Pour créer un blog photo, saurez-vous surmonter ces 7 défis ?


Après avoir évoqué les blogs voyage et les blogs mode, je vous retrouve aujourd’hui pour parler des défis qui attendent ceux qui souhaitent créer un blog photo ! Si vous parvenez à les relever, vous aurez une longueur d’avance et vous mettrez un maximum de chances de votre côté de réussir votre projet !

Défi n°1 – Définir l’objectif de votre blog

Un 50mm focale fixe ou un téléobjectif ? #blaguenulledephotographe

Créer un blog photo peut vous apporter beaucoup : au-delà des rencontres que vous ferez, c’est un excellent moyen de faire des progrès car le fait de présenter vos photos à un public vous poussera à réfléchir davantage à leur composition ; vous pouvez aussi recevoir des commentaires qui vous aideront à vous améliorer ; vous aurez enfin une véritable mémoire en ligne de vos progrès au fil des mois !

Définissez la place de la photo sur votre blog

La photo peut être la raison d’être de votre blog : par exemple, un photographe professionnel peut se servir d’un blog pour présenter son travail en vue de trouver de nouveaux clients. Mais la photo peut aussi être un support pour aborder d’autres sujets : vous pouvez par exemple utiliser vos photos de voyage pour faire découvrir une région ou une culture.

C’est une question déterminante car pour donner de la visibilité à votre blog, vous allez devoir aller au-delà de la photo… et écrire des textes. En effet, la dimension visuelle reste difficile à appréhender pour un moteur de recherche. Même si Google et Bing se sont beaucoup perfectionnés au fil des années dans la reconnaissance d’images, ils auront toujours plus de mal qu’un être humain à comprendre ce qui figure sur un cliché. Ils s’appuient donc en partie sur les textes de la page.

Avoir réfléchi à l’objectif de votre blog permet d’orienter ces textes en conséquence.

Réfléchissez à votre cible

Votre but est-il de séduire de potentiels clients qui feront appel à vos services ? Souhaitez-vous enseigner la photo à des débutants ? Souhaitez-vous utiliser la photo comme illustration d’un autre sujet ? Les attentes de vos futurs lecteurs ne seront pas les mêmes, tout comme leur niveau de connaissance.

La photographie est un univers où l’on peut très vite tomber dans un jargon technique. Il est donc important de savoir à qui vous vous adressez pour adapter votre langage en conséquence : parler de bokeh ou de diaphragme à quelqu’un qui n’y connaît rien risque de le plonger dans des abîmes de perplexité !

Un enfant qui tient un appareil photo

Défi n°2 – L’importance cruciale du choix de la plateforme et du design

La vitesse de chargement d’un site est un paramètre très important sur le web. Or, le poids des photos est souvent la cause principale d’un temps de chargement trop élevé.

Je vous conseille de prendre un hébergement payant et d’installer WordPress. Vous pouvez consulter ces deux articles du blog qui vous aideront sûrement :

Un hébergement payant vous offrira beaucoup plus de capacité de stockage que des plateformes gratuites. Soyez aussi très attentif aux performances du thème que vous choisissez. Je vous conseille d’effectuer deux tests :

  • Entrez l’adresse de la démo de votre design sur le test de compatibilité mobile Google. Il vous indiquera si votre design est compatible avec les différentes tailles d’écran que les internautes sont susceptibles d’utiliser.
  • Ensuite, testez votre thème sur GTMetrix : le site vous donnera une idée des performances du thème WordPress choisi. Regardez tout particulièrement les lignes « Optimize images » et « Serve scaled images » qui concernent les images.

Notez aussi qu’il existe des thèmes WordPress conçus spécifiquement pour les photographes. Ils comportent souvent des fonctionnalités spécifiques pour l’affichage des images (slideshows, portfolios, galeries, effets lightbox, etc). On peut citer par exemple le thème Oshine, le thème minimaliste Core Photography ou encore le thème Invictus qui prend aussi en charge la vidéo. Vous pouvez retrouver de nombreux thèmes WordPress pour photographes sur ThemeForest.

Défi n°3 – Maîtriser le référencement des images

J’ai écrit sur le blog un article sur le référencement des images qui vous donnera de nombreuses informations pour partir sur de bonnes bases.

Vous devrez également posséder…

  • Un logiciel permettant de redimensionner vos images afin que leur poids soit adapté à un usage sur le web ;
  • Un logiciel pour renommer les images si vous ne souhaitez pas le faire à la main : j’utilise pour ma part Bulk Rename Utility dont j’ai déjà parlé sur le blog.
  • Un logiciel ou un plugin pour optimiser les images : j’ai pendant longtemps utilisé le logiciel JPEGmini, il permet de compresser les images sans perte de qualité visible à l’œil nu. Aujourd’hui, j’utilise plutôt un plugin WordPress qui compresse automatiquement les images quand je les mets en ligne sur le blog (Short Pixel).

