Ces erreurs qui menacent tous les blogueurs


Je ne pouvais pas laisser passer un vendredi 13 sans parler de malheur ! Aujourd’hui, je vais passer en revue quelques erreurs que l’on commet fréquemment quand on tient un blog, en particulier quand on est débutant.

Chercher à publier l’article parfait

La mauvaise nouvelle, c’est que l’article parfait n’existe pas. On peut toujours améliorer ses posts. La bonne nouvelle, c’est qu’un article de blog DOIT être imparfait, pour au moins deux raisons :

  • Un article imparfait est un article où vous n’avez pas tout dit. Ça signifie qu’il vous laisse l’opportunité d’approfondir le sujet sous un autre angle, ce qui est excellent pour l’inspiration !
  • Un article imparfait laisse la place aux commentaires. Si votre article répond à toutes les questions à la perfection, que peuvent ajouter vos visiteurs à la fin ?

La solution – Lorsque vous écrivez, sachez vous fixer des limites. Quand l’article atteint une certaine longueur, envisagez de le diviser en plusieurs parties. De même, limitez le temps que vous consacrez à la correction.

Parler trop de soi

Je crois qu’un visiteur de blog ne vient pas parce qu’il s’intéresse à VOTRE vie mais parce qu’il peut, à travers vous, trouver quelque chose de bénéfique pour lui. Prenons l’exemple d’un blog voyage : est-on réellement heureux de savoir que Tartempion a passé de super vacances à Rome ? Je ne nie pas que ce soit génial pour Tartempion… mais je crois que ce qui va surtout nous intéresser, c’est le retour d’expérience, soit parce qu’on envisage soi-même d’aller dans cette ville, soit parce qu’on a envie de comparer avec son propre ressenti ou ses propres a priori.

La solution – Avoir de la personnalité est primordial… mais ce n’est pas le sujet du blog ; elle s’exprime à travers un contenu utile au lecteur. Alors posez-vous la question : qu’est-ce que ce post apporte à mes lecteurs ?

Blogging et partage

Manquer de discipline

Oui, le blog est un divertissement et un plaisir. Il n’empêche qu’il n’y a pas de plaisir sans lecteurs… et pour conserver l’attention des lecteurs, il est préférable de bloguer assez régulièrement, de trouver le temps de répondre aux commentaires, etc.

La solution – Apprenez à dégager du temps pour le blogging et à utiliser ce temps d’une manière efficace. Une bonne organisation vous permettra de mieux gérer les pannes d’inspiration, d’être plus régulier, de maintenir une qualité de contenu constante (adieu les posts où l’on s’excuse de ses absences !). Le tout sans vous surmener !

Être pressé

Vous vous êtes jeté à corps perdu dans l’écriture en pensant « j’aurai bien le temps d’améliorer mon design plus tard » ? Vous êtes frustré par le manque de visiteurs alors que vous n’avez qu’une vingtaine d’articles en ligne ? Vous publiez vos articles sans les relire au moins une fois pour traquer les fautes d’orthographe ?

La solution – Espacez un peu vos publications dans l’immédiat et mettez à profit ce temps libre pour travailler votre design, constituer une liste d’idées pour vos futurs posts, répondre à vos lecteurs, préparer quelques articles d’avance.

Confondre site et blog

Un site web a tendance à délivrer de l’information d’une manière « factuelle », avec une distance émotionnelle et un ton assez neutre. Un blog fonctionne comme une conversation, dans le ton et dans l’esprit : vous pouvez vous permettre plus de familiarité, de raconter une anecdote, de montrer votre personnalité. Quand on se lance dans le blogging, il faut parfois du temps pour « se décoincer » et trouver ce ton naturel et fluide… et je suis la première à en faire l’expérience !

La solution – Ne pas écrire ses posts mais les « parler ». Prenez la fonction mémo vocal de votre téléphone par exemple et « parlez » votre article comme si vous le racontiez à un ami. Vous allez vite vous rendre compte que votre langage s’adapte naturellement. Une astuce utile pour lutter contre une écriture trop rigide.

Se replier sur soi-même

On peut rédiger son blog sans se préoccuper de ce qui se passe dans la blogosphère… mais tôt ou tard, vous allez vous rendre compte que le trafic que vous générez se résume à des visiteurs anonymes, qui n’interagissent pas avec votre blog.

