Comment écrire plus vite sur votre blog… et sans les mains !


Je vous rassure tout de suite, ce n’est pas un titre putaclic et on ne va pas non plus faire de la gymnastique dans l’article !

Vous ne le savez peut-être pas mais j’écris cet article sans les mains, tranquillement installée dans mon canapé. J’ai en effet découvert une très bonne méthode pour écrire plus vite sur le blog et gagner en efficacité et en concentration !

Comment écrire plus vite sur son blog ?
Comment écrire plus vite sur son blog ?

Écrire plus vite n’est pas compliqué !

Avez-vous déjà eu l’occasion de transcrire un fichier audio ? Par exemple, l’enregistrement d’un cours ou d’une interview ? Si ça vous est déjà arrivé, vous savez sans doute que c’est très long. En effet, sur une même durée, on dit beaucoup plus de choses à l’oral qu’à l’écrit !

Partant de ce constat, pour écrire plus vite nous allons simplement prendre l’habitude de dicter nos posts au lieu de les taper sur un clavier.

Utiliser la reconnaissance vocale gratuitement

Il existe des logiciels de reconnaissance vocale très perfectionnés dont de nombreux professionnels se servent pour gagner du temps. Mais au fil des années, la concurrence s’est renforcée et si vous ne pouvez pas investir, il existe des méthodes gratuites pour dicter ses posts et gagner du temps !

Il suffit de disposer…

  • D’un smartphone ;
  • D’un traitement de texte (ou d’un compte Google !) ;
  • D’une application « Speech-to-text » capable de prendre en charge la langue française : il y a par exemple le clavier Google, Siri le gère aussi en natif sur iPhone.

Investir davantage

Pour ma part, j’ai découvert la reconnaissance vocale il y a deux mois à cause d’une tendinite à l’épaule qui m’empêche d’écrire sans douleur pendant des heures… et j’aurais aujourd’hui du mal à revenir en arrière !

Dans un premier temps, j’ai commencé par utiliser l’application Google Docs, le clavier Google et mon kit mains libres puis j’ai décidé d’investir un peu. D’abord, parce que c’est devenu ma méthode préférée pour écrire… et en ayant plusieurs blogs, c’est une activité qui prend du temps ! Ensuite, parce que je voulais une reconnaissance vocale plus perfectionnée, avec moins d’erreurs et une capacité à apprendre de nouveaux mots.

J’ai investi dans le logiciel Dragon Naturally Speaking 13 et dans un casque micro Sennheiser très basique. J’utilisais déjà Dragon il y a quelques années car j’avais gagné le logiciel à un concours. Il a plusieurs avantages :

  • Il s’adapte à vous : votre façon de prononcer, vos tournures de phrase, etc. Il y a une « intelligence artificielle » qui permet au logiciel de devenir de plus en plus performant au fil du temps en analysant votre façon de dicter.
  • Il peut apprendre de nouveaux mots : sur mon blog culturel Serial Lectrice, je propose des résumés de certaines séries. Quand j’utilisais le clavier Google, il écrivait toujours « N**** » au lieu de « Nick » pour le nom d’un personnage :) Oui, c’est drôle… mais au bout d’un moment, c’est lassant ! Là, je peux apprendre au logiciel des noms propres, le nom de mon blog, du vocabulaire lié au blogging (en ce moment, je lui apprends à conjuguer « retweet » !).
  • Il fait moins d’erreurs de grammaire que le clavier Google. J’ai très peu de corrections à faire une fois l’article dicté.
  • Il y a beaucoup plus de commandes vocales pour la ponctuation : points de suspension, point-virgule, guillemets, parenthèses, tout est possible.

Comment écrire un nouvel article

L’utilisation de la dictée va vous obliger à revoir votre façon d’écrire. Très souvent, quand on met du temps à écrire un article, c’est parce que l’on s’arrête régulièrement pour corriger ce que l’on a déjà écrit ou pour faire des recherches complémentaires.

Avec la reconnaissance vocale, vous allez plutôt chercher à faire un maximum de recherches avant de commencer à dicter votre article. Vous pouvez éventuellement prendre quelques notes avec les points vous devez penser à aborder. Avec un peu d’entraînement, vous serez vite capable de construire une vraie réflexion sans avoir besoin de prendre des notes.

