Trouver une idée de blog : bloguer sur un seul sujet ou sur plusieurs sujets ?


Dans une vie de blogueur, on se pose des dizaines de questions existentielles (au moins) et s’il y en a une qui m’a longtemps turlupinée, c’est bien celle-là : faut-il mieux écrire sur un seul sujet ou sur plusieurs sujets ?

Lorsqu’on cherche une idée de blog, on a parfois mille possibilités qui jaillissent en même temps… Faut-il alors opter pour un blog multi-thématiques ou concentrer ses efforts autour d’un seul thème ?

Bloguer sur plusieurs sujets

Quand j’ai lancé ce blog, j’abordais pas moins de 8 thèmes différents : mode, beauté, développement personnel, web, voyages, livres, films et bien sûr une rubrique fourre-tout magique pour toutes les autres idées qui me passaient par la tête (et beaucoup de choses ont tendance à me passer par la tête). J’ai vite constaté des signaux inquiétants : peu d’abonnés et de commentaires, beaucoup de désabonnements. Ces signaux ne trompent pas : ils laissent entendre qu’un blog « ne trouve pas son public ».

La difficulté à fidéliser des lecteurs

Quand on ouvre un blog sur plusieurs sujets, on se dit souvent que ça nous permettra de toucher plus de monde puisqu’on évoquera plein de thèmes différents. Ce qui est vrai, c’est que vous pourrez effectivement avoir du trafic sur tous les sujets, de la même manière qu’un site d’actualité va avoir du trafic aussi bien dans sa rubrique people que dans sa rubrique économie, même si les sujets n’ont rien à voir. En revanche, il sera plus difficile de fidéliser un lectorat.

Plus vous passez d’un sujet à l’autre, plus vous allez avoir du mal à trouver des lecteurs qui s’intéressent à tout… et c’est d’autant plus vrai quand les sujets n’ont rien à voir les uns avec les autres. Exemple : dans mon cas, cherchez le lien entre un article qui expliquait comment faire une pédicure chez soi et un article sur le paramétrage d’Instagram. Bon, on peut faire des jeux de mots (« Ho ho ton Instagram est vraiment paramétré avec les pieds » #blaguenulle)… mais avouons que c’est un peu léger comme fil conducteur.

Le lecteur s’y perd mais surtout, les lecteurs d’un sujet risquent fort de ne pas être les mêmes que ceux qui s’intéressent à un autre sujet.

Enfant qui pleure

Mais alors, pourquoi bloguer sur plusieurs sujets ?

On a souvent plein de raisons de vouloir parler de plusieurs sujets :

  • La curiosité : quand on s’intéresse à plein de choses, on peut avoir envie que notre blog soit le reflet de cette curiosité.
  • La peur de se lasser : certaines personnes sont des « touche-à-tout », vont se passionner pour un sujet pendant un moment puis passer à autre chose. Elles auront du mal à se tenir à un sujet sans délaisser leur blog tôt ou tard parce qu’elles en auront marre.
  • La peur de manquer d’inspiration : s’appuyer sur une idée de blog très précise et ciblée, c’est risquer d’en voir le bout à un moment donné, en particulier si c’est un sujet très ciblé.
  • Vous assumez le côté « webzine » : si vous attachez juste de l’importance au fait d’être lu sans chercher à fidéliser, avoir un blog sur plusieurs sujets peut ne pas être un problème.

Certaines de ces raisons sont de « faux problèmes ». Par exemple, on peut être curieux et choisir de tenir deux blogs, l’un sur un sujet et l’autre sur un autre sujet. Si on se lasse d’un thème, rien ne dit que les lecteurs qui nous ont suivi pour ce thème là s’intéresseront à notre nouveau sujet de prédilection. Quant au manque d’inspiration, il frappe aussi les blogueurs qui parlent de plusieurs sujets.

Souvent, votre idée de blog de départ traduit déjà vos envies : explorer plusieurs thèmes ou vous investir à fond dans un sujet qui vous passionne. Ces envies sont importantes car le blogging demande beaucoup de temps. Se forcer à partir dans une direction qui ne vous convient pas pleinement est un choix risqué !

Comment choisir ?

La vraie question qu’il faut vous poser est celle du lien entre les sujets : par exemple, si vous parlez de mode, il peut être cohérent de parler aussi de beauté car ça concerne l’apparence physique. Si ce lien entre sujets existe, fidéliser des lecteurs ne devrait pas poser de problème.

A l’inverse, si les thèmes sont trop différents, soyez conscient du fait que vous aurez plus de mal à cibler un lectorat précis et passionné. Ce n’est pas forcément impossible : si les blogueurs lifestyle parviennent souvent à fédérer des lecteurs malgré la diversité de leurs articles, c’est souvent parce que leur personnalité elle-même devient une source d’inspiration. Mais ça risque de prendre plus de temps pour construire une vraie communauté.

