Comment mettre son blog en maintenance sur WordPress ?


Lorsque l’on gère un blog, on a parfois besoin d’y effectuer des modifications : faire une mise à jour technique, changer de design, tester un plugin ou un nouveau logo… Pendant ce temps, on n’a pas forcément envie que les visiteurs puissent librement visiter le blog, au risque qu’ils surprennent un bug indésirable.

Pour garder une image de sérieux en toutes circonstances (même quand cette grmblrmblr de mise à jour fait complètement planter l’affichage !), une solution : installer un plugin de maintenance, qui va afficher une jolie page à vos visiteurs pendant toute la durée de la maintenance. Je vous propose aujourd’hui de découvrir “Maintenance”, un plugin WordPress spécialement conçu pour ça : c’est vrai, ses créateurs n’ont pas été chercher très loin pour trouver son nom… mais il fonctionne à merveille !

Commencez par l’installer grâce au menu Extensions > Ajouter.

Le plugin Maintenance sur WordPress

Attention : quand vous activez le plugin pour la première fois, ça active souvent le mode “Maintenance” en même temps. Le plugin crée deux choses :

  • Un menu Maintenance dans la colonne de gauche qui vous donne accès à tous les réglages.
  • Un élément “Maintenance is Off/On” dans la barre en haut de votre administration WordPress.

Les options du plugin

En cliquant sur le menu “Maintenance” dans la colonne de gauche, vous accédez à une multitude d’options. Le mode Maintenance s’active par un simple clic sur le gros bouton On/Off situé en haut de page.

Les textes

Vous pouvez d’abord définir les textes qui s’affichent sur la page de maintenance : “page title” correspond au titre de l’onglet. Vous pouvez ensuite choisir un gros titre pour la page (“Headline”), un texte d’information sur la maintenance en cours et un texte à indiquer dans le pied de page (“Footer text”).

Ces champs peuvent être laissés vide mais je vous conseille d’indiquer au moins au visiteur pourquoi le site est indisponible, avec une indication sur la durée de la maintenance : quelques minutes, quelques heures, une journée entière ?

Le plugin Maintenance de WordPress - Texte

Les visuels

Le plugin vous permet ensuite de définir facilement l’apparence visuelle de la page de maintenance : ajouter un logo, une image de fond ou un fond de couleur, choisir la couleur et la police d’écriture de la page. Par ailleurs, si vous maîtrisez le langage CSS, vous pouvez un peu plus bas sur la page aller encore plus loin dans la personnalisation : il suffit de rentrer vos modifications dans le champ “Custom CSS”.

Le plugin Maintenance de WordPress - Visuels

Les paramètres

Le plugin Maintenance vous propose plusieurs paramètres :

  • Admin bar – Si vous cochez cette case, vous verrez une barre “Maintenance” en haut de page sur la partie publique de votre site lorsque vous êtes connecté en tant qu’administrateur. Cette barre vous permet de voir à tout instant si votre blog est en maintenance ou pas quand vous naviguez dessus.
  • 503 – Vous pouvez laisser cette case cochée, elle permet de signaler aux moteurs de recherche que l’indisponibilité de la page n’est que temporaire.
  • Google Analytics ID – Si vous voulez suivre les stats de consultation de votre page de maintenance sur Google Analytics, entrez juste votre identifiant Analytics ici.
  • Background blur / Blur intensity – Si vous mettez une image de fond sur votre page de maintenance, le plugin peut la flouter automatiquement pour faire ressortir le texte écrit au premier plan. Il suffit de cocher la case “Background blur” et de définir l’intensité du flou (de 1 à 5 par exemple).
  • Login on/off – Vous pouvez ajouter sur la page de maintenance un formulaire pour se connecter sur le blog. Dans la majorité des cas, ce n’est pas utile. Ça peut l’être si vous avez un espace membre sur votre blog et que vous voulez par exemple que les membres continuent à avoir accès au site pendant la maintenance, par opposition avec le visiteur lambda.

Enfin, tout en bas de la page de paramétrage du plugin, vous verrez un encart “Exclude pages”. Par défaut, le mode maintenance s’applique à tout votre site… mais vous pouvez décider de laisser les visiteurs accéder à certaines pages ou articles. Par exemple, si la maintenance dure plusieurs jours, vous pouvez avoir envie de laisser les visiteurs accéder quand même à la page “Contact”. Il suffit d’indiquer dans cet encart le numéro de l’article ou de la page que vous autorisez les lecteurs à consulter.

