Comment créer un ebook pour son blog sans écrire dans le vide ?


Écrire un ebook est une aventure qui tente de plus en plus de blogueurs. Parce qu’on aime écrire, parce qu’on a envie de proposer à ses lecteurs un contenu plus complet qu’ils pourront télécharger et consulter à tout moment – indépendamment du blog, parce qu’on recherche une source de revenus « intelligente » (qui apporte de la valeur ajoutée aux lecteurs tout en étant valorisante pour le blogueur)… il y a 1000 bonnes raisons de créer un ebook pour son blog !

Mais comment éviter d’écrire dans le vide ? Faire un ebook demande beaucoup de temps et il serait dommage de dépenser toute cette énergie pour avoir seulement deux téléchargements à l’arrivée !

Alors aujourd’hui, je vais vous donner quelques pistes pour partir sur de bonnes bases si vous décidez de vous lancer dans l’aventure.

Créer un ebook, un défi à se lancer
Créer un ebook, un défi à se lancer

1. Ne vous jetez pas sur n’importe quel sujet

Il existe une foule de sujets populaires, des sujets qui ne manquent pas de générer du trafic et des commentaires à chaque fois. Pour autant, êtes-vous légitime sur ce genre de sujet ? Est-ce que c’est ça que vos lecteurs viennent chercher chez vous ?

Quand on se lance dans un projet qui demande beaucoup de temps comme l’écriture d’un ebook, la tentation est grande de se tourner vers des sujets tendance, qui semblent offrir une certaine garantie de succès.

Ce qui comporte au moins trois risques :

  • Vous n’êtes pas considéré comme un expert sur le sujet en question : par exemple, ce n’est pas parce que vous publiez de temps en temps des articles de développement personnel qu’un lecteur sera prêt à acheter chez vous un ebook entièrement dédié à cette thématique.
  • Vous n’êtes pas à l’aise avec le sujet : on peut très bien savoir qu’un sujet est populaire sans être à l’aise avec. Soit parce que vous manquez de connaissances, soit parce que le sujet ne vous passionne pas…
  • La concurrence : la concurrence peut être un très bon moteur pour se dépasser mais il faut être conscient que s’il existe déjà des dizaines d’ebooks sur le sujet que vous voulez traiter, vous devez apporter votre touche personnelle, votre « patte » qui donnera envie au lecteur de télécharger au lieu de soupirer en se disant « pfff, encore un énième ebook sur ce sujet ».

Ce n’est pas parce qu’un sujet d’ebook a du potentiel que vous êtes la personne idéale pour l’écrire.

Changez de raisonnement ! Partez de votre potentiel et pensez à la façon dont vous pouvez le transformer en un livre.

2. Ecrire un ebook, un prolongement de votre blog

Il y a peut-être des sujets que vous avez l’impression de ne pas pouvoir traiter en profondeur sur votre blog à moins d’en faire des articles interminables. Ils ont peut-être leur place dans un ebook !

J’ai vécu ce gros moment de doute au mois de mars, quand je me suis lancée dans l’écriture d’un article sur les lieux de tournage de la saga Harry Potter au Royaume-Uni pour mon blog voyage. Les mots se bousculaient, l’article s’allongeait, le temps passé aussi… et en arrivant à un article de 7200 mots, je me suis posé cette question : faut-il le publier en l’état ou le transformer en ebook à proposer aux lecteurs en téléchargement, en contrepartie d’une inscription à la newsletter par exemple ?

J’ai finalement décidé de publier l’article en l’état mais j’en ai tiré une leçon : on n’écrit pas un ebook comme on écrit un article.

L’ebook est vraiment un type de contenu qui cherche à aller plus loin ; au-delà de sa longueur, on l’écrit aussi pour prendre le lecteur par la main sur un sujet précis. Par exemple, pour que mon guide sur Harry Potter soit un bon ebook, il aurait fallu que je propose un véritable itinéraire d’un lieu de tournage à l’autre, des suggestions d’hôtels ou de restaurants à proximité, encore plus d’anecdotes, etc. C’est en quelque sorte une expérience bien plus immersive qu’un simple article.

