10 techniques incontournables pour créer des backlinks


Aujourd’hui, je laisse la parole à Gaëlle Dorbe, Consultante Webmarketing et Directrice Communication de l’agence Groupe SCR, qui va partager avec vous des conseils concrets pour créer des backlinks vers votre site afin d’améliorer sa notoriété et son positionnement sur les moteurs de recherche !

Si l’optimisation du référencement naturel est un art qui allie subtilement une cible à des sites et données digitales pertinentes, elle n’en demeure pas moins multiple et changeante.

La stratégie de créations de liens (backlinks) a elle aussi connu son lot de changements. Autrefois quantitative, elle se rapproche davantage d’une quête de qualité que de quantité aujourd’hui (même si, in fine, la qualité fera la quantité, on vous dira comment !).

Commençons par le commencement, à savoir définir l’objet précis de votre quête : « le bon backlink ». Que serait une bonne stratégie de link building sans une définition claire de ce qu’est un lien performant et utile pour votre site ?

Comme son nom ne l’indique pas, un backlink est un lien créé (par vos soins ou par une tierce personne) qui redirige vers votre site web.

De l’anglais « lien retour », un backlink n’implique surtout pas une réciprocité du lien mais bien une recommandation à se diriger vers un site utile pour l’internaute. Un lien retour serait non seulement inutile mais surtout mal vu par les robots de Google notamment. On évite donc de donner du grain à moudre à Google Penguin, et on préfère une campagne de netlinking plus saine et plus pertinente pour l’utilisateur final.

Toutes les techniques décrites juste après auront donc pour objectif de cibler des sources qualitatives, avec un fort trafic, populaires et surtout dans la thématique de votre site (nous y reviendrons). Vous êtes prêt(e) ? Alors c’est parti !

Comment créer des backlinks ? Conseils en netlinking
Comment créer des backlinks ? Conseils en netlinking

Avant de créer des liens, on pense à faire du tri !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, un site existant dispose d’ores et déjà d’une quantité plus ou moins importante de backlinks. Tous ne sont malheureusement pas bons pour votre référencement.

Nous vous invitons donc à analyser tous vos liens et leur toxicité avec des outils comme SEMrush, Ahrefs ou encore Majestic.

Une fois les liens nocifs écartés, ajoutez à votre analyse un focus sur les backlinks de vos principaux concurrents, cela représentera pour vous un vivier d’inspiration. Les bons liens de vos concurrents ont de fortes chances de correspondre également à vos attentes.

Les annuaires : une technique pour débuter, un peu, beaucoup, pas trop non plus !

Il existe sur la toile une infinité d’annuaires tous plus attractifs les uns que les autres. Oui mais, loin de représenter un atout pour votre référencement, ils vous feront surtout perdre du temps sans réels résultats à la clé.

On vous invite donc à sélectionner les annuaires à fort trafic et listant des entreprises similaires à la vôtre. Pour le reste, mieux vaut consacrer du temps et des efforts à générer des backlinks plus probants.

L’achat de liens ? On évite également

Pourquoi ? La réponse est aussi simple que la question : car cela est coûteux et qu’il n’y aucune garantie de résultats sur la durée. Votre objectif reste et restera la longévité du lien, on privilégie donc des liens créés par nos soins, que l’on sait utiles et que l’on peut contrôler à tout instant. Il serait dommageable d’acheter des liens en nofollow sans le savoir.

Les réseaux sociaux : une création de liens sans limite

Oui certes, mais ce serait bien trop simple. Si les réseaux sociaux vous permettent de générer de nombreux liens, ils sont malheureusement du type nofollow. C’est-à-dire ?

Le robot Google interprète cela comme un lien qu’il ne suit pas, contrairement à un dofollow qui l’invite à se rendre sur le site, telle une recommandation. La puissance du lien est réduite à son minimum et n’a donc aucun impact sur votre référencement. On laissera donc une place de choix au community management en matière de notoriété et image de marque, mais on passera son chemin en ce qui concerne la création de backlinks.

Vos partenaires : des alliés de choix !

