Écrire un article par jour sur son blog : mais comment font-ils ?


Au fil du temps, chaque blogueur adopte une fréquence de publication plus ou moins régulière. Certains postent une fois par semaine, d’autres deux ou trois fois… et un petit groupe d’irréductibles Gaulois publie tous les jours (ou presque).

Soyons clairs, publier souvent n’est pas une garantie de succès. En revanche, s’il s’agit d’un contenu de qualité, ça peut permettre au blog de se développer plus vite et d’avoir une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche.

Par ailleurs, s’intéresser au « blogging intensif » peut nous apprendre beaucoup de choses en termes d’organisation. Comment font donc ceux qui publient tous les jours ?

Le cas à part des blogueurs professionnels

Parmi ceux qui publient un article par jour, on retrouve souvent les blogueurs professionnels… et vous allez me dire « Pour eux, c’est facile, ils ont le temps ».

Quand on blogue à titre professionnel, on a bien des challenges à relever : assurer la rentabilité de son blog, rester créatif même après plusieurs années à traiter un sujet, gérer son image et ses relations presse, mettre en valeur son expertise en dehors de son blog… Mais il est vrai qu’à d’autres égards, le blogueur professionnel a de la chance.

Il peut consacrer de larges plages horaires à l’écriture, à la photo, etc. Par ailleurs, devenir blogueur professionnel ne s’improvise pas : c’est un processus au long cours où l’on commence souvent par tenir un blog amateur avant de se lancer dans l’aventure de la monétisation, soit sur le même blog, soit via un nouveau projet.

Beaucoup de blogueurs professionnels ont donc acquis au fil des années des compétences et une expérience qui leur permettent de vivre de leur blog. Si vous bloguez à titre amateur et/ou que vous débutez, il est évident qu’il est difficile d’envisager la même organisation en ayant un job ou des études à côté !

Organisation et blogging

Comment publier souvent quand on est amateur ?

Chez les amateurs, le véritable challenge est souvent d’arriver à jongler entre blog, travail ou études, vie sociale, loisirs, couple, famille… Alors publier tous les jours doit être un vrai choix éditorial réfléchi.

L’importance de savoir s’évaluer

Savez-vous combien de temps vous demande l’écriture d’un article ? La moyenne pourrait bien vous surprendre ! Si chaque post vous demande 3 heures de travail, vous aurez du mal à publier un article par jour à moins de renoncer à votre vie privée ou de travailler non stop chaque week-end.

On se sent parfois capable de tenir un tel rythme quand on vient juste de lancer son blog, en particulier quand on le lance à une période où on a du temps (vacances, chômage, congé maternité, etc). Mais en réfléchissant sur le long terme, est-ce réaliste ? Non. Que ferez-vous si un soir, votre cher(ère) et tendre vous emmène dîner au restaurant ? Si votre meilleur(e) ami(e) vous appelle pendant deux heures ? Ne pas pouvoir écrire deviendra vite une source de stress.

Publier souvent n’est pas possible pour tout le monde et pour tous les thèmes. Ça dépend de votre rapidité d’écriture mais aussi de la pertinence de posts quotidiens : un blogueur qui partage ses humeurs aura sûrement matière à alimenter un article par jour… mais est-ce le cas pour tous les thèmes ?

D’autre part, il faut aussi laisser le temps à votre lectorat de « digérer » vos contenus. Je constate souvent sur No Tuxedo qu’un article est plus lu et partagé quand je publie un peu moins souvent.

Avoir assez de temps

Quand on aime bloguer, on trouve toujours de petites astuces d’organisation pour dégager du temps libre dans son planning : utiliser son temps de trajet, sa pause déjeuner, se lever un peu plus tôt le matin, consacrer quelques soirées au blogging ou un peu de temps le week-end.

Je vous conseille de lire les astuces d’organisation que j’ai publiées sur le blog pour savoir comment mieux gérer votre temps.

Cependant, cette flexibilité n’est pas infinie. Si vous quittez la maison à 7h chaque matin pour rentrer à 20h, que vous avez des enfants, des cours à réviser, que vous faites du sport… il va sans dire que le temps que vous pouvez consacrer au blogging est limité.

Pour publier souvent, il faut soit avoir une plage horaire à y consacrer au quotidien, soit pouvoir dégager quelques heures chaque week-end pour écrire les articles de la semaine, que vous planifierez ensuite.

Muscler son imagination

Si vous tenez à bloguer souvent, par plaisir ou par stratégie, écrire et trouver des idées doit devenir une seconde nature. Vous devez déterminer ce qui vous aide à trouver l’inspiration, décider rapidement de la qualité d’une idée et savoir évaluer votre humeur ! Oui, votre humeur… car parfois, on n’a tout simplement pas envie d’écrire sur un sujet donné.

Je vous donne ici des conseils pour arriver à écrire quand on manque de motivation.

Le cerveau est formidable car plus on reproduit une tâche, plus elle devient facile. Il en va de même pour l’écriture et le blogging : plus on écrit, plus les idées nous viennent… et plus on écrit. Parfois, on se pose la question « Vais-je encore trouver des idées dans 6 mois ? Quand vais-je atteindre mes limites ? »

Et à chaque fois, une nouvelle idée fait surface, un commentaire vous inspire une réflexion, un article lu sur un site vous fait réagir et vous inspire votre propre post. Et si votre volonté d’écrire souvent est bien là, cela signifie en principe que vous ne ferez pas l’impasse sur la qualité.

Pour muscler son imagination, il ne faut pas hésiter à lire beaucoup. Des blogs de votre thématique mais aussi d’autres sites qui vous inspireront par leur manière d’aborder un sujet sous différents angles, de lier différents thèmes entre eux…

Faire un planning

Anticiper ses futurs articles

Quand on choisit de bloguer souvent, il ne faut surtout pas que ça devienne une source de stress. Je lis parfois des commentaires de blogueurs qui disent « Je suis désolé, j’étais censé publier tel type d’article ce mercredi mais je ne suis pas prêt, je le posterai donc demain ». C’est dommage d’en arriver à s’excuser pour ce type de raison.

Je l’ai déjà dit à une lectrice dans un commentaire mais je le répète ici : créer des rendez-vous réguliers avec ses lecteurs est une décision à prendre avant tout pour se motiver soi-même, en se fixant des objectifs précis. Un objectif précis est toujours plus facile à atteindre qu’un objectif vague, c’est l’exemple du « Je vais faire 30 minutes de running le mercredi à partir de 20h » vs. « Je vais me remettre au sport ».

