Concilier blogging et vie de couple : challenge ou pas ?


Tenir un blog peut-il empiéter sur la vie de couple ? C’est une question que beaucoup de blogueurs amateurs peuvent être amenés à se poser. Comment concilier cette activité (très chronophage, il faut bien l’admettre !) avec sa vie de couple ? Comment poser les bonnes limites quand on est amené à évoquer sa vie privée sur son blog ?

Blog et vie de couple : pourquoi est-ce une vraie question ?

A première vue, il peut sembler assez incongru de s’interroger sur le rapport entre un loisir et son couple. Après tout, chacun a ses loisirs : certains font du sport, de la photo, de la musique, adorent le cinéma… Ça fait partie du quotidien d’un couple.

Pourtant, quand on y réfléchit, le blogging est parfois un peu plus qu’un loisir comme les autres… et ça peut influer sur une relation amoureuse.

Tenir un blog prend du temps

Pas besoin d’être blogueur pro pour en faire une activité qui occupe des heures entières ! Tenir un blog demande un fort investissement en temps pour écrire ses articles, les promouvoir, faire des photos…

Ça signifie que ça peut empiéter sur des “moments à deux” le soir ou le week-end si on n’y prend pas garde.

Un engagement personnel fort

Quand on est réellement passionné par un sujet ou une activité, on y pense souvent, on en parle souvent… et ça devient parfois assez envahissant pour l’entourage. Ce n’est pas pour rien qu’on voit régulièrement dans des émissions de télé des conjoints excédés par la passion envahissante de leur moitié.

C’est le fan qui redécore une pièce de sa maison à la gloire de son idole, le collectionneur qui galope d’une brocante à une autre tous les week-ends pour trouver son bonheur…

Un blog peut finalement nous exposer à la même chose : y penser tout le temps, au risque “d’être là sans être là”, présent physiquement mais en ayant la tête ailleurs :)

Blogging deuxième langue

“Il n’y a que 30 personnes qui ont épinglé ma photo sur leur board !”, “Je suis le nez dans le HTML, là”, “Il faut absolument que je tourne mon prochain haul”. “J’ai rejoint un pod sur Insta”.

Gnéééé ? Il existe plein de termes qui sont clairs comme de l’eau de roche pour un blogueur… mais totalement obscurs pour le reste du monde.

Je me souviens du jour où j’ai négligemment demandé à mon petit ami anglais de “me rappeler qu’il faudra transférer mon domaine chez Gandi”. Je pense que ce qu’il a imaginé ressemblait à ça :

Transfert chez Gandi

En fait, je parlais juste de renouveler le nom de domaine de mon blog en faisant appel au prestataire Gandi, au lieu de mon prestataire précédent.

Le sujet du blog

Certains sujets de blog sont particuliers car ils impliquent d’évoquer sa vie privée. En ayant un blog comme No Tuxedo, je peux écrire des tutoriels sans jamais avoir besoin d’évoquer ma situation familiale, financière, amoureuse, que sais-je ?

Mais quand vous évoquez votre quotidien, vos sorties, les restaurants où vous allez, les vêtements que vous achetez, votre déco… vous révélez plein de choses sur vous, vos valeurs, votre niveau de vie. Et inévitablement, ça implique vos proches même si vous ne les mettez pas en scène sur votre blog.

Un conjoint peut ne pas comprendre pourquoi on partage des moments privés sur un blog (ce n’est pas un peu trop intime ?)… Pourquoi on présente ses derniers achats (prétentieux ?)… Pourquoi on affiche sa tête en gros plan (égocentrique ?)… Pourquoi on tient à photographier son assiette avant de manger (superficiel ?)…

Blogging et vie de couple : un équilibre nécessaire
Blogging et vie de couple : un équilibre nécessaire

Comment trouver un équilibre entre blogging et vie de famille ?

Selon la personnalité de chacun, l’équilibre se trouve plus ou moins naturellement… mais selon moi, il y a quelques éléments qui aident à bien vivre cette passion pour le blogging.

Savoir expliquer ce qu’on fait

Pour le blogueur, l’intérêt du blogging est souvent évident, on sent ce que ça nous apporte. Mais pour d’autres personnes, ça ne va pas du tout de soi.

