Comment installer WordPress chez un hébergeur (sans perdre ses cheveux)


Aujourd’hui, je vais vous expliquer pas à pas comment installer WordPress chez un hébergeur. WordPress reste le logiciel de référence pour créer un blog en bénéficiant d’une grande liberté dans sa personnalisation.

Vous avez peut-être commencé votre parcours de blogueur sur une plateforme gratuite comme Blogger ou WordPress.com. Vous avez peut-être en projet de lancer un blog que vous voulez personnaliser sans contrainte. Je vais vous aider à installer WordPress car c’est une étape qui peut faire peur : l’idée de devoir mettre les mains dans le cambouis, le vocabulaire technique qui paraît très obscur…

Si nécessaire, lisez ou relisez l’article « L’hébergement web expliqué à ma grand-mère » pour mieux comprendre le rôle d’un hébergeur web et le langage de base (un serveur, une base de données, etc).

Avant d’installer WordPress

Un bon ouvrier travaille avec de bons outils ! Alors nous allons préparer nos outils avant d’attaquer l’installation proprement dite. Vous devez…

  • … Avoir souscrit un contrat chez un hébergeur – Gardez à portée de main les codes d’accès à votre compte. Pour ma part, je suis actuellement chez o2switch. Vous pouvez commencer avec un hébergement standard, on peut toujours faire évoluer son contrat si on a des besoins qui augmentent au fil du temps.
  • … Garder à portée de main vos « codes FTP » : ces codes sont souvent donnés dans le mail de bienvenue de l’hébergeur (c’est le cas chez OVH par exemple). Si vous ne les avez pas reçus, il faut parfois les créer ou les récupérer sur votre compte (1&1 explique comment faire ici). Ces codes FTP peuvent aussi être appelés « informations FTP ».
  • Télécharger WordPress en français : le fichier est au format « .zip ».
  • … Décompresser le fichier .zip pour obtenir un dossier intitulé « wordpress ». Sur PC, vous pouvez le faire facilement en installant le logiciel WinRar (la version d’évaluation suffit) puis en faisant un clic droit sur le fichier zip et en cliquant sur « Extract here » (Extraire ici). Sur Mac, un double clic sur le fichier zip permet de le décompresser. Laissez le dossier wordpress sur le bureau de votre ordinateur.
  • Télécharger et installer FileZilla Client : FileZilla est ce qu’on appelle un client FTP, il va vous permettre de transférer des fichiers. C’est un logiciel gratuit.

Si vous avez lu mon article sur l’hébergement web, vous savez qu’une plateforme comme WordPress s’appuie sur deux grandes composantes : les fichiers et la base de données. Nous allons donc procéder en 3 étapes :
1- Créer la base de données.
2- Envoyer les fichiers sur le serveur.
3- Faire en sorte de lier les fichiers à la base de données pour que les deux communiquent.

Installer un blog WordPress chez un hébergeur
Installer un blog WordPress chez un hébergeur

Etape 1 – Créer la base de données

Vous devez pour commencer vous connecter à votre compte chez votre hébergeur et chercher dans quelle rubrique on peut créer une base de données. Parfois, cette rubrique s’appelle « Base de données » mais elle peut aussi s’appeler « SQL », « MySQL », « Base de données MySQL » (MySQL est le nom d’un système de gestion de bases de données).

Chez OVH par exemple, il faut d’abord, dans la colonne de gauche, cliquer sur votre nom de domaine dans la rubrique « Hébergements » (flèche bleue) puis, dans la zone à droite de l’écran, cliquer sur l’onglet « Base de données » (flèche verte). Dans le menu « Actions » (flèche rose), vous aurez la possibilité de « Créer une base de données ».

Créer une base de données chez OVH
Créer une base de données chez OVH

Si vous êtes chez 1&1, vous trouverez ici un mode d’emploi pour créer une base de données.

Et pour créer la base de données, on pédale ?

Eh bien non, pas besoin de se fatiguer ! La plupart du temps, vous avez juste à choisir le nom de votre base de données et un mot de passe. Elle est ensuite créée automatiquement !

Il est primordial de choisir un mot de passe compliqué (majuscules + minuscules + chiffres + ponctuation si possible). Votre base de données renfermera en effet toutes les informations importantes de votre site : vos articles, vos commentaires, etc (mes préciiiiiiieux). Pas question que ça tombe entre toutes les mains !

