Comment briefer un graphiste pour faire faire un logo ?


Deux ans après la création de mon blog voyage, j’ai décidé de faire faire un logo par un graphiste. Créer un logo peut en effet servir dans une foule de situations : renforcer l’identité visuelle de son site, le représenter sous une forme tangible sur ses réseaux sociaux ou ses cartes de visite ou encore montrer sa personnalité.

Mais comment faire faire un logo à la hauteur de vos attentes ? Que dire à un graphiste pour qu’il comprenne vos envies et votre univers ? Je vous propose quelques pistes de réflexion dans cet article pour un brief logo efficace !

Avant de faire faire un logo, ciblez vos envies

Vous avez sûrement déjà vu cette citation de Boileau, « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément ». Elle s’applique aussi à la création d’un logo : si vos envies sont claires dans votre esprit, il sera plus facile de les transmettre à un graphiste.

Je vous conseille donc, avant de contacter le moindre graphiste, de prendre le temps de la réflexion. Si vous sautez cette étape, vous risquez de choisir un graphiste qui ne correspond pas à votre projet, de donner un brief trop vague et d’être déçu par le résultat.

Les différentes questions que je vais aborder dans l’article devraient justement vous aider à préciser votre projet.

1. Quel style graphique appréciez-vous ?

Vous pouvez débuter votre réflexion en explorant les styles graphiques que vous aimez… ou que vous n’aimez pas !

Promenez-vous sur le web : Google Images, Pinterest, Behance, Logojoy, la rubrique Icons de Creative Market, etc.

Sauvegardez dans un dossier des exemples concrets de styles que vous appréciez et de styles qui ne vous correspondent pas, ce sera très utile pour aider votre graphiste à créer un logo en phase avec vos goûts. Voici par exemple deux logos que j’avais envoyés :

Inspirations pour créer un logo
Inspirations pour créer un logo

Vous pouvez faire le même type de recherche concernant les polices d’écriture, en vous promenant sur des sites comme Dafont ou Font Squirrel. Préférez-vous des polices serif ou sans serif ? Plutôt légères ou grasses ? Avec une chasse condensée ou élargie (la chasse désigne la largeur des caractères et des espaces entre caractères) ?

C’est aussi le moment de préciser quel type de logo vous attendez : texte uniquement, texte + icône, icône seule ?

Quand on n’est pas graphiste, on ne sait pas forcément employer les bons termes pour décrire un design… et surtout, tout le monde ne met pas la même chose derrière un mot. Si je dis par exemple que j’aime bien les designs « épurés », il y a sans doute plein de manières d’interpréter cette information et de la traduire sur le plan graphique. Donner des exemples permet de s’assurer que l’on va dans la même direction que son graphiste !

2. Que faites-vous exactement ?

Un logo n’est pas une simple image dépourvue de sens. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un générateur de logos prêts à l’emploi ne remplacera jamais le travail de réflexion et de création d’un graphique professionnel.

Expliquez à votre graphiste ce que vous faites exactement et s’il s’agit de faire faire un logo pour un blog, envoyez le lien de votre blog. Ça permet de se faire une idée de votre univers graphique existant, mais aussi de votre ton, des différents sujets que vous abordez.

Gardez à l’esprit qu’un logo n’est pas forcément « premier degré ». On n’est pas en train de jouer au Pictionary où le but est de faire deviner votre activité à travers un dessin ;) Bien sûr, certains font le choix d’avoir un logo très « transparent » sur la nature de leur activité mais ce n’est en rien une obligation.

Par exemple, un logo pour No Tuxedo ne sera pas forcément un ordinateur ou un écran de smartphone, même si je parle de web.

On a tous en tête le Swoosh de Nike, qui est né d’une envie de symboliser le mouvement et la vitesse… et qui représenterait l’aile de Niké, déesse grecque de la victoire. On est dans la symbolique, plus que dans la représentation concrète d’une chaussure ou d’un vêtement de sport !

Tout ceci pour rappeler que la création d’un logo prend appui sur votre activité ou sur les valeurs qu’elle évoque, pensez donc à en parler.