Avec le blogging, l’idée est la même : un objectif précis ne doit pas être vécu comme une contrainte mais comme une manière d’intégrer une activité à votre emploi du temps, de la planifier et de l’anticiper. Si vous décidez par exemple de publier 4 fois par semaine, l’objectif n’est pas de stresser à chaque veille de publication en se disant « Oh mon Dieu oh mon Dieu oh mon Dieu je ne sais pas quoi dire » ! Il s’agit plutôt de raisonner par anticipation en se disant « J’ai envie de publier 4 posts la semaine prochaine. De quoi vais-je parler ? »

Cette capacité à planifier ses posts est souvent la clé de voûte d’un blogging régulier qui résiste à toutes les pannes d’inspiration et à tous les coups de mou. En rédaction web, on parle de calendrier éditorial.

En résumé, écrire un article par jour ou publier souvent sur son blog demande une véritable organisation mais surtout une capacité à faire tourner son générateur d’idées sur commande ! C’est un exercice stimulant et intéressant… Il a des avantages et des inconvénients et c’est pour cette raison que ce n’est pas « LA règle absolue à suivre » en matière de blogging.

Vous faites partie de la team « blogueur intensif » ou pas ? Si c’est le cas, quelles sont vos astuces pour publier souvent ? Sinon, aimeriez-vous publier plus souvent ? Qu’est-ce qui vous en empêche ?
Thèmes : S'organiser 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

77 commentaires sur “Écrire un article par jour sur son blog : mais comment font-ils ?

  • Thierry HENRY

    Merci pour ce super article qui est rassurant car aujourd’hui j’ai eu la panne sèche. Je n’avais vraiment pas envie d’écrire même si je m’y suis mis un petit peu mais comme beaucoup il me faut trois heures pour écrire un bon article. Enfin, je pense que je ne vais pas prendre de rendez vous avec mes lecteurs et continuer à publier selon mon planning perso et mon humeur.
    Encore merci pour cet article

    Répondre à Thierry
    • Marlène

      C’est parfois important de s’écouter quand l’envie n’est réellement pas là. A l’inverse, quand on a une phase de grande motivation, ça peut être stratégique d’en profiter pour écrire plusieurs articles histoire d’avoir de l’avance pour les périodes creuses.

      Répondre à Marlène
  • Eloïse - L'oeil d'Eos

    Article très intéressant qui permet de se poser les bonnes questions quant à son planning éditorial ! Pour ma part je fonctionne surtout aux idées, la liste est longue et je crois que pour le moment je n’ai pas encore de réel planning. Je consacre beaucoup de temps à mes articles car en général il s’agit de récits de voyages ou de guides… Je ne me vois donc pas faire 1000 mots pour un guide sur telle ou telle ville. Mais j’aimerais écrire quelques articles plus courts pour avoir « un jeu d’avance » lorsque je me lance dans des rédactions plus longues et de ce fait ne pas avoir trop de battements entre deux articles… Bref pas toujours évident de trouver son rythme et ses marques au début ! Mais je ne désespère pas ! En tout cas félicitations pour ton site, il apporte de bonnes réflexions aux nouveaux (ou pas) bloggeurs !

    Répondre à Eloïse
    • Marlène

      Merci de ton message !

      Tu pourrais aussi publier ton guide en plusieurs étapes au départ, et par la suite les rassembler en un seul et même article. Je l’ai fait pour mon guide sur le piratage de WordPress par exemple, qui était initialement composé de 5 articles distincts. Ça peut aussi passer par une réflexion sur le « planning », pour alterner un article long exigeant beaucoup de travail et un article plus « light ». Je teste ça depuis quelques temps et ça fonctionne plutôt bien, ça permet de publier des guides assez longs sans pour autant mettre son blog en pause pendant une éternité :)

      Répondre à Marlène
  • Stéphane

    Pour ma part, je fais partie des blogueurs non intensifs parce que la rédaction d’un article me demande beaucoup de temps de recherche et de réflexion (souvent + de 10 heures). De plus les aspects techniques nous pourrissent un peu la vie parfois (souvent ?).
    Toutefois je constate, comme le dit Marlène, que mon rythme s’accélère avec l’expérience parce que de nombreuses tâches deviennent plus facile. J’espère bientôt arriver à publier au moins 2 posts par semaine.
    Et vous avez donné un conseil majeur, Marlène, c’est qu’un blogueur doit avant tout être un grand lecteur !
    Merci pour ce très bon article !

    Répondre à Stéphane
    • Marlène

      Wow, plus de 10h pour un article ! Bon, je suis allée jeter un œil sur le blog et ça ne m’étonne pas du tout en voyant les articles en question. Mais dans votre cas, c’est aussi un gage de rentabilité pour le site. Le sujet est concurrentiel donc c’est la qualité et la richesse des articles qui peut faire la différence.

      Je pense que la lecture est un excellent stimulant pour l’inspiration et pour l’imagination !

      Répondre à Marlène
  • Jean-Luc

    Bonjour,
    Excellent article (cela se voit d’ailleurs au nombre de commentaires !), et qui fait du bien à lire. Car lorsqu’on explique qu’avec un travail et une famille c’est dur d’écrire un article par jour, beaucoup de blogueurs répondent « tu es simplement mal organisé ». Et oui, les plus productifs dans ce domaine sont souvent des étudiants ou des personnes sans emploi… Bref il n’y a pas de miracle.
    A bientôt.

    Répondre à Jean-Luc
    • Marlène

      Merci pour le commentaire ! Je pense aussi que ça dépend du type d’article que l’on écrit. Certains postent des billets de 400 mots qui demandent peu de recherches, d’autres optent pour d’autres formats… Quand on est perfectionniste, on met aussi plus de temps à peaufiner ses billets sans pour autant avoir des problèmes d’organisation. On ne peut pas vraiment se comparer les uns aux autres en la matière… Et tout le monde a-t-il envie de devenir un « blogueur en série » qui poste plus vite que son ombre ? Je ne pense pas !

      Répondre à Marlène
  • Famoh

    Bonjour,
    je découvre par hasard ton article et je l’ai trouvé tellement intéressant qu’il fallait que je te laisse un commentaire!
    Je tiens un blog de cuisine, et au tout début je stressais pour la rédaction de mes articles car je voulais(trop)bien faire.
    A force de surfer sur d’autres sites on se compare évidemment et ça peut (légèrement)démoraliser.
    MAIS je me rappelle fréquemment pourquoi j’ai voulue ce blog et cela me permet de garder les pieds sur terre et d’être dans la réalité de MA vie.(gestion appartement, vie de couple, enfants, …).
    A moins d’avoir du personnel de maison et des nourrices pour chaque enfants, oui je pourrais écrire un article par jour (voir plus)
    Alors j’écris quand je veux et que je peux tout en essayant de garder une régularité.
    Voilà mon avis.
    Bonne continuation.