Vos partenaires, fournisseurs… sont vos meilleurs atouts pour réussir votre quête. Il vous suffit pour cela de les contacter à un rythme régulier (pour ne pas avoir tous les liens créés en même temps) et d’être transparent(e) dans votre démarche.

Si tous n’accepteront pas d’ajouter un lien vers votre site, certains le feront avec joie et vous donneront ainsi un lien de qualité. N’hésitez pas à leur soumettre la forme que vous souhaitez pour votre backlink (l’ancre, l’URL de destination, la présentation…).

Prendre appui sur ses partenaires pour le link building
Prendre appui sur ses partenaires pour le link building

Et si on parlait de vous… avec vos propres mots ?

Qui de mieux placé(e) que vous pour parler de vous ? L’article invité représente un travail de fond assez chronophage mais c’est également celui qui est le plus vendeur sur la toile pour de multiples raisons.

Il offre aux internautes des contenus utiles sur les thèmes qu’ils recherchent et affectionnent. Il aide la communauté à rendre la toile enrichissante pour l’état de l’art.

Lors de la rédaction, n’oubliez pas d’optimiser votre article (si vous avez la main sur la soumission de publication) au niveau du Title, de la méta description, des Alt…

En quoi consiste-t-il ? Tout simplement, à rédiger des articles pointus sur des thématiques données ; articles que vous confiez ensuite (en exclusivité, nous insistons sur ce point) à des blogs. Il est important de noter ici que la qualité du contenu proposé doit être votre cheval de bataille, et l’originalité votre ligne directrice. Si vous manquez de temps, ou souhaitez être accompagné(e), optez pour un rédacteur web spécialisé en référencement naturel.

La méthode Skyscraper, même si atteindre le sommet n’est pas toujours chose aisée

Cette méthode rejoint la notion d’articles invités sur un point : la qualité du contenu. Il s’agit pour vous de cibler des articles qui ont une forte notoriété (et donc beaucoup de backlinks associés) et de proposer un contenu encore plus abouti. L’idée véhiculée ici est de proposer un contenu toujours plus riche et pertinent pour les lecteurs, puis de viser les sites ayant créé le backlink reprenant l’article, et de leur soumettre votre article en remplacement.

Nous ne manquerons pas ici de citer un article qui vous décrira dans le détail cette technique au potentiel largement prouvé et éprouvé. Dans le cas de cette méthode, il sera essentiel de suivre les reprises de votre article afin de vous assurer de la conservation du backlink créé à l’origine.

Si ce dernier n’a pas été repris, il est essentiel de s’adresser à l’auteur de la reprise et de l’inviter (avec élégance) à vous citer directement.

Les places libres comme cibles de choix

La technique exposée ici est celle de la mise en exergue des liens morts sur un blog. Votre travail consiste ainsi à étudier des vides laissés par des blogs et à venir soumettre un contenu qui viendrait en remplacement du lien mort ainsi identifié.

Pour ce faire, rien de plus simple (si ce n’est le temps). Il vous faut vous rendre sur des blogs dans votre thématique et utiliser des outils comme Check My Links, Brokenlinkcheck par exemple. Une fois repéré le lien qui semble adapté au sujet que vous êtes en mesure de traiter, lancez-vous dans la rédaction et soumettez alors votre œuvre au dit site.

Bien souvent, l’administrateur sera satisfait de pouvoir améliorer l’expérience utilisateur sur son blog. La nature a horreur du vide, on le sait bien.

Le contenu comme moyen de créer des backlinks
Le contenu comme moyen de créer des backlinks

La rédaction d’article ne vous tente pas ? Alors donnez votre avis !

La technique peut paraître simple mais elle peut vite devenir fastidieuse. On vous invite donc à sélectionner des blogs pertinents et populaires qui acceptent la publication d’avis (tous ne le permettent pas). Il vous faut vérifier en premier lieu la qualité du lien créé (en dofollow et la possibilité de placer des ancres optimisées) ainsi que la qualité de l’article sur lequel vous donnerez votre avis.

Dans le cas de cette publication, il est utile de citer des sources complémentaires à l’article et surtout de s’assurer 15 jours après de la publication réelle de l’avis (lorsqu’il y a un modérateur).

