Comment écrire un bon article de blog ? Ce qui marche en référencement


Qu’est-ce qu’un bon article de blog pour Google ? Quels critères rendent un contenu meilleur qu’un autre en matière de référencement naturel ? En 2016, l’agence Backlinko a publié les résultats d’une étude menée sur 1 million de résultats de recherche Google (ce qui devrait suffire à tirer des conclusions assez fiables !). L’étude s’intéresse de très près au contenu des sites web, pour essayer de définir ce qui fonctionne le mieux sur le moteur de recherche dominant du marché.

1. La richesse du contenu web est primordiale

Backlinko a pris appui sur un outil (MarketMuse) qui mesure la richesse avec laquelle un sujet est traité. Autrement dit, est-ce qu’un article aborde une thématique sous toutes ses facettes… ou est-ce qu’il laisse de côté certains aspects du sujet ? Sur 10 000 pages web étudiées, on constate une tendance générale.

Plus un contenu est complet et riche, mieux il est positionné sur Google.

Backlinko remarque d’ailleurs que Google ne cherche pas forcément à positionner en tête la page qui a LE mot clé qui va bien ! La société prend pour exemple une page web qui donne une recette de sauce satay sans jamais utiliser en l’état le mot clé “sauce satay indonésienne”. Elle se retrouve pourtant en première page de Google sur cette requête… tout simplement parce qu’elle propose un contenu très complet sur le sujet.

Ça confirme, une fois encore, qu’il faut arrêter de “tout miser sur un mot clé”. Un bon article de blog est celui qui traite une thématique sous différents angles, avec un vocabulaire riche et varié. Prudence, donc, si vous utilisez un plugin WordPress comme Yoast SEO qui vous incite à définir un mot clé dominant !

Cela rappelle aussi que Google ne se contente pas de s’appuyer sur la fréquence d’apparition d’un mot dans votre texte pour définir la position de votre page, il a une compréhension beaucoup plus globale de votre sujet. Votre recherche de mots-clés doit en tenir compte si vous optimisez vos articles pour le référencement.

2. Les articles longs prennent (souvent) le dessus

Deuxième constat que fait Backlinko…

Les pages les mieux positionnées sur Google comportent beaucoup de texte.

La longueur moyenne d’une page située en première page de Google est de 1890 mots. Au fond, ce n’est guère surprenant : un article plus long est en général plus complet, donne plus de “matière” au moteur de recherche pour comprendre votre sujet, etc.

Peut-être aussi – et c’est une supposition purement personnelle – qu’un article plus long permet de se différencier plus aisément de tout ce qui existe ailleurs sur le web. Il est plus facile d’être original sur 1500 mots que sur 200 !

Bien entendu, ce sont des tendances générales qui ne sont pas vraies de manière systématique : il y a des sujets sur lesquels on peut être bien positionné avec un article court. Il y a des sujets sur lesquels il n’est pas utile d’écrire 2000 mots parce que ça obligerait à faire du remplissage. Un bon article de blog n’a pas une longueur idéale qui serait la même pour tout le monde !

Lien entre le nombre de mots (axe vertical) et le positionnement sur Google (axe horizontal)
Lien entre le nombre de mots (axe vertical) et le positionnement sur Google (axe horizontal)

3. Les liens qui pointent vers votre site ont une importance capitale

Il est très important que votre site reçoive des liens en provenance de domaines variés. Le graphique est éloquent : plus un site reçoit des liens en provenance de différents domaines, meilleur est son positionnement. Backlinko explique : “Il est préférable d’obtenir 10 liens de 10 sites différents plutôt que 10 liens provenant du même site”.

Lien entre domaines référents et positionnement Google
Lien entre le nombre de domaines qui font des liens vers un site (axe vertical) et le positionnement sur Google (axe horizontal)

En résumé, plus il existe de sites différents qui vous citent et parlent de vous, plus il est probable que vous soyez “une source intéressante et fiable”… et Google vous reconnaît comme tel. Un résultat qui rappelle l’importance de ne pas se concentrer que sur le contenu mais aussi sur sa diffusion hors des frontières de votre propre site.

Par ailleurs, Backlinko montre que Google attache beaucoup d’importance au “domain authority”. C’est en quelque sorte la réputation dont jouit un nom de domaine, elle est évaluée sur de multiples critères dont les liens que reçoit le domaine en question.

