Plugin antispam pour WordPress : CleanTalk contre les indésirables


Comme tous les blogueurs, je suis confrontée au spam au quotidien, avec de nombreux commentaires indésirables postés sur mes blogs… Si vous avez le même problème, je vous propose de découvrir un plugin antispam pour WordPress que je trouve très performant : CleanTalk.

J’ai pendant longtemps utilisé Akismet, sans doute le plus populaire des antispams sur WordPress avec plus de 5 millions d’installations… mais sur mon blog voyage, j’étais insatisfaite de ses performances : beaucoup de commentaires indésirables n’étaient pas détectés et, à l’inverse, une grande partie des vrais commentaires de mes lecteurs étaient classés à tort comme spam.

J’ai donc décidé de changer d’antispam et de trouver une alternative à Akismet : CleanTalk. C’est un plugin payant… mais il ne coûte que quelques dollars par an (donc encore moins cher en euros !) alors même si vous êtes un peu réticent à investir en règle générale, ça vaut le coup de se pencher sur la question si Akismet ne vous convient pas.

Par ailleurs, CleanTalk propose une version d’essai (sans aucune limitation) pendant 14 jours, ce qui vous permet de tester le plugin pour décider si c’est un antispam efficace.

Lutter contre le spam avec un plugin antispam pour WordPress efficace
Lutter contre le spam avec un plugin antispam pour WordPress efficace

Installer le plugin antispam CleanTalk pour WordPress

Allez dans le menu Extensions > Ajouter de WordPress et recherchez « CleanTalk ». Le plugin à installer s’appelle Spam protection, AntiSpam, FireWall by CleanTalk. Vous pouvez aussi le télécharger directement sur le site de WordPress.

Pensez à l’activer ensuite en cliquant sur le bouton bleu « Activer ».

Installer le plugin antispam pour WordPress CleanTalk
Installer le plugin antispam pour WordPress CleanTalk

Pour commencer à profiter de votre période d’essai gratuite, vous devez vous enregistrer sur le site de CleanTalk. Cliquez sur « Click here to get access key » dans le menu Réglages > Anti-Spam by CleanTalk. Vous allez arriver sur le site de CleanTalk, fournissez votre adresse e-mail, cela vous permettra de récupérer la clé d’accès à entrer dans les réglages du plugin.

Clé d'accès à CleanTalk
Clé d’accès à CleanTalk

Ce plugin antispam agit sur tous les types de formulaires présents sur votre site : aussi bien les formulaires de commentaires que les formulaires de contact ou d’inscription. Ça signifie que vous n’avez pas besoin d’installer des plugins complémentaires pour protéger chaque type de contenu du spam.

CleanTalk prend appui sur une énorme base de données dans le cloud et analyse aussi les commentaires existants de votre blog. L’idée est de repérer les commentaires indésirables et les robots en s’appuyant sur un maximum de données. Le plugin antispam analyse aussi les adresses e-mail entrées, afin de classer directement comme spam les adresses qui n’existent pas.

Paramétrer le plugin antispam CleanTalk pour WordPress

Dans le menu Réglages > Anti-Spam by CleanTalk, vous pouvez activer une fonctionnalité optionnelle bien utile : le SpamFireWall. Il suffit de cocher une case et cela permet de bloquer les pires spammeurs avant même qu’ils n’accèdent à votre site.

L’analyse se base sur l’historique associé à l’adresse IP de l’utilisateur (l’adresse IP est une série de chiffres qui identifie un ordinateur sur le web).

Juste en-dessous de cette case, le discret lien « Advanced settings » vous permet d’accéder à des options avancées.

Forms to protect

Ici, vous pouvez choisir sur quels formulaires activer la protection antispam par CleanTalk. Par défaut, le plugin est activé sur les formulaires de contact, d’inscription et les commentaires mais vous pouvez choisir de ne pas l’utiliser sur certains.

D’autres options ne sont pas activées par défaut mais vous pouvez les cocher si vous avez besoin…

  • D’utiliser CleanTalk sur WooCommerce, la solution e-commerce de WordPress, lors de l’étape du checkout.
  • D’utiliser CleanTalk sur les formulaires qui envoient des données vers un site tiers, comme MailChimp.
  • D’utiliser l’antispam pour protéger les formulaires « maison », que vous avez codés vous-même.
Options de l'anti spam CleanTalk pour les formulaires
Options de l’anti spam CleanTalk pour les formulaires

Comments and Messages

Ici, cela concerne l’activité du plugin antispam pour WordPress sur les commentaires et les messages.

Par défaut, le plugin ne surveille pas les commentaires des utilisateurs de confiance (par exemple, si vous avez de fidèles lecteurs qui postent régulièrement des commentaires, CleanTalk ne perdra pas de temps à analyser ceux-ci). Vous pouvez modifier ce paramétrage en réglant « Don’t check trusted users’ comments » sur « Non ».