Comme vous pouvez le voir dans ce tutoriel, mettre son blog en maintenance de manière pro et esthétique est très simple grâce à ce plugin. Il faut juste bien veiller à désactiver le mode maintenance une fois vos mises à jour effectuées ! Amis de l’étourderie, bonjour ;)

Le plugin peut aussi servir à créer une “page de lancement” qui s’affiche avant le lancement d’un nouveau blog. Ainsi, vous pourrez finaliser votre mise en page en toute tranquillité tout en affichant aux premiers curieux une jolie page d’attente !

Ça vous arrive de mettre votre blog en maintenance ?
Thèmes : Maintenance Wordpress 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Comment mettre son blog en maintenance sur WordPress ?

  • Laure

    Salut Marlène ! Bon je poste un commentaire parce que j’ai un petit problème avec ce mode maintenance… Je l’active et tout et tout sans problème sauf que quand je fais mes premiers changements et que je veux voir le resultats, tester les liens de mes pages etc. Quand je cliques sur les liens en quetsions (sauf pour ceux du menu), j’atterri sur la page de maintenance et pas sur la page voulue… Bref, compliqué de faire évoluer mon site dans ces conditions… j’ai essayé deux plugins et à chaque fois ça me fait ça… tu saurais d’où ça peut venir ?

    Répondre à Laure
    • Marlène

      Hello Laure, tiens, je redécouvre ce vieil article et je me dis qu’il faudrait une bonne mise à jour ;)

      Blague à part, utilises-tu un plugin de cache ? Ça explique souvent qu’on voie une version de la page que l’on n’est pas censé voir… J’utilise le plugin Coming Soon & Maintenance Mode quand je fais une grosse maintenance et j’ai tendance à désactiver mon plugin de cache pendant ce temps, histoire d’éviter tout décalage entre la page réelle et la page affichée (qui est parfois une version que le navigateur a gardée en mémoire).

      Répondre à Marlène
    • Laure

      Effectivement j’ai un plugin de cache, mais je me suis aussi rendue compte que seuls mes liens qui n’avaient pas la mention “https://” menaient à la page de maintenance alors j’ai rectifié les liens en questions et le problème est resolu.
      Dernière question : le trafic est en chute libre (normal) mais est-ce que la maintenance à un impact sur le référencement ?
      Aujourd’hui tu conseillerais plus “coming soon” que “maintenance” dont tu parles dans cet article ?
      Merci encore pour tes réponses.

      Répondre à Laure
    • Marlène

      Hello, j’utilise le plugin Coming soon & Maintenance mode en cas de grosse maintenance. Concrètement, le plugin renvoie aux moteurs de recherche deux codes de statut différents. Avec le mode “Coming Soon”, il renvoie un code 200 comme une page normale qui fonctionne… donc c’est le mode que l’on choisit pour un nouveau site en construction.

      Le mode “Maintenance” renvoie quant à lui un code 503. Ça permet d’indiquer une indisponibilité temporaire d’une page.

      Concernant la façon de gérer les choses, je pense qu’une maintenance importante ne doit pas bloquer un site pendant trop longtemps. Par exemple, pour un changement de design ou de plateforme, on cherchera à préparer un maximum de choses en amont (sur un “site test” par exemple), histoire d’avoir juste la mise en ligne à faire quand le nouveau site ou le nouveau thème est prêt. Ça permet de n’avoir qu’une interruption de quelques heures au lieu de fermer son site au public pendant tout le temps où on travaille sur le nouveau design.

      Répondre à Marlène
  • Sabrina

    Je cherchais une solution simple pour mettre mon blog en maintenance sans passer par la restriction sur l’adresse IP. Comme d’habitude, j’ai trouvé une solution précise et bien expliquée chez toi. Merci beaucou :)

    Répondre à Sabrina
    • Marlène

      Merci pour tes compliments et contente de t’avoir été utile :)

      Répondre à Marlène
  • Mounia

    Merci beaucoup pour cet article que je trouve particulièrement utile. Je compte changer prochainement le design de mon blog et il arrive qu’il y ait de petits bugs et qu’il faille y passer plus de temps que prévu, un mode maintenance est donc indispensable. Merci beaucoup pour ce tutoriel :)

    Répondre à Mounia
    • Marlène

      C’est vrai que ça évite que les lecteurs voient toutes les « coulisses » de ces modifications techniques, ça laisse le temps de tester et de supprimer les éventuels bugs avant de mettre en ligne pour de bon.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.