Si vous pensez votre ebook comme un véritable prolongement de votre blog, il paraîtra naturel pour les lecteurs de le télécharger ou de l’acheter car il trouvera naturellement sa place parmi les contenus que vous avez l’habitude de proposer.

3. Créer un ebook pour ses lecteurs et pas pour soi

Si vous tenez un blog, vous aimez sûrement l’écriture. Pour faire un ebook réussi, il faut mettre cet amour de la rédaction au service de vos lecteurs car ce sont eux qui seront vos juges en achetant et/ou en téléchargeant le résultat final.

Il faut que votre contenu réponde à leurs attentes donc une étape indispensable dans la recherche de votre sujet d’ebook est de cerner ces attentes : en étudiant les commentaires que vous recevez sur votre blog, en décidant de faire un sondage auprès de vos lecteurs, en repérant les sujets qui fonctionnent le mieux auprès des habitués de votre blog…

4. Faire le plan de son ebook

En matière de rédaction, je me lance souvent sans faire de plan mais pour un ebook, ça me paraît important d’y réfléchir en amont.

Votre plan permet d’abord de créer un enchaînement logique entre vos idées pour que votre ebook ait une cohérence globale.

C’est aussi un moyen de planifier la rédaction puisque vous pouvez avancer étape par étape et vous fixer des jalons dans le temps.

Enfin, c’est un excellent moyen de lutter contre la démotivation : écrire un ebook peut ressembler à une montagne infranchissable alors qu’en découpant le projet en chapitres, chaque partie ne sera guère plus grosse qu’un article de blog, ce qui fait tout de suite beaucoup moins peur !

Vous pouvez tout simplement noter les grandes idées que vous prévoyez d’aborder (les chapitres de votre futur ebook) et pour chacun, les principales idées que vous développerez. C’est un guide qui vous évitera de vous disperser et vous donnera des objectifs pour avancer.

5. Documentez-vous… mais pas trop !

Pour chaque partie que vous aurez définie, prenez le temps de vous documenter avant d’écrire.

Il s’agit d’abord de vérifier si les informations que vous donnez sont exactes et toujours à jour : par exemple, si on écrit un ebook voyage sur une destination précise, il peut arriver qu’un endroit ait fermé ou changé de propriétaire (et de réputation !).

Il s’agit aussi de piocher quelques compléments d’information pour enrichir votre approche : un peu d’histoire, des anecdotes amusantes, de petits éléments factuels…

Là encore, ne vous mettez pas la pression comme si vous étiez en train d’écrire le prochain prix Goncourt ! Quand les lecteurs visitent votre blog, ils viennent chercher « votre voix », votre façon d’aborder les choses. Elle doit aussi transparaître dans votre ebook !

Faire trop de recherches peut « tuer » votre voix, l’engloutir sous des tonnes d’informations superflues. Je suis déjà tombée dans ce piège avec certains articles… et il est d’autant plus grand avec un ebook !

6. Osez vous lancer

Beaucoup d’ebooks existent avant tout dans la tête de leur auteur ! Quels freins lever pour oser se lancer ?

Trouver le temps – Créer un ebook, c’est se lancer dans la création d’un contenu qui équivaut souvent à une bonne dizaine d’articles de blog ! Si vous voulez mener à bien ce projet sans pour autant délaisser complètement votre blog, ça signifie qu’il faut s’organiser pour dégager du temps et le prévoir dans votre planning ! Mieux vaut un objectif précis qu’une vague ligne « Avancer sur l’ebook » dans votre to-do list… Préférez par exemple : « Samedi matin, j’écris l’introduction ».

Passer outre l’approche gratuit vs. payant – Quand on tient un blog, on propose énormément de contenus gratuits et parfois très approfondis. Alors pourquoi un lecteur irait-il payer (ou donner son adresse e-mail) en échange d’un ebook ? Parfois, on ne se sent pas très légitime à demander cette contrepartie… Dites-vous que l’ebook adopte une approche plus détaillée, encore plus riche et plus proche du lecteur. Il apporte généralement un soin particulier à la présentation (graphisme, etc), qui en fait aussi un contenu « premium ».