Je le vois quand je discute par exemple avec des collègues, bien des gens me disent “Je ne sais pas comment tu fais, moi je n’arrive pas à écrire” ou encore “Ça prend trop de temps, je n’ai pas le temps”.

C’est important d’arriver à expliquer à votre entourage ce qu’implique un blog et pourquoi il compte tant à vos yeux. Ça permet de faire savoir ce que vous en retirez et en quoi c’est important pour votre équilibre : de l’épanouissement, de la confiance en soi, une capacité à entreprendre…

Définir des plages horaires pour sa passion

Dans un couple, c’est très sain d’avoir des moments “à soi”, où l’on se consacre à des choses qui nous font plaisir… mais on ne doit pas pour autant vivre dans un univers parallèle, il y a aussi des moments où l’on construit des choses à deux. A mes yeux, ces deux types de moments sont essentiels pour qu’un couple tienne.

Les passionnés se font parfois larguer parce que leur passion est omniprésente. C’est dommage d’en arriver là. Au besoin, on peut définir des périodes consacrées au blogging : le dimanche matin, 2 soirées par semaine… Chacun sa méthode !

Accepter les limites de l’autre

Pour certaines personnes, le blogging restera à jamais un mystère. Elles n’en comprennent pas le but ou ne s’intéressent pas du tout au sujet dont vous parlez. Mon ex-compagnon, par exemple, n’était pas du tout sur les réseaux sociaux et avait beaucoup de mal à comprendre ce qui passionnait tant les gens là-dedans :)

Ça me paraît important de respecter ça. Oui, on peut faire un effort pour se comprendre mais on ne peut pas toujours demander à l’autre de s’adapter non plus.

Au fond, c’est une histoire de respect mutuel : accepter qu’une activité soit importante pour l’autre sans pour autant qu’elle le soit pour nous…

S’impliquer à deux

Soyons honnêtes, tout le monde ne se sent pas l’âme d’un blogueur ! Mais parfois, on a la surprise de découvrir qu’un conjoint est volontiers prêt à participer : en donnant son avis, en vous soufflant une idée d’article, en vous prenant en photo, en vous donnant ses photos “parce qu’elles seraient bien pour ton article”.

Garder une séparation public/privé

Tous les blogs n’impliquent pas des sujets privés mais certains supposent de dévoiler un peu de soi-même : lifestyle, voyages, etc. On peut être amené à parler de ses proches voire de sa vie privée. Les proches ont-ils envie d’apparaître sur le blog ? Et surtout, doit-on tout documenter ?

Je trouve que c’est bien de garder une certaine séparation entre des moments que l’on partage et d’autres qui relèvent de la sphère privée. Parfois, il faut savoir mettre son téléphone en mode avion !

Tenir un blog, une passion comme une autre ?

Au fond, avoir une passion peut apporter plein de choses très positives mais elle peut aussi prendre un peu trop de place dans le couple, au risque de ne plus se comprendre. Vous pouvez d’ailleurs lire le dossier de Psychologies “Je vis avec un passionné”.

Avoir une bonne organisation est aussi une clé pour ne pas se laisser envahir !

Arrivez-vous à concilier blogging et vie de couple ? Si vous êtes célibataire, est-ce que vous blogueriez différemment si vous étiez en couple ?
Thèmes : S'organiser 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 commentaires sur “Concilier blogging et vie de couple : challenge ou pas ?

  • Séverine

    J’ai mis du temps à dire à l’Homme que j’avais un blog, parce qu’à l’époque de notre rencontre, j’y étais peu active. Et puis je lui ai naturellement annoncé quand j’ai procédé à la refonte, et il a été très content de voir que j’avais cette activité, il n’a pas trouvé ça futile et me soutient même s’il ne me lit pas forcément.

    Côté organisation, ces derniers mois c’est un peu à la one again pour cause de nombreux projets perso, mais le blog n’est pas un problème dans notre couple.
    En fait, soit je m’occupe du blog quand il n’est pas là, soit quand il est lui-même occupé par sa passion pour les jeux vidéos et son boulot dans la santé animale.