On peut aussi vous poser certaines questions :

  • Si on vous propose de choisir entre « MySQL » et « PostgreSQL », choisissez « MySQL ».
  • Si on vous propose de choisir entre différentes versions de MySQL, vous pouvez prendre la plus récente (celle qui a le nombre le plus élevé : 5.5 est plus récent que 5.1 par exemple). WordPress fonctionne avec toutes les versions de MySQL depuis la version 5.0 à l’heure où j’écris cet article.

Selon les hébergeurs, il peut y avoir de petites variantes : par exemple, 1&1 choisit lui-même le nom de votre base de données. Mais rassurez-vous : si on ne vous demande pas de choisir telle ou telle information, ça veut juste dire que c’est l’hébergeur qui décide pour vous.

Voici par exemple un aperçu des étapes de création d’une base de données chez l’hébergeur OVH :

Créer une base de données chez OVH Créer une base de données chez OVH

Il faut attendre quelques minutes pour que la base de données soit effectivement créée. Lorsque c’est fait, vous allez recevoir un e-mail pour vous prévenir. Il récapitule les informations importantes relatives à votre base de données, par exemple :

Codes de connexion MySQL

Il faudra bien conserver ces informations.

Etape 2 – Envoyer les fichiers de WordPress sur le serveur

Nous allons maintenant utiliser FileZilla. Lancez le logiciel.

Établir la connexion avec le serveur

Le serveur, c’est la machine où vont être stockés les fichiers de votre blog. Il va donc falloir que Filezilla s’y connecte. Tout en haut de Filezilla, vous pouvez voir différents champs que nous allons compléter.

Filezilla - Informations de connexion

Où trouver ces informations ? C’est ce qu’on appelle les « codes FTP » ou « informations FTP ». Deux cas de figure :

  • Votre hébergeur vous les envoie automatiquement à l’inscription. Chez OVH par exemple, on les trouve sous cette forme dans le mail de bienvenue :
    Codes FTP chez OVH
  • C’est à vous de les créer : il faut aller sur le site de l’hébergeur et chercher une rubrique qui s’appelle « FTP », « Accès FTP » ou similaire. On vous demandera ensuite de choisir un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Dans FileZilla, nous allons indiquer :

  • L’hôte (aussi appelé Serveur FTP) – L’hôte est du type ftp.lenomdevotresite.com ou lenomdevotresite.com.
  • L’identifiant (parfois appelé Nom d’utilisateur ou Login).
  • Le mot de passe.
  • Le port – Vous n’êtes pas obligé de compléter ce champ, FileZilla se connectera quand même en utilisant par défaut le port 21.

Cliquez ensuite sur « Connexion rapide ».

Comprendre le fonctionnement de Filezilla

La partie située à gauche dans Filezilla (en bleu ci-dessous) correspond au disque dur de votre ordinateur ; la partie située à droite (en jaune ci-dessous) correspond au serveur ; la partie située en bas correspond aux opérations de transfert entre les deux (fichiers en train d’être transférés, fichiers déjà transférés, fichiers dont le transfert n’a pas fonctionné, etc).

L'interface de FileZilla

Dans notre cas, nous allons donc devoir transférer les fichiers de WordPress depuis notre disque dur VERS le serveur.

  • Dans la zone de gauche, vous devez donc afficher les fichiers de WordPress : souvenez-vous, au début de l’article, je vous ai dit de laisser le dossier « wordpress » en attente sur le bureau de l’ordinateur. Il faut donc se « promener » dans votre disque dur jusqu’au bon dossier.
    Filezilla - Arborescence en local
    Sur PC par exemple, il faut cliquer sur C: > Users > (Votre nom d’utilisateur) > Desktop > wordpress. Sur Mac, vous pouvez en principe y accéder dans Users > (Votre nom d’utilisateur) > Desktop > wordpress. Vous devez voir dans la zone de gauche de Filezilla des dossiers qui s’appellent « wp-admin », « wp-content », « wp-includes », etc.
  • Dans la zone de droite de Filezilla, vous êtes sur votre serveur (séquence émotion). Certains fichiers et dossiers installés par votre hébergeur s’y trouvent déjà. Nous ne pouvons pas mettre les fichiers de WordPress n’importe où. Si l’un des dossiers s’appelle « www », c’est dans ce dossier qu’il faudra transférer les fichiers de votre site. Ce nom peut varier d’un hébergeur à l’autre donc n’hésitez pas à consulter l’aide sur le site de votre hébergeur en cherchant « où transférer fichiers FTP ». Parfois, ce sera un dossier intitulé « public », parfois « public_html/www ». Dans cette zone de droite, vous devez voir un dossier www totalement vide, comme ça :
    Dossier www vide

Précision importante – Si le dossier www (ou autre nom) contient déjà un fichier intitulé « index.html », il faut le supprimer.