Par exemple, le logo du torréfacteur Stumptown fait référence aux montagnes et aux forêts des régions d’où provient leur café… et à la chance (à travers un fer à cheval), une valeur qu’ils associent à leur café.

Un logo sur un mug
Un logo sur un mug

3. Quelle personnalité exprimera votre logo ?

Pour créer un logo pertinent, réfléchissez aux adjectifs qui caractérisent votre univers : êtes-vous plutôt une personne excentrique, quelqu’un qui a de l’humour, quelqu’un de sérieux ou de classique ? On peut exprimer certains traits de personnalité à travers un design et le fait de fournir ces informations à votre graphiste l’aidera sûrement !

Si vous prenez par exemple le logo d’un magasin de jouets comme Joué Club, vous voyez tout de suite qu’il exprime quelque chose de « fun » avec ses couleurs vives, ses lettres volumineuses et non alignées…

Logo Joué Club

Par comparaison, le logo de l’Ordre des Médecins véhicule une image beaucoup plus sérieuse et sobre : peu de couleurs, une certaine finesse du trait…

Logo de l'Ordre des Médecins

Quand on décide de faire faire un logo, on peut garder en tête qu’il existe certains codes qui influencent l’interprétation que l’on fait par la suite de votre logo.

Par exemple, pour renvoyer une image luxueuse, on aura tendance à privilégier des couleurs sobres (noir et blanc, ivoire, gris) là où les couleurs vives peuvent au contraire servir une image plus accessible.

Le logo de Moët et Chandon
Le logo de Moët et Chandon

Un logo peut être plus ou moins chargé, plus ou moins moderne (pensez au logo de Coca-Cola qui n’a quasiment pas bougé depuis sa création au 19e siècle !).

En résumé, le choix de tel ou tel design, de telle ou telle police, peut sous-entendre une foule de choses sur votre personnalité et vos valeurs. Faire faire un logo par un graphiste est justement une bonne manière d’éviter les erreurs dans le message que l’on fait passer !

4. A qui vous adressez-vous ?

Votre logo va devenir un élément important de votre identité visuelle, il peut même aider les gens à se souvenir de vous… alors il est toujours utile d’expliquer à votre graphiste à quelle cible vous vous adressez.

Par exemple, sur mon blog voyage, j’ai beaucoup de lecteurs qui ont de bons revenus et font surtout des « city breaks ». A l’inverse, je ne cible pas les backpackers ou les voyageurs qui pratiquent le couchsurfing. Ça peut influencer le logo et éviter de se retrouver avec une image montrant un backpacker quand vos visiteurs sont plutôt du genre à débarquer dans un boutique hotel 4 étoiles en taxi avec leur petite valise Rimowa !

Parfois, ce n’est pas une histoire de budget mais une histoire d’expertise de votre cible. Pour prendre un exemple que je trouve très drôle, il existe en référencement une société qui s’appelle… « Soumettre ». Ils proposent de la création de contenu mais surtout du netlinking, c’est-à-dire la création de liens pour booster le référencement d’un site.

Ils ont choisi un logo à double sens : on dirait la représentation traditionnelle d’un lien sur le web (le lien est toujours représenté sous forme d’un maillon de chaîne donc l’image parlera aux initiés)… mais sous forme de menottes, un clin d’œil au nom original de la société !

Le logo de Soumettre

L’âge, l’expertise, les revenus, la localisation géographique de vos lecteurs peuvent influencer votre logo, il est donc assez intéressant de les avoir en tête.

5. Qui sont vos concurrents ?

Il est souvent utile pour un graphiste de savoir qui vous percevez comme des concurrents. C’est notamment un bon moyen de concevoir pour vous une identité visuelle qui se distingue des autres et de mieux comprendre au sein de quel écosystème vous évoluez.

Au-delà des noms, n’hésitez pas à expliquer quelles sont vos particularités par rapport à vos concurrents.

6. Quelles sont vos contraintes pour faire faire un logo ?

Une fois que les aspects créatifs de votre projet sont définis, il est important de penser aussi à une dimension plus administrative et pratique.

Quel budget pouvez-vous consacrer à votre logo ? Rappelons qu’un graphiste ne travaille pas gratuitement pour l’amour du design ;)

Avez-vous une deadline particulière à respecter ?