    Répondre à Famoh
    • Marlène

      Comment ? Tu veux dire que tu n’as pas encore de majordome ! ;) Il ne faut pas oublier que dans la blogosphère, il y a encore beaucoup de jeunes qui sont lycéens ou étudiants et ont donc plus de temps libre que celui dont on dispose une fois qu’on est dans la vie active, avec une famille, etc. Se comparer n’est pas toujours une bonne idée.

      Et puis, mieux vaut des articles de qualité écrits à son rythme qu’une course à la quantité où on doit soit sacrifier la qualité, soit sacrifier son propre équilibre, avec du stress et une baisse de confiance en soi (« Pourquoi je n’y arrive pas alors que les autres publient souvent »). Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Sophia

    Bonjour, je découvre ton blog et je dois dire que je le trouve très intéressant et plein de bons conseils. J’ai créé mon blog il y a 6 mois et j’avais beaucoup de mal à me lancer. Pour tout avouer, j’aime écrire mais j’ai honte de mon style. L’idée d’un blog sur le voyage me travaillait depuis des années mais je n’osais pas me lancer à cause de cette raison. Aujourd’hui je m’y remets tout doucement en préparant mes articles à l’avance et en me mettant une contrainte d’un article par semaine. En tout cas, je vais suivre assidûment ton blog :)

    Répondre à Sophia
    • Marlène

      Merci Sophia ! Pourquoi cette honte ? Ton blog a un design très clean et je ne vois rien de choquant dans ton style d’écriture ;) Dans la blogosphère, il y a toutes sortes de styles : certains écrivent comme ils parlent, d’autres adoptent un « entre deux », certains optent pour un langage très soutenu… et il y a toujours des lecteurs qui trouvent leur compte dans chaque style !

      Répondre à Marlène
  • Caro Bleue Violette

    Je découvre ton blog avec cet article que j’ai trouvé très intéressant. Je suis dans ma sixième année de blogging, je cherche désormais à semi-professionnaliser mon blog (pour compléter mon activité de journaliste pigiste dans le civil)et on m’a conseillé de poster une fois par jour, ce que j’essaie donc de faire en ce moment – enfin je suis partie sur cinq fois par semaine, pas de publication le weekend (je me dis que ça laisse le temps à ceux qui ne l’ont pas eu de rattraper mes billets de la semaine et à mois d’écrire en avance). Je planifie beaucoup et je n’ai pas de souci d’inspiration, étant donné que pour moi tout est prétexte à un billet – mais il est vrai que ça demande néanmoins un rythme d’écriture soutenu :-)

    En revanche, pour le coup, c’est vrai que j’ai du mal à simplement vivre les choses sans penser au blog, je suis tout le temps en train d’écrire dans ma tête… c’est l’effet secondaire du blogging intensif ^^

    Répondre à Caro
    • Marlène

      6 ans ! Chapeau :) Je crois que bloguer dans une perspective semi-professionnelle ou professionnelle insuffle aussi beaucoup de motivation et d’énergie pour surmonter les petites contraintes que ça implique. A l’instar du chef d’entreprise, tu sais que tu travailles « dans ton propre intérêt ».

      Répondre à Marlène
  • Delphine

    Bonjour Lou
    Pour apporter de l’eau à ton moulin, et peut-être un sujet pour un prochain article (?) je dirais que oui, comme tu le dis ça dépend des sujets (Je couds, comme Mousse ci-dessus). Effectivement certains sujets ne se prêtent pas à une publication quotidienne.
    Je lis pas mal de blogs plus ou moins régulièrement, et ça indépendamment de leur fréquence de publication. Je trouve que certaines blogueuses se livrent tellement (en lifestyle, c’est finalement le sujet qui se prête le mieux au blogging intensif je crois) que ça me met parfois mal à l’aise.
    J’aime lire, commenter aussi (je crois que je commente plus que je n’écris sur mon propre blog, il doit y avoir une explication!) mais quand ça touche à l’intime, aux sentiments… J’ai plus de mal. J’en aurais des choses à raconter dans la veine de ce que je lis, mais j’estime que ça n’a rien à faire sur mon blog.
    Je crois que notre façon de bloguer (et probablement la fréquence aussi du coup) est fonction de notre nature profonde, de notre caractère. Et je crois que du coup mon blog ne reflète pas vraiment ce que je suis et ce que je pense parce que je ne m’y livre pas.
    Je trouve ça dommage.
    Publier plus souvent? oui, j’aimerai… mais le temps manque (la couture, les photos… c’est chronophage!). Et surtout j’aimerai le faire mieux!

    Répondre à Delphine
    • Marlène

      Je choisis de ne pas raconter ma vie non plus. Pour beaucoup de blogueuses ça semble être quelque chose de « naturel », pour ma part j’ai eu quelques mauvaises expériences sur le web qui m’amènent à être prudente quant à la protection de ma vie privée… et j’ai tendance à penser que raconter sa vie n’intéresse personne. On peut aimer la personnalité qu’une blogueuse exprime à travers ses avis mais dans le fond, j’ai l’impression que chacun like/commente/apprécie des choses qui lui sont utiles ou qui font réagir. L’intérêt du post de « pur racontage de life », je n’y crois pas trop :) En revanche, j’ai l’impression que plus une blogueuse devient « connue », plus les lecteurs ont justement envie de mieux cerner la personne pour ce qu’elle est.

