Comment gagner des abonnés sur Facebook sans tricher ?



Comment gagner des abonnés sur Facebook pour permettre à sa page de se développer, sans tricher, sans avoir recours à l’achat de fans ? Pas « d’action miracle » ou d’astuce marketing révolutionnaire à mettre en place… mais plutôt un faisceau de bonnes habitudes à prendre pour alimenter et valoriser sa page !

L’algorithme Facebook paraît souvent cruel, en ne montrant pas les publications à tous les abonnés d’une page… et souvent, vous avez l’impression que ça bride votre développement sur Facebook, que vous n’arriverez pas à gagner des fans. J’espère que les conseils qui suivent vous aideront à faire progresser vos statistiques !

Notez que si vous venez de lancer votre page Facebook, vous pouvez lire mon article spécifique Développer sa page Facebook en partant de zéro.

1. Adopter une bonne organisation pour gagner des abonnés sur Facebook

La première clé de développement d’une page Facebook est évidente : il faut publier régulièrement de nouveaux statuts.

Derrière ce constat basique, qui donne l’impression d’enfoncer des portes ouvertes, il y a plusieurs grandes leçons à tirer !

  • Cela permet de limiter les désabonnements – Vouloir gagner des abonnés Facebook est une bonne chose… Ne pas les perdre est tout aussi important, et le fait d’alimenter sa page avec régularité permet de donner une bonne raison de rester.
  • Cela tisse un lien avec votre audience – Les gens seront plus enclins à réagir à vos publications, à les partager (donc à se faire les ambassadeurs de votre page auprès d’un nouveau public) si vous publiez assez pour qu’il y ait un fil conducteur, un lien plus « affectif » qui se forme.
  • C’est une source précieuse d’informations – A mesure que vous allez publier, vous allez mieux comprendre quel type de post fonctionne et comment créer la traction nécessaire à la croissance de votre page.

Aujourd’hui, les outils ne manquent pas pour planifier des publications. Facebook le permet directement, via le menu « Outils de publication de la page ». Vous pouvez aussi recourir à des outils de social media marketing plus ou moins poussés (Hootsuite, Buffer,  SproutSocial)…

L’idée est de planifier en une seule fois une ou deux semaines de statuts, en laissant si nécessaire quelques « trous » dans le planning pour des publications plus spontanées.  Comme souvent, le fait de bloquer un créneau dédié pour tout faire d’un coup permet une meilleure organisation et plus d’efficacité. Vous pouvez ainsi dégager du temps par ailleurs pour d’autres activités !


2. Partager autre chose que son propre contenu

L’auto-promotion à outrance ennuie tout le monde… et en général, on ne s’abonne pas à une page pour voir son propriétaire se regarder le nombril.

Pour gagner des abonnés sur Facebook, il ne faut pas avoir peur de partager les informations que vous trouvez intéressantes, de faire référence à d’autres sites, d’autres pages, d’autres personnes. Un statut qui est utile aux autres sera volontiers partagé, vous donnant l’opportunité de toucher de nouveaux abonnés potentiels.

Réseaux sociaux

3. Ne pas avoir peur des émotions

J’avoue avoir souvent un petit sourire en coin quand je lis le conseil « Il faut publier des statuts viraux ». C’est un peu comme si l’on vous disait « Il faut publier quelque chose qui fasse le buzz ».

S’il y avait une recette de viralité, ça se saurait (hormis peut-être le fait de dévoiler ses fesses et autres portions anatomiques de choix… m’enfin, on a vu plus subtil comme stratégie, n’est-ce pas ?) ! En revanche, on sait que les émotions font réagir.

Être factuel, c’est bien parfois… mais n’ayez pas peur de surprendre, d’attendrir, de faire rire… c’est un bon vecteur d’engagement, d’échanges avec vos abonnés. Cette dynamique contribue à la fois à rendre votre page plus visible via l’implication des abonnés existants mais elle donne aussi une bonne image de la page elle-même à ceux qui la découvrent pour la première fois. Elle vous humanise, tout simplement.


4. Enrichir les posts Facebook

Même si un statut Facebook est généralement bien plus court qu’un article de blog, il peut lui aussi être optimisé pour être plus lisible, plus percutant : vous pouvez inclure des images, des vidéos, des liens, utiliser des emojis pour structurer le propos.

Par exemple, l’emoji « épingle » pour indiquer un lieu, l’émoji « appareil photo » pour créditer l’auteur d’une photographie.

