Améliorer la qualité de ses articles de blog en 5 minutes : chiche ?


Comment fait-on pour devenir un site « de référence », que les lecteurs se recommandent et dont ils se souviennent ? Vous n’avez pas déjà rêvé de trouver LA recette ? De garder le même plaisir à écrire en étant lu et apprécié par de très nombreux lecteurs ?

Pour ma part, j’y pense à chaque fois que je lance un nouveau site. J’ai envie qu’il plaise, que ça marche et même que ça marche très bien. Après tout, pourquoi partir perdant ? Créer un blog, c’est donner beaucoup de soi alors autant y croire.

Écrire des articles de qualité ne tient ni du génie ni du miracle. N’importe qui peut y parvenir grâce à quelques astuces simples.

Mieux vaut une phrase courte qu’une phrase longue mal construite

Il y a quelques années, quand j’étais au lycée, j’étudiais l’allemand. Au bout de sept ans de pratique, j’étais toujours incapable de construire une phrase correctement, autant dire que le bac s’annonçait mal ! Pourtant, j’ai eu 17/20 en allemand. Comment ? En choisissant de ne faire que des phrases très courtes, pour éviter la complexité des subordonnées et limiter les risques de confusion.

La langue française, comme l’allemand, est une langue complexe : subordonnées, accords, exceptions, nous avons plus ou moins de facilités à en maîtriser toutes les ficelles. Parfois, mieux vaut miser sur une phrase plus simple, plus directe, plutôt que de tenter une construction élaborée qui ne sera pas claire pour le lecteur. Dans une phrase simple, vous arriverez plus facilement à utiliser les bons mots et la bonne logique là où une phrase longue augmente les risques de fautes de grammaire qui piquent les yeux.

Veillez à la logique de votre article

Un jour, l’une de mes collègues est partie dans une autre entreprise. Un salarié a alors décidé de prévenir les prestataires de son départ et a envoyé un mail annonçant « Marie nous a quittés ». C’est quand il a reçu un message de condoléances qu’il a réalisé que « quitter » n’avait peut-être pas le même sens pour tout le monde :)

Gardez en tête que vos lecteurs ne connaissent pas le contexte dans lequel vous vous exprimez. Montrez donc votre logique en n’hésitant pas à employer tous ces mots qui structurent une réflexion : « donc », « en effet », « cependant », etc. Et créez des paragraphes qui mettent en valeur chaque idée.

Vérifiez vos informations

Commettre une petite erreur dans un article de blog, on est d’accord, il n’y a pas mort d’homme. Mais finalement, n’est-ce pas aussi ça qui fait la différence entre un blog qui marque les esprits et un autre ? Quand on donne des informations factuelles, mieux vaut faire un petit tour sur Google pour les vérifier avant. Ça ne prend que quelques minutes et vos articles gagnent aussitôt en qualité !

Blogueuse et clavier

N’ayez pas peur d’enrichir votre contenu

Quand le sujet s’y prête, je crois qu’il ne faut pas hésiter à nourrir vos articles de photos, vidéos, anecdotes, liens vers d’autres sites, faits… Regardez par exemple cet article sur le savon de Marseille, on y apprend plein de choses !

C’est peut-être à travers ce type d’article que le blogueur ou la blogueuse joue pleinement son rôle de spécialiste d’un sujet, nous transmettant à la fois sa passion et des informations utiles. Sur certaines thématiques, c’est une bonne occasion de dépasser le cliché de la blogueuse nunuche et superficielle auquel certains croient encore.

Pensez au degré d’expertise de vos lecteurs

J’ai vu ce débat déclencher des réactions passionnées dans la blogosphère : y a-t-il des blogueurs qui écrivent mieux que d’autres ? Sans langue de bois, j’aurais tendance à dire « Bien sûr que oui ». Il suffit de se promener sur quelques blogs pour constater que tout le monde n’a pas la même facilité à manier la langue. Mais au fond, est-ce ce qui importe ?

J’ai tendance à penser qu’au-delà du style, c’est avant tout la lisibilité qui compte. Sur un blog visant un lectorat pointu et expert, on attendra sans doute aussi un vocabulaire précis et expert. Sur un blog visant un public large, on attendra un style plus sobre. Je crois que la manière dont on écrit détermine les lecteurs que l’on touche. Sur ce blog par exemple, je choisis d’adopter un style clair et peu littéraire car mon but est de me faire comprendre le plus facilement possible de tous.

Un texte n’est pas qu’un style ou une syntaxe. C’est aussi une émotion, des arguments, un ensemble d’idées que l’on transmet aux lecteurs. Un bon article, en fin de compte, n’est-il pas celui qui fait en sorte que « le message passe » ?

