Comment créer un site de test de produits ?


Vous souhaitez créer un site pour réaliser des tests de produits et monétiser ensuite ces tests à travers l’affiliation par exemple ? Dans cet article, je vous propose de découvrir des conseils pour vous lancer dans ce type de site web, ainsi que des outils qui peuvent vous être utiles (plugins pour gérer les comparaisons entre produits, l’affiliation…).

Quel est le principe d’un site de test de produits ?

Un site de test de produits est un site web proposant des avis détaillés sur différents produits afin de guider le consommateur dans ses décisions d’achat. Sur certains sujets, l’internaute a besoin d’obtenir des informations complémentaires, de se rassurer sur un produit ou de comparer plusieurs modèles avant d’investir. Ces sites web visent à répondre à ce besoin.

Vous pouvez généralement y trouver des avis, des comparaisons et des conseils sur les produits.

Ce sont souvent des sites faciles à monétiser, car ils comportent par nature une dimension commerciale puisqu’ils ciblent un internaute prêt à acheter. Attention toutefois : « faciles à monétiser » ne veut pas dire « rentables », le site doit malgré tout être pensé intelligemment pour rapporter de l’argent.

Ligne éditoriale ciblée ou catégorie de produits précise ?

Il n’y a pas de règle universelle pour la ligne éditoriale d’un site de test de produits, tout dépend de vos intérêts et des produits que vous souhaitez chroniquer. Il y a souvent deux écoles en la matière.

L’approche site de niche très ciblée

Il y a d’abord ceux qui créent un site de niche dans le pur but de le monétiser : dans ce cas, la ligne éditoriale est souvent très resserrée autour d’un type de produit précis. Par exemple, les valises pour enfants, les tondeuses à gazon, etc.

Il va s’agir de passer en revue autant de types de modèles possibles, de marques, de « problématiques » que l’internaute est susceptible de rencontrer sur le sujet, afin de concevoir un guide d’achat complet et spécialisé.

Dans ce cas, soit vous choisissez un univers produit que vous maîtrisez extrêmement bien parce que vous êtes passionné, soit vous optez pour un univers sur lequel vous allez vous former… ou déléguer la rédaction à quelqu’un d’autre.

Créer un site de test de produits

L’approche généraliste du test produit

Un site de tests de produits peut aussi adopter une ligne éditoriale plus large. Par exemple, un passionné de jeux vidéo qui teste plein de nouveautés ; un adepte de cosmétiques qui donne son avis sur une foule de produits de beauté.

Souvent, ces sites naissent d’une passion pour un domaine. Ils mettent souvent plus de temps à être rentables car ils sont confrontés à une concurrence plus large, étant moins spécialisés dans un domaine précis.

Leur pertinence sur un sujet met aussi plus de temps à se dessiner en matière de référencement naturel : pour prendre une comparaison simple, si vous publiez 50 articles sur les tondeuses à gazon, vous allez vite apparaître comme « le spécialiste de la tondeuse », par rapport à quelqu’un qui écrit sur le jardinage en général et publie 7 articles sur les tondeuses au milieu de 43 articles sur le jardin.

En revanche, à long terme, ça peut être plus gratifiant d’animer ce type de site car les sujets traités sont plus variés et cela peut drainer un trafic plus important.

Tout dépend donc de vos priorités : gagner de l’argent, quitte à traiter un sujet unique qui ne vous passionne pas forcément (approche site de niche) ; ou vous faire plaisir en écrivant sur des sujets plus variés, et éventuellement gagner de l’argent par ce biais (approche généraliste).

Penser aux fonctionnalités indispensables d’un site de test de produits

Comme tout éditeur de site web, vous allez devoir choisir une plateforme (comme WordPress par exemple), concevoir le design du site, son organisation… Cet article de No Tuxedo peut vous aider à savoir par où commencer.

Ayez conscience dès le départ qu’un site publiant des avis sur des produits va avoir besoin de certaines fonctionnalités précises.

Un outil de comparaison de produits

Tout d’abord, vous aurez besoin d’un outil de comparaison de produits. Celui-ci est indispensable pour aider l’internaute à faire son choix. Il peut être aussi simple qu’un tableau reprenant les caractéristiques techniques de chaque produit, ou plus complexe comme un outil interactif qui permet de comparer les produits sur plusieurs critères simultanément.