Ouvrez ensuite une application comme Google Docs. Google Docs est extrêmement pratique car il enregistre automatiquement ce que vous dictez à intervalle régulier. Vous pouvez ensuite retrouver ce contenu depuis n’importe quel ordinateur ou appareil mobile en vous connectant simplement à votre compte Google.

Sur le clavier Google, il suffit d’utiliser le bouton « Appuyer pour parler » pour enregistrer votre voix. Même chose si vous utilisez la reconnaissance vocale de Siri, il suffit de cliquer sur l’icône microphone à côté de la barre d’espace du clavier tactile du téléphone. La transcription se fait en temps réel, s’affiche sur Google Docs et s’enregistre toute seule. Vous n’avez plus qu’à copier-coller le post sur votre blog et à le mettre en forme.

A titre personnel, je trouve que la reconnaissance vocale de Google Docs sur ordinateur n’est pas aussi efficace que sur smartphone !

Quels sont les points faibles et les points forts de cette méthode ?

Un petit retour d’expérience qui vous décidera peut-être à essayer !

Les inconvénients de la reconnaissance vocale

  • D’abord, il va de soi que la reconnaissance vocale est un mécanisme imparfait. La transcription est effectuée par un robot et même si l’intelligence artificielle lui permet souvent d’interpréter les homophones pour proposer l’orthographe adaptée, le logiciel ne remplacera jamais un être humain.
    Il y a donc un vrai travail de correction et de mise en forme à effectuer après la dictée de votre post… mais aussi quelques bons fous rires face à la créativité du logiciel quand il rencontre un mot qu’il ne connaît pas ! Google m’a par exemple écrit « ce qu’est Meetic » au lieu du – plus poétique – « ce quai mythique ». Je n’ai plus ce genre de situation avec Dragon Naturally Speaking mais il y a toujours un peu de corrections à faire malgré tout.
  • Ensuite, tout le monde n’est pas à l’aise avec le fait de dicter un article. Il y a souvent une différence entre la manière dont on s’exprime et la manière dont on écrit. Le langage peut être plus familier à l’oral, il y a donc un apprentissage pour dicter un article avec fluidité. Cependant, la méthode s’applique très bien au blogging car sur un blog, on adopte en général un ton très conversationnel.
  • Enfin, à l’oral, on peut avoir du mal à évaluer la longueur de son article. J’ai récemment dicté un post de plus de 2000 mots sans me rendre compte que ça allait être si long !

Les avantages : écrire plus vite… mais pas que !

Avant, je passais souvent 2h à 3h sur un seul article (mais ça, c’était avant) et j’ai trouvé à cette méthode de nombreux avantages :

  • Votre niveau de concentration est bien plus élevé – Quand on écrit un article de manière classique, il est très tentant de se relire en permanence pour vérifier son orthographe, compléter une phrase, ajouter une illustration, rechercher des informations complémentaires… Vous pouvez ainsi perdre beaucoup de temps dans la rédaction de votre article. Avec l’audio, vous savez que vous allez quoi qu’il arrive devoir relire la transcription, l’écriture est donc beaucoup plus fluide et moins interrompue.
  • Vous écrivez sans les mains – Non, ce n’était pas une blague ! Avec un kit mains-libres et votre smartphone, vous dictez votre post sans toucher à votre clavier. Vous pouvez donc bloguer dans votre baignoire mais surtout, sur certains types d’articles, vous pouvez bloguer en live ! Par exemple, vous pouvez créer un tutoriel en expliquant ce que vous faites au moment où vous le faites au lieu de travailler en deux temps : faire, puis expliquer. C’est là aussi un gain de temps précieux.
  • Vous groupez des actions similaires – C’est souvent un conseil que l’on reçoit quand on veut augmenter sa productivité : grouper des tâches similaires pour se concentrer sur un seul type de tâche à la fois et gagner en efficacité. Avec la reconnaissance vocale, c’est possible : vous pouvez dicter plusieurs articles d’affilée puis vous occuper de les corriger en bloc avant de les illustrer.

