67 idées pour améliorer son blog quand on ne sait pas par où commencer


Vous êtes nombreux à me demander une checklist de toutes les manières d’améliorer son blog quand on a un peu de temps devant soi… Quoi de mieux que le début d’une nouvelle année pour s’y mettre ?

Dans cette liste, vous ne serez sans doute pas concerné par tout. En fonction de la plateforme que vous utilisez pour bloguer, de vos ambitions de blogueur, certains éléments peuvent ne pas être pertinents. Cette checklist devrait néanmoins vous donner de quoi occuper quelques journées studieuses ;)

Améliorer son blog : checklist de 67 idées
Améliorer son blog : checklist de 67 idées

Maintenance générale

1. Identifiez les liens morts qui renvoient à une erreur 404 et corrigez ces erreurs. Sur WordPress, vous pouvez utiliser le plugin Broken Link Checker et sur Blogger, le site Broken Link Check.

2. Mettez votre blog à jour (plugins, version de WordPress).

3. Supprimez les plugins que vous n’utilisez pas.

4. Passez en revue les plugins que vous utilisez afin de voir s’ils sont toujours pertinents et mis à jour par leur créateur.

5. Scannez votre site pour détecter d’éventuels problèmes de sécurité. Vous pouvez par exemple utiliser le plugin Wordfence pour ce faire.

6. Renforcez les mesures de sécurité autour de votre blog pour éviter le piratage. J’ai publié sur le blog un guide consacré à la sécurité sur WordPress, avec des conseils et des plugins pour mieux protéger votre blog.

7. Mettez en place un outil de sauvegarde automatique, comme Updraft Plus Backup and Restoration sur WordPress ou effectuez une sauvegarde manuelle de votre blog.

8. Testez la vitesse de chargement de votre blog avec un site comme GT Metrix et si vous constatez qu’elle est élevée, essayez d’agir sur la cause : votre hébergeur est-il trop lent ? Avez-vous installé un plugin de cache ? Vos images sont-elles trop lourdes et doivent-elles être optimisées ?

9. Vérifiez que votre site réussit le test de compatibilité mobile Google et si ce n’est pas le cas changez de design de toute urgence. En novembre 2016, Google a annoncé qu’il devenait « mobile-first ». Autrement dit, c’est la version mobile d’un site qui servira bientôt de version de référence pour déterminer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Design et ergonomie

10. Créez un menu ou vérifiez que votre menu existant reflète toujours les thématiques principales de votre blog. Vous pouvez suivre ces conseils pour vos menus ou ces informations pour débutants sur les menus WordPress. J’ai également rédigé un tutoriel pour créer un menu déroulant sur Blogger.

11. Créez un logo : vous pouvez solliciter un graphiste professionnel ou, si vous n’avez pas le budget, le créer vous-même : dessin numérisé, Illustrator, Photoshop, un site comme le Hipster Logo Generator à découvrir chez Yes We Blog…

12. Affichez un moteur de recherche sur votre blog : il permettra aux visiteurs de retrouver plus rapidement des articles sur les sujets qui les intéressent.

13. Créez une vraie pagination permettant d’explorer l’ensemble de vos contenus : on croise souvent des blogs qui proposent simplement une pagination du type « anciens articles/articles récents » mais où le lecteur n’est pas en mesure d’accéder directement à la dernière page s’il le souhaite.

14. Constituez-vous une base de photos libres de droits en rapport avec votre thématique en allant puiser sur des sites comme Pixabay, Unsplash, etc. Ça vous permettra d’avoir des photos d’illustration à portée de main pour vos futurs articles.

15. Faites le point sur le contenu de votre sidebar : tous les widgets que vous affichez sont-ils nécessaires ? Pouvez-vous désencombrer cette sidebar ?

Référencement et optimisation

16. Ajoutez votre blog sur Google Search Console afin d’obtenir des informations sur le référencement de vos contenus, les éventuelles pénalités dont vous faites l’objet, les problèmes d’indexation rencontrés par Google sur votre blog, etc.

17. Vérifiez que votre blog ne comporte pas de duplicate content en utilisant un outil comme Siteliner. Veillez notamment à identifier les éventuelles duplications de title ou de meta descriptions. Ces deux paramètres doivent être propres à chaque page.