    On bosse dans le même bureau, c’est pratique et plus convivial, comme une façon différente de passer du temps ensemble. Le bureau est chez nous une vraie pièce de vie et de partage à part entière :-)

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      C’est chouette ça ! Ça permet d’être ensemble tout en étant chacun sur son activité. Bonne journée !

      Répondre à Marlène
  • La Minute d'Emy

    Je suis bien d’accord avec ton article. Bloguer ça prend énormément de temps alors heureusement que mon conjoint me soutient car sinon cela ne serait pas possible.

    Répondre à La
    • Marlène

      Je te comprends, surtout avec un bébé à la maison, ce n’est déjà pas toujours facile de prendre du temps pour soi :)

      Répondre à Marlène
  • Margarida

    Coucou Lou,

    Moi j’ai l’a solution pour cette fameuse conciliation blog/vie de couple :-) : il suffit d’avoir un chéri non-geek assumé et revendiqué ! hihii, blague à part, je ne blogue jamais le soir (enfin, c’est rare, très rare) et peu le week-end. Je le fais quand j’ai un peu de temps entre deux projets, trois rédacs ou deux traductions mais je sais que je peux faire cela parce que je travaille de chez moi et que je gère le temps comme je l’entends. En plus, depuis que je suis maman, j’essaye d’être un max disponible à partir de 17h. Ce que je fais dans la soirée, c’est plutôt lire, regarder ce qu’il se passe sur internet mais sans trop d’interaction (pour preuve, je viens commenter chez toi toujours en retard !). C’est vrai aussi que je ne me suis jamais fixé d’objectifs genre, 3 articles par semaine ou 4 ou 2, je blogue en fonction du temps duquel je dispose, c’est-à-dire, de mon travail. Je trouve cette formule plutôt salutaire !

    Après, c’est vrai que souvent mon chéri est le premier lecteur de mes articles, avant publication, j’ai dis “tiens, chéri, viens, je te lis l’article que je viens d’écrire”… Quant à la séparation vie privée-vie blog, c’est difficile, j’essaye de pas trop nous exposer, parfois, de temps en temps mais ce n’est pas systématique.

    Belle journée à toi,

    Répondre à Margarida
    • Marlène

      Oh c’est mignon qu’il soit ton relecteur :)

      Etant freelance, j’imagine que de toute façon, la première séparation que tu dois gérer est celle entre le travail et la vie privée, le blog n’est finalement qu’une partie d’un débat plus vaste. Bonne journée à toi aussi !

      Répondre à Marlène
  • Manue

    Comme je n’habite pas avec mon copain, c’est plutôt facile de séparer le temps pour le blog et le temps pour nos moments ensemble. Et je ne pense pas que ce sera un problème pour l’avenir non plus, on aime faire des choses ensemble et des choses chacun de notre côté, avoir des moments « à soi » comme tu le dis.
    Il sait que j’ai un blog mais ne s’y intéresses pas plus que ça et je n’en parle pas souvent non plus. Ca me fait rire quand il me dit “c’est pour ton blog ?” quand je prends des photos en sorties ou des choses comme ça.
    J’essaie de ne pas exposer ma vie privée sur le blog (je le fais plus sur certains réseaux sociaux), dans mes premiers article j’avais mis une photo de nous mais j’ai finalement enlevé cet article et je pense que c’est mieux comme ça :)
    Bonne idée d’article en tout cas.

    Répondre à Manue
    • Marlène

      Ce qui est délicat quand on expose sa vie privée, c’est que l’on y associe de fait le lecteur. Après, il faut l’assumer ! Par exemple, une blogueuse qui met en avant son copain et qui se sépare va forcément être amenée à évoquer la séparation (ou à recevoir des questions) par la suite. C’est difficile de mettre des barrières “a posteriori”…

      Répondre à Marlène
  • Audrey

    Je vis avec mon mec, mais l’avantage, c’est qu’il écrit une thèse et qu’il est passionné de football : ça fait pas mal de moments où il est occupé, et pendant lesquels je peux faire ce que je veux, y compris m’occuper du blog !