Défi n°4 – Réfléchir à la question du vol d’images

Il est difficile d’empêcher le vol d’images sur Internet. Beaucoup de gens ignorent tout simplement les règles qui s’appliquent en matière de droit d’auteur sur les photos et d’autres font preuve de malhonnêteté en s’attribuant des clichés dont ils ne sont pas les auteurs.

Il existe bien sûr des stratégies pour limiter le risque de se faire voler ses photos :

  • Bloquer le clic droit afin de compliquer la tâche de ceux qui souhaitent enregistrer vos photos : le blocage du clic droit, qui était très populaire au début des années 2000, est très souvent abandonné car il entrave sérieusement le confort de navigation sur le site. Par ailleurs, il peut facilement être contourné, je vous conseille donc d’oublier cette méthode.
  • Ajouter à votre photo un filigrane avec votre nom ou l’adresse de votre site web : le filigrane peut être discret de manière à préserver la qualité de la photo tout en indiquant qui en est l’auteur. Je propose sur le blog un tutoriel pour créer une watermark automatique sur Photoshop. Un voleur d’images peut toujours couper cette watermark si elle est placée dans un coin de la photo ou l’effacer avec un logiciel de retouche photo… mais l’intention malhonnête devient alors évidente et facile à prouver.

Défi n°5 – Faire preuve de créativité

Au-delà des sites comme Flickr et des banques d’images désormais bien connues, il existe une multitude de sites de photographes ou de sites proposant des images gratuites de grande qualité. Pour se distinguer au milieu de tous ces visuels, il faut faire preuve de créativité : ça peut passer par les textes que vous proposez en accompagnement de vos photos mais aussi par des idées beaucoup plus virales, comme la création de challenges photo.

Pour comprendre le principe, vous pouvez jeter un œil au défi photo de Noël organisé par une blogueuse photo que j’apprécie beaucoup, Marie-Charlotte de D’ici & D’ailleurs.

La créativité, c’est aussi varier les sujets d’articles…

  • Explorer de nouveaux environnements ou de nouveaux styles de photos : essayer le noir et blanc, la street photography, la photographie de paysages urbains… Bien sûr, il ne s’agit pas de trahir votre style habituel mais de proposer de temps à autre des contenus qui sortent de l’ordinaire. Ils peuvent séduire de nouveaux lecteurs ou renouveler l’intérêt de vos habitués.
  • Raconter les coulisses d’une séance photo ou l’histoire d’une photo particulière.
  • Parler de votre matériel ou de vos techniques pour prendre de belles photos.
  • Raconter comment vous vous êtes formé et comment vous continuez à progresser en photo.
  • Répondre aux questions de vos lecteurs.
  • Présenter le travail des photographes que vous admirez.
  • Évoquer l’actualité de la photographie, par exemple la sortie d’un nouvel appareil ou d’un nouvel objectif ; l’annonce d’un prix de photographie marquant…
  • Donner votre avis sur un magazine, un livre ou une expo photo.
  • Proposer des balades photo dans une ville ou dans un quartier, avec un plan, des photos et des explications.

Un photographe dans un champ de blé

Défi n°6 – Faire sortir vos photos de votre blog

Profitez des possibilités offertes par les réseaux sociaux pour diffuser vos photos à un plus large public.

Mettez en place sur votre blog des boutons de partage qui permettront aux internautes de relayer vos clichés sur des réseaux qui font la part belle à l’image comme Pinterest.

Créez un compte Instagram et familiarisez-vous avec les hashtags les plus adaptés à votre style : certains comptes vous invitent à taguer vos photos avec un hashtag précis et relaient ensuite les plus beaux clichés, un excellent moyen de gagner en visibilité.

Défi n°7 – Savoir faire le tri

Toutes les photos ne sont pas bonnes à montrer, mieux vaut faire un tri drastique de ce que vous présentez sur le blog afin que les clichés choisis reflètent au mieux le sentiment que vous souhaitez transmettre dans votre article.

Ça ne veut pas dire qu’il faut forcément bannir les photos médiocres, elles peuvent parfois constituer d’excellents supports pédagogiques pour expliquer les erreurs que vous avez commises et inciter d’autres personnes à ne pas les reproduire.

Pensez aussi à réfléchir à la notion de vie privée : certaines photos peuvent être personnelles et mettre en scène des gens de votre entourage ou des situations du quotidien. Avez-vous l’accord des personnes photographiées pour les poster en ligne ? Quel impact ces clichés peuvent-ils avoir sur votre vie privée ou professionnelle ?

