Trouver le meilleur moment pour publier grâce à Google Analytics


Quel est le meilleur moment pour publier ses articles de blog ? Il y a ceux qui publient dès qu’ils ont terminé la rédaction et ceux qui planifient leurs articles à une heure qu’ils estiment « stratégique ». Mais cette heure subjective correspond-elle à la réalité ? A quel moment vos lecteurs préfèrent-ils en réalité venir sur votre site ou blog ?

L’heure de pointe est une information que l’on peut obtenir très facilement grâce à Google Analytics. Elle peut vous aider à trouver le meilleur moment pour publier sur votre blog, celui où vos lecteurs sont les plus nombreux à pouvoir venir vous lire.

Trouver le meilleur moment pour publier

Une fois connecté à votre compte Google Analytics, cliquez sur le menu « Personnalisation » puis sur « Rapports personnalisés ».

Google Analytics - Créer un rapport personnalisé
Google Analytics – Créer un rapport personnalisé

Cliquez ensuite sur le bouton « Nouveau rapport personnalisé ».

Nouveau rapport personnalisé sur Analytics
Nouveau rapport personnalisé sur Analytics

Ce que nous demandons à Google Analytics est simple : afficher le nombre de visiteurs présents sur le site en fonction de l’heure. Autrement dit, nous allons nous intéresser à la manière dont le nombre de sessions (« statistique ») varie en fonction de l’heure (« dimension »).

Cliquez sur « Ajouter une statistique » puis sur « Utilisateurs » puis sur « Sessions ».
En dessous, cliquez sur « Ajouter une dimension » puis sur « Temps » puis sur « Heure ».

Google Analytics : heure de pointe

Enregistrez et ô magie, Google Analytics vous sort un graphique avec le nombre de visiteurs par heure ! Vous pouvez ensuite cibler une période précise en changeant les dates en haut à droite de l’écran, comme vous le faites quand vous consultez vos statistiques.

Pour avoir une vision fiable, je cible en général un trimestre complet. Vous constaterez parfois que l’heure de pointe varie énormément au cours de la vie de votre blog. A mes débuts, je traitais des sujets très variés (web, culture, voyage) et mon blog connaissait un pic de fréquentation plutôt en soirée (21h-22h).

Google Analytics : heure de pointe

Aujourd’hui, je ne parle plus que de web sur No Tuxedo… et le lectorat a aussi évolué : il se connecte principalement sur les heures de bureau, il y a moins de trafic en soirée et à l’heure de la pause déjeuner.

Une heure de pointe qui correspond aux heures de bureau
Une heure de pointe qui correspond aux heures de bureau

Vous pouvez suivre ce même mode d’emploi pour connaître les jours de la semaine où vous avez le plus de visites en choisissant la statistique « sessions » et la dimension « nom du jour de la semaine ». Là encore, ça peut évoluer dans le temps : le dimanche, qui était autrefois mon « meilleur jour » de publication a été supplanté par le lundi.

Vous allez me dire : c’est bien, ton histoire, mais on ne se connecte pas à la même heure le week-end et les jours de la semaine ! Nous allons donc affiner notre approche pour pouvoir distinguer les deux.

Connaître l’heure de pointe en distinguant semaine/week-ends

Revenons à la rubrique « Personnalisation » de Google Analytics. Créez un nouveau rapport, comme nous venons de le faire… en affichant le nombre de sessions en fonction de l’heure.

Mais cette fois, avant d’enregistrer, nous allons nous intéresser à la partie « Filtre » du rapport : cliquez sur Ajouter un filtre > Temps > Jour de la Semaine. Dans le petit menu déroulant, choisissez « Regex ». Pas de panique si vous ne connaissez pas le sens de ce mot, ça va juste nous permettre d’indiquer à Google Analytics quels jours nous intéressent !

Chez Google, le « jour de la semaine » n’est pas un Lundi, Mardi, Mercredi mais un numéro. La période Lundi-Vendredi correspond aux chiffres 1-5. Pensez bien à noter les chiffres entre crochets, sinon vous n’obtiendrez aucun résultat.

Google Analytics : heure de pointe

On enregistre et hop ! Votre rapport « Heure de pointe en semaine » est prêt. Pour obtenir l’heure de pointe du week-end, il suffit de refaire la même procédure mais au niveau du filtre, choisissez « Exclure Jour de la Semaine Regex [1-5] ».

J’espère que ces conseils vous aideront à mieux connaître vos visiteurs pour choisir le meilleur moment pour publier (ou simplement pour satisfaire votre curiosité) ! Certains articles préconisent de publier à telle ou telle heure mais mieux vaut s’appuyer sur votre cas particulier. D’une thématique à l’autre, d’une communauté à l’autre, les données peuvent être très variables.

Vous pouvez consulter dès maintenant mes autres tutoriels Google Analytics.