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      La thèse ça me paraît pas mal comme activité chronophage, j’avoue ! Tu n’as plus qu’à l’encourager à en préparer une deuxième après ;)

      Répondre à Marlène
  • Auréline

    Personnellement je ne pense pas que se soit un obstacle au couple, au contraire depuis que je tiens mon blog je suis bien plus proche de mon compagnon. Je lui demande son avis, il m’aide à faire certaine photos, me donne des idées, … Après il faut juste savoir s’arrêter de temps en temps pour passer un vrai moment à deux.
    En tout cas j’ai beaucoup aimer ton article, il est très complet comme toujours.
    Bonne journée à toi :)

    Répondre à Auréline
    • Marlène

      C’est bien s’il participe de son plein gré, ça facilite les choses. C’est plus difficile quand le compagnon ne voit absolument pas le but ou l’intérêt de cette passion ! Merci de ton commentaire et belle journée à toi aussi :)

      Répondre à Marlène
  • Ludo

    Coucou, super article comme d’hab !
    Je n’ai pas de chérie, donc ça pose pas de problème ^^

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      Hé hé, dans un sens ça veut dire que c’est à toi de t’auto-discipliner… et ça peut être un challenge aussi ;)

      Répondre à Marlène
    • Ludo

      Tu peux le dire ! Un vrai, vrai challenge !

      Répondre à Ludo
  • lucie

    Intéressant ton article!

    Mon English Boyfriend est développeur donc ça facilite les choses: tout le côté technique ça lui parle (ce qui est bien pratique quand je casse quelque chose) et il suit lui-même quelques blogs donc il comprend pourquoi je fais ci ou ça. Parfois, ça le prend: il me soumet une idée ou prend une photo en disant “que ce sera bien pour ton blog”. Mais je m’impose certaines limites quand même:
    – pas plus de X heures par semaine (j’y passais beaucoup plus de temps il y a quelques années mais ça devenait angoissant donc j’ai vraiment diminué donc il y a aussi moins de mises à jour mais tant pis)
    – pas d’infos trop privées. Je crois que même les gens qui suivent le blog depuis le début ne savent pas tant de choses que ça sur ma vie privée à part que je suis expat, qu’il y a un english boyfriend quelque part et que je bosse dans le marketing. Rien de bien privé.

    Si je n’étais pas en couple je bloguerais peut-être plus mais en même temps c’est bien aussi de se décrocher de l’écran de temps en temps :)

    Répondre à lucie
    • Marlène

      Je suis entièrement d’accord, j’ai connu cette “dérive” il y a quelques années, en faire trop est hyper néfaste à la longue… On réagit au quart de tour à la moindre remarque d’un lecteur, on angoisse parce qu’on a le sentiment de ne pas en faire assez. Alors qu’au final, savoir s’aérer, vivre des choses, sortir, découvrir des lieux ou des expos “dans la vraie vie” permet d’entretenir son inspiration de manière très saine, sans sacrifier sa vie privée.

      Bon, le boyfriend développeur, c’est quand même très cool ;)

      Répondre à Marlène
  • CyrielleMaakeup

    C’est vrai que c’est difficile pour lui, je pensais qu’il était le seul, mais grâce à ton article je vois que c’est général.
    Le mien a surtout du mal avec le temps que j’y passe, pour lui je passe mon temps sur l’ordinateur à rien faire, au lieu de m’occuper de choses “réelles” comme il dit.. Je pense que je vais lui dire, comme tu le dis dans ton article, que c’est une passion, au même titre que lui a une passion pour regarder les matchs de foot :)
    En tout cas merci pour ton article, c’est une super idée ♥

    Répondre à CyrielleMaakeup
    • Marlène

      C’est amusant mais pour ma part, ce sont surtout mes parents qui me font cette réflexion, le fait de “passer son temps sur l’ordinateur à faire des choses virtuelles”. Disons que pour eux, consacrer autant de temps à une activité sans être dans une quête de rentabilité à tout prix n’a pas vraiment de sens, ils se demandent pourquoi je ne cherche pas à vraiment monétiser le blog par exemple. A l’inverse, le boyfriend qui n’y comprend rien est plutôt admiratif :)

      Ce n’est pas toujours simple de gérer les passions !