18. Rédigez les title et les meta descriptions manquants.

19. Ajoutez des attributs « alt » aux images afin de les décrire, ce qui sert aux moteurs de recherche et permet d’améliorer l’accessibilité de votre blog. Retrouvez ici plus de conseils sur le référencement des images.

20. Créez un sitemap.xml et soumettez-le à Google en passant par Google Search Console (menu Exploration > Sitemaps). Vous pouvez utiliser pour ce faire un plugin WordPress comme Google XML Sitemaps ou encore passer par un site externe comme XML Sitemaps.

21. Installez un plugin qui vous facilitera l’optimisation quotidienne de votre référencement, comme Yoast SEO ou All-In-One SEO Pack et surtout, paramétrez-le sans vous contenter des réglages par défaut.

22. Vérifiez que le thème que vous utilisez sur votre blog comporte les bonnes balises au bon endroit et que vous savez comment utiliser ces balises pour encadrer vos titres/sous-titres.

23. Vérifiez que votre blog comporte des URL « user-friendly », c’est-à-dire qui contiennent des mots-clés et non un chiffre du type notuxedo.com/?p=39592. Si vous modifiez les adresses, pensez à mettre en place des redirections des anciennes adresses vers les nouvelles afin de ne pas perdre votre référencement. Profitez-en pour écourter ces URL.

24. Ajoutez des liens entre vos anciens articles et vos articles récents relatifs à une même thématique afin d’aider les visiteurs comme les moteurs de recherche à explorer l’ensemble de vos contenus.

25. Ajoutez des articles similaires en bas de vos posts afin d’inciter les visiteurs à poursuivre leur lecture : ainsi, vous améliorerez certains indicateurs statistiques comme le taux de rebond, le temps passé sur le site et le nombre de pages vues.

Rédaction et gestion des contenus

26. Rédigez une page A propos ou mettez à jour votre page existante. Vous ne savez pas quoi mettre sur la page A propos ? Lisez mon article sur le sujet !

27. Ajoutez une page de mentions légales.

28. Retravaillez le titre de vos articles afin de les rendre plus percutants.

29. Vérifier que les catégories (rubriques) de votre blog reflètent bien l’ensemble de vos contenus. Sinon, vous pouvez en créer de nouvelles ou modifier les catégories existantes puis (re)classer vos articles afin de clarifier l’organisation de votre blog.

30. Faites le tri dans les étiquettes/libellés associés à vos articles : supprimez ceux qui sont inutiles ou qui ne sont utilisés qu’une seule fois.

31. Rédigez une description pour les étiquettes et les catégories. Voici comment l’afficher sur WordPress si elle n’apparaît pas par défaut.

32. Créez une liste d’idées afin de pouvoir préparer des articles d’avance et établir une ébauche de calendrier éditorial.

33. Mettez à jour vos anciens articles afin d’améliorer leur qualité et leur pertinence. Besoin de conseils ? Découvrez ce cours de lifting gratuit pour donner une nouvelle jeunesse à vos contenus !

34. Créez une liste de veille dans laquelle vous inclurez des blogs et des sites qui vous inspirent. Vous pouvez utiliser les flux RSS pour le faire. Cette liste vous donnera de nombreuses idées de contenus à partager sur les réseaux sociaux mais nourrira aussi votre imagination quand il s’agira de trouver une nouvelle idée d’article.

35. Rédigez une page pour les personnes qui découvrent votre blog pour la première fois : vous pouvez par exemple y expliquer le contenu de chaque rubrique et donner des trucs et astuces pour mieux tirer profit de votre blog.

36. Écrivez un article invité : le guest blogging est à la fois un moyen de tisser des liens dans la blogosphère, de gagner en visibilité, d’asseoir son autorité et d’améliorer son référencement.

37. Partez à la recherche d’un invité qui viendra écrire sur votre propre blog : ça peut être l’occasion de traiter un sujet que vous maîtrisez mal, de proposer un témoignage ou un autre regard à vos lecteurs.

38. Lancez un carnaval d’articles : ça consiste à inviter les blogueurs qui le souhaitent à rédiger un article sur une thématique de votre choix. On rassemble ensuite les liens de tous les articles écrits par les participants : ça permet à la fois un échange de points de vue et un échange de liens.