Thèmes : Google Analytics 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 commentaires sur “Trouver le meilleur moment pour publier grâce à Google Analytics

  • Léana

    Merci beaucoup pour ce tuto très détaillé! Google Analytics me faisait très peur mais en lisant tes articles je commence à m’y retrouver et à dompter la bête…

    Répondre à Léana
    • Marlène

      C’est un outil ultra-puissant, j’ai parfois l’impression qu’on ne finit jamais vraiment d’en explorer les possibilités !

      Répondre à Marlène
  • Agnès - Esprit Laïta

    Voilà exactement l’information que je cherchais. merci!

    Répondre à Agnès
  • Noémie

    Waw.
    Merci, merci, MERCI pour ce tuto ! Hyper clair, et mon dieu que c’est utile :) Comme toi, je pensais savoir le moment le plus judicieux (basé sur des analyses générales d’autres articles), mais j’étais (un peu) à côté de la plaque. Mes lecteurs ont visiblement besoin de leur petit café du matin AVANT de lire mes articles :)
    C’est super intéressant ! Pour sa curiosité, mais aussi pour mieux communiquer avec ses lecteurs.
    Je me répète, mais merci pour ton article ! Je file fouiner d’avantage sur ton blog… :)
    (Je rêve de trouver ce même genre d’outil pour analyser les visites sur les réseaux sociaux, Instagram, Facebook, Pinterest, Youtube. Si tu as un conseil/article à ce sujet, je suis preneuse !)

    Répondre à Noémie
    • Marlène

      Ah ils sont du matin chez toi :) Chez moi ils sont du soir, après le dîner ! Comme quoi, d’un univers à l’autre ça peut totalement changer…

      Pour ce qui est des heures de publication sur les réseaux sociaux, il y a :
      Tweriod pour Twitter.
      – Sur Facebook, tu peux le voir dans les statistiques de ta page en allant dans « Posts » (ou équivalent en français) : tu as à la fois les jours de la semaine où tes fans sont les plus actifs ET les heures de pointe.
      – Sur Instagram, il y a Simply Measured qui propose un outil d’analyse gratuit (moyennant une inscription), je crois qu’Iconosquare permet aussi d’avoir l’info.
      – Sur Pinterest & YouTube, je ne connais pas d’outil. Quand on ne trouve pas ou que ça n’existe pas, le mieux est de faire des tests pour voir quels sont les horaires où l’engagement est le plus fort. Il y a bien sûr des études qui donnent des indications mais souvent, elles ne correspondent pas à ton secteur en particulier donc leur application est limitée…

      Sur YouTube, j’aurais tendance à lier ça instinctivement au timing de la principale plateforme sur laquelle tu relaies tes vidéos. Par exemple, si l’heure de pointe de ton blog est 9h du matin, je ferais en sorte que la vidéo soit prête, traitée, optimisée (titre, description, vignette, etc) pour que tu puisses l’intégrer à ton post à l’heure idéale (quitte à la poster la veille au soir).

      Tu as raison, ça ferait une bonne idée d’article tout ça !

      Répondre à Marlène
  • Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte

    Merci pour cette explication simple et claire sur un outil si compliqué à comprendre ;-)

    Répondre à Stéphanie
    • Marlène

      Ah ça, j’avoue que ce n’est pas l’outil le plus facile à prendre en main ! En même temps, c’est un outil qui a gagné la sphère amateur sans avoir été pensé pour des amateurs… donc pas étonnant !

      Répondre à Marlène
  • Karine Faby

    Bonjour et un grand merci pour ce tuto !
    l’heure de pointe était un paramètre important pour moi.

    Répondre à Karine
  • Jolis Voyages

    Bonjour,

    pour ma part, j’ai suivi tout le tuto et aucun stats n’apparait. J’ai cru comprendre sur des forums qu’il fallait effectuer une extension de google analytics sur mon wordpess. Et ce n’est pas possible à priori. ça vous parle, je suis perdue. Merci !!!

    Répondre à Jolis
    • Marlène

      Bonjour, d’après ce que je vois tu utilises WordPress.com… donc tu n’as pas Google Analytics sur ton blog, c’est pour ça que tu ne peux pas suivre un tutoriel relatif à ce système. Sur la plateforme WordPress gratuite, ce n’est malheureusement pas possible d’installer Google Analytics.

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    J’ai mis un peu du temps à essayer ce petit tutoriel mais c’est magique! Merci beaucoup! J’ai par contre une question concernant Google Analytic et peut-être que tu pourras m’aider… Est-ce que tu as aussi des « spams » russes qui faussent tes statistiques? J’ai par exemple ce « darodar » qui ne regardent qu’une page et qui biaisent tes stats?
    Encore merci pour ce petit tuto pour débutant tout facile, je me réjouis de pouvoir lire les autres, c’est un super outil Google Analytics même s’il est un peu compliqué à comprendre.