      Répondre à Marlène
  • Kuuki

    Mon copain et moi on habite ensemble depuis peu. On a toujours habiter seuls (ou avec nos parents) et finalement les choses se sont faites naturellement. Monsieur est assez fan de photographie donc souvent on s’arrête pour prendre des photos de trucs intéressants tous les deux. Et lui poste en temps réel sur les réseaux sociaux, moi après coup. Le soir, parfois on se retrouve dans la même pièce, chacun sur son ordi, quand on voit des trucs qui pourraient intéresser l’autre on se les montre et de temps en temps on se fait du pied sous la table.

    Par contre j’ai abandonné un de mes autre passe-temps chronophage. Pas seulement pour le bien de notre vie de couple mais parce que ça m’a passé. Et heureusement parce que là ça aurait pu être compliqué.
    Quant à ses passe-temps à lui, il est plutôt du genre outdoor, donc on sort faire des trucs ensemble et je blogue dessus (ou pas, vu le retard que j’ai pris) quand on rentre.
    On a presque trouvé l’équilibre parfait quoi.

    Répondre à Kuuki
    • Marlène

      C’est bien quand ça se met en place “tout seul”, avec deux passions qui s’accordent bien :) Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • surunpetitnuage

    Coucou, comme d’hab je commente hein ;).
    En même temps, je suis désolée mais je ne peux pas passer sur ton blog sans avoir envie de papoter XD.

    Pour l’instant je ne vis pas encore avec mon chéri, mais c’est en projet, quand on aura retrouvé un taf, et qu’on pourra alors ENFIN partir de chez papa-maman, parce qu’à 25 ans ça commence VRAIMENT à faire TROP !! XD.
    Mais je pense que je ferais comme tu le dis, m’accorder du temps pour moi et inversement.
    J’ai de la chance, Mr a une passion qui lui prendra un jour par week-end fréquemment (l’airsoft), du coup je me retrouverais tranquilou à la maison quand je ne l’accompagnerais pas pour lui faire plaisir.
    Alors là ce sera royal au bar : les copines ou le blog à fond XD.

    Et j’ai aussi de la chance avec lui. Il aime beaucoup son indépendance, notemment niveau des loisirs informatiques, donc on sera de temps en temps chacun sur son PC ;).
    Et en ce qui concerne les photos pour mon blog, je pense que je verrais pour qu’il mette un peu la main à la patte, mais comme nous n’avons pas du tout le même style de photo, je pense que je vais vite pété un câble XD.

    Ah ton article, me donne encore plus envie de vivre avec lui <3.

    Gros bisous <3

    Répondre à surunpetitnuage
    • Marlène

      Ha ha je te souhaite que ça arrive vite alors ;) Je trouve ça bien d’avoir chacun ses moments à soi, on est forcément différents dans un couple, on n’a jamais reçu la même éducation, on n’a pas la même histoire familiale, le même caractère, etc. Donc pouvoir se retrouver “avec soi-même” à certains moments, ça fait du bien ! D’ailleurs, les couples que je connais qui tiennent le plus longtemps fonctionnent comme ça :) Bonne semaine !

      Répondre à Marlène
  • Pomme

    Personnellement jai des “heures” réservé pour mon blog. Comme on habite pas encore ensemble ca va quand je suis avec lui je suis totalement avec lui. Mais il me comprend et comme il est développeur web j’avoue que de temps en temps je lui demande de l’aide. Il aime bien ce que je fais mais sans plus il ne vient pas s’incruster dans tous mes articles et ni lire tous mes articles. Je pense que cest important de separer les deux, et se réserver des moments à deux. Et couper le blog quelques jours meme si c’est dur parfois.

    Répondre à Pomme
    • Marlène

      Ah, je suis bien d’accord avec toi, ce n’est pas facile de couper ! J’ai tendance à planifier des articles même sur les périodes où je suis en vacances donc le blog continue à vivre sa vie comme si de rien n’était. J’essaie de publier plutôt des tutoriels très techniques sur ces périodes car ça suscite peu de commentaires, ça me permet de faire un petit break mais je ne peux pas m’empêcher de répondre aux messages ^^

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.