      Répondre à Marlène
    • Delphine

      Je crois que pour beaucoup c’est naturel de se raconter :). En tout cas c’est comme ça que je les imagine dans la vraie vie :D
      Certaines personnes sont très secrètes, et pour les connaître vraiment il faut prendre le temps de leur poser des questions ET d’écouter leurs réponses.
      D’autres sont très volubiles, et quand les unes se retrouvent en face des autres la communication est parfois compliquée tant ce naturel a tendance à prendre toute la place :).
      Je crois que chacun s’adapte et communique sur le net un peu comme il le ferait dans la vraie vie, essayant de trouver l’équilibre. Tâche assez ardue quand on a à l’esprit que le net est un lieu public et que parler de soi sur son blog équivaut (pour certaines blogueuses connues, mais j’en suis très loin ^^) à hurler sa vie dans un mégaphone sur le parvis de la tour Eiffel en plein juillet.
      Chacun like/commente les choses qui le font réagir, oui je pense que c’est valable pour certaines personnes…
      Pour d’autres qui aiment commentent, partagent et ont un avis sur tout… Parfois je me demande si ce n’est pas juste pour gagner en notoriété/visibilité. Perso j’en suis incapable : je ne m’exprime que quand j’estime que c’est intéressant pour les lecteurs éventuels (et c’est en ce sens où je pense qu’on est sur la toile comme on est dans la vraie vie, parce que je suis comme ça dans la vie de tous les jours aussi. Un handicap sur la toile, probablement…).
      Le cas des blogueuses connues est particulier, je suppose qu’elles vivent le blogging d’une façon un peu différente. Un peu comme une célébrité vivrait sa vie « privée » à la différence qu’elles choisissent le contenu de leur blog, ce que ne font pas les célébrités découvrant leurs photos de vacances dans Clo*er.
      Ceci étant, je pense qu’il n’y a que quand on se livre un peu qu’on arrive à construire de vraies relations (parce qu’alors nos lecteurs peuvent s’identifier un peu à nous et avoir alors envie d’engager la conversation) et c’est dans ce sens que j’aimerai aller… Parce bloguer toute seule, c’est ennuyeux quand même :D
      Sinon, rien à voir… il y a une raison particulière pour laquelle on ne peut pas suivre les commentaires sur ton blog? J’aime bien recevoir des notifications par email quand j’ai une réponse à un commentaire :)

      Répondre à Delphine
    • Marlène

      Je ne pense pas que se livrer soit un ingrédient indispensable pour atteindre le succès… dès lors qu’on choisit sa thématique en conséquence ! Certains blogueurs arrivent à partager des bribes d’expérience personnelle sans jamais réellement dévoiler leur vie privée, sur des sujets comme le développement personnel ou le web justement ; ils ont à la fois ce lien avec des lecteurs dont tu parles et ils vivent de leur blog (=> succès) mais ce ne sont pas des thématiques lifestyle. Le lifestyle – et je suis la première à m’en rendre compte sur l’autre partie de mon blog – implique de parler un peu de soi et quand on n’est pas à l’aise avec l’idée, rien à faire !

      Pour les commentaires, je dois m’en occuper ! Je n’aime pas le plugin Jetpack qui permet d’avoir cette fonctionnalité donc il faut que je prenne le temps d’en tester un autre et de modifier mon code (comme j’ai créé le design de ce blog moi-même, j’ai personnalisé le code des commentaires et par défaut les plugins ne peuvent donc pas agir dessus).

      Répondre à Marlène
  • Mousse

    Comme tu le dis, cela dépend aussi beaucoup du thème du blog. Pour la couture, c’est quasi impossible de tenir un tel rythme, même pour les plus productives. Car il ne suffit pas d’écrire, derrière, il faut produire! Puis photographier, retoucher si nécessaire, chercher de nouvelles inspirations, apprendre parfois des techniques qu’on ne maitrise pas toujours au début… Donc un article par jour, ça me fait sourire, mais tant mieux pour celle qui y parviennent.
    Personnellement au départ je m’étais fixé un objectif plus raisonnable : 1 projet par mois, avec mon boulot, difficile de faire plus. Mais quand je n’y arrivais pas, ça me stressait, alors qu’au départ, je me suis remise à coudre pour me détendre. Pour moi ce n’est pas normal de culpabiliser pour ça, ce n’est qu’une activité annexe, il n’y a aucune obligation, je ne dois rien à personne.
    Pour que cela reste un plaisir et un moyen de se détendre, j’ai laissé tomber les objectifs de publications, et surtout je me promène moins chez les autres, parce que c’est limite un concours de vitesse pour certains.
    Depuis, je profite pleinement, je prends le temps de faire de belles finitions, d’expérimenter des choses, comme faire mes propres patrons, tout en ébauchant mon pavé pour ne pas avoir à tout faire d’un coup à la fin.
    C’est vrai que je publierais plus en mettant 3 photos accompagnées d’un laconique « patron machin, je suis contente blabla, point », mais je n’ai pas envie de tout expédier pour aller plus vite, alors pourquoi se forcer?
    Au final, la chose qui compte le plus, c’est ce qu’on a vraiment envie de faire, pas ce que les autres voudraient voir.

    Répondre à Mousse
    • Marlène

      C’est vrai que sur un sujet comme la couture, ce serait compliqué d’écrire tous les jours ! A moins de proposer une alternance entre la présentation d’un projet et de petits articles courts sur un aspect technique, matériel, une petite astuce, la présentation d’un e-shop de tissus/accessoires, etc. Mais je pense que tu tournes vite en rond à un tel rythme !

      Répondre à Marlène
  • GUERARD

    Merci beaucoup pour cet article, je suis blogeuse depuis un an et j’ai souvent peur de pas générer assez de publication et c’est source de stress !! Je vais prendre le problème d’un autre point de vue !! Au plaisir de te lire !!

    Répondre à GUERARD
    • Marlène

      J’en parlerai dans un autre article mais l’intérêt de publier très souvent est surtout d’avoir vite du trafic sur son blog. En publiant moins souvent, tu mettras plus de temps à évoluer que quelqu’un qui publie tous les deux jours mais au niveau de la relation avec les lecteurs, ce n’est pas un handicap tant que tu es régulière. Il y a des blogueuses qui publient une fois par semaine et que je lis avec plaisir !

      Répondre à Marlène
  • Estampapier

    Ravie de lire cet article. Je poste régulièrement des articles, parce que je partage ce que je crée et donc beaucoup de photos. Parfois je n’ai plus d’idée pour écrire, mais finalement en écrivant viens une idée rigolote, un évènement dans mon quotidien qui fait le lien avec le sujet et hop! Je ne me mets pas la pression du tout, j’écris par plaisir. Je réfléchis souvent dans la journée à ce que je vais écrire et c’est vrai plus on écrit et plus c’est facile, j’essaie de garder la petite étincelle pour que le lecteur ai envie de revenir. Ne pas se prendre la tête et avoir de l’humour. J’adore tous ces bons conseils qui sont précieux. Merci!

    Répondre à Estampapier
    • Marlène

      Tes créations sont magnifiques ! Merci beaucoup de ton commentaire.