Si ça ne vous dérange pas, foncez. Pour ma part, je l’ai vécu comme une frustration à l’époque où mon blog avait 8 sujets différents. En voulant plaire à tout le monde, j’avais l’impression au final de ne plaire à personne ! Car si vos lecteurs restent des visiteurs de passage, ça vous prive de l’une des parties les plus agréables du blogging : l’échange.

Avoir une idée de blog précise et se limiter à un seul sujet

L’approche a tendance à être très efficace : pour soi-même, pour les lecteurs, pour la monétisation…

Que signifie « bloguer sur un seul sujet » ?

Parler d’un seul sujet ne veut pas forcément dire « se restreindre à une thématique très ciblée ». Si je prends le web par exemple, on peut imaginer un blog très large couvrant à la fois le blogging, les différentes plateformes, le développement web, le web design, les innovations web, etc. Ça reste un même sujet : le web.

A l’inverse, on peut aussi avoir un thème très ciblé, par exemple « Tester des plugins WordPress ». Parfois, on part d’une idée de blog très précise et quand on a l’impression d’en avoir un peu fait le tour, on l’élargit à des thèmes voisins.

Les avantages d’un blog mono-thématique

La fidélité du lectorat – Vos lecteurs savent ce qu’ils vont trouver chez vous. Vous allez spontanément fédérer un public qui s’intéresse à votre sujet et sera donc plus enclin à participer (commentaires, etc) et à s’abonner.

L’expertise – En parlant d’un seul sujet, vous avez la possibilité de l’explorer d’une manière beaucoup plus poussée que si vous ne l’abordiez que deux fois par mois parmi d’autres thèmes. Vous pouvez donc plus facilement gagner en crédibilité sur le sujet en question et devenir une référence. De même, vos articles auront tendance à être plus pointus.

Le développement du blog – Conséquence directe des deux aspects précédents, avoir un lectorat fidèle ET un statut d’expert peut amener beaucoup plus d’opportunités que lorsque vous partez dans tous les sens. C’est pour ça que pour un blog professionnel, je conseillerais sans hésiter de cibler un seul sujet. En termes de monétisation, les performances ont aussi tendance à être bien meilleures si vous avez un public fidèle qui fait confiance à vos conseils.

Trouver sa cible

Conclusion

C’est un débat où le critère n°1 pour prendre une décision est le lecteur ! Parler de 2 sujets différents avec un lien entre les deux n’est pas la même chose que parler de 8 sujets différents qui n’ont rien à voir. Dans le premier cas, vous visez un même public ; dans le second cas, vous parlez à des personnes différentes qu’il sera difficile de réunir sous un même « étendard ». Il est alors souvent préférable d’abandonner certains sujets ou de tenir des blogs séparés. Bien entendu, ça soulève d’autres questions : ai-je le temps de gérer plusieurs blogs ? Vais-je les mettre sur le même nom de domaine ou leur donner des noms et des identités bien séparées ?

Il y a aussi des astuces techniques pour adopter des solutions un peu hybrides : par exemple, avoir un seul blog mais avec des rubriques ayant chacune leur propre identité visuelle, donner au lecteur la possibilité de s’abonner individuellement à chaque rubrique, etc.

Pour finir, on m’a déjà fait cette remarque : « Mais attends, il y a des blogs super connus qui parlent de mille thèmes différents et qui ont un énorme succès, comme So Busy Girls/Mashable ». Je réponds par une autre question : combien de rédacteurs ont-ils ? Bloguer tout seul derrière son écran et bloguer en étant plusieurs dizaines de rédacteurs change complètement la donne.

Quand vous êtes tout seul, vous n’allez pas publier dix articles par jour. Ça veut dire que si vous traitez 8 thèmes différents, chaque thème ne sera abordé qu’une ou deux fois par mois au mieux. A l’inverse, sur un blog qui peut publier 30 articles par jour, chaque thème devient à lui seul un petit blog à part entière, qui peut fidéliser un lectorat. Vous arrivez à une structure qui ressemble plus à celle d’un portail d’actualités qu’à celle d’un blog.

J’espère que cet article vous aidera si vous êtes en pleine réflexion sur le sujet. La grande difficulté dans ce débat, c’est qu’on se rend souvent compte que son idée de blog est trop large une fois que le blog est lancé et qu’on a les retours (ou les non-retours) des lecteurs. On a alors bien du mal à prendre des décisions radicales qui ressemblent à de grands sauts dans le vide !

Vous avez déjà hésité entre un seul sujet et plusieurs sujets ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 commentaires sur “Trouver une idée de blog : bloguer sur un seul sujet ou sur plusieurs sujets ?