Comment envisagez-vous d’utiliser votre logo (sur le web, sur des cartes de visite, de la papeterie, des objets, en très grand format) ? De quels formats avez-vous besoin (.png, .jpg, versions sur fond noir/fond blanc, fichiers Illustrator ou Photoshop, etc). J’ai déjà travaillé sur un projet en communication digitale où le logo devait pouvoir être utilisé sur la carlingue d’un avion, autant dire qu’il fallait qu’il résiste à l’agrandissement !

Quel process attendez-vous de votre graphiste ? Plusieurs propositions ? Combien d’allers-retours inclus dans le prix ?

Design

Choisir son graphiste pour faire faire un logo

C’est une étape que personne ne pourra franchir à votre place : le choix d’un graphiste capable de réaliser votre projet de création de logo.

Ça ne vous viendrait sans doute pas à l’esprit de rentrer dans un magasin de vêtements dont vous n’appréciez pas le style. C’est la même chose avec le graphisme. Il y a dans ce métier une grande part de créativité et de sens artistique. Certains univers graphiques peuvent vous plaire plus que d’autres et même si un graphiste de talent peut (plus ou moins) s’adapter à vos attentes, il est bien plus fructueux pour la collaboration de choisir une personne dont le style vous correspond.

Ce n’est pas parce qu’un graphiste a réalisé un super logo pour un ami à vous qu’il sera la meilleure personne pour votre propre projet.

N’hésitez pas à vous promener sur des sites de freelances comme Malt, Upwork, Graphiste ou encore 404 Works… et à consulter le portfolio des graphistes.

Le logo de mon blog voyage

Le graphiste avec qui j’ai travaillé m’a fait plusieurs propositions, dont ces deux là :

Logos blog voyage

Elles correspondent parfaitement au brief que j’avais fait : un style « net », sobre, avec un clin d’oeil à ma passion pour les avions et les « hauteurs », sans mettre d’avion dans le logo car je trouvais ça trop « vu et revu ».

J’avais exigé demandé que mon logo ait une symbolique… mission respectée !

Le logo « montgolfière » comporte un clin d’oeil au nom du blog (Salut, Bye Bye !) avec une main stylisée qui fait un signe. Le logo « oiseau » est un clin d’œil à mes lecteurs : j’avais expliqué au graphiste que j’avais pas mal de visiteurs que mon blog aidait à « sauter le pas » de partir en voyage.

Alors l’image de l’oiseau (qui quitte le nid et prend son envol tôt ou tard !) était aussi une belle symbolique.

J’ai opté pour le logo « oiseau » car il était moins chargé que le logo « montgolfière » et facile à décliner si nécessaire (par exemple, je peux décider de changer la couleur des ailes de l’oiseau si je veux le mettre aux couleurs d’un pays précis !).

Faire faire un logo quand on n’est pas soi-même graphiste est une vraie aventure et j’avoue avoir ressenti un peu de stress à l’instant fatidique où j’ai ouvert le mail de mon graphiste contenant les propositions ! Mais un brief bien complet devrait faciliter l’échange et poser de bonnes bases pour obtenir un logo à la hauteur de vos attentes !

Racontez-moi : avez-vous un logo ? Quelle est son histoire si c’est le cas ? Avez-vous eu du mal à parvenir à un résultat qui vous convienne ? Si vous n’en avez pas, envisagez-vous d’en créer un ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

2 commentaires sur “Comment briefer un graphiste pour faire faire un logo ?

  • Leila

    Bonjour
    Il est vrai qu’on ne sait pas forcément comment aborder un graphiste pour obtenir un résultat qui nous plait.
    Tes conseils sont donc utiles pour faire gagner du temps à tout le monde.

    Répondre à Leila
    • Marlène

      Merci Leila, ce n’est pas un exercice facile… surtout quand on ne sait pas très bien ce qu’on veut soi-même et qu’on compte sur la créativité de son graphiste pour faire des miracles ;) Bon, maintenant, il faut que je fasse la même chose avec ce blog-ci, au secouuuuuuurs ! :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.