Des emojis pour structurer un post Facebook
Des emojis pour structurer un post Facebook

Là encore, cela sert un double objectif : attirer le regard des gens qui découvrent la page afin qu’ils décident rapidement s’ils s’abonnent ou non… et favoriser l’engagement de vos abonnés actuels qui, par leurs actions, vont rendre vos statuts plus visibles.

5. Promouvoir sa page Facebook sur d’autres supports

Pensez à valoriser votre page Facebook sur vos autres supports ou réseaux sociaux. On pense parfois, à tort, que son audience est « partout ». En réalité, les lecteurs de votre blog ne seront pas forcément les mêmes que les abonnés de votre page Facebook, qui seront eux-mêmes différents de vos followers Instagram…

Créer des passerelles entre vos réseaux permet de favoriser la porosité entre eux, pour gagner des abonnés sur Facebook en tirant profit d’une audience existante. Vous pouvez par exemple…

  • Mettre une pop-up pour promouvoir votre page Facebook sur votre blog.
  • Installer un Plugin Page Facebook dans la sidebar de votre blog pour inciter à s’abonner.
  • Mettre un lien Linktree dans votre biographie Instagram, qui renverra vers une landing page avec vos « top liens », dont celui de votre page Facebook.
  • Mentionner votre page Facebook en bas de vos newsletters, voire dans le corps du texte si vous franchissez par exemple un jalon important sur votre page ou que vous proposez un contenu que vous avez envie de mettre en valeur.

6. Inviter les non-abonnés à aimer la page

Je l’ai déjà évoqué plusieurs fois, mais à travers leurs interactions, vos abonnés actuels vont rendre votre page visible auprès d’autres personnes, notamment au sein de leurs cercles relationnels respectifs.

Vous allez ainsi, très souvent, recevoir des likes ou réactions de gens qui ne sont pas fans de votre page. Facebook vous propose une fonctionnalité pour les inviter : en cliquant simplement sur les réactions sur un statut précis, vous disposez d’un bouton « Inviter » pour les personnes ayant réagi sans être fans. Un bon moyen de gagner des abonnés sur Facebook en donnant simplement un coup de pouce à ceux qui ont montré un intérêt pour vos posts.

Attention à ne pas abuser de la fonctionnalité, si vous invitez trop de gens à la fois, Facebook peut vous imposer un blocage temporaire des interactions.

Inviter des gens à s'abonner sur Facebook
Inviter des gens à s’abonner sur Facebook

7. Tester différents formats de contenu

Facebook permet aujourd’hui de publier aussi bien du texte que des images, des vidéos, des liens… et certains formats peuvent rencontrer beaucoup plus de succès que d’autres auprès de votre audience.

Vous pouvez consulter vos Statistiques via le menu Statistiques > Publications et afficher par exemple le taux d’interaction en pourcentage (personnes ayant commenté, liké ou partagé le statut), ou encore la propension d’une publication à toucher les « non-fans » de votre page.

La rubrique proposant dans une colonne les formats de posts, c’est un bon moyen de repérer rapidement les éventuels formats qui « sortent du lot » pour accroître sa visibilité auprès des non-fans ou même de sa propre audience (car avoir un post plus vu, c’est aussi se donner un maximum de chances de récolter des réactions qui le feront connaître d’autres personnes).

Interactions Facebook et format des posts
Interactions Facebook et format des posts

8. Tester différents tons

Selon votre audience, les attentes peuvent varier et il est pertinent de tester différentes approches pour voir ce qui est le plus en phase avec vos abonnés : bons plans, anecdotes, sondages, humour, informations, belles images, trouver sa « voix » donne souvent un coup d’accélérateur au développement d’une page Facebook.

Ce n’est pas un hasard si les marques consacrent beaucoup d’énergie à la définition de leur « tone of voice », leur façon de s’exprimer et leur « personnalité » : ça détermine la façon de prendre la parole (degré de familiarité, ton plus ou moins sérieux, complice, etc), ça permet d’humaniser votre relation avec vos abonnés et ça donne l’impression que votre marque/votre site est une « vraie personne », plus qu’une simple entité abstraite.

9. Créer des séries de posts thématiques

Trouver un fil conducteur entre certaines publications peut vous aider à susciter de l’engagement, donc à toucher de nouveaux abonnés potentiels. Vous pouvez par exemple imaginer une série récurrente : bon plan, FAQ, témoignage, quiz, choix entre deux options radicalement opposées (ex : « votre petit-déjeuner idéal, c’est plutôt A… ou B ? » avec une photo de brunch gargantuesque vs. un simple thé ou café).