Vous pouvez connaître le domain authority de votre blog sur le site de Moz. Là encore, l’étude donne des tendances à ne pas considérer comme des vérités absolues. Un bon article de blog EST un article qui se diffuse… mais un article qui reçoit peu de liens peut aussi être bien positionné. Mon blog voyage, par exemple, reçoit peu de liens à ce jour et a pourtant plus de 60000 visiteurs par mois dont 92% issus du référencement naturel.

Enfin, le nombre global de liens qui pointent vers votre site semble être pris en compte également.

4. Le HTTPS s’installe partout

Google favorise désormais les sites en HTTPS. A la différence du HTTP que vous connaissez bien puisque vous entrez souvent des adresses qui commencent par http://www., le HTTPS est un protocole qui garantit que les transferts de données s’effectuent de manière sécurisée. C’est le protocole utilisé par votre banque quand vous consultez vos comptes en ligne par exemple. Ça garantit que les informations qui circulent entre le site de la banque et votre ordinateur restent confidentielles.

Pour Google, un site en HTTPS est un gage de confiance. Dans la mesure où tous les grands acteurs du web se prononcent en faveur de cette transition vers une sécurité accrue, il me paraît important d’envisager un passage en HTTPS si votre site n’a pas encore adopté ce protocole.

5. Ne négligez pas les images

D’après Backlinko contenu comportant au moins une image a tendance à être mieux positionné que le contenu sans image. Cependant, ajouter des images supplémentaires n’influence pas le classement.

Vous pouvez consulter mes conseils pour optimiser le référencement des images.

6. La vitesse du site est importante

Les pages qui se chargent rapidement (moins de 2.3 secondes) profitent globalement d’un meilleur positionnement moyen que les pages des sites plus lents.

Inutile d’écrire un bon article de blog si le visiteur ne peut pas y accéder ! Vous pouvez consulter ces conseils pour améliorer le temps de chargement d’un blog WordPress.

7. Le taux de rebond aurait son importance

Un taux de rebond bas coïncide selon Backlinko avec un meilleur positionnement sur Google. Reste qu’il faut prendre ce chiffre avec des pincettes car selon le type de site, un “taux de rebond bas” ne signifie pas du tout la même chose.

Rappelons que le taux de rebond désigne le pourcentage de visiteurs qui repartent après avoir consulté une seule page d’un site. Un blog est généralement le support qui affiche le taux de rebond moyen le plus élevé (70-90%) par comparaison avec d’autres types de sites.

8. La longueur de l’adresse de la page

Google aurait tendance à préférer les URL courtes (moins de 5 mots) car au-delà, il peine à définir quels mots sont réellement importants. Par exemple, il est préférable que cet article ait pour URL notuxedo.com/bon-contenu-web que notuxedo.com/un-bon-contenu-web-c-est-quoi.

Ces éléments qui semblent peu impacter votre référencement

L’étude de Backlinko trouve un lien assez faible entre…

  • Le fait d’utiliser les microdonnées et le positionnement sur Google. Les microdonnées, c’est quoi ? Ce sont des éléments de code qui permettent de faire apparaître des données supplémentaires dans les résultats de Google. Par exemple, sur une critique de film, on peut faire apparaître la note ou encore le nom de l’auteur de la critique.
    Données structurées sur Google
    Il est toutefois possible que ça finisse par jouer un rôle dans le positionnement car Google invite les webmasters à les utiliser. Par ailleurs, il faut reconnaître que ça attire le regard dans les résultats de recherche Google et peut générer du trafic supplémentaire.
  • L’optimisation de la balise title et le positionnement – La balise title est un élément du code du site qui contrôle l’affichage du titre de votre page dans les résultats de recherche Google. Par exemple, dans l’exemple que je viens de donner, la balise title est “Jugement à Nuremberg, Stanley Kramer – Critique du film”. Cette balise jouerait un rôle moins important qu’on pourrait le croire. Ça confirmerait que Google s’oriente de plus en plus vers une analyse globale du contenu d’une page au lieu de s’attacher à quelques éléments précis (le titre, etc).
    Il n’en demeure pas moins que ce title est important pour capter l’attention de l’internaute dans les résultats de recherche.

Voilà pour le récapitulatif de cette passionnante étude. Si vous parlez anglais, je vous incite vivement à aller consulter l’article original de Backlinko.

Il s’agit ici d’éléments très concrets mais évidemment, écrire un bon article de blog passe aussi par des facteurs plus subjectifs. Je vous conseille donc de poursuivre votre lecture par cet article sur la valeur ajoutée que l’on peut apporter à travers son contenu !

