Combien d’articles faut-il pour avoir du trafic sur son blog ?


La question que je reçois le plus souvent sur le blog commence en général comme ça : « Je ne comprends pas pourquoi mon trafic ne décolle pas, pourtant… »

  • … j’ai des articles sur mon blog.
  • … j’ai suivi tes conseils.
  • … j’ai installé le plugin de référencement Yoast SEO.
  • … j’ai mon propre nom de domaine, j’ai acheté un beau design.

« Comment ça se fait ?!! »

Je vous avoue que ma première réaction est aussi : « Non mais c’est vrai, ça, COMMENT CA SE FAIT ?!!!! » (oui, je crie comme ça).

Quand je donne un conseil, c’est parce que j’y crois. Pas parce que j’ai vu tel ou tel gourou du web dire la même chose, pas parce que j’ai lu un livre sur le référencement. Mais parce que ce sont des choses que j’ai testées et approuvées sur l’un de mes sites web. C’est peut-être bête de le rappeler mais il me semblerait incohérent de m’ériger en « donneuse de conseils » si mon propre blog recevait 100 visiteurs par jour et avait un référencement à la noix ;)

Le référencement à la noix

Ma première réaction face à ce type de commentaire est souvent d’aller voir le blog en question, qui fait tout ce qu’il faut mais n’a pas de trafic. Et là… j’y trouve presque toujours moins de 20 articles.

Combien d’articles écrire pour qu’un blog décolle ?

Je vais lever le voile sur une grande réalité : nous ne sommes pas dans la Bible mais dans la blogosphère. Les miracles n’existent pas ;)

Sans contenu, on aura beau faire toutes les optimisations du monde, un blog ne décollera pas.

Imaginez un dîner dans un grand restaurant. Le décor est superbe, la décoration soignée, l’accueil souriant et impeccable, la vaisselle chic… mais il n’y a rien dans l’assiette. Votre commentaire sur le restaurant sera-t-il positif ou négatif ? Bon, dites-vous que sur un blog, c’est pareil.

Un bel écrin n’a pour but que de mettre en valeur votre contenu, quel que soit votre objectif : informer, influencer, partager, vendre.

C’est aussi grâce à ce contenu que vous allez pouvoir alimenter vos réseaux sociaux (en plus de partager les articles écrits par d’autres !) pour faire connaître votre voix et votre personnalité.

Votre premier objectif est donc de produire du contenu de manière régulière. En la matière, il n’y a pas de nombre d’articles idéal qui vous garantira le succès. Le succès d’un article est toujours variable : il peut dépendre…

  • De la popularité du sujet (certains sujets sont populaires, d’autres moins) ;
  • De la pérennité du sujet – Certains sujets vont très vite se démoder et n’intéresseront plus les lecteurs, tandis que d’autres sujets vont continuer à intéresser longtemps après leur publication (découvrez quelques conseils à ce propos !) ;
  • De la façon dont l’article est écrit (suit-il les bonnes pratiques en matière de rédaction web) ;
  • De la promotion de l’article – Certains blogueurs s’impliquent énormément pour faire connaître leur univers, en prenant part à des groupes Facebook, en cherchant à nouer des contacts avec d’autres blogueurs, etc. Cet investissement permet souvent de se constituer un premier cercle de lecteurs, avant que d’autres canaux (comme le référencement) ne viennent compléter ce trafic.

Oui, la patience est de mise. Il est très difficile de faire un premier bilan d’un blog qui a moins d’un an et/ou moins d’une cinquantaine d’articles.

Sur le web, le trafic peut provenir d’une multitude de sources : les réseaux sociaux, les gens qui parlent de vous ou qui vont spontanément sur votre blog parce qu’ils ont entendu le nom, le référencement naturel… Le bouche-à-oreille, comme le référencement, mettent généralement plusieurs mois à se mettre en place quand on publie plusieurs articles par semaine (vous pouvez lire à ce sujet mon article sur le temps que prend le référencement d’un nouveau site).

Mais certains y arrivent avec un nombre d’articles faible !

Oui, il y a des blogueurs qui reçoivent des visites en publiant peu. Mais prenez toujours du recul sur ces chiffres : d’abord, il y a ce que les gens vous disent et la réalité. Certains sont prêts à gonfler leurs chiffres pour servir un objectif commercial ou pour servir leur image. Ensuite, vous ignorez bien souvent les tenants et les aboutissants de leur trafic.

Il y a des blogueurs qui lancent leur blog APRES avoir développé une communauté en ligne sur un réseau social. Il y a des blogueurs qui publient peu sur leur blog mais qui écrivent énormément pour d’autres sites et bénéficient donc d’un bouche-à-oreille important. Tous ces éléments peuvent jouer sur le trafic.

A nombre d’articles égal, deux blogs peuvent avoir un trafic extrêmement différent.