      Répondre à Marlène
  • 4dial

    Ecrire une longue liste d’article et noter de nombreuses idées permet de rédiger un maximum d’articles. J’essaie d’écrire un article par jour pour le lancement d’un futur blog mais c’est très difficile. Je prends le train une heure le matin et pareil le soir, j’en profite pour écrire mais maintenir le rythme est périlleux.

    Répondre à 4dial
    • Marlène

      Je tiens aussi une liste d’idées pour ce blog :) Écrire tous les jours est une bonne discipline, reste à savoir si publier tous les jours est une bonne solution ! Si le rythme te semble périlleux aujourd’hui, tu le réduiras sûrement par la suite parce qu’une fois le blog lancé, tu as bien d’autres choses à gérer à côté de l’écriture elle-même… Autant éviter le stress.

      Répondre à Marlène
  • Manue

    Encore un article intéressant :) j’ai commencé mon blog quand j’étais au chômage, j’avais du temps et je m’étais dis que c’était donc le bon moment. Mais même à ce moment je ne publiais pas plus de 2 articles par semaine. Maintenant je n’en publie plus qu’un par semaine parce que je suis incapable de m’organiser, de prendre le temps comme il le faut et je fais souvent les choses au dernier moment. J’admire les blogueurs qui arrivent à publier souvent et qui ont des articles de qualités.

    Répondre à Manue
    • Marlène

      Merci ! Je crois qu’on a tous des choses qu’on admire chez d’autres blogueurs :)

      Répondre à Marlène
  • Aix Parisienne

    Et bien j’étais blogueuse intensive (comme tu le décris si bien) lorsque j’étais au chômage. Depuis c’est ingérable. Entre boulot et écriture de livre, plus le temps de faire des articles de qualité. Et mieux vaut faire moins et bien que beaucoup et moyen, pas vrai?

    Répondre à Aix
  • Red Hair & Beauty

    J’ai adoré ton article ! Il est constructif, très bien écrit, et j’ai passé un agréable moment en le lisant. C’est vrai que ce n’est pas toujours simple de concilier son blog avec la vie perso, la vie professionnelle etc, mais quand on aime, on trouve toujours un peu de temps :)

    Répondre à Red
    • Marlène

      Merci ! Je suis d’accord avec l’idée qu’on arrive toujours à dégager un peu de temps quand on aime quelque chose… mais parfois, ce peu de temps n’est pas suffisant pour bloguer régulièrement. Tant qu’on le sait, ça va, on ne sera pas déçu si on met très longtemps à être lu. Mais quand tu ne peux bloguer qu’une fois par semaine par exemple, ça veut dire que là où d’autres auront publié 3 articles, tu n’en auras publié qu’un… tu mettras sans doute plus de temps à avoir des lecteurs réguliers et ça peut être décourageant quand on débute :)

      Répondre à Marlène
  • Les Mots de Julia

    Article très instructif ! Merci beaucoup !

    Personnellement, j’essaie de publier un article tous les 3 jours environ, maximum 4. Pour ne pas être en « retard » dans mes publications, j’essaie de prendre de l’avance. Lorsque j’ai une idée, je la note quelque part puis je la développe dans un brouillon dès que je peux (et surtout dès que j’en ai envie). Il faut dire aussi que j’ai énormément de temps libre pour l’instant. Je ne sais pas ce qu’il en sera dans quelques mois.

    Mais dans tous les cas, je refuse de m’imposer quoi que ce soit. Le blogging c’est avant tout du plaisir et non une contrainte !

    Répondre à Les
    • Marlène

      Tant mieux si tu as trouvé le rythme qui te convient ! Merci pour ton commentaire :)

      Répondre à Marlène
  • AmandineDismoimedia

    Que dire de plus ? L’envie et la sincérité sont la clé de voûte de la longévité d’un blog et à la base de l’écriture. J’ai envie d’échanger et d’apprendre sur un domaine qui me passionne, j’en apprend autant à écrire qu’à lire.
    Et effectivement le temps et la pratique changent bien des choses, je pense qu’au début, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier blog on a tendance à passer plus de temps à étudier et observer la blogosphère qu’à réellement en faire partie. J’ai mis du temps avant de tirer profit des avantages d’Hellocoton.
    Pour ce qui est de la publication, j’ai toujours trouvé bizarre de se mettre en tête un agenda pour ce qui est supposé être une passion. Finalement c’est pas si bête. Sauf que mon principal problème c’est la concentration. J’ai pas mal de chose en tête et il suffit de voir un sujet intéressant pour me donner envie d’écrire dessus. Du coup j’ai un tas de brouillon qui traîne. Je devrais peut-être faire une thématique mais je me sentirai mal si je loupais le rdv ou si tout simplement le jour où je devrais traiter d’actualité j’ai juste envie de faire un tour dans les archives d’un journal.

    Répondre à AmandineDismoimedia
    • Marlène

      Tu sais, je crois qu’on voit souvent le fait de faire un planning comme quelque chose de rigide, qui empêche de suivre ses inspirations du moment. C’est tout sauf ça et c’est l’une des choses que je raconterai dans mes articles de la semaine prochaine ;)

      Répondre à Marlène
  • Laëtitia

    Des fois, je me dis que si toutes les idées qui me passent par la tête pouvaient être instantanément converties en articles, ce serait chouette ! Mais bon, on n’aurait peut être pas autant d’idées si on avait pas une vie bien remplie à côté… Alors, peut être qu’effectivement, publier un article chaque jour n’est possible que pour les blogueurs professionnels… Mais avec un peu d’organisation, je pense qu’on peut mettre en place des rendez-vous avec nos lecteurs de façon régulière, mais sans forcément se mettre la pression. Après tout, si mon article du lundi n’est prêt que le mercredi, je suis sans doute la seule à m’en inquiéter !

    Répondre à Laëtitia
    • Marlène

      Pfff WordPress pourrait quand même inventer un plugin pour ça, hein ! « Entrez votre idée dans la case A, votre article ressort automatiquement dans la case B » ^^ Ça servirait bien les jours où on est fatiguées ! Blague à part, c’est ce que font certains blogueurs pro, aux USA en particulier : ils embauchent des rédacteurs pour écrire du contenu à leur place sur un thème donné, par exemple pour des articles chronophages qui demandent beaucoup de recherches. C’est une pratique assez étrange mais il faut s’imaginer aussi des blogs qui ne sont plus de « petits blogs » mais des usines multi-rédacteurs ! Du coup ça ne semble choquer personne.