La phase de correction est bien sûr plus longue que d’habitude en raison des imprécisions liées à la reconnaissance vocale mais grâce à cette méthode, j’ai divisé par 2 voire par 3 le temps passé sur un article. Je vous conseille donc d’essayer si vous voulez vous aussi écrire plus vite sur votre blog ! N’hésitez pas aussi à retrouver mes autres conseils pour mieux s’organiser sur son blog.

Que pensez-vous de cette méthode ? Avez-vous déjà essayé ?
Thèmes : S'organiser 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 commentaires sur “Comment écrire plus vite sur votre blog… et sans les mains !

  • Bernieshoot

    Bonjour Marlène,
    lors des conférences de presse, j’ai envie de pouvoir interviewer, mais clairement retaper les réponses me « gonflent ».
    Ce que j’ai envie de faire est simple, enregistrer l’interview avec un fichier son et pouvoir le transformer en texte via une reconnaissance vocale, est-ce que tu sais comment le faire autrement que sous forme dictée en écoutant l’interview ?

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Le logiciel Dragon le fait… mais je n’ai jamais testé la fonctionnalité et j’imagine qu’il faut un son d’une qualité absolument parfaite pour que ce soit intelligible pour un logiciel. Sinon, l’option pas trop chère serait d’externaliser ça en offshore.

      Répondre à Marlène
  • MILLA - La Galerie, Blog de Voyages

    Pour ma part je viens juste de découvrir le text-to-speech d’android pour écrire mes textos et c’est incroyable ce que sa marche bien ! j’y ai tout de suite pensé pour mes articles et imaginé le temps gagné si je pouvais faire cela dans le bus (j’ai 2h de TC par jour…) mais je n’ose pas encore dicter mes articles en public…pourtant pour raconter un voyage je pense que c’est une super technique, car il n’y aucune recherche à faire, tout s’appuie sur des souvenirs !
    Je repense toujours à l’excellente publicité du logiciel Dragon où l’on voit un mec en train de faire son repassage et en même temps dicter son roman à l’eau de rose !

    Répondre à MILLA
    • Marlène

      J’avoue que je ne dicte pas non plus en public et encore moins dans les transports parce que ça dérangerait probablement les autres voyageurs, un peu comme les gens qui racontent leur vie au téléphone ^^ Dragon est vraiment efficace comme logiciel, je ne pourrais plus m’en passer (et mon épaule fragile apprécie beaucoup !). Pour les voyages il y a un côté très naturel, comme si tu racontais ton voyage à quelqu’un. Ça ajoute de la spontanéité.

      Répondre à Marlène
  • Frédéric

    Génial cet article. Je dois traduire des articles de l’italien au français et ça va aller beaucoup plus vite en dictant le texte. Le logiciel payant que tu conseille est trop cher pour moi, donc je vais essayer du gratuit.

    Répondre à Frédéric
  • Nina Atté

    Oui, j’ai essayé la méthode Google Docs car payer un logiciel plus élaboré m’est impossible pour l’instant. Même si il y a beaucoup de fautes mais le gain de temps est incomparable au temps de la rédaction d’un article. Puis, c’est rigolo de jouer au professeur et d’avoir comme élève l’ordinateur qui note vos phrases mot pour mot. Ce qui est génial, c’est qu’une fois le texte terminé, on fait du copier-coller sur notre blog instantanément au lieu de tout retaper à la main.

    Répondre à Nina
    • Marlène

      Et il y a de très bons fous rires avec Google Docs, rien que pour ça je regrette parfois d’être passée au payant ^^

      Répondre à Marlène
  • Sarah | Côté Make-up

    Je te béni !!!!!!!
    Je cherchais le moyen pour moi que mes articles prennent moins de temps (par obligation puisqu’avec le boulot, j’ai pu de temps pour mon blog mais toujours autant d’idées d’articles) .

    Avec ta méthode, ça serait carrément plus facile pour moi ! Même pour juste cité ses idées, ou ses avis quand on teste un produit par exemple à l’instant même (hyper cool pour un article « premiere impression » par exemple) !

    Bon, ba mon prochain aricle me sera en partie fait grace à la reconnaissance vocale (en partie car j’ai du mal à m’exprimer à l’oral, mais peut etre qu’avec le temps, ça va justement m’entrainer à l’oral !!!)