Nous avons tous nos contraintes et le blogging ne devrait jamais se transformer en course à la quantité (en particulier si vous êtes amateur !). On risque d’abord de perdre la qualité en route. Mais on risque surtout de SE perdre en route. Trop de pression, trop de comparaisons avec d’autres qui « en font plus » et à l’arrivée, un manque de plaisir et de recul total sur ce qu’on fait !

Serveur de restaurant
Un bel écrin est-il utile sans contenu ?

Disons-le sans langue de bois : on ne peut pas vouloir un trafic conséquent sans un minimum de travail derrière. Oui, ce travail peut prendre des formes très différentes : écrire pour soi ou pour d’autres, être très impliqué dans la blogosphère en lançant des projets, bâtir une stratégie de référencement pour trouver des sujets susceptibles de drainer du trafic. Mais ne pas avoir de trafic quand on n’a que 20 articles, c’est plus que normal. Se sentir découragé, c’est normal aussi.

Alors posez-vous cette question : quelles sont vos priorités ? Développer son trafic implique de consacrer du temps à son blog. Si vous ne pouvez pas trouver ce temps, vous devrez apprendre à composer avec l’idée que votre blog se développera à son propre rythme, tranquillement.

Et si cette idée est insupportable, revoyez vos priorités… et pensez à mon histoire de restaurant. Mieux vaut une cuisine excellente servie dans des assiettes ébréchées qu’un plat insipide dans de la vaisselle fine, vous ne croyez pas ?

Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

55 commentaires sur “Combien d’articles faut-il pour avoir du trafic sur son blog ?

  • Celia - Escapades etc.

    Salut Marlène, décidément, je trouve toujours des articles intéressants par ici :) !
    Mon blog a maintenant 7 mois et je t’avoue que je n’ai vraiment pas beaucoup de visites de Google (10 par jour dans le meilleur des cas) et d’ailleurs, j’en ai même plus de Bing que de Google c’est dire :)
    Bref, je commence a avoir un petit nombre d’articles sur le blog, je fais attention au SEO, je met des titres, j’essaie de faire tout bien mais il ne se passe rien … Je sais que les blogs voyage sont très concurrentiels mais je commence à me dire que ça ne décollera jamais. Je suis un cas désespéré ou il faut attendre encore quelques mois ?
    Merci de ton avis éclairé :) et pour tes articles toujours au top !

    Répondre à Celia
    • Marlène

      J’aimerais pouvoir te répondre mais c’est hélas impossible de faire une analyse comme ça en « deux minutes » :/ Ce trafic me paraît effectivement très faible vu l’âge du blog et le volume d’articles mais il faudrait analyser le code, les statistiques, la rédaction, ce qui influe sur le comportement du moteur de recherche… En fait, dans le métier, on commence toujours le travail de référencement sur un site par un audit. Et pour te donner une idée, ça peut prendre entre 3 jours et 3 semaines entières de travail selon le volume du site et sa complexité. Donc c’est dur d’essayer de le faire rapidement, même en 5-10 minutes.

      Répondre à Marlène
  • l0uanne

    Ok je plaide coupable ! Mon impatience à prit le dessus : Au départ je voulais attendre d’avoir pleins d’articles mais j’avais tellement l’impression d’écrire dans le vent que j’ai voulu le faire connaître pour être sûr que je perdais pas mon temps mais au final ca marche pas plus. J’ai plus qu’a retourner à mon clavier :)

    Répondre à l0uanne
    • Marlène

      C’est une étape difficile, on passe tous par là ! C’est là qu’il faut se rappeler qu’on a aussi lancé son blog par plaisir d’écrire…

      Répondre à Marlène
  • Julie lit au lit

    J’aime ton image de restaurant! Pour ma part, je suis patiente, même si j’ai vraiment hâte de changer le monde! Je travaille fort et je vais y arriver éventuellement! Je crois que plusieurs personnes sous-estiment tout le boulot invisible quand on a un blogue.

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Je crois aussi et ceux qui s’en rendent compte ont parfois du mal à comprendre pourquoi on consacre autant de temps à une activité sans « retour » derrière. Combien de fois m’a-t-on demandé pourquoi je ne cherchais pas à gagner plus d’argent avec le blog ? Le plaisir est ailleurs :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    bonjour,

    tes conseils sont vraiment intéressants pour les débutants! Selon toi il faut ouvrir son blog avec une trentaine d’articles déja écrits? Combien d’articles faut il idéalement à l’ouverture du blog?
    Comment faire la promotion de ses articles déja écrits dans ce cas si on ne veut pas tous les jours dire : regardez sur le blog un article sur tel sujet? Je ne sais pas si je suis bien claire.