Retenez quelques astuces

Pour que le message passe, voici quelques astuces utiles qui aident à rester clair dans ses propos :

  • Préférez la voie active à la voie passive. La voie active est plus directe, utilise moins de mots et a tendance à être plus efficace : « Le packaging a été étudié par la marque » (voie passive) est moins direct que « La marque a étudié le packaging ».
  • Vous pouvez aussi gagner en clarté en choisissant un verbe plus précis. « Je parle souvent avec agacement des conditions de transport à Paris » a le même sens que « je peste souvent contre les transports parisiens ».
  • Une phrase, une direction – Une phrase facile à lire conserve souvent une construction régulière. Par exemple, la phrase « Prenez votre sac, récupérez votre flambeau et venez me rejoindre » est très efficace car chaque élément a le même style : « prenez, récupérez, venez ». Si l’on vous dit à la place « vous devez prendre votre sac puis aller récupérer votre flambeau avant de me rejoindre », vous voyez tout de suite que ça n’exerce pas le même pouvoir.

J’espère que cet article vous donnera quelques idées si vous avez envie d’améliorer la qualité de vos articles. Ce sont des conseils faciles à appliquer, que n’importe qui peut intégrer à ses habitudes sans pour autant avoir une plume digne d’un Prix Nobel de Littérature.

Selon vous, qu’est-ce qui fait la qualité d’un article ?
Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

29 commentaires sur “Améliorer la qualité de ses articles de blog en 5 minutes : chiche ?

  • Julie lit au lit

    Merci pour tes trucs et tes exemples. C’est très clair!

    J’essaie d’écrire le plus simplement possible, comme si je prenais un café avec une amie. Idéalement, j’aimerais écrire encore plus simplement pour être encore plus accessible. J’essaie de rendre la lecture accessible à tous et ça commence selon moi par avoir un blogue dont la lecture est accessible.

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Je suis sûre que ça vient aussi avec la pratique ! Instinctivement, je crois que lorsque l’on est à l’aise avec l’exercice de l’écriture lui-même, on finit par s’adapter dans une certaine mesure à son lectorat.

      Répondre à Marlène
  • Séverine

    Encore un article très intéressant, tu n’as pas chômé pendant les vacances ;-)
    On m’a reproché durant ma scolarité d’écrire des phrases trop longues. J’ai bien tenté d’esquiver avec l’utilisation du point-virgule, mais ce dernier ne rencontre pas un franc-succès dans la langue française moderne et auprès des enseignants !
    J’ai donc appris à élaguer, synthétiser et clarifier mes pensées et aujourd’hui j’arrive à contrôler ce « défaut » et à m’auto-corriger tout en me faisant plaisir.

    Pour le blog, je commence toujours par structurer les articles avec les différentes « sous-parties » du développement, et ensuite je complète les « boîtes vides », c’est efficace pour ne pas perdre le fil de sa pensée ou partir dans tous les sens (on se dit vite « ah mais non pourquoi j’écris ça là alors que je dois en reparler dans la partie suivante » et zou c’est corrigé).
    Enfin, c’est extrêmement rare que je publie « dans la foulée », je relis toujours l’article plusieurs fois avant publication et c’est vraiment utile pour éviter les tournures lourdes.
    Séverine

    PS: la relecture doit être une pathologie chez moi, je viens de me surprendre à relire et élaguer mon commentaire…

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      (C’est peut-être parce que je n’ai pas pris de vacances ha ha ;))

      Je trouve que ton écriture est agréable à lire et l’idée de faire un plan est intéressante. Pour ma part, j’ai tendance à travailler davantage sous forme de « liste d’idées » (il faut que je parle de ça, ça, ça et ça) que sous forme de plan mais ça aide aussi à structurer sa pensée et à savoir où l’on veut en venir !

      Répondre à Marlène
  • Alex

    Je me permets un petit commentaire pour le « une phrase, une direction ». Je trouve que ça fait très direct et je n’ose pas l’employer car je trouve ça trop injonctif !
    Peut-être que ce n’est que mon point de vue subjectif (qui vient aussi de mon incontournable besoin de liberté) mais ça me gêne d’être aussi direct et presque autoritaire.
    Après c’est vrai que les lecteurs peuvent faire la part des choses mais je ne sais pas si c’est le cas de tout le monde. Mes réflexions sont-elles fondées ? Qu’en penses-tu ?

    Répondre à Alex
    • Marlène

      J’ai dit « une phrase, une direction » et non « une phrase, une directive » ;) La phrase à l’impératif était un exemple, je faisais référence à la construction syntaxique de la phrase. Quand tu as une phrase composée de plusieurs éléments, elle est plus claire quand elle suit la même structure au lieu de partir dans toutes les directions. Je n’ai pas dit qu’il fallait donner des ordres ;)

      Je donne un autre exemple. Si tu regardes ces 2 phrases :
      « J’aime aller en vacances à la mer pour faire du bateau et parce que je profite du soleil »
      « J’aime aller en vacances à la mer pour faire du bateau et profiter du soleil ».

      … « faire et profiter » est plus léger que « faire et je profite » qui sont deux styles différents. L’exemple est le premier qui me vient mais c’est à ça que je faisais référence :)

      Répondre à Marlène
    • Alex

      D’accord, merci de m’éclairer. J’avais effectivement mal compris ce que tu voulais dire.
      Cette tournure de phrase est plus légère et synthétique !