  • Cathychi28

    Bonjour,
    Article tres interesant. C’est vrai qu ‘il est dificile de se limiter a un seul suget. Meme s’il est vaste et cela d’autant plus si on s’interesse a de multiple suget. Le probleme majeur comme tu le dit est le temps pour tenir plusieur blog. D’autent plus si le suget de vos blog est poitu et demande de faire des recherches d’informations avant de pouvoir ecrire vos articles. Il n’y a pas de solution miracle! Quelque regle sependant peuve vous aider je trouve : travailler a ces articles un peu tout les jour, lister les recherches a faire, organiser son travail. Un dernier conseil pour vos articles ne les publier pas avans de les avoir achever (erreur que j’ai fait dans mes debut) enregistrer et fermer votre article et cliquer sur Publier une foi seulement votre article fini.
    Voila desoler d’avoir ete un peu longue.
    Cordialement Cathychi28

    Répondre à Cathychi28
    • Marlène

      Ce que tu dis concernant le fait de publier avant d’avoir fini est vrai… Ça me semblait logique mais il y a quand même des gens qui font cette erreur : ils publient une version « en brouillon » de leur article et reviennent plus tard faire la mise en forme.

      Répondre à Marlène
  • Lara

    Je trouve le thème de l’article intéressant mais on dirait que les conseils ne sont pas appliqués sur ce blog No Tuxedo! ;) J’aime beaucoup vos articles sur le blogging, je suis abonnée via flux RSS, mais alors les critiques littéraires que je reçois également alors que cela m’intèresse absolument pas, bof bof… Ne trouvez-vous pas qu’elles seraient mieux ailleurs? :)
    Bref, à part cela j’aime toujours vos articles de blogging!

    Répondre à Lara
    • Marlène

      Bonjour, comme précisé sur la page « S’abonner au blog », il existe plusieurs flux RSS : un flux global (qui rassemble tous les articles) auquel vous êtes visiblement abonnée et des flux par thématique ; de même, il existe deux comptes séparés sur la plateforme Hellocoton (l’un pour les sujets culture/voyage, l’autre pour le web). La séparation existe donc bien entre les rubriques… mais je ne peux pas décider à la place des internautes à quel flux ils choisissent de s’abonner !

      Répondre à Marlène
    • Lara

      Ah oui! Super le flux RSS par catégorie. Merci!

      Répondre à Lara
  • Ludo

    Oui, j’avoue que j’ai mon petit succès et que ça mar he mieux que je ne le pensais ^^
    Et voilà, c’est ce que je me suis dis, il y a toujours moyen de faire plus tard…

    Répondre à Ludo
  • Ludo

    Coucou, je t’ai fait des infidélité ces temps-ci mais je reviens avec plaisir :)
    Et comme d’habitude, un article vraiment intéressant…
    Au départ, j’avais pensé parler série car j’aime beaucoup ça’ mais finalement je me suis dit qu’il valais mieux ce concentrer sur un seul sujet pour commencer ^^

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      Les séries ça a beaucoup de succès mais ça peut devenir contraignant si tu t’obliges à en suivre beaucoup ! Je trouve que ça va plutôt bien avec le thème actuel de ton blog, tu pourras toujours élargir ton sujet plus tard si tu te lasses de ne parler que de livres :)

      Répondre à Marlène
  • Toute Ouïe

    Il y a plein de fois où je me dis que bloguer uniquement sur la musique est compliqué. Quand je vais au ciné et que j’ai envie de parler du film par exemple, je peux pas le faire sur mon blog. Ceci dit si je créais un autre blog plus généraliste, j’aurais pas le temps de m’en occuper donc pour le moment je reste dans la zic!

    Répondre à Toute
    • Marlène

      C’est vrai que cet aspect là est dur ! Je t’avoue que j’ai la même impression parfois quand j’ai un coup de cœur pour quelque chose et que ça n’a pas vraiment sa place sur le blog. Récemment par exemple, j’ai eu un coup de cœur pour une marque de chaussures et pour des t-shirts amusants mais où en parler ? Le pire c’est que ça m’est déjà arrivé de publier du hors sujet total (j’ai un article « manucure » qui traîne encore sur No Tuxedo ha ha) et ça avait plu à l’époque !

      La tentation, c’est de créer une rubrique un peu « fourre-tout » pour ce genre de coups de cœur… Après tout, why not ? C’est juste qu’il faudrait presque ne pas la mélanger avec le reste, qu’elle ne soit pas relayée auprès des abonnés.

      Répondre à Marlène
    • Cathychi28

      Bonjour,
      Si ton blog parle de musique, ne peut-tu pas parler de la musique du film que tu as vu ? En abordant au pasage se que tu pence du film. Je trouve que la musique d’un film c’est important. Bien faite la musique aide a creer l’atmosphere d’un film.
      Cordialement Cathychi28

      Répondre à Cathychi28
  • elo

    Avant sur mon (ancien) blog je parlais principalement beauté. Et puis un jour j’ai fais un article sur un avis (un site de chaussure, donc ok c’est de la mode et ça se rapproche de la thématique) et j’ai eus des tonnes de retour car au final c’était un sujet d’actualité et qui faisait beaucoup parler… Et c’est là que j’ai commencé à me poser des questions, j’avais envie de parler de tout et de rien, des sujets qui sont plus susceptible de faire réagir et donc d’échanger un peu plus avec mes lecteurs… Du coup pour ce nouveau blog, j’ai fais quelques catégories différentes en espérant que tout se passera bien. :)

    Répondre à elo
    • Marlène

      Je crois aussi que dans certains univers comme celui des blogs mode/beauté/lifestyle, les lecteurs sont habitués à cette diversité et savent presque que « ça fait partie du jeu »… alors que sur un blog web par exemple, ça ne va pas du tout de soi qu’il y ait d’autres thématiques associées. Ça joue peut-être aussi dans la perception qu’ont les lecteurs du blog.