    Bref, grand merci, vraiment ! Je déprimais du manque de temps pour mon blog mais là, ça va me changer la vie ! Je vais même pouvoir reprendre un bon rythme si je galère pas trop (voir qui sait, à prendre de l’avance ^^)

    Bisous

    Répondre à Sarah
    • Marlène

      Oui ça ouvre plein de possibilités vu le temps que ça fait gagner, j’espère que la méthode te conviendra aussi !

      Répondre à Marlène
  • Claire - 30 ans (ou presque)

    J’ai essayé de faire ça à plusieurs reprises quand j’ai acheté mon 1er iPhone il y a 4 ans et que j’ai découvert Siri. Mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas pour moi. En effet, je réfléchis beaucoup pendant que je rédige, je mets du temps à trouver les bonnes tournures de phrases… et toutes ces hésitations finissent par produire un gloubiboulga que Siri à du mal à traduire. L’autre frein pour moi est que je blogue essentiellement dans des moments où je ne suis pas seule (dans le bus, dans les salles d’attente, etc…) donc je ne me sens pas du tout à l’aise pour dicter des articles très personnels dans ces moments-là !

    Répondre à Claire
    • Marlène

      Arf, j’avoue qu’en public ça peut sembler un peu étrange… J’y ai pensé récemment car j’aimerais bien écrire dans la rue, en marchant, ça fait très « socratique » comme concept ^^ Ceci dit, il y a bien des gens qui « vloguent » en plein milieu de magasins bondés en parlant à leur écran de smartphone :)

      Répondre à Marlène
  • Nina Atté

    Je dicte des fois des sms mais je n’ai jamais pensé à dicter des articles de blog. J’ai bien aimé cet article et j’ai bien envie d’essayer cette méthode pour gagner du temps. Même si je dois corriger certaines phrases, ce n’est pas la même chose que de rédiger tout un article avec un clavier. D’ailleurs pour le fun j’ai commenté cet article avec la reconnaissance vocale. C’est super amusant et super rapide.C’est trop bien cette invention!

    Répondre à Nina
    • Marlène

      Je réponds à mes mails avec la reconnaissance vocale maintenant, en revanche je fais toujours ça à la main pour les commentaires :) J’ai vu une vraie différence entre le gratuit et un logiciel payant, en revanche. J’ai beaucoup réduit mon temps de correction. Par exemple, je viens à l’instant de terminer un article de plus de 1500 mots. Avant, ça m’aurait demandé 3h de travail minimum. Là, j’y ai passé à peine 1h30 tout compris (rédaction, correction, illustration, planification).

      Répondre à Marlène
  • Morgane

    Bonjour Marlène, voilà une « astuce » (à mon avis c’est bien plus !) vraiment très très intéressante ! Je passe beaucoup de temps à écrire mes articles… dans ma tête :) Jusqu’à présent j’ai du mal à les « oraliser », mais je suis sûre qu’avec un peu d’exercice ça devrait venir vite. Je vais également donner des cours, ça peut être cool de m’enregistrer et me relire… Bref, je suis fan, à moi de voir si je vais réussir à parler mes pensées. Je sais déjà que je n’abandonnerai jamais l’écriture (stylo et clavier) car c’est ce geste qui me permet d’être créative, mais avoir plusieurs outils à dispo, voilà qui me plaît. Encore merci !

    Répondre à Morgane
    • Marlène

      J’aime aussi beaucoup l’écriture « manuelle », en particulier sur papier… on ne peut pas remplacer le plaisir d’un stylo qui glisse sur une feuille ;) Ce qui est bien avec la reconnaissance vocale, c’est que tout le temps dégagé grâce à la méthode peut être réinvesti dans d’autres projets que tu ne pensais pas avoir le temps de mener à bien.

      Par exemple, j’ai enfin pu commencer à reprendre les articles les plus vieux du blog pour les mettre à jour !