Vous pouvez aussi choisir d’activer différentes options qui sont désactivées par défaut :

  • Supprimer automatiquement les commentaires indésirables – Supprimer tout ce qui atterrit dans le dossier spam tous les 15 jours, automatiquement. Pour ma part, j’ai activé l’option car je vérifie mes commentaires plus souvent que ça et je trouve que ça évite d’encombrer la base de données du site avec des commentaires indésirables qui n’ont rien à y faire !
  • Remove links from approved comments – Vous pouvez automatiquement supprimer tous les liens postés dans les commentaires. Pour ma part, je n’utilise pas cette option car je mets déjà tous les commentaires comportant un lien en attente de modération pour vérifier à la main qu’il ne s’agit pas de publicité.
  • Show links to check Emails, IPs for spam – Par défaut, le plugin affiche à côté de chaque « commentateur » sur votre blog deux petites icônes, qui permettent de voir dans la base de données de CleanTalk si l’adresse e-mail et l’adresse IP sont à l’origine d’activités de spam connues. J’ai laissé ce réglage activé pour ma part.
Anti spam - Options pour filtrer les commentaires indésirables
Anti spam – Options pour filtrer les commentaires indésirables

Data Processing

Ces options concernent les utilisateurs experts.

Elles permettent par exemple de surveiller le spam provenant de visiteurs qui se sont enregistrés sur votre blog (« Protect logged in Users »), si vous autorisez l’inscription des gens.

Elles permettent également de définir les modalités techniques de l’antispam (usage du langage AJAX, de cookies, contrôle des requêtes POST, connexion sécurisée en SSL avec les serveurs de CleanTalk, etc).

CleanTalk conseille par exemple de désactiver le recours à l’AJAX si vous avez un plugin AMP.

Options relatives au traitement des données sur CleanTalk
Options relatives au traitement des données anti spam sur CleanTalk

Admin bar

Vous pouvez ici décider si les statistiques de CleanTalk s’affichent ou non dans la barre en haut de l’administration de WordPress, et ce qui s’affiche exactement : total des éléments contrôlés depuis toujours, sur les dernières 24 heures, nombre de spammeurs filtrés via la fonction « SpamFireWall ».

Enfin, tout en bas de ces options, vous avez encore plus de possibilités de personnalisation : choix des données stockées (taille d’écran, navigateur, URLs visitées avant la soumission du formulaire), notification RGPD, mode de chargement des scripts de CleanTalk (asynchrone ou non).

Vous pouvez aussi définir si le plugin vous envoie un mail à chaque nouveau commentaire approuvé, en cochant la case « Notify users with selected roles about new approved comments » et en choisissant le type d’utilisateur à prévenir (si vous êtes tout seul sur votre blog, vous avez le statut d’Administrateur). Ce réglage supplante l’éventuel réglage effectué dans le menu Réglages > Discussion de WordPress.

Options avancées sur le plugin antispam CleanTalk
Options avancées sur le plugin antispam CleanTalk

Utiliser CleanTalk comme plugin antispam pour WordPress

Sur WordPress, vous allez retrouver CleanTalk à différents endroits dans votre administration.

Le menu Utilisateurs de WordPress

CleanTalk ajoute un sous-menu « Find spam users » : si vous autorisez les gens à s’inscrire sur votre site WordPress, ce menu permet de passer en revue tous les utilisateurs pour décider s’il y a des spammeurs parmi eux.

Pour ce faire, le plugin antispam étudiera l’historique associé aux adresses e-mail ou adresses IP des utilisateurs enregistrés, pour voir s’ils ont par le passé été à l’origine de courriers indésirables.

Evidemment, si vous êtes tout seul à gérer votre blog, cette fonctionnalité aura peu d’intérêt pour vous.

Un antispam pour les commentaires de WordPress

Dans le menu Commentaires, vous avez un menu « Trouver les commentaires spam » qui vous permet là aussi de faire une vérification des commentaires existants.

Mais c’est surtout dans votre menu Commentaires classique que vous allez voir le plugin à l’oeuvre. A côté du nom de chaque commentateur, CleanTalk vous propose deux boutons cliquables :

  • Pour l’adresse e-mail : vous pouvez instantanément vérifier si l’e-mail entrée par un utilisateur est associé à des activités suspectes.
  • Pour l’adresse IP : même principe !

Bien sûr, le plugin CleanTalk fait toutes ces vérifications automatiquement mais ça vous permet aussi de garder un œil sur la situation si nécessaire.

Les boutons ressemblent à ça :

Options anti spam dans les commentaires WordPress
Options anti spam dans les commentaires WordPress

Et si vous cliquez, vous accédez à une page de la base de données CleanTalk qui vous communique l’historique (s’il y en a un) de l’activité de spam. Ici par exemple, j’ai reçu un commentaire d’un utilisateur qui figure dans la base CleanTalk :

Courrier indésirable détecté par CleanTalk
Courrier indésirable détecté par CleanTalk

Plus bas sur la page, on peut voir tout l’historique de spam détecté pour cet utilisateur. On peut aussi demander le « dé-blacklistage » d’une adresse si par malheur on est filtré à répétition par un antispam à tort.

Un dashboard complet

Sur le site de CleanTalk, vous pouvez accéder à d’autres options et à un dashboard complet. Pour ce faire, cliquez sur « Click here to get anti-spam statistics » quand vous êtes dans le menu Réglages > Anti-Spam by CleanTalk de WordPress.