      Répondre à Marlène
    • elo

      Oui je pense aussi. On voit souvent des blogs  » beauté/mode – lifestyle  » maintenant. Après pour moi le lifestyle j’y mettrais justement tous les autres thèmes dont j’aimerais parler et qui ne rentre pas dans la beauté, toutes les autres choses que j’aime mais dont je parle un peu moins régulièrement, une recette de cuisine, un voyage, une bonne adresse et des post humeurs également. :)

      Répondre à elo
  • La fille de l'encre

    Grande question !! Lorsque j’ai lancé mon premier blog, Juriste in the City, on n’arrêtait pas de me demander quelle était ma ligne éditoriale. Et moi, une ligne éditoriale, je n’en voulais pas, je ne voulais pas me fermer des sujets.
    Avec le temps, j’ai bien compris que c’était important et pourtant, je n’en ai toujours pas :)
    Disons que mon blog est lifestyle avec un accent marqué sur les billets d’humeur. Ceux-ci ont plus de succès que mes autres billets mais ils me demandent aussi plus de boulot, plus d’inspiration, plus de concentration …
    J’ai bien pensé à ne faire que des billets d’humeurs mais je ne pense pas que j’arriverai à bloguer aussi souvent … je ne sais pas.
    Et puis j’aime aussi tellement écrire mes autres billets que je prendrai moins de plaisir si mon blog était uniquement humeur. Et même si la fidélisation est plus longue, bloguer est une passion, un plaisir et ça mérite bien quelques écarts à sa ligne éditoriale :)
    Je trouve l’idée de Cia, qui a mis en place un calendrier éditorial, est excellente. J’y pense depuis un moment, je vais peut-être le faire aussi …

    Répondre à La
    • Marlène

      Je fonctionne aussi comme ça, j’en avais d’ailleurs parlé sur le blog car je trouve ça très utile pour s’organiser… On peut avoir l’impression de l’extérieur que c’est contraignant mais en réalité, ça permet de mieux anticiper ses articles et donc d’avoir beaucoup plus de flexibilité.

      Répondre à Marlène
  • emotionwizard

    Je me suis aussi posé cette question! Mais je pars du principe que je peux faire un peu ce que je veux sur mon blog^^! Alors même si je parle de plusieurs thématiques, souvent ça se retrouve. Alors pour le moment ça me va! mais c’est vrai que le lectorat est différent. Sur mes articles préférés j’avais quasiment aucuns commentaires, j’étais tristes, maintenant j’en écris un peu moins et les commentaires sont là, c’est déjà ça.
    j’ai décidé de ne plus me prendre la tête avec ça, en espérant que si les personnes viennent sur mon blog c’est pour telles ou telles raisons

    Répondre à emotionwizard
    • Marlène

      C’est vrai qu’il n’y a parfois aucune corrélation entre nos articles préférés et le succès qu’ils ont !

      Je suis d’accord sur l’idée de faire ce qu’on veut sur son blog et en même temps, quand on ne fidélise pas un lectorat c’est très décourageant et parfois frustrant de consacrer du temps à un blog sans « retour » visible des lecteurs… C’est bien d’arriver à trouver un juste milieu !

      Répondre à Marlène
  • PLK de Noétique

    Ton sujet me plonge dans la perplexité ! je ne sais pas choisir.. et là, j’ai choisi enfin de réunir mes deux blogs en migrant sur wordpress (c’est en cours). j’avais deux blogs, un plus orienté culture ( livres, expo, actu..).. et l’autre girly.. cela me rendait un peu schizophrène car en fait, les deux sont le reflet de ma personnalité. J’espère que cette fusion va réunir et accepter mes deux facettes : futile et sérieuse. Alors, j’ai franchi le Rubicon.. je fonds les deux ..avec ton aide aussi Lou. Certes le lecteur sera peut être désorienté mais girly ne veut pas dire ignare ;-) I hope que cette fusion se passe bien et soit fructueuse.Merci Lou

    Répondre à PLK
    • Marlène

      Je te le souhaite… et il faut quand même se rassurer en se disant que rien n’est irréversible ! Si vraiment on réalise qu’on a pris une « mauvaise » décision on peut revenir dessus. Par exemple, imaginons qu’une partie de ton blog se développe à terme beaucoup plus que les autres, rien ne t’empêchera de la « re-dissocier » du reste ! Ça demande un petit travail de redirection mais disons que ce n’est pas non plus impossible !