    Tania

    Répondre à tania
    • Marlène

      Hello, je ne dis pas vraiment qu’il faut avoir du contenu avant même d’ouvrir le blog (même si c’est effectivement une stratégie possible de lancement, plutôt destinée aux blogueurs pro d’ailleurs car c’est un vrai « calcul » à faire pour avoir du trafic plus vite). Je dis surtout qu’on ne peut pas s’attendre à avoir un gros trafic tout de suite quand on a écrit très peu. Un lancement de blog exige souvent de la patience, contrairement à un site web qui peut ouvrir en ayant déjà des centaines d’articles à disposition des visiteurs :)

      Répondre à Marlène
    • tania

      ok merci pour ta réponse. En tout cas ton site est une mine où j’ai trouvé beaucoup d’infos maintenant il faut appliquer c’est le plus dur!!

      Répondre à tania
    • Marlène

      Je crois que tout n’est pas à appliquer :) Tout dépend de tes objectifs avec ton blog. Ici, je m’adresse aussi bien à des blogueurs amateurs qu’à des blogueurs en voie de professionnalisation voire qui gagnent déjà de l’argent avec leur blog. A chacun de piocher les conseils qui l’intéressent en fonction de son profil !

      Répondre à Marlène
  • la Fourmi Elé

    Joli article ! Des plus vrais !!
    Rome ne s’est pas faite en un jour et une belle notoriété sur la blogo non plus !! Il faut du temps au temps.
    bonne journée.

    Répondre à la
    • Marlène

      Tout à fait et c’est facile de l’oublier quand on nous vend si souvent l’image d’une réussite « facile » et/ou rapide. C’est vrai qu’on peut progresser relativement vite, j’estime être dans cette situation dans la mesure où j’ai atteint 40000 visiteurs/mois au bout d’un an de blogging… mais j’essaie de ne jamais cacher le travail qu’il y a derrière un tel chiffre. Je ne l’ai clairement pas atteint en publiant un article par semaine et en me tournant les pouces, ce serait trop beau :)

      C’est un peu comme les blogueurs pro qui te disent « Je fais un chiffre d’affaires de 10000€ par mois »… sauf qu’en déduisant tous leurs frais et charges, ils ne touchent en réalité « qu’un » salaire de cadre, certes honorable mais beaucoup moins spectaculaire que le « 10000 euros par mois » que retient le public.

      Répondre à Marlène
  • Tyffany

    Je n’ai pas respecté tout tes conseils car je ne suis pas majeur et je ne travaille pas donc pas de salaire tous les mois, pas de domaine propre, pas de thème payant, j’essaye d’écrire mes articles de manière la plus régulière mais avec les cours et les devoirs maison, c’est un peu compliqué. Le pire c’est que j’ai un cahier sur lequel j’écrit mes articles que j’emporte au lycée et qu’il s’empilent un peu. J’ai changé d’hébergeur, mais presque aucune visite et mon ancien blog continue de recevoir des visiteurs, alors que j’ai publié un article sur ce sujet. Je suis un peu débordé, je n’ai toujours pas terminé le menu de mon blog. Et ma mère dans tous ça, je me demande pas si elle fait tout pour que je puisse supprimé mon blog, tout est une raison pour pouvoir m’obliger à le supprimer en cause de punition( c’est une abomination pour moi).

    Répondre à Tyffany
    • Marlène

      Pour ton ancien blog, c’est normal qu’il reçoive encore des visiteurs. Tes articles ont dû être référencés par Google et continuent donc à t’amener des lecteurs.

      Pour ce qui est du reste, ne cours pas (trop) après cette idée que pour avoir un blog parfait, il faut forcément payer, avoir son nom de domaine, acheter un design et j’en passe. Aujourd’hui, tu as la chance d’avoir des outils gratuits formidables pour faire un joli blog sans rien payer. Le thème payant ou le nom de domaine, ce n’est pas ce qui fait revenir les lecteurs, c’est plus un « petit plaisir » qui permet d’aller encore plus loin dans la personnalisation de son petit univers. A 15 ans, profite de ta vie… ne te prends pas la tête à culpabiliser sur ton rythme de publication :)

      Répondre à Marlène
  • titval

    Super article, très intéressant… comme d’habitude!

    Cela fait 7 ans que je blogue, et 6 ans que je n’ai jamais regardé mes stats… j’ia découvert ce monde il y a 1an… et depuis : Combien de fois je me suis posée cette question depuis que je regarde mes stats??? Sans avoir de véritable réponse (même si je sais que le blog c’est un loisir et que je ne mets pas plus que ca la pression).

    S’intéresser aux chiffres m’a quand même permis
    – de connaitre un monde que je connaissais pas : SEO, référencement, etc…
    – d’écrire des articles beaucoup plus complets, plus structurés, etc…

    Et j’essaye de ne pas me mettre de pression :
    – je n’ai rien a dire? et bien je n’écris rien… :)
    – Quoi une semaine sans article??? ah ben non c’est pas grave en fait…

    Et je n’ai pas honte de mes stats (mais personne ne me les demande de toute façon! hi! hi!)

