Comment créer un blog privé et pourquoi faire ce choix ?


Créer un blog privé est un souhait assez répandu, aussi bien pour des motifs personnels que professionnels… alors il est grand temps pour moi de partager avec vous des informations sur le sujet !

Comment faire un blog privé et pourquoi opter pour ce choix, qui semble contradictoire à première vue avec la notion de « partage » ouvert associée au blogging ?

Pourquoi créer un blog privé ?

Les motivations sont variées quand il s’agit de créer un blog privé et c’est un choix qui ne concerne pas uniquement les amateurs.

Évoquer un événement privé

Le blog privé est souvent une solution de choix pour fédérer ses proches autour d’un événement, par exemple un mariage ou la naissance d’un bébé. On peut alors poster des photos, des informations pratiques (liste de mariage ou de naissance, etc), partager des liens utiles et échanger avec ses proches vivant parfois à plusieurs centaines ou milliers de kilomètres.

Faire un blog privé permet aussi de sauvegarder ce support par la suite pour en garder une trace, ce qui est plus facile à mettre en oeuvre que lorsque l’on échange sur un réseau social.

Le blog privé pour un mariage, une pratique courante
Le blog privé pour un mariage, une pratique courante

Le blog privé, carnet de bord personnel

Créer un blog privé permet de bénéficier d’une plateforme accessible partout et tout le temps pour peu que l’on dispose d’une connexion Internet. Un excellent support, donc, pour servir de carnet de bord personnel : créer un blog de voyage privé, un blog privé écrit dans un but thérapeutique pour surmonter une épreuve douloureuse…

Les supports dématérialisés comme un blog sont parfois plus sécurisés qu’un support physique (carnet par exemple) qui peut être perdu, volé ou tomber entre de mauvaises mains.

Le blog privé pour s’entraîner sans pression

Un blog privé permet de se familiariser avec la pratique du blogging en ayant la garantie de ne pas avoir de lecteurs extérieurs ! Certains blogueurs font délibérément ce choix en se lançant pour s’habituer à écrire, à se repérer sur l’interface de leur plateforme de blogging, avant d’ouvrir officiellement leur blog aux autres une fois qu’ils se sentent à l’aise.

Préparer un futur site en privé

Mettre son site en privé peut aussi vous permettre de le peaufiner tranquillement avant son lancement : design, ergonomie, fonctionnalités… Le tout en ayant la possibilité d’y donner accès à des tiers pour recueillir des avis et suggestions d’optimisation.

Le blog privé comme support pédagogique

« Comment créer un blog privé » est une question que j’ai reçue plusieurs fois de la part d’enseignants, que ce soit en maternelle pour créer un petit « journal de classe » en ligne à destination des parents, en primaire pour tenir le carnet de bord d’une classe de neige ou au collège/lycée comme projet collaboratif à mener au sein d’une classe…

Pour des raisons évidentes de protection de l’image des enfants, la dimension privée s’impose.

Le blog privé au sein de l’entreprise

En entreprise, faire un blog privé peut permettre de relayer les actualités internes auprès des salariés, de partager des documents utiles à tous, de servir de support à une formation en ligne ou un webinar voire de créer un réseau social privé.

WordPress par exemple propose des fonctionnalités assez avancées de gestion d’espace membre et de communauté en ligne, avec des plugins comme BuddyPress.

Le blog privé en entreprise, support de cohésion et de formation
Le blog privé en entreprise, support de cohésion et de formation

Des contenus privés pour les « happy few »

Vous pouvez aussi avoir envie de créer une partie privée sur un site ou un site privé dédié, accessible uniquement sur invitation à des personnes sélectionnées.

De nombreuses circonstances en marketing permettent d’y avoir recours : donner accès à des ressources bonus lors d’un événement, créer une sorte d’adhésion « VIP » qui donne accès à des contenus en plus, proposer un bonus aux abonnés d’une newsletter, etc.

Ce qui est privé l’est-il vraiment ?

Une petite mise en garde s’impose : sur le web, la notion de « privé » est toujours très relative.

Certes, le blog privé a pas mal d’avantages : on peut le sécuriser ; si on l’installe chez un hébergeur web au lieu de passer par une plateforme gratuite, cela permet de garder le contrôle de ses données… ce qui est déjà un gros atout par rapport à un réseau social par exemple. Sur un réseau social, vous devez en effet non seulement vous préoccuper de toute la configuration des paramètres de confidentialité mais aussi faire face à des conditions générales d’utilisation qui vous privent de la plupart de vos droits sur vos contenus !