Thèmes : Content marketing 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires sur “Comment écrire un bon article de blog ? Ce qui marche en référencement

  • Audrey

    Je pense (mais ça n’engage que moi) que le contenu de bonne qualité est une notion subjective.

    Par exemple, si vous faites un billet de 2000 mots sur un aspect technique (peu importe le sujet) mais en survolant les points alors que la cible de votre blog est une communauté technique… ils seront déçus parce que vous ne répondez pas aux bonnes questions. Alors qu’il peut intéresser les novices… tout dépend aussi de votre ligne éditoriale.

    J’ai réussi à référencer des textes de 200 mots sur des mots-clés à fort taux concurrentiel tout simplement en répondant à une question. Les requêtes sont souvent formulées sur la forme de questions.
    Comment écrire un billet de blog pertinent ?
    Comment rédiger un article de blog de qualité ?
    Quels sont les critères pour écrire un bon billet de blog ?

    La notion de qualité dépend de nombreux critères dont certains sont cités dans l’article (et dont je salue la précision d’ailleurs et l’intérêt). La production de billets de blog pertinents est un travail long et régulier…

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Bonsoir, je partage plus ou moins le même point de vue. Comme je le disais dans un article sur la taille des articles de blog, “le sujet détermine souvent de lui-même une longueur d’article idéale”. Néanmoins, je pense qu’aujourd’hui, vu l’abondance de contenus existants, il devient très difficile de se positionner avec des articles aussi courts que 200 mots… ce qui était encore facile il y a quelques années.

      D’ailleurs, l’étude de Backlinko ne cherche pas à faire rimer longueur et qualité. Elle constate simplement la concomitance entre longueur et positionnement : les articles les mieux positionnés se trouvent aussi être des articles longs.

      Répondre à Marlène
  • Séverine

    Merci pour ce très bon article encore une fois !
    Je dois reconnaître privilégier l’écriture “naturelle” avant tout, le travail d’optimisation pour le référencement vient dans un second temps, quand je choisis d’insérer les liens… et que j’essaie de réduire l’url de la page à l’essentiel (ce que je faisais peu il y a quelques mois encore).
    En revanche, je pensais que la balise Title avait un peu plus d’incidence, mais bon tant pis je la soigne quand même car c’est important d’être pertinent pour le lecteur (qui doit rester la cible prioritaire selon moi).
    A bientôt,
    Séverine

    Répondre à Séverine
    • Marlène

      Je la soigne aussi… et je peux te dire que dans mon métier (agence de référencement !), on la soigne toujours beaucoup :) Ce n’est pas sur la foi d’une seule étude, si intéressante soit-elle, qu’il faut tirer des conclusions qui impactent l’ensemble d’un site. Et comme tu le dis très justement, tant qu’elle conserve une importance pour le visiteur, autant la rédiger correctement ! Bonne soirée :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    Pour les titres courts j’ai du mal, enfin on verra, pour moi difficile . Cet article arrive au bon moment pour moi qui débute mon blog. Cela me réconforte de savoir que le “bon” mot clé ne fait pas tout. J’ai installé le plugin Yoast, alors qd je vois couleur orange, je me dis il y a encore à améliorer.
    Bon j’avoue que pour les premiers articles à un moment donné j’ai laché l’affaire sur le vert. Tout ne peut pas être vert, enfin dans mon cas, je ne voyais plus quoi changer. Et puis le risque est d’avoir un texte pas vraiment fluide avec 15 fois le mot clé. C’est pas évident au début je trouve entre le désir d’avoir un article bien référencé pour être lu et en même temps trouver son style.
    Je verrais d’ici quelques mois, si je fais fausse route. D’ailleurs il faudra que je refasse un tour sur tes articles sur les étiquettes.

    Répondre à tania
    • Marlène

      Tu as raison concernant la fameuse pastille verte et ton approche est la bonne. Si ça ne semble pas naturel, ne change rien à ton article !

      Répondre à Marlène
  • Madagascarian

    ohh je ne savais vraiment pas tous ça, c’est toujours de savoir comment évoluer, merci pour l’article :)

    Répondre à Madagascarian
    • Marlène

      C’est une étude intéressante et un sacré boulot de leur part :)

      Répondre à Marlène
  • Pérégrine

    Ah ! Enfin quelqu’un qui me dit qu’un bon article est un article long !
    Je commençais à désespérer, moi qui suis rarement capable de rédiger un article de moins de 1000 mots.
    Je lisais des sujets qui conseillait les articles de 400 à 600 mots. Mais comment écrire quelque chose d’intéressant / instructif en si peu de lignes ?
    Merci !
    Je vais pouvoir poursuivre sans remettre en cause ma manière de concevoir un article.