Ecrire pour de vrai – On peut réécrire un texte existant mais on ne peut pas retravailler du vide. Autrement dit, si vous vous lancez et que vous avez au moins un brouillon à disposition, vous pourrez ensuite l’affiner, le compléter ou le modifier. Comme le disait ma tutrice de Master quand je rédigeais mon mémoire de fin d’études, « si tu ne sais pas par où commencer, commence n’importe où ». Si vous avez envie d’écrire le chapitre 9 avant le chapitre 7, foncez !

La peur du grand gros big livre – Écrire un ebook reste associé à l’idée d’écrire un livre, une sorte de grande œuvre qui dépasse de loin la publication d’un simple post de blog. On y place beaucoup d’attentes. Pour désacraliser le projet, concevez chaque chapitre ou chaque sous-partie de votre ebook comme un banal article. Vous pouvez même écrire ce banal article sur l’interface habituelle de votre blog, histoire de vous rappeler que ce n’est rien de plus qu’un banal article :)

Écrire un ebook, c'est faire face à ses doutes
Écrire un ebook, c’est faire face à ses doutes

7. Donner un prix à son ebook

Ce n’est pas l’étape la plus évidente, loin de là… et ça mériterait presque un article à part entière ! Il s’agit de trouver un juste milieu entre la valeur réelle de ce que vous proposez et le prix que les lecteurs sont prêts à payer.

La valeur réelle de votre ebook, c’est avant tout la valeur ajoutée qu’il apporte.

Par exemple, en référencement, il existe un ebook intitulé « L’audit SEO ». Il coûte plus de 20€. C’est un prix très élevé pour un ebook… mais c’est aussi une sorte de très longue checklist qui peut permettre à une personne ayant de bonnes bases techniques et les outils adéquats de se débrouiller elle-même au lieu de payer un audit à 2000€. Forcément, si on voit les choses sous cet angle, l’ebook paraît tout de suite beaucoup moins cher (qui n’a pas envie de faire 1980€ d’économies ?).

Je vais même aller plus loin. Je pense que le lecteur se moque totalement de savoir combien de temps vous avez passé à écrire votre ebook.

Il y a quelques années, je gérais à titre professionnel un site sur Michael Jackson. J’ai décidé de proposer sur le site des traductions des audiences des procès dans lesquels il était impliqué. Parce que j’aime le droit, parce que ça permet d’aller au-delà du résumé (biaisé) que l’on peut entendre dans les médias, parce que les audiences d’un procès sont riches en informations…

Une journée d’audience représentait environ 110 pages Word. Je pense que sans être traducteur, vous imaginez facilement à quel point c’était un travail qui demandait du temps. J’ai décidé de proposer chaque fichier pour la modique somme de 5.99€… avec des systèmes d’abonnement pour que ça revienne moins cher aux lecteurs.

Ce prix a déclenché un tollé, car il a été jugé beaucoup trop élevé par la plupart des gens. C’est une expérience très frustrante car lorsque vous passez des dizaines d’heures à travailler sur un ebook et que le lecteur vous dit qu’à ses yeux, ce travail ne vaut même pas 6 euros… c’est forcément décevant.

J’en ai tiré certaines leçons aujourd’hui : d’abord, en étant réaliste, le livre papier conserve encore aujourd’hui une valeur intrinsèque supérieure à celle d’un ebook. Les gens ont du mal à payer un ebook au même prix qu’un livre papier. Les prix bas restent de rigueur, ce n’est donc pas forcément la méthode de monétisation la plus rentable de l’univers à moins d’avoir des volumes conséquents de ventes.

Ensuite, pour votre propre satisfaction, il ne faut pas qu’il y ait un décalage trop énorme entre le temps passé et le prix proposé. Si votre ebook vous a demandé des mois et des mois de travail par exemple, envisagez peut-être de le proposer à un éditeur ayant pignon sur rue pour en faire un véritable livre papier.

8. Mettre en forme son ebook

Si vous décidez de vendre votre ebook, mieux vaut lui donner une apparence très soignée en travaillant la mise en forme. Vous pouvez faire appel à un graphiste ou utiliser un logiciel comme InDesign pour créer une présentation de qualité.

À défaut, vous pouvez utiliser Word en travaillant vraiment avec soin la mise en page.