La solution – Faites l’effort d’être curieux ! Allez lire d’autres blogs, laissez des commentaires, partagez non seulement vos propres articles sur les réseaux sociaux mais aussi les articles intéressants qui vous ont plu chez les autres.

Partage sur les réseaux sociaux

Mal se connaître

Par intérêt ou pour « faire comme tout le monde », certains blogueurs se lancent dans l’aventure sur un thème qu’ils maîtrisent mal. J’avais par exemple sur ce blog parlé de ceux qui donnent des conseils en référencement alors qu’ils n’y connaissent pas grand-chose. Si vous voulez faire de votre blog une expérience géniale, utile, positive… il doit reposer sur vos points forts.

La solution – Posez-vous la question « Sur quel sujet ai-je une expertise ? » Sur quoi vous fait-on souvent des compliments ? Dans quel domaine avez-vous de l’expérience ? Une « expertise » n’est pas toujours un talent, ça peut aussi être un événement de la vie qui vous donne un point de vue particulier. Je pense par exemple aux malades qui ouvrent un blog pour raconter leur cheminement, leurs difficultés et leurs solutions, etc.

Ne pas savoir faire le tri dans ses idées

Bloguer est pour notre inspiration un véritable entraînement. Plus on pratique, plus on s’habitue à trouver des idées et il est parfois difficile d’admettre que toutes ces idées n’ont pas la place sur notre blog. Un blog peut être éclectique mais on doit y retrouver un univers défini.

La solution – Trouver un fil conducteur qui vous permette de publier sur les sujets qui vous intéressent. Par exemple, si vous trouvez qu’une ligne éditoriale axée sur le voyage est trop restrictive, pourquoi ne pas envisager une ligne éditoriale axée sur « l’exploration » ? Explorer, c’est partir à la découverte d’univers que l’on ne connaît pas, ce qui peut passer par le voyage mais aussi par bien d’autres expériences culturelles, sociales, etc. Trouver un fil conducteur ne signifie pas forcément ne parler que d’un seul sujet !

Être inflexible

Certains blogueurs sont convaincus qu’ils sont « seuls maîtres à bord »… et refusent de prendre en compte toutes les remarques des lecteurs au motif que « Ici, c’est chez moi, je fais ce que je veux ».

La solution – Si on vous fait une remarque de manière récurrente, si vous constatez que votre blog n’évolue pas, remettez-vous en question et demandez des avis extérieurs.

Vous avez déjà fait certaines erreurs avec votre blog ?
Thèmes : Devenir blogueur 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 commentaires sur “Ces erreurs qui menacent tous les blogueurs

  • Idéesosez

    Encore un article super! Comme tous les autres! J’adore l’idée du mémo vocal pour la spontanéité et le naturel.

    Répondre à Idéesosez
    • Marlène

      L’utilisation de la voix est ultra efficace, en particulier pour les gens qui ont du mal à adopter un ton « conversationnel » quand ils bloguent. C’était mon cas au début, j’écrivais comme si je donnais un cours magistral dans une chaire prestigieuse au début du siècle dernier ^^

      Répondre à Marlène
    • Ideesosez

      Ahahahaha. Oui, je vois tout à fait le genre, car j’ai l’impression d’être un peu dans ce style et cela ne semble pas très spontané en tout cas je ne me sens pas vraiment très naturel. Du coup oui ça permet le temps d’y prendre goût de trouver une astuce. Je vais tester, en espérant que l’aspect technique fonctionnera correctement et je te dirai :-)

      Répondre à Ideesosez
  • Lavisionrauz

    Je viens de découvrir ton blog et je suis emballée. J’aime ta façon de parler, et tous ces conseils que tu nous donnes.

    L’erreur que j’ai faites pendant plusieurs mois c’est d’avoir conserver une ligne éditorial trop restrictives qu’est le monde de la beauté. C’est un univers que j’affectionne énormément mais au fil du temps j’avais besoin de parler d’autre choses. Parce que je n’avais pas qu’une passion alors maintenant mon blog est diviser en plusieurs partie, plusieurs thème. Cela me permet de m’exprimer sur diverses choses et puis je n’ai plus l’impression que mon blog tourne en rond. L’inspiration est énormément décuplés. L’envie de poster des articles beaucoup plus présente. Il y a toujours quelque chose que j’ai envie d’écrire. Alors c’est sur parfois il y a des passages à vide quand certaines étapes de la vie ne sont pas toujours rose et ou l’envie d’écrire sur l’instant t n’est pas présente mais elle revient toujours. Un ligne éditorial pour le coup je ne pense pas qu’il y en ai vraiment. Mis à part peut être l’expérience de la vie qui je ne suis pas sûre soit une ligne éditorial réel.

