton ambition est de monter une boutique en ligne, ça vaut peut-être le coup d’investir un peu pour partir sur de bonnes bases, avec la bonne plateforme et le bon accompagnement :)

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Super article, je vais telecharger le guide :)

    Répondre à prettylittletruth
  • Jessy's Matter

    Je suis pile dans le cas décrit dans cet article, je n’aurai jamais pensé ni oser contacter d’autres bloggueurs pour me donner un coup de pouce mais pourquoi pas finalement…

    Répondre à Jessy's
    • Marlène

      Il y a beaucoup de causes possibles à un manque de trafic donc c’est intéressant de creuser le sujet sous différents angles :) Théo insiste ici sur l’angle “éditorial” (à qui parle-t-on et comment) mais il peut aussi y avoir des explications techniques, des explications “historiques” (un blog trop jeune, encore trop pauvre en contenu)… C’est un peu comme un médecin, il faut parfois examiner le patient sous toutes les coutures pour trouver l’origine du problème ;)

      Répondre à Marlène
  • Maman

    Théo… il me fait délirer… ! A chaque fois que je lis un de ses textes (sur son blog ou ailleurs, car les articles invités c’est son dada ! :p ) je me dis “rolalala pfff il exagère…!” et en fait… de un, il me fait rire, et de deux, ses conseils sont très souvent pertinents et surtout super concrets ! Alors bien sûr, moi je n’ai rien à vendre sur mon blog, donc j’adapte un peu ce que je peux lire sur ses guides et autres mais… j’ai à cœur de m’améliorer en écriture et de faire plaisir à mes lecteurs donc… je pioche toujours deux trois trucs super sympa à utiliser de suite pour progresser!!

    (et là je relis mon commentaire et ça fait très fangirl ahahhaha ! Bon tant pis, ça lui fera plaisir au moins, même si mon but n’est pas au final de générer des ventes ;) )

    Répondre à Maman
    • Marlène

      Adapter, c’est primordial quand on lit un article. On ne peut jamais tout reproduire et il faut aussi tenir compte de sa personnalité pour ne pas avoir l’impression de trahir la personne que l’on est :)

      Répondre à Marlène
  • Escarpins et Marmelade

    Coucou Marlène! Encore un article très intéressant, merci! J’avoue qu’en tant que blogueuse “humeurs”, je n’ai pas trop ce problème. Je parle de ce qui me chante, et qui m’aime me suive! Il n’y a pas cette problématique d’aider la personne, ou pas.
    Je me sens plus libre du coup!

    Répondre à Escarpins
    • Marlène

      C’est amusant mais pour ma part, je suis convaincue que la problématique est pourtant là… Tu ne la ressens peut-être pas mais par exemple, il y a 4400 personnes par mois qui tapent “je me sens seule” sur Google. Ou encore 880 qui tapent “je déprime”. Idem pour “mal-être au travail”. Les gens ont mille problèmes d’humeurs qui peuvent les pousser à rechercher d’autres personnes qui vivent la même chose, qui racontent une histoire dans laquelle ils se reconnaissent…

      Répondre à Marlène
  • Liberty Riveter

    Héééééé ! A croire que tu étais dans ma tête, cette nuit ( ça peut paraître pathétique, mais j’avoue que je suis perturbée par le manque de trafic de mon blog…au point d’en avoir rêvé cette nuit. La honte, quand même, de se prendre la tête pour ça à ce point :-(

    Plus sérieusement, MERCI pour cet article qui, comme tu l’auras compris, tombe à pic. Je vais notamment me pencher sur le point “Qui est votre fan ?” .

    Répondre à Liberty
    • Marlène

      C’est une réflexion très intéressante à avoir et d’ailleurs, quand j’avais ouvert mon blog, il y a presque 3 ans, j’avais recommandé cette méthode dans un article intitulé “Comment devenir ce blogueur que tout le monde aime”. Il y avait eu des échanges intéressants dans les commentaires et aussi quelques critiques sur le fait que ce soit un “calcul”, que ça casse la spontanéité. Je pense que tout dépend pourquoi on blogue…

      Répondre à Marlène
  • Lili

    En voilà des exercices à faire :-)
    J’avoue détester qu’un blogueur me sollicite pour faire sa pub. Je préfère choisir de le faire ;-)
    Hop, je vais aller lire le guide ;-)

    Répondre à Lili
    • Marlène

      Le souci c’est qu’on est vite sur-sollicité quand on a un blog qui grossit un peu. Je reçois chaque jour plein de messages qui me demandent de partager tel article, de rajouter un lien dans tel autre, sans parler de ceux qui t’abonnent à une newsletter sans ton accord ^^ Personnellement, c’est ça qui tend à m’agacer, cette sorte de surenchère de la promotion où on a l’impression qu’il faut se battre comme un beau diable pour émerger du lot. Je trouve ça assez fatigant à vrai dire, cette impression de devoir perpétuellement se vendre :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    je n oserais pas contacter les leaders des blogueurs voyage mais certains se sont abonnés à mes réseaux sociaux et je discute avec eux à mon grand étonnement
    certains ont su rester simples
    mais c est vrai que même en amateur on a envie d être lu
    j avais déjà lu cette technique de s imaginer un fan je ne l applique pas réellement mais parfois je pense à certains articles plus pratiques que certains voudraient
    après dans la majorité je parle de ma petite personne

    Répondre à tania
    • Marlène

      Oui mais d’une certaine manière, tu proposes des sujets dans lesquels d’autres personnes peuvent se reconnaître. Si je prends ton article sur les photos de voyage (sont-elles indispensables ou pas sur un blog voyage ?), je pense que beaucoup de blogueurs ont un jour vécu le cas de figure de perdre des photos de voyage ou d’être insatisfaits des photos prises. Un sujet personnel sert donc de support à une réflexion “collective” et à mon sens c’est une forme de partage intéressante :)

      La technique du “fan” a un nom en marketing, c’est ce qu’on appelle les “personas”, on crée des profils type (par exemple à partir d’un questionnaire) et ça permet de faire émerger plein de problématiques, ça aide à trouver le bon ton aussi pour les gens qui ont du mal à le trouver “naturellement” :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.