      Répondre à Marlène
  • Emilie

    J’aime le côté blog fourre-tout, même si ce n’est pas « politiquement bloguesque », ce n’est pas grave :)

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      Je ne pense même pas que ça existe, le « politiquement bloguesque » ;) Je dirais plus que chaque choix (un ou plusieurs sujets) a ses propres avantages et limites… et qu’on peut tous avoir des priorités différentes au final !

      Répondre à Marlène
  • Lili

    Je blogue sur de nombreux sujets et suis consciente que cela a des limites. J’ai des lecteurs fidèles mais aussi beaucoup de volatiles. Finalement, à voir les stats, je suis surtout très voyages et très restaus. Même si j’aborde d’autres thèmes…

    Répondre à Lili
    • Y-Lan

      Ben moi, ce sont ces blogs là mes préférés alors continue surtout !

      Répondre à Y-Lan
    • Lili

      Ah super ! Merci Y-Lan ;-)

      Répondre à Lili
    • Marlène

      J’ai aussi beaucoup de « volatiles » comme tu dis et parfois, ça vient aussi de la nature des articles. Certains attirent peu de visiteurs sur le moment mais beaucoup via les moteurs de recherche par la suite. Ils viennent, repartent en ayant trouvé l’info qu’ils cherchent (enfin, on l’espère !) et c’est une autre forme de lectorat :)

      Répondre à Marlène
  • Elodie s

    Les sujets que j’aborde ne sont pas si liés que. D’un côté, je parle de beauté et de mode et de l’autres de bonnes/ mauvaises pratiques blogging. Je n’arrivais pas à trancher donc je me suis dis « eh bien, tant pis ». Le seul soucis, c’est que maintenant, je ne sais pas trop ce qui intéresse vraiment les lecteurs du blog…..pour autant, je ne veux rien sacrifier et je ne veux pas créer un autre blog parce que bon, ce n’est pas évident à gérer…..Tant que ça me fait plaisir d’écrire sur ces thèmes, je ferai ainsi quitte à désintéresser une partie des personnes abonnées au blog de temps en temps….

    Répondre à Elodie
    • Marlène

      Au fil du temps il y a souvent un sujet qui s’impose de lui-même et prend le dessus sur les autres. Dans mon cas, ça a clairement été le web alors que ça ne représentait au départ qu’un article occasionnel… Il faut finalement laisser au blog le temps de grandir !

      Répondre à Marlène
  • Geekette

    Hello toi ! :)

    Article très intéressant et complet. Bravo ! :)
    Pour ma part, je blogue depuis 5 ans et demi. A mes débuts, j’étais orientée très nouvelles technos puis, le temps passant, j’ai élargi mes sujets.
    L’envie de parler d’autre chose, l’envie de partager un peu de moi.
    Je pense qu’il faut écrire sur ce dont on a envie.
    Un blog, c’est un peu un défouloir, une thérapie par l’écrit.

    Bonne journée !

    Répondre à Geekette
    • Marlène

      Merci de ton message ! Je trouve ça passionnant justement de voir comment un blog évolue au fil du temps, le fait de prendre confiance en soi permet parfois d’aborder des sujets que l’on n’aurait pas assumés au départ, peut-être parce que le lecteur était encore un « parfait inconnu »…

      Répondre à Marlène
  • Sophie

    Hello,

    Merci pour cet article, il va tout à fait dans la lignée de ce que je pense: se spécialiser est le secret d’une audience engagée et d’une communauté soudée! Et c’est seulement lorsque la communauté est soudée qu’on peut voir les tendances et les intérêts de chacun et pourquoi pas écrire sur un autre sujet.

    Sobusygirls a pris le pas, dès le départ, de bloguer de façon généraliste. C’est un magazine et comme tu le dis, ils sont beaucoup derrière.

    Merci et à bientôt,
    Sophie

    Répondre à Sophie
    • Marlène

      Hello, merci de ton message ! Je trouve que l’intérêt d’une communauté soudée se vérifie aussi bien pour les amateurs que pour les pros. Côté pro, ça permet de mieux cibler ceux à qui l’on s’adresse : au lieu de juste « vendre quelque chose », on vend un produit conçu pour répondre à des attentes précises.

      Et côté amateur, je pense comme toi que ça encourage les interactions et l’investissement des lecteurs (articles invités, etc).

      Répondre à Marlène
  • Y-Lan

    Très intéressant cet article. Personnellement, je fais au feeling. J’ai commencé par un blog axé « looks » mais maintenant, je parle de tout ce dont j’ai envie et ça me convient mieux (musique, voyages, photographie, beauté, tests…) Au final, si on fait ce qu’on aime, qu’on est en accord avec soi-même et qu’on ne cherche pas à « marcher à tout prix », ça peut le faire aussi ! Et je pense que je n’aurais pas fait autant de rencontres si j’étais restée seulement sur la mode.