Quoi qu’il arrive, faites relire votre ebook pour éviter les fautes d’orthographe, de syntaxe ou de typographie, mais aussi pour vérifier que vos propos sont clairs et compréhensibles.

Pensez à inclure un sommaire et une introduction pour donner une vue d’ensemble des sujets que vous abordez. Vous pouvez d’ailleurs proposer ce sommaire et cette introduction en téléchargement gratuit afin que vos futurs acheteurs puissent se faire une idée du contenu de votre ebook, à défaut de pouvoir le feuilleter comme ils le feraient avec un livre papier.

Convertissez ensuite le fichier au format PDF ou epub par exemple.

9. Vendre son ebook

Pour distribuer votre ebook, vous pouvez avoir recours à des plugins WordPress comme Easy Digital Downloads ou Ebook Store. Si vous avez plusieurs ebooks, vous pouvez utiliser le plugin gratuit WooCommerce pour créer une véritable boutique en ligne sur votre blog et la compléter par un plugin comme WooCommerce Checkout for Digital Goods, spécialement adapté à la vente de biens numériques.

L’intérêt d’un plugin est d’automatiser l’envoi de l’ebook une fois que la personne a payé. Ça ne vous dispense pas d’assurer le support technique car il y a toujours des gens qui ne reçoivent pas le mail, qui ont par erreur commandé deux fois, qui ont une question pré ou post-achat… mais ça améliore l’expérience de vente (quand on commande un ebook, on s’attend à le recevoir instantanément).

Bien sûr, dès lors que vous monétisez votre blog par ce biais, vous devez avoir un statut légal pour le faire (micro-entreprise, portage salarial, etc).

En résumé, créer un ebook peut apporter beaucoup de valeur ajoutée à vos lecteurs et à votre blog dans son ensemble, tout en vous offrant une source de revenus qui dure parfois des années. Il faut cependant à mon sens rester réaliste sur les limites de l’exercice ! Ça reste un contenu bon marché, qu’il est difficile de vendre à un prix élevé sans passer pour un charlatan.

Avez-vous déjà essayé d’écrire un ebook ? Est-ce quelque chose qui vous tente ?
Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Comment créer un ebook pour son blog sans écrire dans le vide ?

  • Véronique

    Il est vrai qu’en ce moment, l’ebook est présenté comme la solution miracle pour attirer les lecteurs sur son blog et grossir sa liste de clients potentiels. Bien entendu, j’ai aussi pensé à en écrire un. Mais comme tu le dis, il demande beaucoup d’énergie pour un résultat qui peut être décevant. Donc, je mets de côté l’ebook pour me consacrer totalement à mon blog qui est , finalement, le plus important pour moi. En tout cas, de très bons conseils qui permettent de garder les pieds sur terre.

    Répondre à Véronique
    • Marlène

      J’aime bien l’idée de proposer un ebook aux inscrits d’une newsletter mais c’est aussi beaucoup de travail pour grappiller quelques abonnés… Quant à utiliser l’ebook comme format pour gagner de l’argent, j’avoue qu’avec le recul, je ne suis pas très motivée pour m’y remettre : ça demande un travail souvent énorme pour un nombre de ventes pas forcément élevé. Et quoi qu’on en dise, ça joue sur la motivation ;)

      Répondre à Marlène
  • Delphine

    Cet article tombe a pic je me lance dans l’ebook mais je vais le proposer en telechargement gratuit pour le moment . j’en ai deja un autre en preparation qui lui sera payant . Merci pour tes conseils .

    Répondre à Delphine
    • Marlène

      C’est une chouette aventure, j’en avais commencé un pour No Tuxedo et j’ai finalement renoncé car j’avais le sentiment d’y passer trop de temps pour une valeur ajoutée guère supérieure à ce que je propose dans les articles.

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Tres interessant cet article! J’avoue ne pas avoir encore saute le pas de l’ebook mais ca me donne bien envie en tous cas :)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      Je pense qu’il faut le faire en ayant un vrai objectif en tête, pas juste « écrire pour écrire ». Sinon, c’est beaucoup d’énergie dépensée pour pas grand-chose :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.