Être introverti – Les 4 avantages qu’apporte le blogging


Aujourd’hui, je laisse la parole à Gaël Barteli, du blog Introverti.fr, avec un sujet brûlant : les introvertis sont-ils faits pour le blogging ?
 
Beaucoup de gens entretiennent des a priori sur les introvertis : ils sont mal à l’aise quand il s’agit de s’exprimer en public, ils n’apprécient pas le contact avec les autres personnes… Dans ce cas, est-ce une bonne idée pour eux de se confronter aux autres en ouvrant un blog ? Oui, mille fois oui, selon Gaël ! Il vous explique pourquoi dans cet article.

Être introverti peut être un frein si on veut créer un blog, car ce type de personnalité subit souvent des préjugés et des idées reçues.

Pour vous, qu’est-ce qu’un introverti ? Je suis sûr que vous vous représentez l’image d’une personne timide et mal à l’aise en société.

Par conséquent, je vais vous expliquer ce qu’est réellement un introverti en écartant les idées reçues qu’il y a sur eux. Et par-dessus tout, celle que vous venez de vous imaginer dans votre tête. Mais tout d’abord, dites-moi si vous êtes d’accord avec cette « vérité générale ».

« On ne tolère les introvertis que s’ils sont à la tête d’une très grande réussite ».

Si je vous disais que j’étais introverti et que j’étais à la tête d’un blog amateur, vous ne croiriez pas en sa réussite si je décidais de le passer en blog professionnel. Simplement parce que je ne représente pas la personne idéale qui sait exprimer des idées clairement et avec fierté, et qui sait s’entourer de bonnes personnes.

Pourtant, quand la réussite est déjà présente, il est plus facile d’accepter ce type de personnalité puisqu’on se dit que c’est cette particularité qui leur a permis de réussir. Par exemple, c’est le cas de Barack Obama ou de Bill Gates.

Barack Obama et le Dalaï-Lama
Barack Obama et le Dalaï-Lama – Photo © Pete Souza

Quand notre entourage ne nous accorde pas certaines qualités à cause de notre personnalité, il est difficile de se rendre compte de ses forces. On n’ose alors peut-être pas lancer un projet auquel on pense, parce qu’on se dit qu’on n’a pas les qualités nécessaires (à cause des préjugés des autres).

Ainsi, j’ai envie de vous montrer l’intérêt d’un blog pour une personne introvertie, puisque c’est le fruit de mon expérience avec introverti.fr.

Mais d’abord, voyons les idées reçues.

Être introverti : 2 idées reçues

Il y a des idées reçues partout dans le monde, et les introvertis n’échappent pas à la règle.

Ces idées reçues sont nées soit parce qu’on ne connaît pas assez le sujet, soit parce qu’on le confond avec un autre. Mais dans le cas de l’introversion, c’est un petit peu des deux.

  • On confond souvent le fait d’être introverti avec le fait d’être timide, alors que c’est complètement différent.
  • Quand on essaie de définir ce qu’est une personne introvertie, on se rend compte (ou pas) qu’on ne sait pas vraiment ce que c’est.

Pour rétablir la vérité, je vais vous dire quelles sont les plus grandes idées reçues sur les introvertis et en quoi elles sont fausses.

Si vous êtes introverti, cela va vous permettre de relativiser et de vous rendre compte que vous êtes tout à fait normal. De même que vous avez des qualités insoupçonnées.

Si vous êtes extraverti, peut-être que vous vous rendrez compte que vous étiez cette personne qui émettait ces préjugés. Si c’est le cas, je vous prierais d’arrêter après avoir compris ce qu’était réellement une personnalité introvertie. Cela vous permettra aussi de comprendre ces personnes si silencieuses et si mystérieuses, qui ne semblent pas être adaptées à la société pour vous.

Une fois que vous savez qui vous êtes et que vous vous rendez compte que les jugements qu’on faisait sur votre personnalité introvertie n’étaient que des préjugés, un tout nouveau monde s’offre à vous. Finalement, plus rien ne vous arrête et vous êtes capable de lancer un projet qui vous donne envie.

Je vais vous expliquer en quoi le fait de lancer un blog pour une personne introvertie peut être une bonne idée, mais avant, je vais démonter ces idées reçues.

Les introvertis n’aiment pas les gens

La première et plus grande idée reçue que les introvertis subissent est qu’on dit sur eux qu’ils n’aiment pas les gens.