      Répondre à Marlène
  • Marion

    Bonjour!
    Je « débarque » sur ton blog grâce à ta Une Hellocoton (félicitations!) et je suis vraiment ravie de la découverte!
    J’ai un blog depuis un an maintenant et au début, je n’étais pas du tout organisée, je postais quand je le pouvais, sans jour ni rythme fixes. Aujourd’hui, je me suis fixée des jours pour publier et je trouve que cela m’aide beaucoup! J’essaie de poster deux fois par semaine. Si j’ai de une inspiration débordante, alors je garde mes articles « sous le coude » pour les périodes où j’ai moins le temps, où il fait un temps trop pourri pour prendre des photos, etc.
    J’essaie aussi de varier les sujets car j’ai choisi d’avoir un blog généraliste (j’essaie d’alterner les articles cuisine, beauté, sorties…).
    Mon blog est une passion de laquelle je ne vis pas, donc cela n’aurait pas de sens de me mettre la pression. On la vit déjà assez par ailleurs! Le principal, c’est que cela continue à nous faire plaisir!

    Répondre à Marion
    • Marlène

      Merci Marion ! C’est exactement ce que j’avais dit à la blogueuse qui me demandait mon avis sur les « jours de publication définis ». Ça sert avant tout pour soi, pour se motiver, pour s’organiser… ça n’empêche pas d’écrire en dehors de ces jours précis si on est inspiré, c’est plus une aide qu’une obligation je trouve !

      Répondre à Marlène
  • Délice Céleste

    Ton article est très bien rédigé, c’est vrai qu’un blog ne doit pas être source de stress mais de plaisir. Au départ, je publiais comme ça, n’importe quand. Puis j’ai eu envie de me fixer cet objectif, comme tu le dis, tous les lundi, mercredi et vendredi à 6h45, un nouvel article.

    Pour bien m’organiser et savoir ce dont je vais parler j’ai un tableau (Google Drive pour le remplir de n’importe quel PC/smartphone) avec les mois puis les jours (donc uniquement les n° des lundi/mercredi/vendredi), la rubrique et enfin le sujet à traiter (j’ai un blog de cuisine, mais ça marche aussi bien avec le reste).

    Parfois, j’ai un à deux mois remplis sur ce tableau, je sais donc de quoi je vais parler et quand, aussi. Alors après ça, il me reste à cuisiner/photographier/écrire et programmer mes articles (souvent le week-end, parfois pendant ma pause du midi au bureau). Mais voilà, c’est toujours un réel plaisir d’écrire ♥

    Répondre à Délice
    • Marlène

      Merci ! Je vois que tu es ultra organisée ! J’ai justement prévu de parler de ce système de calendrier éditorial la semaine prochaine parce que je suis convaincue que c’est une très bonne manière de s’organiser et de ne pas tomber dans un blogging « surmené ». On a déjà bien assez de stress comme ça en dehors des blogs :)

      Répondre à Marlène
  • titval

    Je blog depuis très longtemps, mais pendant des années le contenu de mes articles étaient très léger. Un peu de scrap… une photo avec quelques mots. Mon blog était plus mon « carnet de notes ». Et puis récemment j’ai décidé de changer pour en faire des articles avec plus de contenu. J’ai très peu de visites, très peu de commentaires et je ne suis pas du tout à la recherche de visites. J’aime l’évolution qu’il a pris mais je suis consciente que je manque de talent pour en faire un blog « Star ». N’empêche que depuis début 2015 j’ai pris la décision de poster un article par semaine avec du contenu (+ mon article de la photo par semaine mais qui n’a pas énormément de contenu). Bref j’évolue, ca me demande un peu plus de travail mais je ne me mets pas la pression. Je le fait apres ma journée de travail une fois les enfants couchés (après 21h30).
    Pour l’inspi, je me créé des articles avec seulement un titre en brouillon dès qu’une idée se pointe. Parfois je le jète, parfois le brouillon reste la des semaines sans évoluer, je le réouvre, j’écris une phrase et ne trouve pas l’inspi. J’y reviens le lendemain.
    Vais je tenir le rythme? Je ne sais pas… nous verrons bien. Mais j’apprécie de plus en plus le fait de réfléchir a du contenu.

    Répondre à titval
    • Marlène

      Merci de ton commentaire ! Ça ne doit pas être facile de gérer un blog avec régularité une fois qu’on a des enfants, tu as du mérite comme toutes les mamans blogueuses. Mais ça fait peut-être du bien aussi d’avoir son petit espace à soi. Pour ce qui est des « blogs stars », je pense qu’au-delà du talent, il y a beaucoup d’investissement personnel et de patience… voire de sacrifices.

      Répondre à Marlène
  • Noémie

    Très bel article , il m’a fait sourire quand tu parles des bloggers qui stressent pcq ils sont en retard dans la rédaction d’un article ça m’arrivait surtout au début mais comme tu dis au fil du temps on s’habitue à la rédaction des articles :) merci pour ton article en tout cas

    Répondre à Noémie
    • Marlène

      De rien, merci de ton commentaire ! Je pense aussi qu’au fil du temps, on apprend à lâcher prise un petit peu, à moins se prendre la tête avant de publier. On a peut-être plus confiance en soi une fois qu’on commence à avoir des lecteurs réguliers :)

      Répondre à Marlène
  • Véronique

    Je fais partie des blogueuses qui écrivent un billet par jour pour son blog mais aussi pour d’autre dans le cadre du travail ! Après, c’est vrai qu’une partie de mon travail est proche de celui d’une rédactrice web donc même si je ne gagne pas d’argent avec mon blog, il y contribue indirectement puisqu’il me permet de me faire connaître etc. C’est la spécificité de la double casquette freelance et blogueuse. Les deux allant de pair dans mon cas !

    Répondre à Véronique
    • Marlène

      Oui, c’est l’avantage quand tu blogues sur des sujets en lien avec ton métier… et j’imagine aussi que ça peut t’inspirer des articles, en fonction de ce que tu vis au quotidien dans ton job !

      Répondre à Marlène
    • Véronique

      En effet. C’est là où mon blog culture sera lui vraiment un blog purement amateur rédigé pour le plaisir (même si j’ai toujours le réflexe SEO/CM/UX etc) et qui nécessite pour moi plus de travail, moins de publications etc. J’irais pas au-delà de deux articles semaines !

      Répondre à Véronique
  • Catwoman

    Tu as fait un article très intéressant et c’est clair que le blogging est un sacré exercice au final !!!