    En tous cas merci pour tes articles, je file continuer de lire, ils sont tellement intéressant !

    Répondre à Lavisionrauz
    • Marlène

      Merci ! La personnalité peut être une très bonne ligne éditoriale parce qu’elle est unique. Il y a des gens qui construisent leur empire sur leur personnalité et je pense que ça te permet de parler de beaucoup de sujets différents sans égarer les lecteurs, tout simplement parce qu’ils viennent avant tout pour ton style et ton univers.

      Répondre à Marlène
  • Sarah, Les Jolis Mondes

    Bonjour,
    Je découvre seulement ton blog et je passe d’article en article depuis une vingtaine de minutes :) Bravo, ton blog est une mine d’informations et de bons conseils, je m’abonne !
    Mon blog, Les Jolis Mondes, n’a qu’un mois et demi mais je suis vraiment contente de cette expérience. Je commence à avoir des lectrices fidèles et je découvre plein d’autres super blogs, notamment grâce à Hellocoton. C’est une belle aventure. Je m’accroche à quelques règles d’or : qualité d’écriture, qualité des images et présence sur les réseaux sociaux (enfin quelques uns). Ça fonctionne plutôt bien pour l’instant. Je reviendrai piocher de bons conseils sur ton blog :)
    En tout cas merci et à bientôt !
    Sarah

    Répondre à Sarah,
  • Linda Crush

    Coucou,
    Tout d’abord je voulais te remercier pour tes articles. Ils sont super bien écris et hyper utile. En plus tu t’investis complètement dedans, et ça se voit !
    Nouvelle dans la blogosphère « Mode », le problème auquel je suis confronté c’est l’écriture pour compléter mes photos. Je suis au courant que mes visiteurs sont surtout là pour observer mes photos et lisent mon texte en le survolant ou même pas du tout ! J’ai déjà demander à des amis ce qu’ils pensaient de mes textes et ils m’ont répondu que ça les intéressaient pas trop et qu’ils regardaient surtout mes photos. Du coup je m’oblige à ne pas écrire de pavé mais j’essaie quand même de soigner mon texte, et puis comme tu le dis un blog c’est surtout un échange donc je trouve ça nécessaire.
    Penses-tu que c’est une erreur et que je devrais faire comme la grande majorité c’est a dire seulement donner un titre et lister les marques de mes vêtements ?

    Répondre à Linda
    • Marlène

      Je pense que le texte est un plus pour au moins 3 bonnes raisons :
      1- La relation avec les lecteurs : tu le dis toi-même, « je trouve ça nécessaire »… un blog mode qui n’aurait que des photos perdrait à mes yeux de son intérêt : d’abord, tes lecteurs ne sauront pas qui tu es, ils n’auront aucun attachement à ta personnalité, ne verront rien de ton univers au-delà d’une tenue photographiée sous un certain angle. Un texte, même court, permet au contraire de transmettre des émotions, de dévoiler ta vision de la mode ou quelques bribes de vie qui TE rendent attachante au-delà des vêtements que tu portes.
      2- Le référencement. A l’heure actuelle, on recommande d’avoir des articles d’au moins 300 mots pour avoir du poids aux yeux de Google. Rien que pour ça, ça vaut le coup d’écrire un peu.
      3- Ceux qui ne veulent pas lire ton texte n’iront voir que les photos s’ils le souhaitent mais le texte ne les gênera pas.

      Un blog 100% photo avec très peu de texte, je trouve qu’on peut se le permettre quand on a une grande notoriété et qu’on a des photos d’un niveau exceptionnel (= niveau digne d’un magazine)… mais dans ce cas, peut-on encore parler de blog ou passe-t-on dans le domaine du « portfolio » où on présente ses vêtements comme un mannequin montre son book ?