10. Essayer de récolter des mentions sur d’autres pages

Faire en sorte que votre page soit mentionnée sur d’autres pages est un excellent vecteur de visibilité organique pour gagner des abonnés sur Facebook sans avoir à payer de la publicité.

Une marque peut tenter d’obtenir ce type de mention en incitant ses clients à la taguer en montrant leurs produits.

Mais si vous n’avez aucun produit à promouvoir, vous pouvez tout simplement taguer les comptes ou les marques que vous mentionnez dans vos contenus. Parfois, certaines partageront votre statut ou votre article sur leur propre page.

A titre d’exemple, quand j’ai vécu ma première expérience avec des chiens de traîneau, j’ai mentionné sur ma page l’entreprise par laquelle je suis passée… qui a, en retour, partagé mon post en taguant ma page (avec, en plus, un petit message très sympa !) :

Mention Facebook
Mention Facebook

Un bon moyen d’élargir son audience par un échange de bons procédés qui fait souvent plaisir à tout le monde !

11. Gagner des abonnés Facebook grâce aux concours

De l’extérieur, pour qui n’en a jamais organisé, le concours ressemble souvent à une solution de facilité pour gagner des abonnés sur Facebook. On offre un cadeau (presque) sans contrepartie, ce qui semble promettre un succès facile.

En réalité, le concours exige tout de même de la réflexion :

  • Il faut choisir des lots pertinents par rapport à la thématique ;
  • Il faut les intégrer de manière cohérente à ses publications afin de limiter les « opportunistes » (ceux qui s’inscrivent juste le temps du concours et se désabonnent par la suite) ;
  • Il faut financer les lots, notamment dans le cas d’une jeune page Facebook qui n’a pas encore la visibilité nécessaire pour convaincre les marques de les offrir.

J’ai donné des conseils spécifiques ici sur l’organisation d’un concours mais un bon plan peut être la mutualisation des audiences, en s’associant avec une autre page Facebook pour faire gagner un lot : chacun assure la promotion du concours de son côté, en exigeant que les participants soient abonnés aux deux pages. Si vous choisissez bien votre « partenaire de concours », il y a des chances pour que ses abonnés partagent des similitudes avec votre propre audience, et soient donc réellement intéressés par vos contenus au-delà du concours.

Concernant le paiement du lot dans ce cas, si les deux pages sont de notoriété égale, il est courant de partager les frais d’achat du lot. Si l’une des pages compte beaucoup plus de fans, c’est souvent la « petite page » qui finance le lot tandis que la grosse lui apporte sa visibilité.

Un exemple de concours co-organisé par plusieurs pages
Un exemple de concours co-organisé par plusieurs pages Facebook

12. Gagner des abonnés Facebook avec la publicité

Facebook Ads reste un outil extrêmement puissant, notamment parce qu’il offre des options de ciblage ultra-précises pour un budget qui reste souvent raisonnable. Bien sûr, si votre cible est très jeune, ce n’est pas forcément le réseau où vous aurez envie d’investir en priorité… mais si vous visez des adultes de plus de 25 ans, ça reste une très bonne solution pour adresser un message à beaucoup de gens sans dépenser une fortune !

Je vous donne sur le blog plein de conseils pour faire votre première campagne de pub Facebook et obtenir des mentions J’aime.  En appui d’une bonne stratégie de contenu sur le réseau, c’est un accélérateur de visibilité !

13. Encourager les abonnés à interagir

Posez des questions, intéressez-vous au ressenti et aux idées de vos abonnés, demandez des avis, demandez à vos abonnés s’ils partagent votre opinion sur un sujet…

En plus d’être motivantes à titre purement égoïste, ces interactions « stimulent » aussi l’algorithme de Facebook car elles montrent l’intérêt de vos abonnés pour votre contenu. Cela poussera le réseau social à montrer vos publications futures à davantage de monde, créant un cercle vertueux de visibilité.

Initier des échanges avec ses abonnés Facebook
Initier des échanges avec ses abonnés Facebook

14. Essayer le live sur Facebook

Tout le monde n’a pas la fibre du direct, c’est certain… mais si vous vous en sentez capable, tentez l’aventure !