    Pour ma part, il fut une époque où je publiais tous les jours, voire plus. Mais au bout du compte, je me suis lassée et j’ai voulu donner une autre direction …

    J’ai zéro ligne éditoriale, je ne veux pas trop parler de ma vie privée. Donc, selon l’inspiration et l’envie du moment, et les possibilités (aussi), c’est 3 ou 4 articles par semaine, exceptionnellement 5 … Et, honnêtement, je suis contente de tourner comme ça ;-)

    Répondre à Catwoman
    • Marlène

      Merci (pfiou en grande fan de Batman je suis émue d’avoir Catwoman en personne qui commente sur mon blog !). Déjà, 4 voire 5 articles c’est énorme ! Je crois que parfois, à vouloir trop en faire en pensant que c’est mieux, on s’épuise à la tâche et on perd le goût d’écrire. Je pense à une blogueuse qui écrivait tous les jours et qui d’un seul coup a tout lâché et disparu pendant longtemps. C’est le risque quand on s’impose un rythme comme ça !

      Répondre à Marlène
  • Malicia

    Je bloguais tous les jours à mes débuts, maintenant je n’en ai plus envie car manque de temps et puis un peu moins d’inspiration ;)

    Répondre à Malicia
    • Marlène

      Ça reviendra peut-être… et si ça ne revient pas, tu auras quand même vécu une aventure sympa :) On apprend toujours sur soi en tenant un blog !

      Répondre à Marlène
  • ifeelblue

    Écrire un billet par jour me parait juste surhumain! enfin quand on bosse à côté, quoi. Perso, j’essaie de publier 3 fois par semaine, mais sans me mettre la pression. Parfois j’ai moins d’inspiration, parfois j’ai un pic d’inspiration et du coup j’ai quelques articles en stock… Bref ça dépend, quoi. Après, vu le type d’articles que j’écris et le fait que j’aime écrire des articles assez courts, c’est pas trop chronophage comme activité. Je passe plus de temps à lire d’autres blogs au final ^^

    Répondre à ifeelblue
    • Marlène

      En soi, écrire un billet par jour ne me paraît pas impossible quand ce sont des billets courts… mais un blog, ce n’est pas que de l’écriture, c’est comme tu dis aller lire ce qu’écrivent les autres, être actif sur les réseaux sociaux, etc. Et c’est la somme de tout ça qui me paraît surhumaine ! Je suis convaincue en plus qu’on a besoin de faire des breaks, de prendre du recul, d’aller faire et voir d’autres choses pour être plus inspiré ensuite :)

      Répondre à Marlène
  • Lili

    Je publie 5 jours par semaine mais ça n’a pas toujours été le cas. Je tiens mon blog depuis près de 7 ans donc ça dépend des périodes. J’y consacre du temps au quotidien, tôt le matin, un peu le soir, pas mal le week-end et les vacances. C’est une vraie déformation mais j’ai envie de parler de tant de choses ! :-/ Je me prive peut-être, sans doute, d’autres bons moments mais ça reste un choix :-)

    Répondre à Lili
    • Marlène

      7 ans ! Félicitations :) Je comprends tout à fait que ce soit une « voie d’épanouissement », j’ai vécu de l’un de mes sites web pendant plusieurs années et même si c’était un job, c’était tellement stimulant à gérer que ça valait bien quelques sacrifices. Là où c’est difficile, c’est si tu perds la dimension plaisir et que tu ne vois plus que la contrainte.

      Répondre à Marlène
  • The Flonicles

    Comme tu le dis, ça dépend de la rapidité d’écriture, et je pense que ça dépend vraiment de chaque personne. Personnellement je publie souvent, rien n’est calculé, c’est juste que je suis hyper rapide, si je l’étais moins je ne me mettrais pas la pression pour publier plus. Le plus important comme tu le dis dans ton intro, c’est qu’il n’y a pas de rythme idéal, donc ça ne sert à rien de regarder ce qui se fait sur les autres blogs et de vouloir faire la même chose, publier très souvent n’est d’ailleurs pas forcément en rapport avec la fréquentation du blog ou son succès :)

    Répondre à The
    • Marlène

      Exactement ! Le succès d’un blog ne repose pas que sur un seul paramètre (et heureusement). Il y a pas mal d’exemples de blogueurs à succès qui n’ont pas pour autant un rythme intensif… et puis, le rythme est aussi amené à évoluer au fil du temps.

      Répondre à Marlène
  • fafa expat

    Intéressant… pour ma part je fais toujours tout au feeling. J’écris quand j’ai le temps et l’inspiration, je n’ai pas de rythme imposé. Comme tu le dis il y a le travail, la vie de famille, les sorties, la vie sociale, du coup moi personellement çe ne me laisse pas de temps pour bloguer de manière intensive!

    Répondre à fafa
    • Marlène

      Le principal c’est que tu te sentes bien dans ton rythme de blogging :) Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Julia

    Sympa ton article !

    Répondre à Julia
  • Emilie

    Bravo pour la UNE ! J’écris beaucoup mais cela reste un plaisir ^^

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      Merciiiii (franchement, faire la Une d’Hellocoton ça donne la pêche pour commencer la semaine. Même pour la finir d’ailleurs. Au milieu aussi). L’avantage quand tu raisonnes « au plaisir » sur un blog c’est que tu ne culpabilises pas si tu ne peux pas écrire je trouve !

      Répondre à Marlène
  • Juriste in the city

    J’arrive à tenir un rythme de 3 billets par semaine mais quand on travaille en flux tendu comme moi (pas ou presque pas de billet de côté), ce n’est pas toujours simple. Et comme je fais des billets d’humeurs, ce sont des billets assez long à écrire je trouve.
    Je ne le vis pas comme une contrainte mais plutôt comme une gymnastique et lorsque vraiment je n’ai pas d’idées, et bien je m’accorde une pause. Sans culpabilité parce qu’après tout, je suis chez moi sur ce blog :)

    Je découvre à peine ton blog et je deviens une vraie fan ;)

    Répondre à Juriste
    • Marlène

      Merci et bienvenue :) Pour les billets d’humeurs, j’ai l’impression que ça dépend beaucoup des gens en fait : pour certains, la réflexion « sort toute seule » et c’est rapidement écrit tandis que d’autres se posent beaucoup plus de questions. En tant que perfectionniste, je sais que j’ai tendance à essayer d’envisager TOUS les angles possibles sur un même sujet donc j’y passe du temps, là où un autre blogueur se concentrerait peut-être naturellement sur une seule question, en se disant « J’ai bien le temps de parler du reste plus tard ».