Un système d’évaluation des produits

Ensuite, vous aurez besoin d’un système d’évaluation des produits. Vous pouvez par exemple récupérer les avis issus de sites marchands connus, comme Amazon… et permettre aux internautes de laisser des avis sur votre propre site via des commentaires ou un système dédié de recueil d’avis.

Ces données viendront enrichir vos pages en apportant la « caution du public » à vos guides d’achat.

Des call-to-action pour acheter les produits

Il est également essentiel de disposer d’un bouton « acheter » sur chaque page de produit. Cela permettra à l’utilisateur d’acheter le produit en quelques clics, sans avoir à se rendre sur un autre site.

Vous pouvez utiliser des liens d’affiliation (liens qui redirigent les utilisateurs vers d’autres sites où ils peuvent acheter des produits) si vous souhaitez monétiser votre site : bon nombre de guides d’achat présentent différents sites dont ils sont affiliés sous forme de tableau de comparaison des prix.

L’internaute peut ensuite cliquer et acheter en toute connaissance de cause, soit en se tournant vers le site le moins cher, soit en se tournant vers la marque à laquelle il fait confiance.

Un tableau de prix sur le site Les Numériques
Un tableau de prix sur le site Les Numériques

Une autre approche consiste à proposer directement les produits sur votre site en dropshipping : cela consiste à conclure un accord avec un grossiste pour vendre ses produits vous-même, tout en le laissant se charger de l’expédition. Ainsi, vous n’avez pas de stock à gérer, vous vous concentrez sur la dimension marketing et commerciale (marge, etc).

C’est une approche différente car vous restez tout de même à la tête d’un vrai site e-commerce, avec une responsabilité financière vis-à-vis de vos clients.

Comment bénéficier de ces fonctionnalités ?

L’idée est de choisir une plateforme et un design intégrant nativement un maximum de ces fonctionnalités, afin d’éviter d’avoir à coder trop de choses à la main.

La plateforme la plus répandue pour la création de ce type de site d’avis produits reste WordPress. Si vous n’êtes pas familier avec cet outil, sachez qu’il en existe 2 versions : une version « prête à l’emploi », en ligne, WordPress.com… et une version à installer chez un hébergeur web, WordPress.org. Pour créer votre site en disposant de toutes les fonctionnalités nécessaires, vous aurez besoin de WordPress.org (je vous explique ici comment l’installer chez un hébergeur).

Sur WordPress justement, il existe des thèmes déjà conçus pour l’affiliation. Ces designs intègrent déjà des mises en forme simplifiées pour créer des tableaux de comparaison, des vidéos de produits, des FAQ, des listes de prix, des systèmes de notation. Citons par exemple le thème REHub, très riche en options.

Exemple de site conçu avec le thème ReHub
Exemple de site conçu avec le thème ReHub

Il existe aussi des plugins, que vous installez sur votre site pour bénéficier de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Citons par exemple :

  • All4Affiliates, qui permet de gérer des comparaisons de produits multiples, d’importer automatiquement les informations des produits depuis les boutiques partenaires, de créer des tableaux, de mettre à jour automatiquement les données (prix, etc).
  • Winamaz, plugin d’affiliation qui permet lui aussi de gérer plusieurs plateformes
  • AffiliateWP pour une gestion très complète d’un système d’affiliation, avec tracking pointu des liens affiliés.
  • AAWP, plugin spécialisé dans l’affiliation Amazon, qui permet lui aussi de promouvoir facilement des produits grâce à des mises en forme prédéfinies, de créer des tableaux comparatifs, de mettre à jour automatiquement les données des produits…

Comment lancer son site de test de produits sur de bonnes bases ?

Déjà, vous devez avoir conscience que si votre objectif est de gagner de l’argent avec ce type de site, il va falloir aborder le lancement avec une vraie stratégie. Si vous écrivez « au petit bonheur la chance » en attendant que ce soit rentable, vous risquez de dépenser beaucoup d’énergie pour peu de revenus.

Une vraie stratégie, c’est quoi ?