      Répondre à Alex
  • Nesrine UnBlogBeaute

    J’adore ton article ! J’en ai appris un peu plus sur ma manière d’écrire. On n’y pense que très rarement en fait. J’aime bien faire un premier jet (un peu brouillon), puis classer les idées et enfin développer chaque paragraphe (une idée par paragraphe). La relecture est hyper importante aussi… Je supprime souvent des mots inutiles, rajoute des virgules, simplifie des phrases.

    Merci pour ton article ^^ Bisous !

    Répondre à Nesrine
    • Marlène

      Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on y pense rarement… et tant mieux ! L’écriture spontanée est ce qu’il y a de mieux mais je trouve que parfois, en se posant ce genre de question (« suis-je claire ? Quelqu’un qui n’y connaît rien comprend-il ce que je raconte ? Est-ce que je réponds aux questions qu’on pourrait se poser sur le sujet ? »), on se rend compte qu’on pourrait mieux formuler ses phrases moyennant très peu d’efforts :) Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • A dreamy bird

    Je viens de me lancer depuis peu dans le blogging. Ce défi sera plus facile à relever grâce à tes précieux conseils. Merci beaucoup !

    Répondre à A
    • Marlène

      Ça me donne l’impression d’être une « vieille » blogueuse quand je souhaite la bienvenue à de nouveaux blogueurs dans cet univers ;) Mais… bienvenue ! J’espère que tu vas t’éclater dans cette aventure et qu’elle va t’apprendre plein de choses :)

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Tres bons conseils :)

    Répondre à prettylittletruth
  • serenity

    Tu as écrit un très bon article!! Je n’avais jamais réfléchi à ce genre de choses avant. J’ai tendance à écrire comme ça vient mais tu m’as donné à réfléchir!^^

    Je vais faire attention aux points que tu as cité et voir ce que ça donne, j’espère vite m’améliorer!! :-)

    Répondre à serenity
  • Madagascarian

    merci merci merci tout simplement ! :D

    Répondre à Madagascarian
  • Ludo

    Merci pour cet article :) Clair, simple et précis…Comme d’hab’ ;-)

    Répondre à Ludo
  • Emilie

    Merci pour cet article. Je crois que c’est un tout, la qualité de l’écriture de l’auteur, le thème, les visuels etc.

    Répondre à Emilie
    • Marlène

      C’est vrai et je pense d’ailleurs que selon les gens, tous les éléments ne « pèsent pas le même poids ». Certaines personnes sont très visuelles et auront du mal à lire du texte, d’autres auront besoin d’un design épuré, certains lecteurs se reconnaissent au contraire dans des couleurs vitaminées…

      Répondre à Marlène
  • Audrey Moo

    Article très bien écrit et juste ! Effectivement, tu reviens sur des bases qui sont censées être connues de tous ; cependant, à lire de nombreux blogs (y compris le mien) on se rend compte que c’est pas si évident d’écrire de manière claire et synthétique. C’est vrai que ton blog est un très bon exemple, tu parles souvent de notions techniques mais toujours de manière simple. Bravo !

    Enfin, ce qui fait la qualité d’un article d’après moi est sa cohérence, sa clarté et son originalité. Si la structure de ton article est logique, le contenu est clair et que tu abordes le sujet d’un point de vue nouveau, ça devrait éveiller l’intérêt de ton audience !

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Merci Audrey, je suis entièrement d’accord avec ta façon de voir les choses, le fait d’adopter un point de vue nouveau est un bon argument… Le sujet n’a pas besoin d’être révolutionnaire mais si la façon de l’aborder est personnelle, l’article se distingue déjà des autres.

      Répondre à Marlène
  • Pazzapa

    Excellent et très utile cet article. Pour la voie passive/active, je suis à 100% d’accord avec toi et je suis consciente que la voie active est plus simple et pourtant, j’ai tendance à utiliser la voie passive. Allez comprendre pourquoi…

    Répondre à Pazzapa
    • Marlène

      On a tous un style qui nous est propre, je crois, avec nos propres tics de langage et petites habitudes stylistiques ! ;) J’ai les miennes aussi !

      Répondre à Marlène
  • Lydie Dee

    Il n’est pas rare que je supprime, à la relecture, des morceaux de phrase voire des phrases entières. L’impression qu’elles ne servent pas le propos… D’une manière générale, j’écris ce que j’aime lire : il faut que ce soit court ou facile à parcourir ;)

    Répondre à Lydie
    • Marlène

      C’est aussi la « méthode Stephen King » : il expliquait dans son autobiographie Écriture : mémoires d’un métier qu’il « élaguait » beaucoup ses textes au moment de la correction, d’environ 10% si je me souviens bien. C’est vrai que souvent, on y gagne beaucoup en clarté :) Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Super article car je n’avais jamais réfléchi aux points que tu cites. J’écris toujours comme ça vient avec un reste des exposés à l’école : écrire comme si le lecteur ne connaissait rien au sujet.
    Merci pour la mention sur le savon de Marseille :)
    Bises

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Comme quoi, les exposés ça sert pour toute la vie ;) Tes articles sont toujours pleins de pédagogie, c’est bien pour ça que je t’ai prise comme exemple !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.