Mais n’oubliez jamais qu’un site, ou plus simplement un mot de passe, peut être piraté.

En d’autres termes, ne postez jamais sur Internet des données sensibles, même dans l’espace protégé d’un blog privé.

Comment créer un blog privé concrètement ?

Je vais vous donner quelques pistes sur les plateformes gratuites Blogger et WordPress.com, ainsi que sur WordPress lui-même quand il est installé chez un hébergeur. La création d’un blog privé commence en effet par la création d’un blog :) On choisit ensuite ses « paramètres de confidentialité ».

Si vous ne savez pas créer un blog, je vous renvoie à cette comparaison entre les plateformes gratuites Blogger et WordPress.com… ou à ce guide pour installer WordPress chez un hébergeur (ce qui est payant mais offre des fonctionnalités plus étendues).

Mettre son blog en privé sur Blogger

La plateforme Blogger permet de choisir facilement le degré de confidentialité de son blog. Rendez-vous dans l’administration, menu Paramètres > Basique.

Au niveau de la partie « Autorisations », vous disposez d’une option intitulée « Lecteurs du blog » qui permet de choisir entre :

  • Privé – Uniquement les auteurs de ce blog : le blog sera uniquement lisible par son auteur, sans possibilité d’y inviter des tiers.
  • Privé – Uniquement ces lecteurs : vous pouvez inviter jusqu’à 100 personnes à lire votre blog ou à y participer, en entrant leur adresse e-mail et en envoyant une invitation. Il faut un compte Google pour répondre à cette invitation. Une solution intéressante pour un blog privé destiné à une petite audience (famille, amis par exemple) !
Créer un blog privé sur Blogger
Créer un blog privé sur Blogger

Toujours dans ce menu Paramètres > Basique, vous pouvez aussi consulter la partie « Confidentialité » et régler les deux paramètres sur « non », à savoir :

  • Ajouter votre blog à nos listes => NON.
  • Laisser les moteurs de recherche trouver votre blog => NON.

Ça permettra d’éviter que le blog ne soit listé quelque part.

Vous pouvez bien sûr à tout moment supprimer ou ajouter des personnes à la liste des lecteurs autorisés (dans la limite des 100 membres maximum).

Mettre son blog en privé sur WordPress.com

La plateforme gratuite WordPress.com permet également de créer un blog privé. Allez dans le menu « Mon site » en haut de page quand vous vous connectez, puis dans la rubrique « Réglages » et l’onglet « Général ». Au niveau de la partie Confidentialité, choisissez l’option « Privé – Votre site n’est visible que de vous et des utilisateurs que vous approuvez ».

Confidentialité sur un blog WordPress
Confidentialité sur un blog WordPress

Si vous utilisez le tableau de bord complet, allez dans le menu Réglages > Lecture. Au niveau de la ligne « Visibilité du site », choisissez l’option « Je voudrais un site privé, uniquement accessible aux utilisateurs de mon choix ». Vous pouvez ensuite lancer des invitations pour y donner accès ponctuellement aux personnes de votre choix. Elles devront posséder un compte WordPress.com.

On peut bien sûr modifier le réglage à tout moment.

Sur WordPress, vous disposez aussi de la possibilité de protéger un article précis, soit en le rendant totalement privé, soit en le protégeant par un mot de passe. Ça se passe lors de la rédaction d’un article, au niveau de la colonne de droite qui spécifie par défaut « Visibilité : public ». Cliquez sur « Modifier » puis choisissez :

  • Privé (article totalement fermé au public).
  • Protégé par mot de passe (le contenu de l’article n’est pas visible à moins d’entrer le mot de passe.

Ces options apparaissent même quand le blog lui-même est « privé ».

Mettre un article en privé sur WordPress
Mettre un article en privé sur WordPress

Mettre son blog en privé sur WordPress

Si votre blog WordPress est installé chez un hébergeur, la situation est un peu différente de la plateforme gratuite.

Si vous souhaitez protéger un article isolé ou quelques articles isolés, le fonctionnement est le même (régler les paramètres de visibilité lors de la rédaction même de l’article).

En revanche, la possibilité de mettre un blog entier en privé n’est pas pas proposée par défaut et nécessite donc une solution alternative pour être mise en oeuvre, notamment grâce à l’ajout d’un plugin.

Il existe différents types de plugins en fonction de degré de complexité de ce que vous souhaitez faire.