      Répondre à Marlène
    • Linda Crush

      Oui je suis entièrement d’accord avec tout ce que tu viens de dire :) Et puis comme tu le dis, dans ce cas autant ne pas ouvrir un blog mais plutôt se tourner vers des plateformes comme Lookbook ou instagram :)
      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre !
      Ce blog est une excellente découverte :)

      Répondre à Linda
  • Caro Bleue Violette

    Tiens là par exemple je viens de faire une faute de frappe à « revue » et ça m’agaaaace ! XD

    Répondre à Caro
  • Caro Bleue Violette

    Ah je plaide coupable pour le racontage de vie intensif :-)

    Je passe également beaucoup de temps à éditer mes articles avant de les mettre en ligne mais c’est une déformation professionnelle, je suis rédactrice dans le civil. Je repasse même régulièrement mes anciens articles en revus pour y traquer les fautes que je n’avais pas vues, et ça m’énerve beaucoup quand j’en trouve :-D

    Sinon je suis vraiment ravie d’avoir découvert ton blog, j’apprends plein de choses, c’est top !

    Répondre à Caro
    • Marlène

      Merci Caro ! Il n’y a pas de mal à se relire, soyons clairs… mais parfois, « le mieux est l’ennemi du bien » (il y a toujours un moment où il faut sortir un petit proverbe de sa manche).

      Répondre à Marlène
  • Audrey

    Chouette article – une fois de plus… je deviens accro à ton blog !
    L’erreur « Parler trop de soi » est fatale, je trouve… il y a quelques blogs que je ne suis que très sporadiquement parce que les auteurs parlent vraiment trop de leur vie perso, qui ne m’intéresse pas vraiment…
    Le conseil que j’ai le plus de mal à mettre en œuvre, c’est s’ouvrir aux autres blogs… pas par manque de curiosité, plutôt par manque de temps ! Mais je m’applique – Hellocoton est assez pratique, pour ça, et c’est d’ailleurs comme ça que j’ai atterri ici !
    Mais ma plus grosse erreur – et j’en suis pleinement consciente, j’essaie d’y remédier – c’est que je ne suis pas très bonne en photo, et je me rends compte que pour un blog, c’est important… quand je parle de bouquins, de spectacles ou d’expos, ce n’est pas très grave, j’utilise les visuels de presse qu’on me fournit, mais quand il s’agit de parler d’un lieu ou de produits de beauté, mes photos sont pourries, trop sombres… il faut dire que je n’ai pas le bon matos (j’envisage de changer de portable, je cherche du coup quelque chose qui prenne des photos potables). Par exemple, j’ai récemment écrit un article sur les huiles végétales, j’ai du coup attendu le week-end pour prendre des photos de jour, devant la fenêtre, pour qu’elles soient acceptables !

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Il y a un super article de conseils photo à lire chez « Autour de Cia », il concerne les cosmétiques mais les conseils sont transposables à pas mal de sujets : Photographier un produit sur son blog.

      Pour ce qui est de parler de soi, certains blogueurs arrivent vraiment à trouver le bon équilibre : sur un blog humeur par exemple, bien sûr que la personne va parler d’elle-même, de ses ressentis mais certains savent le faire sans être dans le « 3615 MYLIFE » (Marie Kléber par exemple, pour ne pas la citer !). C’est un vrai talent, d’arriver à mettre une touche très personnelle, à parler de son expérience tout en restant assez « ouvert » dans son style pour que n’importe qui s’en émeuve ou s’y reconnaisse.

      Répondre à Marlène
    • Audrey

      Merci de m’avoir conseillé le blog Autour de Cia, son article sur les photos est plein de bonnes idées en effet, notamment le coup du papier peint, c’est pas con du tout !!

      Répondre à Audrey
  • Rose...

    Super article merci! Je suis nouvelle dans la blogosphère donc j’essaie un peu de trouver ma voie, mon ton.
    Ton blog est vraiment génial :).

    Répondre à Rose...
    • Marlène

      Merci beaucoup Miss ! C’est normal au début de se chercher, je suis passée par là : au départ, le blog mélangeait tous les sujets et je n’avais prévu de parler de web qu’une fois toutes les 2 semaines… Résultat : 7 mois plus tard, la moitié du blog est dédiée au web :) Si ça ce n’est pas « trouver sa voie », je ne sais pas comment ça s’appelle !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.