39. Écrivez un e-book : ça peut être un e-book gratuit que vous offrirez aux nouveaux abonnés à votre newsletter ou un e-book que vous vendrez sur votre blog.

Soignez votre communauté

40. Mettez en place un formulaire de contact ou testez votre formulaire existant pour vous assurer qu’il fonctionne correctement.

41. Activez un antispam sur votre blog : sur WordPress, Akismet est installé par défaut mais il faut l’activer manuellement pour qu’il soit fonctionnel. Un bon antispam vous fera gagner du temps dans la modération de vos commentaires.

42. Afficher des liens vers vos réseaux sociaux sur votre blog et un lien vers votre blog sur vos réseaux sociaux.

43. Affichez des boutons de partage sur vos contenus afin d’encourager les internautes à les relayer.

44. Répondez à vos commentaires.

45. Faites le vide dans votre boîte mail et répondez aux messages importants. Si votre boîte mail comporte plusieurs centaines ou plusieurs milliers de mails non lus, supprimez tous ceux qui sont anciens car il y a peu de chances pour que vous ayez un jour le temps de les ouvrir. A lire aussi : 8 conseils pour survivre quand on reçoit trop de mails

46. Lancez une newsletter et mettez en avant le formulaire d’inscription.

47. Allez commenter d’autres blogs afin d’élargir vos horizons à d’autres univers.

48. Installez un plugin comme Subscribe To Comments Reloaded afin de prévenir les lecteurs quand vous répondez à leurs commentaires.

49. Personnalisez les visuels de vos réseaux sociaux, en utilisant si besoin est un site de création graphique facile comme Canva.

50. Installez et familiarisez-vous avec un outil de planification de contenus pour les réseaux sociaux, par exemple Hootsuite ou Buffer (pour ma part, j’utilise souvent les deux en même temps). Ça vous permettra de publier des statuts plus régulièrement mais aussi d’anticiper certaines publications (par exemple, en choisissant la veille au soir ou tôt le matin les articles que vous allez relayer pendant que vous êtes au travail).

51. Écrivez ou réécrivez votre bio Twitter et la description de votre page Facebook.

52. Repérez les hashtags pertinents qui peuvent vous aider à gagner en visibilité sur chaque réseau social en fonction de votre thématique. Pour Instagram, il existe des applis comme Focalmarked qui peuvent vous donner des idées de hashtags à utiliser. Je m’aide de Focalmarked depuis quelques semaines pour mon compte Instagram et la visibilité de mes photos a énormément progressé grâce au choix des bons hashtags.

Statistiques

53. Installez un outil de statistiques performant comme Google Analytics et choisissez les indicateurs que vous allez observer pour faire le point sur votre blog : trafic, taux de rebond, nombre de pages vues, contenus les plus consultés, etc.

54. Créez un tableau de suivi afin d’avoir une vue synthétique de la progression de vos statistiques d’un mois à l’autre. J’ai ce type de tableau pour No Tuxedo et ça me permet par exemple de voir si le trafic augmente d’un mois à l’autre et dans quelles proportions, quel est le nombre moyen de visiteurs par jour ou encore par quel canal les visiteurs trouvent le blog. Ça peut aussi vous permettre de suivre le nombre d’abonnés à votre newsletter, le nombre de followers qui vous suivent sur les réseaux sociaux, etc. Un bon moyen ensuite de voir ce qui fonctionne et ce sur quoi vous devez vous améliorer !

55. Repérez l’heure de pointe sur votre blog afin d’ajuster votre heure de publication en conséquence.

Stratégie et organisation

56. Faites le bilan de votre blog : qu’est-ce qui fonctionne ? Qu’est-ce qui ne marche pas ? Quels sont vos projets pour les mois à venir ? Qu’est-ce qui est source de frustration pour vous ?

57. Faites un bilan de votre monétisation : si votre blog est monétisé, identifiez les sources de revenus rentables et celles qui ne le sont pas afin de faire le tri, prospectez pour trouver de nouvelles sources de revenus (programme d’affiliation, partenariats, produits, services, etc.).