    Répondre à Y-Lan
    • Marlène

      Je pense qu’il y a quand même des sujets qui vont mieux ensemble que d’autres. Par exemple, un sujet web très technique a du mal à s’accorder à un sujet léger car le public visé est vraiment différent en règle générale. Alors qu’en fin de compte, les thèmes voyage-culture-beauté touchent à la dimension du plaisir et du loisir, ça se rejoint je trouve !

      Répondre à Marlène
  • Sweet Judas

    Alooooors, comment dire ? Le mien, je pense, est parti pour être un gros bordel (mais avec une page d’accueil swaggée, ça passe). Principalement parce que j’ai juste envie de raconter tout et n’importe quoi. Si j’ai fait sourire quelqu’un dans la journée, ça me suffit (« Il en faut peu pour être heureux », life motto depuis mes six ans, toussa).
    Et puis, c’est directement annoncé : « Le blog qu’on sait pas trop de quoi il parle mais qu’il est vachement beau ».

    J’admire néanmoins ceux qui arrivent à se concentrer sur un seul sujet (comme toi, en fait)(oui, je t’admire Lou)(tu permets que je t’appelle Lou ?). Pour un blog « perso » (même si ç’en est pas vraiment un, mais j’me comprends), je trouve ça fort. Surtout le fait d’arriver à rester intéressante et à se renouveler dans la durée, en fait.
    Donc bravo.

    Voilà voilà ♥

    Répondre à Sweet
    • Marlène

      Euh je suis loin de me concentrer sur un seul sujet : livres, films, voyages, web, c’est un peu varié tout ça ;) Tu es le parfait exemple d’un blog diversifié où le « point d’ancrage » est d’avoir une vraie personnalité…

      Répondre à Marlène
    • Sweet Judas

      Oui, je me suis mal exprimée, ahah. Tu traites plusieurs sujets mais tu as réussi à tout bien organiser, et au final, aucun « thème » ne vient « perturber » les autres (j’admire ta barre de menu pour ça). Donc si on veut que du conseil blogging, on ne risque pas de se retrouver avec des photos de voyage au milieu. Arriver à rester innovante dans la durée pour chacune des catégories de ton blog « multiple », c’est classe… !

      P.S. : Je ne sais toujours pas si je suis plus claire. J’ai le cerveau un peu flou aujourd’hui.

      Répondre à Sweet
    • Marlène

      Ma barre de menu est pourtant très classique, chaque rubrique correspond juste à une catégorie WordPress. En gros, dans mon administration j’ai une catégorie conseils blogging qui a pour sous-catégories « Créer son site », « Gérer son blog », etc ; une autre catégorie Tutoriels ; et ainsi de suite :)

      Quand je publie un article, je l’associe directement à la bonne catégorie, comme ça les choses ne se mélangent pas !

      Répondre à Marlène
  • Audrey

    Merci pour cet article, intéressant, comme toujours !
    C’est vrai que la spécialisation, ça permet de fidéliser un public. Quand je vais sur mes blogs de nail art préférés, j’ai envie d’y lire du nail art. Certaines bloggeuses utilisent les réseaux sociaux (Instagram, surtout), pour digresser, une solution que je trouve sympa car elle leur permet de partager leur univers – et je trouve ça toujours chouette car en général, quand on aime vraiment un blog, on aime tout l’univers qu’il met en place.
    Cependant, pour Albertine, on a fait le choix de la pluridisciplinarité (pour ne pas dire, du joyeux bazar !). D’autant plus que nous sommes deux, avec des centres d’intérêt convergents, nécessairement, mais aussi divergents (ma co bloggeuse aime le running, je déteste ça !), et le blog reflète nos deux personnalités. Disons que le fil conducteur, c’est la ville où nous vivons (même si certains articles pourraient avoir été écrits n’importe où, je pense à ceux sur la Birchbox … qui fonctionnent très bien – parce qu’ils captent le trafic sur Google et sur Hellocoton).
    Cela dit, il faut aussi avoir ses objectifs en tête : chez Albertine, on ne se veut pas des pros du blogging, mais deux copines qui partagent leurs bons plans, leurs coups de cœur (et leurs coups de gueule). Pour l’instant, ça nous va …

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Je trouve que c’est un super fil conducteur de s’appuyer sur la ville où l’on est… mais je te l’ai déjà dit :) C’est très permissif au final parce qu’on peut aborder non seulement des sujets locaux mais aussi plein de sujets extérieurs qui peuvent concerner les gens de la ville. La Birchbox, il y a bien des Lillois qui la commandent ;)