      Répondre à Marlène
  • AUDREY MOO

    Super cette technique, je connaissais déjà le principe mais j’avais jamais eu l’idée de l’utiliser dans le cadre de mon blog ! Je pense qu’il faut quand même préparer bien l’article avant de se lancer mais il est vrai que déjà ça permet de ne pas se disperser et de se concentrer sur le fond avant d’attaquer la forme. J’ai bien envie de tester :)

    Répondre à AUDREY
    • Marlène

      Ça doit bien sûr dépendre du sujet de l’article mais je pense aussi que l’habitude joue beaucoup. Aujourd’hui, il m’arrive « d’écrire » un article sans aucune préparation préalable, juste en sachant ce que j’ai envie de dire ! Quand c’est un article plus complexe, il suffit parfois de quelques notes sur papier pour avoir le « squelette » du raisonnement à portée de main.

      Répondre à Marlène
  • Aurélie Superliposes

    Wahou! Alors là génial, j’essaie dès aujourd’hui parce que le temps de rédaction est vraiment un gros frein pour moi. En plus il y a peu je me suis essayée à faire un premier podcast et j’ai découvert que c’est très agréable!
    Cette astuce me sera aussi très utile pour retranscrire plus rapidement mes interviews audio.
    Merci beaucoup pour le tuyau!

    Répondre à Aurélie
    • Marlène

      Oui, ça peut aller vraiment vite en transcription. C’est un peu l’équivalent de ce que je fais quand je fais un résumé de série télé sur mon blog culture, je « décris » ce que je vois et entends à l’écran en temps réel. Ce n’est jamais 100% simultané car on a toujours besoin d’écouter un minimum la phrase en cours avant de retranscrire mais on gagne un temps fou.

      Je n’ai pas eu l’occasion de tester mais j’ai vu que mon logiciel de reconnaissance vocale proposait une option de retranscription de fichiers audio : on indique l’emplacement du fichier sur le disque dur et apparemment il peut transcrire automatiquement ce qu’il reconnaît dans l’enregistrement.

      Répondre à Marlène
  • Pascal

    J’y ai pensé, mais j’ai tenté avec la reconnaissance vocale Windows (10) :/ testée et formellement désapprouvée. Même la reconnaissance vocale Google sur PC fait mieux, beaucoup mieux (mais je ne connaissais pas). Je vais tenter, si le procédé me convient, j’achète Dragon Naturally Speaking.

    Répondre à Pascal
    • Marlène

      Je trouve qu’elle rame souvent, sur PC, par rapport au clavier Google sur smartphone.

      Répondre à Marlène
  • Seilin

    C’est vrai que je n’ai jamais pensé à la reconnaissance vocale pour rédiger un article complet!
    J’ai déjà tenté de prendre des notes lorsque je commence un jeu, pour éviter de mettre en pause toutes les 3 minutes pour écrire, et c’était plutôt pas mal.
    Comme tu dis, j’ai tendance à relire mes phrases et les corriger au fur et à mesure, je ne sais donc pas si j’en serai capable, mais je tenterai l’expérience, en espérant que Google ne fasse pas trop d’erreur…

    Répondre à Seilin
    • Marlène

      Je suis la pire perfectionniste du monde et crois-moi, c’est une question d’habitude ;) Il faut prendre l’habitude de dicter sans corriger au fur et à mesure, en se disant que de toute façon on devra faire une vraie correction à la fin. On s’aperçoit que le cerveau parvient très bien à trouver un fil conducteur tout seul et qu’à l’arrivée, l’article n’exige que peu de « reprises » sur le fond !

      Répondre à Marlène
  • tania

    très intéressant ce procédé
    à tester
    diminuer le temps pour l ‘écriture serait génial

    Répondre à tania
    • Marlène

      Pour ma part, le résultat est impressionnant, il y a des articles que j’arrive à écrire en moins d’une heure maintenant !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Article très intéressant. J’aurais bien aimé avoir ça du temps de la fac pour mettre tous mes cours au propre :)

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Tu m’étonnes ! Le logiciel que j’utilise existe depuis longtemps, je l’ai découvert chez un médecin vers 2002… et je l’avais gagné dans un concours MSN (le bon vieux temps) ^^ Mais à l’époque ce n’était pas ultra au point. Je suis assez impressionnée par la qualité de la transcription aujourd’hui, même sur des outils gratuits je trouve que ce n’est pas si mal !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.