58. Créez un planning pour améliorer votre organisation et optez pour le « batching » : il s’agit tout simplement de grouper des tâches similaires afin de gagner en productivité. Par exemple, vous pouvez définir une plage horaire exclusivement consacrée à répondre à vos commentaires et une autre plage horaire consacrée à la rédaction.

59. Allez voir ce que font les autres blogueurs : y a-t-il des tendances à côté desquelles vous passez ? Que pouvez-vous apprendre des blogueurs qui sont meilleurs que vous dans certains domaines ?

60. Créez un média kit rassemblant une présentation de votre blog et les informations importantes sur votre trafic et votre présence sur les réseaux sociaux pour d’éventuels partenaires.

61. Commandez des cartes de visite pour votre blog. Elles vous serviront si vous vous rendez à des événements mais aussi si vous avez l’occasion d’évoquer votre blog avec des tiers dans votre vie de tous les jours.

62. Suivez une formation en ligne pour combler vos lacunes et progresser : apprendre le code, apprendre la photo, se former au montage vidéo, etc.

63. Faites une jolie séance photo de vous : il est toujours utile d’avoir un portrait de soi qu’on aime bien, que ce soit pour humaniser son blog sur sa page A propos ou dans la sidebar ou encore lorsque vous publiez sur un autre site que le vôtre. Ça peut également constituer une bonne photo de profil pour vos réseaux sociaux.

64. Soumettez votre blog au jugement de tierces personnes : via un forum, en demandant à vos proches, en créant un sondage auprès de vos lecteurs…

Aller plus loin

65. Passez votre blog en HTTPS : les connexions sécurisées prennent de plus en plus d’importance, il est donc temps d’y penser si ce n’est pas déjà fait ! J’ai rédigé un tutoriel sur le HTTPS pour vous aider à franchir le pas.

66. Adoptez le format AMP pour des pages plus rapides que jamais sur les mobiles.

67. Ajoutez des données structurées à votre blog : elles peuvent enrichir l’affichage de vos articles dans les résultats de recherche ce qui pousse davantage les internautes à cliquer. Vous avez peut-être remarqué que sur certains résultats Google, on voyait par exemple une note sous forme d’étoiles, etc. C’est possible grâce aux données structurées !

J’espère que cette très longue liste vous donnera des idées pour travailler sur votre blog tout au long de l’année. Je suis loin d’avoir exploré toutes les possibilités donc n’hésitez pas à compléter dans les commentaires !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

61 commentaires sur “67 idées pour améliorer son blog quand on ne sait pas par où commencer

  • Rosepaillettee

    Plein de chouette conseil c’est trop génial ça aide à y voir plus claire dans ce qu’on peut faire concrètement là maintenant pour améliorer son blog. Merci

    Répondre à Rosepaillettee
  • Oudot

    Bonjour,
    Je viens souvent sur le site qui m’a bien aidé à créer mon blog lancé le 22 avril 2018.
    Bravo pour ces tutos très clairs même pour un non initié comme moi.
    Un grand merci à vous,
    Patrice

    Répondre à Oudot
  • Angelilie

    Merci Marlène pour cet article très complet. A la lecture de tes points j’ai encore beaucoup de choses à corriger et améliorer ;) moi qui viens tout juste de migrer mon blog sur wordPress.org. il y a du boulot en perspective :)

    Répondre à Angelilie
    • Marlène

      On trouve toujours des choses à faire pour améliorer son blog, là où il faut prendre du recul c’est qu’il y a aussi des priorités à définir :) Il ne sert à rien de passer un temps infini sur de petites améliorations si elles nous empêchent de trouver le temps de créer du contenu, par exemple :)

      Répondre à Marlène
  • alexandra

    On voit que ton article est travaillé, les informations sont claires. Merci beaucoup (j’ajoute cette page dans mes favoris !)