    Répondre à titval
    • titval

      Oups ca fait pas 6 ans que je ne regarde pas mes stats, je voulais dire que les 6 premières années sur 7 je n’ai pas regardé mes stats. Je ne les regarde que depuis 1 an (date de mon achat de nom de domaine et de la migration sur une plateforme wordpress) : )

      Répondre à titval
    • Marlène

      C’est amusant que tu aies blogué si longtemps sans te poser cette question, c’est plutôt rassurant de voir que tous les blogueurs ne vivent pas dans une course au chiffre effrénée. J’aime consulter les statistiques mais dans un but précis : mieux comprendre comment est reçu chaque type d’article, comment les visiteurs circulent entre les pages, identifier s’il y a des problèmes (de navigation, de fidélisation, de lenteur). Ça me donne parfois aussi des idées d’articles en fonction de ce que les gens ont cherché (et pas trouvé) sur le blog.

      Bref, j’aime les statistiques pour ce qu’elles permettent de comprendre mais pas tellement pour les chiffres en tant que tels car un chiffre n’a de sens que dans un contexte précis. Dire « J’ai 15000 visiteurs par mois » sur un blog littéraire n’a pas du tout le même sens que sur un blog mode par exemple…

      Répondre à Marlène
    • TitVal

      Avec un an de plus dans le bloging, j’avoue que je suis un peu déçue que mes stats de décollent pas… Je ne dois pas être suffisamment présente sur les réseaux sociaux…

      Répondre à TitVal
    • Marlène

      Hello, je te vois en deuxième page sur Google sur pas mal de sujets (exemple : « La bicyclette Rouge de Kim Dong-hwa », « Jardins d’Orgères ») donc ce n’est pas si mal, ça veut dire qu’il ne manque pas grand-chose pour arriver sur la très convoitée page 1… mais souvent, ce sont des thèmes qui suscitent très peu voire pas de recherches sur Google. Donc pour l’aspect « référencement » au sens strict, ma grande spécialité ^^, je pense que c’est l’origine du manque de performances.

      Après, je le répète souvent mais il faut se rappeler à tout instant pourquoi on blogue. Par exemple, dans mon cas, je suis mes stats et mon référencement de près parce que mon blog est un peu mon « laboratoire » pour apprendre de nouvelles choses qui me servent ensuite dans mon travail (et je travaille dans le référencement)… mais dans l’absolu, on peut se contenter d’un plus petit trafic, on peut miser sur d’autres « canaux » pour trouver des lecteurs (dont les réseaux sociaux que tu mentionnes).

      Regarde, par exemple tu as fait l’objet d’une publication dans la presse écrite… et pas moi ;)

      Répondre à Marlène
    • Titval

      Merci pour cette reponse. Quand je dis que je suis déçue c’est vrai que j’ai pas mal fait d’effort…. je pensais que ca « paierai » plus (je ne parle pas du tout d’argent mais de visites et surtout de commentaires ). C’est dans ce sens que je suis Déçue. Par rapport au blogging rien à changer. Même si je que j’écris n’intéresse pas beaucoup moi jandore les écrire. Et c’est bien le principal.
      Ah oui cette publication dans la presse écrite: star d’un jour (mode fière quand même) :)

      En tout cas merci pour le contenu de ton blog qui m’inspire toujours autant. Même après plusieurs années :)

      Répondre à Titval
    • Marlène

      Merci, c’est gentil ! J’espère continuer encore plusieurs années parce qu’il y a beaucoup de choses à raconter !

      Concernant ton blog, peut-être que ton public idéal ne se trouve pas à l’endroit où tu es présente actuellement. Par exemple, comme tu parles pas mal de mode de vie zéro déchet, ça intéresserait peut-être des gens qui fréquentent des forums et échangent des astuces pour réduire leurs dépenses et mieux consommer.

      Répondre à Marlène
  • Ludo

    Coucou, je suis tout à fait d’accord avec toi! Cependant, je comprends aussi la réaction des bloggeurs…
    Tu le sais, j’ai commencer il n’y a pas très longtemps. Et, je me souvient que une heure après avoir créer mon blog, j’attendais déjà les premiers commentaires (Mdr, c’est drôle, quand j’y repense!).
    Je t’ai dis récemment que ça commençait à marcher pour moi (Oh, rien d’exceptionnel – je suis passé de 2 visiteurs par jour à 15), mais, malgré mon expérience (aussi petite soit-elle), il m’arrive encore de me dire: « Tiens, je n’ai eu presque personne aujourd’hui! » ou encore « Pourquoi cet article ne reçoit pas autant de réaction que je ne pensais? »
    Je pense tout simplement que notre blog est un peu comme notre petit bébé et que l’on s’inquiète souvent trop vite et souvent pour rien ^^