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    C’est une grande question que je n’ai jamais résolu. Je possède deux blogs et je me demande si je ne devrais pas les réunir. Après tout Autour de Cia est devenu un blog lifestyle, je n’aime pas ce mot mais en final, c’est ce qu’est mon blog.
    Même si je parle de beaucoup de sujet, je crois que j’ai quand même réussi à fidéliser mes lecteurs, je pense que le fait d’avoir des jours précis de publications pour mes thématiques a grandement aidé. Mais c’est vrai que je devrais revoir un peu l’identité visuelle de ces grandes catégories, j’y pense beaucoup en ce moment. Mais je n’ai pas encore trouvé comment.
    Bises

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Ce que je trouve difficile quand on a deux blogs tout en les considérant comme « deux facettes de son univers », c’est de préserver un certain équilibre entre les deux même si les réactions du lectorat ne sont pas du tout identiques. Par exemple, sur No Tuxedo j’ai un trafic assez équilibré entre la partie web & la partie culture/voyage… mais de l’extérieur, la partie web fait très « vivante » par rapport au reste où il y a peu de commentaires. Quand il y avait deux blogs c’était encore plus flagrant et ça donnait l’impression d’un blog « délaissé » par rapport à l’autre. Pas facile de gérer tout ça :)

      Répondre à Marlène
    • Cécilia Autour de Cia

      C’est exactement, ce que je ressens car il y a peu d’interactions sur mon blog voyage par rapport à Autour de Cia. Les articles appellent moins aux commentaires. Du coup, je me suis demandée si je n’allais pas tout réunir. Je me le demande beaucoup en ce moment.
      Je ne sais pas trop comment faire et surtout est-ce que ça ne serait pas trop déstabilisant pour le lectorat d’autour de Cia. J’ai beaucoup, beaucoup de questions à ce sujet. C’est interminable et tant que je n’ai pas tranché, je continue avec deux blogs.

      Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Tu pourrais aussi demander l’avis de tes lecteurs ! Finalement, tu abordes déjà plusieurs sujets différents entre les articles humeur, beauté, cuisine… donc peut-être que le voyage leur donnerait au contraire l’impression de compléter naturellement le portrait que tu dresses de toi. Et de ton côté, ça t’enlèverait la « charge » de gérer un second blog…

      Répondre à Marlène
  • Milie

    Je ne pourrais pas me contenter d’un seul sujet, j’ai déjà essayé, ça me lasse.

    Répondre à Milie
    • Marlène

      Ça a le mérite d’être clair :) Je pense que c’est possible quand on a une vraie passion, au sens le plus fort du mot… et qu’elle dure ! Je ne parle pas de la passion subite pour les bracelets brésiliens qui dure un été et qui disparaît ;)

      Répondre à Marlène
    • Milie

      C’est le fait de me sentir « enfermée » dans un sujet qui me dérange ;)

      J’ai un blog spécifique à Disney mais c’est différent, ce n’est pas « perso ».

      Répondre à Milie
  • AmandineDismoimedia

    C’est souvent en ouvrant un blog que l’on se rend compte que le thème est plus vaste que prévu. Moi-même je n’ai cessé d’apprendre. Néanmoins j’hésite encore à élargir mes billets à des sujets plus éloignés comme un film parlant du journalisme ou un roman sur une émission télé. J’imagine qu’il s’agit surtout de trouver la raison à relier au blog. Pour les lecteurs ce type d’interrogation peut paraître ridicule mais on a toujours une peur absurde du hors sujet. Du coup j’écris pour sbg des articles sur le cinéma ou les jeux vidéo, je ne me vois pas pour l’instant ouvrir un nouveau blog, non pas par flemme d’écrire, mais la conception et la recherche d’une identité propre sont fastidieuses.

    Répondre à AmandineDismoimedia
    • Marlène

      Je trouve que ce type de contenu « lié aux médias » aurait tout à fait sa place sur ton blog, en tout cas ça ne me surprendrait absolument pas d’y retrouver des articles comme ceux que tu envisages.

      Comme tu le dis, ouvrir un second blog demande une énergie folle, surtout quand on a envie de faire les choses « bien ». S’il n’y avait que l’écriture, à la limite… mais aujourd’hui, pas facile de se passer d’au moins un réseau social, de s’impliquer un peu dans la blogosphère, etc.

      Répondre à Marlène
  • Prunelle

    Pour « The Checkpoint », j’ai au vu des retours positifs de mes lecteurs réussis à bien gérer l’articulation entre chacune des catégories. Tout le monde n’aimera pas l’ensemble des sujets, mais pourra trouver au moins deux catégories qui l’intéresse : Encyclo du Web/Geek’s Zone | Encyclo du Web / Entrepreneuriat | Entrepreneuriat /Parole à … etc.

    Il important aussi de créer des liens logiques entre chaque rubrique, car bien souvent elles sont complémentaires. Cela permet aussi de s’assurer de la cohérence éditoriale et de proposer un chemin de navigation qui fera voyager le lecteur d’une grande thématique à une autre.

