Comment faire un bon post Instagram et que mettre comme légende ?


Lorsque l’on publie sur Instagram, au-delà de l’intérêt de la photo elle-même, on se retrouve face à une foule d’éléments à compléter :

  • La légende, qui peut intégrer un call-to-action, c’est-à-dire un terme incitant les internautes à effectuer une action (commenter, liker, suivre le compte).
  • Des hashtags.
  • La possibilité de taguer d’autres comptes.
  • La possibilité d’indiquer une localisation.

Quelles sont les bonnes pratiques pour faire un bon post Instagram ? Comment rédiger sa légende Instagram ? C’est parti pour quelques conseils pratiques.

Choisir sa photo pour Instagram

L’arrivée des stories Instagram a, de mon point de vue, recréé une forme d’équilibre dans le contenu de ce réseau social. Les images postées sur les profils sont devenues très travaillées. Il ne s’agit plus, pour la plupart des comptes, de tranches de vie spontanées mais au contraire de photos savamment choisies et retouchées pour créer une harmonie.

Je vous ai d’ailleurs donné dans ce post des conseils pour créer un feed Instagram cohérent.

Aujourd’hui, ce sont les stories qui permettent de poster des tranches de vie spontanées, tandis que les photos publiées sur le compte ont tendance à extraire « le meilleur du quotidien », ce que l’on veut vraiment immortaliser et garder sur le long terme.

Que ce soit un beau paysage, une bonne adresse food, un look, un message motivant, vous êtes relativement libre de vos choix éditoriaux, et même de les varier ! Chez @DeedeeParis, on retrouve par exemple des mantras le dimanche soir, pour se motiver avant une nouvelle semaine.

Les mantras de Deedee
Les mantras de Deedee

Mais gardez en tête cette différence entre la dimension instantanée et éphémère des stories, et la dimension permanente des photos.

Il va sans dire que l’on peut toujours supprimer une photo a posteriori ou épingler une story particulièrement mémorable sur son profil.

La légende Instagram : une clé pour un bon engagement

Instagram est un réseau où l’on passe souvent assez rapidement d’une photo à l’autre. Le paradoxe veut que ce soit aussi un réseau où les légendes longues fonctionnent bien.

Elles permettent de retenir les abonnés qui lisent un peu plus longtemps, et le temps passé sur un post ferait partie des critères pris en compte pour donner de la visibilité aux photos. Bien écrites, elles contribuent aussi à susciter de l’engagement (commentaires, likes).

Taille de la légende Instagram et saut de ligne

Les légendes peuvent faire jusqu’à 2200 caractères (ce qui laisse de la place !) mais il n’est pas forcément conseillé d’exploiter cette limite en totalité. Vous pouvez en revanche jouer sur la manière dont la légende Instagram s’affiche :

  • Une première partie, autour de 125 caractères, fait office de « teasing » et apparaît sous la photo, suivie de points de suspension.
  • Une seconde partie comporte le reste de la légende et s’affiche seulement si l’internaute effectue une action volontaire sur son flux pour la lire.
Légende coupée au bout d'une phrase
Légende coupée au bout d’une phrase

Ça signifie que vous pouvez utiliser la première partie pour condenser l’essentiel de l’information pour ceux qui « scanneront » les photos rapidement… et la seconde partie pour fournir davantage d’informations à ceux qui prendront le temps de tout lire. Ainsi, personne n’est frustré !

Si votre légende est longue, vous pouvez la diviser en petits paragraphes grâce à des sauts de ligne. Souvent, il est plus simple de rédiger sa légende Instagram dans le bloc-notes de votre téléphone, puis de la copier sur Instagram pour préserver la mise en forme.

Instagram gère assez mal les sauts de ligne à l’heure où j’écris cet article : s’il y a un emoji avant le saut de ligne, celui-ci n’est pas détecté. Idem si on laisse un espace après le « point » final du paragraphe précédent, ou avant de faire un saut de ligne.

Pour ma part, j’ai opté pour une solution simple : j’ai créé une nouvelle note sur mon téléphone, sur laquelle j’ai copié ceci :
/⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀/

Je l’ai enregistrée pour l’avoir en permanence sous la main. C’est un espace insécable… et quand je le copie-colle dans mes légendes Instagram, ça permet de créer un saut de ligne invisible, sans avoir à mettre des points ou autres symboles sur la ligne vide.

Il suffit de retirer les slashes pour s’en servir !

