Le Keyword Shitter, cet outil magique qui vous ch** des mots clés !


Aujourd’hui, je vais vous parler d’un outil dont le nom prête à sourire. Il s’agit du Keyword Shitter. Littéralement, d’un outil qui vous « chie » des mots clés. C’est un véritable générateur d’idées qui peut vous aider à mieux structurer votre site, à débloquer votre inspiration et à travailler votre référencement en mettant en place une stratégie de contenu efficace.

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le Keyword Shitter et quel est l’intérêt d’utiliser ce type d’outil de recherche de mots clés.

La recherche de mots clés, une composante stratégique du référencement

La recherche de mots clés occupe une place importante dans une stratégie de référencement. Il s’agit de créer une véritable synergie entre les préoccupations d’un internaute et ce que votre site va proposer en retour.

A mon sens, faire une bonne recherche de mots-clés, c’est identifier :

  • Quels sont les sujets qui intéressent les internautes dans votre thématique
  • Quel est le degré d’expertise du public que vous visez
  • Quels sont ses objectifs lorsqu’il cherche une information

La réponse à ces questions va beaucoup influer sur la manière dont les visiteurs vont effectuer des requêtes sur les moteurs de recherche et sur la façon dont ils vont évaluer votre site s’il apparaît dans les résultats.

Par exemple, si l’internaute tape « comment être premier sur Google », il y a des chances qu’il s’oriente vers un site adapté aux débutants. S’il tape « améliorer CTR dans les SERP », il est probable qu’il s’y connaisse davantage en référencement et attende une information plus pointue :)

Une recherche de mots clés va vous aider…

  • A faire ressortir de grandes thématiques qui intéressent les internautes et vous donner ainsi des pistes pour organiser le contenu de votre blog (catégories, pages, etc).
  • Vous donner des idées de sujets à traiter ou des angles que vous n’aviez pas pensé à explorer.
  • Vous aider à mieux cerner la diversité lexicale avec laquelle les visiteurs posent une même question : par exemple « créer un blog, faire un blog, lancer un blog »…

Le but n’est pas de rédiger « ce que l’internaute va taper sur Google »… mais ce que l’internaute attend. Ce qui va l’aider à atteindre son objectif, dans un vocabulaire qu’il comprend !

Plus vous disposez d’une vision précise de l’univers lexical associé à un sujet, plus vous allez pouvoir travailler ce que l’on appelle la longue traîne en référencement. Vous pouvez consulter mes explications sur la longue traîne pour en savoir plus sur cet aspect crucial du référencement.

Comment trouver l'inspiration et stimuler ses idées de contenu ?
Comment trouver l’inspiration et stimuler ses idées de contenu ?

Le fonctionnement du Keyword Shitter

L’outil est très simple à utiliser. Vous pouvez le trouver en ligne sur Keyword Shitter. Il existait auparavant une version plus poussée, Keyword Shitter Pro, mais elle a disparu.

Vous devez « nourrir » l’outil avec un mot-clé précis, qui peut être un mot unique ou une expression composée de plusieurs mots. Vous pouvez également spécifier un « filtre positif » (mots clés à inclure absolument) ou un « filtre négatif » (mots clés à exclure).

Par exemple, imaginons que je recherche des informations sur la « charlotte » en tant que dessert… je peux souhaiter exclure les termes qui font référence à la ville de Charlotte en Caroline du Nord ou encore à Charlotte Gainsbourg.

Keyword Shitter
Keyword Shitter

Cliquez ensuite sur le bouton « Shit keywords pour lancer la recherche. Vous pouvez l’interrompre à tout moment en cliquant sur le bouton « Stop Job ».

Vous pouvez ainsi obtenir des centaines de résultats. Pour m’amuser, j’ai laissé tourner l’outil après avoir entré le mot clé « Saucisse ». Le lendemain matin, il arrivait encore à trouver de nouvelles idées !

Que faire de cette liste de mots clés ?

Vous pouvez les exporter au format .txt en cliquant sur le bouton « Download ». Ça vous permettra de traiter la liste sur Excel par la suite ou de la combiner avec une autre liste issue d’une autre recherche ou d’une source différente. C’est vraiment un point positif de l’outil.

Si vous êtes un blogueur amateur, la simple lecture de cette liste vous donnera souvent de nombreuses idées d’articles. Elle peut aussi attirer votre attention sur des tendances… pas forcément toujours positives. Au cours de ma recherche à partir du mot clé « Créer un blog », j’ai ainsi découvert que le mot clé « Créer un blog pro ana » faisait partie des suggestions. Pour ceux qui ne le savent pas, ce sont des blogs faisant la promotion de l’anorexie.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez créer des regroupements par catégorie puis les affiner de plus en plus. Par exemple, à partir du mot clé « Créer un blog », on s’aperçoit que la liste générée inclut…

  • Des références à une thématique précise (blog voyage, blog mode, blog photo, etc)
  • Des références à une plateforme particulière (WordPress, Blogspot, Wix, Overblog, etc)
  • Des références au statut du blogueur (blog professionnel, blog personnel, blog à l’école, blog d’entreprise, etc)
  • Une approche plus pratique et technique (logiciel pour créer un blog, etc)
  • Des objectifs précis (blog bilingue, etc).