    Répondre à Pérégrine
    • Marlène

      Hello, à vrai dire, cet article ne dit pas qu’un “bon article est un article long”… mais que les articles les mieux référencés sont en général des articles longs. Il ne faut pas oublier qu’on peut écrire un article long et tout à fait insipide, mal structuré, bourré d’erreurs (et très mal référencé !)… tout comme on peut répondre à une question très précise en peu de mots. Par ailleurs, la qualité d’un article ne se mesure pas seulement à ce qu’en dit Google : même si c’est LE moteur de recherche dominant, il y aussi bien d’autres façons d’évaluer la qualité d’un article. Regarde ce post de Seth Godin publié aujourd’hui : déjà plus de 175 partages sur les réseaux sociaux… et il ne fait que 143 mots.

      A mon avis, un bon article est celui qui répond bien à la question… et il se trouve que si la requête entrée sur Google est un peu complexe, il y a des chances pour que la réponse exige plus de mots que si la requête est très simple. Je crois qu’il faut avant tout “se laisser dicter la longueur par le sujet”. Mais ce n’est que mon point de vue :) Bon week-end !

      Répondre à Marlène
  • Claudine Vive le piano

    Super article encore !
    Qui confirme bien ce qui se dit sur la toile et que j’ai pu constater pour le référencement de mon blog, les articles longs donc riches de contenu sont à privilégier pour avoir la chance d’être en première page sur différents mots clés.
    Mais par contre, j’ignorais que Google incluait tous les mots de l’article dans son décompte y compris les commentaires.
    Il va falloir qu’on soit encore plus bavard dans nos commentaires sur No Tuxedo !! ;)
    Merci encore pour toutes ces informations !

    Répondre à Claudine
    • Marlène

      Ne t’inquiète pas pour mon référencement, il se porte bien… et presque un peu trop bien ;) J’aimerais arriver à équilibrer davantage le trafic qui vient sur le blog car à l’heure actuelle, Google m’en amène la majeure partie et c’est toujours un peu risqué de placer tous ses oeufs dans le même panier ! Mais ce sont des problèmes bien peu problématiques :)

      Répondre à Marlène
  • Chibi

    Très intéressant, merci pour ce décorticage de l’étude!
    Ainsi, c’est important de faire des blogrolls pour booster le trafic et le positionnement des blogs qu’on apprécie du coup?

    Répondre à Chibi
    • Marlène

      Pas exactement :) La qualité des liens est aussi prise en compte. Le meilleur lien est celui qui vient dans un contexte. Par exemple, quand je cite Backlinko dans mon article en faisant un lien vers leur site, c’est un “bon lien” car il est dans un contexte en accord avec leur thématique. Dans une blogroll, les liens sont souvent postés “en vrac” sur une page donc ça n’apporte pas la même valeur ajoutée. C’est pour ça que la meilleure façon de faire un lien vers un site qu’on apprécie, c’est de le faire dans un article en rapport avec la thématique du site en question.

      J’avais écrit un article sur la blogroll où j’évoquais l’aspect référencement, si ça t’intéresse : Créer une blogroll : utile ou démodé ?

      Répondre à Marlène
    • Chibi

      Ah zut, c’est dommage pour eux… Pourtant ma page “blogroll” est assez bien consultée vu le peu de trafic que génère mon blog. Je devrais un peu la soigner alors… ^^
      Et du coup pour Google, mes articles “5 blogueurs méconnus à découvrir” sont plus intéressants que ma liste de Blogroll avec simplement des liens et des images d’après l’article que tu me renseignes? (très intéressant aussi d’ailleurs!!)
      Merci pour tes conseils, je vais plancher là-dessus!

      Répondre à Chibi
    • Marlène

      Oui, je pense qu’un article qui donne un peu de contexte autour de chaque lien est bien plus profitable (pour le lecteur aussi d’ailleurs ! ).

      Répondre à Marlène
  • Manon

    Merci pour cet article intéressant, en ce moment je suis en train de me renseigner sur le référencement et ton article tombe à pic et m’a appris des choses (par exemple la nuance du “nombre de mots” !
    Très belle soirée :)

    Répondre à Manon
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.