  • Cibler les bons sujets
  • Cibler les bons programmes d’affiliation
  • Bien structurer son site
  • Produire du bon contenu
  • Travailler la dimension UX

Cibler les bons sujets

Pour que votre site soit rentable dans un délai raisonnable, il faut d’abord bien identifier les sujets à traiter. Si je reprends mon exemple de site sur les tondeuses à gazon, vous allez par exemple devoir mener un travail de recherche de mots-clés pour comprendre tout ce que les internautes cherchent sur le sujet : quelles marques ? Quels modèles ? Quelles fonctionnalités ? Quel type de tondeuse (électrique, manuelle, à batterie, autoportée, sans fil) ?

Vous pourrez essayer d’adopter une approche plus précise en identifiant l’intention derrière chaque mot-clé, avec un outil comme le Keyword Magic Tool de Semrush (vous pouvez vous inscrire gratuitement pour tester l’outil). Un mot-clé qui a une intention « commerciale » ciblera un internaute ayant envie de se renseigner sur un produit ; un mot-clé avec une intention « transactionnelle » correspond clairement à un projet d’achat. Deux intentions qui traduisent une prise de décision possible à court terme et sont donc plus intéressantes pour vous.

L'intention de recherche sur Semrush
L’intention de recherche sur Semrush

Cibler les bons programmes d’affiliation

Une fois que vous avez en tête quelques sujets ayant du potentiel en matière de référencement, il est intéressant de vérifier qu’ils ont aussi un potentiel commercial concret… et qu’il existe notamment des programmes d’affiliation à rejoindre. Le critère de réussite le plus important pour choisir un programme est sans aucun doute la pertinence du catalogue produit par rapport à votre site… et le modèle de rémunération.

On trouve aujourd’hui toutes sortes de programmes, depuis le célèbre programme Partenaires d’Amazon jusqu’aux dizaines de programmes d’e-commerçants proposés par des plateformes comme Awin, Impact.com, etc. L’idée est de choisir des marchands pertinents par rapport à votre sujet, non seulement parce qu’ils proposent des produits intéressants mais aussi parce qu’ils correspondent à ceux vers qui l’internaute pourrait se tourner pour ce type d’achat.

Par exemple, on achètera peut-être davantage sa tondeuse à gazon chez Castorama, Leroy-Merlin ou dans une jardinerie que dans un autre type de boutique.

Souvent, un programme d’affiliation imposera certaines conditions aux éditeurs de sites : pour cette raison, il est en général préférable d’avoir déjà produit du contenu, afin de donner un échantillon de la qualité de votre site, avant de postuler à un programme.

Comment rédiger ses premiers tests de produits sans trop dépenser ?

Au départ, vous ne dégagez pas de revenus, vous n’avez pas de trafic et n’attirez donc pas les marques susceptibles de vous offrir des produits gratuits à tester. Dans ce contexte, comment se lancer sans investir des sommes folles ?

Bien structurer son site

Pour qu’un moteur de recherche et qu’un internaute comprenne l’organisation de votre site, il faut créer des liens logiques entre les contenus, entre les sujets. Pour ce faire, vous allez devoir réfléchir à l’arborescence des articles à produire, afin qu’elle soit logique.

Des outils comme la fonction « Cocon sémantique » de YourTextGuru peuvent vous aider à comprendre les liens qui unissent un sujet à un autre, pour que vous sachiez entre quelles thématiques il est pertinent de créer de « vrais liens » sur le site.

Par exemple, si vous identifiez le mot-clé « type de tondeuse », il sera peut-être rattaché à des sous-sujets comme les tondeuses autoportées, les tondeuses sans fil, les tondeuses tracteurs. Vous déciderez peut-être alors qu’il faut produire un gros article sur tous les types de tondeuses, puis des contenus plus précis sur chaque type de tondeuse, avec des liens entre eux.

Produire du bon contenu

Pas de secret, si vous voulez du trafic et des revenus, il faut prendre en compte la présence de l’internaute : ses questions, ses problèmes, ses besoins… Bien sûr, vous pouvez écrire pour vous-même, par pur plaisir, c’est un choix et une approche qui se respecte. Mais dès lors que vous voulez être lu, il faut « décentrer sa réflexion », se tourner vers l’autre.

Vous allez écrire pour quelqu’un… et, idéalement, pour quelqu’un que vous appréciez. Vous avez envie de l’aider, de le renseigner au mieux, comme si c’était un ami qui comptait sur vous.