    Répondre à alexandra
  • Charlie

    Quand je me rend compte que j’ai encore du boulot pour mon blog (ça fout le seum)
    Article au top comme d’hab ;)

    XoXo

    Répondre à Charlie
    • Marlène

      Si ça peut te rassurer, tout le monde a du boulot à faire sur son blog :) Ça vit en permanence donc il y a sans arrêt des choses à faire. En ce qui me concerne par exemple, il y a beaucoup d’articles qui mériteraient d’être mis à jour, de temps en temps je dois aussi me faire une grosse session de « rédaction de descriptions d’étiquettes WordPress » (c’est la description qui s’affiche en haut à droite sur ce genre de page), il y a tous les petits changements imprévus (un plugin qui ne marche plus pour une raison X ou Y, ce qui implique d’en chercher un autre), prendre de l’avance, réfléchir à de nouveaux sujets… c’est sans fin ^^

      Répondre à Marlène
  • Armelle

    Je viens de découvrir ton blog qui fera désormais partie de mes lectures hebdomadaires ! Merci beaucoup pour ce post très complet :-)

    Répondre à Armelle
  • Aude

    Eh ben, y’a du boulot ahah ! Me voilà avec 30 pistes à explorer pour améliorer mon blog… Pour certaines, il va d’abord falloir que je m’informe un peu, mais merci d’avoir introduit si simplement certaines notions plus techniques !

    Répondre à Aude
    • Marlène

      Hello, n’hésite pas s’il y a des points que tu trouves intéressants à approfondir, ça peut me donner des idées pour de futurs articles.

      Répondre à Marlène
  • Manon

    Très intéressant ton article. Et complètement utile. Merci beaucoup.

    Belle soirée à toi. Gros bisous.

    Manon

    Répondre à Manon
  • coralie

    Super article, comme d’habitude! Merci Marlène.

    Répondre à coralie
  • Laura HANTZ

    Coucou Marlène !

    Merci beaucoup pour cet article ! Cela me rassure, je ne suis pas trop mauvaise lol

    Le seul bémol que je n’arrive pas à régler depuis des mois : ma fichue newsletter ! Je passe par Mail Chimp, mais elle est très moche, même moi, ça ne me donne pas envie de cliquer dessus ! Impossible de mettre la photo principale de mon article est en dessous du texte, c’est tout d’un bloc, c’est affreux !

    Pareil pour Sitemaps, j’ai essayé de mettre le plugin, mais cela m’a dit que cela risquait de créer des problèmes avec Yoast niveau compatibilité.

    Belle journée,

    Laura

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Pour XML Sitemaps à mon avis c’est simplement parce que Yoast propose aussi un sitemap (il ne faut donc pas que les deux se fassent concurrence). Il suffit de désactiver celui de Yoast pour éviter tout problème de doublon.

      Concernant MailChimp il y a plein de templates par défaut. Si tu crées une newsletter à partir du flux RSS de ton blog en revanche, les options de mise en forme sont plus limitées parce que la mise en page des articles est directement reprise depuis ton flux. Il faut donc agir au niveau du flux pour que ça se répercute sur la newsletter.

      Répondre à Marlène
  • Julie lit au lit

    Merci! Un autre excellent article sur ton blog! J’ai noté quelques éléments dans ma liste de choses à faire prochainement!

    Répondre à Julie
  • Cynthia

    Merci pour cette liste, ça donne des idées pour bien débuter l’année !

    Depuis que j’ai passé mon site en HTTPS, j’ai des soucis avec Broken Link Checker qui considère tous mes liens brisés, même chose pour les autres blogs wordpress HTTPS. Est-ce que tu as eu ce problème ?

    Répondre à Cynthia
    • Marlène

      Non, pas du tout :-/ Est-ce que tu as bien remplacé tous les liens de ton propre site encore en http par des liens en https dans la base de données ? N’hésite pas à lire mon tutoriel sur le https, tu as peut-être tout simplement oublié une étape de la procédure qui provoque ces erreurs.

      Répondre à Marlène
    • Cynthia

      Je ne pense pas, c’est juste ce plugin qui bug. Il me retourne des erreurs inconnues alors qu’il n’y pas de soucis ailleurs.

      Répondre à Cynthia
    • Marlène

      Qu’est-ce que tu appelles une « erreur inconnue » ? J’utilise ce plugin sur tous mes blogs et je n’ai jamais de souci avec donc il y a sûrement une explication.