Et après tout, c’est tout à fait compréhensible. Une personne qui ne parle pas ne s’intéresse pas réellement aux autres. Elle ne fait pas l’effort de poser des questions ou de participer à la conversation, c’est donc qu’elle doit s’ennuyer, non ?

Être introverti : des préjugés tenaces
Être introverti : des préjugés tenaces

En plus, ils refusent presque systématiquement les invitations aux soirées, c’est bien parce qu’ils n’aiment pas les gens ? On entend partout qu’ils adorent être seuls, donc ils évitent les interactions, non ?

Eh bien… non ! Je vous ai dit que j’étais là pour tuer cette idée reçue, alors faisons-le.

Une personne qui ne parle pas ne veut pas dire qu’il s’agit d’une personne qui ne s’intéresse pas aux gens. En réalité, si vous vous faufilez dans sa tête, vous remarqueriez que c’est le foutoir.

Elle a réellement envie de s’intéresser aux autres, mais ses pensées incessantes l’empêchent de structurer ses propos. Elle laisse les autres s’exprimer en espérant que cette organisation va prendre place. Mais en réalité, ça ne fait qu’apporter un surplus d’information qui l’empêche de construire correctement ses phrases.

Vous savez maintenant pourquoi une personne introvertie s’intéresse réellement aux gens, même si elle semble montrer le contraire. Si elles aiment être seules, c’est parce que ce jeu mental constant est extrêmement fatigant pour elles. Et il y a d’ailleurs des explications scientifiques à ce phénomène.

Si vous êtes introverti, vous pouvez lire ce bout de texte aux personnes de votre entourage qui « ne vous comprennent pas » si vous pensez que cela va vous aider à mieux expliquer votre tempérament.

Les introvertis n’aiment pas s’exprimer

La deuxième plus grande idée reçue que les introvertis subissent est qu’on pense qu’ils n’aiment pas s’exprimer.

On ne sait pas ce que pense une personne qui ne s’exprime pas. Si on n’arrive pas à deviner ce que pense une personne de nous, on pense instantanément qu’elle ne nous aime pas puisqu’elle ne nous parle pas.

C’est un gigantesque raccourci, mais c’est bien ce qui arrive dans la vie de tous les jours.

Comme on a vu précédemment que les personnes introverties avaient du mal à structurer leurs propos à l’oral, on peut aussi se dire qu’ils préfèrent se taire pour ne pas être mal à l’aise.

Eh bien… vous avez raison ! Mais cela ne veut pas dire qu’ils n’aiment pas s’exprimer. Posez une question à une personne introvertie, laissez-lui le temps de réfléchir dans un calme absolu, puis demandez-lui son avis. Vous allez vous apercevoir qu’elle a énormément de choses à dire et que ses propos sont réfléchis.

Barack Obama en plein discours au micro
Barack Obama en plein discours au micro

Quand vous faites des réunions de travail, vous faites du brainstorming. C’est-à-dire qu’il faut réfléchir vite avec d’autres personnes. Mais ce n’est pas vraiment ce qu’une personne introvertie apprécie.

Elle a besoin de temps pour savoir si ce qu’elle va dire sera pertinent ou non. Donc elle aura plus tendance à se taire, puisque d’autres personnes prendront la parole plus rapidement, même si c’est pour dire n’importe quoi.

Faites un brainstorming par écrit, et vous allez voir qu’une personne introvertie est aussi efficace qu’une dizaine de personnes qui font du brainstorming à l’oral.

En d’autres termes, une personne introvertie aime autant s’exprimer que d’autres personnes. C’est juste qu’elle n’a pas l’occasion de s’exprimer d’une façon qui respecte son tempérament, puisque nous vivons dans une société extravertie qui n’est pas adaptée à cette personnalité.

Être introverti : les 4 avantages d’un blog

Les intérêts d’un blog pour une personne introvertie sont très nombreux. En d’autres termes, ils sont d’une quantité tellement importante qu’il m’est impossible de tous les citer.

C’est pour cela que j’ai dû faire un choix et que je me base sur ma propre expérience. Par conséquent, vous allez découvrir dans la suite de cet article les 4 avantages principaux qu’apporte un blog pour une personnalité introvertie.

C’est parti !

Les introvertis aiment travailler seuls

Le premier intérêt d’un blog pour une personne introvertie est que celui-ci permet de travailler seul.

Nous avons vu, en évoquant les préjugés, qu’une personne introvertie ne fonctionnait pas de la même manière qu’une personne extravertie pour réfléchir.