Transférer les fichiers de WordPress sur le serveur

Nous allons faire glisser tous les fichiers de WordPress de la gauche vers le dossier www situé à droite, comme sur la capture d’écran postée plus haut. Je le répète : les fichiers de WordPress doivent aller DANS le dossier www (pas à côté). C’est une erreur courante chez les débutants de se tromper de dossier :)

Le transfert se lance : les fichiers en cours de transfert vont s’afficher dans la file d’attente, en bas de Filezilla… et au fur et à mesure que le transfert s’effectue, la file d’attente se vide tandis que l’onglet « Transferts réussis » se remplit. Ça va prendre plusieurs minutes.

Transferts de fichiers avec Filezilla

Lorsque le transfert est terminé, vous devez avoir dans la zone de droite, à l’intérieur du dossier « www » (ou « public » s’il s’appelle comme ça chez votre hébergeur) les dossiers wp-admin, wp-content, wp-includes, etc. Ne vous inquiétez pas si vous voyez encore ces mêmes dossiers dans la zone de gauche : le fait d’envoyer des fichiers depuis votre disque dur vers un serveur ne les efface pas de votre disque dur.

Etape 3 – Installer WordPress

A ce stade, nous avons d’un côté nos fichiers, de l’autre notre base de données prête à stocker tous nos futurs articles. Il nous reste juste à mettre les deux en relation. C’est très simple :

  • Entrez l’adresse de votre site web dans votre navigateur Internet. Par exemple, www.cecinestpasunblog.com.
  • Si toutes les étapes ont bien été respectées et que les fichiers de WordPress ont bien été transférés, vous devez voir l’écran suivant. Cliquez sur « C’est parti ».
    Installer WordPress chez un hébergeur - étape 1
  • Vous devez compléter chaque champ avec les bonnes informations. Vous les avez obtenues lors de la première étape de ce tutoriel, dans le mail de confirmation reçu après avoir créé la base de données. Le nom de votre base de données, l’identifiant, le mot de passe, l’adresse de la base de données (aussi appelée « Serveur MySQL » ou parfois « hôte de connexion »).

    La seule information que vous n’avez pas, c’est le préfixe des tables : une base de données est un peu comme un grand livre sauf qu’au lieu de comporter des chapitres, elle comporte des « tables ». Chaque table stocke un type d’information précis (il y a par exemple une table qui stocke le contenu des articles, une table qui stocke les commentaires, etc). Par défaut, WordPress donne à toutes les tables un nom qui commence par « wp_ ». Pour améliorer la sécurité, je vous conseille de remplacer ce « wp_ » par autre chose de plus compliqué comme « gt8f_ ». Une fois que c’est fait, cliquez sur « Envoyer ».
    Installer WordPress chez un hébergeur - étape 2

  • Si vous avez entré les bonnes informations, vous verrez le message ci-dessous s’afficher et vous pouvez cliquer sur « Lancer l’installation ». Sinon, WordPress essaiera de vous guider en vous indiquant par exemple que le nom de la base de données n’est pas le bon…
    Installer WordPress chez un hébergeur - étape 3
  • Complétez ensuite les informations demandées : d’abord, le nom de votre blog ; ensuite, les informations qui vous permettront de vous connecter à l’administration de WordPress. Choisissez un nom d’utilisateur (« Identifiant ») différent du nom de votre blog pour plus de sécurité et pour limiter les risques de piratage, un mot de passe bien sécurisé et entrez votre adresse e-mail. C’est là que vous recevrez les notifications quand un nouveau commentaire sera posté par exemple.

    La case tout en bas autorise Google et les autres moteurs de recherche à répertorier vos pages. Si vous voulez créer un blog privé par exemple et que vous n’avez pas envie qu’il soit référencé, vous pouvez décocher cette case.
    Installer WordPress chez un hébergeur - étape 4

Et voilà, l’installation de WordPress est maintenant terminée ! Si vous vous connectez à l’adresse de votre blog, vous devriez voir un blog vide avec un design WordPress par défaut, comme ici :

WordPress - Blog par défaut

Et pour accéder à l’administration de votre blog, il suffit d’ajouter /wp-admin/ à la fin de l’adresse du blog, par exemple cecinestpasunblog.com/wp-admin/ !