      Répondre à Marlène
  • Virginie

    Coucou,
    Je voulais juste te dire un grand merci pour ce billet fort utile!
    Je viens de passer plusieurs heures à améliorer mon blog, qui en avait bien besoin. :-)
    Très belle année à toi,
    Virginie

    Répondre à Virginie
    • Marlène

      Merci Virginie, je te souhaite également une très belle année 2017 !

      Répondre à Marlène
  • Le Bloc-Notes de Carmen

    Un article au top !

    Répondre à Le
  • The Stories Maker

    Merci pour ce partage, c’est vraiment pratique d’avoir tout en un seul article, y a du travail encore mais sur la bonne voie :)

    Répondre à The
    • Marlène

      Le pire c’est qu’à mon avis on est loin de tout avoir dans cet article :-D

      Répondre à Marlène
  • Sarah Conte Philly

    Alors le problème c’est que j’adore ces listes mais le poids de tout ce que j’ai a faire me hanter déjà haha

    Répondre à Sarah
    • Marlène

      C’est le principe d’un blog (ou d’un site) ^^ Un chantier perpétuel !

      Répondre à Marlène
  • prettylittletruth

    Et bien voila ma to-do list a faire sur le blog cette annee! Merci beaucoup :-)

    Répondre à prettylittletruth
    • Marlène

      De rien ! J’espère que ça te donnera des pistes pour un blog encore plus au top !

      Répondre à Marlène
  • Lili

    On a beau faire de notre mieux, on ne connaît jamais tout ! Bravo pour cette liste qui relance quelques idées d’optimisation ;-) Bonne semaine !

    Répondre à Lili
    • Marlène

      On ne connaît jamais tout… et on ne fait jamais tout ^^ Difficile de faire tout ça tout en continuant à alimenter son blog !

      Répondre à Marlène
  • Cécile

    Merci pour toutes ces pistes ! Mes gros chantiers sur mon plus gros blog ce sont les 3 dernières suggestions + améliorer la vitesse de chargement. Reste à trouver du temps libre ^^

    Répondre à Cécile
    • Marlène

      Si le reste est fait, ça va :) La vitesse de chargement est vraiment un gros défi pour tout le monde et surtout, ça implique souvent un degré de technicité élevé pour l’améliorer de manière significative !

      Répondre à Marlène
  • Daphné @ Be Frenchie

    Quelle mine d’idées. Je réalise que tant de choses sont perfectibles, rien n’est jamais acquis, encore moins sur internet. Le blog ne serait-il pas le tonneau des Danaïdes contemporain ?

    Allez hop, je devrais commencer par les liens morts qui pullulent.

    Répondre à Daphné
    • Marlène

      C’est un peu ça… et c’est d’ailleurs pour ça que dans mon métier, le référencement, on ne se contente jamais de vendre une prestation en « one-shot », il est impératif d’avoir un suivi après un audit pour corriger au fil du temps un maximum de « défauts » sur un site.

      Et puis, un site actif vit en permanence, des pages se créent, des pages se déplacent, des pages disparaissent, la concurrence évolue… donc le travail de correction est continuel. Pour ma part, ce sont surtout les mises à jour du contenu que j’ai du mal à faire, sur les sujets web ça exige parfois de réécrire un article de fond en comble donc c’est très long :)

      Répondre à Marlène
    • Sarah Conte Philly

      Totalement d’accord, c’est en faisant ma transition Blogger > WordPress que je me suis rendue compte que beaucoup de mes anciens articles ont ete ecris avec des yeux (d’expat) beaucoup trop neufs mais tout reecrire et corriger me desespere. J’imagine que ca fait partie de l’evolution!

      Répondre à Sarah
    • Marlène

      Pour ma part j’ai essayé de faire une liste de tous mes articles. Sur les nouveaux, je marque la « probabilité que le contenu se périme » avec une date idéale de mise à jour. Sur les anciens, j’essaie de représente le contenu petit à petit dès que j’ai un peu de temps libre (et la motivation qui va avec). C’est très long sur certains types d’articles comme les tutoriels sur des plugins qui parfois changent complètement d’interface !