Le premier but de travailler seul n’est donc pas de s’isoler des autres, mais d’optimiser sa réflexion pour être très efficace. Lorsqu’une personne introvertie est seule, elle peut atteindre le maximum de sa concentration.

Travailler de chez soi est attirant pour de nombreuses personnes pour différentes raisons. Mais pour un introverti, la raison principale qui va le motiver à travailler seul est de s’isoler du bruit environnant.

Une personne qui travaille seule sur un bureau
Une personne qui travaille seule sur un bureau

En d’autres termes, on oublie le téléphone qui sonne et qui vient nous déranger. Finis les conversations entre collègues qui peuvent émerger au sein même du bureau. Terminé l’open space ! On peut enfin se concentrer et ne plus perdre notre énergie pour des choses futiles.

Si vous travaillez pour une entreprise, vous pouvez demander à faire du télétravail. Ainsi, vous serez plus efficaces et l’entreprise n’en sera que plus heureuse. C’est un cercle vertueux !

C’est ce qui m’arrive lorsque j’écris mes articles de blog. Je suis seul face à mon ordinateur, et je réfléchis intensément à un sujet. Comme il n’y a aucun bruit pour me déranger, je ne perds pas d’énergie.

Avant, quand je rentrais de mon travail de salarié, je passais mes soirées à ne rien faire, car j’avais besoin de me ressourcer pour retrouver mon énergie. Maintenant, je passe mes soirées à travailler parce que je n’en perds plus.

« Je suis passé d’un état de fatigue général parce que je faisais 38 heures par semaine dans un open space à un état de bien-être absolu parce que je fais plus de 80h par semaine dans le calme ».

Une personne introvertie aime réfléchir à des idées profondes

Les personnes introverties n’aiment pas réfléchir dans la précipitation. Maintenant, on le sait. Mais il y a autre chose qu’elles n’aiment pas beaucoup : parler de sujets en surface.

C’est quoi un sujet en surface ? C’est un sujet dans lequel on ne peut pas aller vraiment très profond au niveau des idées.

Par exemple, la météo est un sujet en surface. Les potins en sont un aussi. Tout ce qui se trouve dans les banalités conversationnelles fait aussi partie de cette catégorie. Par conséquent, on ne peut pas vraiment approfondir ces sujets et creuser pour trouver des choses intéressantes.

Si vous voulez vous amuser à rendre folle une personnalité introvertie, parlez-lui du temps qu’il a fait aujourd’hui pendant le plus longtemps possible. Non je rigole, ne faites pas ça. Sinon, je vous détesterai à vie.

L’intérêt d’un blog pour une personne introvertie est qu’elle peut choisir ses sujets de prédilection. C’est vous qui êtes maître des articles que vous allez publier et des sujets que vous allez choisir. Il n’y a donc aucun risque que vous écriviez un article mentionnant combien de millilitres d’eau sont tombés cette nuit.

En plus, une personnalité introvertie a tendance à être rêveuse et à rester dans sa tête, pour réfléchir à ces sujets profonds. Et c’est quelque chose qu’elle aime faire.

Trouver l'inspiration les yeux fermés !
Trouver l’inspiration les yeux fermés !

L’intérêt d’un blog pour une personne introvertie est aussi de coucher ses pensées par écrit. Elle ne restera pas bloquée dans sa tête à penser indéfiniment au même sujet en boucle.

C’est d’ailleurs ce que je fais sur mon blog puisque je parle de sujets qui m’intéressent fortement, comme l’introversion, la personnalité et les compétences sociales. Une fois que j’ai écrit l’article, je suis content d’avoir une trace écrite qui me permet d’y revenir dessus plus tard si je pense au même sujet.

Une personnalité introvertie adore pratiquer des activités créatives

L’intérêt d’un blog pour une personne introvertie est aussi de pratiquer une activité créative.

L’écriture vous permet de réfléchir à des idées profondes, mais elle fait aussi partie de la catégorie des activités créatives.

Et nous les introvertis, on adore ça ! Tout ce qui peut occuper notre esprit et nous donner une sensation d’accomplissement est une source infinie d’énergie pour nous.

C’est pour ça que même si je rencontre des difficultés à terminer un article, j’irai toujours jusqu’au bout puisque je sais quelle sensation je vais ressentir une fois qu’il sera fini. Je peux déjà ressentir l’excitation lorsque cet article sera publié sur le blog de Marlène !