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Oui, j’ai d’ailleurs failli en faire un article récemment avant de me dire que c’était un peu trop technique pour les lecteurs du blog :) On peut exclure ces visites en créant des filtres & segments personnalisés : en gros, on identifie les sites qui ont le droit d’utiliser notre identifiant de suivi Google Analytics (= notre blog, mais parfois aussi d’autres domaines comme Paypal quand on a des fonctionnalités de paiement par exemple). Ensuite, on crée un segment qui va permettre de comptabiliser uniquement le trafic lié à ce(s) nom(s) de domaine précis…

      Répondre à Marlène
    • Letizia

      Effectivement c’est un peu technique mais c’est vraiment bizarre tous ces clics pour rien qui biaisent les statistiques. Ah j’ai suivi un tuto pour bloquer les référencements de ces sites mais il me semblait pas que c’était exactement ce que tu dis… Bref si un jour tu vas à fond dans la technique, je serais vraiment ravie d’être la cobaye qui teste ton article avant publication :) si ça marche chez moi tout le monde sera capable de le faire :)

      Répondre à Letizia
    • Marlène

      En fait il y a plusieurs types de sites différents : il y a des referrers fantômes (comme Darodar) qui exploitent ton code de tracking mais qui en réalité ne viennent pas réellement sur ton site, ils génèrent de fausses visites mais sans jamais aller réellement sur ton serveur si bien que tu ne peux pas les bloquer par des méthodes classiques ; il y a aussi les robots douteux (comme Semalt, le plus connu de tous).

      Je ne sais pas quelle méthode tu as vue, la plus connue consiste à exclure certains sites via l’administration de Google Analytics : Admin > Informations de suivi > Liste d’exclusion de sites référents mais ce n’est pas ultra fiable pour ce type de referrer fantôme… et comme ce ne sont pas de « vraies visites » sur ton site, toutes les méthodes de blocage classique ne marchent pas (blocage par htaccess, etc).

      La méthode des filtres est ultra efficace parce que ça consiste à dire à Google Analytics « tu ne prends en compte QUE les visites détectées depuis TEL nom de domaine ». Ça veut dire que toutes les visites qui utilisent ton code sur d’autres sites (Darodar et compagnie) ne seront pas comptabilisées. Là où c’est complexe, c’est que chacun doit déterminer la liste des noms de domaine autorisés à utiliser le code de tracking : pour un blog classique, c’est assez simple puisque c’est ton propre nom de domaine, avec ou sans www. Mais pour ceux qui ont des fonctionnalités de paiement ou qui utilisent des applis externes, il peut y avoir d’autres sites qui utilisent le code « légalement » (Paypal, etc) et ça, je ne peux pas le savoir à la place des gens :) Idem, quand le site est traduit via Google Traduction, il peut y avoir le domaine googleusercontent.com dans la liste des noms…

      Ça représente tant de visites que ça chez toi ?

      Répondre à Marlène
    • Letizia

      Et bien étant donné que je n’ai pas 1000 visiteurs ça fausse quand même pas mal oui mais je peux très bien vivre avec… Au début je me suis demandée qui était ces russes qui venaient sur mon blog et j’ai rapidement trouvé des tutos pour les supprimer de mes stats… Je voulais voir seulement mes chers visiteurs mais s’il n’y a pas de solution miracle c’est pas grave je vivrai avec mes russes :p

      Répondre à Letizia
    • Marlène

      Si ton tuto fonctionne, c’est très bien :) La méthode dont je parlais est recommandée par des « super pros » des stats qui la décrivent comme plus fiable mais il y a sûrement des gens pour qui les autres méthodes fonctionnent très bien.

      Répondre à Marlène
  • Manue

    Merci pour cet article, c’est intéressant comme information :) je ne sais pas vraiment me servir de Google Analytics (seulement voir mes stats par jour, la base haha) alors j’aime bien en apprendre un peu plus :D

    Répondre à Manue
    • Marlène

      Je prévois d’y consacrer quelques articles dans les mois à venir. Je vais d’abord en faire un ou deux pour les « grands débutants » sur Google Analytics et ensuite, il y aura matière à entrer un peu plus dans les détails :)

      Répondre à Marlène
  • Marlène

    Je fais une réponse de groupe, tiens :) Là c’est un article déjà un peu technique mais je vais en en préparer un pour les « grands débutants », histoire de reprendre les bases. C’est un outil ultra-puissant avec lequel on peut faire des tas de choses, que ce soit pour satisfaire sa curiosité ou partir dans des analyses très pointues :) Mais comme il est puissant, forcément, au début, ça paraît très très très compliqué !

    Répondre à Marlène
  • Jülide

    franchement google analylics c’est du javanais pour moi j’ai bcp de mal mais au moins grâce à ce tuto je me rend compte que ça sert à quelque chose mdr

    Répondre à Jülide
  • melo - furtherwest

    Merci beaucoup pour cet article car google analytics je ne maitrise pas du tout !!!

    Répondre à melo
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.