Vous pouvez tout simplement restreindre l’accès à votre site en imposant une inscription et une connexion… tout en empêchant les gens de s’y inscrire. Un plugin comme Force Login affiche une page de connexion systématique qui exige d’être un utilisateur enregistré pour accéder au site. Sur WordPress, vous pouvez désactiver la possibilité pour les gens de s’inscrire en allant dans Réglages > Général et en décochant la case « Tout le monde peut s’enregistrer ». Ce qui vous laissera seul maître à bord !

Vous pouvez ensuite opter pour un plugin dédié à la gestion des paramètres de confidentialité du contenu, comme WP Private Content Plus. Ce plugin permet de restreindre l’accès à certains posts ou pages selon une foule de critères (rôle des utilisateurs, statut de membre du site ou d’invité, créneau horaire, etc). On peut mettre en privé des articles, des widgets, des éléments de menu, les fonctionnalités de recherche… On peut aussi mettre en place un système plus global pour rendre le site accessible sur mot de passe.

Ce type de plugin est très puissant. En revanche, comme il permet de définir des parties publiques et des parties privées sur un même site, il faut prêter attention à vos paramètres afin de ne pas dévoiler par inadvertance un contenu qui était censé rester caché !

Des possibilités variées pour faire un blog privé
Des possibilités variées pour faire un blog privé

Le plugin User Role Editor s’inscrit dans le même esprit : on peut définir des accès en fonction du rôle de l’utilisateur (ex : un invité non enregistré n’aura pas accès à certains contenus, par opposition à un membre enregistré).

Autre possibilité si vous souhaitez utiliser la notion de blog privé dans un cadre plus « marketing » : un plugin comme Ultimate Membership Pro. Il permet de gérer des invitations pour accéder au site, des niveaux d’accès différenciés selon le profil, des paiements afin de proposer des abonnements si vous le souhaitez, des bonus pour les inscrits (codes promo, etc). On peut restreindre l’accès à tout type de contenu (posts, pages, fichiers, catégories, URLs précises…).

Le plugin Ultimate Membership Pro est payant. Si c’est un frein pour vous, essayez WP Members qui est gratuit. Il permet également de restreindre l’accès à des pages ou des posts, en proposant éventuellement un extrait de l’article en guise de « teasing ».

Gérer un blog privé

Une fois votre blog installé et protégé, il se gère comme n’importe quel blog : vous devrez vous familiariser avec l’interface (quelques conseils ici pour débuter sur WordPress) et si vous êtes chez un hébergeur, vous devrez veiller à la sécurité de votre installation et effectuer des sauvegardes régulières (sur les plateformes gratuites, c’est la plateforme qui prend ces aspects en charge à votre place).

Bien entendu, le blog étant privé, les questions de référencement naturel (SEO) ne se posent pas. Les réseaux sociaux seront souvent exclus de l’équation eux aussi, sauf si vous décidez de créer un groupe Facebook privé par exemple pour les quelques invités ayant accès à votre blog.

Comme je vous l’ai montré dans cet article, on peut choisir de créer un blog privé dans des perspectives assez diverses… et avec une gestion fine de la confidentialité. Il est ainsi envisageable d’opter pour un blog totalement privé, un blog partiellement privé ouvert sur invitation, un blog public possédant des espaces entiers privés, un blog public avec quelques articles privés de manière ponctuelle…

S’il n’existe pas de solution universelle, il y a fort heureusement de nombreuses options disponibles pour mener à bien son projet !

Avez-vous déjà tenu un blog privé ou éprouvé le besoin de restreindre l’accès à certains contenus ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

4 commentaires sur “Comment créer un blog privé et pourquoi faire ce choix ?

  • Jhess (mon pseudo)

    Re bonjour, pour un blog privé faut il absolument mettre des mentions légales ? C’est pour pouvoir faire une étude de marché avec mes amis et je n’ai pas envie que mon étude finisse dans tout internet.
    Merci pour réponse

    Répondre à Jhess
  • Jhess

    Bonjour,
    Jhess c’est mon pseudo.
    Je voudrais savoir s’il vous plait si il faut déclarer à la CNIL que nous avons des adresses personnelles sur notre blog même si c’est privé

    Répondre à Jhess
    • Marlène

      Bonjour Jhess, les blogueurs sont généralement dispensés de déclaration quand il n’y a aucune finalité commerciale à la collecte des adresses (ex : newsletter où l’on ne vend rien, où on envoie juste des informations).

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.