D’ailleurs, petite parenthèse. Lorsque vous souhaitez voir une personne introvertie, ne l’invitez pas à simplement boire un verre. Parler pour parler n’est pas quelque chose qu’elle aime faire. Au lieu de ça, invitez-la à réaliser une activité créative : peindre, cuisiner, bricoler, jouer, etc. Les idées sont nombreuses. Grâce à vous, elle aura plus de facilité à se livrer si ses mains sont occupées à faire autre chose.

Utiliser sa créativité
Utiliser sa créativité

Lorsqu’un introverti participe à une activité créative, une partie de son esprit est occupée. Il s’agit d’une très bonne chose !

Si une personne introvertie utilise toutes les capacités de son esprit pour parler, une partie va être en saturation puisqu’elle va réfléchir à ce qu’elle va dire, si ça a du sens, si ça va être bien interprété, etc. Alors que si cette partie de son esprit est déjà occupée, elle aura plus de facilité à dire des choses spontanément, puisqu’elle ne réfléchira pas à tout ça.

C’est pourquoi un blog pour une personne introvertie est une excellente idée. Cela permet d’occuper votre esprit pour ne pas le laisser vaquer à une réflexion incessante.

Une personne introvertie peut partager ce qu’elle pense réellement sur son blog

Vous vous souvenez qu’un des préjugés principaux était qu’un introverti n’aimait pas s’exprimer ?

Vous avez encore une preuve du contraire. Je suis introverti, et pourtant j’en ai des choses à dire ! La preuve : vous êtes encore en train de me lire. Sauf si vous êtes extraverti. Dans ce cas, c’est que vous êtes curieux de connaître l’utilité d’un blog pour une personne introvertie, ou que vous voulez savoir comment on fonctionne. Dans ce cas, je vous aime bien.

Même si on n’aime pas beaucoup s’exprimer à l’oral, on sait qu’on est beaucoup plus à l’aise à l’écrit. Mieux ! Lorsqu’il s’agit d’expression écrite, on sait qu’on est des tueurs ! Partager nos pensées à l’écrit est notre plus belle arme. Un blog, qu’il soit amateur ou professionnel, est donc l’occasion pour nous de partager tout ce qu’on a dans la tête.

Un blog permet de transmettre ses pensées par écrit
Un blog permet de transmettre ses pensées par écrit

Je pense que c’est la raison ultime pour laquelle j’adore écrire des articles sur mon blog. Bien que les sujets soient limités à l’introversion, aux personnalités et au développement des compétences sociales, je me réserve le droit d’en dévier. Par exemple, il ne serait pas improbable que je partage mes expériences de voyage ou ma passion pour la photo.

Vous pouvez faire pareil ! Vous avez une passion pour la couture, l’équitation ou le Quidditch, mais vous ne savez pas réellement à qui en parler ? Ou qu’ils ne seront tout simplement pas intéressés par ce centre d’intérêt ? Vous n’avez pas vraiment envie d’intégrer un groupe dédié à cela ? Ouvrez un blog !

C’est le meilleur moyen de structurer vos pensées et de les partager avec d’autres personnes.

Être introverti et ouvrir un blog, qu’est-ce que ça apporte ?

En conclusion, les personnes introverties ont d’incroyables capacités de communication si elles utilisent les bons outils et les bonnes méthodes.

Malheureusement, comme elles vivent dans une société qui prône l’extraversion, elles pensent qu’elles ne sont pas normales. À partir de ce constat, elles mettent l’une des deux stratégies suivantes en place :

  • Soit elles s’isolent du monde et passent pour des personnes mal à l’aise en société ;
  • Soit elles font semblant d’avoir une personnalité extravertie, et dans ce cas-là, elles sont épuisées après chaque journée.

C’est pour ça que je voulais vous montrer l’intérêt d’un blog pour une personne introvertie. Il peut vous permettre de vous ouvrir au monde tout en respectant votre tempérament.

Après ça, vous pouvez partager vos idées sans être interrompu dans votre processus de réflexion. Vous ne perdez plus votre énergie à essayer de vous faire comprendre et vous ne culpabilisez plus de ne pas être comme les autres. En plus, vous combattez tous ces préjugés que les gens ont sur les introvertis, puisque sur Internet, vous prenez la parole !

Vous avez maintenant un excellent aperçu de ce qu’apporte un blog pour une personne introvertie. J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire les articles de mon blog si vous cherchez des informations sur votre personnalité.