Ce principe doit guider votre production de contenu, même si votre objectif de fond est commercial.

Par ailleurs, je vous conseille de vous former aux bases de la rédaction SEO. Cela vous permettra de positionner vos articles au mieux sur Google et d’améliorer votre visibilité. Je vous recommande vivement la lecture du livre Bien rédiger pour le web d’Isabelle Canivet, une référence pour comprendre les enjeux de la rédaction web et les règles à respecter.

Rédaction web

Travailler la dimension UX

L’expérience utilisateur (UX) correspond à tout ce que ressent et perçoit un utilisateur lorsqu’il interagit avec votre site. En d’autres termes, c’est ce qui rend vos utilisateurs heureux (ou non) lorsqu’ils sont sur votre site.

Une bonne conception UX vous aidera à retenir vos visiteurs sur votre site plus longtemps mais contribue aussi à les guider vers l’action que vous attendez d’eux.

Sur un site d’avis produits, ça peut passer par la mise en avant des caractéristiques produit à travers des couleurs, des visuels, par des tableaux qui mettent clairement en exergue les fonctionnalités, par un travail sur la taille, la place et la couleur des boutons permettant d’acheter…

Écrire des avis sur des produits que vous possédez déjà

La première chose que vous pouvez faire est d’écrire des critiques de produits que vous possédez déjà. Vous pourrez ainsi commencer à vous constituer un portefeuille de contenus. Cela vous permet aussi, parce que vous possédez le produit, de prendre vos propres photos ou tourner vos propres vidéos plutôt que de réutiliser des visuels « officiels ».

Chroniquer des produits à partir des informations disponibles en ligne

C’est souvent la solution retenue par ceux qui se lancent dans le milieu des sites de niche. Si je reprends le même exemple, vous vous doutez bien que je ne vais pas acheter 300 tondeuses à gazon dans le seul but de créer un site sur le sujet. L’idée est plutôt d’effectuer un travail de « méta analyse », en prenant appui sur toutes les sources de données à disposition en ligne.

Vous allez par exemple :

  • Collecter des informations produit sur le site de la marque
  • Aller voir la manière dont le produit est présenté par différents retailers
  • Lire des articles sur le sujet
  • Aller voir des forums pour comprendre quelles caractéristiques produit sont importantes pour les internautes
  • Aller lire des avis de clients sur le produit en question, pour comprendre ses points forts et ses faiblesses réelles.

En effet, le but n’est pas de glorifier tel ou tel produit mais plutôt d’en livrer une vision réaliste, complète, aussi informative et utile que possible.

Comment monétiser ce type de site d’avis sur des produits ?

J’ai déjà évoqué au fil de l’article quelques solutions pour rentabiliser ce type de site de test de produits.

L’affiliation à des sites marchands

Solution la plus évidente : il s’agit, lorsque vous évoquez un produit, de renvoyer l’internaute vers un (ou plusieurs) site(s) où ledit produit est disponible à la vente. Si le produit est vendu par votre intermédiaire, vous touchez une commission sur sa vente.

Vous jouez donc un rôle « d’apporteur d’affaires » et êtes rémunéré comme tel.

Monétiser son site web

Bannières publicitaires

Vous pouvez également vendre de l’espace pour des bannières aux professionnels qui souhaitent être associés à votre site. Ce type de publicité a généralement un taux de clics plus élevé que les liens textuels traditionnels.

Sur mes sites, je passe pour ma part par la régie The Moneytizer et par Google AdSense mais il existe bien d’autres solutions.

La publicité a l’inconvénient d’impacter le temps de chargement des pages web et l’expérience utilisateur… mais l’avantage d’être une solution facile à mettre en place et rémunératrice sur certains sujets et/ou sur les sites à forte volumétrie de pages vues.

Placement de produits

Les marques peuvent également vous demander de placer des produits sur votre site, soit en échange du produit lui-même (contrepartie matérielle), soit avec une rémunération (notamment dans le cas des sites à forte visibilité).

Un partenariat avec une marque est toujours un échange. Négocier un produit gratuit si votre site ne reçoit pas encore de trafic n’aurait pas beaucoup de sens. En revanche, si vous commencez à acquérir de la visibilité, la publication de contenus sponsorisés peut devenir un vrai fonds de commerce.