Installer WordPress : les difficultés à surmonter

Installer WordPress chez un hébergeur pose deux difficultés principales, que vous aurez peut-être repérées dans cet article.

Le vocabulaire technique

Pour commencer, les appellations varient souvent d’un hébergeur à l’autre. L’un vous parlera d’identifiant, l’autre de login, le troisième de nom d’utilisateur… tout ça pour désigner au final la même chose !

Le bon réflexe, c’est de ne pas hésiter à consulter les rubriques d’aide du site de l’hébergeur si vous êtes perdu. La plupart du temps, on y trouve des modes d’emploi qui peuvent compléter mes explications.

Le support technique de votre hébergeur ne peut pas installer WordPress à votre place mais si vous ne trouvez pas une information sur le site, ils peuvent en revanche vous aiguiller (par exemple, sur « comment créer un accès FTP », « comment créer une base de données », « dans quel dossier mettre les fichiers du site », etc).

Les mots de passe et identifiants

La deuxième difficulté est de ne pas confondre les différents mots de passe et noms d’utilisateur nécessaires au cours de la procédure d’installation. Entre les codes pour accéder à votre compte chez l’hébergeur, les codes du FTP, les codes de la base de données, les codes pour se connecter à l’administration de WordPress, ça fait beaucoup de codes et on a vite fait de les confondre et de bloquer à une étape de l’installation juste parce qu’on a utilisé les mauvais codes.

Pour ma part, je crée une grosse fiche récapitulative pour chacun de mes sites, avec toutes ces informations.

Quid de l’installation automatique de WordPress ?

Certains hébergeurs proposent une installation automatique de WordPress. De manière générale, je déconseille cette méthode car on rencontre souvent des problèmes de sécurité : par exemple, la version de WordPress qui est installée n’est pas à jour… ou bien WordPress est installé avec le préfixe de table par défaut (« wp ») alors qu’avec une installation manuelle, vous pouvez le personnaliser.

En plus, sur le fond, il n’y a rien de très compliqué à faire pour installer WordPress à la main. Il s’agit surtout de créer des mots de passe puis de les entrer au bon endroit. Mais il y a beaucoup de petites étapes à suivre et comme tout est nouveau quand on débute, on doit être très attentif !

Une fois l’installation terminée, n’hésitez pas à lire mon article qui vous explique comment bien débuter avec WordPress et faire les petites personnalisations de base !

Si vous le souhaitez, je peux prendre en charge à votre place l’installation de WordPress ainsi que le paramétrage de base (réglages généraux, installation et paramétrage du plugin Yoast SEO pour le référencement, installation et paramétrage du plugin Wordfence pour sécuriser votre blog). N’hésitez pas à me contacter pour un devis !

J’espère que cet article vous aidera si vous voulez sauter le pas et installer WordPress sur votre propre hébergement ! N’hésitez pas à poser des questions ou à me raconter si vous avez eu du mal à installer WordPress la première fois !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

140 commentaires sur “Comment installer WordPress chez un hébergeur (sans perdre ses cheveux)

  • Axelle

    Bonjour Marlène,

    Malgré la clarté de ton article, je me retrouve perdue dans ce que je dois faire…

    J’ai en hébergeur o2switch et mon nom de domaine est sur Gandi.
    Sur Gandi j’ai mis en serveurs ceux d’o2switch pour pourvoir lier mon nom de domaine à mon hébergement, comme c’était indiqué ; mais lorsque je tape le nom de mon site sur un moteur de recherche, rien n’apparait.

    En cliquant sur mon « adresse d’hébergement temporaire », envoyé dans le premier mail d’o2switch, une fenêtre WordPress s’est ouverte – présentée comme dans ton article. Je l’ai complété, mais n’ai pas lancé l’installation… et à présent, lorsque je clique sur le lien, pour tenter de réaccéder à WordPress, le message est « ce site rencontre des difficultés techniques ».

    Je ne sais pas quoi faire. J’ai fais attention au moment de transférer les fichiers avec Filezilla… je ne comprends pas…

    En espérant de tout cœur que tu pourras m’éclairer,

    Bonne journée à toi,

    Axelle

    Répondre à Axelle
    • Marlène

      Bonjour Axelle, si cela fait peu de temps que tu as enregistré ton nom de domaine et mis les serveurs d’o2switch, c’est tout à fait normal que tu ne puisses pas encore accéder à ton site en entrant ton nom de domaine, il faut parfois jusqu’à 72h pour que l’accès s’établisse, c’est ce que l’on appelle la « propagation des DNS ».