Vous pouvez ainsi repérer de grandes catégories et au sein de chacune d’entre elles, une multitude de mots-clés qui témoignent de différentes demandes plus précises (la fameuse « longue traîne »). Rien ne vous empêche de relancer une recherche sur l’un de ces sujets précis.

Vous pouvez exploiter ce type de liste soit à l’échelle d’un blog entier, soit à l’échelle d’un article pour avoir une idée des différents axes à traiter. Pour l’illustrer, rien de mieux qu’un exemple !

Imaginons un blog cuisine qui souhaite publier une recette de charlotte chocolat poire. En entrant le mot clé « charlotte chocolat poire » sur Keyword Shitter, on va obtenir une multitude de suggestions.
  • Des ingrédients : chocolat noir, chocolat blanc, chocolat au lait. Ça peut être l’occasion dans votre article d’évoquer le choix d’un type de chocolat plutôt qu’un autre.
  • La présentation de la charlotte : sans moule, dans un tupperware, en verrine…
  • La conservation de ce dessert : temps de conservation d’une charlotte au chocolat, peut-on congeler une charlotte au chocolat…

Toutes ces pistes peuvent vous permettre d’enrichir votre article au-delà de la seule recette que vous proposez.

Mon avis sur Keyword Shitter

Derrière son nom insolite, le Keyword Shitter peut débloquer une inspiration en panne mais aussi être très utile pour mettre en place une vraie stratégie de contenu sur un blog d’entreprise ou un blog professionnel. Il présente l’avantage d’être gratuit, sans inscription, facile à prendre en main et néanmoins efficace et rapide.

Il est regrettable que le Keyword Shitter Pro n’existe plus car il permettait d’aller plus loin, en effectuant des recherches sur un moteur précis ou en ciblant des langues précises. On pouvait également inclure un préfixe et un suffixe particulier pour les recherches.

Autre élément regrettable : l’absence d’informations complémentaires sur les mots clés. Par exemple, savoir à quel volume de recherche ils sont associés sur les moteurs de recherche… car c’est une étape essentielle pour décider si les mots clés proposés sont intéressants ou non pour le référencement.

Que pensez-vous de ce type d’outil ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Le Keyword Shitter, cet outil magique qui vous ch** des mots clés !

  • Delphine

    Super cet outil, ça va bien me servir merci !

    Répondre à Delphine
    • Marlène

      Ça fait partie des nombreux outils qui dépannent quand on a l’inspiration bloquée ;)

      Répondre à Marlène
  • Cécile

    Je ne connaissais pas cet outil là ! Merci :)
    Pratique pour trouver des idées d’angles d’attaque d’un sujet en effet. Dommage par contre qu’il n’y ait pas le volume parce que, pour une stratégie orientée référencement, ça limite.
    Maintenant que Google noie le volume des recherche de mots-clés dans son keyword planner, on a du mal à trouver des infos ailleurs que dans les outils payants de toute façon.

    Sinon, pour les idées, je fait parfois un saut sur Answer the public.

    Répondre à Cécile
    • Marlène

      Bonne idée pour Answer the public !

      Concernant les outils payants, en même temps comme je le disais à Julia dans un autre commentaire, quand on a besoin d’intégrer des mots clés à une vraie stratégie, c’est en général qu’on sort d’une approche amateur… donc ça ne devrait pas poser problème de recourir à un outil payant. Un blogueur amateur qui se dit « je veux faire une stratégie de mots clés pro » sans rien payer, c’est un peu comme quelqu’un qui veut un logo sur mesure créé par un graphiste pour 20€, pour rebondir sur un article de DearJoy que j’ai lu cette semaine :)

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Mais c’est trop top ca! Merci :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      Ça peut aider à trouver l’inspiration… et à sortir de sa propre vision d’un sujet pour s’ouvrir à de nouveaux horizons !

      Répondre à Marlène
  • Julia

    Yay, merci pour cette découverte ! :D
    Effectivement, c’est dommage de ne pas avoir d’infos sur le volume de recherche. Mais je vais tenter quand même :)

    Bisou !

    Répondre à Julia
    • Marlène

      Oui c’est LE gros point noir à mes yeux… mais un amateur peut tout à fait cibler les mots clés qui l’intéressent et obtenir à la main le volume de recherche… et quelqu’un qui a un usage plus professionnel a généralement un outil à portée de main pour importer des listes de mots clés (on peut le faire avec KeywordPlanner de Google, avec des outils comme Market Samurai, Long Tail Pro, etc.).

      Répondre à Marlène
  • Summer Girl

    Rien que le nom me donne envie de tester cet outil, j’avoue que je ne suis pas la championne du référencement, et surtout des mots clés, j’ai installé Yoast SEO après 1 an de blogging donc je m’améliore mais il y a encore du travail et cet outil peut être une bonne piste à exploiter ;) merci pour la découverte

    Répondre à Summer
    • Marlène

      De rien ! Il faut du temps pour maîtriser un sujet comme le référencement, ça couvre tellement d’aspects qu’on ne peut pas s’improviser référenceur en quelques mois :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.