Vous pouvez soit être démarché par des marques, soit démarcher vous-même si votre notoriété le permet. Il existe également des plateformes qui peuvent faciliter la mise en relation entre éditeurs de sites et marques, comme Hivency (qui favorise surtout les sites ayant une forte visibilité sur les réseaux sociaux) ou encore Influence4You. Il suffit de créer un compte et de consulter les propositions disponibles, puis de postuler à ce qui vous intéresse !

La vente de liens

Certaines marques seront intéressées par l’achat de liens sur votre site dans un pur but de référencement naturel. En effet, parmi tous les critères qu’un moteur de recherche prend en compte pour positionner un site, il tient compte des liens que reçoit ce site.

Plus ils sont nombreux, issus de sites tiers pertinents et renommés, plus cela contribue à booster la notoriété de la marque et son positionnement sur Google par exemple.

Pour cette raison, beaucoup de grandes marques vont avoir recours à l’achat de liens sur des blogs ou sites pertinents. Par exemple, si un site e-commerce souhaite promouvoir sa rubrique sur les « lits pour adultes », il va démarcher des sites ou blogs traitant de décoration intérieure, de l’aménagement de la maison, en leur proposant une rémunération contre l’ajout d’un lien dans un article (nouvel article ou article existant).

Les sollicitations peuvent soit être reçues en direct, soit en s’inscrivant sur des plateformes dédiées, comme NextLevel.Link, Soumettre ou Getfluence.

Le e-commerce, une autre approche

Dans certains cas, votre site de test de produits va peut-être déboucher sur l’envie de vendre vous-même des produits en ligne.

Comme je l’évoquais plus haut, cela peut déboucher sur un véritable projet de site e-commerce, soit en gérant vous-même les stocks, soit en optant pour le dropshipping (vente sur Internet sans stock).

Le dropshipping a mauvaise réputation car il a parfois été utilisé par certains pour vendre à prix d’or des produits bas de gamme, avec un discours commercial mensonger. Par exemple, faire croire à l’internaute qu’il achète un bijou made in France commercialisé à 90€ alors qu’en réalité, c’est une breloque achetée 3€ pièce en Asie.

Mais on peut tout à fait aborder cette solution de manière honnête, en margeant sur les produits dans des proportions raisonnables, en ciblant des produits de qualité correcte voire en travaillant avec des fournisseurs européens si vous attachez de l’importance à la problématique environnementale liée au transport longue distance.

Ca reste une approche très différente puisque vous allez devoir mettre en place une véritable boutique, assurer le service client, etc.

Qui dit revenus… dit statut professionnel

J’ai déjà évoqué sur le blog plusieurs types de sites web différents. La plupart peuvent être monétisés mais dans le cas du site d’avis produits, c’est souvent le but de la démarche. Il est donc important de rappeler que pour bien monétiser son site, il faut avoir un statut professionnel (auto-entrepreneur ou « vraie » société type SASU).

Les plateformes d’affiliation exigeront votre numéro de SIRET afin de pouvoir émettre des paiements et des factures. Seules certaines solutions de monétisation sont ouvertes aux particuliers, permettant par exemple de convertir ses gains en crédits à utiliser sur la plateforme. C’est le cas d’Amazon dans une certaine limite, où les gains peuvent être convertis en chèques cadeaux (mais quoi qu’il arrive, au-delà d’un certain seuil, vous devrez déclarer !).

Laisser le temps à votre site d’avis produits de se développer

Pour terminer cet article, un conseil important : quand on lance un site, on a naturellement envie d’avoir des résultats rapides, d’autant que les premières semaines sont souvent celles où la motivation est à son comble, où l’on s’investit beaucoup.

Gardez en tête que c’est souvent un parcours au long cours. Même en publiant très régulièrement, tous les 2-3 jours par exemple, même en écrivant des articles optimisés pour le référencement, il faudra souvent au moins 6 mois pour voir de premiers résultats significatifs se dégager.

En revanche, si votre projet a été bien pensé (les bons mots-clés, les bons contenus rédigés en suivant les bonnes pratiques de la rédaction web), vous pouvez assez vite commencer à gagner quelques euros, un encouragement à continuer.

Il vous reste des questions ? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.