Et si vous demandiez vous-même des avis ?

L’exercice est loyal mais également à double tranchant. Adressez-vous donc à une cible qui saura vous dresser un avis positif et surtout viral. On vise donc les blogueurs et les influenceurs populaires qui seront appétents à vos produits et qui pourront valoriser votre site simplement et naturellement. L’utilisation des avis est fort intéressante pour atteindre les étoiles (enfin celles de Google sur la SERP bien sûr).

On vise haut, et parfois local !

N’ayez pas de doute sur vos capacités à séduire les plus grands. Intéressez-vous donc à la presse nationale et internationale ainsi qu’aux médias. En effet, il est souvent utile et judicieux de venir se positionner sur des titres proches de vous au quotidien, proches de votre activité, proches de votre cible.

Pensez donc à faire parler de vous dans des médias à forte audience ou bien spécialisés dans votre cœur d’activité. Votre stratégie de netlinking se satisfera de domaines référents d’une aussi bonne qualité.

Votre link building n’aura de limites que celles que vous vous serez fixées

De nombreuses techniques de création de backlinks existent et ne sont pas décrites ici : l’avis d’expert, la création d’interviews, l’organisation de jeux et d’instants en ligne…

Toutefois, votre meilleur allié dans cette chasse au backlink restera le réseau. Nous vous invitons donc à parler de vous autour de vous, à faire votre propre promotion, et à inspirer les internautes avec du contenu pertinent.

Le backlink a un avantage, il est souvent viral… alors on croise les doigts pour qu’un de vos liens se démultiplie à l’infini, pour le plus grand plaisir de votre référencement naturel.

Un petit mot pour la fin ?

Toutes ces techniques n’auraient pas de valeur sans un dernier petit rappel des bonnes pratiques en matière de link building.

  • Le temps sera votre meilleur allié pour que toute votre stratégie soit perçue comme naturelle aux yeux des moteurs de recherche ;
  • La régularité deviendra votre credo, et ce avec des objectifs fixés et respectés ;
  • La diversité fera votre réussite (domaines référents, ancres, contenus…) ;
  • La qualité en fera sa pérennité et sa viralité.

Merci à Gaëlle Dorbe pour sa contribution au blog. A travers l’agence Groupe SCR, elle accompagne des entreprises de toutes tailles dans leurs projets de communication ou de développement.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorsque vous postez un commentaire sur le blog, le nom indiqué dans la case "Prénom" ainsi que votre message apparaîtront publiquement. Votre adresse e-mail restera confidentielle.

2 commentaires sur “10 techniques incontournables pour créer des backlinks

  • Benjamin

    Merci Gaëlle pour cet article ! (Et merci Marlène pour l’avoir invité !)

    Très bon résumé sur les bonnes pratiques, j’aurais cependant rajouté un paragraphe sur les services pas cher (type 5eurosCom etc) qui promettent des milliers de liens…de très mauvaise qualité… Même si le ton général de l’article appuis justement sur la qualité et la pertinence d’un bon backlink.

    En parlant de liens mort, Marlène, sur Feedly, j’ai un article à toi publié aujourd’hui sur les réseaux sociaux qui me fait tomber sur une page 404…
    Un autre super article en préparation ? :D

    Bonne journée à vous deux !

    Répondre à Benjamin
    • Marlène

      Hello Benjamin, probablement un problème de date indeed, j’ai en permanence environ 2 mois d’articles programmés à l’avance :) Je ne vois pas l’article dans mon flux RSS en tout cas.

      Je pense que l’article de Gaëlle couvre la situation que tu évoques, lorsqu’elle évoque effectivement l’importance de privilégier la qualité à la quantité. Dans la mesure où elle donne des techniques pour obtenir des backlinks qualitatifs, le volume « par milliers » n’a pas forcément sa place !

      Reste que le link building est un exercice délicat : entre un petit nombre de liens de grande qualité qui demandent beaucoup d’énergie, un mélange de liens quali et moins quali, pas toujours évidemment de trouver le juste milieu et celui qui fera progresser le positionnement !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.