    Après, cela ne m’empêche pas de rouvrir mon blog culturel dans les prochains jours, car même si je vais parler de culture Geek sur « The Checkpoint » … j’ai envie d’aborder d’autres œuvres et sujets qui n’y sont pas forcément lié.

    Répondre à Prunelle
    • Marlène

      Je trouve que l’univers de The Checkpoint reste très cohérent. Ce sont des thématiques différentes mais liées, c’est pour ça à mon avis que l’on n’a pas cette impression de « site désorganisé ».

      J’avoue que pour ma part, j’ai assumé au fil du temps le côté « différent » de mes rubriques :) Ce qui me plaît le plus, c’est de donner des informations aux gens : sur la partie web, le feedback passe par des commentaires, des questions de lecteurs, etc. Sur la partie culture, ça passe beaucoup plus par de la « consultation passive » avec des gens qui viennent lire un article ou deux via Google. Au début, ça me gênait et aujourd’hui, ça ne me pose plus aucun problème car la formule fonctionne bien donc après tout, pourquoi se poser trop de questions ? ;)

      Répondre à Marlène
  • Délia

    C’est une hésitation quotidienne à vrai dire. Mon blog a un peu tout fait, mais je crois qu’il est un fidèle reflet de moi.
    Je l’ai ouvert un peu comme un journal reflétant ma façon d’être et de penser, il évolue avec moi, comme une sorte d’âme qui sort sur l’écran.
    J’ai déjà pensé à faire plusieurs blogs, mais je crois que j’aurai toujours tendance à déborder alors je me suis résignées à avoir un blog « qui ne marche pas » mais que j’aime bien comme il est, et qui trouve un lectorat (pas immense, mais un lectorat quand même!).
    Comme tu l’expliques, je crois qu’inconsciemment j’ai fait le choix d’un blog lifestyle : toujours orienté « bio » et conscious, parce que tous mes choix de consommation en découlent.
    Je me suis dit que si je restais fidèle à mon raisonnement, les lecteurs comprendraient le fil conducteur. Ce qui a l’air d’être le cas car mes premières abonnées (les plus fidèles d’ailleurs!) m’ont suivie à la base en tant que blog mode, et me voilà presque entièrement consacrée blog food!
    Mais c’est vrai que mis à part quelques rares blogs de cette catégorie, il me semble qu’il est plus simple et efficace de ne percer en ne choisissant qu’un seul angle d’attaque! :)
    Comme toujours c’est très intéressant, tu as une façon très analytique de percevoir les choses que je t’envie beaucoup!

    Répondre à Délia
    • Marlène

      Merci Délia ! Moi j’envie toujours ceux qui arrivent à raconter des choses personnelles avec un grand naturel alors tu vois, on n’est jamais satisfait de ce qu’on a ;)

      Je trouve ça très important d’être honnête avec soi-même quand on blogue… et visiblement, si tu as « dérivé » peu à peu vers un blog plus axé food, c’est que ça correspond à ta passion, à ton domaine d’expertise… Ensuite, le lectorat peut être « limité » pour tout un tas de raisons pas forcément liées à ton blog : parce que les recettes d’une pâtissière pro sont parfois complexes pour le débutant en cuisine, parce que la mouvance « bio/conscious » ne touche pas tout le monde… L’important c’est que tu mènes ta barque en te sentant à l’aise avec ce que tu fais !

      Répondre à Marlène
  • Pomme

    Au debut je navais que de la musique sur mon blog, mais au fur et à mesure jai eu envie de parler de livres comme les deux sont dans un theme un peu culture les deux vont bien ensemble :)

    Répondre à Pomme
    • Marlène

      C’est vrai que ça se marie bien… et tu peux même croiser les deux en parlant de livres sur la musique !

      Répondre à Marlène
  • Cavali'Erre

    Personnellement, j’ai créé un deuxième blog parce que mes deux sujets étaient trop différents. Le problème, c’est que je suis beaucoup plus active sur l’un que sur l’autre.
    Et maintenant, je pourrais avoir un autre thème à aborder, vu les changements (de pays) qui s’annoncent dans la vie, mais ce sont d’autres questions qui me viennent: est-ce que ça vaut le coup d’en parler sur un blog consacré complètement à ce sujet, est-ce que j’aurai le temps et l’envie de m’y consacrer, à quel blog donner la priorité? Bref, toutes les questions pré-création potentielle d’un blog!

    Répondre à Cavali'Erre
    • Marlène

      Ah les dilemmes de blogueuse ;) Je trouve que ce qui est difficile dans le fait d’avoir plusieurs blogs, c’est qu’ils correspondent souvent à des moments bien spécifiques de notre vie voire à des états d’esprit particuliers (exemple : envie d’être sérieux, de se détendre, de s’évader, etc)… et on peut traverser une phase où on bouillonne d’idées pour un sujet précis et moins pour les autres. On le vit déjà d’une rubrique à l’autre sur un seul blog… alors quand on en a plusieurs, mamma mia ! :-D

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.