Faire un bon post Instagram : des conseils simples
Faire un bon post Instagram : des conseils simples

Le contenu de la légende Instagram

La légende peut jouer différents rôles : expliquer la photo que vous postez (circonstances, lieu, identité des personnes photographiées, etc) ou apporter des informations supplémentaires (bon plan, bonnes adresses, informations factuelles, historiques, etc) car une photo à elle seule n’est pas toujours suffisante pour refléter tout ce que vous avez à dire. N’hésitez pas à inclure des emojis.

Pour faire un bon post Instagram, pensez, quand vous rédigez, à la dimension « storytelling » des choses. On est sur Instagram, pas sur Wikipedia… donc les légendes qui racontent une histoire, une anecdote, qui suscitent une émotion, ont tendance à être bien plus adaptées qu’une légende beaucoup plus « formelle ». Une question très simple peut vous aider à rédiger : qu’est-ce qui vous a paru intéressant dans le fait de poster cette photo ?

J’imagine que vous aviez plein de photos en stock… alors pourquoi celle-là ? Quelle histoire se cache derrière ? Pourquoi vous plaît-elle plus que les autres ?

Pensez à vous auto-mentionner dans la légende. Pourquoi ? Parce que les gens ne vont pas forcément avoir le réflexe d’aller voir votre compte : si vous le mentionnez explicitement, par exemple « Retrouvez mes autres photos sur @salutbyebyeblog », ça incite à aller jeter un œil.

Pensez aussi à inclure un call-to-action.

Le call-to-action

La légende Instagram est aussi le lieu où vous pouvez inciter les gens à poster un commentaire, interagir avec votre photo ou effectuer une action spécifique. C’est d’autant plus crucial que l’engagement détermine directement la visibilité de vos publications.

Les call-to-action peuvent prendre des formes diverses…

Poser une question à vos abonnés, comme ici chez @CarnetPrune.

Poser une question à ses abonnés Instagram
Poser une question à ses abonnés Instagram

Demander de choisir entre deux photos postées sur le compte, comme ici chez @MadeByCeylan.

Choisir sa photo Instagram préférée
Choisir sa photo Instagram préférée

Laisser les abonnés imaginer la légende de la photo, comme ici chez @Julinfinity_.

Légender une photo Instagram
Légender une photo Instagram

Certains proposent aussi de poster des emojis en réaction à une photo, de taguer un ami (exemple : « Taguez un ami avec qui vous aimeriez visiter cet endroit »), de liker tout simplement (« Aimez cette photo si vous êtes fan de brunch »).

Le call-to-action semble parfois outrageusement « commercial », mais il fait partie des composantes essentielles pour faire un bon post Instagram.

Ajouter des hashtags

Je vais être brève sur la question car je vous ai déjà proposé un long article plein de conseils pour bien choisir ses hashtags sur Instagram.

En résumé, ils sont indispensables pour susciter de l’engagement, faire connaître votre compte au-delà de vos propres abonnés.

Vous pouvez en poster jusqu’à 30 par photo et idéalement, placez-les non pas dans la légende Instagram elle-même mais plutôt dans le premier commentaire afin de ne pas encombrer la zone de la légende. Postez ensuite 2 commentaires supplémentaires (emoji, incitation à commenter, etc) si vous voulez que le commentaire contenant les hashtags soit moins visible.

Taguer des comptes et géolocaliser sa photo

Au moment où vous postez votre photo, vous pouvez aussi y taguer des comptes existants. Certains utilisent la fonctionnalité dans le but d’attirer l’attention d’un compte, d’autres pour renseigner leurs abonnés sur ce qui se trouve dans la photo : par exemple, vous pouvez taguer le compte Instagram des marques de vêtements que vous portez sur la photo, du maquillage utilisé, etc.

Taguer des marques sur Instagram
Taguer des marques sur Instagram

Pour taguer un compte, c’est très simple : sur l’écran où vous pouvez rédiger votre légende, allez sur « Identifier des personnes ».

Cliquez sur la photo à l’endroit où vous voulez identifier un compte et commencez à entrer le nom du compte. Une fois trouvé, vous n’avez plus qu’à valider en haut à droite.

Identifier des personnes sur Instagram
Identifier des personnes sur Instagram

Au même endroit, vous pouvez géolocaliser une photo. Le lieu doit déjà avoir été créé pour être détectable sur Instagram. Si ce n’est pas le cas, il est possible de créer un nouveau lieu.