    Répondre à Ludo
    • Marlène

      J’espérais aussi clairement plus de visiteurs en débutant :) Ce que je trouve un peu incongru, ce n’est pas tellement ça, c’est plutôt le fait de vouloir un trafic de fou sans avoir envie d’y consacrer du temps… Ou alors consacrer du temps au référencement mais dire qu’on n’a pas le temps de créer du contenu… C’est un peu paradoxal :)

      Mais bien sûr qu’au début, on a certaines illusions, je suis bien d’accord avec toi !

      Répondre à Marlène
  • Séverine

    Très vrai ce que tu dis ! J’avais un peu déserté la toile cet été et c’est un plaisir de revenir ici et trouver plein de nouveaux articles =)

    Je considère que mon blog a encore bien des progrès à faire, mais par rapport à il y a 1 an quand j’ai redémarré quasi de zéro, et aujourd’hui (une centaine d’articles), je suis satisfaite quand je vois la courbe de progression de mes statistiques.
    C’est pas foufou, loin de là, mais au moins ça progresse et je vois surtout ma communauté grandir petit à petit.

    Je sais pertinemment qu’il y a du potentiel pour développer encore, et je compte booster les stats dans les prochains mois, mais il faut mettre en parallèle avec ses objectifs et la réalité (temps à y consacrer surtout) avant de crier au drame !

    Bon allez, je file, j’ai du pain sur la planche !
    Séverine

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      Tout à fait d’accord avec toi et c’est cette adéquation entre les objectifs et la réalité que pas mal de jeunes blogueurs ont du mal à trouver. Certains rêvent de devenir la nouvelle star du blogging sans pour autant envisager de consacrer réellement du temps à leur blog :) Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Odile Sacoche

    Etant donné que j’ai lu ton article, que je lis ton blog, que je lis tes conseils et que j’essaye au maximum de les suivre (sauf j’avoue les articles invités, ça j’y arrive pas…) je pose la question

    MAIS POURQUOI MON TRAFFIC NE DECOLLE PAS ? (ouè je crie… tu m’as inspirée)

    Non plus sérieusement, parfois c’est un peu la loose parce que je sens que j’ai une super communauté qui me suit sur Twitter, Insta, qui me laisse plein de commentaires (oui enfin moi je trouve que c’est « plein ») et je suis trop fière de tout ça. Mais quand un partenaire me demande mes chiffres je file me cacher dans mon trou parce que c’est franchement la gène. Et du coup, je trouve ça dommage, pcq je fini par me dire que finalement, c’est comme le poids : on veut tous un 38. Sauf qu’on peut avoir un 38 et être pas sympa et avoir les pieds palmés. (c’est imagé hein).

    Bref, je me dis que certes je devrais faire des articles invités (mais franchement, j’aime pas cette technique, j’ia un problème avec cet éthique,… c’est grave docteur ?), certes j’ai encore beaucoup de choses à apprendre (et je me donne beaucoup de moyens) mais quand même…. pourquoi…. pourquoi ?…. *pleurniche*

    :)

    (et si un de mes lecteurs passent par ici c’est encore plus la méga honte…. salut lecteur, tu croyais que j’étais une touriste, et bien j’avoue tout, j’en suis une…. non allez reviens, j’ai de la mousse au chocolat à la maison)

    Répondre à Odile
    • Marlène

      Tu as l’impression que c’est « la gêne »… mais la gêne par rapport à qui ? A quel blogueur ? Je trouve pour ma part que si le partenaire te contacte, c’est le signe qu’il est intéressé par ton univers, que ça lui renvoie une excellente image… et quand il s’agit de partenariats, mieux vaut une petite communauté très fidèle et très engagée qu’une grosse communauté dispersée.

      J’en suis le meilleur exemple, je pense. Le mois dernier j’ai reçu 45 500 visiteurs sur le blog, ce n’est pas pour autant que les marques se bousculent au portillon ;) Bon, certes, je ne parle pas de sujets un peu funky comme la beauté même si ce n’est pas l’envie qui manque ha ha. Je devrais me remettre à poster des manucures, quoi.

      Plus sérieusement, le trafic ne fait pas tout dans la vie d’un blog !