Que ce soit pour faire une session de questions-réponses avec vos abonnés, pour leur faire vivre en direct un moment avec vous, pour interviewer quelqu’un ou pour proposer un tutoriel live (recette, DIY, etc), le live vous met en avant immédiatement auprès de vos abonnés.

Vous pouvez le promouvoir en amont, répondre en direct aux réactions. Sans avoir un impact direct sur votre nombre d’abonnés, c’est souvent un moyen de gagner des fans Facebook à travers le bouche-à-oreille.

15. Pour les pros : gagner des fans Facebook avec une contrepartie

Depuis 2014, Facebook interdit à tous les développeurs d’applications tierces de proposer un bonus en échange d’un abonnement. L’entreprise estime qu’une personne doit s’abonner parce que la page l’intéresse, et non parce qu’on lui agite une « carotte » sous le nez pour qu’elle s’abonne. Le « fan-gating » (conditionner la participation à un concours – ou autre action – au fait d’aimer la page) est également interdit.

Cependant, il est tout à fait possible d’offrir des avantages réguliers, de courte durée, à vos abonnés… si bien que ceux qui veulent en bénéficier auront tendance à s’abonner pour ne pas rater le coche !

Par exemple, si vous proposez régulièrement des codes promo pendant une durée très limitée, ou des ventes privées, ça peut inciter des gens à suivre la page pour être au courant.

Vous pouvez aussi définir un message de bienvenue personnalisé en allant dans les paramètres de votre page, puis dans Messagerie, au niveau de la ligne « Afficher un message de bienvenue ». Il ne sera pas envoyé à tous les nouveaux abonnés, mais sera affiché à tous ceux qui ouvriront pour la première fois une conversation avec votre page. L’occasion de proposer un bonus (code promo, etc) !

Le message de bienvenue sur Facebook
Le message de bienvenue sur Facebook

Pourquoi vouloir gagner des abonnés sur Facebook ?

Au fond, pourquoi chercher à gagner des abonnés Facebook ? Voici quelques bonnes raisons de le faire :

  • C’est un indicateur de popularité visible – Les chiffres de trafic d’un site sont invisibles et même les outils tiers n’en donnent qu’un estimatif pas toujours fiable… alors qu’un nombre d’abonnés sur un réseau social, tout comme les interactions, sont un indicateur tangible et évident de notoriété.
  • C’est une source d’opportunités – Qui dit popularité, dit opportunités ! Aujourd’hui, il existe un « marché de l’influence » relativement bien structuré et les marques sont demandeuses de profils de qualité avec lesquels établir des partenariats, depuis le nano influenceur ayant une toute petite communauté engagée jusqu’aux célébrités. Être actif et populaire sur les réseaux sociaux permet de décrocher des opportunités (cadeaux, rémunération, expériences…).
  • Ca inspire confiance – C’est particulièrement vrai dans le cas des professionnels : savoir qu’une marque a « pignon sur réseau social », que l’on peut la joindre, râler si nécessaire, échanger avec d’autres clients, rassure beaucoup le consommateur.
  • C’est une autre façon d’interagir avec votre communauté –  Sur un blog, les commentaires sont de plus en plus souvent une demande d’informations complémentaires ou des questions très « pratico-pratiques ». Un réseau social permet un échange plus spontané, plus amical, et gagner des abonnés sur Facebook sert aussi à encourager ce lien !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

12 commentaires sur “Comment gagner des abonnés sur Facebook sans tricher ?

  • Gaelle

    Hello Marlène ! Merci pour les articles que tu continues de poster chaque semaine et qui sont super informatifs :-)
    Je ne corresponds pas exactement au cas de figure que tu décris dans cet article, dans la mesure où ma page FB n’est adossée à rien (pas de blog). C’est la 1e étape d’un projet culturel que j’ai et qui commence par une page FB où je centralise et forwarde des news culturelles. Je galèèèèèère pour faire décoller ma page. J’ai choisi l’auto-promotion en faisant connaître ma page auprès de groupes qui pourraient être intéressés et ça marche : je gagne des abonnés à chaque fois. Mais ma page n’est jamais vue et je ne comprends pas pourquoi. A chaque fois qu’elle gagne en abonnés, le reach diminue. J’essaie de publier aux heures recommandées (au besoin en programmant), ça ne change rien. Je n’ai pas beaucoup de moyens d’animations dans la mesure où je ne crée pas de contenu (je relaie seulement, en introduisant les news), mais je suis sûre que ma page répond à un besoin. Le problème est-il que je n’ai jamais payé pour des boosts de mes posts? FB défavorise-t-il les pages qui ne paient pas?