      Répondre à Marlène
  • Letizia

    Mon blog concerne les voyages du coup c’est un peu difficile d’écrire tous les jours puisqu’il faut quand même voyager pour écrire :) J’essaie de publier un voir deux articles par mois (ça dépend mon emploi du temps) et je crois que ça me va comme ça. Des fois ça me fait un peu peur parce que mes statistiques baissent dangereusement quand je ne publie rien mais ce blog c’est un peu un prolongement de mes voyages un peu spéciaux et ça me va comme ça.
    Sérieusement un article te prend 3h? Il me faut au moins une semaine pour tout lire, chercher des infos dans tous les papiers que j’ai ramené et ensuite écrire, retoucher les photos… Je ne pourrais jamais (à part si je perds mon travail lol) écrire tous les jours un article.

    Répondre à Letizia
    • Marlène

      Comment ? Tu veux dire que tu ne visites pas un pays par jour ? Pffff, petite joueuse, va ! ;) Je plaisante, je me rends compte à l’échelle de ma petite rubrique Sorties sur le blog lifestyle que ce sont des articles ultra longs à écrire pour la plupart : entre le voyage/la sortie elle-même, les photos, les informations à chercher, l’écriture, etc, c’est impossible de publier aussi souvent que sur d’autres thèmes !

      Je ne mets pas 3h par article mais certains sont très longs à écrire, en particulier quand c’est un peu technique, j’essaie de ne pas me reposer uniquement sur mes connaissances mais d’en profiter aussi pour consulter des sources récentes sur le sujet histoire de vérifier que ça n’a pas changé depuis que j’ai appris telle ou telle chose.

      Répondre à Marlène
  • Margarida

    Coucou,

    Cela fait quelques jours que je veux laisser un petit commentaire chez toi mais… je ne trouvais pas le temps :-) ! Voilà !

    Très intéressant article. Tu le dis très bien, tout réside dans la temps qu’on peut consacrer à notre blog et aussi à notre vie privée/vie de famille.

    Pour ne pas angoisser, ni regretter, il me semble qu’une des aspects les plus importants est de ne pas se mettre la pression. Les blogs ça peut aussi devenir chronophage, comme les réseaux sociaux et ce n’est pas bien…

    Personnellement, je ne me suis jamais fixé de vrai planning, parfois j’ai plus de temps, donc j’écris plus, parfois j’en ai moins donc il y a moins d’articles.

    Belle journée !

    Répondre à Margarida
    • Marlène

      C’est bien si tu arrives à trouver cet équilibre, ce n’est pas toujours évident et parfois, on s’imagine que tout le monde va nous en vouloir si on ne publie pas alors qu’en fait, les lecteurs sont très tolérants :)

      Répondre à Marlène
  • Cavali'Erre

    Moi aussi, je me demande toujours comment ils font pour publier au quotidien. J’ai fixé des rdv sur le blog pour me donner des objectifs, ça m’aide à ne pas oublier, mais je n’arriverais pas à écrire tout les jours! Et je ressens vraiment le fait que mon humeur influe sur mon envie d’écrire!

    Répondre à Cavali'Erre
    • Marlène

      Oui, c’est fou ! Il suffit d’être un peu fatiguée, que la météo soit maussade, qu’on ait d’autres choses en tête… et l’inspiration s’en ressent. C’est dans ce genre de contexte que la planification d’articles te sauve la vie mais encore faut-il avoir eu le temps d’écrire des articles d’avance !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Ah mais quel article, je dévore ton blog à chaque post. Ce sujet me parle car comme tu l’as peut-être remarqué je fais partie des personnes qui publient un article par jour. J’ai souvent des demandes sur le blog pour savoir comment je fais, et j’évite souvent d’y répondre car la réponse est tout simple (mais malheureuse): je fais partie de ces gens qui peuvent car ils ont dû du temps à cause d’une raison que tu as cité (mais pas les vacances ou le congés maternité). Bon bref, je ne veux pas m’étendre sur cette partie car j’espère qu’elle prendra bientôt fin. Avoir ce blog m’aide beaucoup à relativiser justement cette absence dans ma vie. C’est une activité qui règle mes journées, qui m’aide à garder l’esprit vif et à réfléchir sur des sujets, à écrire et à ne pas déprimer. C’est une bonne occupation pour ne pas glander en pyjama et garder du lien social.
    Alors j’avais peser le pour et le contre de l’article quotidien et j’ai sauté le pas en instaurant des rdv sur mon blog. Certaines jours de la semaine sont dévolus à une thématique précise (humeur le mercredi, cuisine le samedi, vernis le dimanche). ça m’aide beaucoup car comme ça je peux mieux tenir mon planning, j’anticipe mes besoins. J’avais écris un sujet en août sur comment je travaille l’inspiration sur mon blog (il est dans le dossier Hellocoton du blogging pour la partie inspiration). je ne m’excuse jamais si je n’ai pas le temps de boucler un article, par contre j’annonce qu’il n’aura pas lieu.
    Bises

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Merci Miss ! J’ai pensé à toi en écrivant l’article car il y a quantité ET qualité chez toi, ce qui n’est pas le cas partout ! J’espère aussi que cette période ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour toi, en tout cas c’est une excellente manière d’occuper son temps et de développer plein de compétences tout en étant utile à d’autres personnes. Et le sentiment d’utilité, c’est précieux !

      Répondre à Marlène
  • Tribulations d'une quinqua

    J’aimerais pouvoir être plus productive, mais parfois il me manque l’inspiration, ou bien j’ai l’inspiration mais je ne me sens pas prête à la coucher sur le papier ou plutôt sur l’écran. Il y a le manque de temps, mais je dois avouer qu’à mon âge les enfants sont grands et se débrouillent, je vis la plupart du temps seule, donc les soirées sont souvent dédiées au blog. Mais pour pouvoir « remplir » un blog, il faut aussi vivre vraiment, avoir des choses , des évènements à raconter. Donc, non seulement il faut avoir le temps de bloguer mais surtout se donner le temps de vivre des choses :)

    Répondre à Tribulations
    • Marlène

      Tu n’imagines pas à quel point je suis d’accord avec toi… et c’est vrai que c’est un aspect dont je n’ai pas parlé dans l’article. Dans pas mal de thématiques tu ne peux pas te passer de ce côté « vraie vie »… et accessoirement, il est aussi super important pour garder la bonne distance par rapport à son blog. Vivre des choses à côté, c’est se rappeler que tout ne tourne pas autour du blog.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.