Vous voyez apparaître les sites protégés par CleanTalk avec, pour chacun, quelques statistiques « Express ». Vous disposez aussi de liens pour accéder…

  • Aux logs – Tous les commentaires analysés par CleanTalk. Vous pouvez y signaler des faux positifs (commentaires identifiés à tort comme indésirables) et des indésirables manqués (spams non détectés par le plugin).
  • Aux options (Settings) – Il y a quelques options utiles, comme le choix de la langue dans laquelle CleanTalk va s’adresser aux visiteurs suspectés de spam (API response language). Vous pouvez choisir le français ici. Vous pouvez aussi décocher l’option « Send a copy of Anti-Spam log to my email » si vous ne souhaitez pas recevoir de rapport régulier de l’activité de CleanTalk.
  • Aux Personal lists – Cette rubrique permet de créer des blacklists personnalisées. Autrement dit, de définir des gens que vous allez bloquer automatiquement en fonction de leur adresse e-mail, adresse IP, pays, etc (la blacklist). Vous pouvez aussi créer des « whitelists » s’il y a des gens qui se font régulièrement filtrer à tort par l’antispam, pour les autoriser.

Il y a aussi, bien entendu, des rubriques d’aide et une foule de statistiques !

Accueil du dashboard CleanTalk
Accueil du dashboard CleanTalk

Acheter le plugin antispam CleanTalk

A la fin de la période d’essai, si CleanTalk vous satisfait, vous pouvez acheter un abonnement (le plugin ne fonctionne pas sans cet abonnement, car c’est via toute sa base de données que CleanTalk filtre le spam : sans abonnement, pas d’accès à la base !).

Avant de passer au paiement, regardez bien ce que vous achetez car pour ma part, on me proposait par défaut 3 ans d’abonnement, pour 3 sites, avec une option « Renouvellement automatique » cochée par défaut et un « package bonus » en plus du plugin de base.

Abonnement à CleanTalk, plugin antispam pour WordPress
Abonnement à CleanTalk, plugin antispam pour WordPress

Concrètement, vous pouvez…

  • Choisir la durée d’abonnement – 1, 2, 3, 5 ou 7 ans… avec une réduction pour tout abonnement d’au-moins deux ans.
  • Choisir le nombre de sites à protéger – 1, 3, 5, 10, 20, 30, 40 ou illimité.
  • Choisir le mode de renouvellement – Par défaut, il est automatique avec une petite case « Automatically renew Anti-Spam license » cochée. Décochez la case si vous préférez renouveler manuellement.

Ensuite, vous avez l’abonnement par défaut, qui inclut le service antispam, le « SpamFireWall » pour bloquer l’accès à votre site aux spammeurs, des logs sur 7 jours (soient 7 jours d’historique de l’activité du plugin), différents types de filtrage (IP, e-mail, réseaux d’IP), la surveillance de la validité des adresses e-mail et un support technique 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Et vous pouvez souscrire à un package bonus, l’Extra Package, qui inclut 45 jours de logs, la possibilité de filtrer les commentaires en définissant une liste personnalisée de « mots interdits » (la fonctionnalité est déjà proposée gratuitement sur WordPress via le menu Réglages > Discussion). Vous pouvez aussi filtrer les spammeurs par pays ou encore définir un message personnalisé qui s’affichera aux personnes bloquées par l’antispam.

Pour ma part, le service « basique » suffit amplement à mes besoins et j’ai donc souscrit CleanTalk pour un an, pour moins de 8€.

Petite mise en garde aussi : vérifiez juste avant de payer que la case du renouvellement automatique ne s’est pas réactivée par défaut, la chipie a tendance à se « recocher » quand vous modifiez les options sélectionnées… On peut payer via Paypal ou par carte bancaire.

Un plugin antispam pour WordPress comme CleanTalk permet de se protéger contre les courriers indésirables et les robots les plus courants, sans avoir besoin de méthodes contraignantes pour les utilisateurs « bien sous tous rapports » (adieu Captcha, calculs mathématiques pour soumettre un formulaire).


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

3 commentaires sur “Plugin antispam pour WordPress : CleanTalk contre les indésirables

  • Stéphane

    Bonjour Marlène,

    Merci pour la présentation de ce plugin anti-spam, je ne le connaissais pas du tout. D’après tes captures d’écran, il présente un défaut (pour moi en tout cas) : j’utilise très souvent Caldera Forms et je l’ai pas vu de compatibilité avec (tandis qu’Akismet le gère bien pour le coup).

    Répondre à Stéphane
    • Marlène

      Hello Stéphane, j’utilise aussi Caldera et je n’ai aucun problème de spam, j’ai bien des données indiquant que CleanTalk scanne les envois du formulaire de contact donc pour moi, pas de souci de compatibilité.

      Répondre à Marlène
    • Stéphane

      Bonjour, merci de ta réponse. Super ! Je m’en vais de ce pas tester CleanTalk avec Caldera!

      Répondre à Stéphane
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.