      Répondre à Marlène
    • Odile Sacoche

      C’est la gêne par rapport aux partenaires.
      Parce que certains me contactent, puis me demandent mes chiffres, et puis ya plus personne. Je trouve ça super frustrant, non pas que je tiens absolument à avoir des partenaires, mais parce que je me sens comme une mauvaise élève. J’investi beaucoup de temps dans mon blog, et même si ça me frustre que mon traffic ne décolle pas, une part de moi me dit que ce n’est pas ça qui détermine la valeur de mon travail.
      Sinon je suis bien d’accord avec toi, je trouve que les chiffres ça ne veut rien dire. C’est un peu blessant finalement je trouve, de résumer la vie du blog au traffic. Idem pour d’éventuel rémunération (sponso ou cout par clic) : on te demande ton traffic, s’il est mauvais, et bien « merci aurevoir ». Alors que je trouve que ce n’est pas le nombre de vue qui fait la qualité d’un blog.

      (pardon, je me révolte un peu :D )

      Répondre à Odile
    • Marlène

      Quand je disais « la gêne par rapport à qui », je faisais référence au fait que si tu juges tes chiffres « mauvais », c’est par rapport à une référence… mais est-ce que cette référence est réellement comparable à toi ? A-t-elle la même histoire, vise-t-elle le même public, a-t-elle autant d’articles, etc ?

      Sinon, je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis sur les chiffres, ça ne fait pas tout, loin de là !

      Répondre à Marlène
    • Odile Sacoche

      Ah oui dans ce sens là :)
      La gêne par rapport aux autres blogueurs oui dans ce cas.
      Me comparant à expériences et blogs « égaux » (sachant que personne n’est jamais pareil qu’on s’entende bien) : même fréquence de publication, même « âge » de blog, même style de sujets,…
      Enfin surtout, même âge de blog :)

      Merci en tous cas pour tes réponses et ton article très intéressant !

      Répondre à Odile
    • Claire - 30 ans ou presque

      Salut Odile,Salut Marlène,

      Je voulais juste réagir à cet article et surtout à ton commentaire, Odile. Comme tu le sais, je fais partie de tes lectrices (fidèle d’ailleurs). Et non, c’est pas la honte de dire que tu n’as pas un trafic à la hauteur de tes espérances. En fait, je ne connais pas ton trafic, mais ce qui m’impressionne à chaque fois sur ton blog (à CHAQUE article !) c’est l’engagement que tu suscites. En effet, comme tu le dis toi-même pourtant modestement, tu es très suivie sur Twitter, Insta… mais je suis à chaque fois impressionnée de voir combien ce sont de VRAIES personnes qui te suivent, te répondent, t’écoutent. Tes articles (ils le méritent, faut dire) sont à chaque fois très commentés, c’est incroyable de voir comment tu arrives à fédérer avec tes propos. Je t’envie vraiment cette « communauté » !
      Donc l’idée derrière tout ça c’est que lorsque l’on veut évaluer un succès sur internet, il faut toujours rappeler qu’il ne se mesure pas qu’en terme de quantité (chiffres, stats, nombres d’abonnés…) mais aussi en terme de qualité (engagement). Et de ce point de vue-là, tu n’as pas à avoir honte, bien au contraire ! Malheureusement, il y a encore des gens qui ne regardent que les chiffres pour proposer un partenariat… c’est sûrement plus simple, plus tangible pour eux.
      En fait, toutes les petites blogueuses qui débutent devraient avoir plutôt cet objectif : créer des liens, inspirer les gens. Créez de la qualité, ensuite, la quantité viendra naturellement…

      Répondre à Claire
    • Marlène

      Bravo pour ton commentaire Claire, je le trouve totalement juste ! Si certains partenaires ne comprennent pas que cette dimension communautaire a plus de valeur qu’un chiffre « brut », c’est dommage mais ce sont eux les perdants dans l’histoire. Ils passent, j’en suis sûre, à côté d’une belle opportunité de parler à des lecteurs impliqués !

      Répondre à Marlène
  • Louisa

    Un très bel article qui remet les élémentaires en avant. Nous vivons dans un monde qui défile à toute allure et crée dès lors un sentiment constant d’impatience. Tout vient à point à qui sait attendre {et s’en donne les moyens aussi !}…
    Merci de tes précieux conseils et partages !

    Répondre à Louisa
  • Queen Mama

    J’ai beaucoup aimé ta comparaison avec le restaurant! L’image est vraiment parlante!
    Franchement tes conseils sont tip top! Il est normal qu’un blog qui vient de se créer ou qui a peu d’article ne décolle pas immédiatement! La patience dans ce cas est la meilleur alliée!

    Moi, pour le moment, je patiente sagement, j’écris des articles au gré de mes envies et surtout selon le temps dont je dispose! La notoriété attendra un peu…!

    Répondre à Queen
    • Marlène

      C’est une saine démarche, je trouve :) Je suis passée par cette phase pendant plusieurs mois alors que j’écrivais énormément… c’est très frustrant mais c’est aussi une bonne leçon de vie qui permet de prendre du recul sur le blogging. Merci de ton commentaire !