Surtout n’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires, je vous répondrai avec la qualité d’expression écrite d’un introverti ;)


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

9 commentaires sur “Être introverti – Les 4 avantages qu’apporte le blogging

  • Axelle

    Bonsoir Marlène et bonsoir Gaël,

    Tout d’abord, Marlène – que du contenu de qualité sur ton blog, j’adore !

    Ensuite, Gaël, merci pour cet article. Je me suis reconnue dans de nombreux points et ça fait du bien, en tant qu’introvertie, ce rappel que nous pouvons aimer partager (et réaliser) des choses avec les gens. Je m’en vais faire un tour sur ton blog !

    A bientôt et merci !

    Répondre à Axelle
  • Eden

    Marlène, je reviens vers toi pour te dire que tu es AU TOP ! Ton blog est AU TOP ! Tout est AU TOP, chez toi ! Merci infiniment pour cet article, je ne me suis jamais autant reconnue et acceptée en lisant un article de blog, vraiment !

    Le fait est que, souffrant d’anxiété et d’anxiété sociale, je suis une personne introvertie et j’ai énormément de mal à m’ouvrir aux autres et à m’accepter – et créer mon blog a été l’une des mes (si ce n’est pas l’unique) plus braves décision. Je ne la regrette pas du tout, parce que sur mon blog, lorsque je m’y trouve, que je rédige ou bien relis mes articles, je me sens en sécurité, je me sens bien et je me sais en parfaite harmonie/paix (ça se dit???) avec moi-même ! Je suis dans mon propre monde et personne, mis à part mes lecteurs, ne peut y entrer et, d’ailleurs, n’est au courant de son existence.

    Encore une fois, merci BEAUCOUP pour cet article ! TU ES AU TOP, Marlène, et tache de rester ainsi !

    Répondre à Eden
    • Gaël Barteli

      Bonjour Eden,

      Je suis très heureux d’apprendre que mon article que Marlène a publié sur son blog fasse cet effet sur toi. Si tu le veux bien, pourrais-tu m’indiquer l’adresse de ton blog pour que je puisse le visiter ?

      Merci et à très bientôt autour d’une discussion par écrit ;)

      Répondre à Gaël
    • Marlène

      Hello Eden, je n’ai pas écrit cet article mais merci pour Gaël ;) Son article a été très partagé donc je pense qu’il parle à beaucoup de gens. Je pense toutefois qu’il y a une petite différence entre « être introverti » et « être dans son propre monde ». Tenir un blog implique une dimension d’échange (sinon, c’est plutôt un « journal de bord ») donc de mon point de vue, ce n’est pas du tout un lieu d’isolement, au contraire !

      En revanche, le fait que le support soit écrit permet davantage de prendre le temps de la réflexion, de partager ses idées avec plus de « mesure », c’est un cadre rassurant, sans doute bien plus qu’un format impliquant du « direct » et de la spontanéité.

      Répondre à Marlène
  • Camille

    Salut Marlène et salut Gaël,

    Je suis moi aussi blogueuse (depuis peu) et introvertie (depuis toujours). Je vis plutôt bien mon introversion (que beaucoup confondent effectivement souvent avec de la timidité, ceux et celles là se retrouvent d’ailleurs tout·es étonné·es quand je commence à m’enflammer sur un sujet qui m’intéresse alors que je n’avais pas encore dit un mot jusqu’à là ).

    Le plus difficile pour moi a été « d’entrer dans le monde du travail » qui peut être un univers impitoyable, ce d’autant plus j’ai l’impression quand on est introverti·e. Ton exemple du télétravail m’a fait sourire car moi j’ai vécu totalement l’inverse. Les rares fois où j’ai « télétravaillé » je me suis sentie encore plus « envahie » à cause des constantes interruptions (mails, téléphone qui plus est sur mon tél perso n’ayant pas de tél pro…) et « injonction » à « montrer » que je travaille car on ne peut pas me voir alors que finalement quand je suis au bureau je finis par assez bien réussir à m’isoler (à part open space, ça c’est vraiment pas possible ) et j’ai l’impression qu’on me « dérange » finalement moins. J’ai adoré ton exemple du brainstorming qui illustre bien les différences de fonctionnement, c’est d’ailleurs pendant ce type de réunions qu’on voit tout de suite qui est plutôt introverti·e et qui est plutôt extraverti·e, mais comme tu le dis il y a des solutions pour tout le monde.