Quelles que soient les ambitions qui vous poussent à créer un blog photo, c’est une aventure qui peut vous permettre de faire d’énormes progrès et de belles rencontres !

Si vous gérez un blog photo ou un blog qui fait la part belle à la photo, racontez dans un commentaire quels sont les plus gros défis que vous devez relever !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Pour créer un blog photo, saurez-vous surmonter ces 7 défis ?

  • Olivier

    Bonjour, faire un blog, je veux bien. Mais on va mettre quoi ? généralement des chose qu’on aime ? j’aime pas expliqué mon travail, est ce un tord ?

    Répondre à Olivier
    • Marlène

      Non… mais dans ce cas, pourquoi vouloir faire un blog ? On fait un blog parce qu’on souhaite partager ce qu’on fait/aime et gagner de la visibilité par ce biais. Sans cette motivation, difficile de tenir la distance car ça prend du temps. Si le but est de se faire connaître, on peut envisager de déléguer la rédaction à un tiers, ce que font pas mal de professionnels.

      Répondre à Marlène
  • Jean-Pierre

    Bonsoir,
    Merci pour cet article très instructif pour le novice que je suis !

    Répondre à Jean-Pierre
  • Pascale

    Bonjour Marlène, merci bcp pour ce blog plein de bons conseils ! :) Je rebondis par rapport à cet article, dans mon cas je souhaite ouvrir un blog, non pas spécifiquement sur la photo mais où la photo aura tout de même une place importante et je souhaite savoir, à ton avis, est-ce que la galerie photo doit être un impératif dans le choix de mon thème ou bien tu me conseilles de prendre un plug-in ? Les plug-in sont-ils aussi qualitatifs que la galerie photo dans le dur du thème ? Merci bcp !

    Répondre à Pascale
    • Marlène

      Bonjour Pascale, je pense que tout dépend du projet et le fait d’avoir un thème axé photo ne dispense pas d’utiliser un plugin. WordPress n’est pas, à la base, un outil de galerie photo. Donc pour quelqu’un qui veut proposer une « grosse » galerie avec du très grand format par exemple, un plugin peut s’avérer utile : on héberge les photos sur Flickr, 500px ou similaire et on les intègre à WordPress via un plugin comme Photonic.

      S’il s’agit de mettre en valeur des photos sur un blog sans avoir cette volonté de cataloguer un gros volume d’images, un thème adapté me paraît intéressant parce qu’il va souvent proposer des options dédiées à la photo : des slideshows, la possibilité de créer des portfolios (voire de catégoriser les images à l’intérieur même d’un portfolio), des formats d’articles permettant de poster une image en tant que telle, des effets sur les images (filtre d’opacité, etc), etc.

      Ça évite d’installer mille plugins pour disposer de toutes ces fonctionnalités.

      Répondre à Marlène
  • Bernieshoot

    Bonjour,
    il est également important de tenir compte du droit à l’image et faire le choix de publier ou non des photos d’enfants (même pour les siens, qu’en penseront-ils une fois ados ou adulte ? ).
    Concernant le vol d’image, ne rêvons pas en amateur même éclairé dès que quelque chose est publié sur le net il peut être repris. Que faire ? Pas grand chose pour les amateurs, s’engager dans une poursuite au tribunal c’est prendre le risque d’y laisser beaucoup d’argent.

    Répondre à Bernieshoot
    • Marlène

      Le souci avec la justice, c’est que beaucoup de magistrats sont dépassés par les technologies actuelles. Je lisais le témoignage de l’agence Eskimoz : ils ont été victimes d’une campagne de negative SEO par une agence concurrente. Autrement dit, ce concurrent a mis en place des actions pour « pourrir leur référencement ». Ils ont identifié le coupable mais ils expliquaient que ce serait très compliqué de faire comprendre le concept de ce type d’attaque à une juridiction…

      Pour les photos d’enfants, tu as entièrement raison de le souligner. Je suis frappée par le degré auquel beaucoup de parents ne se posent pas la question, y compris dans mon cercle d’amis. Les enfants ont déjà une identité numérique riche à un âge où ils n’ont pas la moindre idée de ce que ça implique. En même temps, quand je vois le rapport des jeunes générations à la vie privée, je me dis que c’est une notion en profonde mutation… et que ça aura sûrement un impact dans 15-20 ans.

      Je me souviens des débuts d’Internet où j’étais surprise qu’on me demande ma date de naissance pour une inscription à un site parce qu’avant Internet c’était le genre d’information qu’on ne donnait à personne à part aux administrations. Aujourd’hui, c’est banal… Donc la notion de vie privée va sûrement beaucoup évoluer elle aussi. Si j’étais étudiante, je pense que j’en ferais un sujet de mémoire, tiens ;)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.