    Répondre à Gaelle
    • Marlène

      Bonjour Gaëlle, le fait d’avoir (ou non) un site adossé à sa page Facebook ne change pas, à mon sens, les « fondamentaux » de la gestion d’une page et la plupart des conseils proposés dans l’article peuvent d’ailleurs s’appliquer.

      Il est normal que le reach diminue à mesure que le nombre d’abonnés augmente. La plateforme Hootsuite a communiqué en 2020 des données disant que le taux d’engagement moyen était de 0.52% pour les pages de moins de 10 000 fans, tombait à 0.28% pour les pages de 10 000 à 100 000 fans et à 0.1% pour les pages encore plus grosses. Et le reach moyen était de 5.2% du nombre de likes total de la page.

      Donc déjà, je regarderais si tu es plus ou moins dans ces clous là ou si tu es vraiment en-dessous. On a parfois l’impression d’être mauvais car effectivement, le nombre d’interactions est faible au vu du nombre d’abonnés mais savoir que ça concerne tout le monde aide à dédramatiser.

      Ensuite, oui, Facebook ne montre pas le post à tous les abonnés à moins de payer – et je trouve que le fait de booster un statut est assez peu efficace en termes de « croissance de la page » par rapport à une publicité. Ca peut paraître paradoxal, mais le réseau fait le tri pour montrer une publication seulement aux personnes susceptibles d’être les plus intéressées au vu de ce qu’elles ont aimé, partagé ou commenté avant.

      Répondre à Marlène
  • Amadou

    Bonjour Marlène, merci pour cet article et le savoir que tu partages sur ton blog de manière générale. Le reach à baissé de façon considérable. J’ai le sentiment que l’on se dirige inexorablement vers le reach 0. Même en postant du contenu de qualité, c’est dur d’exister.

    Répondre à Amadou
    • Marlène

      Je ne partage pas cette vision assez pessimiste, il y a toujours des comptes qui arrivent à se développer. Bien sûr, ce ne sont pas les chiffres faramineux d’il y a quelques années mais ça reste tout à fait faisable d’acquérir de la visibilité par ce biais.

      Répondre à Marlène
  • Younès

    Bonjour Marlène,

    Article intéressant. De mon coté je mise toujours sur ma page facebook (+3000 abonnés). C’est la vitrine de mon blog. En plus de mes articles, j’adore la photo et donc mes abonnés sont servis quotidiennement.
    Tu as tout résumé dans le dernier paragraphe ;-)

    Répondre à Younès
    • Marlène

      Je trouve qu’il y a pas mal d’avantages à avoir cette « double plateforme d’expression » blog & réseaux sociaux, les usages sont assez complémentaires même si on peut aujourd’hui faire le choix de se développer sur l’un OU sur l’autre !

      Répondre à Marlène
  • Isabelle Quentin

    Merci, Marlène. Toujours aussi généreuse et précise. C’est un régal de te lire régulièrement.

    Répondre à Isabelle
  • Nathalie

    Merci Marlène pour cet article très intéressant et motivant. C’est chouette que tu donnes des exemples concrets.
    Je te souhaite une belle continuation :-)

    Répondre à Nathalie
    • Marlène

      Hello Nathalie, on essaie, on essaie ;) C’est toujours plus parlant avec des exemples, même si ce n’est pas toujours facile d’en retrouver au moment précis où l’on en a besoin ! Merci pour le message.

      Répondre à Marlène
  • Angelilie

    Merci pour cet article complet. Moi personnellement j’accroche pas du tout avec Facebook et je serais même tentée de supprimer ma page. De plus, cela ne me rapporte pas beaucoup de visites, sur mon blog, en provenance de Facebook. Je sais que je partage que mes articles sur ce réseau et je m’implique pas davantage. Je préfère de loin Pinterest.

    Répondre à Angelilie
    • Marlène

      Hello, pour ma part je ne vois pas vraiment Facebook comme une source de trafic mais plutôt comme une opportunité d’échanger, de partager avec les gens sous une forme différente. C’est pareil avec Instagram d’ailleurs. Il y a des blogueurs que je lis sur leur blog et que je suis sur Insta parce qu’ils partagent « autre chose », des tranches de vie, une vision moins « cadrée » que sur leur blog :)

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.