    Répondre à Camille
    • Gaël Barteli

      Bonjour Camille,

      Je suis content de voir que cet article te parle, et je t’avoue que je suis un peu jaloux de ton expérience en entreprise, car je n’ai connu personnellement que l’open space jusqu’à maintenant (aïe :D)

      Effectivement, il existe des solutions pour tout le monde comme tu le dis si bien, et je rêve du jour où on cohabiteras tous ensemble en harmonie plutôt que de se faire la guerre en visant les défauts des autres.

      En tout cas, j’espère que cet article permettre à d’autres introvertis de prendre conscience qu’ils ne sont pas le problème, et qu’ils ont de nombreuses compétences qu’ils ne soupçonnent pas encore (comme tenir un blog par exemple héhé)

      Répondre à Gaël
    • Marlène

      Hello Camille, je te rejoins sur l’idée que les personnalités extraverties semblent s’insérer plus facilement dans le monde du travail. Il faut reconnaître qu’il est souvent pensé pour favoriser les gens qui prennent la parole (dans un débat, une réunion). Je pense néanmoins qu’il y a de la place pour tout le monde dès lors que l’on choisit le bon cadre de travail (vive la bienveillance) et même le bon métier.

      Trop de gens doivent exercer des professions « par défaut » qui sont en décalage avec certains aspects de leur personnalité et j’ai l’impression que, plus que la personnalité elle-même, c’est ce qui crée du malaise. Pour prendre un contre-exemple, je connais quelques extravertis et ils ont besoin d’environnements « agités », où ça se chambre, où il y a beaucoup de compétition entre collègues, où c’est « à celui qui l’ouvrira le plus ». Si tu les mets dans une société très cadrée, pas très « fun », où on communique surtout par écrit (Slack, mails), ils peuvent vite se sentir emprisonnés et j’ai des exemples autour de moi.

      Ce sont des aspects que je trouve assez intéressants à cerner lors d’un entretien d’embauche : essayer d’en savoir plus sur le cadre de travail, la manière dont les décisions se prennent au sein de l’entreprise, quels salariés sont « emblématiques » de l’entreprise (souvent très révélateur des profils qu’une société valorise), comment organisent-ils la collaboration (quels outils, quels process de travail)…

      Répondre à Marlène
    • Camille

      Coucou Marlène,

      Maintenant que tu le dis et que j’y réfléchis c’est vrai que je connais aussi des personnes extraverties qui se sont senties en difficulté dans certains cadres de travail, tu as raison de le rappeler. Et c’est rassurant dans un sens car ça veut dire qu’il y en a pour tous les goûts

      Je suis d’accord avec toi, ce sont des aspects qui sont intéressants à essayer de cerner en entretien d’embauche même si parfois ce n’est pas toujours évident, que ce soit côté recruté·e mais aussi recruteur·euse d’ailleurs. Je me souviens que souvent on s’est étonné (et on m’a parfois reproché aussi) d’avoir été super à l’aise en entretien et puis super réservée une fois embauchée mais en entretien j’avais « seulement » une ou deux personnes en face de moi et je savais pourquoi j’étais là, ce que j’avais à dire alors qu’une fois en entreprise je devais faire face à beaucoup de nouvelles personnes, des réunions, des « small talks », etc et donc plus de difficultés pour moi.

      Le fait d’essayer de cibler quel·les sont les salarié·es emblématiques est une très bonne idée, effectivement. Personnellement j’aime bien les structures qui valorisent différents types de profil, que ce soit introverti / extraverti ou sur d’autres aspects de la personnalité ou du parcours car je trouve que les profils différents forment souvent de bons duos / de bonnes équipes, à condition que chacun·e soit reconnu·e et valorisé·e dans ses différences

      PS : bravo pour ton blog, c’est une véritable mine d’or et tes articles en plus d’être intéressants sont très agréables à lire !

      Répondre à Camille
    • Marlène

      Hello Camille, merci pour tes compliments ;) Je trouve aussi que des équipes complémentaires sont nécessaires : une personne très extravertie peut être un bon « liant » dans une équipe par sa capacité à entrer en contact avec tout le monde, à faciliter les échanges, à dynamiser le quotidien… et un introverti apporte sa capacité d’analyse, de réflexion, un tempérament plus « posé » qui permet parfois de ménager des moments de prise de recul ou d’échange plus profonds.

      Et puis, ce n’est jamais complètement manichéen, un extraverti peut se montrer « calme » et un introverti se laisser gagner par l’esprit de groupe, tout est une question de confiance et de timing !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.