      Malheureusement, comme tu n’as pas indiqué l’adresse du site en postant ton commentaire, je ne peux pas t’en dire beaucoup plus.

      Tu peux essayer de vérifier sur o2switch que la base de données est vide (quand tu es sur le CPanel, clique sur « phpMyAdmin » et vérifie que dans ta base de données, dont le nom apparaît sur la gauche de l’écran, il n’y a rien). Si c’est le cas, ça confirme que l’installation de WordPress n’a pas commencé => dans ce cas, tu peux essayer d’aller sur le FTP (là où tu as transféré les fichiers) et si tu vois un fichier intitulé .htaccess ou « maintenance », le supprimer. Si ça ne fonctionne pas, je réessaierais de transférer les fichiers de WordPress pour repartir d’une base « propre ».

      Si la base de données n’est pas vide, ça signifie que l’installation a été lancée => dans ce cas, c’est probablement un problème de configuration autre… mais d’après ce que tu me dis, tu n’as pas finalisé la procédure donc tu ne devrais pas être dans ce cas.

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Bonjour Marlène !

      Je comprends mieux pour le nom de domaine. J’ai souscrit mon hébergement + nom de domaine il y a tout juste quatre jours, mais je pense les avoir mis en lien il y a trois jours. Donc c’est tout récent. Gandi me dit que le nom de domaine est actif… mais bon, je suppose que la patience est une vertu x)

      Pour la base de donnée : elle est vide ; sur le FTP j’ai trouvé et supprimé le fichier .htaccess. Ce matin j’ai réessayé le lien d’hébergement temporaire donné dans le mail de bienvenu d’o2switch (ça donne http:// [nom d’utilisateur CPanel].odns.fr); la page WordPress apparait de nouveau.

      Le truc c’est que dans Les informations générales de mon CPanel, ça dit que le domaine principal est celui qui m’a été donné dans le mail de bienvenue ([nom d’utilisateur CPanel].odns.fr)… est-ce que cette information changera automatiquement lorsque mon nom de domaine sera effectivement associé à l’hébergement ?

      Lorsque je tape http://www.lalcoveauxhistoires.com, soit j’arrive sur une page avec plusieurs résultats – dont les deux premiers sont de mon ancien blog Blogger(alcoveauxhistoires.blogspot.com) ; soit j’arrive sur une page Index of / avec indiqué en dessous Name, Last modified, Size, Description.

      Voilà où j’en suis; J’attends ta réponse avant de lancer l’installation WordPress.

      Très bonne journée à toi,

      Axelle

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Hello, la page « Index of » (que je vois aussi) est très rassurante car elle affiche ce que contient le serveur de ton site (c’est-à-dire la machine qui stocke les fichiers de ton site chez o2switch). En revanche, tu ne vois pas les fichiers de WordPress à cet endroit… donc je me pose une question : les as-tu mis dans le bon dossier ? A savoir le dossier public_html chez o2switch (quand tu cliques sur le dossier « www » ça te redirige vers le dossier public_html) ?

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Bonjour !

      Oui dans Filezilla le dossier WordPress est contenu dans le dossier public_html. Et en effet, lorsque je clique sur le dossier « www » je suis redirigée vers public_html.

      Dans ce dossier (public_html) il y a aussi un dossier intitulé « cgi-bin » et un autre « .. »; lorsque je clique sur ce dernier, ça me renvoie au dossier situé tout en haut de la liste intitulé « / »

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Quand tu dis « le dossier WordPress », tu parles bien des dossiers wp-content, wp-admin, wp-includes et de tous les fichiers ? Ils sont bien « directement » dans le dossier public_html, sans sous-dossier intermédiaire ?

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Oui c’est bien ça

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Et dans le cPanel d’o2switch, dans la partie « Domaines », tu as bien ajouté ton nom en dirigeant vers le dossier public_html ?

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Dans la partie « Domaines » je suis allée sur « Domaines supplémentaires », j’y ai entré le nom lalcoveauxhistoires.com ; ça me met que la racine du document est « /lalcoveauxhistoires.com » , en sous-domaine ça met « lalcoveauxhistoires » et pour Redirige vers ça me met « not redirected »; c’est dans cette dernière partie que j’entre « /html » ?

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Hello, la racine du document est censée être /public_html car c’est là que se trouvent les fichiers de ton site, le reste me paraît bon !