La géolocalisation permet ensuite aux utilisateurs du réseau social de retrouver toutes les photos prises à un même endroit. C’est très utile pour se faire une idée d’un lieu, d’un restaurant par exemple. Et dans l’autre sens, cela permet aussi à une marque de retrouver ses clients sur Instagram et d’interagir sur leurs posts !

Si vous postez une photo où la localisation est importante, n’hésitez pas à l’ajouter car c’est toujours une porte d’entrée supplémentaire sur votre contenu.

Retrouver les photos associées à un lieu sur Instagram
Retrouver les photos associées à un lieu sur Instagram

Quand poster pour avoir le maximum d’impact ?

Faire un bon post Instagram, c’est aussi avoir l’impression de ne pas publier dans le vide, sans trouver d’écho auprès de ses abonnés ! Le moment où vous postez est particulièrement stratégique car l’algorithme d’Instagram étudie attentivement l’engagement qui survient juste après que vous avez posté votre photo.

Si le cliché suscite, dans la première demi-heure, des « likes » et des commentaires, cela incite le réseau social à diffuser plus largement la photo, en accroissant sa visibilité auprès d’un nombre plus grand d’abonnés.

Si vous disposez d’un compte business sur Instagram, vous pouvez très facilement savoir à quelle heure votre propre audience est la plus susceptible de réagir à vos contenus. Cliquez sur le menu en haut à droite de l’écran, puis sur « Statistiques ». Dans la partie Audience, vous pouvez voir les top jours et top heures de la journée où vos abonnés sont en ligne.

Statistiques Instagram
Meilleure heure pour poster sur Instagram

Gardez en tête que souvent, même si les gens se connectent à Instagram aux horaires de travail, ce n’est pas forcément le moment où ils ont le temps de commenter (contrairement à l’heure où ils sont dans les transports, ou après le dîner quand ils ont le temps de se poser pour consulter leurs réseaux sociaux).

Au fond, les « règles » pour faire un bon post Instagram sont relativement simples… mais les raisons qui font qu’un compte décolle (ou pas) sont souvent bien plus complexes : comme sur un blog, on ne peut négliger le rôle de l’alchimie entre les contenus postés, l’attrait que représentent certains univers par rapport à d’autres, l’interaction qui se crée entre les stories et les contenus plus permanents…

Vous avez des conseils bonus à partager ? Une vision des choses différente ? Des astuces qui ont fonctionné pour vous ? Partagez ça dans les commentaires !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

4 commentaires sur “Comment faire un bon post Instagram et que mettre comme légende ?

  • Bernie

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour ces éléments techniques auxquels je vais me permettre d’ajouter un retour d’expérience.
    Concernant les hashtags certains sont bannis, et une répétition du même hashtag en story est considéré par instagram comme du spam et la conséquence est de voir les stories ou post mis à l’ombre…
    Ensuite, faire un bon post est nécessaire, mais pas suffisant, surtout avec la dernière mise à jour de l’algorithme. Pour faire simple, si tu ne fais pas de post sponsorisé, et que tu commences à avoir des posts qui marchent, là aussi tu es mis à l’ombre.
    C’est un peu hors sujet, mais instagram bloque de plus en plus souvent si tu likes trop de post. C’est arrivé à une blogueuse très sérieuse qui profitait d’une journée pour faire le tour des posts de ses abonnés…
    J’avoue avoir quelques doutes sur l’évolution de ce réseau.

    Répondre à Bernie
    • Marlène

      Hello, mêmes réserves me concernant car j’ai l’impression que les créateurs de contenu sont de plus en plus insatisfaits (ce qui rappelle aussi les limites qu’il y a à fournir un travail colossal pour un support qui est entre les mains d’un tiers !).

      Les hashtags bannis (et le « shadowban » qui en résulte) sont surtout des hashtags très, très, très « larges » dans leur ciblage (en-dehors des hashtags qui touchent aux sujets « pour adultes »)… d’où l’intérêt d’une stratégie un peu plus précise à ce niveau.

      Répondre à Marlène
  • Aipaminomdas

    Merci beaucoup pour toutes ces précisions qui semblent simples et qui finalement son tellement utiles à trouver en débutant sur Instagram.

    Répondre à Aipaminomdas
    • Marlène

      Hello, à vrai dire il y a plein de choses qui ne me paraissaient pas si évidentes : le fait de s’auto-mentionner par exemple, les sauts de ligne que j’ai longtemps cherchés à faire, etc. C’est une formation qui m’en a fait prendre conscience !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.