      Répondre à Marlène
  • Charlie

    Je pense qu’il ne faut déjà pas commencer un blog en voulant à tout prix atteindre un objectif de followers, de commentaires, de visite, énorme et penser qu’on va gagner sa vie comme ça, non. Ce serait comme tout juste sortir de ses études, prendre son premier boulot et espérer un salaire à huit chiffres. Mieux vaut à mon avis se concentrer le plus possible sur le contenu. C’est bien de se vautrer, de faire des articles qui ne marchent pas du tout. Ca permet de savoir ce qui intéresse ou pas, de se remettre en question et de se booster pour faire mieux la prochaine fois.
    Il y’a beaucoup de gens qui je pense voient des bloggeurs qui ont réussis et se disent « woah je vais faire pareil » en s’attendant à avoir le même nombres d’abbonés au bout de six mois, alors que ces gens qu’ils imitent sont la depuis dix ans… Sans parler du fait qu’il faut communiquer avec les autres, pas seulement à travers les articles mais via des commentaires et sur les réseaux sociaux. Après tout le but du blog reste surtout le partage !
    Très bon article en tout cas !

    xx,Charlie.

    Répondre à Charlie
    • Marlène

      Je suis d’accord avec toi sur toute la ligne (même si je suis très mauvaise élève sur les réseaux sociaux, à part Hellocoton !). Je crois que derrière tout ça, il y a beaucoup de rêves entretenus par l’image d’une blogosphère « dorée » où des filles se font offrir des voyages au bout du monde et des cadeaux à gogo avec, de l’autre côté, peu de communication sur l’aspect plus « sérieux » des choses… à savoir qu’il faut du temps et du travail pour en arriver là. Même si on ne considère pas toujours ça comme un travail d’ailleurs !

      Répondre à Marlène
  • emotionwizard

    Je suis d’accord avec ce que tu dis ! Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est mon cas. J’essaie de faire en sorte que mon blog me plaise, d’avoir un design que j’aime, qui est tout de même sympa graphiquement. J’essaie de suivre des conseils que j’arrive à appliquer, et je progresse en testant de nouvelles choses. J’essaie de référencer mieux mes articles, mettre le bon nombre de mots et de grande photos qui sont de qualité.
    Et malgré cela, je trouve que ça bouge pas pour autant, heureusement ça me va, on répond quand même à mes articles. Mais j’ai mon blog depuis plus de 3 ans, je viens de le transférer de blogger à wordpress, alors évidement y’a une perte, mais quand même^^
    Alors j’avoue que si tu as 5 secondes, je serais ravie que tu analyses le mien. Après je sais que je traite peut être des sujets trop différents (j’ai lu ton article la dessus)… Bref, un coup oeil pro extérieur me ferait le plus grand bien maintenant que tu en parles^^!
    En tous cas continue stp avec tes conseils et tuto, j’adore lire et découvrir de nouvelles choses dans tes articles, que j’applique au fur et à mesure!
    Belle journée
    Céline

    Répondre à emotionwizard
    • Marlène

      Je ne pense pas que tu entres dans la catégorie de ceux dont je parle dans l’article, tu as plus de 1300 abonnés sur Facebook, presque autant sur Twitter, tes articles sont soignés, tu sembles recevoir des commentaires… Peut-être que tu as l’impression subjective que ce n’est pas « assez » mais je t’avoue du coup que je ne vois pas bien pourquoi ;)

      Je crois qu’à un moment donné, la croissance stagne forcément à moins de « passer au niveau supérieur » en commençant à vraiment investir dans son blog ou en engageant une vraie démarche stratégique (exemple : j’écris sur tel sujet parce que ça va me ramener du trafic) mais ce n’est plus la même dynamique qu’un blog tenu par pur plaisir. Les blogs lifestyle sont peut-être plus concernés par cette « stagnation » car beaucoup de sujets ne vieillissent pas très bien (la mode se démode, dans le domaine de la beauté aussi les tendances évoluent beaucoup par exemple). Ça veut dire que ce ne sont pas des sujets qui vont continuer à te ramener une base de visiteurs une fois que la mode est passée.

      En plus, tu es sur une cible plutôt locale (c’est ma ville natale au passage ^^) et c’est bête à dire mais un blogueur qui parle de Paris draine plus de trafic qu’un blogueur qui parle de Nantes, c’est la loi de la capitale vs. la province. Je le vois dans une moindre mesure sur mon blog, mes articles sur Londres attirent beaucoup plus que mes articles sur le Sussex en Angleterre… et quand je parle du Portugal, ça attire plus que l’Angleterre. Donc comme le disait Amandine dans son commentaire, il y a aussi des limites propres aux sujets que l’on aborde.

      Ton blog me semble être de qualité en tout cas !