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Bonjour Marlène,

      … Je remarque avec tristesse que mes précédents commentaires n’ont pas été postés… ils annonçaient ma gratitude parce que l’installation WordPress avait fonctionné !

      Si je reviens vers toi aujourd’hui c’est parce que je me trouve face à un nouveau problème (et j’essaie de rester calme mais je ne sais vraiment pas quoi faire) : je suis allée dans les réglages « général » du tableau de bord… et là, je ne sais pas ce que j’ai fait, mais depuis ça me met une page 404 pour mon site, l’alcôve aux histoires… et impossible de me connecter en tant qu’administrateur ! ça dit que l’URL n’a pas été trouvé et la page non trouvée…

      Le temps de célébration a été bien court… Penses-tu pouvoir m’aider à résoudre ce problème ?

      Bonne journée à toi,

      Axelle

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Hello Axelle, je constate déjà que tu as installé WordPress dans un sous-dossier WordPress (quand on tape le nom de ton site, on arrive sur une page avec un sous-dossier WordPress), il faut mettre les fichiers de WordPress comme dans le tuto : dans public_html, tu dois avoir directement les dossiers wp-content, wp-includes, wp-admin, etc.

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      Ca marche !!!
      Ca marche !!!
      MERCI MERCI MERCI MERCI
      Oh la la j’ai eu un de ces coups de stress ! J’avais peur de ne plus jamais pouvoir accéder à mon blog! Mais j’ai de nouveau accès au tableau de bord!
      Merci mille fois! Je suis en larmes xD

      Merci un million de fois Marlène !

      Je te souhaite plein plein de bonnes choses!

      Axelle

      PS: Merci encore pour ton aide!!

      Répondre à Axelle
    • Marlène

      Mais de rien ;) La première installation est la plus difficile, maintenant tu as appris à le faire et si tu as l’occasion de le refaire, tu devrais aller plus vite ! Bon blogging !

      Répondre à Marlène
    • Axelle

      C’est noté !
      Merci encore !

      Répondre à Axelle
  • Doriane

    Bonjour Marlène,
    Un grand merci pour tous tes supers articles !
    J’ai crée mon site wordpress avec une installation en 1 clic proposé par OVH mais je regrette. Je ne m’étais pas assez renseignée et j’aurais dû passer par une installation manuelle car je me retrouve à présent coincée pour certaines choses dont la redirection de mon site vers HTTPS… Est-il possible de transférer mon site vers une installation manuelle de wordpress en effectuant l’installation que tu décris ?
    Merci par avance.

    Répondre à Doriane
    • Marlène

      Hello, on peut tout à fait faire une sauvegarde des contenus du « blog installé automatiquement » puis réinstaller WordPress à la main et importer la sauvegarde afin de conserver son contenu tout en récupérant une installation « fraîche » :)

      Répondre à Marlène
  • Vanessa

    Bonjour, et avant tout, un énooorme merci pour ton site et tes articles qui sont très riches! Après quelques lectures, j’ai une question: j’ai fait une installation automatique de wordpress avec l’hébergeur 1&1. Entre temps j’ai lu l’importance d’avoir un thème enfant. Seulement avec le type d’installation que j’ai fait, puis-je accéder aux fichiers pour pouvoir créer ce thème enfant?
    Je suis un vrai débutante :D ^^
    Belle journée à toi

    Répondre à Vanessa
    • Marlène

      Bonjour Vanessa, normalement tu devrais y avoir accès, si tu veux te simplifier la vie pour la création du thème enfant, je te conseille cet article du blog, il y a un plugin (Child Theme Configurator) qui peut t’aider.

      Répondre à Marlène
    • Vanessa

      Merci beaucoup pour ta réponse.

      Répondre à Vanessa
  • Elina

    Bonjour Marlène,
    J’ai suivi toutes les étapes, cependant au moment d’activer wordpress en entrant http://www.monsite.fr , cela ne fonctionne pas puisque mon domaine était déjà actif sous blogger .. Comment puis-je faire ?
    Merci par avance,
    Elina

    Répondre à Elina
    • Marlène

      Bonjour Elina, il faut d’abord effectuer le transfert du nom de domaine donc ça sort un peu du cadre de ce tutoriel. Je n’ai pas évoqué la procédure sur le blog mais tu devrais trouver des ressources en ligne en tapant « transférer nom de domaine blogger » + éventuellement le nom de l’hébergeur car certains proposent des tutoriels.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.