      Répondre à Marlène
  • Délia

    Haha tu avais prévu que mon chéri aurait la gastro et que je me reculerais dans le salon en mode geek solitaire? :p
    J’ai une question par rapport au duplicate content : Sidelink me sort une liste mais comment j’interprète cette dite liste?
    Quand il me parle de duplicate content interne j’ai le sentiment qu’il me montre des articles qui n’ont rien à voir du tout ensemble!
    Parce que si j’en crois ses chiffres, 42% de mon contenu est dupliqué, j’avoue que c’est un peu … flippant? :O

    Répondre à Délia
    • Marlène

      Au secours la gastro, tu as raison de fuir ;) Quand on te montre du duplicate il faut faire le tri car parfois, ce qui est identifié comme du duplicate est seulement la partie « fixe » du template de ton site, par exemple le menu qui est le même sur toutes les pages, le footer ou encore la sidebar.

      Il existe des logiciels pro qui sont capables d’écarter ce qui relève de la structure du site mais à défaut, il faut trier soi-même :)

      Répondre à Marlène
    • Délia

      J’ai trouvé une solution via une balise meta pour « indiquer » à google ce qui est à voir en premier, mais n’étant pas plus douée que ça dans tout ce qui touche au code, je pense m’en tenir là malheureusement, parce que malgré mes heures de recherches et les nombreux tutos lus, ça reste très obscur ;) !
      Quand j’aurai les sous je me payerai certainement les services de quelqu’un de qui c’est le métier ! :D

      Répondre à Délia
    • Marlène

      Pour le duplicate, il faut simplement éviter qu’un même contenu soit accessible via plusieurs adresses différentes (= présent en double sur ton site). C’est très fréquent sur WordPress car tu as évidemment la page de l’article… mais on peut aussi accéder à l’article via chaque rubrique, via les archives si elles existent, etc. Sur Blogspot, je pense que tu as moins le problème :)

      Répondre à Marlène
  • SECK

    Superbe article. Merci pour le temps.

    Répondre à SECK
  • LECARPENTIER

    Cet article tombe à pic, on est dimanche et j’avais envie de prendre un peu de temps pour mon blog. J’étais un peu perdue mais cet article est super et aide beaucoup, merci :)

    Répondre à LECARPENTIER
    • Marlène

      De rien, j’espère que ça t’aidera à faire évoluer ton blog !

      Répondre à Marlène
  • hellolindana

    Merci pour cet article, qui nous sera d’une aide précieuse (nous venons de nous lancer dans le blogging:))

    Répondre à hellolindana
  • stephane

    Merci pour cet article intéressant et bien écrit, c’est inspirant!

    Répondre à stephane
  • Louli

    Hello,

    Ton article est très intéressant, tout comme ton blog qui est une mine d’info pour une toute nouvelle blogueuse que je suis.
    Je te remercie pour tes conseils et vais aller découvrir de ce pas tous tes articles.
    Louli

    Répondre à Louli
  • Laura

    Bonsoir,
    Merci pour tes conseils venant de me lancer dans l’aventure je trouve ton article très intéressant. J’avance doucement je fais mon petit bout de chemin mais j’adore les blogs comme le tien qui nous aide à nous frayer un chemin dans la blogosphère qui compte déjà des millions si pas des milliards de blog à son actif et où se différencier devient de plus en plus difficile.
    xoxo,

    Laura

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Merci Laura ! Je suis consciente que ça peut être décourageant au début, j’ai moi-même connu cette sensation d’être une petite goutte d’eau dans l’océan. Je te conseille cet article que j’avais écrit sur le sujet : 10 raisons de ne pas avoir peur de la concurrence sur son blog ;)

      Répondre à Marlène
    • Laura

      Je viens de parcourir ton blog et tu m’as apporté pas mal de réponses à mes questions. Comme par exemple, j’ai tendance à signer « Laura – JuneThirty.wordpress…. et je ne pensais pas que ça pourrait être mal pris comme une sale publicité. Je le faisais un peu inconsciemment je n’attendais pas les retours suite à mon commentaire. Où bien, je ne savais pas trop bien les différences entre wordpress.org et .com et je te remercie de prendre le temps de faire tout cela et de nous expliquer toujours de manière très bien construite et très claire comment s’améliorer et comment devenir amis avec les outils web à notre disposition. Tu peux compter une lectrice fidèle en plus qui va suivre de près tes conseils.

      xoxo,
      Laura

      Répondre à Laura
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.