      Répondre à Marlène
    • emotionwizard

      J’étais persuadé d’avoir besoin d’un oeil extérieur, merci !
      Je suis entièrement d’accord par rapport à ce que tu dis sur le traffic!
      Merci pour ta réponse, je pense que ça m’a rendue sereine !
      Je connais ton blog depuis quelques mois c’est un réel plaisir de te lire. J’ai crée ma blogroll, et je me demandais si tu avais déjà traité ce sujet ? J’ai lu pas mal d’articles, mais je suis peut être passé à côté. J’aimerais bien avoir un avis, ce que ça peut apporter, si c’est vraiment utile ? Comment c’est ressenti…

      Merci d’avoir pris du temps! Belle journée
      C’est une histoire de confiance, je pense que quelques mots et hop ça repart :)

      Répondre à emotionwizard
    • Marlène

      C’est une très bonne idée de sujet, merci ! Je vais y réfléchir :) Je pense que c’est l’occasion de faire honneur à des blogs qui nous inspirent et nous permettent d’apprendre plein de choses, c’est aussi un bon moyen d’inviter ses lecteurs à élargir leurs horizons…

      Répondre à Marlène
  • AmandineDismoimedia

    Dis pourquoi je n’ai toujours pas reçu de dvd’s ???
    Malheureusement lorsque le grand public entend parler des blogs ce sont trop souvent des réussites avec un nombre de visiteurs spectaculaire et livré sans contextualisation. Il serait intéressant d’avoir une étude sur la vision qu’en ont les néophytes. Moi aussi je pensais que je n’allais jamais avoir de visiteurs et de com’. L’important est de mettre à profit cette période à vide où l’on ne risque pas de perdre des lecteurs pour mieux définir son style et sa ligne éditoriale. Ne pas oublier que certains secteurs attirent moins que d’autres. La régularité et la persévérance sont les meilleurs ingrédients de la réussite.

    Répondre à AmandineDismoimedia
    • Marlène

      De DVD ?
      Concernant les blogs, je suis bien d’accord avec toi. Le chiffre est LA question que les médias posent mais on oublie souvent qu’avant, il y a beaucoup d’années de blogging, beaucoup d’articles, un statut de précurseur ou une caractéristique « hors norme » (exemple : Kristina Bazan du blog Kayture.com qui a été finaliste de Miss Suisse). Comme toi, je trouve qu’on apprend beaucoup à travers cette période calme, c’est là qu’on affine ses choix, qu’on « devient blogueur » en s’habituant à écrire régulièrement, à acquérir les bons réflexes, qu’on gagne aussi en confiance dans un environnement moins stressant que si on avait tout de suite 20 000 lecteurs suspendus à chaque nouveau post :)

      Répondre à Marlène
  • Violette Factory

    Un article très intéressant!
    Nath

    Répondre à Violette
  • Claudine

    Un grand merci pour cette démystification logique mais nécessaire lorsqu’on démarre un blog.
    Et définitivement NON, tes conseils ne sont pas à la noix !! ;)

    Répondre à Claudine
    • Marlène

      Merci Claudine ! Ce qui m’attriste un peu c’est que ce genre de mythe est source de beaucoup de déception chez les blogueurs débutants !

      Répondre à Marlène
  • Cécilia Autour de Cia

    Travail et temps, une bonne adéquation :)

    Répondre à Cécilia
    • Marlène

      Exactement ! Au départ je pensais que ce n’étaient que quelques messages ponctuels mais cette question est si récurrente qu’on réalise à quel point la vision du blogging peut être faussée quand on débute. Autant je trouve ça intéressant de lire des articles sur le référencement ou autre pour sa « culture personnelle » quand le sujet intéresse, autant je m’interroge sur certaines réactions que je reçois. En gros, la personne me dit « Je n’ai pas de lecteurs alors que je suis tous les tutos sur le référencement, le design, les optimisations de WordPress & compagnie »… et quand je lui dis « Il faut juste attendre que tu aies plus de contenu » elle me répond « Je n’ai pas le temps d’en écrire » :)

      Répondre à Marlène
  • Sophie

    D’accord avec toi, on voit plein de blogueurs qui se plaignent d’avoir 0 commentaire alors qu’ils ont tout juste commencé leur blog.

    Répondre à Sophie
    • Marlène

      C’est peut-être aussi lié au fait que certains blogs, dans certaines thématiques précises, reçoivent tout de suite des commentaires. Parce que les sujets sont porteurs, parce qu’ils publient un article dont le sujet correspond à ce que les gens ont envie de lire à ce moment là, que sais-je ? J’imagine que les « jeunes blogueurs » se disent que ce sera forcément pareil pour eux… et quand ce n’est pas le cas, ils ont l’impression de mal faire les choses.

      Répondre à Marlène
  • Escapades amoureuses

    Bien d’accord avec tout cela.

    Répondre à Escapades
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.